Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Éric Zemmour contre Hapsatou Sy ou l’écrasement de la gauche antiraciste par le national-sionisme

Il y a tellement de sujets dans ce sujet qu’on ne sait par lequel commencer. Tout le monde connaît Thierry Ardisson, animateur-producteur qui gagne beaucoup d’argent à la télévision, moins au cinéma, où il ne produit que des choses oubliables. En télé aussi, mais c’est le lot des programmes de flux : vite vus, vite oubliés. Sauf que cette fois, le buzz, dont Thierry est friand, en bon publicitaire, est allé un peu loin : le national-sionisme qu’il défend est apparu dans toute sa splendeur.

 

Tout commence dimanche 16 septembre 2018 avec l’invitation d’Éric Zemmour dans Les Terriens du dimanche, l’émission de débats de C8. Zemmour sort son dernier livre, Destin français, dont nous avons parlé ici.

Éric Zemmour et la chroniqueuse Hapsatou Sy se chiffonnent autour d’une histoire de prénom, un sujet très symbolique pour l’écrivain [1] et très sensible pour la jeune femme. Cela ne présente pas beaucoup d’intérêt mais pour la suite de l’histoire, il faut en passer par là.

 

Derrière la brouille des prénoms entre Hapsatou « l’Africaine » et « le juif » Zemmour se profile un changement de régime en France...

 

 

Aussitôt, dès qu’il y a Zemmour dans le coup, toute la gauchosphère hurle au loup raciste et fasciste. On a l’habitude, c’est un réflexe pavlovien des médias socialisants. Le très protégé Belattar s’y met et y va de son coup de pompe, à la racaille, sur le journaliste du Figaro :

 

 

Tout le petit monde des médias se désolidarise du vilain Zemmour qui refuse de prôner l’antiracisme :

 

 

 

Il y a même ce pauvre Aphatie, qui perd la boule depuis qu’il a été éjecté de Canal, et qui dérape dans l’insulte (à partir de 6’10) :

 

 

C’est la permission de frapper, d’insulter, sans autre argument que l’invective, l’indignation, les grands mots, toute cette « merde », pour reprendre le terme fleuri d’Aphatie qui ne sait plus comment complaire à la dominance. Il y a aussi Jaku, revenu d’entre les morts, qui nous fait sa leçon de morale, lui qui nous a expliqué que le mensonge faisait partie de la défense de Nordhal Lelandais, cette pourriture :

 

 

C’est l’hallali ! Pendant ce temps, Hapsatou s’interroge pour savoir comment capitaliser sur la « violence » que Zemmour lui a fait subir. Si on écrit Hapsatou et pas Sy, c’est pas par sexisme mais pour ne pas confondre avec Omar Sy, autre bien-penseur.
Manque de pot, Thierry s’énerve et rappelle qu’il a payé six émissions d’avance à Hapsatou pour qu’elle puisse payer ses impôts. Ah, merde ! On sait les coups qu’on donne mais jamais ceux qu’on va prendre... Telle est prise qui croyait prendre.

 

 

Bonne remarque de Serge : la partie n’est pas gagné pour Hapsatou et très franchement nous doutons que les médias et les associations soi-disant antiracistes la soutiennent très longtemps...

 

(Mieux vaut ne pas être défendu qu’être défendu par Yann Moix...)

 

Après toutes ces petites réactions épidermiques des représentants de la socioculture, passons aux choses sérieuses, le fond politique.

 

Si Hapsatou n’est pas français, Zemmour non plus

On constate dans ce merdier que Zemmour, en quelque sorte le représentant légal du national-sionisme en France, fait bondir les socialo-sionistes, c’est-à-dire les sionistes de gauche, qui entraînent avec eux toute la gauche culturelle, qui ne semble pas habituée à pareil traitement. Voilà qu’elle doit partager l’espace médiatique avec une branche bizarre, pas gentille, mais qui plaît. Enfin, qui plaît, qui s’impose plutôt.
Car elle a le vent en poupe : même si Zemmour se fait houspiller dans les médias mainstream et sur les réseaux sociaux, il ne risque pas grand-chose : il est sur la nouvelle ligne dominante, celle qui prépare le retour de Sarkozy, l’atlanto-sioniste par excellence, un cran au-dessus du pauvre Valls, il faut l’avouer. C’est pas le même calibre. Mais c’est la même dangerosité derrière pour la France.

Nous sommes donc en présence d’un schisme dans l’idéologie qui occupe à 99 % l’espace médiatique en France : le sionisme de droite commence à grignoter le sionisme de gauche. Le petit Glucksmann s’en prend à Zemmour alors qu’ils sont de la même famille, on pourrait prendre ça pour une ingénierie si on était paranos, mais la violence de leurs échanges semble authentique.

 

 

Dans le tas, à gauche, il y en a aussi qui ne comprennent rien, comme Anne Roumanoff, qui pense être dans la bonne vieille ligne stalinienne antiraciste en déclarant ceci :

 

 

On sent qu’elle a un train idéologique de retard, ce que le fils Enthoven n’a pas, puisqu’il a pigé de quoi il retourne, c’est pourquoi il se prend chaque jour sur Twitter les minorités dans la poire : femmes, Noirs, femmes noires, etc. Mais il participe quand même au lynchage :

 

 

Même limite cérébrale chez Stéphane Guillon, qui a toujours autant de mal à être drôle et à comprendre ce qu’il se passe autour de lui, politiquement s’entend. Cet hypocrite oublie certainement que pour 40 000 euros par mois chez Ardisson, il oubliait que son patron était « raciste » :

 

 

Tenez, un extrait du papier de Joffrin, le petit caissier de Rothschild puis de Drahi, un billet intitulé Salut les racistes :

« Au lieu de prendre la défense de sa chroniqueuse, Ardisson, importuné dans sa grandeur par la mise en ligne de l’extrait coupé au montage, attaque à son tour Hapsatou Sy. Avec une élégance rare, il déclare publiquement que la production a avancé de l’argent à la chroniqueuse sur ses prestations à venir, affirmant qu’elle a du mal à payer ses impôts et que dans ces conditions, sous-entend-il, elle ferait mieux de ravaler l’insulte et de s’écraser. Ainsi parlent ceux qui ont un portefeuille à la place du cerveau. Au bout du compte, l’insulteur s’en tire avec les honneurs et le fiel médiatique se répand sur l’insultée. Jolie fable moderne, qui mérite une petite morale : il faut désormais appeler un chat un chat et Zemmour un raciste. Quant à ceux qui l’invitent en rangs serrés pour promouvoir son livre à coups d’insanités, ils sont renvoyés à leurs responsabilités. »

Encore un socialo-sioniste qui n’a plus que Zemmour en repoussoir idéologique pour exister. Malgré la majorité des critiques, qu’on ne s’y trompe pas, c’est Zemmour qui gagne car les Français ne croient plus aux balivernes antiracistes, qui se sont transformées en balivernes pro-migrants. L’antiracisme, il commence à coûter cher au pays.

Bien, ça commence à faire long, mais ça fixe un peu les coordonnées des uns et des autres sur le schéma médiatico-politique français. On sent que la tendance national-sioniste prend de l’ampleur, et du côté des perdants, soit les socialo-sionistes, certains ne comprennent pas pourquoi le Système fait soudain la promo du racisme, alors que ce même Système leur a expliqué depuis 40 ans qu’ils étaient dans le vrai avec l’antiracisme. Chez eux, il y a bug-système. Autrement dit, ils sont limités de la tête.
D’autres ont compris, évidemment, et ont retourné leur veste à temps. C’est le cas de Bercoff, qui défouraille comme un Navy Seal sur les gauchos :

 

 

Eux sont autorisés à déglinguer toute la construction idéologique de la gauche depuis Mai 68. Ils sont autorisés par le pouvoir profond, dont on ne va pas re-raconter ici les piliers : réseaux plus ou moins occultes, grand patronat, renseignement... Dans la veine bercovienne, il y a la petite Halioua, que tout le monde connaît désormais.

 

 

Petit rappel : Noémie Halioua est la compagne d’Alexandre Devecchio, ce journaliste « antilibéral » passé par Soros, Drahi et Dassault...

 

 [2]

 

Thierry Ardisson et son producteur Stéphane Simon accusés d’être des racistes d’extrême droite

La brunette défend bec et ongles Israël et ses intérêts en France, soit la « France libre » de Bercoff & Goldnadel. Un Goldnadel qui officie en tant que commissaire politique dans l’émission d’Ardisson, et qui donne sa couleur idéologique au dispositif médiatique. À propos, Daniel Schneidermann croit avoir inventé la poudre anti-Ardisson avec ce petit article d’Arrêt sur images :

 

 

Ben oui, Thierry Ardisson et son homme de paille Stéphane Simon ont misé sur le national-sionisme, le duo a toujours été du côté de la dominance (déjà en 2009 ils étaient à fond sur Sarkozy en invitant avec beaucoup d’obséquiosité ses lieutenants), et c’est pas demain que ça va changer. Ces deux girouettes financent donc Goldnadel TV, cette extension netanyahiste en France. Le projet ? Buter les Arabes ! Pardon, bouter les Arabes.

 

Que retenir de tout ce fatras ?

Que le pouvoir profond a deux fers au feu, qu’il confronte de temps en temps pour faire croire à un débat démocratique, mais l’essentiel est la poussée nationale-sioniste. Au milieu du feu, Zemmour tire un maximum de marrons car à chaque sortie, il calcule son scandale et vend des livres à des Français qui n’en peuvent tellement plus des conneries innommables de la gauche culturelle qu’ils sont prêts à se jeter dans les premiers bras venus... [3]
Et ces bras, comme par hasard, sont prêts à accueillir tous les Français qui ont été entubés par la gauche de pouvoir, ce qui nous fait une alternance non plus gauche/droite, mais gauche sioniste/droite sioniste.

Pour les patriotes, cette alternance constitue une énième arnaque, le peuple français naviguant d’une escroquerie à l’autre. Les chemins clôturés ont été prévus à cet effet, le troupeau peut changer de bord et atterrir dans son nouvel enclos. Nous sommes en plein changement de paradigme – ce qui explique la confusion actuelle – et les minorités flanquées de leurs défenseurs devraient le comprendre, sans quoi elles vont en prendre pour leur grade. Mais nous ne les regretterons pas.

Ceux qui se réjouissent de l’affaiblissement de la gauche antiraciste doivent comprendre que c’est la droite sioniste qui se renforce. Dans les deux cas, il n’y a rien, pas un kopeck, pas une place pour les patriotes français. De faux patriotes sont en train de prendre le pouvoir culturel sur l’opinion, ce qui précède toujours un changement de régime.

 

Et pour bien comprendre les ramifications de la vague nationale-sioniste du moment :

 

Notes

[1] Qui devrait, dans le cadre de cette réflexion sur les prénoms et le patriotisme, s’interroger sur le marranisme...

[2] Le look du frêle Zemmour interroge : chercherait-il à se faire passer pour un guerrier blanc forgé par le combat de rue ?

[3] Voir aussi le racolage populiste du dernier Finkielkraut qui réussit le tour de force de ramener, à partir de la critique du militantisme vegan, la conscience traditionnelle française à la souffrance de la Shoah : https://www.youtube.com/watch?v=mwI...

Le sionisme, objectif et méthodes,
à découvrir sur Kontre Kulture

 

La poussée nationale-sioniste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

115 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un bel article exhaustif et conséquent sur l’en "jeu" de la bataille du discours….


  • Zemmour a un livre à "vendre" et pour faire parler de lui et de son livre il ne trouve rien de mieux que de faire de la provoc et du scandale, "ça dope les ventes"...

     

    • Votre analyse est intéressante quoiqu’un peu désespérante.
      Pour en revenir à Zemmour je n’ai pas encore terminé son nouveau livre mais il y a une chose qu’on ne peut lui retirer : il aime profondément et sincèrement la France ; si tous les immigrés ressentaient la même chose que lui la France serait forte aujourd’hui. De mon point de vue c’est clairement un Français de confession juive et non un juif de France.


    • S’il est condamné à payer 10 000 euros d’amende à Hapsatou et que son algarade avec elle lui fait venir 20 000 acheteurs de plus - soit 20 000 euros de droits d’auteur de plus, au moins - il est gagnant !


    • @Georges B
      En définitive, il aime la France car il crache sur tout ce qui ne vous ressemble pas, ou ne lui ressemble pas..... Honnêtement vous devriez écouter ou revoir des conférence de Pierre Hillard, Youssef Hindi et d’autres dont E&R nous a fait cadeau en les diffusant pour comprendre la démarche de ce tartufe, ensuite vous reviendrez nous dire les vrais amoureux de la France avec votre baromètre à mesurer l’amour sincère qu’on porte la France.


    • @Georges B
      Zemmour est un imposteur un sioniste avant tout donc un tartuffe.
      Il a fait du nationalisme l’identité française son fond de commerce.
      Aucune légitimité, et essaie juste d’être plus royaliste que le roi.
      Mon père m’a toujours dit depuis l’enfance "bougnoule tu es bougnoule tu resteras, mets toi bien ça dans le crâne" et effectivement j’ai vu au sens propre avant, pendant ce 24/01/16 mon crâne défoncé et balafré en atteste (pas que) et encore à ce jour. Et c’est le résultat de cette gauche antiraciste et cie PS = parti d’usurpateurs droite LR extrême gauche .....Un simple constat des faits en toute objectivité et impartialité. Non pas qu’avant je n’avais pas vu j’en ai toujours eu conscience dans le quotidien depuis l’université.
      Le patriotisme ce n’est pas un imposteur de Zemmour frustré de la vie qui fait son BUSINESS sioniste c’est aussi simple que ça !!!
      Pourquoi Alain Soral est-il blacklisté pendant que ces pseudo patriotes sont sur tous les merdias mainstream.
      L’article est clair. Tout est calculé à l’avance ce buzz etc
      ..... car s’ils avaient voulu un vrai débat d’idées c’est pas une Hapsatou en face de Zemmour et ses amis Goldnadel et cie mais Alain Soral qu’ils auraient placé, la donne aurait été clairement différente.


    • « il y a une chose qu’on ne peut lui retirer : il aime profondément et sincèrement la France ; si tous les immigrés ressentaient la même chose que lui la France serait forte aujourd’hui. »
      Imaginez plutôt que tous ceux que vous appelez les « immigrés » disent de ses coreligionnaires ce qu’il dit lui des musulmans, nous serions plus forts à n’en point douter !!! Ou on se serait tous déjà foutu sur la gueule ! Donc on peut le lui retirer, ou du moins on peut tout à fait penser légitimement qu’il n’œuvre pas dans le sens de la concorde, loin s’en faut. À un moment donné, va falloir un minimum ouvrir les yeux.


  • En 1957, répondant à un journaliste disant que les gens qui avaient acheté "Voyage" avaient acheté une histoire, LF Céline rétorqua : " Pas du tout . Ils ont acheté un scandale . Le scandale avait été fait par Daudet " . Comme aujourd’hui il n’y a plus de critiques de la classe d’un Daudet, le plumaillon qui veut VENDRE son bouquin est bien obligé de faire du scandale lui-même, c’est ce que Zemmour sait faire admirablement...


  • Dans la logique d’assimilation Zemourienne il serait logique de changer de nom surtout pour devenir français car c’est le nom de famille qui est l’indicateur des origines ethniques et qui traverse les générations.
    Il y a longtemps que les juifs l’ont compris et adopte sans problème des prénoms français lorsque leur nom de famille suffit à faire comprendre qu’ils en sont.
    Si zemmour était logique il prônerait le changement de nom et prénom afin de s’assimiler, c’est à dire « chercher à devenir le même » aux français de souche.
    ...mais évidemment ça voudrait que les juifs deviendraient des goys, et ça il n’en est pas question bien sûr.

     

    • En même temps, il est quand même plus simple de choisir le prénom de ses enfants, que de se lancer dans une bataille administrative pour changer de nom de famille.

      Enfin ce qui me fait quand même marrer, depuis le temps qu’on dit que les français sont racistes... Qu’ils n’embauchent pas de Mohammed pas plus qu’ils n’acceptent de leur louer un appart... Pourquoi donc ces familles continuent-elles d’appeler leurs enfants avec des noms du bled, si ce n’est pour 1) se poser en terrain conquis (ils sont chez eux, ils importent leurs coutumes et nous emmerdent si on n’est pas content) 2) se poser en victimes, que leur prénom soit effectivement à l’origine de leurs déboires ou non...


    • je ne vois pas de quel droit Zemmour ose décerner des décrets de francité du prénom. C’est indécent, d’autant plus qu’il n’est pas français de souche. Et puis j’ai pas envie que Hapsatou Sy s’appelle Corinne.


    • Zemmour ne parle pas de nom, mais de prénom que les parents choisissent.
      @identité effacée, si vous ne voyez pas qu’Eric sonne plus français qu’Hapsatou, on ne peut plus rien pour vous.


    • MM,

      je ne suis pas une assimilationniste . Tous les identitaires remettent d’ailleurs en cause l’ideologie assimilationniste de Marine Le Pen. Faudra faire avec , parce qu’on est de plus en plus nombreux à remettre le modèle assimilationniste en cause … En outre, comme nous prônons la remigration, nous ne voudrions pas que les « assimilés » rencontrent des problèmes d’integration dans leurs pays d’origine avec un prénom français.


    • Zemmour flatte la vanité des Français pour se mettre à leur tête .


    • « Zemmour flatte la vanité des Français pour se mettre à leur tête . »
      Surtout la naïveté à mon avis.


    • En même temps, tous les colons qui sont en France ne flattent rien, ni personne.

      Le mieux pour tous serait qu’ils retournent aux sources.


    • Identité effacée

      La remigration ne concernera évidemment pas tous les français d’origine étrangère - cf. l’intervention de Roger Holeindre évoquée par Alain Soral dans la récente interview de breizh-info. Dès lors, ceux qui resteront devront bien donner quelques gages attestant de leur volonté d’appartenance à la communauté nationale. C’est là que la question du prénom prend tout son sens. On peut récuser l’assimilationnisme de Zemmour et les ambiguïtés de son discours sur la question, mais il me semble que sur ce point bien précis, il a raison.


    • « En même temps, tous les colons qui sont en France ne flattent rien, ni personne.
      Le mieux pour tous serait qu’ils retournent aux sources. ».
      Il y a les désirs et puis la réalité. Parvenu à l’age adulte on a normalement intégré un minimum cette dimension et appris à penser en termes et en objectifs raisonnables, sans quoi on est l’allié objectif des diviseurs et autres semeurs de pagaillle (autrement appelés idiots « utiles »). Mais bon, ceux qui vous lisent ponctuellement savent que vous êtes plus amateurs de formules fracassantes qu’autre chose. Tant mieux si ça vous fait du bien.


    • Et attention au « en même temps » aux accents macroniens, ça ne le fait pas trop ! :-)


  • La ravissante "Hapsatou" me fait penser à la reine d’Egypte Hatchepsout (-1500) première femme a être entrée dans l’Histoire . Après tout le sud de l’Egypte touche à l’Afrique noire et je me plais à penser qu’ Hapsatou descend peut-être de la grande reine, les patronymes peuvent traverser les millénaires, j’ai eu un élève qui se nommait Akkad...

     

  • Les choses semblent évoluer trés rapidement en ce moment..
    Malheureusement,Zemmour est trés habile,féru d’Histoire,ne dit pas que des conneries,il sait faire vibrer la fibre nationale en chacun de nous,il a une audience,et celui qui n’a pas conscience de la ligne sioniste de gauche qui nous gouverne ne peut pas comprendre qu’elle est en train d’être remplacée par la ligne sioniste de droite,in fine a l’avantage des mêmes..
    Peut être serait il opportun d’organiser une confrontation (verbale) entre Zemmour et Alain Soral ?
    En terme d’audience,plus haut ce serait le soleil..


  • On assiste à la dégringolade d’Elements : De Jean Claude Valla à Meyer Habib.

    La prochaine une : les indo-européens étaient les hébreux.

    Ecoeurant.

     

  • " Maurice Audin aurait mérité douze balles dans la peau"

    Sacré Zemmour, j’aime bien quand t’es en forme comme ça ! Rares sont ceux qui peuvent comprendre, le gauchisme pathologique préfère condamner sans comprendre. Sinon, je suis vraiment navrée de voir qu’une chroniqueuse de bas étage, qui plus est vendeuse de cosmétique ethniques tribaliste, puisse à ce point faire des misères a cet homme que les français considèrent comme un intellectuel majeur des temps actuels. Et malgré tout ce qu’on peut dire sur lui, Destin français, le dernier bouquin de Zemmour, est une méditation puissante et profonde sur l’Histoire de France.


  • Camarades de E&R
    Du buzz pour vendre un livre médiocre et du buzz pour exister pour une jeune femme nourrie au "moi je ".
    Des enfantillages pathétiques /
    Que Moshe et Hapsatou fassent la paix...pas sur notre dos hein. ;)
    Ne varietur
    Lavrov.

     

  • Soutien à Zemmour car dans le fond il a raison.


  • Merci pour la photo de Zemmour enfant : un môme adorable . On voit que son âme n’a pas changé .


  • Il y’a une manière très simple de distinguer les Français ; c’est qu’un Français sait qu’il est français et Français, et ne ressent pas le besoin de prouver qu’il est français et Français. Un Français n’en fait pas des tonnes pour prouver qu’il est plus Français qu’un immigré.

    Un normalien ne ressent nul besoin de se distinguer d’avec un nord-malien.

    Éric Zemmour a un comportement équivoque, voire suspect, il se comporte comme certains convertis rongés par un insurmontable complexe d’infériorité, et qui ressentent un besoin irrépressible de prouver au monde entier, et surtout à qui veut bien les entendre, qu’ils sont plus royalistes que le Roi, plus chrétiens que le Pape, plus musulmans qu’un pèlerin à la Mecque.

    Son besoin maladif de vilipender les Français comme lui d’origine immigrée, illustre parfaitement la peur viscérale d’une certaine communauté, qui voit arriver la concurrence des Français issus de l’immigration maghrébine et africaine, pour l’accès à des postes et des positions sociales, avec en plus la force du nombre, dans un pays où l’électoralisme a remplacé la vision politique.

    Est-ce qu’il défend la France, ou la préservation des privilèges d’une chasse gardée communautaire ?

    Une certaine France s’est entichée de ces Français d’origine immigrée, pour des raisons que nous savons pas toujours très propres. Une certaine communauté considère cette élection comme une mise en concurrence déloyale, une relation adultère, une polygamie illégitime et attentatoire aux lois du Consistoire.

    La droite à laquelle Zemmour fait du gringue et des ronds de jambe, est celle là même qui est conchie par sa communauté, qui ne dit rien, elle pourtant si prompte à siffler la fin de la récré quand ses intérêts sont menacés.

    Est-ce qu’en bon acteur pharisien séfarade, il ne fait pas une danse des sept voiles qui ne sert que ses intérêts personnels et communautaires, et qui fera perdre la tête à une certaine droite, comme Salomé eut celle de Jean Baptiste, offerte sur un plateau télévisé ?

     


    • Il y’a une manière très simple de distinguer les Français ; c’est qu’un Français sait qu’il est français et Français, et ne ressent pas le besoin de prouver qu’il est français et Français.




      En effet c’est bien ce qui fait la différence entre le gaulois qui sait qu’il est gaulois et qu’il le sera toujours peut importe ce qui puisse se produire et le métèque """français""" de par la magie administrative, le gaulois n’a pas besoin de prouver quoique ce soit à qui que ce soit car il sait qui il est alors que le métèque fera feu de tout bois pour tenter de forcer les gaulois d’accepter qu’il est un des leurs contre vents et marées.

      On observe ce genre de choses tout les les jours en France, notamment par l’intermédiaire de migrants installés chez nous de longues dates et affirmant à qui veut l’entendre qu’ils sont plus français que français pour des raisons diverses et variées.

      Les "français d’origine étrangère" cela n’existe pas il ne s’agit de que d’une vue de l’esprit sans grande réalité derrière, en effet comment peut on être français si on n’est pas avant tout d’origine française ? Sans un minimum de liens de sang et d’ancêtres il n’est pas possible d’affirmer appartenir à un peuple, vous pouvez me parler de fraternité d’esprit mais là encore il s’agit rien d’autre que d’une invention conceptuelle qui ne repose sur rien d’autre que sur l’acceptation de celle-ci et non pas à une vérité indéniable.

      Dans les faits si ces allogènes se font vilipender sans arrêt par les français c’est problème parce ces derniers en ont assez de se faire envahir par des peuplades plus ou moins primitives débarquées tout droit du tiers et qui n’ont pour ainsi dire absolument rien en commun avec eux, de plus ces migrants de couleur commencent à prendre de plus en plus leurs aises en revendiquant de plus en plus des """droits"""" et autres avantages communautaires tout en occupant de plus en plus l’espace de part leurs natalité galopante, personnellement je considère leurs présence comme une menace existentielle alors ne vous demandez pas pourquoi les européens se montrent de plus en plus énervés.


    • Merci, c’est un commentaire réfléchi et intelligent. C’est rare sur Zemmour, il est intelligent, c’est pourquoi il est passé maître dans l’entubage idéologique.


    • @Mort de rire

      Pour votre information un métèque ce n’est pas un terme dégradant, c’est une situation juridique. En Grèce les citoyens n’avaient de droits politiques que dans la cité dans laquelle ils étaient nés, un citoyen de Sparte qui se rendait à Athènes devenait métèque, et inversement. Cela désigne un individu libre dépourvu de droits politiques dans une cité qui n’est pas sa natio, sa cité de naissance. On parle également de patria pour désigner la cité dans laquelle est né votre père.

      Contrairement à la phrase idiote de Romain Gary qu’on fait apprendre par cœur au débiles dès le collège, pour qu’ils puissent la régurgiter machinalement, comme une sorte de RU486 de l’intelligence, le patriotisme c’est défendre le pays dans lequel son père est né, et le nationalisme c’est défendre le pays dans lequel vous êtes né.

      On peut être patriote et nationaliste, mais l’un n’empêche pas l’autre, quelle que soit votre origine, pour peu qu’une volonté politique existe, et que l’état fasse le boulot en matière de normalisation.


    • @mort de rire
      votre message, qui a le mérite de la franchise,
      à lui tout seul prouve que cette histoire de prénom est un enfumage démagogique et une hypocrisie de plus : un métèque même avec un prénom français reste un métèque, donc pourquoi lui demander de prendre un prénom français ?
      En tout cas merci pour cette mise au point !


    • @Mort2Rire,
      vous avez une grand mère maternelle qui sous le terme consacré était elle aussi une métèque venue de Pologne.

      Vous considérez vous plus français qu’un français ayant un grand parent africain mort pour la France ? Attention.. question piège...


  • #2046564

    Le Sionisme a tout de même un gros problème. Obligé de créer une opposition contrôlée (démolition ?), il n’en reste pas moins que la gauche anti-raciste et anti-fasciste ne va pas lâcher le morceau.
    Il me semble que ce qu’on voit en train de se mettre en place est une guerre interne au Sionisme.
    A force de pil-poul et de vouloir jouer sur deux tableaux à la fois, ils se pourrait bien que ces forces s’annulent, voire s’auto-détrusent, car à la base, tous ces idiots utiles y croit dur comme fer, chacun se réclamant du combat contre l’antisémitisme. Loin de faire cause commune, j’ai l’impression que chaque camp va essayer de s’accaparer le beau et noble combat.
    Les Français qui assistent à ce spectacle atteignant un niveau phénoménal de grotesque risquent fort de les renvoyer dos à dos.
    A suivre....


  • Bientôt un attentat ? Pour achever de convertir les gentils et les sionistes de gauche
    On retrouvera un passeport iranien par ex

    A mon avis Sarko réapparaît car il a du donner des gages pour la prochaine guerre avec l’Iran. Lui est prêt à y aller.
    Ensuite ils vont faire monter des juniors likoudisés dans les médias une belle nana par ex (prochaine présidente, dixit Attali, mondialo siono nationale) et quelques autres, une black, un gay, etc.. Qui pourront s’engueuler avec leurs homologues de gauche afin de neutraliser le débat.
    Sur ça un attentat pour convaincre tout le monde et le tour est joué.


  • L’Article est limpide. Merci.


  • Je ne suis pas sûr que le terme sioniste soit pertinent dans la mesure où l’ensemble de la caste politique est acquis à la cause israélienne.
    Ce serait comme distinguer la gauche libérale et la droite libérale... les deux camps étant acquis au libéralisme, cela ne sert à rien de le mentionner.
    Donc au final, si la gauche et la droite ne se distinguent ni par leurs positions libérales ni par leur ferveur sioniste, qu’est-ce qui les oppose finalement ?

    L’immigration et le multiculturalisme. C’est à mon sens ce qui se dégage du conflit entre hapsatou et Zemmour.

    Les positions sont simples en réalité :

    1/ Zemmour : enrichir la France par l’intérieur en préservant sa culture historique et l’homogénéité relative de son peuple.
    2/ Hapsatou : enrichir la France par l’extérieur en la métissant davantage avec des cultures extra-européennes afin de favoriser la diversité. Diversité identifiée comme unique source d’enrichissement positif.

    Deux mondes qui s’affrontent. Le premier, celui de Zemmour, pour employer une terminologie médiatique fallacieuse, peut-être qualifié de réactionnaire et passéiste, et le second de progressiste et mondialiste.

    Et c’est là ou je suis en désaccord avec le point de vue de l’auteur, car la droite-sioniste n’a pas pour vocation à s’imposer en France. Sa seule fonction objective est de contenir la vague nationaliste authentique, c’est à dire antisioniste.

    Peu importe les ajustements conjoncturels, l’idéologie dominante reste et restera toujours le métissage forcé, et la dilution de la culture française. Faut bien le comprendre ça !

     


    • Je ne suis pas sûr que le terme sioniste soit pertinent dans la mesure où l’ensemble de la caste politique est acquis à la cause israélienne.
      Ce serait comme distinguer la gauche libérale et la droite libérale... les deux camps étant acquis au libéralisme, cela ne sert à rien de le mentionner.
      Donc au final, si la gauche et la droite ne se distinguent ni par leurs positions libérales ni par leur ferveur sioniste, qu’est-ce qui les oppose finalement ?



      voir max lejeune, la sfio & d’autres.


    • Bonne analyse. Toutefois on observe que la droite sioniste devient de plus en plus virulente. Elle prend de plus en plus confiance en elle-même grâce (ou à cause) "d’intellectuels" et pseudo-dissidents à deux balles. De même cette pensée séduit le peuple.

      Zemmour a le mérite d’être intelligent mais il est mal intentionné, il y a une corruption de la volonté chez lui. Par ses paroles il encourage la division et la guerre civile. Il est donc opposé à la perspective de "réconciliation nationale". Il oublie complètement la question sociale. Il n’est qu’un petit bourgeois qui veut l’union des droite hélas.

      Donc je ne pense pas comme vous sur le fait qu’il y aurait un sionisme de droite qui ne serait qu’une manipulation afin d’empêcher les vrais dissidents de s’imposer. Pour moi Eric Zemmour et les sionistes de droite pensent réellement ce qu’ils disent, ils nient inconsciemment la question sociale car ce sont des bourgeois. Le fait qu’ils empêchent les vrais dissidents de s’imposer est accidentel.


    • « Et c’est là ou je suis en désaccord avec le point de vue de l’auteur, car la droite-sioniste n’a pas pour vocation à s’imposer en France. Sa seule fonction objective est de contenir la vague nationaliste authentique, c’est à dire antisioniste. »
      Vous vous contredisez, elle a donc bien pour ambition de s’imposer et c’est bien ce à quoi elle œuvre en se moment avec son numéro d’hypnose du pauvre à l’adresse de certains patriotes en carton.


    • L’ensemble de la classe politique adopte la position la plus à même de ne pas lui faire perdre de point sur son permis de conduire une bétaillère électorale, et de lui garantir une place à la mangeoire oligarchique.

      Les années 80 ont été un tournant sur le plan conceptuel, pour empêcher les Français d’avoir mal au cœur pendant que s’opérait le grand virage libéral, on leur a vendu des petites mains en plastique et on les a incités à renoncer à faire de la sociologie, pour faire de "l’ethnologisme" débilitant.

      Zemmour est exactement dans cette optique de diversion, mais comme dans les années 90, on est passés de "l’ethnologisme" au "théologisme". Zemmour fait de "l’ethno-théologisme" de diver-sion.

      Les deux problèmes principaux c’est que la France privée de souveraineté monétaire, politique, territoriale, économique et budgétaire, avec un ratio dette/PIB de l’ordre de 100%, et soumise à un pouvoir exogène bancaire et financier, est entrée dans l’ère post-démocratique où les banques ont mis directement des agents aux manettes du pouvoir.

      Ce ne sont pas les immigrés qui ont amené à cette situation.

      Le deuxième problème c’est qu’il est interdit désormais de fabriquer des Français, c’est populiste, il faut fabriquer des européens qui consomment en se demandant si c’est pas un peu fasciste de conserver sa virginité anale et son sexe de naissance toute sa vie.

      On ne peut pas à la fois fabriquer des Français et des Européens, et les réformes du système éducatif, qui ne sont pas décidées par les immigrés, indiquent clairement les objectifs à atteindre.


    • qu’est-ce qui les oppose finalement ?

      Rien ! Ils sont tous à la botte d’une communauté dont le projet à été clairement exposé par Soral, Ryssen et Pierre Hillard en gros détails.
      Et au final à voir les hordes de zombies français qui ont suivit la gauchiasserie ju*ve pour finalement commencer à s’en détourner pour suivre la droite ’’nationaliste’’ ju*ve... il n’y à plus rien à tirer de ce pays et de ce ’’peuple’’.
      Il n’y à aucun pays au monde(mit à part leur QG aux États-Unis) où cette communauté est autant sur-représentée dans les médias et les milieux dits ’’intellectuels’’ et donc qui contrôle les idéologies que les masses doivent adoptées.


  • J’ai débranché ma télé, l’ai mise à la déchetterie, ai percé le mur où elle était avant et ai installé une fenêtre à la place et maintenant je vois mon pays la France de mes propres yeux.

    Sur le rebord de la fenêtre, j’ai disposé une petite statuette de la Vierge Marie et trois petits pots de fleurs. Je regarde les lys pousser, ça me rappelle l’histoire de mon pays.

    Nous sommes le 21 septembre, l’automne est à la porte et les hirondelles s’en sont allées.

    ...

    Que Dieu ait pitié d’eux.

     

    • C’est exactement cela.

      Je rajouterais que tout débat ad hominem ruine le débat.

      Le meilleur moyen de commettre un contresens en politique est de faire de l’analyse politique qu’après une querelle préalable sur les égos.

      Les appartenances supposées ou réelles, les intentions et stratégies avouées ou tues de Zemmour sont strictement sans influence sur les destinées du pays.

      C’est pas qu’on ne puisse pas parler des vrais enjeux ; c’est que la manière la plus efficace d’en parler est de ne citer AUCUN nom de personne :

      Zemmour et Goldnadel n’existent pas.

      Alors on pourra parler du judaisme politique inventeur et acteur militant de la conjuration antichrétienne et du fait de la chrétienté leader de la France du déploiement prioritaire de cette stratégie en France depuis (par exemple) le Convent de Whisembald ayant voté en 1785 la mort de Louis XVI.

      Et alors et enfin, on pourra rappeler que si Satan est leur père, notre Dieu, qui ne trompe ni ne se trompe, est au dessus de leur "père".

      Et que donc, ils pourront sans doute gagner des batailles mais Soral ,gagnant la dernière, gagnera la guerre.

      Ce qui compte ce n’est pas eux, ce qu’ils disent ou imaginent ou encore complotent mais ce que VEUT Celui qui est SEUL Souverain.

      Or" Dieu aime bien les Anglais chez eux " (jeanne d’Arc)

      Tous "les Anglais".

      (...)


    • Oeuvre salutaire (bonne pour le salut du monde)
      Car pour voir ce qui se passe dans dans le monde rien de plus simple de plus réel que d’ouvrir la fenêtre.


  • J’au vu un debat, chez Pascal Praut. Une avocate hysterique, Leclerc qui raconte n’importe quoi et se fait corriger sur l’histoire. Zemmour est surhumain intellectuellement, partout où il passe il remet les choses dans l’ordre.
    En plus, au debat, personne n’avait lu son bouquin à part Praut !
    Sur les prénoms je trouve que beaucoup prennent leurs aises, prenom du pays, hier j’ai vu une gamine noire de 7/8 ans avec un voile autour de la tête ! Femmes voilées, etc...
    Je sais que Zemmour est juif et devrait aussi casse des BHL, Sarkozy, juifs qui ont fait peter la Lybie.
    Donc Zemmour trop intelligent et trop mimi sur la photo.


  • Le Patron a parfaitement résumé l’affaire :

    Ces patriotes intelligents ont parfaitement conscience aussi, qu’en tant que Gaulois de souche, catholique, je suis plus légitime que toi.
    Telle est la loi de l’histoire et du sang, et même avec la très longue cuillère des médias, c’est comme ça !

    Zemmour n’a aucune légitimé à parler au nom du peuple Français.


  • Zemmour ouvre lui-même les portes de l’enfer : bientôt on pourra dire que Levy, Cohen et autres Bensoussan c’est pas très français.

    Sinon, je suis désolée mais moi je trouve ça hyper violent et lâche mais comme l’est toujours ce petit monsieur - dont on apprend par ailleurs que son épouse est une dame autoritaire, ceci expliquant sûrement cela -, de dire à une jeune femme ton prénom est une insulte à la France.

    Emile Louis et autres Guy Georges auraient sans doute vu leur prénom adouber par mr zemmour, je suis pas sûre en revanche que la France s’honore de les avoir comme enfants ; donc non un prénom ne fait pas le déshonneur d’un pays.

     

    • Zemmour ce n’est peut-être pas très français mais Hapsatou ça ne l’est pas du tout et c’est un métis qui vous le dit !!!
      Pendant que la famille de Zemmour au XIVe siècle fuyait l’Andalousie libérée de l’emprise mahométane pour aller s’établir en Kabylie,il y a de fortes chances que les ancêtres de cette Hapsatou allaient eux capturer des cannibales dans la brousse pour les revendre aux marchands arabes ou portugais,la vente d’esclaves faisant à l’époque la richesse opulente de nombre d’Empire africain côtiers à commencer par l’ex-Sénégal (à l’époque inclus dans l’Empire du Mali).
      Entre deux maux il faut savoir choisir le moindre" dit le dicton,moi je choisis Zemmour à la naigresse de service antiraciste et mondialiste des plateaux de télévision dits français...


    • Sinon, je suis désolée mais moi je trouve ça hyper violent et lâche [...], de dire à une jeune femme ton prénom est une insulte à la France.

      C’est violent et complètement con de s’en prendre ainsi à une personne, qui n’a pas choisi cette situation, à mon avis.
      Est-ce que c’est lâche ? Parce qu’il s’en prend à une femme ? Tssss Tssss Comme si les femmes étaient des petites choses sans défenses, éternelles victimes.
      Non, ce qui m’étonne, c’est la bêtise, comme s’il avait oublié une évidence : aucun être humain ne peut accepter sans réagir de s’entendre dire que ce qu’il est, c’est une insulte.
      Donc :
      - soit il a cherché à fabriquer un gros clash scandaleux, pour un calcul mercantile ou politique,
      - soit il est psychologiquement handicapé, ou bien elle l’a perturbé d’une manière ou d’une autre (il prétend avoir été d’abord, lui, insulté par elle ?? ),
      - soit il oublie qu’il parle à un être humain, parce qu’il est un vrai raciste ou un vrai misogyne.

      Le résultat, en tout cas, c’est que son idée, concernant les prénoms, a été défendue d’une manière absolument contre-productive. La gauche immigrationiste prospérera sur la violence du Zemmour ; Puis il sera probablement condamné, et le sentiment d’injustice ressenti par les nationalistes bénéficiera à ce représentant du national-sionisme...


    • D’accord avec vous @JP. J’ajouterais un point. Cette femme a été évidemment bien mal inspirée selon moi de donner une tournure judiciaire à ce qui ne méritait éventuellement qu’une bonne paire de baffes si elle se sentait offensée (ce que je veux bien croire et peux comprendre). C’est malheureusement un réflexe assez fréquent à « gauche », or il est évident que dès lors que les choses prennent une telle tournure, elle ne peuvent aboutir à rien de positif car ce n’est pas ça qui fera changer Zemmour d’avis, bien au contraire puisqu’il jouera lui aussi la victime, etc. (ce qu’il a déjà commencé à faire en disant qu’il avait été insulté).


    • Ah bon, vous êtes d’accord avec moi ?
      Oh, Eric, mais qu’avez vous fait cette nuit ?
      Vous n’êtes vraiment pas dans votre état normal ce matin. ;=)


    • Allons allons, ressaisissez-vous ! :-) D’où avez-vous vu des désaccords fonciers ou graves ? Et quand bien même, ce n’est pas une affaire de personne. Je ne fais d’aucune objection une affaire personnelle et invite chacun à en faire autant. Nous ne sommes pas en sucre me semble-t-il. Cordialement.


  • L’intelligence française, l’élégance Française incarnée, la bien nommée Hapsatou Sy , exige de Zemmour qu’il fasse des excuses devant la France entière à cause de cette insulte suprême : Corinne !

     

    • "HAPSATOU" ,il n’y a que la vérité qui fache.


    • Hapsatou est autant française que moi je suis Guatémaltèque ou Laotien,à part le fait de parler la même langue je ne me sens rien de commun avec cette communautariste noire-africaine,gauchiste,mondialiste,immigrationniste militant pour une France multi-ethnique et multiculturelle vidée de son substrat ethnique,de son patrimoine historique pré-ripoublicain et de sa particularité culturelle.
      Hapsatou c’est la personnification du "grand remplacement",pour elle pas question de s’appeler "Corinne" et selon elle,si on considère qu’elle n’est pas assimilée à ce pays ce n’est pas de sa faute mais celles des "indiens de souche" français qui ne se métissent pas encore assez et ne disparaissent pas encore assez vite...
      A mettre dans le même panier que les Rokaya Diallo et Houriah Bouteljah vu qu’elles partagent toutes trois le même idéologie communautariste et antifrançaise avec plus ou moins de virulence extrêmiste ou de subtilité selon les cas.


  • Une fois n’est pas coutume, je suis entièrement d’accord avec ces propos de Laurent Joffrin :

    « On remarquera aussi que Zemmour établit une soigneuse hiérarchie entre ses contradicteurs : Natacha ou Gilles-William, dit-il, passe encore. Mais Hapsatou, « insulte la France ». Les Russes ou les Américains, on peut admettre. Mais les Africains…. »

     


    • Les Russes ou les Américains, on peut admettre. Mais les Africains




      C’est pourtant l’évidence même, les slaves et les anglo-saxons sont nos cousins éloignés contrairement aux africains et donc on admettra leurs critiques bien plus facilement contrairement à celle d’un autre qui pourront être assimilé comme une déclaration de guerre.

      Toutefois il ne faut pas tenter de m’expliquer ce à quoi vous faisiez allusion de manière détourné, Zemmour, Polony ou Goldnadel appartiennent tous à la même communauté cela on l’a bien compris, c’est sans doute aussi la raison de leurs rapport cordiaux malgré leurs oppositions car in fine leurs intérêts restes les mêmes.

      Là encore on n’apprendra rien, à moins de bien évidement faire parti de cette bande d’ahuri croyant on l’égalité entre les hommes ce qui bien évident pose problème lorsque l’on remarque que la réalité n’est absolument pas en accord avec ses croyances.


    • Pas du tout, c’est elle qui lui lance en premier "Vous êtes une insulte à la France", et il lui répond "Et vous, c’est votre prénom qui est une insulte à la France" et la pauvre chochotte ne l’a pas supporté, blessée comme jamais dit-elle.....


    • Ah, la première insulte venant de Hapsatou, m’avait échappé.
      Mais cette insulte là ne visait a priori pas la personne, en réalité, mais les idées de Zemmour ; Donc en première analyse, la réaction de Zemmour parait disproportionnée.

      Après, Zemmour se voit vraisemblablement comme un intello, qui n’existe que par ses idées, à la manière de "Je pense donc je suis". Autrement dit, il ressent : "Mes idées (à la Zemmour), c’est ce que je suis".
      Donc il le prend vraiment pour une attaque personnelle contre ce qu’il est.

      En même temps, tout ça n’empêche pas l’existence de stratégies de clash plus ou moins préméditées, ainsi qu’une connivence tacite entre immigrationnistes et national-sionistes pour ensemble monopoliser la scène des médias.
      Mais ça aurait quelque peu dérapé, les êtres humains n’étant pas que des automates programmables.


  • Bonjour, de moins en moins de discipline, de tenue (morale,physique), visiblement les médias, (tv,papiers) sont devenues imbuvable.Cordialement.


  • Ce gars là est un névrosé tout comme son compère Filken..ils ont tout les 2 un problème d’identité.

    Zemmour passe en boucle dans les médias et pas Soral..Ca en dit long sur le.niveau de la masse.
    Il n’est pas non plus Historien cet idéologue qui fait comme si il était là depuis Clovis.

    Sa famille s’est faites "viré" d’Algérie et pas besoin de faire le psychanalyste pour comprendre d’ou vient son aversion des arabes ..Les noirs ? Me direz vous ? benh ils sont Noirs point et ca deja c’est suspect lol.

    Trêve de plaisanterie cet homme est un parasite intellectuel d’une médiocrité rarement vu ; il.prend ci et ca dans l’histoire de France comme si elle était figée et occulte des données pour mieux vomir son prisme sélectif.
    Bref les nationaux sioniste appelez les comme vous voulez, c’est du niveau caniveau

    Des incapables intellectuels.

     

    • “Sa famille s’est faites "viré" d’Algérie et pas besoin de faire le psychanalyste pour comprendre d’ou vient son aversion des arabes ..Les noirs ? Me direz vous ? benh ils sont Noirs point et ca deja c’est suspect lol.”

      Au canada, avec Mme chrystia freeland, les russes sont allés à l’essentiel, leurs médias se sont attaqués à ses ancêtres qui étaient selon eux anti-russes.


    • L’histoire du peuple français est connue par un grand nombre de personne et le moins que l’on puisse dire c’est que les noirs n’en font pas partis ne vous en déplaise, après on comprend très bien pourquoi vous vous sentez obligé de reprendre au mot près la vulgate antiraciste et cosmopolite car vous avez un intérêt très certain à l’application de celle-ci et cela nous l’avons très bien compris.

      Par ailleurs l’histoire étant la retranscription du passé elle est donc par nature figée car elle ne peut pas logiquement changer, la manière de la raconter peut être sujette à modification mais pas vraiment les faits en eux même à moins qu’ils aient été inventés de toute pièces.


    • Mortderire@

      J’ai rien compris, je t’invite à te relire parcequ’a mon avis toi non plus .

      Je prêche pour aucune paroisse antiraciste ou truc en iste contrairement à toi.
      Ou ai-je parler de Noirs de la France ? qui fait l’histoire de l’univers blabla...tu inventes des dires aux gens.

      Tu es la définition même du natio sioniste décrit dans plusieurs articles ici même ; ton insistance à nous abreuver intempestivement de tes lumières montre que tu en fais parti clairement. Zemmour et Filkencraut doivent avoir une place spécial pour toi.

      Bref en lisant l’article je me sentirais un peu vexé à ta place.


    • @ Avion à réaction

      Oh oui en effet je suis l’incarnation même du """"natio-sioniste""""" c’est probablement la raison pour laquelle ma conception du monde va à l’inverse de celle qu’ils promeuvent depuis plus décennies dans touts les médias et tout les établissements éducatif (le melting pot et le mélange des races) alors qu’à l’inverse ton discours sonne exactement comme celui d’un intellectuel juif partisan du marxisme culturel, et pour cause quand on est soit même un allogène on ne peut pas faire autre chose que de prêcher pour sa paroisse et d’œuvrer à la destruction du peuple français et de la race aryenne dans la mesure où ceci bénéficie à soi même et aux même de sa communauté.

      Par ailleurs il faudrait rappeler que la raison pour laquelle tu dois ta présence chez moi et que tu te permet de me donner des leçons c’est uniquement de par l’action de ces mêmes sionistes que tu dénonces alors à ta place j’éviterais de la ramener à ce sujet...

      D’autant plus que comme le disait l’autre contrairement à toi je suis un véritable français, les lois du sang et de l’histoire me donne une légitimité que tu ne possédera jamais alors tu ferais mieux de ne pas tenter de jouer au plus malin avec moi parce que tu n’as aucun droit à exiger quoique ce soit dans le pays de mes ancêtres.


    • @ Avion á reaction,

      Les propos de Mort de Rire sont pourtant limpides ! Les intérêts des cosmopolites férus de diversité ne sont pas forcement les nôtres. Nous sommes des gaulois réfractaires, faudra bien vous y faire.


    • @mortderire

      Déjà tu n’as rien à me demander, je suis chez moi mets toi ca dans ton petit cerveau de névrosé complexé, j’ai pas débarqué hier hein je suis né ici donc c’est chez moi, personne n’a le contrôle du lieu de sa naissance mais tout le monde peut aller chercherses racines.

      Je m’égare je sais même pourquoi je te répond, t’es un authentique incapable qui croit que son petit prisme a un quelconque poids dans la vision de ceux qu’il méprisent.


    • @Mort de rire et Identité effacée
      Agissez donc selon votre propre intérêt de Gaulois !
      Vous n’avez pas à choisir entre le cosmopolitisme gauchiste, créé et promu d’ailleurs par les sionistes et Eric Zemmour qui n’en doutez pas est lui aussi pour le "sang".
      Tout chez lui me rappelle une personne profondément attachée au sang et aux origines, sujets, qui reviennent souvent dans sa rhétorique. Comment aurait-il pu oublier son sang et ses origines juives ?
      C’est très bien que vous soyez contre le cosmopolitisme et la gauche immigrationiste , ce serait encore mieux que vous éveilliez vos semblables à la manip Zemmourienne nationale-sioniste.
      Mettez des Gaulois à votre tête, dont vous serez sûrs, qu’ils sont attachés au sang et travaillent à votre seul intérêt ! Soral, Ryssen, Gollnish, Philippot, Ploncard d’assac ou autres. font office de bons candidats.


    • Hahaha, @u jet : ne vous fâchez pas trop avec MDR. C’est un généticien de haute volée doublé d’un historien occidental (j’ai pas dit français hein) mais il a parfois des fulgurances qui font que le site E&R ne serait sans doute pas aussi attractif sans lui ! Soufflez un coup, il ne pense pas réellement que vous soyez un islamiste et moi un gauchiste

      Par contre essayez de soigner votre orthographe. Tous les deux xD


    • Comme disait Jean Ma , la France aux français. C est quoi être français ? La phrase du général De Gaulle le définis très bien.


  • Très bon article, peu importe ces polémiques, que l’on peut juger justifiées ou non et par ailleurs tout à fait stériles, jusqu’à la prochaine, en tout cas il faut remarquer, Zemmour traité de fou par Apathie, de névrosé par Moix, Marine convoquée par le psy, on est devant la psychiatrisation des gens qui ne sont pas dans la bien pensance, mais heureusement, nos humoristes préférés viennent nous rappeler combien le monde est beau et qu’on s’aime tous !


  • Zemmour un type que j’apprecie.


  • Zemmour n’est pas sioniste !

     

  • L’Europe se voyant conquise par les "populismes", il devient stratégique pour les sionistes de surfer sur la vague pour en tirer profit. Est-ce bien l’idée ?

     

    • Disons que le nouveau paradigme à venir, en lieu et place de l’Etat-nation, est le tribalisme ... à mesure que l’Etat social et protecteur recule, chacun se recroqueville sur les fondamentaux ethniques et culturelles.. ça arrange le système car ça lui permet d’escamoter en douce l’Etat -Providence ...

      Ce n’est pas un retour en arrière mais la modernisation du système : le passage du mondialisme -socialiste au mondialisme -tribaliste dont Zemmour en France et Trump en Amérique sont les visages les plus représentatifs...


  • Finalement, cette affaire est une affaire identitaire dont l’émigré musulman, africain ou nord-africain, sera le grand perdant. D’autant que Zemmour, avec son Eric, a démontré que les Juifs étaient les seuls éléments exogènes à être parfaitement "intégrés" dans la société française ! Bravo les sionistes ...

     

  • Je me souviens d’une vidéo où l’on entendait Askolovitch se dire français de souche et tout le monde ici dans les commentaires, de se moquer de lui.....
    Et oui, Askolovitch ça ne sent pas le terroir...
    Et bien c’est pareil avec Hapsatou, ça ne fait pas français du tout, fut-elle née en France. Hapsatou Sy, c’est africain et rien d’autre (sénégalais).

     

    • Certains ne doivent pas se rendre compte de ce qu’ils disent autrement ils n’auraient pas affaire à une pareille dissonance cognitive... Le tiers mondiste marxiste a fait beaucoup de ravage en France alors il évident que des esprits perturbés ne savent plus faire la différence entre un gaulois et une wolof, la lobotomisation idéologique leurs empêchent de voir en eux autre chose de des camarades de luttes imaginaires.


    • Faites vous une différence entre un afrikaner et un africain du sud même si l’afrikaner est lui-même africain du sud ; de la même façon faites-vous la différence entre un maori et un nouveau zélandais bien que le maori (notez le bien) en tant que nouveau zélandais le maori n’est pas tout à fait nouveau sur la terre de Nouvelle-Zélande. Et entre un amérindien est un américain ? Et tous les australiens ne sont pas des aborigènes.. vous vous moussez excessivement il me semble. mais vous n’êtes sûrement pas née de la dernière mousson et vous êtes bien évidement conscient des réalités de la planète Terre...


  • La gauche antiraciste qui prend du terrain, est dite "islamogauchiste", ce n’est pas pour rien. Et elle devient antisémite à cause du conflit israelo-palestinien, plus clientélisme avec les musulmans.
    Les musulmans/maghrébins font un relativement bon travail de remplacement, MAIS, à chaque fois qu’on en trouve un décent, il est antisémite, le coup dur !
    En plus certains font des attentats inconsidérés qui tendent à réveiller le plus endormi des moutons français. Plus de l’incivilité, les agressions, etc, pas bon.

    Donc il fallait corriger tout ça.
    Ils ont trouvé une nouvelle arme biologique de génocide des français : l’africain. Les femmes africaines gardent un taux de fécondité de 4 enfants par femme en moyenne, même après assimilation en France. Imbattable.
    Les africains médiatiques pour la plupart sont très bien soumis aux... enfin très bien soumis, de bons élèves en somme.

    L’extrême droite monte quoi qu’il arrive. Et 2022 pourrait être la victoire de Marine Le Pen.

    Donc si on combine tout ça, la réponse vient logiquement d’elle même : il faut récupérer le nationalisme et utiliser les ardeurs nationalistes contre les ennemis.
    Ca va être simple car le français de base est chauffé à blanc, il n’en peut plus.
    On va lui vendre de l’africain intégré et patriote qui tape sur le méchant maghrébin et redresse les tords, qui redonne de la fierté aux français(mais avec modération). On pourrait imaginer un gentil boxeur noir au parler franc par exemple...
    On va autoriser le français à un type de racisme, probablement monté sous le prisme de l’islamophobie légitimée. On va l’autoriser à taper sur la gauche.
    On va lui vendre au travers de cette opération commerciale, du vivre ensemble sélectif et pseudo-nationaliste.
    Le remplacement de population/génocide français va pouvoir continuer, avec cette nouvelle arme biologique plus performante, plus moderne, dans un contexte "patriotique". Et la position de certains en ressortira raffermie.

    (En tout cas tout ça semblerait logique )


  • Corinne Zemmour, c’est jolie comme appellation.


  • Ils auraient tort de se priver puisque ça fonctionne encore de manipuler l’opinion.
    Mais les masses ont beaucoup moins d’excuses que dans le passé.

    L’information fait le tour de la terre en quelques secondes, tout le monde est connecté plusieurs heures par jour.
    Mais ça continue à penser/consommer/voter comme quelques elites auto-proclamées leurs disent.

    On peut trouver milles raisons et excuses mais les gens n’ont pas réelement envie de s’occuper des choses, et puis c’est tout.

     

    • Alors ce qui dérange c’est l’élite, je suis assez d’accord avec cette idée, étant donné que je n’en fais pas partie, comme tout ceux l’exprimant avec plus ou moins de finesse ici même...
      Pure provoc de ma part, je suis régulièrement impressionné par les connaissances et la culture de nombreux participants récurrents. Je suis également parfois étonné voir déçu de la simplicité non pas des arguments et des raisonnements, souvent élaborés et denses en terme de références, mais des conclusions, tendant toutes vers la même désignation personnifiée des grands et uniques coupables à travers les siècles.
      Je ne conteste pas le constat actuel, tenant plus du factuel que de l’analyse profonde, mais la grande question est de savoir si une élite, par nature excluante de tout ce qui n’en est pas, et à mon humble avis indissociable de toute société humaine, peut ou puisse vouloir créér un monde sans toutes les bassesses et avanies dénoncées au quotidien sur ce site.
      Je crains fort que la réponse réside dans l’étude de l’originel mal-être humain, fort bien compris par les élites (on y revient) successives.
      Après tout une élite se réclamant du pouvoir divin à su maintenir, à coup de manipulations, mensonges (je ne leur reproche en rien, cela fait partie intégrante de l’art de gouverner), guerres saignant à blanc les budgets du pays, retournements de vestes et mariages avec des princesses de 9 ans, une légitimité politique pendant presque 800 ans. Mais c’était là notre élite à nous ! Et l’expression des souffrances, incompréhensions et justes doléances ( ou là ! mot sensible sur ce site !) de ceux qui à l’époque n’avaient déjà pas beaucoup de dents, ou peut-être un peu moins, aurait pu approcher la forme utilisée ici ou dans d’autres moyens non muselés.
      Notons tout de même que la technologie de masse développée et vendue par les grands coupables permet tout de même la diffusion d’idees et d’organisation leur étant totalement opposés, mais n’est ce pas là manifestation d’une maîtrise totale ?
      Le jour du soulèvement tant attendu par de nombreux reconciliants donnera naissance à une autre forme d’elitisme, déjà établi ici lorsqu’il s’agit de dénoncer un état de fait que tant de malheureux ne peuvent pas comprendre, manipulés qu’ils sont !
      Cette pensée unique, accompagnée d’un culte de la personnalité la aussi peu novateur, ne m’empêchera pas de continuer à découvrir et lire des avis divers et très intéressants sur ce site.


    • @adjovibocal

      l’originel mal-être humain, fort bien compris par les élites (on y revient) successives.
      Mais comme disait l’autre "les dominants sont dominés par leur domination". Autrement dit, les élites elles-mêmes, en tout cas leur partie la plus active dans le processus de domination, n’ont en général rien compris à leur mal-être à elles. Non ?

      Autre point : si l’on considère que les élites sont inévitables, alors la question devrait être : "Comment faire pour qu’elles gouvernent le moins-mal possible ? et : comment faire pour que leurs erreurs ou abus soient corrigés avec rapidité et précision ?
      Faut-il appeler à la rescousse Jésus-Christe, Freud, Montesquieu et Popper ?


  • Petite question, selon A. Soral, les sionistes veulent-ils que les gens n’aiment pas les juifs ?
    si oui, si vous n’aimez pas cette religion ainsi que la religion musulmane (en france) cela fait-il de vous un sioniste ?
    Étant entendus que cela implique des systèmes de valeurs différents de ceux de la tradition française...


  • Le vrai problème pour le système est qu’Éric Zemmour est populaire dans différents milieux. Son discours touche tout le monde, de l’ouvrier au cadre en passant par le nationaliste de souche Française ou Européenne , le Chrétien, le Juif l’Athée etc. Probablement moins au sein des communautés Musulmanes et Noires.
    Du coup le virer définitivement du PAF serait contre-productif étant donné qu’il est très populaire.
    Nous assistons donc de temps à autre ( surtout avant la vente d’un nouveau livre ) à des polémiques maîtrisées avec des idiotes utiles comme Rokaya Diallo ou Hapsatou Sy qui demandent que Zemmour ne soit plus présent dans les media.

    Requêtes qui ne feront pas suite, tout le monde y gagne le système fait croire à une opposition entre le méchant Zemmour et la gentille Hapsatou, Zemmour vend ses livres, Ardisson fait de l’audience.

    Bravo à Eric Zemmour tout de même pour avoir "soutenu" Alain Soral. Beaucoup de nationalistes de tous bords aiment bien ces deux personnages même s’ils ne sont pas en accord sur tout !


  • Monsieur Zemmour a rejoué la célèbre scène du film Kunta Kinté durant laquelle un esclavagiste blanc demande à Kunta Kinté "comment t’appelles-tu ?"

    Monsieur Zemmour sait-il que la diffusion de ce film au Sénégal, dans les années 90, fut interrompue car elle déclencha des émeutes ?

    Le national sionisme français est le nationalisme qui
    - semble défendre les intérêts politiques des Français ;
    - défend les intérêts politiques, économiques et religieux des Sionistes.

    La théorie selon laquelle il existerait en France des groupes d’extrême droite est grotesque.

    Si c’était vrai, il se passerait en France ce qui s’est passé en Palestine avant la naissance de l’entité sioniste.

    "Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose", voilà la devise des journalistes, politiciens, enseignants, juges,... qui font la pluie et le beau temps, en France, depuis deux siècles.


  • Zemmour (presque) unanimement critiqué.
    Marceline Loridan-Ivens disait (presque) la même chose dans la vidéo de l’article qui lui était consacré :
    https://www.egaliteetreconciliation...

    A 11mn15 :
    https://www.youtube.com/watch?time_...
    En revanche, hommage unanime pour elle...


  • Avec tous ces ennemis de la France, nous avons faire à du populicide pur et dur


  • C’est marrant que notre Zemmour national (C’est ironique, hein !), ne dit mot sur les prénoms comme Kevin ou autre Beverly, c’est vrai que c’est vachement français comme prénoms.

    Sinon, si j’appelle mon enfant Jibril, c’est pas bon ?

     

    • Kévin est un prénom chrétien.

      Ne crois-tu pas que pour son avenir en France, il serait préférable que ton enfant ait un prénom français comme Julien plutôt qu’un prénom étranger comme Jibril ?


    • Jibril = Gabriel.


    • Johnny n’est pas très catholique.. mais appartient à une époque plutôt très cathodique et ça c’etait avant les écrans plats et les plasmas... Kévin Kostner dans « Dance avec les loups » ou le petit acteur Kevin McCallister dans la série des « Maman j’ai raté l’avion » explique à eux seul l’engoument de ce prénom qui aurait Eugène comme équivalent en français..

      Non, la remarque est très pertinante.. puisqu’il s’agit de prénoms catholiques prôner par Zemmour comment considérer les prénoms majoritairement protestant anglo-saxon accompagnant l’americanisation ?

      Tout simplement car en défendant la culture française et l’opposant AUSSI à l’américanisation on n’est plus dans l’attaque ciblée envers l’islam et les musulmans.

      C’est à en perdre son latin.. celui étant contre l’africanisation a tout intérêt (pour faire comprendre son point de vue) de s’attaquer en premier lieux à l’americanistation et sous cette angle le message est bien plus audible... Mais les natio-sionistes.. n’ont pas pour but premier de défendre la nation (et la culture française).. le but est de valider le choc des civilisations voulus leur maîtres...

      En arabe jibrîl est une contraction de jibrâ’îl ce qui est l’équivalent de Gabriel dans l’Hebreu. En araméen la langue de Jésus on est entre l’arabe est l’hebreu : G’aB,RiYAYeL...
      Pourquoi proposer « Julien » qui n’a absolument rien à voir avec la volonté première de la personne ? C’est comme le choix arbitraire de « Corinne » ça donne plus l’impression de vouloir imposer pour imposer ?

      Pourquoi pas Gabriel, c’est joli comme prénom ? Ou si c’est en hommage à un grand parent portant le prénom Jibril... faire la moitié du chemin avec Gabril ou Jibraël ?

      Sur le fond je trouve stupide d’appeler son fils Mohammed sans lui enseigner l’arabe par exemple, alors qu’il serait plus cohérent de lui donner pour sa double culture un prénom typiquement français et s’assurer que l’autre part de sa culture ne soit pas en jachère comme on vois souvent..

      Les convertis gardent souvent les prénoms francais pour leurs enfants mais l’Islam par contre n’est pas du folklorique culturel.. il y a une vraie envi quecela fasse parti de l’identité profonde.

      Après chacun fait ce qu’il veut c’est un sujet sérieux..j’ajouterai que les musulmans se donnent souvent des surnoms dansun but positif alors y’a toujours unrattrapage possible si l’enfant n’aime pas le prénom choisi par les parents. Et au moins ce surnom devra refléter la réalité..


  • Sarkozy, qui devrait être en prison, pour trahison notamment...
    de retour en politique, ça donne la mesure de l’équité du système législatif.


Commentaires suivants