Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Face à la politique d’agression oligarchique, la résistance française s’organise

Le monde a les yeux rivés sur les États-unis, où se joue une partie de l’avenir du monde, même si l’Amérique ne peut pas tout, ne peut plus tout. Chez nous, l’oligarchie fait feu de tous les côtés pour réduire la résistance à sa politique de répression économique cachée derrière le principe de précaution sanitaire.

 

Mais les classes laborieuses françaises se réveillent d’une longue léthargie (les syndicats ont trahi), et se retrouvent sans le vouloir avec un gilet jaune (noir ici) : les indépendants, frappés de plein fouet par le changement de paradigme économique inspiré par Attali, le mentor de Macron (avec Minc), se sont réunis pour crier leur « peur de mourir ». En général, quand on parle de la mort, la révolte n’est pas loin. C’est le désespoir qui pousse à l’action.

 

 

Du côté des soignants, la parole ne peut plus être tenue : le Conseil de l’Ordre a beau mettre la pression sur les gueules ouvertes, rien n’y fait, le coup est trop gros, de nombreux médecins ne veulent pas être complices de ce qu’il se passe.

Le Dr Louis Fouché, brillant et clair, a pris le relais des Pr Toubiana, Raoult, Perronne et Toussaint. Il dit la réalité de l’hôpital de l’intérieur (il est réanimateur à l’hôpital public de Marseille), il pulvérise le mensonge gouvernemental et élyséen, il met les yeux des Français en face des trous.

Fouché fait partie de ces nouvelles élites naturelles que nous avons pronostiquées. Ses collègues lui font une haie d’honneur, contrairement à Macron quand il visite un hôpital. Quant à Véran, n’en parlons pas : la haine se lit sur son visage et les Français n’ont rien à attendre de ce petit employé du Big Pharma.

 

 

Mais la personnalité qui monte, et qui était pourtant encore macronienne au début 2020, c’est la députée et médecin Martine Wonner, véritable pierre d’achoppement où viennent se briser les injonctions aussi agressives que débiles du gouvernement. Elle revient ici sur le coup de force de Véran dans le débat sur la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, qui a fini par être adopté jusqu’au... 16 février !

 

 

Et maintenant les Corses !

 

La France se lève, sur E&R :

 






Alerter

107 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • La Résistance se fait aussi par la connaissance du droit.
    Connaître la hiérarchie des normes juridiques : au-dessus de la Constitution de 1958 on a le bloc Constitutionnel où l’on trouve entre autre la Déclaration de 1789 et celle de 1948...De la même manière qu’un brigadier obéit à un colonel , la Constitution obéit au bloc Constitutionnel...ça signifie que le régime républicain peut disparaître (et il en prend bien le chemin)reste le Bloc Constitutionnel.
    Dans le bloc Constitutionnel on trouve la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 où l’article 2 précise " : Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamées dans la présente Déclaration" et dans ces droits on trouve :
    - "la liberté de circuler librement" art.13
    - "la protection contre les traitements dégradants"(port du masque)art.5
    - "droit à la liberté et à la sureté de sa personne" art. 3
    - "droit à la reconnaissance de sa personnalité juridique en tous lieux de sa "personne juridique""(nul besoin de "papiers d’identité")art. 6

    Et si le gendarme, le policier ou le magistrat ne comprend pas , rappelez lui le préambule de la dite Déclaration :

    "Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l’homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité"
    Rappelez le code de déontologie du gendarme et du policier qui dans l’un de ces premiers articles dit que le policier ou gendarme ne doit pas faire des actes contraire à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
    Agissez envers lui avec fraternité : "les hommes agissent en fraternité les uns envers les autres" (art.1)
    Avant d’être des "citoyens de la république" nous sommes des êtres humains vivant, nous sommes "doués de conscience et de raison" (art.1) et c’est parce que nous avons la raison que nous percevons le mensonge de cette fausse pandémie et qu’ainsi la république s’étant disjointe de ses fondements humains, nous nous en libérons et nous plaçons sous la protection de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

     

    Répondre à ce message

    • Bravo !
      Merci pour ces précisions qui, si elles n’empêcherons pas la prune du pandore un peu bas du front, seront un motif de contestation et d’annulation. J’ai noté cela précisément.

       
    • Mais c’est bien précisément la raison pour laquelle ces chacals criminels ont déclaré "L’état d’urgence" - qu’ils viennent de le prolonger jusqu’en février  ?!! - cet """"état d’urgence"""" leur permettant de passer outre toutes ces belles déclarations !

      Et compte tenu des chiffres faux et archi-faux dont ils nous rebattent les oreilles aujourd’hui - pour faire croire à cette obligation """sanitaire""" - avec des chiffres tout aussi faux, ils peuvent tout aussi bien le prolonger sans fin : "Gouverner, c’est faire croire" - Machiavel

      "La dictature peut s’installer sans bruit" - Georges Orwell

       
    • Une précision :
      La Constitution fait partie du bloc de constitutionnalité, elle ne lui est pas subordonnée.
      La Déclaration des Droits des l’homme et du citoyen a, dans la hiérarchie des normes même valeur que la Constitution. S’agissant de la Déclaration de 1948, elle n’a absolument aucune valeur constitutionnelle.
      Un juriste ;)

       
  • Paroles relayées par la presstituée hier, le 6 novembre.

    Covid : « Le Père Noël pourrait être Skype », prévient le Pr Pialoux ou encore Oublier Noël « pour sauver 2021 » dit-il.

    Ce qui en dit long sur leur projet machiavélique à travers un conditionnement social d’une perversité inouïe à présent.

    La lutte contre le bolchévisme 2.0, c’est reparti comme en 40 !

     

    Répondre à ce message

    • Comment prendre la masse pour des demeurées.

      Après Covid-19 : « pour sauver Noël, l’Europe donne un tour de vis face à la deuxième vague » la presse pourrie aux ordres, le 26 octobre 2020.

      Covid-19 : Oublier Noël « pour sauver 2021 » la presse pourrie aux ordres, le 6 novembre 2020.

      Mensonge et manipulation sont les deux mamelles du Covid-19 dans toute sa laideur jusqu’à la vaccination mortelle, que la mafia communautaire de Sion à la manœuvre, tout droit sortie de la synagogue de Satan peut se foutre dans le fion.

      Résistance !

       
  • Ces mesures de confinement et leurs procédures s’apparentent juridiquement à une assignation à résidence : manque plus que le bracelet électronique – le smartphone y supplée – !

    Le texte du 3 avril 1955 s’applique aux étrangers vivant en France et aux personnes dont il existe de sérieuses raisons qu’elles menacent l’ordre public.

    Vu que ce confinement est applicable à toute la population française en ses catégories – notamment et en priorité français – car les contrôles sur des étrangers se font plus discrets voire inexistants, il est légitime d’en déduire que la population française est désormais vue, considérée, désestimée par ces « autorités auto-proclamées » comme étrangers et sérieusement, potentiellement dangereuses pour l’ordre public – en réalité devenu privé, privatisé  ?

    Il y a tout lieu de penser que les Gilets jaune [hors camp Lallement], les noirs vêtus, les retraités, les plus jeunes âgés de 6 ans, les actifs, médecins, commerçants, artisans, restaurateurs, fonctionnaires, artistes,... constituent une menace grave pour leur sécurité, leur ordre privé

    Voici le texte !

    « Selon la loi du 3 avril 1955 sur l’état d’urgence, sa déclaration donne pouvoir au ministre de l’Intérieur de prononcer l’assignation à résidence, dans le lieu qu’il fixe, de toute personne « à l’égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace pour la sécurité et l’ordre publics ». La durée maximale de l’assignation à résidence est de douze mois. Au-delà, une prolongation est possible sous certaines réserves ».
    .
    « Selon le code de la sécurité intérieure modifié par la loi du 30 octobre 2017 renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, le ministre de l’Intérieur peut, après en avoir informé le procureur de la République de Paris et le procureur de la République territorialement compétent, faire obligation à une personne à l’égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace d’une particulière gravité pour la sécurité et l’ordre publics de ne pas se déplacer à l’extérieur d’un périmètre géographique déterminé, se présenter périodiquement aux services de police ou aux unités de gendarmerie ... Ces obligations sont prononcées pour une durée maximale de trois mois (....) Elles peuvent être renouvelées. »

    Ils sont depuis Nuremberg responsables de l’état de notre pays et nous sommes désignés coupables car goyim désignés !

     

    Répondre à ce message

  • CNT ? Une solution possible.

     

    Répondre à ce message

  • #2588663
    Le 7 novembre à 19:49 par Y’a trop d’quoi Elisabeth ??
    Face à la politique d’agression oligarchique, la résistance française (...)

    A Annecy (Haute-Savoie), les commerçants veulent alerter sur la mise en danger de leurs entreprises fermées durant le reconfinement. Plus de 400 boutiques d’Annecy ont apposé sur leur vitrine une affichette « A vendre » avec le numéro non pas d’une agence immobilière mais… de l’Elysée

     

    Répondre à ce message

  • A propos du valeureux Louis Fouché, il y a surtout son site :

    https://www.reinfocovid.fr/

     

    Répondre à ce message

  • #2589007
    Le 8 novembre à 05:48 par L’inquisiFion Raie Publicaine
    Face à la politique d’agression oligarchique, la résistance française (...)

    Notre pays est devenu au niveau pouvoir & institution, le balaie à chiottes de la finance apatride, des lobbies LGBT, pédophiles, des lobbies communautaires israélo-compatible et des élites sataniste... On est vraiment descendu très très bas
    Va falloir se relever et pour ça va falloir ressortir les valeurs de la raie publique
    La guillotine, les bûchers, l’empalement, la roue d’écartelement, le goudron et les plumes

     

    Répondre à ce message

  • Plutôt que de faire les guignols arty sur la place du capitole ou en corse avec les muselières sur le groin, les français feraient mieux de sortir dans la rue et de foutre leurs masques dans les poubelles. Remplir les poubelles de masques. Ils ont ete capables de sortir par millions pour charlie, et ils sont pas capable de sortir et de jeter leurs masques pour leurs libertés. Voila un exemple d action a faire. Simple facile et efficace si les gens sont nombreux. A quoi çà sert les réseaux sociaux ? Pourquoi pas un leader pour lancer ce genre de mot d ordre ?

     

    Répondre à ce message

  • Si l’état d’urgence rentre dans le Droit commun, cela signifie qu’il pourra être mis en place quand, comme, et où le voudront ces chacals criminels...

    "La dictature peut s’installer sans bruit" - Georges Orwell

    Et vive Toulouse, le pays des Capitouls et de Claude Nougaro !
    https://www.youtube.com/watch?v=0aB...

     

    Répondre à ce message

  • La résistance commence à s’organiser, effectivement, mais il y a du boulot !

    Un de mes fils qui est en contact étroit avec l’Armée a eu du mal à convaincre - mais il a finalement réussi, preuves à l’appui ! - que ce que nous rabâchent les media est faux, c’est dire...

    Il faut parler surtout avec ceux qui se posent des questions mais n’ont pas la possibilité d’avoir les réponses, ceux qui commencent à en avoir marre, ceux qui doutent, les vraiment con-vaincus sont une perte de temps !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents