Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Francis Cousin – Réveil de la vieille taupe des luttes de classe radicales

2019, bilan et perspectives

Retrouvez les analyses de Francis Cousin, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mr Cousin, c’est la trompette du mécontentement populaire qui sait poser sur les phénomènes les mots à la fois justes ET abordables à tous, qui permettent à chacun de SE sentir partie intégrante de la chierie en place dans le pays, tout ça MALGRÉ son parcours professionnel qui peut pourtant lui faire employer un registre de vocabulaire prohibitif à l’oreille du grand nombre.

    Salutation à vous, Monsieur Francis, et merci pour votre décapage de l’actu à la toile émeri !

     

    • « MALGRÉ son parcours professionnel qui peut pourtant lui faire employer un registre de vocabulaire prohibitif à l’oreille du grand nombre. »

      Mr Soral au secours, j’ai rien compris !!!... :D

      Effectivement, Mr Cousin a le verbe qu’il faut savoir suivre. ^^


  • Bonjour,
    Fancis cousin parle de temporalité ouverte de l’Europe.
    Je n’ai jamais compris la définition de cette notion, notamment quand par ailleurs déjà il opposait la civilisation ou temporalité ouverte d’Europe à la civilisation ou temporalité fermée de l’Islam. Sauriez-vous m’éclairer sur cette notion qui revient constamment dans les discours de cet excellent Francis Cousin ?
    Merci à vous :)

     

    • L’Europe du temps ouvert christique sur la base de la rencontre conflictuelle entre la barbarie germanique et la crise de l’empire romain a produit le surgissement des communaux subversifs qui, de luttes paysannes en luttes prolétaires, ont permis d’accéder à la critique radicale... Marx...Luxemburg... Debord... Commune de Paris... Mai 68... Gilets Jaunes...
      Partout ailleurs, on a le temps fermé de luttes étroites et limitées incapables d’aller vers l’abolition de l’argent et de l’Etat...
      Lisez Marx et Cousin, vous comprendrez et vive 2020 de luttes de classe radicale...


    • L’Europe du temps ouvert christique sur la base de la rencontre conflictuelle entre la barbarie germanique et la crise de l’empire romain a produit le surgissement des communaux subversifs qui, de luttes paysannes en luttes prolétaires, ont permis d’accéder à la critique radicale... Marx...Luxemburg... Debord... Commune de Paris... Mai 68... Gilets Jaunes...
      Partout ailleurs, on a le temps fermé de luttes étroites et limitées incapables d’aller vers l’abolition de l’argent et de l’Etat...
      Lisez Marx et Cousin, vous comprendrez et vive 2020 de luttes de classe radicale...


    • Le type de révolte européenne est différent de la révolte "asiatique". L’Europe en insurrection est radicale, dans le sens où elle exige l’abolition de l’argent et de l’Etat, et réclame ainsi le royaume du Christ sur Terre.
      Le monde islamique a connu des révoltes, mais c’était pour changer de classe exploiteuse. L’Islam , comme le judaïsme, ne demandent pas l’abolition de l’argent comme le fait Jésus Christ. Ils aménagent l’argent, le rendent vivable (pas d’usure, règles strictes du commerce...).

      La temporalité ouverte de l’Europe signifie qu’elle cherche à aboutir à l’émancipation humaine. La temporalité fermée de l’Orient signifie qu’il revient toujours au même point de départ, car il n’ose pas remettre en cause l’existence de la marchandise, et l’assujetissement de l’homme à celle-ci.


    • @Gaulois Radical et Karim
      Merci pour vos réponses, je pense avoir compris grâce à vous. ^^

      Et désolé pour les grosses fautes de frappes écorchant le nom de Francis Cousin en mon début de question. Voilà corrigé :)


  • Ainsi parlait Pangloss !!

     

  • La Vieille Taupe, Karl Marx, Pierre Guillaume, Robert Faurisson... Tous les mensonges capitalistes du dressage mondialiste sont en train de tomber...

    Oui, vive la lutte de classe radicale pour détruire l’État du mondialisme de la marchandise...

    Vive la communauté des hommes en Christ insurrectionnel !


  • C’est simple, clair et lumineux...
    Rien à foutre du réformisme pour améliorer la misère de l’argent ...
    Vive le Communisme vrai contre le fric, l’Etat et toute la merde du Capital...


  • 4 minutes... pas plus !
    « La lutte des classes n’est pas un objet social posé sur le chemin de la “quotidianité” chronologique »
    Non, mais là... tout est dit !

     

  • Finalement, l’année 2020 va nous permettre - peut-être - et enfin de mettre à la poubelle toutes les sectes de la servitude modernisée afin d’ouvrir la route au vrai mouvement vers la fin de toute domestication...

    J’ai récemment compris pourquoi la Commune

    fut si massivement réprimée... Elle portait, au-delà d’elle-même vers la fin de l’argent et de l’État...

    Lire la Guerre Civile de Charles Marx après la Question Juive... et tout est dit...

     

    • Oui mais je me demande toujours pourquoi il n’ont pas attaqué la banque. Rien trouvé. Si quelqu’un a des infos ?
      Infiltration ? Idéalisme ?
      Car argent plus arme, l’histoire aurait été différente.

      500 films bien réalisés sur la Shoah et aucun à ma connaissance de bonne facture sur la Commune. Ni sur l’esclavage. Évidemment ça n’a rien à voir.


  • Enfin du lourd de lourd....
    Hegel, Marx, Cousin...
    Pourquoi tout va péter et pourquoi, la seule issue n’est pas de soigner les effets de la dictature-argent mais bien de liquider toute la misère surabondante du spectacle de la marchandise étatique.


  • Vieille Taupe, Vieille Taupe...
    Contre toutes les censures et tous les mensonges du Capital...
    Tu creuses et tu nous amènes vers la révolution sociale universelle contre le cosmopolitisme de la marchandise...
    Merci Monsieur cousin, vous êtes un beau cadeau de Noël radical...


  • Au début, j’avais du mal...
    Après,... après..... lecture et effort, beaucoup moins...
    Maintenant avec le temps de l’approfondissement, je saisis en quoi il y a là plus que l’essentiel.
    J’ai commencé à lire Marx en comprenant que comme pour Faurisson, il faut refuser le diktat de l’ignorance capitaliste totalitaire...
    Cousin m’a permis de faire synthèse entre la lutte de classe et le mensonge religieux de 45...
    Désormais, tout s’éclaire !

     

  • Derrière l’analyse superficielle de la crise bancaire pour restructurer illusoirement la banque, il convient d’analyser en profondeur la banque en crise pour abolir la folie structurelle de l’argent !

    Lire le Capital, la Question Juive, respirer un grand coup et se dire que tout devient possible pour les humains de vraie passion humaine.


  • Le solstice, Noël, tout est lié pour le renouveau incendiaire de la vie insurgée.
    Nous ne voulons ni de la Thora ni du Coran ni du Capital.
    Nous voulons simplement voir re-naître la vieille Commune éternelle de l’Être contre toutes les impostures de l’Avoir !
    Vivent les Gilets Jaunes et la grève sauvage généralisée !


  • L’année qui vient sera riche et très riche finalement.
    La totalité du monde va bouger vers son anti-thèse et nous allons revivre des temps essentiels qui verront le nouvel ordre mondial du spectacle marchand trembler sur ses bases fallacieuses...
    Merci à tous ceux qui se battent et vive l’éternel printemps qui se prépare.


  • Un spectre hante l’Europe : le spectre du communisme. Toutes les puissances de la vieille Europe se sont unies en une Sainte-Alliance pour traquer ce spectre : le pape et le tsar, Metternich et Guizot , les radicaux de France et les policiers d’Allemagne.
    Le manifeste communiste, 1847

    172 ans après, rien n’a changé hormis les noms...

    La lutte de classe entre l’oligarchie du Capital et le prolétariat des périphéries est bien là... Elle mène à l’émancipation...

     

    • @Céline
      Un spectre hante l’Europe : le spectre du nazisme. Lors de la dernière guerre mondiale, toutes les puissances, même celles prétendument opposées mortellement, (Etats-Unis, Angleterre, Commonwealth, URSS...) se sont unies en une Sainte-Alliance anti-pro-capitaliste...


  • Quelle forme aura l’économie, l’administration dans le système qu’il propose après la fin du capitalisme ?

     

    • Il à évoqué à plusieurs reprises les tribus germaniques de l’Antiquité ou les amérindiens d’Amérique du Nord avant l’arrivée des européens sauf que là où c’est complètement incohérent et utopique comme vision c’est que nous sommes des dizaines voir des centaines de millions concentrés sur des territoires et que l’on doit fonctionner et s’entendre entre nous du coup c’est tout bonnement impossible de croire qu’une telle masse puisse être sous-divisés en plusieurs communautés locales ’’harmonieuses’’ connectés au cosmos bizounours machin !

      Il y aura toujours des bons et des pourris, des vainqueurs et des vaincus, des dominants et des dominés du coup la seule chose que l’on puisse faire concrètement c’est de trouver le meilleur équilibre possible entre les différentes institutions pour gérer cette masse !

      Étudier l’Allemagne dans les années 30s et l’Italie de Mussolini, eux ils n’hésitaient pas à éliminer/enfermer pour de bons les pourris en tout genre(mafieux, criminels en tout genre, corrompus, arrivistes/opportunistes etc...) contrairement à aujourd’hui où tout ces pourris règnent en maîtres absolus !


    • Il n aura ni economie ni d administration une fois l etat et l argent abolis.La forme d organisation humaine qui pourrait avoir lieu tu en as un exemple dans le livre d Orwell hommage a la Catalogne.


  • Ne me lynchez pas, mais franchement j’ai du mal.

    Le discours est quasi religieux, Saint Marx a descendu le capital sur l’humanité pour la sauver et a tout prédit, la preuve c’est marqué dans le livre I du KAPITAL chapitre 3 verset 8 ainsi que dans les Manuscrits de 1844 sourate 7 verset 5....
    La méthode est exactement la même que les "temporalités immobiles" dénoncées.

    Autre point commun, la proposition finale est totalement une utopie métaphysique, un paradis, pas de marchandise, pas d’état, pas d’argent.

    Quelle différence finalement avec la paradis proposé par les monothéismes ?

    C’est très poétique et amusant d’en parler, ça fait du SPECTACLE, mais finalement aucun projet sérieux de société.

     

    • bien sûr que le marxisme est une religion, mais une religion du matérialisme.
      Mais où est le mal pour ce qui est de l’analyse de faits purement matériels. le marxisme ne pêche pas dans l’analyse mais dans le projet.
      quant aux sociétés sans marchandise, sans état, et sans argent (et l’ordre est le bon), elles ont déjà existé et duré plus longtemps dans l’histoire de l’humanité que nos sociétés matérialistes et étatiques. ce n’est donc pas une utopie mais un choix de société.


    • Attention cher ami, le monothéisme catholique propose un Paradis certes, mais SPIRITUEL et non pas matériel comme, en gros, l’islam. Quant aux talmudistes le paradis est pour leurs pommes, ici et maintenant.
      Nb : par catholique il ne faut pas y inclure la secte conciliaire issue du concile Vatican II.


    • @Cbeslay
      J’ai également beaucoup de mal. Vous avez parfaitement résumé ma pensée.
      Certains osent parler de Marx comme on parle de Jésus.
      La pensée de Marx n’a jamais rien produite de concret. N’a jamais transcendé personne contrairement aux religions. Le Marxisme est la religion du matérialisme qui laisse penser qu’une vie ici est possible sans règles sans hiérarchie sans échanges. Il est totalement délirant de penser que 7 milliards d’être humains puissent vivre comme cela.
      Et je constante le peu de connaissance de Cousin sur les autres religions que le christiannnisme.
      Je ne dis pas que toit est mauvais dans le marxisme mais pour moi c’est juste une utopie matérialiste.


    • Tu as bien raison, reste tranquille dans la soumission mondiale avec les syndicats, les gauchos de la marchandise et les droitistes du Capital...


    • @draner
      Il y aurait donc un tronc commun entre le marxisme et le messianisme juif ?

      @cbeslay
      Effectivement, il y a un profond dogmatisme (quasi religieux) dans le marxisme et surtout parmi ses défenseurs...


    • Paramesh su justement le marxisme pêche dans l’analyse, il n’y a quasiment plus les classes sociales que decrivait marx : un rentier ( sans aucun capital immobile ) , un artisan un agriculteur (propriétaires de ses moyens de productions mais quasiment pauvres ), une profession libérale ( 0 salariés, 0 outils pour certains ) , un salarié millionnaire, etc etc sont dans quelles classe sociales ? Ça n’a plis de sens. L’erreur manifeste de marx est là : d’avoir inclus dans la théorie de la valeur la " marchandise " monnaie. Ce n’est pas une marchandise, c’est lalpha et l’oméga d’une economie.
      Sa valeur est relative à chacun, il ne doit y avoir de valeur intrinsèque à la monnaie. Mais un référentiel commun à tous les humains ( il n’y a pas d’économie sans humains ) : quel est ce référentiel : l’homme justement. Donc la seule monnaie valable est une monnaie co-créée par les humains selon leur nombre dans le temps , par un dividende universel calculé mathématiquement : elle existe, c’est la g1, seule monnaie libre équitablement créée parmi les hommes.
      La communauté d’êtres de cousin passe par là, sinon c’est impossible. Renseignez vous. Courage


  • Limpide et hilarant, une synthèse du degrés du grotesque de la réalité virtuelle que l’on impose au prolétariat planétaire depuis des décennies si ce n’est des siècles.
    Le collapsus du capital imminent et inexorable rend risible toute intervention humaine aussi puissant soit-il puisque lui même aliéné par ce même capital.
    J’ai du mal par contre avec cette prophétie auto-réalisatrice que déroule Mr Cousin et qui in fine conclut par ce sera la fin de toutes les domestications et servitudes en y incluant les religions.
    Pour un marxiste comme lui, les religions sont un instrument d’aliénation supplémentaire pour l’homme parce qu’elles sont construitent comme des institutions bureaucratiques les rendant perméable aux contingences historiques du capital ?
    Nombreux sont les maîtres spirituels critique à l’égard du dévoiement de l’enseignement spirituel au profit du temporel.
    Dans l’esprit de Marx, les religions seraient un frein à l’émancipation humaine et donc à l’avènement d’un paradis terrestre, la "nouvelle Jérusalem" ?
    Cela s’oppose à l’idée de la promesse d’un paradis céleste, aux hommes et femmes guidés par la Foi.
    J’ai l’impression qu’il réside dans la doctrine marxiste, au delà d’un corpus théorique riche, un messianisme opposant la Jérusalem céleste à la Jérusalem terrestre qu’il incombe à l’homme de construire puisque maître de lui même s’étant émancipé d’un Dieu despote (le Démiurge).
    Le sujet et vaste et je suis ouvert à tout éclaircissement, un homme qui humblement cherche la vérité !

     

    • Attention cependant aux termes utilisés : Cousin , pas plus Marx ne sont "Marxistes". Ce qu’ on appelle "Marxisme" est ce que les socialistes et la gauche notamment, ont fat de la pensée de Marx, avec son aboutissement terrifique et meurtrier : le capitalisme d ’état soviétique.


    • Sens de l’histoire :--------->

      Communautés premières, (sacralité)---------Valeur d’échange, (capitalisme)--------- Naturalité achevée, (retour à l’être).


    • Ouais, mais cette fois ci sera la bonne...

      Le communisme s’est empressé de laminer le christianisme : c’est tout ce qu’il y a à savoir.

      Le reste n’est que verbiage athéiste, car, les faits parlent d’eux-memes. On attend toujours l’apocalypse, prévue depuis des décennies... peut importe le nouveau lexique utilisé, le disque saute.

      L’on notera qu’au Québec, le communisme n’a jamais eu de traction, est toujours reste marginal ( dieu bénisse Duplessis) et... l’on s’en sort beaucoup mieux qu’en France.

      Bien sûr, l’on va me dire qu’il n’y a aucun rapport.

      Mon cul oui.


    • @le malicieux

      C’est pourquoi je ne parle pas de communisme mais de judéo-bolchévisme.... Et avec ce postulat, les choses s’éclairent miraculeusement (si j’ose dire) !


  • La question fondamentale qui est posée : Est-ce que syndicats, partis et défenseurs de l’ordre de l’argent et du salariat auront le dernier mot pour tuer les luttes qui se développent ou est-ce que ces dernières vont devenir vraiment incontrôlables ? Pour y répondre, il faut bosser un peu ... un tout petit peu...la question des rapports de production de la marchandise mondiale en lisant sérieusement un certain nombre de textes fondamentaux... Visiblement, ce n’est pas le cas de certains com-menteurs qui viennent toujours avec arrogance nombriliste et infertile nous délivrer des jugements péremptoires dénués de tout effort réel de creusement...

     

    • Bref, comme vous le faites, sans en avoir l’air ?
      Les énergies mises dans la lutte des classes aurait été fort utiles a la cause nationaliste, vous ne pensez pas ?

      Voilà le travail de sape des communistes, qui on le rappelle, n’est pas issu de cervelles chrétiennes, hein ? Quelle est leurs but, déjà, a ces fameuses cervelles ?
      Diviser les nations, saper le nationalisme de par l’internationalisme...

      Comme quoi, l’idéologie rend aveugle...


  • yul...

    Tu lis ceci : https://www.marxists.org/francais/m...
    et puis après tu parles...

     

    • @varlin
      Je ne t’ai pas attendu pour m’intéresser à la question...
      Je me suis d’ailleurs plus intéressé à ce que les commentateurs juifs ont émis comme avis sur la question.
      Deux "écoles" apparaissent (pour faire simple) :
      - celle qui prétend que Marx serait presque antisémite,
      - celle qui prétend que l’avis de Marx sur la question juive n’est pas incompatible avec sa judaïté...
      Mon avis, maintenant : Marx ne dit pas autre chose que ce que la plupart des peuples et des élites de l’époque pensent sur les juifs... alors ?
      Une petite remarque : Marx ne parle jamais de l’essence du judaïsme mais des juifs. La seule religion qu’il met à l’index est le christianisme

      En ce qui concerne la possibilité aux juifs et aux chrétiens de vivre libre (quid des musulmans ?) : libre de quoi, de qui ?
      Nous on veut bien...
      Plus sérieusement, la notion même de peuple élu amené, au nom de Dieu, à dominer la Terre, résume l’incompatibilité de cette religion avec les autres...


    • @varlin eugène ?
      Tu m’envoies sur un site marxisant... tu serais pas un peu de parti pris ?
      Le Capital, le Capital, le Capital... J’aurai envie de répondre "Des noms, des noms, des noms..." !


  • Radical : racine


  • La question que je me suis toujours posée c’est que pour pouvoir apporter une réponse adaptée à la conscience de classe, l’oligarchie maitrise parfaitement les ressorts de ces oppositions dialectiques. A partir de là, deux réflexions :

    1/ les penseurs subversifs sont contre révolutionnaires puisqu’ils fournissent des analyses « clef en main » qui permettront de désamorcer les conflits.

    2/ il existe des têtes pensantes au sein du système ?
    On imagine mal MACRON écouter FC ou lire du DEBORD le dimanche matin.

     

    • In fine, l’oligarchie ne maitrise nullement les ressorts de ces oppositions dialectiques car il existe la loi historique de la baisse du taux de profit qui va tout briser... Ecoutez mieux la vidéo et vive 2020 en radicalité extrémiste !


    • Le matérialisme historique est une philosophie et non une religion dogmatique. Par conséquent c’est une pensée spéculative. Il y a donc lieu dans une démarche intelligente de se questionner sans affirmer. La baisse tendancielle entrainant la crise « terminale » était déjà l’espoir de Engels de la voir de son vivant. Jusqu’à présent le capital est toujours là alors restons humble sur ces questions là.

      En plus c’était pas le sens de ma question mais bon c’est pas grave.


  • #2353376

    Les incantations "marxistiennes" de ce pauvre Cousin virent toutes les 2 minutes à la récitation de mantras masturbatoires... Ce type s’écoute parler de façon assez alarmante, il tente de rendre grandiose par un vocabulaire ampoulé ("ontologie/ontologique" toutes les phrases ou presque) dignes d’une conférence du politburo en 1972 des salades à base d’opression des classes laborieuses par les diaboliques castes bourgeoises... Il en faut des fossiles, il faut les maintenir dans un zoo politique (il aurait dit "ontologiquement issu du surgissement politologique induit/installé par la lutte opprimé/opresseur des groupes dans un espace de ségrégation spéciste/spécifiste" ontologiquement violent par le grillage sociologique) ce genre de perroquet savant. Oui, masturbatoire est celui qui se donne du plaisir solitaire en n’ayant que ce seul but. Francis, s’il te plait, lève le pied, ce n’est pas aux mains mais à la langue et à la cervelle que tu vas te faire des ampoules de frottement, parce que Marx, hein, c’est pas pour dire, mais nous le ressortir comme le passé, le présent et le futur de toute idéologie et de toute organisation de la société, c’est carrément... pornographique/ontologique :-)

     

    • La tondeuse ET la corde... C’est tout dire... Bref le pauvre atome narcissique inculte se purge en son néant existentiel du 31 décembre... C’est sûr que lorsque la lutte de classe radicale qui s’annonce va s’accélérer, elle passera très vite à côté de ce dernier rejeton de l’inculture mondialisée...


  • Le communisme qui a été appliqué en Russie, Chine, Cuba, Corée du Nord ou Cambodge a autant à voir avec Marx que le catholicisme* avec Jésus.
    Mais aucune réponse à ma question, je m’y attendais.

    * = (qu’on peut étendre à l’ensemble du christianisme pour ne pas faire de jaloux)

    Allez, Joyeux Noël

     

    • Le communisme c’est l’abolition de l’Etat de l’argent et du salariat, là ou il subsiste une de ces catégorie, c’est de la social démocratie, mais certainement pas le communisme.
      La nuit du 4 août 1789 fut la nuit de l’abolition des privilèges.
      Où avez vu une abolition des privilèges ?
      C’est du même tonneau on proclame une chose et dans les faits on fait le contraire.
      Un détournement du sens qu’use et abuse la contre-révolution.


  • Comme toujours en pareil cas, il y a ceux qui apportent un commentaire réfléchi à la vidéo et il y a ceux qui, totalement hors sujet de cette vidéo - viennent exposer leur ego inculte et frustré sur Marx, l’histoire, la crise et tout le reste... - à partir d’une crasse ignorance qui même narcissiquement hissée à la hauteur fictive du savoir demeure copieusement grotesque... Mais bref, cela valide l’essentiel ; à l’époque de la crise généralisée de la marchandise, l’homme angoissé du marché nombriliste est très très malade...

     

    • Marx et Debord n’auraient pas dit mieux sans oublier Orwell...
      L’ignorance, c’est la force...et c’est souvent la force dominante de tous ces commentaires you tubiques où chacun vient se donner l’illusion d’exister par la gesticulation langagière la plus vide...
      Entre parenthèses, ceux qui s’essayent à ce genre de dépression laxative, ne se rendent même pas compte que leur blocage sur la radicalité de Cousin ne fait que confirmer en fait ce qu’ils voudraient récuser mais que leur purgation corrobore très justement...
      Allez un petit effort, achetez pour 2020 la Question Juive de Marx chez Kontre Kulture, vous deviendrez ainsi assurément moins rétréci et ennuyeux...


  • Pour 2020, ce serait bien que les commentaires apportent quelque chose au débat.

     

    • @Jacques
      Bon, ben je vais m’y coller...
      Prenons le postulat : plus d’argent et plus de salariat, plus d’Etat, plus de frontières...
      1) Plus d’argent et plus de salariat : notre oligarchie mondiale n’a plus "réellement" besoin d’argent ni de travailleurs car la robotisation de l’économie est en marche. Nous vivons sur un forme de consensus qui permet de calmer le jeu jusqu’à l’avènement du tout robotisé façon intelligence artificielle (travail, défense, production alimentaire... pour les élites et leurs serviteurs).
      2) Plus d’Etat : pour faire court, il me semble que les grandes entreprises multinationales occidentales sont déjà entrées dans ce monde.
      3) Plus de frontières : ah bon, parce qu’il y a des frontières conséquentes de nos jours ?

      Pour résumer le monde marxisant de Cousin :
      - Une élite de quelques dizaines de millions de personnes qui se sont déjà affranchis de l’Etat, des frontières (manque plus que le salariat et l’argent, voir plus haut) et dont la protection, l’alimentation, bref TOUS les moyens de subsistances seront assuré par des robots (beaucoup plus facile à contrôler que les humains).
      - Quelques milliards de personnes, effectivement sans nations, sans Etat, sans frontières, sans argent, sans salariat, promis à un avenir paradisiaque...
      Ces quelques milliards se réduiront à quelques centaines de millions par le travail de la sélection résultant des conditions de vie ou plutôt de survie...
      Bon, ce n’est qu’un scénario mais il en vaut un autre notamment celui dans lequel l’aboutissement du marxisme donnerait la félicité à tout le monde...


  • Cousin amalgame tous les capitalistes ensemble au lieu de séparer et nommer les capitalistes entrepreneurs (ex : Niel de Free) et les capitalistes de la finance ( ex : Rothschild) , alors qu il y a un rapport de 1à 1000 entre les deux au niveau des milliards possédés, de l’ influence planétaire , militaire, de coercition ciblée sur tout un chacun. Le pseudo prolétariat n existe plus depuis que chaque individu est tracé par la technologie et peut être déclassé et annihilé socialement voire physiquement par ces quelques maîtres du monde. Ce ne sont pas les capitalistes entrepreneurs qui prennent notre argent, ce sont ces capitalistes financiers qui siphonnent à travers l’état et la dette , les 60% et plus de notre coût de travail de l’ entreprise.
    Ces financiers sont peut être une dizaine de personnes dissimulées médiatiquement , principalement anglo-saxons et france

     

    • Les Zuckerberg, les Bezos, les Mac Donald etc étaient tous aussi des « capitalistes entrepreneurs » quand ils ont débuté. Vous avez une grosse lacune concernant le déterminisme dans l‘histoire. Ça n’a aucun sens de fragmenter les différents « capitalismes », c’est la même souche, la même tache de fond, c’est tout autant ridicule de fragmenter des classes sociales en fonction du niveau de revenu.


  • Bon j’y retourne !
    Dans le domaine de la dissidence, le patron prenait (avec raison) comme étalon les nombre d’agressions et de condamnations ou, à minima, la pression du système), pour juger du niveau du candidat : alors, M. Cousin, combien d’agressions et de condamnations ?


Commentaires suivants