Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

François Morel et Daniel Morin, agents antifrançais payés par les Français

Ils vident chaque jour leur haine sur les patriotes tout en étant payés par les patriotes. Il n’y a que sur France Inter en particulier et sur le service public audiovisuel en général qu’on voit ça. La France est le pays de tous les possibles. « Impossible pas français », disait Napoléon, « Tout est possible », affirmait Morandini. Et c’est bien dommage.

 

Pour Daniel Morin, en gros un journaliste doit être de gauche, sinon c’est un nazi. Morin, c’est l’inamovible amuseur de la tranche matinale de France inter qui ne fait rire que les gens de son camp, ce qui est un exploit. C’est pour ça que la station antifrançaise rebaptisée par nos soins AntiFrance Inter l’a conservé. Il est vrai qu’ailleurs, dans le privé, il n’aurait pas sa place : trop lourd, trop partial, trop faible.

Ses jeux de mots fatigants, son débit monotone, ses idées bloquées en mai 1968 font de lui le divertisseur idéal qui ne fera jamais de vagues : il conspue la droite, conchie l’extrême droite et surtout, armé d’un courage sans nom, il écrase de ses gros jeux de mots pénibles tout ce qui ressemble à une résurgence de la Bête immonde.

 

Les agents déblanchissants

Lui et son collègue François Morel font la paire : nantis d’un bagage politique limité, ils évoluent avec assurance dans la Maison de la Radio financée par une redevance extorquée à des Français... qui ne les apprécient pas dans leur écrasante majorité. Un tour de passe-passe rendu possible par la domination culturelle de la gauche dans une France qui renoue avec son nationalisme.

Inconscients de ce changement, et du danger qui en découle – perte d’emploi, énervement dû à des chroniques humiliant un peuple déjà en colère – ces deux propagandistes continuent de seriner le catéchisme gauchiste à des troupes de profs qui ne votent déjà plus socialiste, et qui se sont rabattus sur un Mélenchon qui a un peu ajusté le logiciel.

C’est la dernière arnaque de la gauche qui cherche, malgré le réel, à reconstituer ses troupes dissoutes par le libéralisme en marche, un libéralisme qu’elle a libéré en 1983 contre le peuple et ses intérêts. Depuis, c’est l’avalanche de mauvaises nouvelles, la fin du souverainisme, l’immigration inutile, nuisible et massive, et la démolition contrôlée, comme les jumelles new-yorkaises, de la liberté d’expression.

 

Après l’antiracisme, le national-sionisme

Au milieu de ces interdits de penser et de dire, il ne peut rester que des traîtres à l’oreillette branchée sur le pouvoir qui font le sale boulot de mentir aux gens, malgré les évidences et les cris des Français : ouvrons les frontières, achetons des bébés, pornocratisons les enfants, interdisons les insoumis, truquons les élections, libérons la racaille, houspillons le terrorisme, et merci pour vos redevances bande de truffes.
Morel & Morin sont deux morts idéologiques qui parlent encore.

L’inversion accusatoire « fasciste » est épuisée. Ça n’empêche pas Morin de jouer au résistant contre une Charlotte d’Ornellas qu’il déguise en collabo.

 

 

La liste de Morel

La démagogie supersonique du raciste antifrançais issu des Deschiens éclate dans ce billet primaire, preuve de la confusion mentale et de la malhonnêteté profonde de cette gauche bien-pensante qui croit encore être majoritaire en France :

 

 

 

Moréline et humour oligarchique à la louche

Comme dirait un insolent dans les commentaires, il a oublié les prénoms des frères Kouachi. Qui ne rentraient effectivement pas dans sa démonstration bisounours. Cette liste de Schindler morélisée est l’illustration parfaite de la borgnitude volontaire de la gauche culturelle : elle voit le « meilleur », mais refuse de regarder le pire, c’est-à-dire ce qu’elle a engendré : un pays attaqué de toutes parts, et surtout de l’intérieur.

Ce sentiment de supériorité de la gauche antinationale sur la droite nationale – visible sur le visage radieux d’autosatisfaction du Morel – perdure alors que l’équilibre des forces gauche/droite a complètement basculé dans notre pays. C’est pour cette raison que les médias, acquis à la cause gauchiste à 80% sous la demande expresse oligarchique, se cassent tranquillement la gueule : ils sont décalés, vieux et faux.

Pour une fois, on va utiliser l’argument de la modernité – ou de l’obsolescence – pour montrer toute l’incongruité de communiqués de victoire de la part d’un groupe politique perdant sur le terrain. Comme si après un match de foot perdu 5 à 0, le speaker au micro annonçait sans complexe aux spectateurs la défaite absolue des vainqueurs. Surréalisme de la situation actuelle…

Tous ces nantis financés par nos soins deviennent alors de véritables ennemis du peuple, au sens stalinien, ou trotskiste, et ils ne s’en rendent même pas compte, persuadés qu’ils sont d’être non seulement du bon côté de la barrière idéologique, mais majoritaires. Ce paradoxe, qu’on peut prouver par les chiffres, ne semble pas effleurer l’esprit des Morel et autres Morin. Nous n’en voulons évidemment pas à ces deux chroniqueurs, dont les billets sont composés de 90% de propagande et de 10% d’humour, toujours les mêmes : la vieille et croulante rengaine antifasciste et antiraciste sûre d’elle, de son fait, de sa victoire éternelle.

Le rire, lui, a déjà changé de camp.

Quand on est du côté du peuple, on le paye de sa vie,
lire sur Kontre Kulture

 

AntiFrance Inter, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils ont les même patrons, pour ne pas dire maîtres, que nos politiques nos artistes, ..., et font tous la queue à la gamelle du CRIF !


  • Tout ce que Morel a réussi à faire, c’est à me faire vibrer au son de la musique de générique de "Soral a presque toujours raison". Vive la France !


  • Pensez-vous qu’il y ait encore beaucoup de monde pour écouter tous ces zozos à la solde du pouvoir profond, débiter leurs âneries ?

    Car franchement c’est d’une sottise crasse, et le mot est faible !

     

  • le mal profond qui ronge la France c’est que 90 % des grands médias nationaux publics ou privés appartiennent ou sont dirigés par des membres d’une communauté qui ne représente que 0,6 % de la populations.
    et les journalistes ou présentateurs n’ont pas d’autres choix que de se prosterner et lecher les orteils de leur direction pour prendre du gallon ou pour pistonner un proche.


  • Morel c’est pas sur les "extrémistes" qu’il tire, ce sont les prolétaires qu’il déteste, il leur a craché au visage pendant 10 ans avec sa troupe qui porte bien son nom.

     

  • Nous pourrions tout autant énoncer l’ensemble des patronymes gravés sur tous les monuments aux morts pour la France qui d’ailleurs, n’incitent plus personne au patriotisme, hormis quelques lapins de garenne
    J’arrete là


  • Il faut bien que ces deux gamelleurs trouvent des biais pour exister. Et taper sur le Français d’origine, c’est bien vu et bien payé par la mafia d’occupation.


  • France Inter maintenant c’est "radio Balance" avec Morine et sa petite voix.
    Les balances on les aime pas mais on ne les oublie pas.
    Charlotte prends des risques, elle, elle va en Syrie faire des reportages, alors que Morine reste bien planquée certainement dans un beau quartier.
    Ses rêves de gamin adepte de la branlette en visionnant des films pornos ne nous intéressent pas.
    Moi je suis écœuré de payer une redevance pour toutes ces fiottes perverses qu’on a de plus en plus dans les merdias imposés.
    Un bon petit lacher de Morine Porte de la Chapelle à 2 heures du matin lui remettrait les idées en place.

     

    • Effectivement monsieur Morel demeure une belle commune du val d’Oise à l’abri des agressions.


    • Monsieur MOREL, citoyen de Saint-PRIX dans le VAL D’OISE, repère de bourgeois et d’artistes aisés où, fier comme un dindon et méprisant les saints et leurs reliques, il joue à la star locale, invité dans les restaurants contre une photo avec le patron.
      Saint-PRIX l’anti-PANTIN où l’on ne se mélange ni avec la plèbe, ni avec les migrands, Saint-PRIX un petit coin bien planqué pour cacher les faux humanistes mais vrais anti-peuple, Saint-PRIX qui a placé FILLON en tête du premier tour des présidentielles et voté pour MACRON à 74% des voix au second, Saint-PRIX qui n’a pas de prix pour les lâches et les hypocrites comme monsieur MOREL, confortable gagnant de la bien-pensance et du mondialisme sous ses fausses allures de prolo de province !


  • Pourquoi n’ont ils pas encore remplacé ces soudeschiens par des migrants ? Je suis certain qu’ils nous amuseraient aussi bien sinon mieux. Y aurait-il du racisme dans la tour d’ivoire rance inter ?

     

    • Pas besoin c’est fait et sans effort de parodie puisque les faits écrasent la surréalité des bobos :

      Le reportage : « Le département se doit de le protéger au nom de l’aide sociale à l’enfance, Mohamed arrive de Guinée Conakry. Mohamed dit avoir 15 ans... »

      L’agent administratif d’accueil : « Est-ce que tu as des questions ? »

      Mohamed : « Poul le dolmir... comment ? »

      https://www.egaliteetreconciliation...

      C’est culte.


    • Le moyen que vous proposez serait inefficace contre ces bacilles humains résistants à tous les antibiotiques : si un numerus clausus minimus de migrants devait soudain s’appliquer à leur métier, ils se découvriraient des ancêtres proches parmi ls Gens du Voyage ou parmi le peuple des Lumières et le abattraient comme des atouts. Le deuxième moyen d’une efficacité technique radicale en matière juridique est qu’ils se feraient octroyer la citoyenneté de Marrakech (pas du Maroc, mais quand BHL décide quelque chose pour le Maroc comme de donner la citoyenneté marocaine à ses amis les gens de Marrakech doivent obéissance à lui et non au Roi) pour avoir fréquenté le plus assidument du monde les bordels d’enfants de cette ville depuis trois générations.


  • Je n’écoute jamais France Inter. Et ce n’est pas ces deux imbéciles aussi grossiers que vulgaires qui m’en donneront l’envie. Quel mépris, soit dit en passant, pour les très auditeurs de cette radio.


  • Déjà, casse croûtes à c+ à l’ époque des "deschiens", ce c* gagnait sa soupe à débiner les "souchiens"....maintenant, il se prend pour un "grand intellectuel".


  • Morel, il n’ aurait jamais du quitter la chanson !


  • François Morel grand ami de François Hollande, les Deshiens n’étant que le spectaculaire des “sans-dents illettrés”.

     

    • François Morel, père employé sncf, mère dactylo. C’est dans sa famille que le fiston s’est inspiré pour son personnage Deschiens. Encore un fils de rien, selon la formule macron, qui crache sur les siens par snobisme, moulage anti-national, haine formatée de ses racines, appât du gain facile, veulerie imitative du sans dents pour ses maîtres, soumission à la gamelle. Deschiens Morel, dont aucun monument ne portera le nom, fut-il François.


    • @georges abitbol
      Haine de la condition de ses parents, de son passé, de ses racines, de ses traditions, de ce qu’on est... instillée par mai-68 ! Nous sommes tous des juifs allemands, non ?
      Malheureusement, on en revient toujours là...


  • #2052122
    le 29/09/2018 par Que Toute Chair Fasse Silence
    François Morel et Daniel Morin, agents antifrançais payés par les (...)

    Un bravo à la rédaction qui nous écrit des articles à la fois drôles,subversifs et justes. Incroyable travail ! Et une langue d un bon niveau.
    J ai connu Morel y a pas mal d années, c était un arriviste inculte.
    Rien n a changé.
    Manifestement.


  • Ce moment terrible, quand une personne que vous aimez beaucoup se retrouve de l’autre côté du mur. Morin, c’est mon adolescence, une des raisons pour lesquelles je dormais en classe et une ouverture sur un humour que j’aime beaucoup. Ceci étant dit, ça n’a jamais été un polémiste. L’un comme l’autre excellent dans l’absurde uniquement . N’est pas Barré qui veut.


  • wow.. article écrit avec maestria


  • Je regardais le truc de Morin, ce sont des malades, ils ne rendent pas compte de leurs dérives, cette attaque sur Charlotte d’Ornellas c’est juste infecte et pas drôle, il y a une pathologie collective sur France Inter... et avec l’argent du contribuable.


  • Un petit monde qui respire l’entre-soi, qui partage la certitude d’incarner la tolérance mais qui ne tolère que ce qui lui ressemble.

    Un microcosme autocentré en voie d’extinction qui se voudrait le navire amiral de la liberté et de l’intelligence mais qui n’est qu’une arche de Noé pour journalistes et culturos mondains frappés d’ obsolescence.

    Coupés du réel, entre deux trahisons et trois renoncements, ils gardent quand même un oeil sur le compteur de leur émoluments. Des porte-flingues (subventionnés) du grand capital, chiens de garde de l’oligarchie tout juste bons à mordre la main de ceux qui les nourrissent et parfaite illustration du journalisme de connivence.


  • Il ya des Français dont on ne parle jamais, mais qui pourraient avoir leur nom dans un Panthéon révisé. Les médecins et les fonctionnaires qui ont bloqué le permis de commercialiser la thalidomide en France, dans les années soixante, par exemple. La thalidomide, sédatif dont on reparle actuellement, qui "fabriqua" 10 000 enfants déformés, privés de bras ou de jambes, surtout en Allemagne, au Japon, en GB. Pas en France.
    Ces Français-là, nul n’en parle. Nous connaissons seulement cette valeureuse Canadienne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Franc...
    La liste d’amuseurs publics (pas forcément amusants, la plupart étrangers de fait) que nous fait ce Mor..., pion du système, ce n’est pas prudent, c’est limite délationnique ; sait-on jamais, la roue tourne.


  • pour ceux qui en écoutant son monologue poussif ont réussis à sourire , j’imagine les secondes qui on suivie : "mais qu’est ce qu’il m’arrive ?".

    france pinder : sans chapiteau mais en dolby steeereeeooo !


  • 0.05 il ne sait même pas prononcer son nom !


  • Je crois que ces 2 "animateurs" participent de manière efficace à cette belle image de "France sphincter". Je comprends la raison qui m’a incité à ne plus l’écouter. Merci à Pierre-Marie et ses collègues de Radio.erfm.fr et aux vendeurs d auto-radios à cés USB .


  • La Liste de Morel serait mille fois plus longue s’il comptait les racailles.

     

  • #2052300

    Un excellent acteur, Vincent Price.

    Dans Théâtre de sang (Theatre of Blood), film britannique réalisé par Douglas Hickox, sorti en 1973, c’est un acteur shakespearien qui se venge des critiques qui l’ont assassiné, selon les tragédies de Shakespeare.

    Sa filmographie a été méprisée par la critique, parce qu’il tournait principalement dans le Cinéma d’épouvante.
    Dans An Evening of Edgar Allan Poe, il est tout seul à raconter 4 histoires de Poe.
    Compare avec François Morel...

     

  • Ce soit disant fantasme de baise par rapport à cette journaliste est de la pure agression qu’en tant que femme je puis ressentir si on parlait de moi sur une chaîne publique de cette façon !
    Il faudrait pouvoir l’attaquer pour diffamation, car il suppose d’elle des comportements non avérés !
    Dégoûtant !

     

    • En effet, répugnant. Offensant, surtout d’ailleurs pour celui qui dégoise.
      Suspense : Charlotte rejoindra-t-elle Me-too pour le coup ?
      Son image est carrément traînée dans le caniveau, en direct, pas 40 ans en arrière, en compagnie de ce peu reluisant personnage. Une sorte de viol verbal.
      Charlotte, nous te suggérons de répondre en vidéo ! L’occasion est trop belle d’épingler ce grossier personnage.


    • Tout à fait d’accord c’est révoltant.
      Alors parce qu’une femme serait de droite, on peut l’agresser verbalement, en public et avec une telle goujaterie. Il fut une époque cela se règlerait sur le pré.
      Charlotte d’Ornellas est avant tout catholique. De droite oui mais pas vraiment de la dissidence.

      Enfin pas étonnant, Daniel Morin dont la grossièreté dépasse celle d’Hanouna, fait partie de ceux qui haïssent le catholicisme depuis le début de sa création.


  • Il faudrait vérifier la liste de Morel. Cheb Khaled par exemple, selon wikipédia, est algérien, et aurait demandé en 2013 la nationalité marocaine. Vive la France !


  • En réponse, on pourrait citer au hasard :

    Montaigne, Descartes, Musset, Rodin, Ravel, Debussy, Lili Boulanger, Poincaré, Molière etc.

    Un seul de ces noms renvoie la liste de morel au fin fond des chiottes de la culture française.

    Au passage notons les noms des gens autour de la table : morel, demorand, morin etc. une belle brochette de diversité...

    Bande de bouffons !


  • Morin est pathétique. Il ne réalise pas le mal qu’ il fait a la France en se levant le matin. Son cerveau est en charpille. Il n’a plus aucun bon sens.


  • Je serais tenté de les inviter à une forme de cohérence qui consisterait à renoncer à 22 % de leurs cachets/salaires (versés au titre de la redevance par les électeurs de Le Pen). Mais si mes idées puent, mon argent n’a pas d’odeur.
    Si je me gourre pas, Morin doit être un de ceux qui -de manière récurrente- ironise sur la faiblesse des cachets sur inter par rapport aux stations privées. On est pas assez généreux avec ceux qui nous crachent à la gueule dès qu’on se cale sur les fréquences du service public, quoi. Mort de rire.


  • le gauchisme est à vomir


  • #2052997
    le 01/10/2018 par on a tous le droit de dire des conneries, c’est notre choix
    François Morel et Daniel Morin, agents antifrançais payés par les (...)

    François Morel et Daniel Morin vous avez le droit de vous auto-flageller le trou du cul à coups de concombres ou d’ananas , c’est votre droit, c’est votre rectum
    Liberté de flagellation pour tous et surtout pour vous François Morel et Daniel Morin


Commentaires suivants