Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

 

Résumé de cette info insolite par Valeurs Actuelles :

« Deux morceaux de bois sont ainsi positionnés de chaque côté de l’assise. Une fois sur la chaise, l’utilisateur s’y retrouve coincé et dans l’impossibilité d’écarter les jambes. Une façon de limiter le manspreading, signifiant littéralement “l’étalement des hommes”. Un phénomène dénoncé depuis plusieurs années, notamment dans le métro. Le terme a même été ajouté au “Oxford English Dictionnary” en 2015 après une campagne menée contre cette pratique. Le prix Belmond, qui a récompensé cette initiative, est un prix national qui fait appel à des idées novatrices et bien pensées. “Cela est venu de mes propres expériences d’hommes empiétant sur mon espace public”, explique la créatrice. “Avec ma chaise, j’espérais attirer l’attention sur l’acte de s’asseoir pour les hommes et pour les femmes et lancer la discussion à ce sujet”, poursuit-elle, « surprise », “heureuse” et “honorée” de recevoir ce prix. »

JPEG - 55.1 ko
La coupeuse de couilles britannique

 

Il y a 20 ans, cette nouvelle aurait fait le tour des rédactions et déclenché des sourires ponctués de « n’importe quoi », « arrête avec tes conneries Bertrand », « c’est la une de Charlie ? » et autres « encore une merde de l’art contemporain ». En juillet 2019, ça ne fait plus rigoler personne : c’est féministe, donc sérieux, et ça ressemble à une chaise à torture pour hommes. Pour salauds, quoi.

 

À cause de hordes de clandestins sexuellement frustrés qui emmerdent les femmes dans les transports en commun, le féminisme avance sur la voie de la castration généralisée. On parle beaucoup de violences faites aux femmes en ce moment, mais l’espace de liberté dévolu aux hommes se réduit comme peau de chagrin. On sait bien que les féministes ont un contre-argument qui consiste à dire que les hommes qui perdent leur pouvoir pleurnichent.

Oui, se faire couper un peu plus de couilles chaque jour n’est pas agréable, et l’offensive schiappesque a les moyens de ses ambitions (400 millions) : elle est en train de nettoyer la télé de ses derniers mâles blancs (non sionistes) de plus de 50 ans pour les remplacer par des femelles de couleur de moins de 30 ans qui sont beaucoup plus malléables politiquement, suivez notre regard. En même temps on s’en fout, de moins en moins de Français regardent la télé, et il y a peut-être un lien de cause à effet... Le vieux mâle blanc, il faisait parfois de bons programmes !

Illustration avec la nouvelle présentatrice sur Arte de l’émission géopolitique Le Dessous des cartes. Avant, LDC était présentée par un vieil homme blanc, Jean-Christophe Victor, malheureusement décédé, et pas sur décision de Schiappa. Il a été remplacé par une femme blanche, pas encore de couleur, mais en route on n’a pas perdu que de la testostérone et des années, on a aussi perdu ce qui faisait l’intérêt de ce programme : il n’y a plus un seul gramme de mal-pensance. On regrette les analyses sans parti pris du vieux mâle, qui détonaient un peu sur Arte. Aujourd’hui tout est normalisé, comme au bon vieux temps du soviétisme.

 

 

Nous voilà donc en pleine lutte anti-manspreading, le souci numéro un de millions de Français, entre ceux qui ne partent pas en vacances et ceux qui n’ont plus un flèche dès le 15 du mois. La victimisation bat son plein dans les médias, et l’invention de Laila Laurel, une étudiante de 23 ans, tombe à pic. Les hommes garderont les jambes serrées devant les femmes. Pour les mecs qui ne sont pas sexuellement frustrés, cette posture est une punition. Les autres trouveront bien d’autres moyens d’emmerder les femmes, on leur fait confiance.

Au lieu de faire du concours Lépine (qui sera forcément remplacé un jour par le concours Léchatte) sur des histoires de jambes écartées, les femmes, généralement de gauche, devraient plutôt admettre que le fond du problème n’est pas dans la forme des sièges mais bien dans l’immigration subsaharienne de jeunes hommes déracinés qui deviennent littéralement fous de désir quand ils voient une jolie blanchette en mini-jupe et talons hauts, tout nichons dehors et cul moulé à la louche. Là on dépasse le loup de Tex Avery en matière de violence sexuelle potentielle.

Tant que les féministes en particulier et les femmes en général – qui votent massivement pour les partis immigrationnistes – ne reconnaîtront pas le danger pour elles de l’immigration de masse, elles subiront la violence de leur propre hypocrisie.

 

 

Et pendant ce temps-là, le vieux mâle blanc, la queue entre les jambes, castré par les féministes, va chercher le bonheur avec des femmes non féministes dans d’autres pays...

 

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

À ne pas manquer, sur E&R :

La décadence féministe, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2244217

    Si les femmes s’habillaient décemment elles pourraient elles aussi écarter les cuisses en étant assises .. sans exhiber leur intimité !
    Le chromosome X n’est pas déterminant dans la prédisposition au croisement de jambe en position assise .
    Au temps ou les femmes portaient des robes longues, elles ne croisaient pas plus les jambes que les hommes .
    Quand eux hommes, n’en déplaise aux féministes, ils ont des raisons anatomiques d’écarter les cuisses en position assise .

     

    • Mais c’est précisément ce qu’elles veulent à tout prix nier, en bonnes "castrées castratrices" qu’elles sont !

      Car tout castrateur est d’abord un castré, raison fondamentale pour laquelle il cherche à castrer - au moins symboliquement et psychologiquement - celui qui lui fait ressentir (à tord ou à raison et le plus souvent involontairement) son impuissance ou son infériorité.


  • #2244221

    Ça dépend du « transport ». Combien de femmes pratiquent le womanspreading à un moment donné ? C’est aussi la question. Moi, MGTOW (sauf plan Q), ça m’agresse cet étalage ponctuel, glaçant voire nauséabond. Mais désormais, les « transports en commun » immigratoires à womanspreading forcé vont devenirs anodins, alors dans ce cas qu’elles serrent les fesses, elles aussi, Merde !

     

    • #2244792

      « Moi, MGTOW (sauf plan Q) »

      Je n’appellerai pas ça "going your own way" ou je ne sais quelle connerie américaine. Plutôt être un peu lâche et profiter des jeunes femmes sans vouloir s’engager. Un plan Q pour une femme, c’est - quoi que les féministes veulent justement nous faire croire - le don de sa personne et l’espoir d’être aimée et protégée. S’il est vrai qu’il existe des vicieuses, de toute façon ce n’est pas celles que tu toucheras dans un "plan Q" où existe encore une part de gratuité. Faut être mondain pour avoir la (mal)chance de fréquenter les michetonneuses.

      Ce faisant tu es féministe puisque tu profites de la libération sexuelle des femmes et tu donnes des arguments aux jeunes femmes déçues - parfois à tort, souvent à raison - de la gente masculine.

      Je m’excuse d’être direct mais j’ai horreur de cette hypocrisie que je constate auprès de mes pairs. Pas de jugement de valeur non plus, j’ai eu la même éducation soixante-huitarde... Il s’agit juste d’avancer à un moment donné et de comprendre que ce genre de comportement est ce que le système attend de nous.

      Fondes une famille camarade ! :)


    • #2245006

      Salut Mordicus,
      Bon, je voulais me montrer un peu caustique.
      Argument recevable (en partie, car il faut préserver la jeunesse des déboires des anciens - Contrat de mariage, etc. au moment de fonder une famille au minimum).
      Autrement, permettez moi une courte présentation :
      Age Soralien - 3 femmes dont 2 déceptions et pour la dernière un décès hélas - 4 enfants tous assumés complètement (bonnes situations) et une encore à charge - plan Q assumé des 2 côtés avec partenaire « majeure » et « compatible » ( non payant, petites attentions, aide ponctuellement et retour).
      Y’a pas que des monstres sur ce site.
      Cependant, Esprit MGTOW pour ce qui concerne une hypothétique « famille ». Chat échaudé...
      Cordialement,


    • #2245088

      Bonjour M.

      C’est vrai qu’un peu d’humour fait du bien.
      Autant pour moi je croyais lire quelqu’un de mon âge (27 ans) ou moins, et mon point de vue s’entend plutôt comme un gueulante auprès de ma génération !

      Dans ce cas ci, je vous remercie pour cet éclaircissement et n’ai rien à dire - au vu de mon jeune age - et vous présente mes excuses pour le ton que j’ai employé !


    • #2245731
      le 23/07/2019 par LaReconciliation
      Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

      Et c’est en lisant ces commentaires que je constate (avec joie) la réconciliation entre génération (y compris sur internet, ce qui est rare).
      Merci à vous deux


  • #2244228
    le 21/07/2019 par ConseilDeLecture
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Y’a plusieurs méthodes pour pas qu’on te casse les couilles, mon gars ! Tu fais comme si tu lis un livre, et t’auras pas les rideaux qui collent aux fenêtres.
    https://mobile.twitter.com/marianne...
    (KontreKulture est décidément un outil de combat).


  • #2244260

    La chaise pour les eunuques ?


  • #2244263

    J’ai effectivement subi cela dans le métro.... de la part d’une femme précisons !

    Donc, on fait quoi contre le "womanspreading" ô lumières féministes ?

     

  • #2244268
    le 21/07/2019 par Touche pas ma couille
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Il faudrait expliquer aux femmes qu’un Homme ça écarte ses jambes en position assise pour éviter d’écraser ses testicules, la position jambes serré est souvent désagréable, c’est purement anatomique.

     

    • #2244334
      le 21/07/2019 par Touche pas à leurs couilles
      Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

      Lol ! j’avoue que je me suis déjà confrontée à ce genre de mec qui s’etale presque sur vous, et c’est particulièrement penible , mais de là à en faire une interdiction et une pub, nan mais on marche sur la tête !
      Oh hommes, sachez que je me joindrai à votre combat, je me rallierai en tant que femme au mouvement : touche pas à leurs couilles ! laisse les se reposer sur ce putain de siège !


    • #2244351
      le 21/07/2019 par ok je te touche pas ta couille
      Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

      Moi parfois, si je croise les jambes, une des deux remonte (véridique), c’est carrément douloureux alors je vais pas me gêner...mais dans la limite de la place qui m’est allouée.


    • #2244354

      @Touche pas à leurs couilles
      Soutien féminin apprécié à travers ce texte sans coquille.


  • #2244270

    Le féminisme est parvenu à créer la génération de femmes la plus fragile de l’histoire de l’humanité.

     

  • #2244271

    le man spreading n’est pas une attitude civilisé c’est tout ! si tu habites à la campagne, ça choque pas parce que chacun a beaucoup plus d’ espace vital pour laisser son corps libre de ses mouvements primaires. Mais en ville, ou les gens sont les uns sur les autres, maîtriser son corps est une règle élémentaire de savoir vivre.

    maintenant, c’est vrai que dans le progrès selon le féminisme, tout est exigé des hommes, mais rien n’ est demandé aux femmes (ça rappelle bien les "deals" de la communauté à problèmes).....et pourtant, il y en aurait des marges de progrès, pour le vivre-ensemble, dans les comportements féminins bien plus déstabilisant pour la société que "l’étalage des jambes"...

     

    • #2245779

      Elle n’a qu’à s’asseoir sur mes genouilles... (résistants à une pression alternée de 55kg maxi au point le plus bas)

      Maintenant, il est sur qu’à habiter au milieu des migrants, mieux vaut se serrer les coudes (sans la rime, oui).
      Pour ma part, je suis de la montagne (qui émerge de la mer) : en altitude il y a moins de casse-nouilles qu’en campagne puis en ville ; pour sûr. Pour ceux-là, c’est l’écho détonnant de quelques orages sans la moindre goutte d’eau qui leur répond.


  • #2244273
    le 21/07/2019 par pénurie de femelles
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Dix femmes. Un pays gigantesque. Des roubles. Une Lada.
    Que demande le peuple ?


  • #2244283

    Une façon de limiter le manspreading...



    La débilité a son paroxysme du fait qu’elle a aussi "designé" des chaises ( ultra moche ) pour que les filles écartent leur jambes ! Je commence vraiment à croire qu’être féministe c’est aussi avoir un QI de la même valeur que la température extérieur.


  • #2244285

    Le féminisme et ses déviances mentales me gavent, mais il faut dire qu’il y a aussi des malautrus. Des types insupportables. Le problème est que les filles d’aujourd’hui sont devenues encore plus insuppotables. Voir des gamines de 16 ans habillées comme des sacs de patate et des nanas de 20 ans habillées comme les putes que l’on voyait dans les années 80-90 est franchement horripilant. Quant à leurs attitudes, mimiques et discours, là ça fout carrément les jetons.

     

    • #2244339

      Eh, bien ! le nombre de fois où c’est "l’étalement féminin" (grosses mamas adipeuses vous fourrant leurs tétons sous le nez ou leurs fessiers rebondis dans les reins) qui m’ont fait trouver les minutes très longues dans un RER D empuanti, pas bandant mais bondé (c’est le terme et non "blindé" qui se rapporte au blindage et pas à la bonde mais, là encore un terme brutal, issu du monde militaire a détrôné les joyeux souvenirs du tonneau de Bacchus !)

      Liberté, liberté que de crimes on commet en ton nom !!! postures obligatoires, vocabulaire normalisé ou castré, rendez-nous Rabelais, Molière, Aristide Bruant bordel !!!


  • #2244317

    Après les trottoirs élargis et le mobilier inclusif, encore une merde pour nous casser les burnes, au propre comme au figuré.
    Dites-moi donc quel mec se sentira empêché d’écarter les pattes par ces ridicules petits rebords. Je propose l’outil indispensable du résistant 3.0 : la cale à poncer. Non mais.


  • #2244324

    Une fois dans le RER, une jeune fille face à moi m’a gratifié d’un superbe womanspreading alors qu’elle avait une jupette et pas de culotte. Comme quoi c’est pas si mal...

     

  • #2244325

    Ayant grandi avec une mère qui avait un peu trop mangé de propagande féministe en 68, ayant vu son comportement castrateur avec mon père, j’ai toute ma vie évité la "blanche" occidentale biberonnée au féminisme anti-masculin...et au regard de ce qu’ont subit mes amis n’ayant pas suivi ce précepte, je m’en sort très bien...

    Je ne connait pas beaucoup de femme "blanche" occidentale qui ne soit pas divorcée..

    Pour le coup, je n’ai jamais eu l’occasion de connaître une femme "blanche" occidentale de toute ma vie...et une fois de plus en regardant les déboires de mes pauvres amis, j’ai le sentiment d’avoir évité un paquet d’emmerdes !

    Le féminisme en lieu et place de la féminité...



  • Illustration avec la nouvelle présentatrice sur Arte de l’émission géopolitique Le Dessous des cartes. Avant, LDC était présentée par un vieil homme blanc, Jean-Christophe Victor




    Elle (Émilie Aubry, diplômée de Sciences Po Paris), c’est sûr qu’elle ne risquera pas de mourir d’une opportune crise cardiaque comme Jean-Christophe Victor juste 3 jours après avoir publié cet article (Le Dessous des cartes à propos de Googlemap, décidément ces statistiques de mortalité en fonction...)
    Jean-Christophe Victor : « On s’est aperçu que Google Maps mentait »

    Conséquences géopolitiques des manipulations
    Googlemap nous ment !

    La consultation avec Googlemap ce sera de plus en plus une géographie « à la carte », donc des limites, noms de territoires et autres réécritures individualisées grâce à la magie des algorithmes de Google, tout comme avec son Youtube pour ses propositions bien personnalisées des vidéos à suivre.
    Selon que l’on consulte une carte depuis le smartphone d’un zombie, d’une zone géographique à l’autre, etc. les résultats affichés seront différents en fonction des données de navigation et autres données profilées recueillies depuis des années, stockées sur leurs gigantesques fermes de serveurs (donc ceux de la NSA) et de leurs algorithmes modifiés en permanence en fonctions des intérêts géostratégique du moment.


  • Et Sharon stone elle a le droit ?


  • #2244371

    10 femmes pour un homme, comment est-ce que c’est possible !!!?

     

    • #2245788

      C’est arrivé en Russie tant les gonzes ont trinqué de la WWII : ah, mais comme on nous a seriné jusqu’à nous le chanter que « Si les Ricains n’étaient pas là »... nous sommes passés à côté. Jusqu’à ce que le Mur s’effondre et que vous mettiez le pied de cet autre côté.
      Et là, catastrophe ultime, la société étant devenue « matriarcale » de par le fait, sur l’ensemble représentant cet homme providentiel pour 10 donzelles en terme de potentiel, 90% se trouvaient alcooliques...
      L’on comprendra mieux - aussi - pourquoi cet « Est » féminin s’est rapidement occidentalisé. Bizarrement moins rapidement dans les satellites de l’ex-URSS, bien que Instagram ait une prégnance galopante sur les traditions.


  • #2244398

    Qu’ils resserrent ses deux jambes l’une contre l’autre ou pas, elles auront toujours un mâle assis à côté d’elles ! Le champ vibratoire électro-magnétique qu’émane chacun des deux êtres ♂-♀ sont forcément côte à côte durant le temps d’un trajet.

    Il y a aussi des côtés agréables d’être assis près d’une jeune femme ou moins jeune. Mais aussi désagréable enfin pour un plus que quinqua d’entendre pérorer au téléphone, ou jacasser sur des conneries ...

    Et si je demandais de mettre une muselière ? Elle est où Marlène l’égalité homme-femme ?

    Ne puis-je pas aussi disposer d’une ambiance calme durant le temps d’un trajet ? Là où, il y a silence, l’âme peut se reposer.

    Pouvoir lire par exemple ?

    Ils investissent le champ du sociétal infini, élastique, illimité, approche très personnalisante féminine, psycho machin-truc, pour éviter de parler du social parce qu’on atteindrait vite le point Godwin de la BANQUE des banques.

    Tes problèmes sont les tiens et ne viennent que de toi. Ainsi, pas d’boulot, « c’est parce que tu ne veux pas traverser la rue ! »

    Même une stagiaire assistante sociale la plus nulle n’oserait pas de tels propos !

    Le génie du féminisme 2017-2022 : la chaise électrique pour apprendre à serrer les fesses :)

     

  • #2244421

    Une chaise pour empêché aux hommes d’écarté les jambes et bah putain ont voit que certaine ont que ça à foutre de leur journée ont voit à quel point les féministes s’emmerde pour pondre des conneries pareille !!

    quand demain y’aura la guerre ou autre problème grave ce genre de délire post moderne disparaitra en une après midi !!!!!


  • #2244436

    Elle a l’air très contente d’elle sur la photo, on dirait une petiote de deux ans qui fait le tour du salon en présentant son pot garni de frais...bravo ma grande, joli caca.


  • #2244450

    Tant que les hommes ne seront pas éduqués, on continuera à avoir ces comportements de sans-gêne. Mais n’étant pas un homme, je ne sais pas si c’est du sans -gêne ou si c’est physiologique, car c’est bien encombrant par là ! Bon, je demanderais à mon entourage masculin. Le tout est comment vais-je aborder le sujet :)

     

  • #2244457
    le 21/07/2019 par coucouche panier
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    ohhhhh les débiles .. mais qui sont les soumis intégraux qui vont s’asseoir là ou une féministe leur dit de s’asseoir ?

     

    • #2244742

      ...des hommes d’un genre nouveau, soumis au diktat féministe, adeptes de la fessée en public ou du martinet..des candidats volontaires à la castration soit pour obtenir des avantages de leur "pédégette", soit pour garder leur emploi ou par pur fantasme masochiste. ? en tous cas les connes ça ose tout !


  • #2244480
    le 21/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Je n’ai pas de voiture, je prends les transports en commun, ou je marche (beaucoup, avec de la Speedcross) :
    c’est encore un truc pour dire du mal des hommes,
    des tas de femmes font du "manspreading", écartent les cuisses dans les transports, et autrement, sans parler des conséquences...

    Des gens indélicats, il y en a, qui n’ont pas de sexe spécifiquement
    Là, c’est une entreprise contre l’homme, qui utilise le mensonge
    comme Caro Foufou

     

    • #2245794

      J’ai cru moi aussi à du Womanspreading lorsque je me suis rendu compte qu’elles avaient en fait de grosses cuisses élevées aux hormones lesquelles (cuisses) vont jusqu’à se contourner l’une l’autre quand elles marchent jusqu’à faire twister leurs genoux qui n’en demandait pas tant, le syndic des rotules se plaignant déjà du poids à porter...
      Pourtant considéré comme balaise par mes pairs, j’ai la conviction d’être moins large en manspreading, en tout cas d’avoir moins d’emprise au niveau du séant et de l’espace qu’il me réserve, qu’une Marie Minelli assise.


  • #2244527
    le 21/07/2019 par eodème ou autre
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Ce qui me gêne chez les féministes, c’est leur côté macho.
    C’est très triste de mettre son cerveau à la disposition d’une idéologie.


  • #2244589

    C’est c’lââââââ, oui ! Combien de fois, en entrant dans le RER (lorsqu’il y a de la place !), je tombe sur une femme assise sur le siège en face du seul disponible, jambes croisées, qui prend quasiment deux places à elle toute seule, bizarrement, du côté des ondes Schiappa, silence radio total à ce sujet ! Sans compter les connards qui posent leurs pieds sales sur le siège d’en face, juste pour leur petit confort personnel ! L’éducation n’est pas en crise, elle est en phase terminale !


  • #2244600

    l homme ecarte ses jambes par reflexe necessitaire pour que ses testicules ne soient pas d avantage compressees. Il n y a rien de machiste mais de physiologique. Le comprendront elles un jour ?


  • C’est ça le truc : grande, petite, ronde, fine, riche, pauvre, proche, lointaine, traditionnelle, moderne, introvertie, extravertie, j’en sais rien, n’importe, ...
    Mais SURTOUT PAS féministe !


  • #2244638

    Et si on jetait nos télés, ne daignait plus lire la presse ? Tout ceci serait inefficace...
    C’est un colosse aux pieds d’argile.
    Soyons responsables, tournons leur le dos.

     

    • #2244760

      je nachete que la presse scientifique ou auto.
      Je n’ai pas la tele, et je bloque toutes les pub sur internet.
      Je nachete pas les produits américains ou israéliens.
      J’evite les grandes marques , je prefere les produits locaux ou régionaux.
      J’évite les femmes superficielles, vulgaires , féministes ou trop dans la consommation et le culte du paraître.

      Et finalement ; je me porte tres bien


  • #2244645

    Moi j’en peux plus de ces connasses... Je suis une femme et je ne peux plus supporter ces hystero totalement égocentriques , à croire qu’elles ne peuvent exister que parce qu’elles sont des femmes. Vous allez voir que d’ici quelques années ils vous sera demander de vous faire castrer pour prouver que vous n’êtes pas macho. Elles me sortent par les yeux , du coup moi aussi je rejoins le combat : #Touche pas leurs couilles.


  • #2244660

    La Reine d’Angleterre qui, « Noblesse oblige », faisait l’infirmière durant la WWII, c’est 40 bâtons de budget pour gérer tout son petit monde et offrir quelque chose qui a de la gueule, en conviennent les gueux ou ceusses de la haute.
    Et l’autre Minelli, que peut-elle bien branler avec ses 400 bâtons ?


  • #2244691

    C’est sa qu’ils apprennent désormais dans les universités, hauts lieux du lavage de cerveau et de l’abrutissement généralisé !


  • #2244713
    le 22/07/2019 par Nicolas Tesla
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Content d’être expat et marié à une chinoise. Ici rien de toute cette merde. Je vous plain compatriotes et occidentaux. Je vous plain... Pas la de revenir (sauf pour revoir ma famille en France) de sitôt. Amusant et triste à la fois de voir la lente déconfiture de l’Ouest à plus de 10000 kms... Bonne chance.

     

  • #2244729

    Des chaises, ça se brise...


  • #2244743

    Sauf que croiser les jambes c’est pas bon pour le dos et la circulation en générale. Et garder l’entrejambe fermé nécessite un effort et devient juste impossible les transports, surtout pour les grandes jambes de grands hommes. Alors poulettes, si vous voulez pas vous retrouver en face d’un homme qui est à l’aise, prenez votre bicyclette ou demander aux constructeurs de métro et de train de mettre plus de place. D’ailleurs je n’entends pas ces épouvantails féministes se plaindre de la surpopulation dans les transports parisiens


  • #2244766

    Il suffit d’utiliser la chaise à l’envers.


  • #2244784

    le "woman spreading" je le vois partout dans les trains. Elles "spread" avec ce qu’elles peuvent ie des sacs... des sacs... des sacs...pour prendre toute les places libres et si je veux m’asseoir .... je fais quoi ? (c’est une femme qui parle)

     

    • #2245315
      le 22/07/2019 par Marcel Debain
      Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

      Bien dit !
      On pourrait ajouter les parfums et autres odeurs chimiques souvent envahissantes, qui se diffusent largement au-delà du siège de la femme qui les porte. Ben ouais, c’est pas toujours agréable ces effluves chimiques...
      Et c’est un homme qui répond :-)


  • #2244786
    le 22/07/2019 par Adolfo Stalini
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Pour une fois, les féministes ont raison. Les sinistres individus qui se comportent de la sorte sont méprisables au plus haut point. Cette nonchalance égoïste rappelle celle des fumeurs qui importunent les autres sous prétexte que leur envie de fumer est incoercible. Mais je peux vous assurer qu’un poing dans la gueule leur enlève toute envie de fumer. Ces individus ne sont que des égoïstes pathologiques. Des malades, en réalité. Inaptes à la vie en société et faisant assez systématiquement le vide autour d’eux... J’ai constaté un phénomène récurrent : les égoïstes pathologiques sont attirés sexuellement par des partenaires ayant un sens exagéré de l’abnégation et de l’oubli de soi et malheureusement, la réciproque est vraie. Comme quoi, l’excès nuit en tout....

     

  • C’est quoi le terme exact pour définir un cas comme ça en psychiatrie ?
    Au passage tous ce qui constitue un individu avec des attributs masculins et qui a des convictions féministes (un autre cas qui relève des psy) s’empressera d’en acheter pour les stocker dans le galta.


  • #2244905

    Tout ca est fait pour provoquer l’europeen blanc. On l’oblige soit a disparaitre ou a se trouver une compagne non occidentale : asiatique, africaine, sud-americaine. On est dans le plan Kalergi, et la dictature de la politique identitaire aux pays latins.
    Ce nouvel avatar du feminisme est dans son fonds sans interet, l’essentiel est de trouver qq chose pour culpabiliser le male blanc, monter la femelle blanche contre lui et la pousser vers le migrant qui peut en abuser en toute liberte
    Je pense que la majorite des femmes intoxiquees par cette propagande finiront droguee, depressive, seule, et suicidee entre 30 et 40 ans
    Il faut declarer la guerre aux lobbies, au NOM et aux financiers de ces lobbies (il n’y pas que Soros)
    Il ne faut pas tomber dans le piege de s’en prendre aux femmes qui sont en fait victimes. Il faut renouer le dialogue et l’echange. Je pense que dans les pays latins, beaucoup de femmes resisteront


  • #2244913
    le 22/07/2019 par Telephone s’enfile
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Étonnant que les féministes n’est pas pensées a une ablation des couilles pour les mâles, dans un souci d’équité et de vivre ensemble


  • #2245015

    Blague à part, le manspreading est dû à la morphologie du bassin ( plus étroit que celui de la femme ) de l’homme.

     

    • #2245781

      Pour ma part je connais des gonzes qui croisent les jambes jusqu’à passer le pied derrière leur mollet opposé et qui pousse mon interrogation quant à cette possibilité...
      Certes, je ne suis pas sûr qu’ils n’aient que la bouche en cul de poule.


  • #2245219

    De même, pour contenir le derrière mou des femmes qui prend de plus en plus d’ampleur avec l’âge, une chaise spécifique devrait être créée.


  • #2245442

    Les chaises du salon de Barbie ....le tortionnaire !


  • #2245479
    le 23/07/2019 par anarcho-nationaliste
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    L’homme idéal pour ces féministes est celui-là


  • #2245502

    Essayons de faire quelques choses contre le “CUL SPREADING” Avec la canicule,, Très sincèrement, je n’ai jamais autant vu de femme qui sortent presqu’à “poil” ! LE PIRE CEST QUELLES VONT AU BOULOT COMME ÇA !.. J’en ai vu une avec des escarpins et short ultra court qui rentre vous savez où.. avec des jambes ultra longues, une autre avec une jupe à ras le bonbon avec t-shirt ultra-moulant presque transparent et le décolleté de la mort, une autre, on aurait dit qu’elle avait oublié de s’habiller juste une chemise d’été.. et rien pour le bas.. Dans le métro, Parfois, elles font du vélo dans cette tenue ! J’ai pas compris.. Que s’est-il passé entre temps pour en arriver là ? L’élégance a disparu. On peu appeler ça du “Cul-Spreading”.. y en a partout.. Quand est-ce qu’on va foutre la Paix aux Hommes ?

     

    • #2246391
      le 25/07/2019 par Grindsel Tirédunevi
      Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

      Et si vous leur dites bonjour elles vous font la grimace, elles se sentent agréssés, comme si on allait les surprendre à la sortie de la douche...
      Elles sont indécentes et odieuses, mais elles ne s’en rendent pas compte.
      Le pire c’est que l’argument de la chaleur est bidon : quand il fait chaud et que le soleil tape, il faut s’habiller avec des vêtements amples, qui couvrent au maximum, dans une matière naturelle, coton, lin, chanvre... Surtout pas avec du jersey polyester moulan à ras la touffe.


    • #2246564

      C’est en effet bien dommage car la séduction est réduite à de la méfiance des 2 côtés, de l’un pour l’homme qui pourrait trouver ces filles agissant comme des putes, des salopes, des saintes nitouches, des connasses et de l’autre pour la femme qui croit être libre en montrant sa chatte sous une ficelle de string en affirmant qu’elle a le droit d’exister pleinement sans vouloir être aguicheuse...bref, une société dégénérée de plus en plus libérée de tout complexes, ça a commencé avec la droite dé-compléxée, ça se termine avec la vulve dé-compléxée !
      Que Dieu portège mes enfants de tomber dans de pareilles facilités passionnelles et bestiales, ce qui est bien difficile sans l’aide d’une tierce personne qu’on appelle prêtre pour remettre les idées en place des pauvres hommes soumis à leur passions terrestre.


  • Quand elles se feront greffer une paire de couilles, peut être comprendront elles que c’est pas si confortable de serrer les jambes toute la journée ...


  • #2246568
    le 25/07/2019 par C’est ,Ça ou Rien
    Génie du féminisme : la chaise anti-manspreading

    Une loi devrait être proposé par les féministes , pour l’obligation de sodomie avec gode-ceinture de tous les maris trop viril et ce avec une perruque et des talons hauts, ainsi nous autres époux, nous rendrions compte de l’oppression patriarcale que l’on fait subir aux femmes
    Elles pourraient aussi passer une loi pour l’obligation du nettoyage de parquet a quatre pattes en soubrette le cul en l’air avec de petits gémissements et de la vaisselles en mini-jupes et bas résilles, pour que l’on saisisse combien la vie d’une femme est difficile quand nous on s’éclate a bosser comme des cons, pour payer les crédits, remplir le compte en banque, pour qu’elles puissent se servir de la CB , combien on s’amuse au boulots et combien c’est la teuf pour nous et combien ce monde est propice et fait pour le mâle blanc et oppresseur et réducteur pour la femme
    C’est d’ailleurs pour cela qu’il y a de plus en plus de machos tel que Ruquier, Bilal ,Charles Consigny, Vincent MacDoom, Matthieu Delormeau, Sébastien Chenu, Florian Philippot, Stéphane Bern, Delanoë, Frédéric Mitterrand, Jack Lang et autres Guillaume Pepy & Richard Descoings, qu’il y’a de plus en plus de fêtes viriles tel que la Marche de la Fierté, les Gay-Games, d’emissions de télé ou l’on fait le culte du male blanc paysan virile et brutal comme l’Amour est dans le prés, Star Academy, Qui veut épouser mon fils ? ou La Belle et ses princes presque charmants, que le le travailleur du BTP poilu et rigolard, que le routier ou le tourneur/fraiseur solide et franchouillard sont représentés dans l’hémicycle, les ministères ou l’Elysée avec Mounir Mahjoubi ou Cédric Villani, que dans les films aujourd’hui au cinéma, on a du paysan et du tracteur, du conducteur de pelle-mécanique dans Jamais sans toi, Le Secret de Brokeback Mountain ou 120 battements par minute, combien la mode aujourd’hui est au mec virile en bleue de travail barbu et gaillard avec les hipsters ou les bears dans le Marais a Paris
    Non c’est vrai qu’on exagère, nous les mâles, avec de grosses couilles, qui nous affirmons a un point excessif, dans la rue, hurlant notre supériorité a grosse voix, un peu partout oppressant les Fiona Schmidt, Marlène Schiappa, Solveig Halloin et autres @SolangeTeParle
    Stop à l’homme violent, sectaire, patriarcal et viril


  • #2246626

    Le manspreading est en fait une méthode naturelle de prévention des bursites (eczéma des burnes).
    Une couille ça a besoin de respirer oui madame.
    Alors deux...
    Pourquoi diantre voulez vous aussi les comprimer et maltraiter avec votre instrument de torture ?
    Je suis testicule !


Commentaires suivants