Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes : un Acte XII en hommage aux victimes de la répression ultralibérale

Alors que l’ensemble du Système – du président déchu Emmanuel Macron à la crêpe retournée Jacline Mouraud en passant par les médiacrates traîtres à la Nation – menace les Gilets jaunes de toutes les foudres du ciel sioniste en cas de poursuite du mouvement, les Français en colère contre les décisions gouvernementales poursuivent leur action pacifique. N’en déplaise à ce pauvre Laurent Nuñez , qui tente vainement de les fasciser :

 

 

Il en faudra plus pour empêcher les GJ de Saint-Quentin de défiler pacifiquement ! Le chantage à Vichy, à la Shoah, ça ne fonctionne plus. Les responsables de la sécurité, ou plus précisément de l’insécurité, devraient changer de méthode. À moins que l’objectif ne soit de mettre de l’huile sur le feu en utilisant tous les moyens mis à leur disposition : la police et les antifas. Mais les GJ ne se laissent pas infiltrer comme ça :

 

 

 

 

Ce 12e rassemblement national est sous le signe de l’hommage aux victimes de la répression du triumvirat Macron-Castaner-Nuñez , le pire qu’on ait eu en France durant la Ve République. Cet exécutif de la honte rendra un jour des comptes devant l’Histoire pour tous les blessés que leur politique a occasionnés. Et on ne parle pas des blessures sociales, invisibles à Paris, et dont les GJ sont l’expression. Pendant ce temps, Brigitte, que la presse people essaye de relancer, relooke le palais de l’Élysée...

 

 

Jusqu’au bout, on l’aura compris, le peuple de France devra payer pour ces élites dévoyées. Il faut boire le calice ultralibéral jusqu’à la lie ! Fallait pas voter Macron ! En même temps, cette faute historique a permis à tout un peuple de se réveiller et de séparer le bon grain de l’ivraie. Les syndicats, les journalistes, les politiques, tous sont tombés dans la poubelle de l’Histoire. Pratiquement pas un n’a échappé au grand coup de balai, ce dégagisme que prophétisait Mélenchon, sans savoir qu’il allait le dépasser, et peut-être le balayer lui aussi...

 

 

Au sommet de l’État, si l’on peut dire, les discours sont tellement mensongers que la loi anti-fake news devrait s’appliquer en comparution immédiate. Sauf si l’on considère que le pouvoir fait tout pour opposer les GJ aux FDO (forces de l’ordre) dans un conflit triangulé d’où la bande ultralibérale sortira encore une fois gagnante.

 

 

Du côté du peuple, la venue de Jérôme Rodrigues, éborgné par un tir de LBD, a revigoré les troupes. Le gouvernement est aussi impopulaire que les leaders des GJ sont populaires.

 

 

La mobilisation ne s’essouffle que dans les médias dominants. À Saint-Quentin, des centaines de personnes se rassemblent ce samedi 2 février :

 

 

Les laquais du pouvoir racontent que les revendications des GJ sont confuses, voire contradictoires. Or elles n’ont pas changé depuis le premier jour, le 17 novembre 2018 : hausse du pouvoir d’achat, fin des ponctions sur les carburants, et aujourd’hui se rajoutent le refus de la répression disproportionnée d’État.

 

 

On l’a écrit de nombreuses fois, l’intrusion des black blocs et autres antifas dans les manifestations sont une décision du pouvoir profond. Mais les GJ ont une conscience politique, et savent de quoi il retourne...

 

 

Le coup de force est-il possible ?

Comprendre le mouvement, avec E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une image qui interpelle, à ajouter à celle de J. Rodrigues. Les éborgnés par la faute de ce pouvoir pour le coup aveugle, le sont tous de l’œil droit. Cela ressemble curieusement à de la précision au moment de viser, à moins que cela ne soit une coïncidence. Ça ne choque que moi ?
    Nous sommes le nombre.

     

    • et bien votre remarque est pertinente sauf que Fiorina a été touchée a l’oeil gauche me semble t il

      par contre aucun n’a été touché entre les yeux, c’est en cela que votre remarque est pertinente car si l’argument de l’imprécision des servants responsables de ces blessures tenait la route, les zones d’impacts devraient être plus éparses au niveau de la zone concernée


  • Ultralibérale ?

    Dans un pays où 57% de la richesse est captée par l’Etat ?

     

    • En effet, à moins que l’ultra libéralisme soit l’exact contraire du libéralisme. En réalité, on ne devrait pas reprendre le langage orwellien de nos adversaires : le système actuel n’a en effet rien de libéral. C’est, au niveau français comme européen et mondial, un système où une élite décide pour le plus grand nombre, et à son avantage. C’est donc un système oligarchique, ploutocratique, mais certainement ps libéral.
      Et s’il est une et une seule revendication que doivent porter les GJ, c’est le RIC. Parce que le RIC, c’est davantage de démocratie, davantage de responsabilité des citoyens si les votes sont précédés d’un vrai débat, et donc moins d’Etat là où il est nocif (et les domaines sont nombreux), donc moins de dépenses et moins d’impôts. Agir seulement sur les conséquences ne sert à rien à long terme, on le voit bien avec les mesurettes vantées par Macron en décembre.


    • Je t’invites à (re)visionner cette conférence de Soral sur le Libéralisme : https://www.youtube.com/watch?v=OsV...
      Comme d’habitude, l’analyse est juste.


    • ultralibérale, sans aucun doute car l’assiette sur laquelle s’effectue cette captation le démontre chaque jour d’avantage
      ainsi que l’ensemble des politiques de "réformes" menées depuis plus de 40 ans

      "Le tout est de savoir si les lois économiques viennent en aide au désir du capitaliste mieux qu’à ceux du travailleur et du propriétaire foncier. Or, c’est effectivement ce qui arrive.
      Léon Walras, Théorie critique de l’impôt
      "


    • @domino
      En effet il s’agit de néo-bolchevisme, l’exact contraire du libéralisme.
      Pourquoi les supposés ennemis du système reprennent-ils les qualificatifs voulus par ce système, via notamment la rhétorique des antifas, leur bras armé.
      A creuser.


    • @ le perigourdain " Ultralibérale ? Dans un pays où 57% de la richesse est captée par l’Etat ? "

      Oui, dans un pays où 45 milliards, soit 100 % des recettes de l’impôt sur le revenu, est reversé à des prêteurs internationaux dont l’aanonymat est protégé, au titre du paiement des intérêts de la dette de l’État.

      Probablement le double pour la dette des collectivités locales (communes, départements, régions), des organismes sociaux (sécu, Caf, HLM, Assedic, caisses de retraites), des établissements publics (universités, hôpitaux,..), des entreprises nationales (EdF, SNCF, RATP, etc..).


    • La France est un paradis mondialiste semi-marxiste : Privatisation international des profits et socialisation nationale des pertes.

      Les profits sont internationaux (banques, multinationales, migrants CAC40) subvention d’etats..... mais les risques et les pertes sur les contribuables français de souche TPE PME (secu, fonctionnaires, educ naz, chomage,
      parasitage immigrationiste, etc....),


  • Certes, il ne fallait pas voter Macron, et ce n’est pas faute d’avoir alerté les électeurs du FN sur le piège qui se refermait sur la France : en faisant croire avec moult sondages que le FN pouvait gagner, le système a évité une démobilisation "stratégique". Après au second tour, le Pen-Macron, c’était gagné d’avance.
    La seule solution était de voter pour Fillon, peut-être sans enthousiasme. Mais on n’en serait pas là, du moins s’il avait pu appliquer ce qu’il disait (qui a regardé son programme en matière d’immigration ou pour les PME ?) et qui a été diabolisé par les médias subventionnés qui avaient pour mission de faire élire le pire president qu’on ait connu.

     

    • Fillon a quand même dis aux infirmières qui manifestaient et à bout de nerf qu’elles allaient devoir faire p’us D’effort encore car il faut rembourser la dette donc supprimer des postes.
      il aurait appliqué lui aussi les consignes arrêtez de rêver.


    • « Fillon » ???!!! Non mais c’est pas vrai ! C’est sûr que quand on voit ses sponsors (l’un d’entre eux est d’ailleurs mentionné dans la dernière excellente émission de Faits et documents »), sans parler de son passif de premier ministre (de qui déjà ? Lol), il y avait sûrement de quoi nourrir ce genre d’illusions ! Misère. Sinon, vous pouvez nous rappeler pour qui Fillon avait appelé à voter en se précipitant sitôt les résultats du premier tour annoncés ? Un peu de sérieux svp, surtout ici où les gens sont tout de même un minimum informés.


  • La répression ultra-libérale ?
    Un Etat qui pompe 45% de la richesse créee par les travailleurs n’est pas un Etat ultra-libéral donc comment sa répression pourrait-elle l’être ?

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...

    Vous auriez dû écrire : "Un acte XII en hommage aux victimes de la répression bolchévique".

     

    • bolchevique signifie "minoritaire" en Russe, il n’est donc qu’un adjectif qualifiant un ensemble dont le substantif est trotskiste
      trotskistes qui, réformés ou pas, en conscience ou pas, forment la droite et la gauche du libéralisme, dont le but est d’aboutir, sans rentrer dans les détails, au mondialisme nomade et aliéné
      ER est fondé lorsqu’il parle de libéralisme, car c’est bien de cela, au final, dont il s’agit


    • @jeandelalune

      bolchoy = beaucoup en russe, vous confondez avec les mencheviks ( mencheviques ) non ? menchi = moins en russe


    • "tortue géniale" & "S" vous avez raison j ai fait une bourde
      en mars 1917 les mencheviks sont majoritaires, et les bolcheviques le seront en octobre 1917
      mais sur le fond je maintiens


    • Tortue Géniale.............si on dit ultra-libéral marchand, on comprend mieux le sens d’un système qui dénie aux citoyens le pouvoir authentique de créer des projets sains, dans la liberté d’entreprendre et de gagner sa vie décemment sans se faire racketter comme au coin d’un bois...c’est comme pour E&R : droite des valeurs ( insuffler une saine morale qui n’est que l’application du bon sens en accord avec la Loi Naturelle ), et gauche du social, travail ou pas ( on aide les gens de manière pyramidale, avec les plus amochés, faibles, fragiles à la base et un peu moins à mesure qu’on grimpe vers le sommet, de manière rationnelle et humaine )...mais tout çà implique au préalable d’envoyer se faire mettre l’usure et la dette éternelle !


  • s’il y a bien une chose que la république dégénéréscente ne peut accepter c’est bien la monarchie catholique . C’est bien cette dernière qu"ils" ont détruite , par les génocides , les mensonges , le conditionnement des masses à leur idéologie basée sur les inversions . Le problème de "taille" est que ce système , par essence apatride , s’est installé partout sur la planète , et devenu incontournable puisque multipliant ses instances législatives , juridiques , sociétales , etc , ayant autorité mondialement , et dépassant les pouvoirs des états . Ce qui permis à la finance internationale ( communautaire ) de diriger ces pays . En fait , c’était la vision ultime enfin atteinte , par le biais de ces profonds changements politiques .
    Désormais , la "communauté " a tous les leviers pour réduire un pays à néant ,si celui ci revenait à l’ancien ordre et je ne pense pas qu’ elle s’en priverait . l’histoire récente le prouve .

     

    • C’est bien pour cela que toutes les engeances « internationalistes », « mondialistes » et pour l’heure transnationales, sous protection ou manipulation impérialiste, veulent la mort de tous les nationalismes (ou de toute autre entité « dynastique » concurrente).
      Pourquoi croyez-vous que la « Bête » envoie les antifas ? Pour faire accroire que les Jaunes sont des naZionaux... alors que, de par le fait, comme le soulignait Tommy Douglas, en 1944, avec son Mouseland, les jaunes sont des « communistes » dans l’idée de vouloir faire des lois pour les souris et non plus pour les chats : et que cela devienne universel.

      Les cosmopolites eux, en revanche nous font accroire qu’ils sont universels : M.C.S.L.C...
      Bientôt les mecs vont nous dire qu’ils ont entendu les Gilets Jaunes remonter les Champs sous les airs de la Marche de Radetzky : il aurait bon dos le Johann !


  • Les Antifas font ce qu’ils font avec conscience, ce sont les petits soldas des banquiers. Des petits bourgeois qui veulent garder leurs privilèges.
    Ne soyons pas naïf ils savent très bien ce qu’ils font, j’ai cru un temps qu’ils se trompaient de cible. Des valets qui veulent conserver la République au sens de Valls et BHL, République pas la France.

     

    • J’y étais ce matin, de passage dans le quartier, pas spécifiquement pour le rassemblement ; j’ai vu un groupe de gusses en noir, discuter près du boulevard de Reuilly avec des policiers en civil avec brassière et casque ; à 1 moment donné l’un des gusses finit sa conversation , crie ´antifa paris’ et ils fondent à 50 sur une dizaine de personnes regroupées autour d’un drapeau royaliste ; mouvements de foule, GJ qui essaient de reprendre le dessus et la suite qui est bien décrite ; mais ce petit moment au tout départ du départ de l’attaque n’a rien de hasardeux...


    • Oui ben dès qu’on les voit il faut leur péter les genoux comme ça ils viendront plus


    • lol il faut Ya qu’à...passe devant on te suit...

      Rien ne se résoud en pétant des genoux (je nous)

      Derrière les black block c’est les armées de l’ombre , les armées paramilitaires de l’Otan...

      À la tête des gilets jaunes c’est... La franc maçonnerie et la victoire de ses programmes mk ultra sur les masses zombies. (merci Netflix, Facebook, Tweeter, YouTube)

      Pas difficile de prédire qui gagnera grâce à ces manifs sado masos des gilets jaunes.

      Le Borgne.


    • A mdr

      Vous avez tout faux : les tapes sur la gueule, ça fonctionne, et cela a TOUJOURS FONCTIONNÉ. Le nier,c’est nier le réel. D’ailleurs, ceux d’en face en distribuent depuis longtemps déjà, et cela leurs a bien réussi, non ?

      Votre discours en est un de souris blanche, bien soumise et docile : si il y a danger... on cède ?

      Peut-être qu’une lettre, polie mais ferme,adressée à l’Elysée, pourrait changer la donne,hein ?


  • La photo de la salle des fêtes est malhonnête car il ne s’agit pas de la même prise de vue.Néanmoins le style de Brigitte macron se rapproche visiblement un peu de celui d’ikea.Elle n’a pas compris vraiment ou elle se trouvait et elle pense visiblement qu’elle restera la jusqu’à sa mort.300 millions d’euros dépensés pour faire du palais de l’elysée joyaux architectural et artistique du patrimoine Français un palais Ikea illustre bien l’intelligence profonde de macron actuel président de la république Française.


  • je reve qu’un jour les gilets jaunes et les flics s’entraident pour mettre hors d’état de nuire les antifas et black bloc chers à soros


  • Bel aveu de Nunes, qui nous explique que finalement la loi anti-casseurs a un but politique et idéologique alors qu’elle devrait avoir pour but de maintenir l’ordre public au-delà de toute orientation politique.

    Hallucinant ! Cette république montre de plus en plus son vrai visage.

    Un casseur de gauche ?... là ca va, il n’y a pas de problème...

     

  • on dirait des débiles avec leurs pontes successives de "lois" et de lachages de tunes pour la police.
    les antifas et blacks blocks se proménent depuis 2 mois ou ils veulent et font ce qu’ils veulent . mais bien sur les politiques n’arrivent pas à les repérer en 2 mois et fracassent des gilets jaunes qui sont inoffensifs.
    comment dialoguer avec des escrocs de si mauvaise foi ?

    bande de guignols pathétiques.

     

    • Attention, bientôt non seulement ils laisseront les vrais casseurs tranquilles mais ils les encourageront très explicitement à procéder à leur oeuvre de cassage de l’adversaire en tant que Volontaires de La Défense de la République, le nom très officiel qui fut donné en premier lieu en 1960 à leurs collègues haïtiens du régime de Français Duvalier, plus familèrement et universellement connus plus tard sous le nom de Tontons Macoute. Peut-être cette appellation sera-t-elle exhumée, encore que cet ordre de pillards existe toujours en terre d’Haïti en concurrence avec plusieurs autres issus de régimes précédents (les Zinglins originaires du temps de l’Empereur Soulouque) et subséquents (les Chimères constitués du temps d’Aristide) ayant tourné au même, et pourrait être invité à participer au festival multiculturel de la répression au nom de la défense des droits des Noirs contre l’oppression blanche comme ce fut la raison officielle première de leur existence.

      Leur droit à l’exaction sera total : en échange du maintien de l’ordre républicain ils se verront accorder des fiefs où le droit de rançonner leur sera accordé à merci, non seulement à même les biens des patriotes pour lesquels ce sera le bar ouvert, mais aussi de plus en plus des propriétaires nantis et supporteurs du régime eux-mêmes qui devront verser des quote-parts croissantes pour la protection de leurs biens contre le danger qu’on accusera les patriotes de fomenter à leur endroit. Macron, dans sa rage de tout privatiser, vantera son modèle de partenariat public-privé entre les casseurs et les CRS, lesquels seront constitués eux aussi en une entreprise privée à financement public juste un peu plus tard.

      Cela va sans dire, les combattants islamistes tout juste rapatriés de Syrie l’ont été en prévision d’un tout aussi bon boulot à faire à la maison que celui qu’ils faisaient au loin contre Assad sous Hollande. Et pour convaincre les masses de la justesse de tout cela de grands attentats sous faux drapeau, genre attaque au gaz dans le métro ou écroulement de cathédrales, exécutés par faux patriotes interposés, seront imputés à Assad qui justifieront le retour à la guerre de papa avec mobilisation générale des masses en surplus à dépenser dans les tranchées de Syrie pendant que les bandes armées de toutes tendances crapuleuses réunies feront la loi en France.

      Mais Assad fera remarquer : « puisque je vous l’avais dit que votre France deviendrait comme ma Syrie ! »


  • C’est vrai monsieur Nuñez, je préfère la pastille et les thermes de Vichy à vos grenades qui mutilent à vie. Maintenant on est deux c... .


  • Les libéraux fondateurs (ceux du dix-septième) juraient que "l’argent est la meilleure manière de gérer les interactions entre les hommes" (je paraphrase).

    D’un autre côté ils juraient aussi que choisir les gagnants de la compétition économique par avance et constituer des castes garantissant la position sociale était une hérésie qui menait à la dégénérescence des élites et à la désunion nationale. Certains ont préféré oublier ce passage inconfortable.

    La vidéo de Soral postée plus haut est un excellent rappel des concepts de libéralisme philosophique et économique, que les libéraux modernes refusent de distinguer.

    Pourtant, les élites transnationales ont créé une société philosophiquement libérale - leur permettant une jouissance sans limite de leur fortune - mais en se protégeant contre le libéralisme économique (ils faudrait quand même pas qu’ils perdent leurs places). Classique.

    Par contre, étant donné que le terme "ultralibéral" est généralement associé avec le libéralisme économique, je ne suis pas sûr que ce soit une étiquette bien choisie. Pour le coup, les libéraux intègres appellent ce système le "libéralisme de connivence" : jouissance des fruits du libéralisme pour une coterie, et merde aux autres.


Commentaires suivants