Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Grosse surprise à l’Eurovision : victoire de l’Ukraine !

Etonnant, non ?

C’est l’Angleterre qui devait gagner cet Eurovision, avec 283 points, loin devant la Suède et ses 258 points. Mais voilà, la perfide Albion a rencontré le perfide spectacle et la perfide propagande. Lorsque les votes par pays furent clôturés, ce sont les téléspectateurs qui votèrent. On vous laisse deviner la suite : l’Ukraine engrangea 439 (!) points du public et finit première avec 631 points, loin devant les 466 du Royaume-Uni. Bien sûr la Russie avait été exclue du concours. De la puissance du tam-tam médiatique, de la désinformation par l’émotion et de l’abrutissement général des populations.

 

On a donc bouffé de l’Ukraine ce soir. Enfin, pour être honnêtes, pas autant que nous l’attendions. Obligés par notre rédaction en chef – mais surtout par le devoir d’information – de se farcir les 4h11 de cette grande foire européiste (incluant pour autant Israël, l’Australie et autres curiosités), nous avons patiemment attendu le moment de grâce musical qui arrive parfois (nous avions déjà cité dans un précédent papier celui de 2013, Birds de la chanteuse hollandaise Anouk) entre deux scories musicales, deux grotesques représentations, deux allégories de notre société en fin de parcours.

Peut-on dire que ce moment arriva, comme pour soulager notre douloureuse tâche, avec le Portugal ? La jolie lusophone, malgré l’insertion d’anglais dans son texte, eut au moins le mérite de reposer nos oreilles des excitations sonores et autres éructations précédentes et futures.

 

 

D’ailleurs, c’est encore l’anglais qui prédomina ce concours censé mettre en valeur les particularités régionales de notre continent. On regrettera une fois de plus que le règlement n’oblige pas à l’usage de la langue vernaculaire de chaque concurrent. La candidate lituanienne ne cédera pas à cet usage immodéré de la langue de l’empire, et c’est bien dans sa langue natale du baltique oriental qu’elle exécuta une chanson de jolie facture :

 

 

Si nous devions donner quelques points à un homme dans ce concours dominé par les femmes, progressisme oblige – encore que nous avons échappé cette année à pas mal des horreurs habituelles, LGBT et autres femmes à barbe –, nous pencherions peut-être pour l’Azerbaïdjan, malgré une chanson en anglais.

 

 

D’ailleurs ce manque de diversité en cette année 2022 n’a pas manqué de nous étonner. Hormis le candidat noir Belge, nous avons presque eu droit à un défilé du IIIe Reich, rappelant les tristes propos du général de Gaulle : « Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. »

Gageons que les organisateurs se ressaisiront dès 2023. Le pays organisateur étant le pays gagnant, c’est l’Ukraine qui accueillera le concours, ce pays le plus corrompu d’Europe, cette grande surface de la GPA pour riches occidentaux, ce pays pantin des États-Unis dont le peuple souffre aujourd’hui le martyr d’être l’objet de multiples intérêts (sauf le sien) et d’être gouverné par un saltimbanque cornaqué par un milliardaire israélo-ukrainien et dont les Pandora Papers ont révélé le niveau abyssal de corruption.

Mais en attendant l’épisode 2023 de l’Eurovision, voici la mouture de cette année, dans son intégralité. Bonne chance aux courageux, ou aux insomniaques.

Ah ! Nous allions oublier de parler des Français. Mais, franchement, les pénultièmes du classement – seuls les Allemands firent pire – et leur chanson inspirée d’un folklore breton entendu 1 000 fois et de plus massacré à coup de musique électronique, ne méritent pas que l’on s’y attarde. Que le spectacle commence, donc !

 

 

– – –

 

Aidez la rédaction d’E&R qui sacrifie ses nuits pour vous parler de l’Eurovision dès le dimanche matin :

L’Eurovision vu par E&R :

 






Alerter

114 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2959347

    La France arrive quand même deuxième en partant de la fin

     

    Répondre à ce message

  • #2959372

    Ça existe encore cette daube nouvelle version
    Autant je regardais il y a de cela plusieurs années car il y avait un côté kitch avec les fameux France twelve poïnts, Germany ten poïnts....
    Mais ces dernières année, l horreur côtoie la décadence
    J ai lu que c était une invention de l otan, ça ne m étonnerait pas

     

    Répondre à ce message

  • #2959391

    Mais quand meme Israel a été absent de l’eurovision
    personne ne s’en rend compte ?
    ou alors ils ont appris la géographie ?

     

    Répondre à ce message

  • #2959401

    L’eurovision, ce truc sans queue ni tête, à l’instar de charlie hebdo, si les médias n’en parlaient pas, peu de gens sauraient que ce truc existe...je suis le premier d’ailleurs étonné de savoir que c’est déjà fini...

     

    Répondre à ce message

  • #2959404

    Cette propagande mondialiste occidentale Ukrainienne me donne la nausée !
    Les gens qui soutiennent quotidiennement L’Ukraine m’insuporte. Ce sont les mêmes qui se précipitent dans les vaccinodromes pour faire leur dose de rappelle. Ce sont les mêmes crétins !

     

    Répondre à ce message

  • #2959463

    C’est truqué et tout le monde le sait. Même mamie, gavée de propagande devant son écran.
    Ils sont obligés de truquer un concours de musique pour pouvoir refourguer leur narratif et créer artificiellement le peuple européen.
    Minable et révélateur. Et en plus humiliant pour les ukrainiens. Donc contre-productif même de leur point de vue...

     

    Répondre à ce message

  • #2959518

    A chaque édition je me repasse le moment où le groupe islandais hatari avait brandi des drapeaux palestiniens en Israël provoquant les huées du public et la censure immédiate, ils ont eu leur quenelle d’or ?

     

    Répondre à ce message

  • #2959531

    La question du trucage ne se pose pas. Les points attribués ont été modifiés par les organisateurs pour 6 pays qui se sont retrouvés à donner 12 points à l’Ukraine à leur insu.

    ARTICLE

     

    Répondre à ce message

  • #2959539

    Symbolisme satanique, messe noire sous couvert de show en finale de l’eurovision 2022.
    Alors que les participants d’autres pays se préparaient pour la compétition, l’Ukraine est allé sur scène avec un visage souffrant. Et même sans rien faire, ils prendraient aussi la première place. Et il ne sera pas du tout surprenant que les prix Pulitzer et Nobel soient décernés à des personnes liées d’une manière ou d’une autre à l’Ukraine.
    Toutes les institutions mondiales, les clubs, les concours, les compétitions se sont transformés en un cirque avec des monstres et des dégénérés. Et tous les pays continuent de verser des fonds de leurs budgets pour ce cirque, au lieu de payer le gaz en roubles et de donner du chauffage ou faciliter la vie de leurs citoyens et ceux des autres pays qui dépendent uniquement de leurs services pour échanger avec d’autres pays.
    Tout ce cirque, auquel participent les États-Unis et tous les pays européens, n’est organisé que pour embêter la Russie. Tant d’argent, d’énergie, de force, dépensées contre un seul pays, la Russie. Parce que la haine, assaisonnée d’envie, fait oublier à ces pays leurs propres problèmes, leur propre peuple, tant qu’une Russie forte ne se profile pas devant eux.
    Mais la Russie ne s’est pas satisfait depuis longtemps d’un tel ordre mondial, bien quelques idiots ont aidé cet occident depuis la première guerre mondiale jusqu’à la révolution, depuis la seconde guerre mondiale jusqu’à la chute de l’URSS, et maintenant avec cette hyène baptisée Ukraine, mais elle a refusé de se dégrader et d’être hypocrite comme l’Occident. Par la faute (un monde adéquat, avec cette utopie qui s’appelle démocratie) de la Russie, l’ancien système a été démoli. Toutes ces organisations internationales, sommets, traités, récompenses ont montré leur inutilité, leur incapacité à défendre la justice et à récompenser ceux qui la méritent vraiment, et non ceux qui sont politiquement bénéfiques.
    Il s’avère que la Russie est plus avancée que tous ces pays avec un cirque et des clowns dégénérés.
    La voie de l’occident est une menace pour l’ordre mondial. Et la Russie est maintenant un innovateur, elle a entamé le processus de changements tectoniques non seulement dans le monde, mais aussi à l’intérieur du pays, les transformations ont commencé. La naissance d’un nouveau est toujours douloureuse. Et la naissance d’un meilleur nouveau est encore plus douloureuse, car le mauvais vieux s’accroche obstinément à l’existence.

     

    Répondre à ce message

  • #2959543

    je vais ecouter pour voir qui je prefere mais l’an dernier on a eu le droit a une tres belle chanson EN FRANCAIS de la part d’un albanais qui chantait pour la Suisse de notre ami Alain, Gjon Tears - Tout l’univers...j’en ai encore la cher de poule tellement cetait beau

    je n’ai rien vu de mieux dans votre petite selection

    je reveindrais donner mon podium quand jaurais tout vu car moi jaime bien cette emission malgré tous les dechets quelle comporte evidement

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents