Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Guerre secrète en Afrique centrale : entretien avec Patrick Mbeko

Propos recueillis par Kontre Kulture – Seconde partie

Dans la seconde partie de cet entretien, Patrick Mbeko revient sur les conflits qui, à la suite de la guerre du Rwanda, ont ravagé le Zaïre à partir de 1996.

 

Visionner la première partie de l’entretien :

 

Voir aussi, sur E&R :

Se procurer l’ouvrage de Patrick Mbeko chez Kontre Kulture :

 

Sur l’histoire africaine, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vraiment une horreur cette fausse guerre qui a fait des millions de morts...
    J’aime vraiment ER pour donner la parole atout ces gens qui nous apprennent la véritable histoire du monde. Encore Merci ER


  • S’ il vous plait ; je demande aux cadres informatique d ’égalité et réconciliation de créer une rubrique pour les archives de vidéos intéressantes qui contient les adresses internet dans le but de les visionner et de les consulter plusieurs fois .
    Merci et bonne réussite


  • Encore et toujours les mêmes intérêts contre l’humanité, je me sens tellement impuissant face à toutes ces réalités, heureusement que grâce à Internet et aux sites de ré informations comme E&R la vérité apparaît enfin et en plus elle est expliquée. Le chemin est long mais permet de garder une certaine forme d’espoir. Un immense merci à vous Monsieur Soral pour votre clairvoyance, seul vous et Dieudonné faîtes réellement le boulot pour donner au plus grand nombre la possibilité d’ouvrir les yeux.
    Et fini la propagande radio télévision, bon débarras.


  • Une fois de plus très éclairant et courageux.

    On aimerait bien savoir ce que Patrick Mbéko pense des écrits du très prolixe et très humaniste Jean Hatzfeld... “journaliste - correspondant de guerre” et romancier ayant consacré quatre ouvrages au “génocide rwandais” : Dans le nu de la vie, Une saison de machettes, La stratégie des antilopes (Seuil, 2000, 2003, 2007) et Englebert des Collines, NRF, 2014.

    Commentant ce dernier roman sur le drame du Rwanda, le Canadien (comme P. Mbéko) Gilles Archambault cite :
    << De la tuerie de 1994, Englebert parle tout compte fait assez peu. Ce qu’il en dit est atroce. Que des voisins hutus agités par une folie meurtrière tuent tout autour, n’épargnant personne, maniant le coutelas allègrement, s’emparant des biens et des troupeaux, cela est un cauchemar que veut oublier Englebert. >>
    Mais aussi il rapporte un détail de la mentalité d’Englebert-Hatzfeld : << « Je parle sans méfiance, je ne retiens pas mes vérités, je chante ce qui me plaît. Qui va m’en empêcher ? »>>

    Et Archambault de conclure son article : “Hazfeld cède-t-il à la tentation de trop prendre le parti des Tutsis ? Je n’en sais rien, évidemment.”
    Y risquerait-il sa place d’y répondre, ce “collaborateur” du journal Le Devoir - devoir de vendre la soupe mondialiste ou de rapporter la vérité, nue et terrible, sur les montagnes de morts et de mensonges depuis ces “mille collines” (ou plutôt l’Ouganda et ses commanditaires) jusqu’à (pour l’heure) Kinshasa... ?

     

    • Jean Hatzfeld vient de publier un cinquième livre sur le Rwanda intitulé Un papa de sang dans lequel il avoue s’être fortement intéressée à la Shoah, en tant qu’exterminationniste bien sûr. En fait, il transpose ce qu’il croit savoir de la Shoah sur le génocide rwandais. C’est visible dans son livre Une saison de machette où il fait des comparaison avec la Shoah.


    • @machin

      Oui, il semble bien qu’à travers le sayan Hatzfeld, Israël tende à rapprocher, par l’affect, la Shoah et les “horreurs anti-Tusti” du Rwanda pour mieux dissimuler l’inversion accusatoire des causalités (en fait, la collusion Tutsi- Ouganda-commanditaires extérieurs...) ainsi que les véritables buts de cette période de chaos (envahir et piller le Congo-Kinshasa, au moins...).

      Cette mise en lumière d’un tel procédé va évidemment dans le sens de la dénonciation :
      - du rôle des sayanim par Jacob Cohen
      - de la Shoah comme la nouvelle référence ultime à l’horreur et au “crime contre l’humanité”, couplée à “l’industrie de l’holocauste” (cf. Norman Finkelstein, et bien sûr E&R), jusqu’au soupçon de la fabrication par inversion accusatoire de crimes de masse, blanchiment des réels criminels et branchement direct sur le tiroir-caisse : le Rwanda comme pays de sortie des richesses du Congo-Kinshasa pour leur dispersion auprès des pays “intéressés”...

      Depuis la conférence de Berlin de 1885, l’Afrique apparaît toujours comme le continent suffisamment faible - et à maintenir tel (cf. Lumumba, Sankara, Kadhafi...) - (comme aussi la Papouasie, voire l’Océanie tout entière), afin d’en assurer le pillage...


  • Jean Kabanda n’a pas été torturé : il a été intimidé. On l’a trompé en lui faisant croire que s’il avouait sa responsabilité dans le génocide, il aurait une réduction de peine. Il a avoué ce qu’on voulait de lui et on s’est servi de ses aveux pour le condamné à vie.


  • Dans les sales coups on retrouve toujours les mêmes à la baguette ... Responsables de milliards de morts à travers leur petite existance d’états unis, aucun continent n’est épargné, femmes enfants vieillards ils n’ont de considération pour personne, serviteurs du malin ... Leur déclin est amorcé j’aimerai que dieu me prête vie pour voir ce pays au fond du trou avec tous ses satellites répugnants qui ont fait tellement de mal à l’humanité ...


  • On vois bien que la responsabilité des occidentaux la dedans est totale.

    Le faussé technologique les séparant ne leur permet pas de ce défendre.

    Ce qui ne laisse aucun doute c’est que si les colons occidentaux qui s’installèrent en Amérique en avaient eu la possibilité ils aurai fait la même chose aux africains qu’ils ont fait aux amérindiens.


  • Je trouve que c’est une très bonne chose que ER donne accès a la parole a des africains comme Patrick Mbeko.

    Au vu de la tournure des événements il n’y que par l’éducation et la ré information que le dialogue pourra s’installer entre des identitaires très remontés et les français d’origines africaines.

    Bien joué ER