Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Histoire de France : le siège de La Rochelle

Comment Richelieu et Louis XIII ont fait capituler la cité protestante

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2020627
    le 08/08/2018 par nicolasjaisson
    Histoire de France : le siège de La Rochelle

    Pourquoi se cantonner à l’Histoire événementielle des batailles ? A ce titre, vous auriez dû expliquer comment a été édifiée la fameuse digue qui empêchait les vaisseaux anglais de ravitailler la ville. Beaucoup plus intéressant est de remettre les faits en perspective. En l’occurrence il s’agit de la révolte des féodaux contre le pouvoir royal centralisé qui essayait d’imposer un cadre juridique unique contre les parlements et l’aristocratie qui jouissaient de privilèges locaux. La révolte des régions, appelée la Fronde a été la dernière tentative de préserver une certaine indépendance régionale contre le centralise technocratique mercantiliste de la capttale. Une conséquence importante de la défaite des aristocraties régionales sera de tomber sous la coupe des intendants nommé par le Roi, qui veillaient à imposer les édits royaux dans toutes les parties du royaume, enlevant ainsi aux régions leur indépendance économique et financière. Le système administratif centralisé mis en place par Richelieu et Mazarin sera repris tel quel par la Révolution qui nommera ses préfets chargés de faire appliquer le code civil dans toute la France. Les régions y ont perdu leur identité comme leur indépendance économique qui avait garantie à certaines d’entre elles de fructueuses relations commerciales avec l’Angleterre et l’Espagne. Avec Louis XIV les nobles vont devoir abandonner le commerce ou la charrue et endosser un rôle de courtisan où ils vont progressivement perdre leur âme. La Monarchie absolue jette les bases de la Révolution en faisant avorter le décollage économique de Royaume avec le colbertisme , ce qui entraînera des frustrations économiques et sociales croissantes jusqu’au Traité de Paris, qui, humiliation suprême, impose la confiscation de la flotte de commerce française remise à sa concurrente anglaise. La bourgeoisie française en concevra un ressentiment tenace contre la Monarchie très catholique qui précipitera sa chute avec les défaites militaires de Louis XV faute de chefs à la hauteur parmi l’aristocratie de cour.

     

    • #2020700

      Avec Louis XIV les nobles vont devoir abandonner le commerce ou la charrue




      ah oui , vous en connaissiez beaucoup des nobles attelés à la charrue ?
      quant à l’abandon du commerce, c’est au contraire à partir de la régence que l’aristocratie française commencera véritablement à spéculer (par exemple jetez un coup d’oeil sur la liste des actionnaires de la compagnie des indes (la française) ou la liste des plumés de l’affaire Law)



      La Monarchie absolue jette les bases de la Révolution en faisant avorter le décollage économique de Royaume avec le colbertisme




      ouille, le colbertisme un frein au développement économique ?, un frein au liberalisme non régulé (la spéculation) peut être, mais pour le reste vous avez une drôle de conception du développement économique d’un pays.
      Enfin lier l’idéologie de la monarchie absolue (les droits régaliens pleins et entiers) avec l’idéologie jacobine (liberté égalité fraternité) tout simplement parce que les deux idéologies reposent sur un pouvoir central fort, vous pouvez aussi y ajouter le communisme et le fascisme pendant que vous y êtes


    • #2020702

      Oui, d’accord c’est très bien tout cela. Mais si l’état français depuis Richelieu et ensuite avec une suite de très grands ministres choisis et compris par de grands rois, des Louvois, Colbert, etc n’avaient pas été "centralisateurs", que serait la France ? Bon Dieu. Rien d’intéressant. Que serait d’ailleurs son histoire puisque l’Histoire de France, c’est l’histoire de sa centralisation qui a fait sa gloire c’est à dire c’est histoire de la ville de Paris moteur des révolutions. Les parisiens ont eu des raisons de guillotiner les fameux girondins ; Vous imaginez le France sans la ville de Paris ? Moi pas. , La "province" n’ayant joué qu’un rôle assez odieux et réactionnaire. Paris, c’est une France glorieuse malgré toutes les "réalités". La province ? C’est un amas d’états confus de droit divers et de bourgeois profiteurs et jésuites qui auraient fini par se bouffer entre eux ! Sans gloire et sans grandeur.


    • #2020818
      le 08/08/2018 par lemecnormal
      Histoire de France : le siège de La Rochelle

      Pourquoi se cantonner aux batailles ?Parce que l’Histoire évènementielle des batailles est le point d’orgue de la confrontation.L’édification de la digue,pour autant qu’elle puisse être intéressante,n’est qu’un point de détail de l’enjeu historique.
      La France,de par son Histoire ,n’a jamais eu vocation de devenir un Etat fédéral,ni de laisser aux régions une indépendance économique et financière.
      Les protestants étaient soutenus par les anglais,nos ennemis de toujours,le morcellement du pays par régions ne pouvait qu’affaiblir l’Etat,à leurs intérêts et bénéfices.
      Certaines régions avaient peut-être nouées des relations fructueuses avec l’Angleterre et l’Espagne,mais c’était nos ennemis d’alors.
      Aussi est-ce à l’Etat,et Richelieu l’avait bien compris,de décider quelle politique commerçiale,financière,diplomatique ,doit être conduite au nom du pays.
      Les régions dès lors ne peuvent mener leur propre politique,celà va de soi.
      Sous Louis XIV,les nobles n’abandonnèrent point leurs terres,en endossant un rôle de courtisan,car ils en demeuraient les administrateurs et bénéficiaires.
      Tout dans cette centralisation ne fut pas parfait,mais laisser aux régions une indépendance administrative,financière eut été bien pire,et surtout n’aurait pu faire converger les ressources
      permettant de mener une politique d’Etat.
      Cette centralisation généra des injustices,en particulier dûes aux intendants de l’Etat qui abusèrent de leurs prérogatives,mais cela ne remet pas en cause le bien fondé de la centralisation.
      La bourgeoisie,de tous temps,reste attachée à ses revenus plutôt qu’à la vision politique du pays.Son ressenti envers tout pouvoir n’a pas changé au cours du temps:bénéfices sans vision de l’Etat.
      Quant’au coureur de jupons Louis XV,on lui doit l’abandon d’une politique étrangère,entamée sous Louis XIV,non pas faute de chefs militaires,nous en avions d’excellents prêts à battre l’anglais en Inde à cette époque,mais par désintérêt,aussi nos troupes,faute de ravitaillement furent obligées de quitter les Indes...
      Ceci dit,cette anecdote,de La Rochelle,qui arrive peu-être non pas par hasard, devrait nous faire penser à ce qui se passe aujourd’hui en notre pays:800 zones de non droit,un Etat dans l’Etat:qui sera le Richelieu de demain ?


    • #2020834
      le 08/08/2018 par Guillaume
      Histoire de France : le siège de La Rochelle

      Pourquoi être tout le temps obligé en préambule de faire une remarque sur la vidéo, c’est insupportable. Alors que votre commentaire est très instructif a lui seul et apporte un éclairage intéressant. Merci quand même.


    • #2021911

      Pour une nation il n’y a pas de prépondérance politique sans prépondérance militaire . La France a dominé l’Europe de la victoire de Rocroy (1643) remportée sur la première puissance d’alors, l’Espagne, jusqu’au désastre de Waterloo . 172 ans quand même .


  • #2021172

    C’est Richelieu qui a préparé l’ère de la prépondérance française en Europe . Un an après sa mort prématurée (syphilis, blenorrhagie récalcitrante ?), en 1643, l’armée royale, commandée par le duc d’Enghien (22 ans !), écrasait l’armée espagnole à Rocroy : les espingouins ne s’en sont jamais remis . Début de la prépondérance française qui durera tout de même 172 ans, jusqu’à Waterloo .


  • #2021694
    le 09/08/2018 par jollyroger
    Histoire de France : le siège de La Rochelle

    Je rajouterai une chose. A cause de l’intervention anglaise aux côtés des Protestants français, Richelieu prit la décision d’interdire la Nouvelle France (notre cher Québec) aux Protestants. C’est pour ça qu’ils sont tous catholiques là-bas.


  • #2022014
    le 10/08/2018 par on nous prend tous pour des philosophes
    Histoire de France : le siège de La Rochelle

    Histoire de France selon Éric Zemmour : le siège Ludivine de La Rochelle