Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Illégalité du confinement : comment lancer la procédure de destitution d’Emmanuel Macron

 

Pour l’accusation d’Emmanuel Macron

 

Dimanche 29 mars 2020. Plus personne n’est aux commandes en France. Le gouvernement agit comme un pantin. Dans les coulisses, de mystérieux « experts », d’obscurs « scientifiques » interdisent les soins aux malades sous prétexte de paperasses et au mépris de l’expérience chinoise. Racisme insupportable dont meurent des centaines de gens.

Le confinement était illégal, les mesures récentes prises sous forme de législation sont anticonstitutionnelles. Nous sommes donc entrés en dictature, ce qui a l’air de beaucoup plaire, comme toujours, à la majorité bourgeoise du peuple. Chaque soir, c’est ce qu’elle applaudit.

Il ne sert à rien de déposer des plaintes et de menacer les ministres par des actes de saisine de la Cour de justice de la République. Certes, les responsables savent que leur temps est compté, et l’on voit bien qu’ils ont peur. Non pas peur du virus, mais peur de commettre des fautes et d’en être tenus pour responsables. Faute s’ils n’écoutent pas leurs conseils de l’ombre, faute s’ils les écoutent. La situation est bloquée.

Il faut toucher la tête inerte de ce pouvoir moribond. Ensuite pourra venir le tour de ses complices de l’ombre. En Chine, le pouvoir central a pu destituer rapidement les incapables qui conduisaient la région de Hubei à la catastrophe. Une région grande comme la France. Mais nous n’avons pas de pouvoir central au-dessus de la République, et nous n’en voulons d’ailleurs pas.

Tant que l’on respecte la Constitution, il n’est qu’une procédure (article 68 de la Constitution et Loi organique du 24 novembre 2014). S’il n’est pas possible de poursuivre pénalement le chef de l’État français pendant son mandat, il existe la procédure de destitution, précisément « en cas de manquement aux devoirs d’un président de la République manifestement incompatible avec l’exercice d’un mandat ». C’est bien le cas.

La première étape de la procédure de destitution, c’est le dépôt d’une proposition de résolution portant mise en accusation et tendant à la réunion de la Haute Cour, par au moins 1/10e des membres de l’une des assemblées parlementaires (Assemblée nationale ou Sénat) sur le bureau de leur assemblée. Il suffit de 58 députés ou de 35 sénateurs.

Cette procédure présente l’avantage de mettre chaque parlementaire devant ses responsabilités. Concrètement, parlez, écrivez, téléphonez à vos députés et vos sénateurs.

Ferney-Voltaire, 30 mars 2020
Damien Viguier
Avocat – Docteur en Droit

 



 

Contacter un parlementaire :

- http://www2.assemblee-nationale.fr/...
- https://www.senat.fr/nouveau.html

 

Formule de courrier :

Vos coordonnées

Lieu, date

 

Madame ou Monsieur le Parlementaire,

D’après l’article 68 de la Constitution et la Loi organique du 24 novembre 2014, dans le cas de manquement aux devoirs d’un président de la République manifestement incompatible avec l’exercice d’un mandat, une Haute Cour peut prononcer la destitution du chef de l’État. L’initiative de cette procédure vous appartient : un dixième des parlementaires de l’une ou l’autre chambre dépose sur le bureau de leur assemblée une proposition motivée de résolution portant mise en accusation et tendant à la réunion de la Haute Cour.

Si vous n’agissez pas, vous serez responsable des exactions qui se commettent actuellement dans le cadre de « la crise du Coronavirus ».

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Député, l’expression de ma haute considération.

Signature

Coordonnées du parlementaire

À ne pas manquer, sur E&R :

 
 

Livres de Damien Viguier (25)




Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci Maître Viguier.
    Je ne fréquente pas les réseaux sociaux, mais j’ai une imprimante, des stylos, des enveloppes et des timbres !

    J’envoie en double, au député et aux sénateurs ( d’après l’URL, mon département a 2 sénateurs......)

    Alors c’est parti !

    Pour une fois je me sens un peu moins isolé, car il faut l’avouer quand on refuse volontairement les réseaux sociaux et le smartphone, on avoisine vite le statut de paria de la "start-up nation" !

    Là au moins, j’ai une alternative.

     


  • Il suffit de 58 députés ou de 35 sénateurs.




    Tout ces gens sont des pourris, qui trouverez vous pour signer, exceptés ceux d’entres eux qui verraient là, l’opportunité pour leur groupe de devenir calife à la place du calife ?
    Qui a un programme politique sérieux, clair et détaillé, à soumettre aux Français ?
    Quand je dis "qui" je ne parle pas des tartuffes et de aboyeurs comme Le Pen, Mélenchon, etc...
    Supprimez Macron, et le Système s’arrangera pour mettre sa sœur à sa place .

     

    • Donc autant le garder notre Macaron, et ne rien faire contre ce système, c’est donc ce que vous préconisez.
      Pas très dissident comme formule ni courageux d’ailleurs. Gardez donc votre défaitisme pour vous plutôt que de l’étaler ici même. Confinez le si possible ;)


    • @ petithous

      Vous avez raison ! Asselineau (UPR) a lancé un dossier exhaustif fin 2018. Moi-même , j’ai rencontré un Sénateur et saisi mon Député. Résultat : seul un Député à ce jour a répondu positivement !

      Les masques tombent, les grandes gueules de l’opposition comme Mélenchon ou Marine Le Pen, n’ont pas levé le petit doigt ! Pourtant, leurs discours ne ménage pas le coucou de l’Elysée.
      La solution ne viendra pas de ces guignols, ces escrocs !


    • Vous n’avez pas tort dans l’absolu camarade, mais il faut considérer ça comme une "phase 2" !
      La phase 1, c’est la plainte posée déjà par E&R !

      D’autre part, je trouve personnellement ça un peu plus concret que de s’agiter dans le vide des réseaux sociaux, mais ne vous inquiétez pas, c’est parce que je suis un vieux con ( pas du tout malade, by the way).

      Mais vous qui êtes sans aucun doute un habitué de ce monde virtuel, rien ne vous empêche de touitter ou de facebooker le fait que ces plaintes sont en route....bref, faites tourner camarade (tiens ça me rappelle autre chose.....LOL...), envoyez des URLs, ratissez à tout va !

      Forcément, ça finira par tomber sous les yeux de "journalistes" mainstream, et bon, on sait tous ce que ça vaut, mais après tout, s’ils sentent que le vent tourne...... ?

      Ensuite, si les plaintes restent lettre morte, eh bien vous aurez encore un rôle à jouer camarade, vous pourrez répandre la nouvelle à tous les vents sur vos chers réseaux, et d’autres relaieront, ce qui prouvera l’inconstance des ces politicards, ce qui permettra à plus de gens de peut-être ouvrir les yeux....

      Je pense vraiment que cette initiative est bonne, car elle a un double objectif
      1/ Faire dégager ce petit coq arrogant
      2/ Prouver que tout ce personnel politique ne travaille que pour sa petite paroisse !

      En plus le boulot est pré-mâché, Maître Viguier a rédigé les textes dans les règles de l’art, donc je crois qu’il faut y aller......

      Après, en fonction des réactions, il sera temps de passer peut-être à un autre type d’action IRL, genre "gilets jaunes", mais un peu moins naïfs, si vous voyez ce que je veux dire.....

      S’ils continuent TOUS à se foutre de notre gueule, eh bien là, réservons-nous le droit de n’être plus aussi légitimistes, mais nous en reparlerons.....

      Pour cette éventuelle autre phase, il est vrai que je suis prêt pour ma part....et vous, l’êtes-vous ?


    • Antoine : ça n’est pas être défaitiste que d’être lucide. SI vous êtes sur ER, on peut donc supposer que vous avez largement vu que la kommandatur est à son plein régime depuis des années, et à tous les niveaux, c’est pour cela que A.S., Dieudonné et bien d’autres sont censurés, jugés, condamnés, et j’en passe sans que cela fasse broncher le moindre politicard qui pourrait se dire que finalement, ça commence un peu à sentir le roussi ce régime, s’ils avaient à coeur de faire respecter les lois, ils verraient bien que ceux qui la font, ce sont les juges, sur ordre. donc, oui, c’est pas gagné du tout. Et oui aussi, ça fait des lustres que Asselineau explique comment faire, et ça n’a rien changé.
      Mais si on vire Macron, le suivant est prêt et ça ne changera rien, non plus. Ce sont les têtes qu’il faut toucher et ça, c’est plus compliqué.


    • @Domus. Même s’il est clair que le système a quelques coups d’avance, il ne faut en revanche pas renoncer, loin de là, sinon à quoi bon le valeureux combat de ceux que vous citez ou même dans ce cas votre présence ici même et la mienne ?
      Si Macaron n’est qu’un pion, et cette réalité tristement limpide, il est en revanche nécessaire de montrer et de témoigner une farouche opposition, tant que cela est possible, et de toutes les façons et moyens disponibles.


    • Ils sont forts car nous sommes faibles.

      Ne baisser les bras que lorsque vous serez mort.

      Pour ma part je fais et je fais passer ; bien sûr il y en a qui préfèrent la """dissidence"" derrière un clavier anonyme.....


  • Et l’union sacrée, merdalors ?

    Tous derrière... le Président !!!

    Et qu’ça saute !


  • Le problème c’est qu’Asselineau a déjà lancé cette procédure de destitution pour 13 motifs différents, qu’il l’a adressé à l’ensemble des députés et des sénateurs et que seul le député LR d’Etampes (91) Franck Marlin y a répondu favorablement.

    Pas grand chose à attendre de nos élus, et guère plus de nos compatriotes qui au lieu de se révolter ou en tous les cas de refuser de se soumettre à cette infâme dictature applaudissent tous les soir à 20 h depuis leurs balcons.

     

  • Majorité bourgeoise ?
    ne serait-ce pas mieux de parler de petite minorité ?
    Sinon je suis bien d’accord : la dictature de la banque est en marche et les Français doivent réagir s’ils ne veulent pas avoir le destin d’un troupeau de bovidés : puçage, sélection génétique, élimination des têtes déviantes ou devenues improductives


  • Il va falloir songer à constituer des collectifs de sortie du confinement.
    Si le peuple français est touché par la grâce, arrête de gober la propagande médiatique, s’impose les protections élémentaires (masques, lavage de mains), le confinement des malades et le traitement du Pr Raoult... faut qu’on s’y mette tous ensemble au même moment.
    Parce que si on attend le bon vouloir de ces voleurs-esclavagistes, croyez-moi qu’en juillet on sera toujours pas sortis !

    Je peux toujours rêver mais avec l’arrivée des beaux jours j’ai bon espoir que les gens mettront le nez dehors quoi qu’il arrive. Ce confinement est une cocotte-minute qui va leur péter à la gueule !


  • Maître, chapeau bas. L’heure est grave. Et meurtrière. On touche du bois...
    Bien choisir son député - il me semble judicieux ou cohérent d’en choisir un dans le panier de sa région.
    Moi, en Yvelines, j’ai du premier choix : Marie Lebec (LAREM) ou Braün-Pivet au Vésinet (ses grandes auditions Benalla, Castaner... qui n’ont débouché sur rien d’ailleurs).
    Ayè, j’ai choisi !


  • Bonne initiative... des mois que l’UPR d’Asselineau a demandé et procédé à cette destitution...

     

  • Vous savez très bien que les parlementaires ne bougeront pas... Tant qu’ils ne sentent pas que leur tête va tomber pour de vrai, ils protégeront le système. Oui, c’est bien pour les archives, savoir qui a trahi, si un jour on arrive à sortir de tout cela...
    Vous savez très bien que la seule chose qui fera tomber le système, c’est un coup d’État ou une révolution.
    Pour un coup d’état, il faudrait avoir au moins l’armée et la police avec soi... Je ne vois personne avec le charisme nécessaire qui ne soit pas biberonné au système... les plus lâches étant des généraux aujourd’hui.
    Reste l’insurrection, la révolution... le bain de sang... inévitable à mon avis. Je ne le souhaite pas, mais je ne vois plus ce qui pourrait changer cette direction vers laquelle on se dirige : ce sera la soumission totale façon Orwellienne au système avec une disparition totale de la dissidence, soit un bain de sang...


  • Démarche effectuée envoi d’un courriel selon modèle de Maître Viguier.
    Envoi à Mme Sira Sylla député de la 4e Circonscription de la Seine-Maritime
    Députée LREM
    Merci et honneur à vous Maître Viguier pour votre initiative au sein d’E&R.


  • merci M. Viguier pour cette proposition que je mets en oeuvre aussitôt.
    Ràler dans son coin devient vite frustrant. Agir, et suivant cette procédure démocratique et civile : écrire à nos représentants, est déja un minimum à faire avant de passer à "autre chose".
    Sans illusion sur la fin de cette initiative je crois qu’elle est une petite pierre à l’édifice...des millions de petites pierres pouraient déclencher l’étincelle qui fait déborder le vase...
    attendre en bougonnant, sentir la colère nous envahir n’est’il pas ce qui est attendu de nous ? le pouvoir distille la peur, entretien la colère à dessein.
    agissons sans peur, sans colère, déja par respect de nous même.


  • Merci Maître viguier, du concret ! Je m’en occupe ce soir.


  • Contrairement à Gaccio qui se fait mousser avec du vent, là, je valide complètement Maître Viguier.

     

  • Ça fait du bien de lire une bonne nouvelle comme celle-là. Une petite lueur dans le tunnel de ténèbres dans lequel nous sommes plongé.
    Je ne pense pas être le seul, ni être carrément inconscient, mais ce confinement est vraiment dur à supporter, c’est vraiment lourd. Sans compter les gens indépendants, qui vont tout perdre à cause de ce mois d’inactivité. C’est la séquestration de tout un peuple. Et comme les gens s’abreuvent aux fausses informations de BFM et compagnie, beaucoup voient encore cette incarcération comme bénéfique. J’espère vraiment qu’après la panique générale, ça va péter une bonne fois pour toute. D’ailleurs, selon mon humble opinion, en haut lieu, ils doivent commencer à suer et à se demander comment ils vont terminer. Ce confinement c’est une bombe à retardement. En espérant que les consciences s’éveillent.

    Merci beaucoup à Alain Soral, à E&R pour diffuser cet air frais.


  • Fabius, président du "Conseil Constitutionnel", a retoqué sèchement les plaintes émanants des soignants exposés au coronavirus : c’est le chien de garde de Macron . Il balaiera d’un revers de main cette tentative de destitution, "inconstitutionnelle" décidera-t-il .


  • Peu importe ce que vous pensez de cette clique aux pouvoirs.
    Ce n’est pas aux personnes que vous vous adressez mais à la fonction de député ou de sénateur.
    Même si cela ne sert à rien, plus nous serons à nous impliquer par une missive, un courriel ou coup de téléphone plus nous ferons monter le mécontentement de manière officielle parce remontez à l’Assemblée Nationale et au Sénat, lieux officiels pas les réseaux sociaux.

    Le silence est dorénavant coupable. Qui ne dit mot, consent. Et c’est ce qu’ils veulent obtenir notre consentement par résignation, lâcheté, ignorance etc ...

    Lorsque la vaccination sera rendue obligatoire sous peine d’amende voire d’emprisonnement ou d’internement, il sera trop tard. Chacun sera dans sa bulle.

    Ils ont un agenda, un calendrier. Ils sont organisés comme une armée peut l’être. Ils ont la logistique, les hommes de mains, les medias, des informateurs.

    Envoyez à votre député, sénateur allez-y gardez-en une trace


  • Merci Maître Viguier, mais ça fait un bout de temps qu’il a lieu de lancer cette procédure et qu’on a la réponse de nombreux députés de pseudo opposition, pour qui toutes les violations de Constitution et mutilations du peuple... ça passe. Voyez vous-même, il y a les réponses des députés et sénateurs, les dossiers avec motifs, bref un gros travail sur lequel s’appuyer : https://www.upr.fr/article-68-le-do...

     

  • Démarche faite auprès des sénateurs Mathieu Darmand et Jacques Genest, ainsi que du député Hervé Saulignac, tous élus de l’Ardèche.


  • Destitution du président ? Faut en parler aux députés qui critiquent Macron à tout bout de champ, mais qui n’osent seulement prononcer, même tout bas, ce mot.

    C’est pas gagné, hein !


  • Excellente initiative de Me Viguier.

    Il convient cependant de noter, que lorsque l’on sait qu’un parlementaire, avec toutes les largesses que la ripoublique lui octroie, perçoit une moyenne de 24.000 euros par mois, on est autorisé à penser que ces nantis, sont les meilleurs et les plus fidèles soutiens, d’un système corrompus jusqu’à l’os.

    Ce sera donc une grande et agréable surprise, de voir les nouveaux signataires de la procédure de destitution du Sieur Macron, venir épauler le pauvre député qui bien seul avait déjà signé ladite destitution il y a quelques mois.


  • Pour l’instant seul le député Franck Marlin a accepté de lancer cette procédure, allez regarder son interview sur la chaîne yt des gilets jaunes constituants.


  • Fait.
    Merci Viguier !
    C’est la tempête ! On se bouge !


  • Faire confiance à ces sénateurs, députés...ou bien mouchards, plutôt ?

    Quid des attestations de déplacement, complètement abusives, et qu’il faut re-re-imprimer et re-re-vérifier tous les jours en ligne parce qu’entre temps ces ordures qui gouvernent ont changé un mot ou une virgule dans le texte... Il n’y a que la France pour pondre de telles insanités, et faire payer des amendes à tour de bras pour un oui ou pour un non. De quoi donner des envies de meurtres à bon nombre de citoyens.

     

    • Je viens de me faire sermoner par les gendarmes, des stagiaires visiblement qui n’avaient aucune autorités. Ils m’ont sermoné parce que je promenais mon chien près de chez moi et que je n’avais pas d’attestation. Je vais surement recevoir une prune dans les prochains vu qu’ils m’ont demandé ma pièce d’identité.

      Je traversais soi-disant les bois, qui sont interdit par arrêté préfectoral. Les bois en question ayant un chemin goudronné, bordé d’un poteau avec câble téléphonique et avec un fermette bourgoise en plein milieu du chemin (goudronné je le rappelle). J’habite moi même dans la résidence qui est au milieu des bois !

      Restez chez moi pour ne pas risquer de contaminer les personnes fragiles, ok. Justifier verbalement d’un déplacement ok. Mais devoir imprimer un papier moi même s’est de l’autoflagellation, c’est d’une débilité sans nom.

      ils commencent à me les brouter menu !


  • Bon on a compris, le groupe Bilderberg veut faire plonger la France avec son liquidateur psychopathe de service.
    Un cas d’école : faire plonger un pays avec un virus.


  • Le décret du 16 mars 2020 est illégal dans des visas. Il porte atteinte aux libertés fondamentalessans garantie du juge et sans passer par l’article 16 de la Constitution. Tous les fonctionnaires de police devraent refuser d’obeir sur le fondement de l’article 28 du 13 juillet 1983


  • Pourquoi ne pas mentionner l’article 212-1 alinéa 5 (entre autres) du code pénal ?

     

  • Si tous les gens qui vont au balcon de leur cellule le soir pour applaudir criaient "macron dégage" on avancerait.
    Aucune raison de rester enfermer pour une grippette. Si on ne fait rien ils vont continuer à gonfler le nombre des morts pour justifier la dictature. Il faut en finir maintenant.

     

  • Bonjour, Maître !

    Avant d’écrire et d’envoyer mes courriers à qui de droit, une question d’ordre pratique me semble s’imposer, et je vais donc la soumettre à votre professionnalisme.

    La destitution peut-elle mener cette brèle - responsable ET coupable, parce que "Gouverner, c’est prévoir" - à la case prison ?

    Si oui - et même si la chance en est infime - je fais les courriers, si non, je préfère m’abstenir de réjouir toutes les hyènes du Pouvoir qui veillent dans l’ombre tous crocs dehors en rêvant d’en faire des confettis ...

    Avec mes remerciements.

    F.R.

     

    • Moi je ne pose pas la question, je fais. C’est parti au 2 Sénateurs et au Député, par courriel et par courrier...Et en revenant de la poste j’ai du montrer patte blanche via ""l’attestation"" sur laquelle j’écris à côté de Fait à...."CONTRAINTS ET FORCés par ce gouvernement inique qui devraient être destitué pour mensonges et fraude !".... La face du gendarme :)
      Et comme nous sommes sortis ensemble avec mon mari j’avais fait une seule attestation pour les deux ...On a frôlé l’amende mais j’ai bien argumenté et finalement j’ai pu leur glissé qu’ils devraient vraiment bien s’informer que toute cette histoire est démente...Semons des graines par-ci par-là C’est le PRINTEMPS PENSONS PRINTEMPS :)


  • Cher M.Viguier, merci de votre fidélité envers M.Soral et envers les Français que nous sommes, je rends grâce à Dieu de vos deux personnes mais aussi à Pierre Debrague et aux petites mains qui sans cesse s’affairent au dur labeur au quel vous faites face depuis de nombreuses années, Dieu vous garde et veille.


  • Nous demandions comment nous joindre à votre démarche. Voici la réponse ! Je n’écoute pas les pessimistes ni les trolls. Je rédige, j’adresse immédiatement et je partage au maximum. Nous devons tenter cette option.

    Merci maître et E&R
    Par saint Michel !


  • Désolé, cher Maître, mais la demande de destitution de Macron pour confinement arbitraire sera sa meilleure arme contre la dissidence ! Le peuple français est trop con pour comprendre la subtilité du travail de réflexion qui se fait parmi nous : Macron n’aura qu’à invoquer la politique de confinement universelle (sauf Suède, je crois) pour nous ridiculiser et prendre des points à l’applaudimètre ! Si nous ne voulons plus de Macron, organisons-nous et marchons sur Versailles : certains mourrons, comme en 1917, mais nous vaincrons que par la force du nombre et des armes !

     

    • Tout à fait d’accord ! Ce sur quoi il est responsable ET coupable, c’est sur sa totale incurie sur tous les moyens de protection des Français - Gouverner, c’est PREVOIR - et il n’a RIEN prévu à cet effet !

      Là est sa faute - et elle est criminelle - puisque mettant en danger potentiel/réel la vie de plus de 65 millions de personnes, et c’est tellement évident que je ne vois pas comment il pourrait s’en tirer, ni derrière quel prétexte il pourrait bien se réfugier pour plaider non coupable là-dessus.

      Par contre, concernant votre dernière phrase, n’oubliez pas que les puissants s’en tirent toujours - voire même profitent en s’enrichissant davantage encore - les tranchées de Verdun, et les gaz qui allèrent avec, n’ayant pas fait beaucoup de victimes dans ce qu’on appelait la Haute à l’époque...


    • Je préférerais mourir dans une marche guerrière avec une hache a la main dans un assault sans espoir contre ce pouvoir inique avec tout ER et Soral... si jamais la situation devient complètement perdue et désespéré ... plutôt que chacun de nous creve seul un a un.

      Si ya un appel je repondrais enfin... peu de chance.


  • Il est évident que Macron et sa fine équipe font tout pour saboter le pays dont ils ont réclamé d’avoir soin. Il est maintenant non moins évident que l’ensemble des leaders de la cause dite patriote et tout particuière MLP forment une opposition contrôlée, dont le but premier est de rassembler le grand public que le régime aime le moins et ne veut pas avoir dans ses rangs dans des causes aussi perdantes que possible. Il est évident qu’avec l’immigration massive le régime Macron dispose d’un bassin de population animé par une haine de la France qui leur fera applaudir la destruction de tout l’état social dont ils bénéficient, puisque leurs organisations communautaires sont là pour les rassurer que des injustices seront commises en leur faveur et que la meilleure sécurité contre la destruction de l’état social qui vient c’est d’appartenir à une mafia qui prendra le relais de l’état.

    Il y a toujours une solution en politique et elle consiste à attaquer là où le régime croit avoir les appuis par défaut les plus indéfectibles : l’électorat musulman. Si le régime perd même très partiellement là, il perd tout. Il est temps de mettre sur pied en France un parti islamique radical qui fasse de la destruction d’Israël et de toute la modernité occidentale juive sa priorité première et que pour ce faire une certaine forme d’islam militant recrute chez les Français de souche ne serait-ce que pour se mettre à l’abri des exigeances du politically correct et notamment du féminisme et du pouvoir gay. Je vois très bien les hommes français échapper à l’étiquette de mâle blanc en portant un petit turban et en se donnant un nom arabe, ne serait-ce que pour pouvoir fonder une famille traditionnelle non harcelée en parmanence par les institutions de Georges Soros. Idéalement ce parti islamiste devrait se réclamer pour moitié du shiisme iranien, pour moitié de l’idéologie sunnite néo-ottomane d’Erdogan, et appeler à la formation des États-Unis du monde islamique. Cette idéologie pourrait tirer parti de l’épidémie en cours pour exiger un lavage de mains avec désinfectant cinq fois par jour au moins et ne plus toucher aucune personne du monde extérieur à elle, et s’imposer chez les Arabes comme chez les Françai comme la seule religion véritablement hygiénique du monde.

     

    • Nous sommes en France, bordel !!!
      On est vraiment coincé entre l’enclume musulmane et le marteau sioniste...
      Si votre vœux est que les français se convertissent (pourquoi au fait, ce ne serait pas plutôt aux "invités" de se convertir aux us et coutumes locales ?...), il faudrait peut-être a minima que vos coreligionnaires montrent la voie, ne pensez vous pas ?...
      Ras le c...


  • On veux pas le destituer on veux le confiner loin du peuple pour son propre salut. Le Français est généreux, faut le reconnaître Manu.


  • Et je viens d’envoyer en plus la demande de destitution à Marine LE PEN et si cela ne sert à rien tant pis.....


  • - Dans les coulisses, de mystérieux « experts », d’obscurs « scientifiques » interdisent les soins aux malades sous prétexte de paperasses -

    En un mot, le "bolchévisme".


  • Voici la réponse de mon député reçue à l’instant , il n’y a aucune solution démocratique, nous ne vivons décidément pas dans le même monde !
    ""Chère Madame,
    Je vous remercie de cet envoi, j’ai également bien réceptionné le courrier que vous avez déposé à ma permanence parlementaire.
    Nous constatons tous depuis de nombreuses années maintenant l’écart entre les Français qui vivent et travaillent dans nos territoires et une caste de hauts fonctionnaires parisiens, malheureusement toujours plus déconnectés des réalités. J’ai plusieurs fois dénoncé cette « marque de fabrique » trop française et systématiquement rappelé que les élus, nationaux et territoriaux, choisis par les Français et qui les représentent dans leur diversité, peuvent agir en leur nom. L’élection présidentielle de 2022sera sans doute l’occasion de faire émerger davantage cette fâcheuse particularité hexagonale. Et de la faire évoluer dans le bon sens. Et c’est bien par le vote ,au suffrage universel direct, que chacun d’entre nous peut contribuer à changer cet état de fait.
    Mais c’est aussi par mon action de Député que j’entends accélérer cette prise de conscience. J’ai ainsi déposé l’année dernière une proposition de loi qui vise à obliger les étudiants de l’ENA à effectuer un stage de terrain dans une PME ou une TPE, afin qu’ils vivent et ressentent ce que vivent et ressentent des millions de Français. C’est une démarche concrète qui illustre mon engagement pour ramener à la réalité la haute fonction publique parisienne. Je souhaite ainsi faire passer un message clair et efficace : pour éclairer la décision des politiques, les fonctionnaires doivent connaitre la réalité du terrain ! Je ne dis pas qu’il ne faut pas de technocrates, d’énarques, de gestionnaires. Mais ceux-ci ne doivent pas gouverner, ils doivent être des conseillers, retrouver leur rôle premier. Ceux qui doivent être à la tête de notre pays doivent être proches des gens, à l’écoute, conscients des enjeux de tous les territoires et des difficultés qui vivent tous les Français. Ils doivent porter en eux une vision, centrée sur l’humain.
    Je crois à la diversité des parcours, qui enrichit la perception qu’on a des uns et des autres, la perception des territoires et de notre pays, aussi. Et je crois que l’on peut faire changer les choses démocratiquement, par le vote et la volonté des Français, relayée par leurs représentants élus.
    Bien à vous,""


  • Comment lancer la destitution de l’état : Pour sortir du piège constitutionnel qui fait obéir les gens à l’état il faut en dévoiler la cause, ce qui est fait ci dessous par les gilets jaunes ! :
    " D’où vient l’état (abstraction contre nature) et de quel droit commande t il les gens ?

    Un état (national, européen où mondial) créé par une constitution NON écrite par le peuple et non ratifiée par les individus est nulle et non avenue … par conséquent ses lois sont illégitimes et ne nous concerne pas !

    Que ceux qui ont voté pour des représentants leur obéissent si ça leur chante mais en aucun cas ceux qui n’ont pas voté (la majorité) n’ont à obéir à cette mascarade de démocratie !... " Gilets Jaunes .


Commentaires suivants