Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël veut faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine

La population chrétienne de Palestine diminue à un rythme alarmant. La plus ancienne communauté chrétienne du monde émigre ailleurs, et la raison en est Israël.

 

Les responsables communautaires chrétiens de Palestine et d’Afrique du Sud ont tiré la sonnette d’alarme lors d’une conférence à Johannesburg le 15 octobre. Leur réunion était intitulée : « La Terre sainte : une perspective chrétienne palestinienne ».

Un problème majeur qui a été mis en lumière lors des diverses réunions est le nombre en baisse rapide de chrétiens palestiniens en Palestine.

Il existe diverses estimations sur le nombre de chrétiens palestiniens vivant encore en Palestine aujourd’hui, par rapport à la période antérieure à 1948, lorsque l’État d’Israël s’est imposé sur les ruines des villes et villages palestiniens. Quelle que soit les sources dans les diverses études, il existe un quasi consensus sur le fait que le nombre d’habitants chrétiens en Palestine a presque été divisé par 10 au cours des 70 dernières années.

Un recensement de la population effectué en 2017 par le Bureau central des statistiques de Palestine a conclu que 47 000 chrétiens palestiniens vivaient en Palestine – en faisant référence à la Cisjordanie occupée, à Jérusalem-Est et à la bande de Gaza. Quatre-vingt-dix-huit pour cent des chrétiens de Palestine vivent en Cisjordanie – principalement dans les villes de Ramallah, Bethléem et Jérusalem – et le reste, une petite communauté chrétienne d’à peine 1100 personnes, vit dans la bande de Gaza assiégée.

La crise démographique qui a touché la communauté chrétienne depuis plusieurs décennies est en train de s’emballer.

Par exemple, il y a 70 ans, Bethléem, lieu de naissance du Christ, était chrétien à 86%. Mais les données démographiques de la ville ont fondamentalement changé, en particulier après l’occupation israélienne de la Cisjordanie en juin 1967 et la construction du mur d’apartheid israélien illégal à partir de 2002. Une partie du mur a pour objectif d’isoler Bethléem de Jérusalem et de couper cette dernière du reste de la Cisjordanie.

« Le mur encercle Bethléem en continuant au sud de Jérusalem-Est, à l’est comme à l’ouest », a déclaré l’organisation Open Bethlehem, décrivant l’impact dévastateur du mur sur la ville palestinienne. « Avec les terres isolées par le mur, annexées aux colonies et fermées sous divers prétextes, seuls 13% du district de Bethléem sont accessibles pour une utilisation palestinienne. »

De plus en plus assiégés, les chrétiens palestiniens de Bethléem ont été chassés en grand nombre de leur ville historique. Selon Vera Baboun, maire de la ville, à compter de 2016 la population chrétienne de Bethléem est tombée à 12%, soit à peine 11 000 personnes.

Les estimations les plus optimistes estiment à moins de 2% le nombre total de chrétiens palestiniens dans l’ensemble de la population de la Palestine occupée.

La corrélation entre la diminution de la population chrétienne en Palestine, l’occupation israélienne et le système d’apartheid devrait être indéniable, car il est évident pour la communauté chrétienne et musulmane de Palestine.

Une étude menée par l’Université Dar al-Kalima à Beit Jala en Cisjordanie et publiée en décembre 2017, a interrogé près de 1000 Palestiniens, dont la moitié était chrétienne et l’autre musulmane. L’un des principaux objectifs de ce travail de recherche était de comprendre la raison de la disparition progressive de la population chrétienne en Palestine.

L’étude a conclu que « la pression de l’occupation israélienne, les contraintes permanentes, les politiques discriminatoires, les arrestations arbitraires, la confiscation des terres ajoutaient au sentiment général de désespoir des chrétiens palestiniens », qui se retrouvent dans « une situation désespérée où ils ne peuvent plus entrevoir le moindre avenir pour leur enfants ou pour eux-mêmes ».

Les affirmations non fondées selon lesquelles des chrétiens palestiniens partent en raison de tensions religieuses entre eux et leurs frères musulmans n’ont aucune réalité.

Gaza en est un autre exemple. Seulement 2% de chrétiens de Palestine vivent dans la bande de Gaza appauvrie et assiégée. Quand Israël occupa Gaza avec le reste de la Palestine historique en 1967, environ 2300 chrétiens vivaient alors dans la bande de Gaza. Mais aujourd’hui, il n’en reste plus que 1100 chrétiens. Des années d’occupation, de guerres terribles et un siège impitoyable ont raison d’une communauté dont les racines historiques remontent à deux millénaires.

[...]

Il ne faut pas laisser Israël exclure la plus ancienne communauté chrétienne du monde de son territoire ancestral, juste pour marquer quelques points dans sa féroce course à la suprématie raciale.

Lire l’article entier sur france-irak-actualite.com

La persécution des chrétiens d’Orient, sur E&R :

 






Alerter

95 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • "Aimez-vous les uns les autres." (conclusion spectacle Dieudonné "Rendez-nous Jésus")

    L’union ou la mort ;
    l’humanité contre ceux qui ne connaissent que la destruction et la haine.

     

    Répondre à ce message

    • #2312313
      Le 1er novembre à 22:45 par Allo Houston !!
      Israël veut faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine

      L’amour c’est quand c’est réciproque...

      Def réciproque : Qui marque un échange équivalent entre deux personnes, deux groupes.

       
    • #2312401

      l’Amour n’est pas forcèment réciproque.
      La réciprocité dans l’Amour est la Béatitude, la Sérénité.

       
    • #2312412
      Le 2 novembre à 07:05 par Kabykitalia27250
      Israël veut faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine

      le sketch des inconnus »aimez-vous les uns les autres bordel de merde »

       
    • Allo Houston : intéressant, mais avant de savoir si c’est réciproque (et cette conception me paraît un peu marchande), il faut bien qu’il y en ait un qui fasse le premier pas, c’est ce qu’on entend par don ou charité.
      Partageant les mêmes idées - ou du moins ayant en mire le même ennemi - ça ne devrait pas être trop compliqué.

      Attention je ne dis pas qu’il faut offrir des fleurs aux policiers ! Non ! Il ne faut pas offrir de fleurs à l’ennemi, c’est contre-productif, jamais !
      Dans ce cas ce sont aux policiers de faire le premiers pas et à se faire pardonner leur action anti-France (c’est-à-dire pro-républicaine).

       
    • #2312504
      Le 2 novembre à 11:10 par Allo Houston !!
      Israël veut faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine

      @GJ

      Arretez de planer les gars il y a tout un pan de la population qui est ici DE FACTO et qui n’aime ni la France ni son histoire ni ses habitants de "souche "...
      Tout le monde le vit au quotidien selon sa géographie alors CESSEZ VOTRE ANGELISME à deux boules !!

       
    • #2312525
      Le 2 novembre à 11:35 par France d’abord
      Israël veut faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine

      "primum veritas deinde caritas".

      De même relisez bien Matthieu 15:21-28.
      Parabole des enfants et des chiens. La foi en Jésus Christ les séparant....

       
  • #2312303

    Vous savez, les chiffres...
    Selon les sources de la CIA (Cycling International Association) qui en connaît un rayon, y avait un million de bicyclettes avant guerre, ensemble comptabilisé suite à la réunion d’un premier congrès cycliste créant la World Cyclist Organisation. Il apparut, à l’issue, qu’il en était disparu, turlututu, 3 fois plus.
    Et John Boyd Dunlop ainsi que les frères Michelin, consécutivement à l’inventeur de la roue s’étant fait chambrer, de demander dédommagement : hors de question qu’il soit des suceurs de roues qui la valve.
    Les recherches se penchent sur un certain Armstrong qui aurait eu maille à partir avec la justice au regard des multiples entraînements cyclistes menant de la terre à la lune, tout en nous prenant pour des trompettes...

     

    Répondre à ce message

  • #2312369

    Cela fait penser aux martyrs de Najran (sud-ouest de l’actuelle Arabie Saoudite) au VIe siècle, l’une des plus anciennes communautés chrétiennes au monde, persécutée par le roi juif himyarite Dhu Nuwas.

    Mais il ne faut pas se voiler la face non plus, la disparition de la chrétienté orientale est principalement due à l’intolérance musulmane qu’a retrouvé vigueur par le biais du salafisme. Par contre, l’article expose bien le concept fallacieux de judéo-christianisme, terme impropre au-delà du IVe siècle.

     

    Répondre à ce message

    • #2312518

      Pour info, les chrétiens arabes en Israël sont une élite intellectuelle devançant les Juifs, tout comme leurs cousins en Amérique, leur disparition ainsi que les autres minorités religieuses du Moyen-Orient sera une perte inestimable pour la majorité musulmane qui baigne dans son inconscience et sa maladresse de combat.

      Là, Zemmour et Shapiro (sa doublure outre-Atlantique) peuvent parler de judéo-islamisme sans passer pour des imbéciles, puisque les uns souhaitent l’annihilation d’un concurrent, tandis que les autres veulent tenir l’unique parole religieuse sur cette terre (soi-disant sainte), car de l’autre côté de la frontière on leur cause pas de problème, ils ne sont pas prosélytes ces élites zélotes.

       
  • #2312392

    Oui mais selon l’immigré hispano-congolais Papacito, les chrétiens du Moyen Orient sont le plus en sécurité en Israël. Il faut le croire car il passe sur Sud Radio de l’immigré anti-fasciste italien Maïstro, interviewé par l’immigré judéo-libanais Bercoff.

     

    Répondre à ce message

  • #2312463

    J’ai quand même du mal à croire que seul Israël soit la cause de la disparition des Chrétiens de Palestine.

    Que je sache, dans tous les pays autour, les Chrétiens ont été mis en minorité, subissent des attentats, et c’est pas de la faute d’Israël.

    Le sort des Coptes en Egypte n’est pas de la faute d’Israël, hein...

     

    Répondre à ce message

    • #2312520
      Le 2 novembre à 11:29 par France d’abord
      Israël veut faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine

      Sans oublier nos frères libanais ! Échangeons donc ! De grands transferts de populations, voilà la solution !

       
    • #2312538
      Le 2 novembre à 12:05 par Parle à mon culte
      Israël veut faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine

      @Christophe. "Tu as peine croire " ? Et la disparition de la chrétienté dans ton propre pays c’est la faute aux musulmans ? Pourquoi voudrais tu que ta religion prospère en terre musulmane, alors qu’en France elle décline tous les jours ? Nos églises sont vides ou à l’abandon et tu te plains qu’en terre d’islam elles ne se multiplient pas !!!

       
    • #2312857

      Vrai.

      Le propriétaire de l’entreprise ou je travaille est fils d’emigrants copte égyptiens, arrivés au Québec a la fin des années 50.

      Parfaitement intégré, sont pif le trahi, néanmoins... ;-)

       
  • #2312506
    Le 2 novembre à 11:13 par Parle à mon culte
    Israël veut faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine

    Oui mais là, on n’entend plus nos anti-voile de la "France terre chrétienne" ! Pourtant s’il existe une vraie et seule terre chrétienne c’est bien la Palestine !

     

    Répondre à ce message

  • #2312517

    Programme de longue date, bien entamé avec le concours de la secte sabbataïste des " frères musulmans" qui gangrène la résistance palestinienne comme elle a gangrené la Turquie et maintenant s’attaque à l’Europe. Un excellent balai dirait Rav Touitou.

     

    Répondre à ce message

  • "Les affirmations non fondées selon lesquelles des chrétiens palestiniens partent en raison de tensions religieuses entre eux et leurs frères musulmans n’ont aucune réalité" Bien sûr que si, faut arrêter de toujours les croire innocents et victimes de tout, ces musulmans.

     

    Répondre à ce message

  • #2312596

    Après ça, Tu vas voir qu’il va bien y avoir un irresponsable qui va prôner une croisade !!

     

    Répondre à ce message

  • Quand je lis ça , je pense à Papacito qui déclarait sûr de lui , du haut de sa grande ignorance ( ou plus probablement du bas de sa soumission ) :
    " Israël c’est quand même le seul pays du moyen orient qui protège les chrétiens ".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents