Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Joe Biden Imperator

L’état de santé du président Biden ne lui permettra pas de gouverner. D’ores et déjà un groupe de militants prépare ses décisions. Assez loin de son programme électoral, il a signé des décrets représentatifs de la culture « woke » qui l’éloignent de la majorité de ses concitoyens. Pourtant, rien n’y fait, les groupuscules d’extrême gauche ont déjà manifesté contre lui. Les États-Unis s’enfoncent dans la division.

 

 

Le discours d’investiture du président Biden, le 20 janvier 2021, était débordant de bonnes intentions mais contredit par les faits tout autant que par lui-même [1].

Il s’agissait d’une ode à la démocratie et d’un appel à l’unité nationale.

- Or, accuser son prédécesseur et les électeurs de celui-ci d’être opposés à la démocratie était grotesque venant d’un homme élu par un suffrage non-démocratique. Rappelons que le dépouillement s’est effectué en de nombreux endroits à huis clos, sans spectateurs, ni observateurs, comme dans une dictature. Au passage, le silence des États « démocratiques » est extrêmement choquant.

- En outre appeler à l’unité nationale, devant un quarteron de privilégiés, sous la protection de 25 000 hommes en armes, avait quelque chose de surréaliste.

Quant au reste du discours, ce fut une annonce du retour de l’impérialisme et de sa justification par l’exceptionnalisme états-unien. Le président Biden a déclaré : « Nous sommes une grande nation. Nous sommes bons » (…) « Nous pouvons instaurer la justice raciale et faire en sorte que l’Amérique redevienne la première force du Bien dans le monde » (sic). Les Afghans, les Iraquiens, les Libyens, les Syriens, les Yéménites et les Libanais apprécieront.

Tout ceci n’est pas nouveau, mais on croyait le cauchemar de l’impérialisme terminé.

 

Ce que Joe Biden a déjà fait

Joseph Robinette Biden Jr. (78 ans) est entré en politique il y a plus d’un demi-siècle. Il a été sept fois sénateur (1973 à 2009) et deux fois vice-président (2009-2017).

En tant qu’élu du Delaware, il participa aux opérations des États-Unis contre les paradis fiscaux qu’ils ne maitrisent pas. Il s’agissait de contraindre les détenteurs de capitaux à les transférer dans ce qui est devenu le plus grand paradis fiscal du monde : le Delaware.

Durant l’ensemble de ses mandats, il a surtout défendu les intérêts du Pentagone.

- Pendant les guerres de Yougoslavie, il milite pour l’armement des musulmans bosniaques et soutient aussi bien l’action de la Légion arabe d’Oussama ben Laden que celle des troupes saoudiennes et iraniennes [2]. Avec son ami le sénateur républicain John McCain, il pousse le président Bill Clinton à intervenir au Kosovo.

- Lors de la guerre en Afghanistan, il est la première personnalité politique à se rendre sur place pour soutenir le président afghano-états-unien Hamid Karzai.

- Il promeut l’idée d’une guerre contre l’Iraq et de l’assassinat du président Saddam Hussein. Ultérieurement, il donnera son nom à un plan de démembrement de l’Iraq en trois pays confessionnels distincts en conformité avec la stratégie Rumsfeld/Cebrowski.

- Devenu vice-président, il participe à l’intoxication de la Commission de l’ONU sur les Droits de l’homme sur la situation en Libye et justifie ainsi la destruction de ce pays. Il participe également à la propagande contre la Syrie et soutient les jihadistes. Cependant, après l’intervention russe, lorsque la Maison-Blanche tente de retirer l’ensemble de son dispositif de ce pays, il rejette la responsabilité des crimes commis sur l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et la Turquie, avant de se rétracter.

Joe Biden est aussi un grand soutien d’Hollywood. Il a personnellement veillé à faire fermer des sites de chargement pirates comme Megaupload et arrêter leurs concepteurs de manière à préserver les royalties des grands studios.

 

L’état de santé de Joe Biden ne lui permet pas de gouverner

Chacun sait que le président des États-Unis est sénile. Durant sa campagne électorale, il a maintes fois confondu les gens et les lieux et a même fait la promotion des initiatives que prendrait son fils, décédé il y a cinq ans. Il ne devrait donc pas exercer lui-même le pouvoir. Pour le moment, c’est son directeur de cabinet, Ron Klain, qui décidera à sa place. Éventuellement, le Congrès pourrait rapidement constater l’incapacité du président à exercer sa charge et transmettre son pouvoir à sa vice-présidente, Kamala Harris.

Dans la période actuelle, Ron Klain est un pur défenseur des intérêts des transnationales pour faire du profit en Chine. Son épouse, Monica Medina, est une environnementaliste. Elle fut employée par la famille Wharton, propriétaire du distributeur Wallmart ; des milliardaires globaux qui tirent leur fortune des délocalisations vers la Chine.

 

Les premiers pas de Joe Biden

Le site de la Maison-Blanche annonce les six priorités du nouveau président :

- 1. le climat (c’est à dire une révolution pour une énergie propre) ;
- 2. l’équité raciale (surtout pas l’égalité) ;
- 3. l’économie (il s’agit de revenir à la situation d’avant le Covid-19) ;
- 4. la santé (il entend simplifier le système de santé et réduire ses coûts) ;
- 5. l’immigration (qu’il s’agit de faciliter) ;
- 6. restaurer le standing global de l’Amérique.

Une cascade de textes a été publiée le jour même de l’inauguration. Ils n’illustrent que très partiellement ce programme et ont été rédigés par des personnalités de l’extrême gauche du parti (en supposant que l’expression « extrême gauche » ait un sens aujourd’hui).

La première proclamation présidentielle aura été pour faire du jour de son inauguration un jour d’unité [3]. Invoquant Saint François d’Assise, comme il avait invoqué Saint Augustin dans son discours, il y affirme que la démocratie prévalait (allusion aux « déplorables » électeurs de Donald Trump qui ne respectent rien) et appelle chaque États-unien à en écrire le prochain chapitre.

Puis, le président Biden a annoncé son intention de réintégrer l’Accord de Paris sur le climat [4]. Contrairement à la présentation qu’en ont fait les médias, il s’agit en fait de réintégrer le système de compensation financière autorisant des droits d’émission de gaz à effet de serre ; un système dont seuls les propriétaires de la bourse de Chicago seront les bénéficiaires et qui n’aura probablement aucun effet sur le climat [5].

Le premier décret aura été pour faire avancer l’« équité » raciale [6]. L’égalité raciale supposerait que les humains soient tous égaux et que, donc, les races n’existent pas. Au contraire, le président Biden pense que l’humanité est divisée en races distinctes et qu’il convient de donner autant à chacune d’elles, en équité, quelque soit la taille de sa population. Il s’agit là d’une position anti-démocratique, typique de la pensée néo-puritaine. Joe Biden ayant un lourd passé de plaisanteries racistes (y compris contre Barack Obama), ce décret est censé les faire oublier.

La seconde proclamation aura été pour mettre fin aux interdictions d’entrées « discriminatoires » aux USA [7]. Le président Trump avait en effet interdit l’accès du pays aux ressortissants d’États dont ses ambassades ne pouvaient pas vérifier s’ils étaient jihadistes ou pas. Il se trouve que, Monsieur Biden et ses amis ayant dévasté le Moyen-Orient élargi, les pays concernés avaient tous une forte population musulmane. Le nouveau président considère donc que cette mesure de sécurité était discriminatoire envers les musulmans.

Un second décret rend le port du masque chirurgical obligatoire dans toutes les administrations fédérales [8]. Le président Biden entend en effet appliquer toutes les recommandations scientifiques face au Covid-19. Il déclare protéger ses fonctionnaires en rendant le masque obligatoire. Or, le Center for Disease Control and Prevention (CDC, l’agence fédérale de lutte contre les épidémies) venait juste de passer au crible la totalité de la littérature médicale mondiale sur le sujet pour évaluer le port de masques. Elle a conclu qu’il ne servait à rien dans la vie quotidienne, mais pouvait réduire l’épidémie lors de rassemblements de gens qui chantent ou crient ensemble (des matchs sportifs, des concerts ou des cérémonies religieuses). Le CDC, obéissant, a immédiatement aligné ses préconisations scientifiques sur le discours présidentiel.

Le troisième décret révise la politique d’immigration [9]. Conformément à l’idéologie « éveillée » (woke), il s’agit d’arrêter la construction du mur à la frontière mexicaine et d’organiser l’arrivée des migrants sud-américains. Une colonnes de dizaines de milliers d’Honduriens s’est immédiatement mise en marche vers le « pays de la Liberté ».

Le décret suivant modifie les règles du recensement [10]. En effet, le président Trump en avait exclu les immigrés illégaux. Or, selon le texte du décret lui-même, en comptant ceux-ci, on peut espérer augmenter le nombre de parlementaires attribué aux États fédérés favorables à l’immigration. Il est assez rare que l’on procède ainsi publiquement à une magouille électorale.

Une lettre adressée au secrétaire général de l’ONU l’informe de la rétractation des États-Unis de leur retrait prochain de l’Organisation mondiale de la Santé [11]. Là encore le président Trump avait choisi de s’en retirer parce que cette organisation était passée d’une dépendance au CDC US à une autre à la Chine. En l’absence d’élément nouveau, la rétractation du président Biden est exclusivement idéologique.

La suite est à l’avenant comme cette décision visant à permettre à chacun de choisir son genre indépendamment de son sexe [12]. Ainsi la rubrique « correspondance » (« Contact us ») du site internet de la Maison-Blanche demande de spécifier son genre : masculin, féminin, neutre ou autre. Ou encore, les nouvelles dispositions permettront à chaque sportif de choisir s’il souhaite concourir des épreuves masculines ou féminines.

Il est possible que ces textes n’aient d’autres buts que de satisfaire certains électeurs ou qu’ils aient été écrits par une coterie néo-puritaine, mais il est aussi possible qu’ils indiquent la direction choisie par le président Biden. C’est d’autant plus surprenant que le président Trump a quitté le pouvoir et qu’il est désormais ignoré par le Parti républicain. Il n’y avait aucune raison de frapper un homme à terre et de provoquer ses électeurs. C’est d’autant plus maladroit que cette attitude puérile contre tout ce qu’à fait son prédécesseur ne calme nullement l’extrême gauche du Parti démocrate. On attendait des manifestations des trumpiste le jour de l’investiture, il n’y en a pas eu. Toutefois, le lendemain, ce sont les Antifas qui ont provoqué des émeutes dans plusieurs grandes villes, au cri de « Fuck Trump ! Fuck Biden ! ».

Dans les faits, le président Biden nourrit la division et marche à son tour vers la guerre civile.

Thierry Meyssan

Notes

[1] « Discours d’investiture », par Joseph R. Biden Jr., Réseau Voltaire, 20 janvier 2021.

[2] « Les Frères musulmans comme supplétifs du Pentagone », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 5 juillet 2019.

[3] “A National Day of Unity”, Joe Biden, White House, January 20, 2021.

[4] “Paris Climate Agreement”, Joe Biden, White House, January 20, 2021.

[5] « Le prétexte climatique 3ème partie. 1997-2010 : L’écologie financière », par Thierry Meyssan, Оdnako (Russie) , Réseau Voltaire, 26 avril 2010.

[6] “Executive Order On Advancing Racial Equity and Support for Underserved Communities Through the Federal Government”, Joe Biden, White House, January 20, 2021.

[7] « Fin des interdictions d’entrée sur le territoire des États-Unis », par Joseph R. Biden Jr., Réseau Voltaire, 20 janvier 2021.

[8] “Executive Order on Protecting the Federal Workforce and Requiring Mask-Wearing”, Joe Biden, White House, January 20, 2021.

[9] “Executive Order on the Revision of Civil Immigration Enforcement Policies and Priorities” et “Proclamation on the Termination Of Emergency With Respect To The Southern Border Of The United States And Redirection Of Funds Diverted To Border Wall Construction”, Joe Biden, White House, January 20, 2021. 

[10] “Executive Order on Ensuring a Lawful and Accurate Enumeration and Apportionment Pursuant to the Decennial Census”, Joe Biden, White House, January 20, 2021.

[11] “Letter to His Excellency António Guterres”, Joe Biden, White House, January 20, 2021.

[12] “Executive Order on Preventing and Combating Discrimination on the Basis of Gender Identity or Sexual Orientation”, Joe Biden, White House, January 20, 2021.

Meyssan sur les États-Unis, voir sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2651797
    le 26/01/2021 par Clémence
    Joe Biden Imperator

    Chacun sait que le président des États-Unis est sénile. Durant sa campagne électorale, il a maintes fois confondu les gens et les lieux...




    Pour être tout à fait rigoureux, il faudrait plutôt dire : « Durant sa campagne électorale, Biden a parfois montré de la faiblesse... » Car parfois, il a aussi montré qu’il avait tous ses moyens et même les moyens d’un véritable prédateur politique...

    Comme par exemple, lors du « clash » de New Hampton dans l’Iowa :

    https://www.youtube.com/watch?v=yrh...

    À 02:05, on le voit avancer vers un type deux fois plus lourd que lui comme s’il allait le frapper et le finir à coup de batte de base-ball... Et il y a eu d’autres moments similaires.

    L’image inoffensive que Biden a souvent montrée, c’est peut-être seulement une image... je ne me risquerais pas à parier sur sa sénilité...

    Pour ce qui est des antifa, ils vont apprendre ce qu’est la répression s’ils persistent à répandre le chaos. Car Biden n’en a désormais plus besoin. Leur destin est le même que celui des radicaux de la place Maidan : être jetés après avoir été utilisés.

     

    • #2651847
      le 26/01/2021 par L’inspecteur qui enquête à vol de mongolfière.
      Joe Biden Imperator

      Pauvrette, t’as pas entendu parlé d’oreillette en fausse chaire, faite pour
      faire passer un sénile en soit disant stratège ?? ... Biden bouette, es mince
      comme un cancéreux qui tient avec une soupe chimique et des amphètes de
      guerre. Étant donnée la nature des problèmes que semble vivre son fils, cette
      famille semble à l’aise avec la fausseté, en a fait une genre de spécialisation
      pour combler son appétit de monstre !!


    • #2651891
      le 26/01/2021 par Cécile
      Joe Biden Imperator

      Clémence, je crois qu’en fait, sur la vidéo, il se la pète car il sait que toutes autres personnes autour de lui sont de son côté et qu’il ne risque rien.


    • #2651948
      le 26/01/2021 par Dany84
      Joe Biden Imperator

      Clémence, je partage votre point de vue.
      Biden est un chien de la casse. D’après-moi, c’est lui qui chuchotait à l’oreille d’Obama et non pas l’inverse, comme on veut nous le faire croire.
      A ce sujet, il existe un audio où Biden parle d’Obama au début des années 2000, alors qu’il n’a pas encore émergé. Grosso modo, il se réjouit qu’on ai trouvé un noir propre sur lui, qui parle bien. Le patron, c’est lui.


    • #2651984
      le 26/01/2021 par Clémence
      Joe Biden Imperator

      @ Cécile

      C’est possible... mais la fermeté de sa voix, son regard de tueur et sa présence physique quand son corps réagit au quart de tour pour avancer vers le type... ce n’est pas de la « sénilité ».

      Et même, on a plutôt l’impression que le public et les caméras sont un frein et qu’il se retient : il le massacrerait s’il n’y avait pas de témoins... Son professionnalisme de politicien le retient, mais on sent bien que l’énergie est là... « If you want to check my shape, let’s do push ups together »... le gros peinerait à les faire et Biden ne pense pas à des pompes mais à massacrer le type...

      Biden a côté un côté parrain de la mafia qui ressort parfois et qu’il se force à contenir... c’est pas un efféminé comme Obama ni un adipeux comme Trump... D’ailleurs Meyssan donne son CV :

      « sept fois sénateur et deux fois vice-président... milite pour l’armement des musulmans bosniaques et soutient aussi bien l’action de la Légion arabe d’Oussama ben Laden que celle des troupes saoudiennes et iraniennes... pousse le président Bill Clinton à intervenir au Kosovo... promeut l’idée d’une guerre contre l’Iraq et de l’assassinat du président Saddam Hussein... participe à l’intoxication de la Commission de l’ONU sur les Droits de l’homme sur la situation en Libye et justifie ainsi la destruction de ce pays...participe également à la propagande contre la Syrie et soutient les jihadistes. »

      Ce n’est pas qu’il aurait du sang sur les mains... il se baigne tout entier dans le sang chaque matin à son réveil...

      Enfin, je voulais juste dire qu’il paraissait risqué de sous-estimer Biden et de le diagnostiquer trop vite comme « sénile »... ce moment dans l’Iowa laisse entrevoir un autre Biden.


    • #2652039
      le 26/01/2021 par Clémence
      Joe Biden Imperator

      @ Cécile

      Et aussi à 01:21, les mouvement de son corps, de ses épaules, sa voix, son regard... à l’instant précis où il démarre il a un léger recul des épaules : il prend de l’élan... il part pour tuer... il va à la curée... il l’a déjà vécu des centaines de fois au cours de sa carrière... et la caméra doit rattraper d’un coup parce qu’il sort trop vite hors du champ... désolé mais ce n’est pas de la « sénilité ». Il ne faut pas sous-estimer Biden. Il donne parfois l’image d’un inoffensif papi qui cherche ses mots ou d’un gentil progressiste qui plane un peu, mais il boufferait encore n’importe quel ennemi politique comme un pitbull bouffe un chaton...


    • #2652436
      le 27/01/2021 par Zoom
      Joe Biden Imperator

      Vous avez beaucoup d’imagination ou bien vous ne voyez pas clair.
      Il n’y a absolument rien de ce que vous décrivez dans cette vidéo, ni de près ni de loin.


    • #2652441
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      Trump s’est déjà fait avoir en répétant Sleepy Joe... Quand il a eu à lui faire face en débat et que l’autre n’est pas apparu si sleepy, finalement. Mais ça ne suffit pas à certains pour se méfier des affirmations à l’emporte piece.


    • #2652485
      le 27/01/2021 par Bayinnaung
      Joe Biden Imperator

      @ Nadia

      La principale erreur de Trump concernant la vieux croulant, ce n’est pas de l’avoir appelé Sleepy Joe. En fait, il aurait dû l’appeler plutôt "Dying Joe" et s’adresser directement à celle qui est la véritable présidente des USA : Kamala.
      Finalement, ceux qui avaient prévu l’élection de Michelle Obama en 2020 se sont juste trompé de clone.


    • #2652694
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      Bayinaung,
      il a fait une grosse erreur de com’, qui n’a pas été la seule loin de la. Et c’est normal, l’erreur est humaine, les plus grands dirigeants dans l’histoire en ont fait.
      Au contraire de sa campagne 2016 ou il a été percutant et subtil, sachant adresser des messages à diverses fractions de l’électorat us, démocrate comme républicain.
      Ce n’est pas Harris qu’il a attaque le plus mais Biden, justement. Parce que pour un républicain orthodoxe ou un indécis, Biden était plus consensuel que Harris. Mais il en a trop fait avec Sleepy Joe qui est tellement Sleepy qu’il est à la Maison Blanche, après avoir emporte la primaire démocrate...cest ballot.
      Oui il y a eu des fraudes bon, c’est sur Sleepy qu’ils ont mise en tous cas. Pas Sanders, pas Harris, pas Buttegieg...voilà.
      Le mépris, c’est facile, ça soulage mais si ça n’apporte rien de plus, voire que ça nous induit en erreur, je préfère le garder en mon for intérieur.
      Vous me pardonnerez j’espère, combien ont pensé que le pantin Macron-Rothschild tiendrait jusqu’à maintenant ? Et bien il est toujours la et c’est une GJ qui vous le dit, il est ridicule, inconséquent, ce que vous voulez mais il est encore chef de l’état.


    • #2652762
      le 27/01/2021 par De Sparte
      Joe Biden Imperator

      @Clémence

      J’ajouterai aussi à 1:15, c’est pas le regard d’un type senile mais plutôt d’un impulsif prêt à ramasser un extincteur et fracasser 3 crânes au passage. Il a l’air de rien mais il a plusieurs personnalités, comme Macron. Faut se montrer plus sadique et ça devient de vrais guignols quand on les a cernés.


    • #2652766
      le 27/01/2021 par Clémence
      Joe Biden Imperator

      @Zoom

      Merci de m’avoir ouvert les yeux, je me suis trompée, mais maintenant je vois bien que Biden est sénile et que ses fonctions motrices sont dégénérées : sa voix est timide, son attention s’évanouit, il peine à marcher, son bras tremble.... J’ai bien regardé, et oui tu as raison c’est comme à Des Moines :

      https://www.youtube.com/watch?v=PVM...

      un vieux sénile qui a perdu tous ses moyens et qui tente de se raccrocher au type à casquette pour ne pas tomber : j’ai eu peur pour lui, vraiment, j’ai cru qu’il allait chuter et se briser le col du fémur.

      Tout s’explique à la fin, il suffisait d’avoir un peu de patience. Merci encore !

      Clémence


    • #2655228
      le 31/01/2021 par Zoom
      Joe Biden Imperator

      Votre affirmation exagérée est démontée et vous faites mine qu’on vous impose l’exagération inverse.
      C’est d’un ridicule..,


  • #2651803
    le 26/01/2021 par Spirit
    Joe Biden Imperator

    On se demandait pourquoi les sudistes ne voulaient pas lâcher les esclaves. Comme Biden vient de le confirmer, c’est qu’ils étaient comptabiliser dans le resencement et permettaient d’avoir tant de députés ou sénateurs.


  • #2651830
    le 26/01/2021 par mistermoon
    Joe Biden Imperator

    Lady gaga a chanté lors de l’investiture de papy gaga.

     

    • #2652350
      le 27/01/2021 par ladko
      Joe Biden Imperator

      Si ces deux-là font des gosses un jour...


  • #2651871
    le 26/01/2021 par Adolf Biden
    Joe Biden Imperator

    « Nous pouvons instaurer la justice raciale »



    Comme HITLER quoi ??!!! Sauf que cette fois c’est pour le Bien, la démocratie et les valeurs de la république.


  • #2651917
    le 26/01/2021 par Amir1984
    Joe Biden Imperator

    Regardez cette video ou l’en voit Biden signer des décrets tout en disant "I don’t know what i’m signing" - je ne sais pas ce que je signe -
    https://www.bitchute.com/video/9fAC...

     

    • #2652034
      le 26/01/2021 par merde !
      Joe Biden Imperator

      Quelle vieille merde. Première puissance nucléaire du monde... on n’est pas dans la merde.


  • #2651961
    le 26/01/2021 par Sedetiam
    Joe Biden Imperator

    C’est bien : que Roninette ouvre les vannes de la connerie à grandes eaux, cela n’ira que plus vite pour que les clowns bouffent du deuxième amendement.
    Que ce professeur émérite de médecine démasqué se torche plus encore avec l’US Bill of Rights, que je puisse, dans ma deuxième partie de vie, contempler un fait historique d’ampleur : fini Hollywood, la Révolution, la Conquête de l’Ouest, la Guerre de sécession, de sauver le solde à Noam, Platoon et la Démocratie sur la commode.
    Le monde veut les pêches et les boucles de Sophia Loren et vivre la Chute de l’Empire romain, version américain, en direct : mais fais gaffe dans ton bain, Robinette, car parlant d’Empire et de Commode, il est des Narcisse qui ne songent pas qu’au vide (-baignoire)... ou que ce soit des virus ou de ses Métamorphoses ; de quoi s’étrangler.


  • #2652000
    le 26/01/2021 par agathe
    Joe Biden Imperator

    LAURENCE HAIM
    @lauhaim
    ·
    20h
    Un des émeutiers du 6 janvier est le frère d’un agent des Secret Services en charge de la protection de Michelle Obama

     

  • #2652012
    le 26/01/2021 par becalme
    Joe Biden Imperator

    Le président bidon de la 1 ère puissance nucléaire et avec le code .https://twitter.com/charliespiering ?


  • #2652083
    le 26/01/2021 par Rusty James
    Joe Biden Imperator

    Il me semble assez évident que Biden n’est la que pour mettre en avant Kaballa Harris. S’il est inapte, c’est le Vice-Président qui officie a sa place. Et si par miracle il arrive au bout de son mandat, il la mettront sur orbite. Elle coche toutes les cases du NWO Talmudo-dégénéré


  • #2652164
    le 27/01/2021 par Olivier_8
    Joe Biden Imperator

    Heureusement que les joueurs de go confucéens sont là ...

    Ni les États-Unis ni Israël ne sont de taille face à ce pays-empire-civilisation.

     

    • #2652285
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      Ces deux là n ont rien de civilisations, il est donc affligeant de voir les vieilles nations européennes en devenir les mouches du coche.
      Hitler, dans son Testament politique, se demandait si les États-Unis ne s’effondreraient pas aussi vite qu’ils étaient montés en puissance.
      Les États-Unis n’ont surtout pas ce qu’il faut pour prétendre mener le monde sur la voie du salut. Aucune épaisseur historique, une assise identitaire problèmatique (c’est une nation d’immigrés-colons, de descendants d’esclaves et d autochtones évincés), un matérialisme destructeur, un régime maçonnique et ploutocratique...l’inverse par exemple de la Russie.
      Il manque à la Chine un certain universalisme hérité du christianisme pour devenir la puissance phare de notre monde. Mais son identité de nation-civilisation homogène est un élément intéressant. Elle est en complète opposition avec le maelström ethno-culturel américain, cette bouillie identitaire qui a été servie des décennies comme modèle incontournable aux européens.
      C’est pourquoi l’alliance Russie-Chine, même initiée par les contraintes plus que par affinité, est potentiellement porteuse de changements radicaux pour les européens.


  • #2652198
    le 27/01/2021 par Gurgen23
    Joe Biden Imperator

    Honnêtement pour moi ce Biden n’est qu’un acteur.
    Il suffit de comparer ses photos avec celles du VP Biden sous Obama pour se rendre compte qu’il y a un problème. Ce n’est pas le même homme...

    Au final cet acteur fait le jeu de Trump en faisant regretter à ses électeurs d’avoir voté pour lui dès le jour 1, même les antifas n’en veulent plus, c’est dire...

    J’ai sérieusement l’impression d’assister à un film, depuis le 6 janvier, avec Trump metteur en scène et le narratif médiatique à la ramasse derrière qui nous sert une soupe sans substance ????‍♂️

     

    • #2652266
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      Les antifas, toute l’extrême gauche en ébullition, soutenue logistiquement par ceux que nous savons, ne veulent pas de Biden depuis le début, qui n’est pour eux qu’un vieux politicard de l’establishment démocrate, blanc, même pas juif ou gay.
      Ils ne l’ont soutenu que pour virer Trump.
      La priorité pour eux, c’était plus de Trump à la Maison Blanche.
      Ils s’y sont tenus.


    • #2652444
      le 27/01/2021 par Gurgen23
      Joe Biden Imperator

      @Nadia,

      Mais quelle est la conséquence de ça en bout de chaîne pour le voteur démocrate moyen ?
      C’est qu’il se rend compte que finalement les antifas sont des bolcheviques extrêmistes soutenus par ceux pour qui ils ont voté... Exactement ce que Trump et les gens de "droite" disaient...

      A qui est-ce que cet état de faits rend le plus service ? Trump !!

      Crois moi, Trump est plus en contrôle que ce qu’on pourrait croire. Il suffit d’aller jeter un oeil sur Twitter. Les démocrates pro-Biden sont en train de chialer maintenant. Ils réalisent la douille qu’on vient de leur mettre...


    • #2652596
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      Gurgen 23,
      Que les américains règlent leurs problèmes, et occupons nous des nôtres.
      On en a des antifas de la mort ici, un couvre feu, une campagne de vaccination, un lobby sioniste, de l’immigration en patate, une menace de confinement, un esclavage par la dette...on a du pain sur la planche.
      Nous nous ne sommes pas allés sur Twitter mais voir les indépendants pour leur toucher un mot de la grande reinitialisation qui signe leur arrêt de mort.
      Ça me semble être un pari plus sur pour nous affranchir du despotisme démocratique et virusard que compter sur un leader d’un pays étranger et dominateur pourri de problèmes et infesté par le sionisme international.


    • #2652611
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      Il y a plein de démocrates qui ne peuvent pas sentir leurs leaders. Mais ils détestent bien plus les républicains. L’inverse est vrai aussi.
      Les EU se prennent sur la tronche toutes leurs saloperies en un magnifique retour de bâton dont j’espère juste qu’il épargnera la population.
      Je me suis promenée sur les twitters des uns et des autres pendant plus de trois mois, c’est bon ça ira, cher Gurgen !!


  • #2652242
    le 27/01/2021 par anymosa
    Joe Biden Imperator

    une potiche dans les mains de ceux qui dans l’ombre agissent en lousdés

    pays de dégénérés, aux mains de dégénérés, quand des cadavres rencontrent d’autres cadavres
    https://www.youtube.com/watch?v=cp4...
    il devient difficile non plus de trouver des lieux ou ce genre de situation existe mais ceux ou elle n’existe pas

    il ne faut pas mésestimer le poids et le role des "rino", republicain in name only, derrière une façade d’opposants se cache de parfaits loufiats qui savent parfaitement comment canaliser les colères

    ici nous avons les mêmes schémas, reconnaissons que cela fonctionne


  • #2652252
    le 27/01/2021 par La fin des temps
    Joe Biden Imperator

    Voilà la messe est dite !
    Biden le pantin du système est président of usa Toutes les affabulations de Qanon &cie ne se sont pas réalisées. Les premiers reportages de la presse mondialisée sur ce phénomène commencent à sortir et se font une joie de les demolir et demande même qu’une législation soit mise en oeuvre pour interdire ce genre d’événement. Personnellement ,je n’ai jamais cru à Q et à Cossette ...pourquoi ? Tout simplement ,l"état profond est tellement puissant qu’il ne peut se permettre une quelconque dissidence .Ils ont toujours un train d’avance .Je me souviens d’un.lanceur d’alerte ayant prevenu il y a 2 ans de cela ,que les rostchild et cie etaient en train de realiser des opérations bancaires sans précédent ,annonciatrices d’un krach boursier.En quelque sorte ,il ne s’etait pas trompe .C’etait un couillu qui avait osé interpellé le doyen des rostchild en.personne a la sortie d’un batiment en lui demandant les raisons de telles operations .Trump malgre toute la sympathie que j’avais pour lui ,a été l’agneau sacrifié par l’etat profond .Twitter ;Facebook et cie en le censurant ,lui ont montre qu’ils etaient plus puissant que lui .l’événement du Capitole à confirmé mes doutes sur ses véritables intentions car Il est impossible qu’il n’ai pas ete informé que de choses étranges allaient se passer .Doutes que j’avais depuis le déplacement de l’ambassade américaine a Jérusalem.On nous a rabatiner la tête avec les patriotes armés qui ne laisseraient pas leur président se faire humilier le 20 janvier et nous n’avons rien vu venir. On nous a vendu une armée solidaire avec le président déchu et nous n’avons vu aucune réaction de sa part . .Toute cette opération a permis à l’etat profond s’assoir son.pouvoir
    Il n’y aura plus jamais de dissident en politique ;Trump a détruit a tout jamais cette idée.J’avais un ami ancien légionnaire qui me disait toujours"les américains sans leurs armement sophistiqués resteront toujours des grandes gueules "
    L’etat profond en mettant un sénile a Washington s’est moqué de nous .Il nous a envoyé un.message très clair .l’etat C’est nous .Nous contrôlons tout:Gouvernements,Banques,Armées,Médias...Circulez il n’y a rien avoir ...

     

    • #2652267
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      Je ne partage pas votre pessimisme mais l’épisode des patriotes armes et de l’armée Us a montré que beaucoup de gens ont préféré adhérer à un beau récit en forme de "happy end" hollywoodien plutôt que réviser leurs classiques.


    • #2652340
      le 27/01/2021 par La fin des temps
      Joe Biden Imperator

      @ Nadia

      Je respecte votre opinion car vous ne faites partie de ceux qui faisaient la chasse aux pessimistes sur ce site ,bien au contraire .
      J’ai voulu croire jusqu’au bout a la fable de Trump oubliant mes classiques ,les fables de la fontaine .Je ne suis pas pessimiste car croyant .Je crois que nous avons une dernière chance mais il va falloir convaincre ou réconcilier comme ne cesse de le répéter AS .


    • #2652607
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      La fin des temps,
      même chose, je ne suis pas non plus pessimiste car croyante tout comme vous.
      Ça a d’ailleurs joué un rôle dans le refus d’adhérer au récit pro Trump de l’apothéose anti mondialiste. Car, plusieurs l’ont dit, ce n’est pas "écrit" ainsi. Autre élément, Pompeo, Giuliani dans le camp du Bien...jpeux pas le concevoir ! Ils n’étaient pas dans une démarche de repentir, vous comprenez ? La, ça aurait été différent.
      Mais oui ! Réconcilier etc c’est notre travail.


    • #2653374
      le 28/01/2021 par homme_des_fôrets
      Joe Biden Imperator

      @La fin des temps,

      Réconcilier vous dites, et comme Soral le dit.
      Seulement pardonnez mon inculture, seulement je n’ai jamais compris comment réconcilier des démons avec les anges (métaphore) ?!

      Je m’explique, un démons ou un zombi est à mon sens un corps humain animé mais qui n’a aucunes pensées propres, du moins qui sont majoritairement annihilées. C’est juste un pauvre corps animé par ses pulsions égocentriques et narcissiques. A contrario d’un humain ayant une raison propre, se faisant ses propres avis, du moins qui tend vers cette façon de vivre en évitant du mieux possible de se faire happer par ses démons intérieurs.
      Du coup je comprends que la réconciliation passe avant tout avec soi même, afin que les possédés puissent réaliser par eux même leur possessions et également réussir a terme à ne plus être sous leur propre emprise démoniaque perverse et narcissique.

      J’ai beau écouter Soral, je n’ai jamais compris sa solution.
      Du coup, je ne vois pas comment vous pouvez convaincre les possédés qu’ils sont possédés si ce n’est vous les mettre à dos ou pire, les enfoncer dans leur fausses croyances, puisqu’à mon sens, une réalisation qui s’opère chez quelqu’un se fait de manière inexplicable rationnellement.

      De mon point de vue bien sur, je ne saisi pas le votre vis à vis de la réconciliation. Peut être pourriez vous m’aider à voir plus clair ?


  • #2652273
    le 27/01/2021 par toto l’asticot
    Joe Biden Imperator

    Joe Biden a prété serment à 11:50AM alors que Donald J. Trump était encore, soi disant, président.
    Je travaille avec des américains, et ce décalage de 10 minutes est absolument INEXPLICABEL si Donald J. Trump était encore président ou si Joe Biden est à présent président...
    Conclusion : soit c’est la loi martiale, soit il n’y a pas de président aux USA et c’est la loi martiale.
    A rapprocher de l’annonce de la maison blanche quelques jours avant le 20 Janvier qui disait que Trump avait démissionné ... un fake à la maison blanche ou un message clairement maîtrisé et vaguement subliminal ?


  • #2652314
    le 27/01/2021 par Shadow Hunter
    Joe Biden Imperator

    Tout cela étonne quelqu’un ? Même le JT de France 2 commence à changer de ton vis à vis de Biden, en remarquant que sa politique protectionniste qui impacte les sociétés européennes s’inscrit dans la continuation de celle de Trump, et va même encore plus loin puisqu’elle exclut désormais les sociétés étrangères des appels d’offres pour les agences gouvernementales.

    Quant aux antifas, de vrais militants anti-capitalistes animés par une vraie idéologie de gauche devraient pertinemment savoir qu’ils n’ont rien à attendre d’un homme comme Biden, qui représente la quintessence de l’Etat Profond et l’aile néo-libérale du Parti. L’alliance entre Biden et les antifas n’était qu’une alliance contre-nature de circonstance de type pacte germano-soviétique. Les antifas devraient avoir bien conscience qu’après la blitzkrieg contre l’aile droite des Républicains pour s’emparer du pouvoir, ils seront la prochaine cible d’une opération Barbarossa avec censure totale sur le net, répression policière et judiciaire...

    Quant à son idée grotesque d’autoriser les hommes déguisés en femmes à participer aux compétitions féminines, les féministes vont finir à leur tour par le lâcher. (D’ailleurs vous remarquerez qu’il n’y a rien concernant l’égalité de salaire hommes-femmes dans toutes ces mesures).

    Mais tout ceci ne prête pas vraiment à conséquence, le plus inquiétant pour nous, c’est sa volonté de revenir à l’impérialisme. Or, un président fragilisé en interne, qui manque de légitimité, aura d’autant plus de chances de tenter une aventure militaire extérieure pour essayer de se donner du prestige et faire oublier les graves problèmes internes.

     

    • #2652445
      le 27/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      C’est que les antifas modernes ne sont plus dans ce combat ! Ils ont rallié le libéralisme totalitaire sous prétexte de lutte contre le fascisme. J’en ai vu être complètement récupérés au fil du temps. Des anarchistes, anti impérialistes...
      Oui, les premieres orientations "protectionnistes" avaient été impulsées sous Obama.
      Il y des tendances lourdes qui se traduisent dans les politiques des présidents démocrades ou ripoublicains. En politique étrangère, c’est encore plus visible.


    • #2652497
      le 27/01/2021 par Bayinnaung
      Joe Biden Imperator

      @ Nadia

      Il y aura toujours, même réduite à peau de chagrin, une gauche réellement anti-capitaliste. Bernie Sanders, tout critiquable soit-il, l’incarnait.
      Cette gauche-là ne peut que se mordre les doigts de l’élection de Bidon.
      D’ailleurs, il suffit de lire les articles de Moon of Alabama sur Le Saker Francophone pour se rendre compte que pour ces gens-là, Trump était un moindre mal (surtout à côté de la gauche libérale).


    • #2652721
      le 27/01/2021 par Clémence
      Joe Biden Imperator

      Les antifas devraient avoir bien conscience qu’après la blitzkrieg contre l’aile droite des Républicains pour s’emparer du pouvoir, ils seront la prochaine cible d’une opération Barbarossa avec censure totale sur le net, répression policière et judiciaire...




      Les antifa ont le même profil que les droitards de la place Maidan. Il se moquent de la politique et ne cherchent que des prétextes pour exprimer leur rage de types envieux et humiliés par la vie des autres. C’est aussi le même profil que le mouvement de « vigilants » russes qui faisaient chier les gens fumant dans les gares ou buvant dans les parcs. Les « vigilants » sont moins cons dans le sens où ils ne s’embarrassent pas de prétextes politiques. Mais les nazillons de Maidan qui se sont plus tard enrôlés dans les bataillons répressifs comme Azov, Donbass, Aïdar, etc. s’intéressaient si peu à la politique que ça leur était égal d’être financés par Ihor Kolomoïsky, un milliardaire juif ukraino-chyprio-israélien, président de la Communauté juive unie d’Ukraine, président du Conseil européen des communautés juives, fondateur de l’Union juive européenne et du Parlement Juif Européen... Leurs écussons Wolfsangel étaient payés par un juif ukraino-chyprio-israélien...

      Antifa américains, nazillons ukrainiens, c’est le même bétail, la même pâte malaxée par le pouvoir oligarchique et indifférente aux étiquettes politiques pourvu qu’on lui donne la permission de détruire. Car il y a beaucoup d’homosexuels, de sodomites et masochistes dans leurs rangs : ils ont une grand gueule un flingue à la main et sinon ils ont plutôt la sexualité anale et passive (Muzichko, Liachko, etc.). Ça les excite d’être manipulés... Et ils ont besoin de la permission du pouvoir pour frapper, ils sont cousins des flics, c’est la même engeance...

      Antifa, nazillons, flics : tous dans le même panier. Les « vigilants » sont un peu plus sincères car exposant leur humiliation au grand jour, le prétexte se réduisant chez eux à presque rien...

      Les criminels, quant à eux, ne demandent pas la permission. Mais ils sont soit trop cons pour ne pas déceler la manipulation quand le pouvoir a besoin d’eux, soit trop riches pour ne pas avoir déjà un pied dans la bourgeoisie.

      Restent les nationalistes, mais ils ont des vies, eux... En Amérique, leurs armes servent à protéger leur maisons, et en France, elles servent à chasser le sanglier et le canard, elles sont rangées à côté des cannes à pêche...


    • #2653055
      le 28/01/2021 par Nadia
      Joe Biden Imperator

      Bayinnaung,
      avec deux "n", toutes mes excuses.
      C’était évident en 2016 qu’une gauche tendance Sanders préférait Trump à Clinton. Il s’est d’ailleurs adressé intelligemment à ses sympathisants (discours sur les élites corrompues, les travailleurs appauvris, les guerres...)
      Mais Trump a fait une campagne 2020 tellement partisane (! !!), ne cessant de montrer du doigt la radical left et même le socialisme, qu’il ne leur a guère laissé le choix que de rallier Biden...


  • #2653825
    le 29/01/2021 par Kal
    Joe Biden Imperator

    Bidon et son élection truquée me fait penser à cette phrase décomplexée de Bill Gate sur la définition de la démocratie :"La démocratie, c’est l’élection des bonnes personnes". No limit !


Commentaires suivants