Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Justice ou censure ? Les Suisses votent par référendum une loi contre l’homophobie

 

Les électeurs suisses ont voté à 63 % pour un texte criminalisant l’homophobie, qui fait débat même au sein des LGBT. Défendue par la gauche, cette loi est contestée avec virulence par une partie de la droite qui y voit une forme de censure.

 

Appelés aux urnes ce 9 février, les Suisses ont largement approuvé par référendum une loi interdisant « la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ». Les résultats nationaux donnent le « oui » à 63 %, avec des scores dépassant 70 % dans des villes comme Genève ou Bâle. Seuls trois petits cantons germanophones du centre et de l’Est du pays ont accordé une courte majorité au « non ».

 

 

La nouvelle loi anti-homophobie élargit une législation déjà existante en matière de lutte contre les discriminations et les appels à la haine raciale ou religieuse, en l’étendant à l’orientation sexuelle. Cette réforme du Code pénal, adoptée en 2018, s’est heurtée à l’opposition des conservateurs qui ont lancé ce référendum dans l’espoir de faire barrage à une forme, selon eux, de « censure » et d’atteinte à la « liberté d’expression, de conscience et de commerce ».

 

Amendes et peines de prison

Les partisans du texte se sont notamment appuyés sur le fait que la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle était déjà sanctionnée dans d’autres pays européens, et que le Conseil de l’Europe comme l’ONU avaient demandé à la Suisse de renforcer son arsenal contre l’homophobie.

Le nouveau dispositif « renforce la protection contre la discrimination sans violer la liberté d’expression », font valoir les partisans du texte dans leur argumentaire. La nouvelle loi punit le « dénigrement public » et la « discrimination de toute personne en raison de son orientation sexuelle », ou toute attitude visant à attiser la haine à son égard, par l’écrit, la parole, des images ou des gestes. Elle ne réprime en revanche pas les propos tenus dans le cercle familial ou entre amis, par exemple à la table d’un café.

[...]

 

 

[...]

Au sein des milieux LGBT aussi, le texte suscite la polémique. Certains craignent qu’une protection spéciale ne stigmatise davantage leur communauté.

« Je me bats pour l’acceptation et la normalisation de ma sexualité. Mais pour moi, la normalisation signifie aussi ne pas exiger de droits spéciaux », a fait valoir avant le vote Michael Frauchiger, co-président du comité « Droits spéciaux NON ! ».

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Nos voisins suisses résisteront-ils au mondialisme ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qui aurait cru que les gays courraient au cul des victimaires professionnels ?

    Les femmes ne devraient pas plus tarder.

     

    • Pas grave, en fonction de l’escalade, ce sera bientôt au tour des hétéros de revendiquer des droits. Il fit un temps où les hoplites se foutaient un peu de tout cela cependant qu’il ne valait mieux pas chercher des noises à ces citoyens lambda. Mais de nos jours les homosexuels, à force de maniérisme et de cageauxfolisme, sont devenus des fiotes chouineuses, évoluant à 4 pattes dans les gay-pride : on est loin des « 300 » bien qu’ils soient plus nombreux à faire leur char. Mais voilà, ni guerriers, ni philosophes de la Grece antique, ça non !
      C’est d’ailleurs un truc de schizophrène de demander à ne pas être discriminé pour son orientation sexuelle : un droit particulier c’est déjà en discriminer un autre. Donc tu viens avec ton drapeau arc en ciel, celui qui est pro drapeau Hello Kiki peut te défoncer pour discrimination en attendant de se faire démonter, lui, par Jo le drapeau noir... et ainsi de suite.


  • Je cite la SPA rapportant les études de chercheurs de l’Université de Munich, Jens Waldinge porte-parole de l’association Tierleid : « Les scientifiques estiment qu’il y a environ 3% de zoophiles dans le peuple allemand (soit plus de 2,4 millions de personnes), mais les chercheurs de l’Université de Munich pensent que le nombre réel est bien plus élevé ». Aussi : "« Les zoophiles sont de plus en plus nombreux en Allemagne et nous craignons pour nos jeunes, qui, par le biais d’Internet, ont facilement accès à des milliers d’informations sur où et comment pratiquer la zoophilie », s’inquiète pour sa part Ulla Saure (...) Une autre activiste allemande de la protection animale, Raffaela Göhrig, de l’association Tierfreier, nous raconte sa rencontre avec un homme venu dire tout haut, lors d’une manifestation de son organisation, qu’il « faisait l’amour avec sa chienne » (une danoise), et que celle-ci « appréciait les interactions sexuelles avec lui » (...) Si vous n’êtes toujours pas convaincu de la véracité de la zoophilie en Allemagne, vous pouvez consulter le livre « bestiality and zoophilia » publié par les chercheurs Andrea M. Beet et Anthony L. Podberseck (qui explique que si la plupart des actes sexuels sur animaux sont réalisés sur des chiens et des chevaux, les autres espèces – chèvres, vaches, singes, serpents, poulpes, etc. - ne sont pas épargnées pour autant)".

    Ma question est celle-ci :
    Après la loi contre l"homophobie, la loi contre la zoophiliphobie ?
    Les zoophiles vont-ils exiger leur mariage pour tous ???
    Bientôt la zoophilie enseignée dans les écoles ?

     

    • @pleinouest35

      Faire l’amour avec un poulpe, ce doit être grandiose, et pour lui rouler une pelle quel pied .
      Nous entrons progressivement dans une époque de folie sexuelle, ou il n’y a plus de limite, où les fous sexuels sont en liberté en demandant à l’autre parti de la population, est ce que cela vous dérange .Non, non, tout va bien, c’est génial .
      Serait-ce un cauchemar et quand est-ce que je vais me réveiller ?


    • A la dernière gaypride en Hollande je crois, un groupe à revendiqué son amour pour les enfants (! !!!) . Alors la zoophilie ne m’étonnerait guère. Bientôt une loi pour interdire les gens de manger de la viande, pourquoi pas l’autorisation de baiser un âne ?


  • Le pouvoir actuellement est entrain de passer entre les mains des sionistes et des dégénérés !
    Pour la sécurité de nos enfants Il faut réagir fort et vite avant qu’il ne soit trop tard !

     

  • Le blasphème contre l’Islam est autorisé, celui contre les enculés est interdit : les Musulmans sont donc traités comme "des sous-enculés", on comprend qu’ils ne soient pas contents .

     

  • C’est incroyable, de nos jours toute forme de pensée en dehors des "clous" d’un courant minoritaire comme l’homosexualité ou autre d’ailleurs est systématiquement criminalisée et entérinée par des lois votées par des cons et des veaux bien conditionnés et formatés. Putain de merde, si je suis homophobe ou antisémite ou anti con c’est que j’obéis à la loi naturelle de mon esprit, vous pouvez voter les lois que vous voulez vous ne changerez jamais rien à cela, point barre ! Vous me décevez beaucoup les suisses !


  • J’ai voté NON mais ça n’a pas suffit.

    En 1994, la norme pénale contre le racisme (art. 261bis du CP) avait été acceptée par une majorité des citoyens. Celle-ci fait passer pour raciste la personne qui est ouvertement contre une immigration de masse imposée. Vous êtes contre l’immigration de masse en expliquant qu’elle n’apporte presque que des désavantages, et vous pouvez être poursuivi pour incitation à la haine.

    Grâce à l’acceptation de cette extension, vous ne pourrez bientôt plus vous opposez au mariage pour tous ni à l’adoption par les couples gays des enfants du tiers-monde (donc au nouveau marché de la famille moderne) sans être poursuivi pénalement.

    Et dire que c’est un petit con de gauchiste libertaire moraliste ("Père" de la norme pénale anti-homophobie, dans le reportage que vous pouvez voir plus haut) avec une tête de poupon qui a porté ça ! Il n’y a que l’effondrement général qui remettra les personnes à leurs vraies places (et nous sonnera la tête aussi malheureusment, victimes collatérales)...

     

  • Donc ..un gars te grille ,une priorité sans clignotant, tu peux plus ouvrir ta fenêtre et le traiter d’enculé en Suisse aussi
    Merde !

     

    • #2385057
      le 10/02/2020 par On s’assume comme on peut pour n’pas rester prisonniers du béton
      Justice ou censure ? Les Suisses votent par référendum une loi contre (...)

      Et quand ton équipe prend un but au stade,tu peux plus traiter l’adversaire de pédale
      Putain de monde de merde
      Mais pourtant une question me taraude l’occiput
      Quand des élèves trouvent leur prof chiante ,ils la traitent de salope de gouinasse , quand leur prof de gym les fait travailler ils le traitent d’enculés, non ?
      Pourquoi ne disent-ils rien pour ces jeunes des quartiers immigrés ?
      Pourquoi une fille qui ne veut pas baiser avec un banlieuesard qui l’a siffle et m’emmerde en ville, elle se fait traiter de sale gouine ?
      Merde il y aurait une loi différente pour tous ?


    • Non, mais tu peux le traiter d’embrayage (pédale de gauche).


    • @ Homo-folie LGTeuBé.

      A mon avis si le gars est hétéro il ne devrait y avoir aucun problème, c’est seulement s’il est homo que ça peut poser problème, mais à la limite si c’est un hétéro, il peut aussi se faire passer pour homo pour toucher quelques dividendes grâce à la loi... ; He oui il peut y avoir de la fraude comme ceux qui arrivent à toucher des allocations familiales sans avoir d’enfants à charge. :-)


  • Bientôt, la sodomie dès la naissance mettra tout le monde d’accord !


  • Le petit père des peuples Mathias Reynard (à l’origine de la loi) se refait une virginité à peu de frais. Chouchouté par les médias, on évite soigneusement de lui ressortir une petite casserole qui fait tâche sur tout CV de politicien. Les médias ne s’en privent jamais quand c’est quelqu’un de droite. Mais bon... il est de gauche... on pardonne.

    http://www.bafweb.com/2019/10/22/ma...


  • Pauvre d’eux... Ils ne se rendent pas compte combien les LGBT risquent de dévorer leurs libertés publiques.. Qu’ils regardent ce qui se passe en France, et combien les lobbys communautaires qui ont désormais pris le pouvoir ont un haine viscérale de la normalité numériquement majoritaire...

    Il risque d’être trop tard quand ils s’en apercevront.. L’occident sera détruite comme autrefois Rome et Sodome et Gomorrhe


  • Toute façon les lobbies gays et sionistes sont assez proches donc pas une très grosse surprise quand on sait qui gère la boutique en Suisse.


  • Mais y a tant de pédés que ca qu’on en parle tout le temps ?

    Est il anormal d’avoir une aversion quand on voit deux hommes qui s’embrasse sur la bouche dans la rue ?

    Avoir un dégout est ce déjà être homophobe ?

     

    • Refuser de se faire sodomiser est la marque ultime de l’homophobie.
      Tu es un homophobe immonde !
      Roule une pelle à des barbus, suce le dard à des migrants, jouis donc de la pénétration de tes reins, libère-toi du joug de l’hétérosexualité et rejoins la légion grandissante des sodomites heureux !


  • Les Suisses ne veulent pas que leur image de Grands Producteurs de Chocolat soit écornée par cette communauté.

     

  • Une loi liberticide qu’une majorité approuve, c’est ça qui est effrayant ! .. "Les homos c’est comme le sel dans la soupe, quand il n’y en a pas assez c’est fade, quand il y en a trop c’est imbuvable" Rappelons que cette tirade a valu à JMLP de se faire taper sur les doigts par les tenants de la pensée dominante.. Ce type de loi risque de nous conduire immanquablement à l’interdiction de tout propos hostile à un code de conduite universel qui sera imposé comme norme incontournable avec son lot de sanctions appropriées..
    En attendant ne nous risquons pas à critiquer cette majorité de suisses car on peut craindre le prochain référendum sur la pénalisation de nos réactions.


  • Encore une fois les germanophone (germaniques) sont plus saints d’esprit que les francophones !

     

  • On ne pourra plus critiquer, en Suisse, ceux qui élargissent le cercle de leurs amis ? Je n’irai plus jamais visiter le trou de Bâle !


  • Deux votants sur trois, c’est le ratio qui porte le camp Macroniste, progressiste, atlanto sioniste, Union Europeïste, Sorosien, liberal libertaire, LGBTQ, anti raciste, pro migrant etc.
    Deux votants sur trois, le ratio de la dilution des peuples dans le cosmopolitisme.
    Deux votants sur trois, le ratio de la mort des nations.
    Deux votants sur trois, le ratio d’un suicide collectif annoncé.
    Deux votants sur trois, le ratio politique ultime qui sonne le glas.
    Deux connards sur trois, encore et toujours. La quantité est une qualité.


  • Prochaine étape : criminaliser la zoophobie !

     

    • Vous êtes pressez,vous ;-)

      Un peu de patience... 15,20 ans encore, guère plus.

      Sérieusement, si rien ne change, ça va se faire : le concept de "specisme" en est ses premiers balbutiements... il se trouvera bien un Bill Nye pour nous expliquer que c’est normal de vouloir, par exemple, baiser le chien qu’on aime tendrement. D’autres scientoches mettront a jour des fossiles attestant de la pratique ... c’est pas une blague.


  • Joli coup contre ceux qui veulent plus de consultations référendaires, qualifiés aujourd’hui de populistes, donc et ne nous racontons pas d’histoires, celles et ceux qui sont très réservés, un euphémisme, envers la promotion LGBTiste des progressistes.

    Tout l’art de la manipulation vient de la manière dont on pose la question.

    "Pour ou contre l’homophobie" ne valant pas "Pour ou contre l’homophilie".

    Les résultats seront différents suivant les formulations.

    Le système libéral-libertaire vient donc d’envoyer le message suivant : "Le référendum est inutile pour tenter de nous mettre des bâtons dans les roues, puisque nous vous ferons voter comme nous le voudrons, même par référendum".

    Ce que l’on savait déjà.


  • #2385089
    le 10/02/2020 par Tortue géniale participative16
    Justice ou censure ? Les Suisses votent par référendum une loi contre (...)

    La sodomie par référendum, ceux qui croyaient que le RIC était la panacée en sont pour leurs frais. Donner le RIC à une population contaminée par les idées modernistes c’est juste de la folie furieuse.

     

  • Aucun parti avec une grande représentation nationale (UDC, PLR, PDC, …) ne s’est positionné contre. Le fait est que cette norme pénale est plus ou moins morte. Lors du procès des trois diplomates turques condamné par le Tribunal Fédéral (plus haute instance Suisse) pour négation du génocide arménien, article 261bis du code pénal, la Cours Europèenne des Droits de l’Homme a cassé le jugement au nom de « la liberté d’expression ». Donc tout le monde sait que cet article est plus ou moins mort.
    Le travail juridique de ce texte a été fait par Julien Délèze, de l’étude d’avocat Délèze, Sierro, Pitteloud, Rivard à Sierre (quand les journalistes suisses titre « Lex Reynard » ils se trompent, « Lex Délèze » serait plus juste) et ne définit pas le terme « orientation sexuelle ». Se faisant, une jurisprudence ou une loi internationale pourrait intégrer la pédophilie comme orientation sexuelle.
    Le fait que la loi ne soit que cantonner, d’après Julien Délèze, à « hétérosexualité, homosexualité et bisexualité » est les méthodes d’interprétation de la loi utilisée : comme le TF n’a pas d’interprétation, c’est le travail parlementaire qui entre en matière et, donc, on peut faire « ressortir clairement » que ça se cantonne à ces orientations. Pourtant on ne peut exclure un jugement de la CEDH, une norme ou un traité ONUsien (cette loi nous vient en droite ligne de l’ONU), … qui changerait le sens de cette loi du jour au lendemain.
    Bref, une loi bâclée et moribonde qui aurait dû rester anonyme. En effet, le parlement a voté la loi et aucun des partis ne souhaitaient lancer de référendum (ce qui est nécessaire pour passer devant le peuple).
    Ensuite, il faut relativiser. La « Lex Delèze » consiste à prendre un article de loi existant (et terriblement long) et rajouter, à la fin de chaque phrase, « et orientation sexuelle ». À noter qu’une version de la loi prévoyait d’ajouter « orientation sexuelle et identité de genre » (Feuille Fédérale 2018 3897). De plus, le droit civil était suffisant mais le problème du droit civil c’est qu’il ne permet pas aux associations suceuses de frics de réclamer les frais de bouche.
    Le vrai problème c’est que Reynard a utilisé ça pour sa campagne de réélection au Conseil National. Se faisant, un petit parti, plus ou moins anonyme, a saisi l’opportunité médiatique pour se faire connaître sur le dos d’une campagne d’élection fédéral. Et référendum il y a eu. Et je doute que cela soit bénéficiaire aux homos.


  • Fait révélateur de l’imbécillité de la démocratie. Les peuples peuvent parfaitement être amenés à voter contre leurs intérêts.
    L’un des meilleurs arguments à opposer aux démocrates et aux partisans du RIC.


  • Mon pays est en train de se faire tordre par la propagande "progressiste" - ça me rend très pessimiste.

     

  • Porte ouverte à la zoophilie et la pédophilie puisque la nouvelle loi punit le « dénigrement public » et la « discrimination de toute personne en raison de son orientation sexuelle » !! Donc on n’a plus le droit de dénigrer un zoophile, ni un pédophile, ni celui qui baise sa voiture par le pot d’échappement !!!


  • si il n’y a pas assez de racisme ,d’homophobie, de feminicide, ou d’antisémitisme, qu’a cela ne tienne, ils en inventeront pour valider leurs lois liberticide


  • Le non-dit est inquietant : qui est visé au premier chef ?

    Les hétéros, qui devront maintenant la boucler,sous peine de prison. Dictature de Satan, les choses se précisent.

    Beau pays, la Suisse...

     

    • Il faut voir le double tranchant de la loi : les hétéros sont protégés aussi par cette loi. C’est un côté que les associations homos n’ont pas réalisés, les campagnes pro-homo qui dénigrent les hétéros peuvent être poursuivies de la même manière ... et ça pose la question des associations homos qui n’engagent que des homos dans les postes salariés : discrimination punie par cette nouvelle loi. Mais refuser comme membre de manière statutaire est autorisé vu que la société estudiantine de Zofingue interdit les femmes et les féministes n’ont pas réussi à faire tomber l’interdit devant le tribunal fédéral.


  • Les suisses ... et les suissesses (ce mot m’a toujours fait marrer avec ses 6 "s"), harnachées de tabliers de gouvernantes tout blancs et tout propre come il est pas permis, parlant avec un accent allemand. Tout ce que je retiens de la Suisse.. les suissesses et une clinique. Pays pas vraiment connu.

    Mais faudrait peut être voir un peu ce que vaut l’armée suisse ! Elle a une réputation terrible mais on ne l’a jamais trop vu sur un champs de bataille sérieux, à part place Saint-Pierre et les zouaves du Vatican avec leurs hallebardes, et qui sont ravagés par la pédérastie paraît-il, selon le regretté Roger Peyrefitte qui s’y connaissait.

    Le premier dictateur français viril et homophobe qui envahit la Suisse comme le Directoire l’a fait, et met la main sur ses montagnes d’or, règle la question du déficit du commerce extérieur pour deux cents ans. Un dictateur homophobe, cela devrait se trouver. Même un "bi", comme Alexandre. Mais c’était un bi "actif". Cela change tout.

    Faire un référendum sur le droit de s’habiller en femme ! Pauvre Suisse. Les économies de la bourgeoisie française protégées par des tarlouzes ! C’est la fin.


  • Pendant ce temps en Espagne le gouvernement de Sanchez (PSOE) prépare un texte de loi visant à faire de l’apologie et de l’exaltation du franquisme un délit.

    C’est pas gagné, avec entre autres les descendants de combattants de la Division Azul (division bleue) partis au front de l’Est pour donner un coup de main à tonton Adolf pendant la dernière, lesquels descendants continuent à célébrer cet engagement de façon quasi-religieuse année après année.

    Une question se pose cependant : pourra-t-on désormais traiter un nostalgique avéré de la dictature "d’enc... de franquiste" ? P’têt pas en Suisse.

    Source : https://www.lavanguardia.com/politi...


  • Un de mes amis suisse regrettait, il n’y a pas longtemps, que ses compatriotes soient trop conservateurs. Il doit être ravi. Quant à moi, j’avais encore un peu de respect pour ce pays il n’y a pas si longtemps, et là je vois qu’il va sciemment à la dérive. En fait les suisses sont comme les français : trop bons, trop cons, et (comme nous) ça les perdra !


  • La "vraie démocratie" mise à nu : les Suisses ont le RIC et ils votent pour l’application stricte du 12e protocole :

    Le mot « liberté », qui peut être interprété de diverses manières, nous le définirons ainsi :
    « La liberté est le droit de faire ce qui est permis par la loi ». Une telle définition nous sera utile en ce sens qu’elle nous réserve de déterminer où il y a et où il n’y aura pas de liberté, pour la simple raison que la loi permettra seulement ce qui peut satisfaire nos désirs.

     

    • Voilà.

      La dictature des épais, au manettes.

      Il suffit de transposer le même système en France pour frissonner...les tenants de cette gamicke s’imaginent que les électeurs font des choix éclairés. Or, la majorité sont a la remorque des médias...

      Les frissons reviennent ;-)


  • Comme quoi, même la Suisse est contaminée par ce genre d’idées !

    Je lis dans les coms que le RIC cépasbien etc Oui camarades, effectivement donner le droit de vote à n’importe quoi, c’est pas de la démo-cratie, c’est de la merde (ou du théâtre si on veut être moins vulgaire). On le donne à des citoyens. Mais faut les former préalablement. Le rôle de l’école, de la famille toussa....


  • Laissons faire ! Les lois passent, les opinions demeurent ! Quarante ans d’écœurante propagande "heumeusexuelle" n’a pas réussi, à infléchir d’un iota, ce que je pense de cette tare. L’échec est pour eux !


  • A quand une loi contre l’heterophobie ?
    Le cheval de troie communautariste a vaincu la neutralite Suisse, les Suisses n’ont plus qu’a nous rejoindre pour entrer en guerre contre cette vipere lubrique qu’est le mondialisme et le NOM


  • Le ver a fini par contaminer la pomme par un autre moyen que l’union Européenne. ^^


  • mon dieu je m,y attendez depuis longtemps aucun parti de droite suisse ne s,y est vraiment opposer meme L,UDC en effet il y as 7 ans toute la federation UDC de LUCERNE fut virer du parti populiste suisse pour exces de propagande homophobe et anti-feministe ! eh oui depuis ce jour je ne plus crue du tout a ce mouvement de defense du peuple suisse !


  • Porte ouverte à la légalisation de la pédophilie et la zoophilie puisqu’il est interdit de "discriminer toute personne en raison de son orientation sexuelle" !!! C’est gravissime et personne ne relève cette monstruosité !


  • Si c’est une démocratie, elle a le droit de changer d’avis plus tard.


  • Sur les cartes des montagnes suisses, il y a des chemins qui sont marqués "PD" , à savoir "peu difficiles".


  • Ah bravo, le peuple vient de se mettre un auto-goal. Et maintenant il y aura tout le boulot de réinformation à mettre en place pour les gosses, ils vont se faire laver le cerveau en classe avec les cours d’éducation sexuelle, ça va pas louper. Faudra tout déconstruire derrière et blinder les gamins.


  • hydrophobie : peur de l’eau

    islamophobie : peur de l’islam


  • Comme quoi une majorité de suisses est bien aussi conne que les majorités des autres pays.


  • Apparemment certains suisses n’ont toujours pas compris . Quand ont inclus les perversions jusqu’à la légaliser une société fini par ce détruire .
    Tous : ensemble englobant la totalité . En clair une minorité font tout pour détruire les sociétés , et après ? mettre en place une politique : l’ordre mondial .
    https://youtu.be/gUiXSm_MDc0
    https://youtu.be/hnIRVXIfNEo
    « si je pouvais me réincarner , je voudrais être un virus mortel pour contribuer a sauver le problème de la surpopulation » prince Philippe.


  • Le système des votations suisses cela n’immunise pas pour autant contre la propagande. L’Ennemi possède les médias, contrôle l’éducation, l’industriel du cinéma...enfin tous les outils nécessaire à formater les cerveaux et les faire voter comme on veut !


  • Je suis coupable de discrimination.
    Je l’avoue :
    D’homophobie en particulier.
    Crime des crimes ! : Je refuse de draguer les lesbiennes !


  • "Certains craignent qu’une protection spéciale ne stigmatise davantage leur communauté."
    Evidement, car cela se passe toujours ainsi.
    Comment se fait-il que ceux qui luttent contre les discriminations ne se rendent pas compte qu’une discrimination positive en est une, et qu’elle ne saurait en aucune façon "rattraper" une discrimination négative.
    C’est au contraire en renforçant l’égalité de tous devant la loi qu’on peut lutter conre les discrminations.
    Le seul problème est que cela renforce l’unité nationale au lieu de l’éclater.
    Ça ne fait pas l’affaire des mondialistes...


  • Bonsoir,je suis suisse et j’ai voté contre mais il faut relever qu’à cette votation (et comme tout le temps et ailleurs aussi) il n’y a eu que 30% de taux de participation. Donc comme chez vous pour macron c’est le 60% des 30% qui ont décidé de celà (triste démocratie dépressive). Bien à vous et tous avec Stan Maillaud et Tony Robinson pour faire le ménage dans nos contrées.


Commentaires suivants