Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Karma : Denis Robert pris à partie par un Gilet jaune pour avoir piégé Étienne Chouard

Accusé par un Gilet jaune d’avoir été « procureur contre Étienne Chouard » avec ses questions sur les « chambres à gaz », Denis Robert se justifie :

« Étienne Chouard il savait très bien que j’allais l’interroger là-dessus, effectivement je lui ai posé cette question et il a été assez stupide pour me répondre... »

Le juge Robert contre Techouva Chouard, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Un journaliste, c’est soit une pute soit un chômeur".
    Cette punchline de Soral se vérifie toujours.

    Quant à toi Denis Robert, tu n’es qu’une pauvre merde car tu as reconnu toi-même dans l’entretien que tu avais l’impression d’être un "procureur" (à 40mins).

     

  • "...il a été assez stupide pour me répondre... "
    Et Denis Robert est assez stupide pour faire le boulot que le système attend de lui...
    Ce qui est d’autant plus triste qu’avec son boulot sur Clearstream, il devrait être "à l’avant-garde" de la résistance.
    Encore une fois, est-ce le système qui est trop fort, ou trop malin, ou bien les gens d’en face qui sont trop stupides, ou trop faibles...
    Sûrement un peu des deux.
    Alala...n’est pas Alain Soral qui veut, sans pour autant le mythifier ne serait-ce que sur la constance, à la fois dans la recherche de vérité et du courage pour garder ses positions quoi qu’il en coute.

    2min50 "On s’en fout de ça..... nous c’est les fins de mois"
    Bah .... tant qu’ils n’auront pas le courage de rétorquer "on s’en fout des chambres à gaz d’il y a 70ans, nous on risque la coupure de gaz maintenant..." ils continueront de brailler pour rien en risquant de perdre un oeil.
    Comme Rodrigues qui semble davantage "avoir compris" son rôle lui aussi, que vouloir faire le boulot jusqu’au bout.
    Triste.... très triste....

     

    • « Robert assez stupide pour.. » Je crains que vous ne vous trompiez très lourdement. C’est tout l’inverse.


    • @AsurImage

      Alors c’est encore pire... et surtout il n’y a donc plus rien à espérer de lui.

      Au moins les lignes deviennent plus claires.... c’est toujours ça.


    • M Kipik, ou Mme, votre "on s’en fout des chambres à gaz d’il y a 70ans, nous on risque la coupure de gaz maintenant." a fait ma journée. Je vais la proposer à l’occasion aux gilets jaunes de Lanester.


    • Ce n’est pas ce qu’il a dit, il a dit "assez stupide pour me répondre ce qu’il m’a répondu", quelque chose comme ça. Ce qui change pas mal le sens.

      Faut arrêter de penser que tout le monde sait ce qu’on sait mais qu’ils se taisent, Chouard sait qu’il y a controverse et respecte les doutes, Robert c’est pas sûr du tout, au contraire il pense honnêtement qu’il n’y en a pas, que ceux qui disent qu’il y en a ou mettent le doute sont malveillants. A force de bouffer de l’info "sulfureuse" vous avez tendance à oublier comment on pense, quand on s’en abstient.


    • @Un ploemeurois

      Salut voisin !!!! Suis de Lorient :)
      On devrait pouvoir s’y croiser.

      Au plaisir alors ;)

      PS : c’est venu comme ça en écrivant ce com, si ça peut servir que personne n’hésite je déposerai pas de copyright "moA" ^_^
      Par contre n’oubliez de dire que ça vient de Bretagne et qu’il n’y a donc pas que des matrixés contrairement à ce que pourrait laisser croire les résultats des élections.
      La preuve avec mon voisin @Un ploemeurois


  • Bah si vous trouvez que c’est pas le sujet les mecs, on va pouvoir parler des fins de mois et chanter "on est là" pendant un moment.
    Quand à robert, faux, nul, zéro. Il invite un mec et il lui conseille de ne pas répondre à ses questions.
    C’est moi, ou y’a quelque chose qui cloche ?


  • Comme quoi, si le mouvement Gilets Jaunes, dans sa globalité est intelligent ... pris individuellement, il est, grosso modo, très con !
    Il y a parmi les G.J ... quelques personnes qui sortent du lot, mais la majorité, manquent cruellement de vraies informations ; trop manipulés/influencés médiatiquement.

     

    • Contrairement aux Poujadistes de 1956 les GJ n’ont pas su créer un parti politique . Ils n’auront été au final qu’une foule de braillards inorganisés . Fiasco total et prévisible, mais il est vrai que les médias sionistes n’ont tendu le micro qu’aux plus cons, aux plus "primaires", pour discréditer le mouvement .


  • - La liesse populaire est une vraie cacophonie.
    - Oh ça c’est de la musique. Quand César leur offrira notre tête sur un plateau, là ce sera la cacophonie.
    Rome.


  • Perso je ne part pas a la guerre avec une équipe comme ça !

     

    • C’est vrai que philosophiquement , de manière abstraite je reve de justice sociale et je suis révolté par la marche du monde et de l’autre je suis attéré par l’immense bétise du peuple , ca fout meme la rage de voir tous ces gros cons ... c’est vraiment grace a une infime minorité de gens extra-ordinaires que j’ai pas encore perdu foi en l’humanité


    • … Moi non plus !!


    • Désolé les gens déçus par les GJ, si vous voulez on va vous fabriquer un peuple sur mesure à la taille de vos prétentions surdimensionnées aussi bien politiquement que culturellement. J’ai porté ce putain de GJ jusqu’aux européenne depuis le 17/11, j’ai rencontré des gens complètement à l’ouest aux premiers abords,les semaines faisant j’ai remarqué un gain de conscience politique dans le sens informer un minima sur la manipulation des masses. Je rêvais de faire sauter les institutions, certains ne s’en souciant même pas une seconde, seules les taxes, la fin de mois et la chute de macron les intéressaient. J’ai fini par comprendre, en tout cas pour ceux avec qui je perchais sur notre rond point, leur ultime souhait était Marine au pouvoir. C’était les moins ouverts à un combat de fond de tous ceux que j’ai rencontré, ceux non politisés avaient un sens plus juste de notre mouvement, voilà qui étaient mes camardes et qui le seront pour toujours. Nous étions des cons, à vous de jouer une autre symphonie, vous les préserver de la connerie au manière bien en dessus des gueux en jaune. Sans blague !


    • N’est pas Chavez qui veut


  • Chouard stupide ? Ben oui au final, mais bon, pas un scoop... Chouard est de surcroît un « traître et un pleutre ». Attendez la rentrée, « il se déSoralisera » grand patin. Autrement, par cette belle journée d’été gaucho-bobo, avec le Rodrigolo et les autres, on assiste en live à la fin du mouvement actuel.
    Le Jérôme est en grève de la fin ? De Rugy doit rigoler (autre art.).

     

  • "Le mouvement des Gilets Jaunes n’est pas politique" - Mike Rambo, à l’instant

    C’est pourquoi Denis Robert se permet d’être insultant vis-à-vis de ce GJ !
    Il sait qu’il ne risque rien, entouré de ses amis par défaut !

    - Demandez aux auteurs de cette chaîne pourquoi il n’y a que des gauchistes (Branco...), et pourquoi ils ne parlent jamais du pouvoir réel (ou profond) ?


  • Denis que venaient faire les questions sur les chambres à gaz ?
    Franchement son combat n’est pas dans ce domaine. Tu t’es comporté comme un procureur. La question est : "sur ordre de qui ?" Peut il répondre honnêtement à cette question ?


  • Ce que nous voyons :

    - n’est pas le peuple : c’est la gauchiasserie déguisée en peuple.
    - n’est pas le journalisme : ce sont les agents de propagande déguisés en journaliste
    - n’est pas le révolutionnaire : c’est un borgne.

    Quant à celui dont on parle , il est absent.
    Et va l’être longtemps : c’est une gauchiasse qui a eu une bonne idée mais qui n’a jamais su comment la faire décoller.

    Un gauche, en somme.
    Soit quelqu’un payé pour rouler au point mort : le bruit du moteur sans le déplacement.

    C’est cela le drame de la gauche : l’intelligence demande beaucoup de courage et c’est le courage qui leur manque le plus.

    Eux sont en train de passer.
    Mais le peuple, lui, ne passera pas.
    Macron croyait s’en être débarrassé en leur envoyant ces guignols.
    Le peuple s’est cassé et seuls sont restés les guignols et les vendus.

    Prions tous pour Macron, moins bon que Hollande, lui moins bon que Sarkozy, lui moins bon que Chirac.

    Parce qu’il y a une filiation révolutionnaire "de basse intensité" entre le vote de 2005, la LMPT, les bonnets rouges, les GJ des trois premiers samedis.

    Pour le pouvoir, le peuple, c’est sa syphilis : ça revient sans cesse, en plus douloureux.

    La prochaine crise sera donc plus forte et plus douloureuse que celle des GJ.

    PS :

    - 1/ Merci Chouard d’ avoir vulgarisé le RIC.
    Un jour, on te montrera comment le faire décoller.

    - 2/ l’ennui d’associer la république à la shoah, c’est que la shoah est morte en 45 et que la république a trahi la France. Si bien que les juifs passent pour des traitres, et la république pour ce qu’elle est devenue, une momie.


  • Course à pied. Empoignade. Branche. Corde. Silence. Ad lib.


  • La question à se poser pourquoi en chaque avancée de débat sur un sujet qui n’a rien à voir, on n’arrive toujours au point Godwin, étonnamment sur celle de question , des chambres à gaz ? Étrange, soixante quatorze années plus tard ! Non ?

    À moins que de la chambre à gaz à la chambre-forte, il y ait comme qui dirait un long couloir, plutôt un labyrinthe, que dis-je, lequel vous mène à Bâle ou en tôle si vous rompez l’omertà !

    Long, pénible, dangereux, risqué labyrinthe que n’ont pas encore emprunté nos chers Gilets jaune encore timorés par des années, des années de doxa républicaine depuis l’école en passant par une « loi spéciale anti-Faurisson » et une propagande médiatique des heures les plus sombres, sans jamais pouvoir en sortir du .... labyrinthe de la pensée sclérosée du politiquement correct , élaborée évidemment pour ne pas, voire jamais en sortir, signalée par une ligne rouge, avec gardiens polymorphes à proximité,grassement rémunérés par le Minotaure.

    Donc, le lien cognitif entre les marchands de bouteilles de gaz vides :) et ceux de la monnaie (invalide) du Monopoly, n’est pas encore fait.

    Chouard, en plein dans le labyrinthe a affronté Robert envoyé du Minotaure (=Dragon) . Il a certes encore du chemin à effectuer pour aller jusqu’à Bâle, fourrer son nez dans les affaires des Compagnons de Baal, frères mafieux servant le Dragon !

    Chouard a tout de même ouvert une brèche pour les Gilets Jaune (représentants du Peuple) afin de leur faciliter le passage.

    Cependant, Chouard ne réalise pas combien, il les conduira indubitablement à suivre le R.E&R, la route ouverte par celui dont on ne peut prononcer le nom sans déclencher la cHaine des injures.

    Le but n’est pas le but. Le but, c’est le chemin.. Trouver la vérité, n’est pas le but. Le but, c’est le chemin pour y parvenir, qualité pas forcément quantité. Ce faisant, le véritable trésor, ce sont les qualités humaines et donc vertus (viriles) qui vous tombent dessus comme un bienfait de Dieu.

    Des indices sont données dans « Tintin et les Oranges bleues » dès 1964 et dans « Les Compagnons de Baal » téléfilm en 1968 !

    Le Dragon contraint, vaincu, assagi libèrera par La Co-Naissance notre « Fiancée à tous » : l’âme de la France pour un nouveau (et vrai !) mariage pour tous ! :)

     

    • Vous écrivez presque comme quelqu’un Initié aux Secrets de la Création. Avec une erreur :
      ’’Ce faisant, le véritable trésor, ce sont les qualités humaines et donc vertus (viriles) qui vous tombent dessus comme un bienfait de Dieu.’’
      Les qualités, dons, pouvoirs, vertus, sont parfois ’’virils’’ et parfois féminines et Cela vous tombe dessus sans les avoir cherché...


  • Denis Robert tu te confonds toi même dans ta réponse, tu n’es vraiment pas honnête, alors oser venir dire que tu as fait "ton travail de journaliste", il est facile de se planquer derrière cette phrase qui est à prendre au sens très large.
    Vous manquez de couilles et d’honnêtetés. Ce n’est pas du journalisme c’est de la propagande ce que vous faites.

     

    • Vous avez bien du courage d’écouter encore ce sale type.
      J’ai écouté en entier l’émission en question avec E. Chouard et depuis Denis Robert c’est terminé, il est cramé ce bonhomme. Pourquoi ? On n’a pas besoin d’être révisioniste pour voir qu’il a posé une question interdite à une personne qui aime la vérité et la précision et donc qui s’est bêtement fait avoir en disant qu’elle n’avait pas étudié en détail cette question. C’était une réponse tout à fait honnête mais le piège c’est que la loi interdit de même évoquer cette position ! C’était un piège tendu, ils étaient deux sur le plateau (Robert sirupeux et Enthoven à faire le candide provocateur). Bref, on passe à autre chose, au revoir "le média".


  • Je suis Journaliste, je suis Journaliste…. Ah bon ! Je ne t’ai pas entendu beaucoup demander à tes invités ce qu’ils pensaient du 11 sept. 2001 et de la chute des tours à la vitesse de la lumière. DUCON.


  • un coup de pute reste un coup de pute . robert peu raconter et jongler avec la réthorique qu’il veut et ça n’enléve pas le mérite qu’il a eu à propos de sa période clearstream , mais là il a beau faire le candide , ce qui est fait est fait.


  • Un grand bravo à ce GJ qui interpelle cette S... de Robert et qui insiste pour terminer sa pensée critique alors même que Rodriguez essaie de le censurer en lui retirant progressivement le micro avant que n’arrive l’autre S... de Pasco -et d’autres- pour lui dire définitivement de dégager (dixit "c’est pas le sujet").

    Je le dis et le redis, ce sont les gauchistes qui, aux fils des actes, sont venus délibérément étouffer le mouvement. On a que ce que l’on mérite !

     

    • Ils ne sont pas "gauchistes", ce sont des agents du système,

      pourquoi croyez-vous que tous les acquis sociaux et autres ventes

      des fleurons nationaux arrivent à passer sans qu’il ne se passe quasi rien>.

      Parce que des Denis"chambragaz"Robert, des cohnbendit, des edwyplenel,

      des méchancons, des brancos etc... sont payés grassement par l’oligarchie

      Ils parlent bien pour endormir le populos qui ne voient pas le vice de ces gens.

      Ils dénoncent, ils condamnent, ils accusent, mais au final tout passe.

      Ils ont infiltrés les gilets jaunes alors qu’ils n’en sont absoluement pas à l’origine.

      ils le récupèrent viennent balancer leur salades que plus personne ne veut ,

      et arrivent à éteindre le mouvement par dégout.

      Le mouvement des gilets jaunes devient un nuit debout bis avec le succès qui va avec.

      Les choses bougent et évoluent uniquement quand il y a un rapport de force.

      Est-ce que 1789 s’est passé en faisant du point de croix ?


    • Par pitié ! Pas de cette comparaison. !


  • Dénis Nuremberg.....


  • Chouard n’est pas un traitre mais un dévirilisé qui est dans le consensus permanent tout en feignant la rebellion. Il me semblait que c etait le seul a defendre dans les medias mainstream les GJ, Maintenant ils n’ont plus personne . Robert a cedé au final aux antifas, ce ne sont pas les gilets jaunes qui allaient venir l’agresser..Il q fait le boulot, meme s’il dément.


  • Denis Robert se justifie : Il se justifie de quoi ? d’être une ordure ,une journalope ,un collabo,une gauchaille ? mais ça on le savait déjà .Il n’a rien à faire dans une manif de GJ .


  • #2236795

    Ah ah, la réaction de Robert dès qu’il entend "Chouard" : demi-tour. Ben quoi Denis ? Il te fait si peur que çà ?
    Et tes justifications pourries, typique du larbin lambda des médias. Franchement, petit joueur.
    On va pas en reparler pendant une heure, hein.... C’est justement ce que tu as fais... Et t’assumes même pas la critique. On t’a forcé à le faire alors ? Ou bien t’es con à bouffer du foin ?
    Mais c’est pas le problème, dixit les petits agents Smith. Ben non, c’est pas le problème de Chouard, c’est pour ça qu’on lui colle dessus à chaque intervention : ça doit être parce que c’est pas le problème....Logique !
    Même les moutons ne peuvent pas être aussi cons. Ça demande du travail pour atteindre ce niveau. On entre dans la compet’ de pros niveau enquenellage industriel.


  • Ah j’oubliais ! Sympa le clin d’œil de Rodriguez à Robert à la 1’10. Cela en dit long !


  • La magnifique Choutpzpah qu’aurait du répondre Chouard à Robert : "Mais monsieur, votre question n’ aucun intérêt car selon la Loi Fabius Gayssot, les chambres à gaz ont existé et ont fait 6 millions de morts juifs. Le simple fait que vous me posiez cette question, sous entends qu’il y aurait un doute, et que vous auriez donc des pensées révisionnistes, ce qui est contraire à l’esprit de cette Loi.

    Et si la journalope reformule/insiste sur ce point, répétez la même réponse ad nauseam jusqu’à ce qu’elle s’en lasse et passe à des questions sérieuses.


  • Ah non, "je ne sais pas , je ne me suis pas renseigné", c’est pas bon pour 3 raisons assez simples à comprendre :

    1- ça a été jugé, c’est fini la présomption d’innocence des nazis.

    2- y a la loi et nul n’est censé l’ignorer.

    3- c’est précisément la réponse de J-M Le Pen, laquelle lui a valu une lourde condamnation il y a près de 20ans... le 1 million symbolique !

     

  • Minable minable minable


  • D’un côté j’admire Denis Robert pour son "épisode" Clearstream (qui a duré bien 10 ans) pendant lequel il a tenu en étant lâché par toute la presse mainstream (Libération et Le Monde/Plenel en premiers), mais de l’autre j’ai de la commisération pour le personnage qu’il a toujours été, un petit gauchiste mollasson et "bienpensant" votant pour le vieil escroc Mélenchon. C’est dommage, après les révélations sur Clearstream - qui d’ailleurs ne franchissent jamais la ligne jaune - Denis Robert aussi avait une carte à jouer, il aurait devenir une figure dissidente historique... Mais j’ai l’impression aujourd’hui que dans la grande Histoire il ne laissera pas plus de traces qu’une chiure de mouche.


Commentaires suivants