Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Kosovo, une chrétienté en péril

Le Kosovo-Métochie symbolise la ligne de faille entre l’islam turc et la chrétienté orthodoxe serbe, deux plaques tectoniques qui se sont heurtées en 1389, et dont l’Europe ressent encore les secousses six siècles plus tard.

 

L’occident chrétien est-il menacé ?
Lire chez Kontre Kulture

 

L’instable et artificiel Kosovo, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2084142
    le 19/11/2018 par hvbc
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Mon coeur saigne. Chez nous aussi, en plus dilué.

     

    • #2084191
      le 19/11/2018 par Whyldman
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Ne jamais oublier (qu’entre autres éléments et plein même) que les serbes se sont fait piéger avec comme président un ex-banquier placé par des financiers, et je vous laisse deviner de quelles obédiences... oui oui Milosevic travaillait dans la banque avant de faire de la politique.
      Ca vous rappelle pas un autre président plus "récent" ici même en France ?

      Autre élément très "intéressant", les serbes qu’ont a amené au désir absolu de "reconquista" ont eux aussi eut un fer de lance "intellectuel" pour promouvoir le nationalisme identitaire dans sa version la plus caricaturale, en gros un Zemmour quoi.... j’ai plus son nom en tête mais cherchez et vous trouverez.
      Curieux non ? ..... ou pas....

      Donc je vous laisse devinez à quoi va amener le "national-sionisme" si on tombe là-dedans, et oui bien sûr que c’est une stratégie volontaire de la part des "maîtres d’oeuvre".
      Voyez ce que sont devenus ces pays issus de l’ex-Yougoslavie, surtout la Bosnie, un crypto état mafieux à 3 co-présidents (oui oui) où encore récemment l’OTAN s’y entraînait, et non à faire la guerre mais au maintiens de l’ordre (à méditer).
      Au final ils se sont bien fait "biiiiiiiip" les serbes ..... si on retient pas la leçon faudra pas venir pleurer après.


    • #2084374
      le 19/11/2018 par mi
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Whyldman, les croates aussi ont été touché.Ce n’est l’otan, mais eufor bih, dirigé par un officier autrichien. http://www.euforbih.org/eufor/index.php


  • #2084204
    le 19/11/2018 par effai
    Kosovo, une chrétienté en péril

    destruction des croix dans les cimetièrres par les mafieux albanais mais pas des tombes aux signes communistes, tout est dit !


  • #2084207
    le 19/11/2018 par Gaulois du nord
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Malgré les affirmations péremptoires de nos amis musulmans du quotidien quant à la grande tolérance de l’islam envers ses minorités - souvent antérieur à l’islam - on se rend bien compte du cap entre le discours théorique et la réalité pratique.

    Demandons à Asia Bibi, aux arméniens de 1915-1923, aux serbes du Kosovo et de Bosnie, aux chrétiens d’orient, aux coptes d’Égypte, et même aux français de souche de Seine Saint-Denis de témoigner de l’immense tolérance véhiculée par les tenants de cette religion.

     

    • #2084268
      le 19/11/2018 par Emilien Chaussure
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Il ne faut pas confondre le corpus doctrinal islamique et ce que les Musulmans en font. De plus, la tolérance est une notion fourre-tout qui n’a pas de caractère d’absoluité. Il conviendrait de la définir avant de distribuer les bons points aux uns et les blâmes aux autres.
      "un ami musulman du quotidien".


    • #2084383
      le 19/11/2018 par Vincent
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Pour voir ce que font les musulmans aux minorités, il suffit de regarder lorsqu’ils ont le pouvoir sur une terre donné. Donc parlons des années 600 à 1900 avec le califat pour voir large.

      C’est comme juger le christianisme aujourd’hui alors qu’aucun chrétien n’a le pouvoir. Racialisme de petit blancs embourgeoisés, prêtre pédophile... c’est malhonnête...

      Jugeons le christianisme par ce que le roi très chrétien et le Pape en ont fait, pas par des groupes chrétien actuel.
      Et arrêter avec ce mot " tolérance " ce n’est pas religieux. Respect, pardon, amour etc mais le mot tolérance sonne très maçonnique


    • #2084472
      le 19/11/2018 par VaeVictis80
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Emilien Chaussure
      Juste une question récurrente dans mon mon esprit qui me vient ici sous forme de remarque. N’y voyez surtout aucune haine ou ressentiment, bien au contraire.

      Peut-être n’êtes vous pas musulman...mais français !


    • #2084500
      le 19/11/2018 par Inuit
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Islamisme ou islamophobie primaire, c’est kif-kif. On est dans l’essentialisation, le dogmatisme et la vision abstraite : Dans votre raisonnement,un dogme abstrait régirait et déterminerait les comportements pratiques du quotidien. Le pendant essentialiste de votre commentaire serait de répondre que l’islam est une religion de paix.
      Je pense plutôt de façon concrète, l’enrobage islamique des conflits que vous citez sert surtout à légitimer ces actes. Les intentions seraient en pratique moins "spirituelles".
      Les conflits dans les Balkans sont avant tout identitaires. Les Arméniens ont été massacrés par les jeunes Turcs laïcs et anti-islamiques, ils servaient des buts nationalistes. Les chrétiens d’Orient doivent avant tout leur disparition à l’entité "élue" et à ses sous-fifres occidentaux qui ont décidé de mettre la région à feux et à sang et de les faire partir de leurs terres, notamment en sponsorisant les pires raclures islamistes.
      En définitive, les justifications essentialistes n’ont pour seul but que d’entuber les "teubés" qui veulent bien y croire.


    • #2084520
      le 19/11/2018 par graziano67
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Les monastères et église détruits ont traversé l’occupation ottomane, non ? Ceux qui les détruisent aujourd’hui sont dirigé par l’empire, ils ne sont pas musulmans.


    • #2084522
      le 19/11/2018 par Ben
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Il y a beaucoup de choses à reprocher ici et là aux "musulmans" mais en réalité très peu de ces musulmans pratiquent correctement l’islam ni le pratique tout court. Et même beaucoup de gens au sein des pays musulmans ne sont mêmes pas croyants.
      Au bout du compte on voit à travers ce reportage que les albanais n’ont pas l’intention de propager l’islam mais plutôt de voler la terre aux serbes.
      N’oublions pas que cette guerre de Yougoslavie a été encouragée par nos amis BHL et consort avec comme but ultime la vengeance du rabbin Touitou


    • #2084539
      le 19/11/2018 par Titus
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Il y a beaucoup de choses à reprocher ici et là aux "musulmans" mais en réalité très peu de ces musulmans pratiquent correctement l’islam ni le pratique tout court.




      Le problème avec cette religion c’est qu’il n’existe pas d’intermédiaire entre Dieu et le croyant, si bien que chaque croyant peut se déclarer plus musulman que son voisin, et vice versa, sans qu’aucune autorité cléricale ne puisse jamais trancher définitivement pour savoir qui a raison.


    • #2084725
      le 20/11/2018 par Emilien Chaussure
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @VaeVictis80
      Curieuse opposition de deux déterminations qui se superposent, s’articulent dans une trame multidimensionnelle. Chacun d’entre nous est un composé.
      Je suis un homme, blanc, français, musulman, colérique, fumeur, musicien, ariégeois, marié, père, "guénonien", "soralien", etc.
      Ces déterminations renvoient à des points de vue divers, des niveaux différents. Suis-je moins français parce que je suis musulman ? Peut-être la chose t’étonnera-t-elle, mais c’est dans ma réflexion "islamique" que j’ai appris à assumer ma détermination de français, mais plus encore, à reconnaître et à aimer la part chrétienne dont ma culture (française) m’a fait don. Chacun de nous a une histoire différente, un parcours original.

      Certains Français diront que je ne suis pas un "vrai" Français" tant que je ne suis pas catholique ; certains Musulmans diront que je ne suis pas un vrai Musulman parce que je ne maîtrise pas parfaitement la langue arabe, que je bois du vin (c’est mon côté français !)... Peu me chaud : c’est leur problème pas le mien. Mon problème est d’assumer toutes ces parts, de les articuler intelligemment et d’en extraire le meilleur sur un chemin d’élévation. Je m’y attelle (et c’est dur ! ah ! ah ! ah !) ; chaque voile d’illusion arraché est une victoire pour laquelle je remercie mon Seigneur.


    • #2084754
      le 20/11/2018 par Gaulois du nord
      Kosovo, une chrétienté en péril

      On aura beau prétexter l’existence d’un islam d’un Islam originel pur et pacifique (mythe facile à détruire lorsque l’on lit les sahîh d’Al-Bukhârî et Muslim, textes fondateurs du sunnisme, pleines de meurtre, de sang et de haine envers les mécréants, sans parler des versets guerriers du coran), on reconnait un arbre à ses fruits.
      Les fruits de l’islam ne semblent pas très comestibles, lorsque l’on voit le comportement de ses représentant un peu partout sur la planète.


    • #2085246
      le 21/11/2018 par VaeVictis80
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Emilien Chaussure

      "Peut-être la chose t’étonnera-t-elle" Pas du tout !
      Encore une fois il n’y avait rien d’autre derrière ma remarque que l’attente d’une réaction ou une réponse. Et la nature de votre réponse est tout à fait ce que j’attendais.

      M’ayant fait la courtoisie d’une réponse, je vous en dois une, ainsi que quelques explications.

      Tout d’abord je suis blanc, pas catholique mais empreint de chrétienté ainsi que de paganisme, et pétri de contradictions.
      J’ai dans une autre époque de ma vie, eu le loisir de me déplacer pour des raisons "professionnelles" dans un pays chiite, à la frontière d’un petit pays belliqueux...
      Cette expérience fit éclore le germe d’idées qui existait déjà. Une partie de ces idées concernait ce fameux petit pays...et l’autre les musulmans.

      Les personnes que j’ai rencontrées, chiites pour beaucoup, me firent me poser cette question : comment ces personnes pouvaient-elles être si bien éduquées, civilisées, et compatibles sur beaucoup de choses avec le français que j’étais, alors qu’un certain nombre de musulmans de mon propre pays passaient leur temps à pourrir la vie de ce pays ? (j’ai grandi en banlieue parisienne) Je me suis donc intéressé à l’islam. Pas pour me convertir, mais pour comprendre. Je n’ai pas la prétention d’être un expert, mais j’ai suffisamment lu pour faire la différence entre les différents courants de l’islam et savoir qu’il y a peu de choses en commun entre un wahabbite et un alévite.

      J’ai également fini par accepter assez récemment, lorsque j’ai eu des enfants, et quand s’est posé la question des mes racines, que de tout ce qui me faisait : de mes origines, croyances ou bien de mes opinions politiques, ce qui passait devant tout le reste était le fait d’être français. C’était finalement ma seule loyauté. Cela peut ressembler à une découverte de l’eau chaude, mais pour un petit prolo blanc biberonné au vivre-ensemble et à la haine de soi, c’est revenir de très loin.

      Et je me suis aperçu que ce truc, cet "esprit français" contaminait les idées et les êtres, malgré tout ce qui voulait l’éteindre. Même des allogènes devenus français et aux opinions politiques surprenantes.

      Voilà pourquoi je vous posait cette question, car si le fait d’être français ET musulman (ou bien d’autres choses) n’est pas contradictoire, l’un finit inexorablement par contaminer l’autre, et par devenir cette première loyauté.

      Si vous lisez ces lignes, sachez que je vous remercie pour votre réponse et surtout pour sa sincérité.


    • #2085438
      le 21/11/2018 par Emilien Chaussure
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @ VaeVictis80
      Tout Français, qu’il le veuille ou non, est empreint de chrétienté. La France est, dans son essence, chrétienne (et même : catholique). Si la société française dégénère, j’y vois une conséquence directe de sa déchristianisation.
      J’ai grandi dans une culture familiale laïcarde tendance communiste et n’ai donc eu aucune éducation religieuse (je ne suis pas baptisé). Si j’ai « choisi » l’islam, c’est que l’accès qui me fut donné à la spiritualité (René Guénon) me fit comprendre que les diverses formes spirituelles, religieuses ou non, n’étaient que des expressions d’une même connaissance métaphysique. En prenant le bateau islamique, je reconnaissais tous les prophètes, du premier au dernier. Mais si j’avais été chrétien, baptisé, je serais certainement « revenu » à la doctrine du Christ. Mon islamité ne m’empêche pas, quand je pénètre dans une église, de faire le signe de croix (par respect mais pas seulement...). Je veux bien me définir comme un Musulman christique, à condition de n’y entendre aucun syncrétisme.
      Pour ce qui est du paganisme que tu revendiques, voici : c’est un mot détestable stigmatisant l’ancienne forme spirituelle druidique (paganus, c’est le « péquenot », l’arriéré). Or le catholicisme qui s’est exprimé en France est lui-même empreint de la vieille religion celte. Un « point de jonction » connu est la quête du Graal. Si la connaissance des druides est bel et bien perdue dans son intégralité, elle est néanmoins « passée » dans ce catholicisme particulier qui s’est élaboré en France.
      On pourrait en dire autant de l’islam qui, quoiqu’en disent les puritains, est récipiendaire d’autres formes antérieures (de Perse, d’Inde, de Grèce – lire à ce propos Youssef Seddik Nous n’avons jamais lu le Coran).
      Je suis donc bien d’accord avec toi : un Français ne peut être musulman de la même manière qu’un Africain, un Pakistanais, un Indonésien, un Chinois. Contrairement à ce que pensent ces demeurés de wahhabites, c’est une constante vivification de l’esprit islamique qui, si l’on cherche un peu, même aux origines, n’est pas si exclusivement arabe qu’on le dit... vaste débat !

      A mon tour je te remercie pour ta réponse très aimable. Peut-être à bientôt sur le forum des adhérents !


  • #2084215
    le 19/11/2018 par Gibis
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Il est évident que lorsque les "occidentaux" ont massacré la Serbie dans les années 1990, au prétexte de "sauver les musulmans du nettoyage ethnique", ils ont condamné toute la région du Kosovo (berceau historique de la Serbie) à finir totalement déchristianisée ….. De plus cela sert d’exemple à d’autres pays !!!

     

    • #2084300
      le 19/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      La région était en voie de déchristianisation* déjà sous Tito... Il y a même eu des programmes pour réinstaller des serbes en le faisant venir d’autres régions comme de la croatie par exemple. Ça ne devrait pas etre difficile à vérifier ?

      Résultat une partie des serbes du Kosovo sont des descendants de « migrants » d’autres régions des Balkans !!! L’Albanie tout comme la Serbie sont des deux côtés du Kosovo !!!.. Refuser la complexité de la région c’est habituel chez ceux qui refusent de discuter.

      Que la Serbie récupère le nord du Kosovo et qu’ils laissent aux kosovars l’auto-détermination...

      L’honnêté intellectuelle serait de mettre en évidence la période de christianisation en comparaison avec la période de christianisation... L’islamisation général des albanais a commencé deux siècles après la christianisation générale des serbes... Les Yliriens c’est les albanais... Un résolution des conflits commence par un arrêt de la propagande.


    • #2084376
      le 19/11/2018 par Moije
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Parce que tu crois que les Albanais vont accepter de donner le nord du Kosovo à la Serbie ? Sans contrainte américaine, ça n’arrivera jamais. OK, on a fait venir des Serbes au Kosovo, mais d’autres Serbes en avaient été chassés. C’est le cas de mes ancêtres, au milieu du XIXe siècle. Toute propagande mise à part, il serait juste et bon pour l’avenir que le nord du Kosovo revienne à la Serbie.


    • #2084407
      le 19/11/2018 par Directorium Inquisitorum
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Peter
      Les images valent mieux qu’un discours
      https://www.youtube.com/watch?v=Yw3...


    • #2084441
      le 19/11/2018 par yul
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @peter
      "La région était en voie de déchristianisation* déjà sous Tito"...
      Totalement faux : elle était déchristianisée comme l’a été la Russie communiste, c’est-à-dire superficiellement et temporairement (si on avait laissé l’Histoire de la région se dérouler sans intervenir en faveur des populations musulmanes mais, au final, pour nos amis de Tel-Aviv avec leurs sbires BHL, Kouchner, Fabius et leurs autres coreligionnaires).
      Il y a très peu d’endroit au monde ou les musulmans sont mis en danger par des chrétiens (ils le sont généralement par d’autres musulmans) mais l’inverse n’est pas vrai...
      Même si cela froisse vos convictions religieuses, c’est la vérité !


    • #2084460
      le 19/11/2018 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Peter
      Le propagandiste c’est toi


    • #2084506
      le 19/11/2018 par Guardia Serbia Voluntaria
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Soutien à nos frères Serbes


    • #2084530
      le 19/11/2018 par Starfallah
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Peter
      C’est pas vrai putain, mais ferme là
      Les musulmans ont assez de problèmes pour que tu la ramènes encore
      Tu es un troll ou un antimuslims pour monter tout le monde contre nous ?


    • #2084545
      le 19/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @MoiJe,




      Parce que tu crois que les Albanais vont accepter de donner le nord du Kosovo à la Serbie ? Sans contrainte américaine, ça n’arrivera jamais.




      Je n’ai bien sure aucune expertise sur cette région mais je ne suis pas ignorant pour autant de l’Histoire. Bien entendus il s’agirait d’un échange de régions musulmanes en Serbie contre des régions habités majoritairement par des serbes orthodoxes au Kosovo. Un reportage sur Arte il y a quelques jours exposait la situation selon le point de vue des deux communautés. Voilà le débat après le reportage dans cette soirée théma :
      https://www.publicsenat.fr/article/...

      Ce qu’on apprenait dans le documentaire c’est que la création du Kosovo n’empechait pas dans les textes une redéfinition des frontières... Et surtout que dans les deux camps la perspective de ce genre d’accord était finalement extrement bien perçus !! Le problème c’est qu’il y a une réelle crainte des instances dirigeantes (USA en tête) que cela créer un précédent qui pourrait déstabiliser d’autres régions dans le monde...

      Je salut en tout cas ton esprit positif et la volonté d’aller de l’avant... Tout compte fait il ne faut pas s’accrocher après un millénaire sur le fait que un peu avant les serbes sont devenus chrétiens et un peu après les albanais musulmans...

      Bien évidement il doit y avoir un respect pour les lieux historiques de populations serbes au Kosovo... mais l’avenir n’est pas possible en attisant des rancœurs des deux côtés... Et malheuresement c’est l’interet de beaucoup trop de monde de transformer l’endroit en guerres civiles interminables... Je dénoncerais de mon côté les wahhabites travaillant pour les intérêts américano-sionistes dans leur lutte contre le bloc russe orthodoxe... De l’autre côté il faut admettre le rôle d’extremistes Serbes voulant eux aussi embrasser la région.
      Une méfiance absolue... les dangers viennent de partout...


    • #2084724
      le 20/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @MoiJe,



      Le conflit de 1998-1999 au Kosovo a comporté la destruction volontaire du patrimoine orthodoxe et islamique du pays. Ce processus a commencé au mois de mars 1998, lorsque les forces serbes ont lancé une campagne militaire contre la population albanaise du Kosovo. Les principales cibles des attaques serbes étaient les mosquées. À peu près 207 des 609 mosquées du Kosovo ont subi des dommages ou ont été entièrement détruites. Des écoles religieuses islamiques, des bibliothèques, des bazars historiques islamiques et des maisons-tour (kulla) ont également été ciblés. Trois quarts des quartiers d’époque ottomane, bien préservés dans les villes kosovares, ont été gravement endommagés. Dans la plupart des cas, les dommages causés étaient délibérés.

      http://www.liberte-religieuse.org/k...



      Ce que le reportage n’aborde pas (mais c’est logique dans une guerre civile) c’est les exactions faites de l’autre côté qui ont touchées les populations musulmanes du Kosovo.. Le conflit du Kosovo en 1998 dans un effet domino fait également suite au conflit en Bosnie entre 1992 et 1996..

      Mais élargissons... près de 100 milliards d’euros, a été volé aux Serbes et Croates par leurs présidents respectifs, Slobodan Milosevic et Franjo Tudjman, en pleine guerre. Alors que les deux présidents poussaient à la haine et au nettoyage ethnique, ils mettaient au point ensemble et avec la complicité d’un grand nombre de banques européennes un dispositif de blanchiment complexe. Celui-ci a abouti à 2 comptes joints dans 2 banques “yougoslaves” à Londres & Paris. Et ils nous vendent le choc des civilisations...
      http://la-feuille-de-chou.fr/archiv...


    • #2084792
      le 20/11/2018 par Mandrake
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Peter par ta rhétorique obsessionnelle absurde et débilitante Vous !!! Vous représentez un danger pour la communauté que Vous voulez représenter tout en donnant l’illusion de défendre ...


    • #2084834
      le 20/11/2018 par Augustin Barruel
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Soutien inconditionnel et total à Nos Fères Chrétiens-Orthodoxes-Serbes


    • #2084857
      le 20/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Mandrake,
      je suis une des rares personnes qui accepte de répondre à vos interrogations, vous devriez vous montrer moins ingrat...


    • #2084881
      le 20/11/2018 par Koprotkiner’s
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Peter
      Alors je connais pas les albanais en Albanie , mais je les connais ici, qui mendient agressivement , volent, agressent, se droguent, rackettent, (Toulouse, hôpital Purpan, centre ville, rocade-périphérique, entrée de la ville, banlieue, route d’Espagne, etc..)
      On peut me raconter ce que l’on veut , ceux qu’il y a vers Toulouse et qui pillent les campagnes, et les fermes ,jusqu’à Saint-Gaudens, Auch, Albi, Montauban, sont de véritables parasites dangereux et violent
      Alors je comprends très bien les Serbes
      Et c’est d’ailleurs ce qui nous arrive avec nos maghrébins islamo-racailles et nos afros rappeurs et dealers
      Le constat n’a rien de raciste, c’est juste un constat, mais les habitants du Mirail, Bagatelle , la Faourette, les Izards , cité de la Gloire , Amouroux, cité Madrid (cités de Toulouse) c’est pas nos harkis de 62 ou nos tirailleurs sénégalais mon cher ami @Peter
      C’est bien une balkanisation de la France, de l’Europe et du monde que l’on vit
      Et vouloir le nier n’est pas une attitude consciente de ta part
      Combien de Youssef Hindi dans ces quartiers ?????


    • #2084908
      le 20/11/2018 par Pope Iznogoud
      Kosovo, une chrétienté en péril

      . . . sans mentionner ici les crimes et les délits tellement ils sont nombreux et la liste exhaustive de cette Mafia Albano-Kosovare sur le territoire National Français .


  • #2084228
    le 19/11/2018 par Petit Blanc
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Le musulman du quotidien, une chance pour toute l’Europe. L’ennemi de mon ennemi n’est pas forcément mon ami, surtout quand l’ennemi d’en haut le fait rentrer par le bas pour me supplanter démographiquement. Nous avons tous connu des gens venus s’installer il y a 40 ans pour vivre à l’occidental, ils étaient sympathiques c’est vrai. Nous les avons aussi vu changer eux même à travers le temps et adopter les codes actuels (voile, ne plus cottoyer des occidentaux, revendications, haine anti-france ...). La France est truffée de bombes à retardement.


  • #2084371
    le 19/11/2018 par système
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Actualité des relations franco-serbes ces derniers jours.



    La polémique n’a cessé d’enfler à Belgrade depuis les commémorations de l’Armistice à Paris : le 11 novembre dernier, le président serbe Aleksandar Vučić était placé dans une autre tribune que celle d’Emmanuel Macron. Un « outrage » selon la Serbie, qui rappelle sa contribution essentielle à la Première Guerre mondiale, alors que e président français doit se rendre à Belgrade début décembre. Les Serbes ont très mal pris ce qui a été présenté comme une « maladresse ».

    Tout est affaire de symboles et ces derniers sont très importants dans les Balkans. Lors des commémorations de l’Armistice à Paris, le président serbe, Aleksandar Vučić, n’a pas caché sa colère et a déclaré avoir eu la « gorge serrée » par le traitement que la France lui a réservé. Ce dernier était en effet placé dans une tribune secondaire, loin des puissants de ce monde, alors que son meilleur ennemi, le président du Kosovo Hashim Thaçi, était lui assis juste derrière Vladimir Poutine, Donald Trump et Angela Merkel. Une « maladresse » selon l’ambassade de France à Belgrade, qui a présenté des excuses officielles et rappelé le rôle essentiel de la Serbie dans la Première Guerre mondiale, notamment sur le front d’Orient, qui a eu une influence déterminante sur l’issue de la Grande Guerre. Quelques heures après les cérémonies à Paris, le monument récemment rénové célébrant l’amitié entre la France et la Serbie à Belgrade, dans la forteresse de Kalemegdan, a été vandalisé. L’inscription « À la France » a même été souillée de peinture noire



    http://www.rfi.fr/emission/20181119...


  • #2084498
    le 19/11/2018 par Eric95
    Kosovo, une chrétienté en péril

    En Afrique du Nord, les musulmans ne furent pas les gentils conquérants dont parlent les pseudo-historiens à la solde du système :

    "La présence de l’islam en Afrique du Nord et en Andalousie sur plusieurs siècles semble avoir été préparée par une conquête plutôt facile, dans les versions apologétiques des sources islamiques. Sauf que la présentation historique contemporaine est beaucoup plus contrastée...
    La présence de l’islam en Afrique du Nord et en Andalousie sur plusieurs siècles semble avoir été préparée par une conquête plutôt facile, dans les versions apologétiques des sources islamiques. Sauf que la présentation historique contemporaine est beaucoup plus contrastée. Et l’historiographie récente de ces contrées ancrées en Afrique et en Méditerranée autorise une autre lecture. C’est ce que fera Mouna Hachim, femme de lettres et passionnée d’histoire, se fondant sur des documents variés et peu connus."

    Mouna Hachim : "La question de l’islamisation est extrêmement importante parce que justement parmi les mythes véhiculés, c’est que cette islamisation aurait été un long fleuve tranquille et que les révoltes berbères se résumaient à quelques mouvements sporadiques éphémères hors on sait que ce n’est absolument pas le cas."

    https://www.franceculture.fr/emissi...

     

    • #2086098
      le 22/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Jé ne vais pas remettre en doute les recherches de cette dame mais il faut reconnaître que la critique de l’Islam a bonne presse. Les éditeurs sont toujours persuadés de faire un carton lorsqu’ils critiquent l’Islam. Bien entendus d’autres chercheurs trouvent d’autres choses mais n’auront jamais accès à un réseau pour en faire la promotion au publique.

      Marion Sigaut, elle cherche... elle trouve... mais décidément ça n’interesse pas les médias !!!... Ouvrez les yeux, il n’y a rien d’anodin dans la critique de l’Islam promus par les éditeurs. C’est le postulat de départ : ensuite il faut juger sur pièce..

      Il suffit de se poser la question la suivante : que produit culturellement et intellectuellement le Maroc ? Un exemple éloquent... les films produits au Maroc ces dernières decenies... Y’a toujours une histoire d’homosexuel contre la société civile ou une femme en révolte contre la société patriarcale et bla-bla-bla... Lorsqu’il y a ce genre de poncifs c’est que la fabrication est formaté... Quand vera t on un film sur la prostitution pour pédophiles ? LOL... les vérités ne sont pas bonnes à dire ?

      Et bien entendus ces films ne sont pas destinés à une audience marocaine ou alors juste les très riches en crise existentielle..... Après c’est toujours des coproductions européennes et donc nécessairement des sujets vendeurs pour une audience européenne.

      Bien entendus une grosse partie du cinéma est basé sur la critique de sa société. Mais que serais le cinéma français si les cinéastes français critiquaient pour plaire à l’oeil des américains qui seraient à l’origine de la commande ?


  • #2084574
    le 19/11/2018 par Titus
    Kosovo, une chrétienté en péril

    C’est émouvant et instructif de voir à quel point c’est l’église qui est le cœur qui a permis au peuple serbe de survivre aux exactions musulmanes.


  • #2084627
    le 20/11/2018 par željko Jakić
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Ce documentaire est une entreprise de propagande se basant sur des fausses informations.
    Dès le début du documentaire une carte de la principauté de Serbie de 1389 comprenant la Bosnie et l’Herzégovine est présentée.
    Jamais je dis bien jamais la Bosnie et l’Herzégovine n’ont fait partie de quelque entité serbe que ce soit !

     

    • #2084927
      le 20/11/2018 par Moije
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Bah, faut pas t’emballer, mon pote. Le documentaire est consacré au Kosovo, pas à la Bosnie, donc ça n’a pas pas d’importance ; d’autant que 95% des gens qui verront ces images ne connaissent pas les contours de la Serbie, surtout pas ceux de 1389. Après, ça ne change rien au quotidien des Serbes du Kosovo en 2018. T’en as rien à cirer ? Eh bien, ce n’est pas le cas de tout le monde ici. Et puis, personne ne t’oblige à regarder, si ?
      C’est fou la propension des Croates, Bosniaques et Albanais à sauter sur la moindre occasion de dénigrer tout ce qui est serbe (à tous les niveaux - artistique, historique, religieux, linguistique !), de minimiser les souffrances de ce peuple. ça en devient pathologique, franchement. Sans déconner, c’est pas sain, les mecs. Reprenez-vous, il n’est pas trop tard.


    • #2084963
      le 20/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @MoiJe,
      Il n’est pas normal de minimiser les souffrances des serbes. Mais dans ce reportage il y a des maladresses...il y a un parti pris un choix éditorial de présenter les souffrances des serbes sans jamais faire une allusion aux souffrances des albanais... Tu me diras dans une guerre civile les violences réciproques ça tombe sous le sens... mais le niveau de culture aujourd’hui est tellement bas qu’il est regrettable que ce ne soit pas abordé pour présenter le contexte.

      Plus haut j’ai donné un lien vers une émission de public sénat concernant la partition du Kosovo.. lors de leur reportage il y a un soucis d’équité en présentant le conflit perçu des deux côtés. C’est dommage de présenter une émissions des merdias pour donner un exemple de déontologie journalistique un peu plus classique. Je trouve que c’est une erreur par exemple de dire qu’il y a 150 églises qui ont été détruites sans aborder le fait que de l’autre côté il y en a eu peut être bien plus de mosquées détruites (selon les chiffres que j’ai de disponibles). Et les Albanais sont pourtant majoritaire.

      Vers la fin du reportage il y a un pope (un prêtre chrétien orthodoxe) qui s’exprime dans un français impeccable et qui lui est parfaitement et méticuleusement équitable. Mon sentiment c’est qu’il représente la majorité des prêtres et l’esprit général.

      Il est également évident qu’en ce moment c’est surtout les populations serbes qui vivent la situation de minorité ou les rancœurs peuvent être parfois tenace. Alors oui, numériquent pour ainsi dire, aujourd’hui les serbes sont bien plus à plaindre en ce qui concerne le Kosovo... Et c’est les serbes qui ont subit un bombardement de l’OTAN.. Mais l’opinion publique avait été bien préparé avec le ton belliqueux des warlords...

      Et comme je l’ai dit dans un autre post les enclaves à majorité serbes devraient intégrés la Serbie et ça devrait en même temps apaiser les autres régions où ils sont très minoritaires... Il faut aller de l’avant... Je n’ai aucun doute que la nation serbe a beaucoup à apporter et c’est probablement les injustices qu’ils ont vécus qui les amènera sur un chemin de vérité et de respect dont la sagesse du pope est une bonne illustration.


    • #2084994
      le 20/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Ce que je voulais aussi dire c’est que le pope, son opinion et son discours est par exemple en contradiction avec l’attitude des experts géopolitiques et du directeur de l’ONG. C’est particulièrement maladroit à mon avis d’avoir des témoiniages de serbes « encadrés » par un discours d’experts français...


    • #2085350
      le 21/11/2018 par Moije
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @ Peter J’ignore de quels chiffres tu disposes mais, franchement, je doute qu’il y ait eu plus de 150 mosquées détruites au Kosovo. Il y en a eu, à n’en pas douter, mais dans le contexte de 1999, de la guerre, des bombardements de l’OTAN. Les 150 églises serbes dont il est question dans le documentaire ont été détruites en 2004, après cette histoire inventée d’enfants noyés par des Serbes.
      Sinon, pour ce qui est de la partition, je suis pour, évidemment. Avec échange de territoires, pourquoi pas. Mais ce serait la porte ouverte à d’autres partitions, surtout en Bosnie, ce que les occidentaux ne veulent pas car ce serait un terrible aveux d’échec.


    • #2085612
      le 21/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril


      Le conflit de 1998-1999 au Kosovo a comporté la destruction volontaire du patrimoine orthodoxe et islamique du pays. Ce processus a commencé au mois de mars 1998, lorsque les forces serbes ont lancé une campagne militaire contre la population albanaise du Kosovo. Les principales cibles des attaques serbes étaient les mosquées. À peu près 207 des 609 mosquées du Kosovo ont subi des dommages ou ont été entièrement détruites. Des écoles religieuses islamiques, des bibliothèques, des bazars historiques islamiques et des maisons-tour (kulla) ont également été ciblés. Trois quarts des quartiers d’époque ottomane, bien préservés dans les villes kosovares, ont été gravement endommagés. Dans la plupart des cas, les dommages causés étaient délibérés.

      http://www.liberte-religieuse.org/k...




      207... il n’y a pas de différences entre celles ayant subit des dommages et celles totalement détruites. On peut également croire que dans les 150 églises il y en a qui sont partiellement détruites.
      Les principales cibles des attaques serbes étaient les mosquées. Et ça c’est en 98-99. Je voudrais te dire que le Qur’an comporte un verset contre (!) la destruction d’église... les albanais n’etaient pas forcément très religieux mais ça n’est pas eu qui ont lancé cette « mode »... C’est le centre du discours belliqueux des warlords serbes que d’éradiquer toutes présence albanaise (musulmane) comment être surpris que des abrutis suite à un incident copie cet acte immonde après un fait divers (mensongé) ?

      Pour la Bosnie vu qu’il n’y a pas de levier de compensation la tache pourrait être plus difficile... Mais peut être que les serbes de Bosnie peuvent vivre en minorité dans une majorité musulmane ?

      En tout cas... sincèrement avoir transformer ce conflit en conflit religieux fut une très grave erreur... car vous avez fait entrer l’hérésie wahhabite dans la région... même si elle n’arrive pas bien à progresser. Roger Garaudy avait bien expliqué que les craintes des serbes de vivre sous la charria suite à la volonté d’indépendance duprésident bosniaque furent justifié vu lafaçon diabolique dont été presenté l’Islam dans les médias. Mais concrètement les serbes connaissaient leurs voisins musulmans et ils savaient qu’ils n’étaient pasdes barbares.

      Beaucoup d’erreurs des deux côtés c’est toujours les risques d’une guerre civile... Le Liban lorsqu’ilsont compris qu’ils étaient au milieu d’enjeu géopolitique qui les dépassent on réussi la paix.


  • #2084765
    le 20/11/2018 par AПИС
    Kosovo, une chrétienté en péril

    En tant que serbe , je ne mettrais pas tout cela sur le dos de l’islam. Mais je suis convaincu qu ’ il y a des nations extremement malades comme celles des albanais, croates ou bosniaques . On juge les nations en tant de guerre et les peuples que je viens de citer se sont montrés extremement cruels envers les populations civiles serbes jusqu’ a en degouter leurs maitres allemands et nazis. Pendant la 1 ere et la 2 eme guerre mondiale, les viols et assassinats massifs de femmes et jeunes filles , la torture systematique d’enfants , de bébés , xd femmes , de soldats prisonniers ....et j’en passe. Le summum de l’ atrocité humaine. Et pourtant les croates ne sont pas musulmans mais bien catholiques Le soutient de l’empire qu’ils ont recu dans les annees 1990 leur a permis de faire des inversions accusatoires historiques vis a vis des’serbes, bien aidés par les BHL, Kouchner et autres fiantes du’systeme. Et meme durant la guerre avec les musulmans bosniaques et les albanais musulmans, les serbes ont recu le soutient de plusieurs pays musulmans comme la Libye , la Syrie, l’ Irak, ( comme par hasard) , ou de personalites musulmanes comme le Cheik’Imram Hossein ...De plus les ottomans musulmans ont epargné les eglises’et monasteres serbes du .Kosovo.durant 4 siecles d ’ occupation. Durant la 1 ere guerre mondiale, il y a’eu une garnison militaire du Sandzak constituée de musulmans ( qui se declaraient serbes de confession musulmane car islamisés a l’epoque ottomane) qui a participé heroiquement a la defense de Belgrade . Nous revendiquons a la place d Israel d’avoir eu l’armee la plus morale du monde et d’ailleurs , devant le siege de la croix rouge en’Suisse , a l’entrée du batiment, figure une plaque en memoire a cette moralité affichée par l’armee serbe. Bien sur durant les dernieres guerrzs yougoslaves , des serbes ont commis des exactions , mais pas autant que le pretend l’empire et il l’a fait sourtout pour camoufler les exactions de leurs petits proteges siumis, et salir’les serbes. Markale, Srebrenca Racak.... aujourd’hui nous savons tous que ce sont des montages , meme d’anciens officiels americains l’avouent. Enfin bref, les albanais detruisent plus les batiments orthodoxes au Kosovo non au nom de l’islam car se sont de tred mauvais musulmans, mais bien au nom d’un holdup historique identitaire. Les croates nous haissent car notre bravoure et notre heroisme historique leur envoi a la face leurs frustrations’historiques de soumis pendant 1 000 ans !

     

    • #2085257
      le 21/11/2018 par željko Jakić
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Je pense que c’est toi qui t’emballes Moije !
      Je comprends tout à fait que tu sois ennuyé par ma remarque sur le "documentaire" vu qu’elle met en exergue la propension incommensurable des Serbes au mensonge.Car les frontières de la Serbie moyenageuse sont connues.Et une chose est certaine, jamais celles-ci n’ont englobé les territoires croates de Bosnie et d’Herzégovine à l’ouest de la Drina.
      Ce qui démontre bien que ce documentaire mensongé a pour but de justifier les prétentions territoriales serbes sur une partie de la Bosnie-Herzégovne en faisant croire qu’au moyen-ãge la B-H était serbe.


    • #2085535
      le 21/11/2018 par Achille Zapata
      Kosovo, une chrétienté en péril

      la Bosnie-Herzégovine était peuplée de slavons Chrétiens-Byzantins et parlaient la langue slave Serbo-Croate et ce sont les envahisseurs Turco-Ottomans qui ont islamisés de force les populations autochtones de Chrétiens-Orthodoxes slaves et ces memes Ottomans pratiquaient le kidnapping de masse d’enfants Chrétiens dans ces pays conquis pour en faire des Janissaires (corps d’armée de mercenaires Ottomans) et sans parler des innombrables exactions et crimes commis sur ces opprimés d’un islam raciste et hégémonique .


    • #2085621
      le 21/11/2018 par Joarc
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Votre façon de voir les croates n’est du tout chrétienne... De plus, des massacres horribles il y en a eu des deux cotés. Les portraits manichéens de situations de guerre, c’est pour ceux qui croient aux bisounours.

      Plutot que de rester coincé dans les divisions du passé, ce qui est le propre des religions de la circoncision, voyez l’avenir qui ne pardonne jamais. C’est toute la force du Christianisme, qu’il soit catholique ou orthodoxe, de savoir pardonner et de passer à autre chose. C’est ce qui a permis à l’occident de se relever des deux guerres mondiales.
      Je crois que les jeunes croates et serbes on autres choses à faire que de ressasser des conflits qui appartiennent au passé...


    • #2085699
      le 21/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @achilleZapata,

      Oui on peut considerer la mise en esclavage, le servage comm injuste. Et retirer des enfants à leur parents bien pire encore.

      Les janissaires c’est l’invention des lycées... les janissaires étaient pris (kidnappés par l’état) à l’adolescence ou dans l’enfance toujours après l’âge de raison (+ de 7 ans). Ils n’étaient paspris dans le berceau (!) et ayant développés des liens charnels et fraternels avec leur familles (!) devenus adultes -devenus des personnes importantes- ILSconservaient des liens avec leurs familles et leur régions. Pas de rupture de la mémoire familiale. C’est comme envoyer ses enfants en pension mais sans les revoir jusqu’à qu’ils grandissent et renoues les liens (ou pas.. pour X raisons mais ils avaient la liberté d’agir en ce sens).

      Je ne justifie pas pour autant. Mais c’était une entreprise pour prendre sous la coupe de l’empire tous les enfants et adolescents surdoués pour en faire une armée de Spartacus. À un autre endroit vous parlez d’institutions racistes... ce qui est un contre sens. C’est d’aillleurs ces élites cosmopolite qui ont souvent pris le pouvoir du khalifa (mamelouk).

      Toutes les entreprises de colonisation (c’est un empire) ont le soucis d’administrer les provinces... et dans ce cas le fait de créer une élite autochtone pour l’administrer avait aussi des « bons » côtés... Des enfants de serbes ne pouvaient pas être malveillants avec les personnes originaires de leur région. Je suis de toute façon contre la colonisation et ne croyez pas que je parle de pragmatisme....

      Il n’y a pas eu de politique de conversions... c’est tout le contraire... l’empire ottoman a cherché à ralentir les conversions et parfois ne les reconnaissaient pas ! Je l’ai lu dans le livre de référence : Histoire de l’Empire ottoman de Robert Mantra. Avez vous déjà entendus un bosniaque dire que ses ancêtres ont été convertis de force ?

      Si il y avait vraiment des conversions de force massivement comme vous le prétendez, il n’y aurait pas des chrétiens dans la région !!! Et de toute évidence les musulmans et chrétiens sont repartis comme des confettis !!!! Ce qui s’explique facilement par des conversions individuelles puis de village et région, mais avec des limites vu que d’autres groupes n’étaient pas intéressés par la spiritualité de l’Islam.

      C’est pas bien compliqué... si il y avait eu conversion forcées il n’y aurait pas des villages chrétiens au milieu de villages musulmans...


  • #2084780
    le 20/11/2018 par national-socialo-communiste de droite...
    Kosovo, une chrétienté en péril

    La Yougoslavie est devenue une grande nation grâce à TITO et fut démantelée après sa mort par l’Otan. La communauté de lumière toujours aux commandes lorsqu’il s’agit de pousser les communautés les unes contre les autres pour in fine prendre le contrôle des nations ou les réduire à néant. C’est ce qui nous attends avec le national-sionisme...


  • #2084816
    le 20/11/2018 par spirit
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Y’à plus que le nord de Mitrovica qui soit,encore,Serbe (Avec quelques enclaves plus au sud).....Ils étaient très majoritaires au début du XXe siècle...Deux guerres mondiales et Tito (qui détestait les serbes) ont fait le reste... !!

     

    • #2084893
      le 20/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Non justement pas lors du vingtième siècle...



      XXe siècle
      Le journaliste britannique H. Brailsford estimait en 1906 que les deux tiers de la population du Kosovo étaient albanais et un tier serbe. Les districts les plus peuplés de l’Ouest de Djakovica et Peć seraient entre 20 000 et 25 000 ménages albanais, contre les quelque 5 000 serbes. Une carte d’Alfred Stead, publiée en 1909, montre que le même nombre de Serbes et Albanais vivaient dans le territoire.

      L’Érudit allemand Gustav Weigand a fournis les données statistiques suivantes sur la population du Kosovo, basé sur la situation d’avant-guerre au Kosovo en 1912 :

      District de Pristina : 67 % d’Albanais, Serbes 30 %
      Prizren District : 63 % d’Albanais, Serbes 36 %
      Vučitrn District : 90 % d’Albanais, Serbes 10 %
      Uroševac District : 70 % d’Albanais, Serbes 30 %
      Gnjilane District : 75 % d’Albanais, Serbes 23 %
      District de Mitrovica : 60 % de Serbes, 40 % d’Albanais

      Metohija avec la ville de Djakovica est en outre définie comme presque exclusivement albanais par Weigand. Citant des sources serbes, Noel Malcolm stipule également que lorsque les populations du Kosovo en 1912 sont passées sous contrôle serbe, "la population serbe orthodoxe était à moins de 25 %"



    • #2084936
      le 20/11/2018 par MAX
      Kosovo, une chrétienté en péril

      . . . les AK 47 (AKM) en provenance des pays de l’Est armes de guerre de prédilection utilisées par des terroristes islamistes comme les truands-dealers de drogue et les mafieux narcotrafiquants en France sont en réalité en provenance de l’Albanie, du Kosovo et de leurs réseaux et Mafias Albano-Kosovare .


    • #2085014
      le 20/11/2018 par Slavia Serbia
      Kosovo, une chrétienté en péril

      pour mémoire ... tout comme en Iraq et en Syrie les jihadistes islamistes affluaient du monde entier en général d’Europe et en particulier de France pour faire la guerre (Djihad) contre les Serbes qui ont du faire face à Eux-seuls contre tous ces féroces et cruels ennemis héréditaires . . .


    • #2085199
      le 20/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @slavia Serbia,
      mais en Bosnie comme au Kosovo ce sont les serbes qui ont commencés les hostilités. Par la suite de l’aide est venu d’autres pays pour combattre à leur côté alors qu’il y avait innocent embargo sur les armes.

      N’est ce pas les hooligans du Tigre Arkan qui sont partis en mercenaire en Croatie pour assasiner des civils ? N’est ce pas des combattants serbes qui sont parti en Bosnie pour se battre avec leur frères serbes de Bosnie ? Il fallait dans ce cas s’attendre à ce qu’il y ai des combattants venant de toute part...

      Condamnez vous de la même façon les milices de combattants internationaux partis en Ukraine pour combattre du côté des russophones orthodoxes ?


    • #2085218
      le 20/11/2018 par Slavia Serbia
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Peter et vous ! condamnez vous ? les islamistes de l’ISIS en Syrie et en Iraq et les attentats meurtriers perpétrés dans le Monde en général et en particulier en Europe et tout particulièrement en France par les terroristes islamistes ?


    • #2085511
      le 21/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril


      @Peter et vous ! condamnez vous ? les islamistes de l’ISIS en Syrie et en Iraq et les attentats meurtriers perpétrés dans le Monde en général et en particulier en Europe et tout particulièrement en France par les terroristes islamistes ?




      Oui mon ami je ne fait que ça !!! Dénoncer la secte wahhabite et son émanation qu’est le takfirisme. Le Quran condamne explicitement la destruction de synagogue église et mosquée ou le nom de Dieu est beaucoup prononcé... Daesh a détruit massivement des mosquées au moyen orient...

      Je n’ai rien contre les serbes, absolument rien contre les orthodoxes et je suis favorable à Imran Hosein et sa lecture eschatologique du Quran concernant les « Rum » et l’alliance bienfaitrice qu’ils feront à la fin des temps. La dénomination religieuse est secondaire au bon comportement.


  • #2084835
    le 20/11/2018 par Kalel
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Toutes ces guerres depuis les années 90 (europe, orient) ont eu pour conséquences la dispartion des chrétiens et la destruction du patrimoine chrétien, qui plus est, dans le berceau du pays en question...
    Hasard ? Ou sont nos bien-pensants pour dénoncer la persécution massive des chrétiens dans le monde ? Que font l’OTAN ou l’ONU ?

    "Une fois c’est un hasard. Deux fois est une coïncidence. Trois fois est action de l’ennemi."

     

    • #2085187
      le 20/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Est ce que les lieux culturels, les lieux de cultes musulmans ont également été détruit au Kosovo par exemple ?


    • #2085198
      le 20/11/2018 par Titus
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @Peter

      De quand datent les mosquées au Kosovo ? Y-a-t-il une mosquée dans chaque village comme il y a une église dans chaque village ?
      Les Chrétiens ne persécutent en général pas les Musulmans. C’est l’inverse qui est souvent vrai.


    • #2085226
      le 21/11/2018 par Slavia Serbia
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Historiquement tous les pays Balkaniques sont originellement Chrétiens Orthodoxes majoritairement et Catholiques et ce sont les Turcs-Ottomans de l’Empire dit de la >sublime porte> qui sont les envahisseurs et les esclavagistes des populations Slaves en particulier ... @PETER


    • #2085497
      le 21/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril


      De quand datent les mosquées auKosovo ?




      Très peu de temps après les églises.




      Y-a-t-il une mosquée dans chaque village comme une église dans chaque village ?




      Oui, dans chaque village albanais la question n’a aucun sens, tout comme l’église, la mosquée est le centre de la communauté.




      Les Chrétiens ne persécutent en général pas les Musulmans. C’est l’inverse qui est souvent vrai.



      Affirmation gratuite qui ne reflète pas l’Histoire récente (et en contradiction avec l’hégémonie occidentale que Bush qualifiait de « chrétienne » par exemple). En 1989 suite à la suppression de l’autonomie du Kosovo par Slobodan Milošević l’arrivée de troupes serbes ne fait aucun doute sur ceux qui commence les hostilités (comme en Bosnie).

      Les Illyriens sont les ancêtres des Albanais. L’albanais c’est la langue des illyriens..c’est pas bien difficile à comprendre. Les Illyriens apparaissent au xxe siècle av. J.-C. Ce sont les autochtones de ces régions depuis plusieurs millénaires !!! Les Serbes et Croates sont en provenance du Nord des Carpates (Sud de la Pologne actuelle) !!

      À la fin du xie siècle, Vukan de Rascie, alors l’État serbe le plus puissant des Balkans, agrandit les frontières de son pays vers le sud, en conquérant la majeure partie de l’actuel Kosovo.

      À la fin du xiie siècle, la dynastie serbe des Nemanjić parvient à étendre considérablement la Serbie vers les terres slaves du sud. Durant le règne du roi Milutin, de nombreux édifices destinés à la vie spirituelle du peuple serbe (églises et monastères) sont édifiés en Rascie, en particulier au Kosovo. Ils décident donc de déplacer le centre de gravité du royaume de Serbie vers le Kosovo.

      En 1346, l’archevêché se transforme en patriarcat et devient le siège de l’Église orthodoxe serbe. Apres l’effondrement de l’empire de Dusan en 1385 de puissants seigneurs albanais dirigeaient la plupart des régions albanophones des Balkans, de Kosovo à Arta. Il y a peu près 100 ans entre la christinisation serbe de la région et l’islamisation massive des albanais... La différence entre le père et le fils ou le petit fils. Voilà pourquoi il y a une vraie différence entre les communautés serbes et albanaises.

      Les quelques albanais que j’ai rencontré n’ont aucun problèmes avec les chrétiens qui existent de toute façon en minorité en Albanie. Ces régions ne sont pas densément habitées pourquoi la guerre ? La géopolitique des grandes puissances...


    • #2085623
      le 21/11/2018 par Achille Zapata
      Kosovo, une chrétienté en péril

      vos litanies à datations pseudo historiques sont parsemés de contre vérités fallacieuses pour la plupart ! et pour faire dans la brièveté concise tous ces pays du Balkan dont l’Albanie et la Bosnie-Herzégovine faisaient partis intégrantes de l’empire Byzantin Chrétien-Orthodoxe d’Orient sous Justinien 1er ou (le Grand) Empereur Romain d’Orient .


    • #2085629
      le 21/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @zapata
      Les Serbes et Croates ne sont ils pas en provenance du Nord des Carpates (Sud de la Pologne actuelle) ?!
      ..et qui sont les illyriens autochtones depuis des millénaires dans la région ? Les albanais... Ça n’enlève pas pour autant les droits des serbes.. mais nous discutons vérité historique.


  • #2084897
    le 20/11/2018 par Karim
    Kosovo, une chrétienté en péril

    L’Orthodoxie, ce mystère religieux !
    Les croisés ne l’ont pas épargné,
    Ni l’Empire ottoman,
    Le communisme n’est pas en reste,
    Et l’atlantisme maintien cette interminable oppression envers ces peuples.
    Imran Hosein aurait-il entièrement raison sur le rôle fondamental des gens qui composent cette branche chrétienne dans l’eschatologie et la "très" grande guerre pour que tout soit fait de tous pour que les orthodoxes ne s’émancipent pas et ne fassent pas d’importantes alliances ?

     

    • #2085686
      le 21/11/2018 par Joarc
      Kosovo, une chrétienté en péril

      On peut faire le même bilan avec le catholicisme qui a miraculeusement survécu à 2000 d’histoire.


    • #2085743
      le 21/11/2018 par Joarc
      Kosovo, une chrétienté en péril

      On peut faire le même bilan avec le catholicisme qui a miraculeusement survécu à 2000 ans d’histoires, à l’Empire Romain, aux multiples invasions barbares, aux multiples invasions sarrasines et barbaresques, au protestantisme, aux ottomans, à Napoléon, aux révolutions, aux républiques laïcistes, au communisme, au nazisme, à l’anticléricalisme d’état, à la maçonnerie aux sectes occultes et à la cia (en cours)...etc


    • #2086826
      le 23/11/2018 par Karim
      Kosovo, une chrétienté en péril

      @ Joarc,
      Effectivement, toute religion ou idéologie a été attaquée ou oppressée à un moment donné de son histoire.
      Je pense quand même, à la lecture des évènements passés et présents que l’orthodoxie a un vécu plus douloureux que les autres et surtout qu’on a moins oppressé en son nom !


  • #2085597
    le 21/11/2018 par Peter
    Kosovo, une chrétienté en péril

    La liberté d’expression est sacrement en danger sur ER... Ne croyez vous pas qu’il faut avoir un peu d’avance sur les autres en laissant la vérité s’exprimer ?

    Et si ça n’est pas la vérité que les propos des uns et des autres soient contesté ? Quel est votre intérêt de faire de la reinformation ?

    François Desvignes (un habitué du forum) disait qu’il s’agit selon lui d’utiliser un maximum la propagande car nous sommes en temps de guerre. Je n’ai pas trouvé cela concordait à l’esprit français. Je ne crois pas que cela soit un grand service aux francais cherchant à se faire une idée d’empecher que les conversations aient lieu.

    Je ne pense pas que les serbes pensent qu’ils sont les illyriens présent depuis des millénaires.. Ils tracent leur origines (avec fierté) aux Sud des Carpates. Ce qui ne remets pas en cause leur présence dans cette région.

    La vérité ne serais ce pas le chemin le plus court vers la réconciliation ? À ce que je sache dorénavant (le Kosovo finira par faire un échange d’enclaves serbes contre des enclaves musulmanes) la démarcation entre le nord serbe et le sud albanais est en voie de normalisation... pourquoi ne pas saisir cette opportunité pour enterrer la hache de guerre ?

    Quel est l’interet d’une autre guerre contre les musulmans en Europe ? Vous voulez vraiment que la réthorique anti-musulmane de soit disant envahisseurs soit amplifier ou ajouter une part de vérité au débat ? Les albanais ne sont pas des turcs.. et même si il y a eu une immigration turc au Kosovo ceux-ci parle albanais (!) et non pas le turc la langue administrative de l’empire ottoman...
    À vous de voir...

     

    • #2085631
      le 21/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Ce que je disais c’est que le simple fait qu’ils parlent albanais et non pas turcs comme d’autres minorités musulmanes dans les Balkans prouvent qu’ils sont majoritairement descendants d’albanais et non pas de turcs !


  • #2085618
    le 21/11/2018 par Joarc
    Kosovo, une chrétienté en péril

    Le serbes récupéreront le Kosovo avec l’aide de la Russie. C’est une question de temps. L’Empire s’effondre et toutes ses créations artificielles vont suivre cette chute.

     

    • #2085710
      le 21/11/2018 par Peter
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Je vois une contradiction avec ce que vous affirmiez plus haut...



      Message de Joarc :

      Plutot que de rester coincé dans les divisions du passé, ce qui est le propre des religions de la circoncision, voyez l’avenir qui ne pardonne jamais. (...)
      Je crois que les jeunes croates et serbes on autres choses à faire que de ressasser des conflits qui appartiennent au passé...




      Personnelement, je crois la même chose pour les jeunes musulmans des Balkans. Et au lieu de faire la promotion de la reconquista qui a fait sombrer la région dans une decenies de violences (comme les communautés dans la région) je crois que l’issu est de céder des enclaves contre d’autres enclaves. Et que les minorités qui subsistent des deux côtés défendent une égalité des droits...


  • #2086095
    le 22/11/2018 par Vuk Brancovic
    Kosovo, une chrétienté en péril

    le KOSOVO est SERBE


  • #2086103
    le 22/11/2018 par Vuk Brancovic
    Kosovo, une chrétienté en péril

    . . . comme la FRANCE est aux FRANCAIS

     

    • #2086238
      le 22/11/2018 par Aurelien
      Kosovo, une chrétienté en péril

      Les français on finit par perdre l’algerie.. ça sera pareulle pour le kosovo.. car la serbie, ne merite pas le Kosovo. Le Kosovo appartient au albanais et serbe du Kosovo.. que se soit les serbe ou les albanais, laissez les tranquille.


  • #2086177
    le 22/11/2018 par Vuk Brancovic
    Kosovo, une chrétienté en péril

    ce qui ce passe actuellement au Kosovo est un scénarii prémonitoire de ce qui pourrait bien se produire réellement en France avec tous ces chevaux de Troie bourrés d’islamistes aux 5 coins de l’hexagone .


Commentaires suivants