Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En Suède, un festival de musique sans hommes se tiendra cet été

Retour à la séparation et à la guerre des sexes ?

Grâce à cette initiative féministe, les femmes pourront enfin aller tranquillement écouter leur groupe préféré dans des concerts débarrassés des mauvais hommes, ceux qui les touchent.

 

1965, les Stones à Sidney en 1965 provoquent une émeute sexuelle :

 

2017, les fans de K-pop délirent après le passage de leurs idoles :

 

Ceci étant dit, que faire des groupies qui envoient leur culotte sur le chanteur ou des filles qui hurlent leur amour sans aucune pudeur au guitariste ?

C’est un point à éclaircir avec les dirigeantes du mouvement féministe.

 

JPEG - 404.3 ko
« Choisis-moi, j’ai des gros nichons ! »

 

- La rédaction d’E&R -

 


 

Indignée par le nombre d’agressions sexuelles et de viols commis lors des festivals, une humoriste suédoise a annoncé dimanche la tenue à la fin de l’été prochain du premier festival de musique sans hommes, à Göteborg (ouest).

[..]

JPEG - 103.7 ko
Emma la Suédoise qui organise un concert sans hommes

 

Elle avait lancé le projet d’un festival sans homme après l’annulation de l’édition 2018 du plus grand festival de musique de Suède, Bråvalla, à la suite d’une série de plaintes pour viols et agressions sexuelles déposées lors des précédentes éditions.

Le festival, intitulé Statement, a pour ambition de « créer un espace sûr pour les femmes, les personnes non-binaires et transsexuelles qui veulent participer à un festival et être en sécurité », est-il expliqué sur le site internet.

Mercredi, le rappeur Drake avait interrompu son concert de Syndey, pour remettre en place publiquement un spectateur trop tactile. « Si tu n’arrêtes pas de mettre tes mains sur les filles, je vais venir et te défoncer la gueule », avait-il prévenu. En août, le chanteur du groupe de métal Architects, Sam Carter, avait lui aussi pris la parole en pleine prestation pour dénoncer des agressions dont il était témoin.

 

« Boire des bières sans regarder derrière son épaule »

« Ce qu’on fait, c’est proposer une zone franche où on peut aller, faire la fête, boire des bières sans avoir besoin de regarder derrière son épaule », a dit Emma Knyckare à la radio publique suédoise.

Lire l’article entier sur lexpress.fr

Amour, drague et bestialité,
tout est sur Kontre Kulture

 

La difficile distinction entre drague et harcèlement, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents