Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’épidémie (médiatique) de Covid-19 révèle le mille-feuilles sanitaire français

D’habitude, on ne relaye pas les coups de colère qui tournent sur le Net et qui sont à la fois mal écrits et mal informés. On y trouve tout et n’importe quoi, des slogans et des mises en forme qui se retournent logiquement contre leurs auteurs.

 

JPEG - 88.8 ko
Le Conseil scientifric

 

Mais là, il y a une réalité indéniable : chaque jour dans les médias mainstream, depuis le début de cette crise organisée (par les pouvoirs publics, la haute médecine et les médias en faillite, donc redevables de la manne gouvernementale), nous subissons le feu de ces agences de « santé », directeurs de la « santé », responsables de la « santé » qui tous, on dit bien tous, tirent dans le même sens qui n’est pas la santé des Français mais bien l’intérêt des organisations concernées.

Le Haut [1] Conseil scientifique, la Haute Autorité de santé, tout ça sent le CSA, l’INA, c’est-à-dire des entités où des petits amis des lobbies au pouvoir sont casés ou recasés, grassement payés et protégés. Souvenez-vous de l’édifiante affaire Agnès Saal à l’INA, ou des frasques SM du PDG de Radio France Jean-Paul Cluzel et ses 410 000 euros de frais de taxi, sans compter la limousine.

De ces métastases administratives publiques il ne sort rien de bon, la production y est maigre mais la communication et les détournements (en salaires de branleurs) riches. Ceux qui ont eu affaire au début de la crise des masques et des gants aux Agences régionales de santé savent de quoi on parle.

 

GIF - 173.9 ko
Le schéma sur le site de l’ARS est à peine lisible

 

L’écolo Yannick Jadot est plus mal-pensant que Marine Le Pen sur le Conseil scientifique et la gestion de crise !

 

 

Effectivement, le président du Conseil scientifique, invité sur LCI pour foutre la trouille aux Français, commence à délirer complètement dans sa mission de lanceur de psychose :

« On va rentrer dans une gestion du risque, en acceptant ce risque. Il y aura d’autres contaminations, à l’école, au travail, on devra vivre avec. Cela veut dire qu’il ne faudra pas précipiter les fermetures d’écoles ou d’entreprises, tout en veillant à ce qu’il reste des places disponibles dans les services de réanimation. Il faudrait par exemple plutôt fermer une classe que toute une école. (...) Il faut aussi poursuivre la stratégie de télétravail, et peut-être même l’accentuer sur les quatre mois qui viennent, qui seront les plus difficiles. »

JPEG - 87.7 ko
Gardez vos distances avec cet individu qui fait croire qu’il respire la santé !

 

À ces mots de grand malade, nous opposons le discours du pape Jean-Paul 2 du 22 octobre 1978, qui tient en trois mots :

« N’ayez pas peur ! »

 

Une boursouflure parasitaire française

Le cancer administratif est la matérialisation de la corruption française, une corruption invisible mais qui pèse sur les finances du pays. C’est comme un vol, mais pas commis dans la poche des gens, ce qui ferait réagir. Non, les vols d’État sont commis au niveau du robinet à fric, et sont donc indolores. La douleur, elle, viendra, mais à crédit. Il faut alors maquiller ou rendre publiables ces comptes, ce que la Cour du même nom et les autres organismes de vérification font la main sur le cœur, tout en dénonçant quelques exactions conjoncturelles, jamais le pillage structurel.

C’est le cas de la fraude à la Sécurité sociale, qui est aujourd’hui sur la sellette : la Cour des comptes, nous dit Le Figaro, est incapable de la chiffrer ! Notons que le président actuel de ce fromage « républicain » n’est autre que l’ex-commissionnaire de l’UE grassement recasé, Pierre Moscovici. Les estimations de la fraude à la Sécu varient de 1 à 100, plus précisément de 140 millions à 30 milliards, sur 450 milliards de reversements sociaux annuels (dont une partie va à trois millions de centenaires, notamment au Maghreb, pas aux centaines de millionnaires du Maghreb).

Voici maintenant le message énervant qui tourne.

 

Ubuesque ! Cette épidémie a fait découvrir que nous avions en France :

- Le ministre de la Santé
- Le directeur général de la Santé
- La direction de Santé publique France
- Le directeur de la Haute Autorité de santé
- les directeurs des Agences régionales de santé (ARS)
- Le directeur de l’Agence nationale sanitaire
- la direction de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé : Épidémiologie-France
- Le Centre national de recherche scientifique en virologie moléculaire
- L’Agence nationale de sécurité du médicament et de la santé
- Un nombre d’infectiologues parisiens incroyablement et anormalement élevé, probablement lié au fait que les virus et bactéries descendent de l’avion à CDG et ouvrent leur siège social près de la place de l’étoile

Mais comme tout cela ne suffit toujours pas : suite à cette épidémie, nos chers politiques, monstres d’efficacité, de pragmatisme, toujours soucieux d’économiser les finances publiques, vont créer :

- le Haut Commissariat de lutte contre les épidémies
- Le Haut Conseil de veille sanitaire
- L’Agence nationale de sécurité de logistique médicale .
- 5 000 fonctionnaires en plus (et les petits copains à placer) et où ça ? : à Paris, évidemment !

La prochaine fois, on aura peut être des masques mais il va manquer les gants ! La médecine française croule en effet sous « l’administratif centralisé », géré par des technocrates dits experts, mais totalement incompétents !

Alors, SVP, faites vite votre déclaration d’impôts : il va falloir payer grassement tout ce petit monde ! On compte sur vous.

Notes

[1] En France, tout ce qui est « haut » ou « haute » est en général assez, voire très bas.

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et pour couronner le tout , quelqu’un comme moi ... pourtant pas une lumière ... peut mettre ce mille-feuille " scientifric " complétement au pied du mur quand il s’agit de prévenir et guérir , grâce à la phytothérapie et l’Ayurvéda , tout en concèdant cependant à l’allopathie une bonne connaissance quand à l’art de la diagnose ... et encore ... pas toujours ... et surtout dans l’art de la chirurgie ( probablement parce que ça se rapproche de la boucherie/ charcuterie ) !!!

     

    • Cette "pandémie" qui ne fait plus que quelques morts par jour en France révèle la stupidité de la foule à laquelle les médias et avant tout la télé peuvent faire croire absolument n’importe quoi : ils ont même été jusqu’à dire que la fausse affaire Benalla (un garde du corps qui a fait du zèle au cours d’une manif !) mettait en danger la sécurité de l’Etat !! A entendre les canailles qui paradent à la télé cette grippe saisonnière serait aussi grave que la peste bubonique dit a tué 1/3 des européens au XIV ème siècle ! Mais en fait ce gavage médiatique est une opération de DIVERSION : la question est de savoir ce qu’elle cache . L’affaire Benalla a été montée pour empêcher l’Assemblée Nationale de discuter du retour éventuel de la Proportionnelle . "L’affaire Covid-19" a été montée pour vacciner et surtout PUCER la population mondiale, "afin que l’épidémie ne puisse plus se reproduire" .


    • Le " vaccin " , et l’exploitation de l’effet merdiatique sur les moutons / blaireaux de masse , sera en effet le vrai danger dans cette affaire du Covid ...


  • La technocratie de pacotille tourne à plein régime. C’est du "Haut Foutage de Gueule"(HFG). Certains perdent leurs emplois, même beaucoup, d’autres en cumulent.


  • Ce mille-feuille administratif est pire qu’en URSS ! C’est Sarkozy qui a créer l ARS ne l’oubliez pas ! Cela permet d’avoir une obéissance totale avec une multiplication des petits chefs ! Le fameux grenelle de la santé n’y change rien il maintient tout cette administration inutile. Même méthode dans la déséducation nationale. Impossible de vérifier les chiffres qu’ils balancent !

    Pour Jadot qui s’écroule dans les opinions il change de stratégie : contre la 5g, contre la peur ! Le Pen elle va s’écroulée dans les sondages elle appelle tous les vieux à se faire vacciner : économiser des retraites ?


  • durant les prochains jours, nous allons faire une faire une recherche sur la fabrication des verres blindées pour renforcés les lunettes de protections portées par les gilets jaunes .


  • Officiellement ils sont 13, comme le 13 Novembre, et pas 10 !


  • Très bon article, illustrant parfaitement la république des coquins et des copains !

    Le travail de nettoyage, sera à l’image de celui qu’accomplit Hercule pour nettoyer les écuries d’Augias !

    Augias, faisant penser au mot "auge" où viennent manger les cochons !

    Tous ces fonctionnaires n’arrivent pas à la hauteur du cochon, animal utile s’il en est, mais pourtant ils se goinfrent dans des auges dorées, et se vautrent dans la fange républicaine !

    Profitez tant qu’il est encore temps !


  • Dans le même but , il serait intéressant de découvrir le nombre total de salariés ou rémunérés , que compte l’ensemble de ces officines ! ( que le contribuable paye évidemment ) .
    Quant on voit au quotidien les " déserts médicaux " , des bâtiments neufs construits par les communes où les départements , qui sont vides , pour cause de non installation du personnel médical adéquat !
    Les médecins en exercice , qui pour la plupart ne visitent plus à domicile les personnes âgées , etc ...
    comme pour le reste , un profond dégoût de cette société est ressenti au plus profond de chacun !


  • Ils sont bon pour un séjour longue durée dans un asile psychiatrique de haute sécurité.


  • J’ai vu l’intervention d’une élue de la mairie de Marseille hier soir sur bfmtv, une certaine Samia Ghali. Je lui dis bravo et quel courage, face à l’autre, pour ses propos sur le vaccin !


  • HALLUCINANT !
    Merci des " détails " , ça donne une idée de cette organisation de parasites .


  • Ce qui est énervant dans le schéma, c’est avec la petite fleche "regroupement".
    Une personne sensé penserait qu’on a alors regroupé plusieurs entité pour les fusionner afin que ca marche mieux. Mais bien sûr que non, on a juste rajouté une couche administrative. Ce qui fait que en plus de la nouvelle administration, les administrations "regroupées" devront se doter de fonctionnaires spécifiques dont le "travail" sera de communiquer avec cette nouvelle administration. Donc, davantage de fonctionnaires de bureau, et toujours moins d’efficacité, toujours plus cher.
    Un vrai pognon de dingue.
    Ca fait longtemps que nous avons quitter la démocratie pour la bureaucratie.


  • La maladie rapporte à l’état, à ceux qu’il emploie, aux services médicaux et aux sociétés marchandes de médicaments.
    Les cotisations et la sécurité sociale sont la poule aux œufs d’or et cela va finir comme dans le conte du même nom.

    Tant mieux ou dommage, on s’en fout ! car, malin, celui qui se sera préparé...


  • Le Delfraissy il est tellement cadavérique que même photoshop ne parvient pas à l’arranger ! En général les photos de presse sont largement retouchées afin de mettre à leur avantage les personnes, mais avec Delfraissy le logiciel et le PC rament ! Y’a trop de boulot, cela dépasse les capacités du logiciel et de la machine !
    Et c’est ce mec qui est sensé conseiller les Français sur leur santé ! Jeanne ! Au secours !

     

  • C’est très mâle blanc de plus de 50 ans tout ça.
    Qu’en dit la Schiapette ?


  • Concernant la photo de famille, je ne de confierais même pas un chiot de ma chienne à quelques-uns de ces étranges individus.
    Alors en ce qui concerne des décisions de santé...


  • En même temps, le premier à droite sur la photo a déjà les menottes.
    C’est encourageant...


  • Les métastases de l’administration gangrènent et se multiplient grâce aux plateformes administratives de l’e-administration, nous atteignons la folie avec ce Covid : auparavant avec son relevé de notes de BAC, l’étudiant pouvait s’inscrire à deux universités dans la matinée, maintenant avec l’ « usine à gaz » Parcousup, l’inscription démarre début février et se termine le 12 septembre pour certains, soit 7,5 mois.
    En gros les agents de l’e-administration souvent incompétents, désagréables, ce qui va avec, profitent du mode déconnecté d’internet, ne répondant pas aux étudiants. Malgré le Covid, ils n’ont rien anticipé : « Coronavirus : un syndicat d’enseignants demande le report de la rentrée scolaire »
    https://www.ladepeche.fr/2020/08/20...

    Ils se sont tous barrés en congés, pour certains dès le 16 mars, date du confinement.
    De plus, ces abrutis ont exigé le port de masque pour des enfants, n’hésitant pas à les mettre en danger et Homer Pad’Vague (Blanquer) a cédé, en dégainant des primes, sans arrêt.
    C’est pour tous celzéceux qui s’interfacent avec l’e-administration : étudiant, indépendant, assuré,… Cette numérisation des rapports devient froide, folle, totalement stupide à l’image de toutes les plateformes, notamment Parcoursup, d’une ergonomie et infographie qui va totalement à l’encontre des usagers, totalement à rebours des principes de conception des IHMs, démarrés dès les années 1999 avec la vulgarisation d’internet, puis affinés avec le web 2.0 pendant 20 ans.

    Les e-agents ne savent pas vous répondre, ne répondent pas, ou répondent à côté, car ils ne savent pas, répétant comme des perroquets des exigences qu’ils ne savent obtenir par eux-mêmes à des enfants c’est-à-dire des collégiens, c’est pathétique de lâcheté : l’e-administration est centrée sur l’e-agent, en gros l’e-usager devra comprendre les règles de gestions implémentées dans les moteurs de ces plateformes stupides, règles inaccessibles pour certaines dans les FAQ, et prendre des séances de psychothérapies pour le supporter, j’en connais,.. Bref un truc de bourrin, on transforme les enfants, des collégiens, des lycéens en télétravailleurs, s’habituant à survivre dans ce merdier numérique.

    Vive le progrès !

     

    • Ton commentaire m’a littéralement scotché


    • @ Pamfli
      L’e-agent est de plus en plus fréquemment un pauvre salarié d’une boîte privée sous-traitante, sous-payé et à peine formé, mais bon... Ca coûte moins cher et ça fait moins de jaloux.
      Réjouissez-vous !


    • @ladko des contractuels, prestataires de services qui assurent du support niveau 1 c’est-à-dire sur des règles de gestion de l’administration que personne ne maîtrise. Et donc également un prof principal de l’EN fonctionnaire qui « balançait » la FAQ Parcoursup aux lycéens angoissés par le BAC qui posaient des questions sur leur avenir post BAC.

      La France est une start-up nation qui balance « ton porc », « ton voisin sans masque », « ton collège de travail via des témoignages à charge pour le Conseil des Prud’hommes », et « les livrables, mails, tchat, FAQ… ». Ça balance dans tous les sens,… n’importe quoi, n’importe comment, n’importe quand. Certains livrent des pièces jointes de manière implicite, cachée sur le réseau. Aux jeunes de se démerder, de trouver où ça se situe dans un outil, sans mot clef puisqu’il faut deviner. Un peu comme si un paysan vous avez dit jadis de trouver un truc qui l’intéresse dans toutes les meules de foin du monde. Il va falloir que les règles de gestion de l’e-administration rentrent dans les têtes des enfants, ainsi cela coûtera moins cher à ce qui reste de cet Etat et seuls les plus bourrins soumis soit 10 à 20% survivront dans ce chaos numérique, en gros le "PROCHET" de "tittytainment" de Brzeziński en marche !

      Pour le reste, ce sera Netflix et les hagiographies sur le philanthrope Bill Gates avec son "VACIIIINNNE" ou encore des séries sur le satanisme, le cannibalisme… et d’autres trucs chouettes.

      Des enfants ont fait l’école buissonnière pendant le confinement parce que leur compte de PRONOTE n’avait pas été migré sur monlycee.net.

      J’ai vu un ENT proposé un compteur décrémentant les utilisateurs connectés pour faire patienter sans gestion de session : celui qui avait patienté pendant 4 heures n’avait plus de session et donc repassait en dernière position dans la file d’attente, un truc à se taper la tête contre un mur (de l’argent) : Homer Pas’D’Vague "balance" du fric :

      « Rentrée scolaire : Blanquer envisage une prime pour équiper élèves et enseignants en matériel informatique … pour lutter contre le décrochage scolaire ... »
      https://www.leparisien.fr/societe...

      « Les directeurs d’école bénéficieront d’une prime de 450 euros, annonce Blanquer »
      https://www.rtl.fr/actu/debats-soci....

      « Revalorisation des enseignants : JM Blanquer dégage une enveloppe de 400 millions d’euros »
      https://www.lesechos.fr/politique-s....

      L’enjeu pour le Grand Capital est énorme (CQFD).


    • ... un paysan vous avait dit... Désolé.


  • "Scientifric" :D ! Excellent jeu de mots. Bravo à son auteur.
    J’adore cette finesse pour dire les choses vraies de manière concise.


  • et tout ça pour faire rivotriliser des personnes que l’on pouvait traiter avec un protocole efficient
    la démarche sanitaire serait de coaguler tout ce petit monde en préventive , a la Santé , et de nommer quelques juges d’instructions !


  • La première vague fut le fruit de la collaboration entre l’Etat et certains CHU/CHR quant à propager la peur à toute la population et justifier le confinement.
    Je vous laisse prendre connaissance des méthodes électives au sein d’un CHU/CHR et qui a le pouvoir en interne et en externe, sur ces établissements publics :

    https://www.vie-publique.fr/fiches/...

    Bien évidemment, les lits de réanimation dans le privé ne furent pas sollicités...


  • Sans oublier le secrétaire d’état à la santé, les sous directeur, les secrétaires, etc
    Sympa de se créer des entités supplémentaires pour engager des proches ou gagner plus d’argent publique.
    On ne peut plus parler de moutons, mais de personnes aveugles seules au milieu d’une forêt la nuit.

     

  • C’est de l’humour politiquement incorrect

    Jean Marde
    Expert en incompétence !
    Zig Heil !


  • Et encore, s’il n’y avait que le ministère de la Santé.... Il y en a beaucoup d’autres !



  • La prochaine fois, on aura peut être des masques mais il va manquer les gants !



    Les gants obligatoires dans la rue, c’est pour bientôt.


  • Certes, une partie des impôts sert à enrichir des parasites, fonctionnaires et autres chances pour la France. Mais une autre partie est versée aux entreprises "pour favoriser l’emploi". En fait, pour tuer toute concurrence et garantir le statut quo.

    Qu’elle est l’alternative ? Le minarchisme et l’économie de marché.
    Impossible en France ! La majorité des français vous répondront :"A bas le capitalisme ! On veut plus d’Etat !"
    Le recours à l’Etat est toujours le réflexe d’une société d’assistés et de peureux. Et ceux qui contrôlent l’Etat en sont bien conscients. D’où le vote à 16ans, le revenu universel, les allocations, le terrorisme, la pandémie, etc.


  • Si je comprends bien,
    tous ces glandus étaient sous les ordres
    d’Agnès Buzyn qui voyait un tsunami arriver.
    Incapables de compter un stock de masque ?
    Ils servent à rien à part piquer le pognons
    des travailleurs.
    La parfaite image des parasites du haut.
    Incompétence et salaire de ministre.
    Ils comptent bosser un jour ou faudra les
    virer à coup de pompes dans le train.


  • la gueule du Conseil scientifric , sans doute le nouveau monde qu’annonçait le freluquet


  • le conseil sentit-le-fric pour compléter le sous titre de la photo


  • J’avais suivi mon mari dans sa longue expatriation professionnelle en Algérie
    Nous côtisions à la Caisse d’Assurance Secu des Etrangers.
    De retour en France au bout de presque 10 années, ma CPAM ne me retrouvait pas à partir de mon ancien no sécu , ni mes côtisations retraites.
    Selon elle, il fallait que je me réaffilie avec un nouveau no Sécu et que je perde mes anciens droits.
    J’ai dû faire intervenir une amie de ma mère ancienne cadre sup à la Sécu !!!
    Ce sont des crasseux, incompétents complets. Et les pauvres subalternes comme leurs cadres sont noyés sous les nouvelles directives, lois, qui s’entassent dans des armoires sans que personne n’y comprenne quoi que ce soit.
    Je vous le dis. C’est du n’importe quoi le secteur public. Avec un peu de chance, vous pouvez les roulez sans le faire exprés dans les calculs de vos retraites mais le contraire est vrai aussi quand ils se trompent à votre désavantage. Faites toujours recalculer vos droits retraite ...il existe des adresses sur internet. Et si besoin assignez- les au Tribunal de la SS.
    En Indochine et Algerie coloniale, il y avait à certaines époques 3 fonctionnaires pour 1 hab. C’est qu’il faut entretenir toute une mafia de planqués et de parasites.
    La République a fait de la France un pays du tiers monde où les nantis se trouvent chez des fonctionnaires.
    Plus un pays compte de fonctionnaires et plus il est pourri.
    C’est le signe avéré du degré de corruption.

     

  • On a quand même trouvé le moyen de cumuler l’administratif centralisé et l’administratif décentralisé.
    C’est comme pour poursuivre la route de la dictature : le gouvernelent + les préfets vont veiller à ce que la Constitution continue à être bien piétinée.


Commentaires suivants