Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’illusion démocratique de la Ve République

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2284311
    le 24/09/2019 par Qu’est-ce qui est jaune et qui attend
    L’illusion démocratique de la Ve République

    La république est une centrifugeuse : depuis 1789, elle broie la nation, rendue terre sans Dieu, sans roi... bientôt sans peuple ni familles.

    La France n’est plus la France depuis cette date, et nous continuerons à payer notre désamour pour Celui qui nous a élus et qui attend !

     

    • #2284435
      le 24/09/2019 par républicain
      L’illusion démocratique de la Ve République

      La MONARCHIE héréditaire est une LOTERIE : quand le roi est intelligent et énergique, ça va , on a Henri IV ou Louis XIV . Mais Henri IV succédait à la tapette Henri III… Le malheur c’est que le travail de Louis XIV a été détruit par le dégénéré Louis XV . L’inverse peut arriver : après le roi fou Charles VI, on a eu le roi réparateur Charles VII . La monarchie est un régime incertain : on ne sait pas sur qui on va tomber . L’empire romain fut une monarchie héréditaire : un bordel sanglant dont on s’étonne qu’il ait pu tenir près de 5 siècles, probablement tant que les légions gardèrent la supériorité sur le champ de bataille .


    • #2284504
      le 25/09/2019 par Monanarchie
      L’illusion démocratique de la Ve République

      @ republicain
      C’est vrai, alors qu’avec la république, pas d’incertitude. On est sûr de se faire en... fumer


  • #2284313

    Toujours très bien les vidéos de SACR.

    Du beau boulot. Merci à E&R de partager.

    Pour Dieu et le Roy.


  • #2284315

    Quand le coup d’état eu lieu en Libye, le dernier roi se trouvait à l’étranger apprenant la nouvelle il se rendit au consulat pour rendre les deniers de l’état. Alors que Kadhafi lui s’est fait spolié (les biens de l’état) par ses ennemis à qui ils voués une confiance sans mesure. L’un eut une éducation pour être roi l’autre était fils de berger.
    Ps Respect pour les bergers, métier très noble qui consiste à guider et connaître son troupeau.


  • #2284329

    Le RIC est une demande de gauchiste inculte (pléonasme dira M. Blanquer !)

    Gj : "on n’est pas en démocratie, nous on veut le RIC"

    Vous avez tout faux : le "pouvoir au peuple" c’est l’anarchie, ou bien désigne un régime qui n’a jamais existé ici, en tout cas païen, pré-chrétien.

    C’est le retour à la monarchie qu’il faut souhaiter, parce qu’on sait que ça a fonctionné pendant 1300 ans. Ensuite on verra les moyens de s’exprimer pour le peuple et tout ça. D’abord un roi.

    Reprendre l’histoire de France où elle s’est subitement arrêtée, ensanglantée.

    Parce que c’est notre projet - mais surtout c’est la nature de la France elle-même ! Et ça peu de gens le savent. Sans lien au Ciel, pas de France !

    Et pourtant vive la France ! alors quoi ?

     

    • #2284455

      La France (monarchique) de quelle année ? De sorte que l’on sache si l’on peut récupérer « notre » Savoie, « notre » Bretagne, « notre » Bourgogne, « notre » Provence, « notre » Corse, « notre » Anjou, « notre » Aquitaine, « notre » Pays basque, « notre » Oberelsass et l’on en passe...
      Et puis la France d’après les rois, c’est la Z.E.E., la première au monde (en plateaux sous-marins, seconde en plateaux continentaux sauf si les requêtes en extensions sont acceptées, qui la rend première en tout) : cependant, celle-ci est fille de l’Empire (+colonial) : mais est-ce la France ?


    • #2285016

      @GJ : tandis qu’avec Jean d’Orléans, rejeton de Lazard et de la banque Populaire, ou Louis de Bourbon, de la BNP PARIBAS et del Banco Occidental de Descuento, on est sûr d’avoir tiré le ticket gagnant.


  • #2284332

    Notre jour viendra...

    Puisse Dieu me prêter vie jusque là, que je puisse le voir, et je m’éteindrai en paix !


  • #2284335
    le 24/09/2019 par James Fortitude
    L’illusion démocratique de la Ve République

    Et oui le probleme est que nous sommes par voie de fait, depuis plus de 70 ans dans une République Monarchiste qui nous a amené aujourd’hui vers une République Zombie.
    Nous le peuple il nous faut reprendre notre droit inclusif sur le droit exclusif ! Mais sommes nous capable de nous fédérer ?

     

    • #2285101

      Nous le peuple...



      Aux U.S.A. c’est "We the people" : le fumeux pays le plus démocrate qui soit pour vendre la Démocratie au monde entier. Vos « We the people » on délégué leurs « pour voir » au trois en place :

      - Le Congrès : Sénat + Chambre des représentants,
      - La Cour Suprême (+ une, éventuellement instituée par le Congrès),
      - Le Président.

      Ces trois pouvoirs que les cow-boys doivent élire (pour le leur mettre dans le timbre) sont bien évidemment « sponsorisés » par les lobbies qui décident « qui que quoi dont où mais ou et donc or ni car »... à grand coups de millions qu’il faut rendre (avec intérêt) par retour d’ascenseur. Il n’y a là-dedans, aucun "We the people".
      Une Démocratie au sens grec des termes est effectivement le pouvoir par le peuple : Demos Kratos.
      Rien d’autre et la seule qui n’ait jamais connu cela (et encore qu’il y eut des castes, de quoi ne leur filer qu’un 14/20), fut la grande cité d’Athènes : pour l’Anarchie au sens noble du terme, il vous faudra réviser.


  • #2284353

    La République, illusion démocratique, certes, mais proposer une monarchie en alternative est totalement vain.
    "En politique, tout est possible", pas tant que ça justement.
    C’est parce qu’ils étaient inadaptés au capitalisme dans sa modernité que les régimes dits traditionnels ont chuté à partir du 18ème siècle.
    Dans le monde actuel, que ce soit un monarque, un empereur ou une chèvre, il n’aurait pas plus de marge de manoeuvre que Mitterrand. Les tendances plus ou moins nationalistes, libérales, conservatrices ou autres, qu’on peut afficher à l’extérieur, ne changent rien sur le plan radical, même en sombrant dans un autisme politique digne de la Corée du Nord.


  • #2284354
    le 24/09/2019 par Nissa la rebella
    L’illusion démocratique de la Ve République

    Parce que dans pas longtemps on aura un homme sans doute enceinte avec un bonnet phrygien en guise de Marianne, je trouve le dessin ici présenté très en avance et plein de jugeote.
    Manque juste les épaulettes estampillées TOTAL BAYER sur la tenue Hugo Boloss avec la fourragère du mérite satanique...


  • #2284361

    Une opinion que je partage partiellement, puisque comme je l’ai souvent écrit ici (et ailleurs) "Faut vraiment être con pour élire ses bourreaux dans le système actuel" Donc ok pour l’abstention totale d’aller voter. Et pour n’importe quel parti ou candidat, qui ne changera rien, pour l’intérêt majeur d’un pays. Le boycott électoral s’impose donc.

    Là où je suis plus circonspect, c’est par rapport à la "panacée universelle" que constituerait une monarchie (selon le commentateur) par rapport au système actuel. Dites cela au Belge que je suis et il vous rira au nez. Pareil pour un Hollandais. Il n’y a pas beaucoup de différences entre la déliquescence de la France, de la Belgique et des Pays-Bas, qui sont soumis aux mêmes merdes sociétales que toute l’ Europe. Grâce à des monarques d’opérette, régnant dans ces trois pays. Ce qui prouve bien que république ou royaume, c’est kif-kif en matière de maltraitance des peuples.

    La rédemption, l’espoir d’un changement, sans passer par les armes, est un leurre, hélas !

     

    • #2284400
      le 24/09/2019 par Vince Malum Bono
      L’illusion démocratique de la Ve République

      Voilà un bon sujet pour le bac : que vaut-il mieux ? Un mauvais président, ou un bon dictateur ?
      Moi je sais, mais du coup je n’aurais pas mon bac...


    • #2284403

      Exact, la monarchie a elle seule ne résout pas le problème, il faut aussi prioritairement virer les mafias notamment du monde judiciaire, y’a du pain sur la planche...


    • #2284441

      Est-ce que la belgique est un pays ?


    • #2284509

      Il y a deux façon de voir s’éteindre un cancer.
      Lutter contre et il y a toujiurs des effets colatéraux pour le corps qui le supporte, puis en général il revient plus fort quelques temps après avec un corps affaibli.
      Arrêter de le nourrir. (Affaiblir volontairelent le corps qui le nourri). Le corps s’affaibli, d’accord, mais s’assaini en même temps, alors que le cancer qui nécessite plus d’énergie s’éteint avant lui.
      ... de panacé universelle il n’y aura jamais de toute façon : /
      Boycot electoral + grève générale illimité - pays en faillite (ne l’est il pas déjà, il s’agirait juste de le déclarer) or la faillite est le seule situation qui autorise à effacer les dettes...


    • #2284812
      le 25/09/2019 par Vince Malum Bono
      L’illusion démocratique de la Ve République

      @Nobru

      Le cancer n’est pas une maladie, c’est un symptôme. Penchez-vous sur ce que nous offre notre ami Casasnovas pour comprendre le cancer.


  • #2284385

    C’est amusant dans la vidéo cette référence au permis de conduire. A une voisine qui me disait qu’elle avait voté macrotte parce qu’il était à l’école avec son fils et que son fils lui avait dit que c’était un type bien, j’ai répondu que, pour des gens comme elle, on devrait instaurer un permis de voter comme pour le permis de conduire. Et qu’elle surprise elle a eu lorsqu’elle me disait, en parlant de l’euro, qu’elle ne pourrait plus payer son pain en francs et que je lui ai demandé la raison. Elle a été incapable de me la donner, un peu comme ce jeune abruti de la vidéo qui milite pour un type dont il ne connaît pas le programme. Ces gens là n’ont que ce qu’ils méritent et, là où je les vomis, c’est qu’ils nous entraînent dans l’abîme avec eux. Ce ne sont donc plus des naïfs mais des nuisibles, voire des ennemis à combattre.

     

    • #2284527

      @VIVACHAVEZ

      Eh oui chère amie, et aujourd’hui c’est le genre de gus qui se trimbale tous les samedis avec un GJ, pas tous mais une bonne partie .Voter pour quelqu’un parce qu’il est charmant, jeune et que l’on ne connaît pas le programme, il faut être d’une débilité apocalyptique .J’aimerais voir leur gueule aujourd’hui .D’ailleurs , j’ai toujours pensé à une chose qui malheureusement n’arrivera jamais .C’est de faire payer le programme et les lois de ceux pour qui ils ont voté .Quand on veut, on assume .Pour ceux qui n’ont pas voté pour ce candidat, ne sont pas concernés .
      Cela permettrait de voir en direct la gueule de con qui auraient trouvé le candidat beau, jeune, mais avec un programme à la mesure de leur ignorance .C’est malheureusement assez utopique, mais ce serait tellement juste et peut être permettrai de faire réfléchir certains .


  • #2284398

    Bonjour à tous, quelques-uns reparlent d’un retour à une monarchie, moi je dis pourquoi pas... mais la question se pose, qui ? Bourbons et les Orléans ? ensuite, même si, Louis XX soutient les gilets jaunes, Il a été banquier ... pardon de le rappeler... neutre ? A moins que des lecteurs viennent rectifier ce que j’écris avec plaisir !

     

  • #2284412

    Dans une démocratie véritablement représentative les élections se font à la proportionnelle, avec un seuil électoral de 3% (en Israël) ou de 5% (en Allemagne) . La Vème république a rompu avec la proportionnelle pour éliminer les Poujadistes de l’Assemblée Nationale par le tour de bonneteau du scrutin majoritaire à deux tours . Elle aurait pu garder la proportionnelle en imposant un seuil électoral pour éviter l’émiettement des partis de la 4ème République . L’abjection du trucage des législatives se répercute sur toute la vie politique . Le parti présidentiel ayant presque toujours la majorité absolue des sièges, avec moins de 50% des voix, le Président peut faire voter par son parti godillot n’importe quelle loi : il n’y a plus de séparation des pouvoirs législatif et exécutif . "L’autorité" judiciaire elle même n’est plus indépendante de l’exécutif, car elle fait appliquer des lois votées à la demande de l’exécutif ! Il n’y a plus aucune séparation des pouvoirs, c’est une DICTATURE quinquennale ! Qui peut devenir décennale en cas de réélection du Président ! mais ce "Président" lui même n’est pas légitime, il n’a été élu qu’au deuxième tour alors qu’au premier il n’était pas parvenu à rassembler plus de 50% des voix . Il serait plus légitime s’il était élu au sein de Assemblée Nationale elle même élue à la proportionnelle . Macron été choisi par les milliardaires qui possèdent les médias en France : ils l’ont "vendu" au peuple comme un paquet de lessive, la propagande préélectorale ressemblait à une campagne de publicité, on ne comptait plus le nombre de "couvertures de magazines" le présentant comme un nouveau sauveur de la France .

     

    • #2284445

      Je rappelle une fois de plus que la fausse affaire Benalla a été sortie juste au moment où l’Assemblée Nationale devait étudier la question du retour de la Proportionnelle . Au nom de "l’urgence" (!) de l’affaire Benalla, montée par Ariane Chemin, une journaliste complaisante aux sionistes, les travaux de l’Assemblée Nationale ont été SUSPENDUS ! Les juifs ne veulent pas entendre parler de la Proportionnelle, qui marquerait le retour du peuple français dans l’hémicycle . Grâce au scrutin majoritaire à deux tours, l’AN fera toujours passer les intérêts d’Israël avant ceux de la France .


  • #2284418

    Ils sont très convaincants chez sacr.tv !


  • #2284423

    De Gaulle et ses sionistes ont étranglé la démocratie représentative en 1958 quand ils ont supprimé la proportionnelle . Je sais que je me répète mais c’est pédagogique… L’arnaque du scrutin majoritaire à deux tours permet au parti présidentiel d’avoir la majorité absolue des députés en ayant moins de 50% des voix au premier tour . C’est cette majorité de godillots qui a voté comme un seul homme les lois les plus scélérates de la Vème : la loi Pleven de 1972, la loi Fabius-Gayssot de 1990 . La grotesque loi du mariage pour tous (2013), et bientôt la loi ouvrant la PMA aux gouines, en attendant celle légalisant la GPA . Une Assemblée Nationale élue à la Proportionnelle ne l’aurait pas accepté .


  • #2284437
    le 24/09/2019 par social donc national
    L’illusion démocratique de la Ve République

    Beau programme, mais il faut aussi être réaliste ; avoir à l’esprit qu’en principe l’histoire ne repasse pas les plats, et qu’il est fort possible que la solution sera plus une nouvelle synthèse historico-politique, un peu à la manière de celle que Poutine a mis en place pour la Russie, plutôt qu’un retour à une monarchie de type médiévale et décentralisée, qui semble relever du rêve éveillé...
    Pour entrevoir une nouvelle donne politique en France, il faudra de toute façon attendre l’effondrement complet du régime actuel, les citoyens n’ayant de toute façon aucune prise sur le cours des choses, et bien sûr récupérer la souveraineté totale par la destruction pure et simple de l’UE...
    A partir de là, la monarchie sera une possibilité mais pas la seule : à défaut de monarchie, on peut aussi bien imaginer une république d’un type nouveau, véritablement Français, reprendre l’héritage royal, les fleurs de lys et les symboles royaux... On ne peut rien exclure par principe, cela dépendra pour beaucoup de ce que pourra à nouveau produire le génie Français, de l’émergence d’une personnalité et d’une nouvelle classe politique digne de respect ou pas, ou pourquoi pas envisager aussi l’engagement politique d’un prince charismatique (n’importe lequel, mais a minima descendant de St Louis) qui pourrait faire pencher la balance en faveur de la monarchie... Par définition, toutes les options sont envisageables, dès lors que l’oligarchie mondiale qui tient en place le régime ploutocratique actuel envers et contre tout, et surtout contre le peuple, aura été préalablement défaite : l’élan vital et le génie créateur du peuple Français feront le reste...

     

    • #2284517

      L’énergie vitale du peuple Français...Le mythe de l’exception Française repris en chœur par ses fossoyeurs depuis 1789...

      Je n’y crois pas, d’autant plus que le peuple Français a drôlement évolué depuis, à tel point que lorsque le bobo se ballade dans les capitales européennes occidentales pour un week end de beuverie ou de détente, il ne voit pas de grandes différences, ni au niveau des enseignes, ni dans les déambulations du peuple dans les artères principales.

      Il constate tout simplement que c’est un peuple-monde et que l’abrasion des spécificités locales est galopante, ce qui le rassure, il est en terrain connu, c’est juste que son bac à sable s’est agrandi et qu’il lui est plus facile de consommer hors sol.

      Sur un plan local, c’est à dire au niveau des état-nations, les démocraties dites libérales sont des monarchies parlementaires.
      La République en est une, de manière fondamentale, même si formellement, elle s’en défend par principe maçonnique.
      En France, le roi légitimait son pouvoir par la volonté de Dieu et par filiation, la France était la fille ainée de l’Eglise.
      Dieu est mort, écrivait Nietzche, en référence à la crucifixion de J.C au Golgotha en sautant sur l’occasion en or d’en finir avec ce christianisme qu’il jugeait castrateur pour la réalisation de l’Homme dans sa volonté de puissance.
      C’est exactement cette faille liée à la Ste Trinité (Dieu unique en trois personnes, le père, le fils et le saint Esprit) qui fut exploitée par la FM spéculative Anglo saxonne pour imposer la laïcité en République.

      Et le retour hypothétique du messie est bel et bien dans les mains du judaïsme messianique via le troisième temple, la catholicisme étant vaincu dès Vatican II et se débat encore des affaires de pédophilie pour lesquelles les médias jouent le rôle de chambre d’enregistrement.

      Il n’y aura pas de retour de la monarchie de droit divin, Dieu est mort et ses ennemis ne le savent que trop bien.

      C’est Marie qui peut changer les choses.


  • #2284489
    le 25/09/2019 par Les mugs ne servent pas qu’à tremper son flan
    L’illusion démocratique de la Ve République

    Le pouvoir d’un seul : monarchie
    Le pouvoir des meilleurs : aristocratie
    Le pouvoir de la majorité ; démocratie

    doivent être distingués des m^mes pouvoirs mais exercés non plus dans l’intérêt du Bien commun, mais dans l’intérêt de n’importe quoi/qui , SAUF le Bien commun :

    Le pouvoir d’un seul ; tyrannie
    Le pouvoir des pires : oligarchie
    Le pouvoir des minorités : anarchie

    Mais cette classification de l’ORGANISATION des pouvoirs est distincte de la question de la SOUVERAINETE du pouvoir.

    Or, dans la tradition française, qui est aussi la Tradition catholique, il n’y a que DEUX souverainetés dans le Monde :

    - Le Christ
    - ou Satan

    La souveraineté du peuple est une fiction : c’est une autre manière de dire que la nation qui ne veut plus obéir à Dieu, obéit à Satan.

    Le peuple n’est jamais souverain, et quand il l’est seulement après Dieu ou Satan.
    Et il en est ainsi également de l’aristocratie ou du tyran.

    Ainsi, le "Bien commun" c’est un mot de code pour dire "Loi de Dieu" : obéir et servir les lois de Dieu, l’ordonnancement divin.(Du Dieu trine bien sûr : les autres sont les clones de Satan).

    la France qui a pour Roi le christ depuis le baptême de 496 a toujours été, en fait de royauté, une Régence de droit divin : le détenteur du pouvoir est lieu tenant du Christ dans l’ordre temporel et il en sera ainsi jusqu’à la parousie.

    Cette Régence n’a jamais été monarchique car le roi n’a jamais exercé seul (et les présidents non plus). ils exercent tous le pouvoir en leurs "conseils" : la France s’est ainsi organisée en aristocratie( comme l’Église).

    Cette aristocratie a toujours été contrôlée par le pays réel et ce contrôle du pouvoir a toujours été démocratique comme toujours issu du peuple (à la différence de l’Église)..

    La cause de la dégénérescence de la République, ce n’est donc pas son organisation, c’est parce qu’en niant la souveraineté divine puisqu’elle nie le Christ, elle a retiré sa cohérence à son pouvoir et en croyant se gouverner ainsi elle-m^me, elle n’a fait qu’organiser la violation du Bien commun : elle applique le Décalogue à l’envers et en sens inverse, l’envie en premier et l’amour de Dieu en dernier.

    (D’ailleurs tout le monde a oublié le Décalogue)

    Elle ne fait donc que le jeu de l’Adversaire, inversant tout, et le fait avec le "quatre vertus" sataniques, inverses des vertus cardinales :

    - l’Injustice
    - l’Imprudence
    - la lâcheté
    - la démesure

    C’est à cela que l’on reconnait que le régime est condamné.


  • #2284493

    Le programme de macron ? Il a expliqué dans le times « la vallée de la mort » mort pour élimination , vallée pour le quinquina , il a été élu pour dissoudre tout les droits et acquis sociaux , au début des années 90 le patron du CNPF dans sa déclaration était très clair faire disparaitre a jamais voir effacer de la mémoire les acquis sociaux . Un psychiatre italien avait dressé le profil de macron : c’est un psychopathe , ce qui explique pourquoi des élites pervers l’ont embauché comme « nettoyeur » , Dans le film Nikita vous avez la scène où vous pouvez voir le nettoyeur faire son travail de dissolution .


  • #2284499

    Autre point : « doléances régionales » en traduction la France va disparaitre et ce sera la même chose pour tout les pays . Dans cette video il y a des contradictions .


  • #2284505

    Messieurs les monarchistes,

    Quid du contexte mondial ? Vous pensez vraiment que le NOM, les services et la finance ne pourrait pas se soumettre le roi ? Retournez dans les livres d’histoire, c’est précisément de cette façon que la monarchie a été compromise. La lente chute de l’ancien régime par la corruption, la compromission et les magouilles. Je le regrette autant que vous et cela ne fait pas de moi un républicain, mais la réalité est là.

    Voilà ce que je vous reproche, vous êtes très réalistes quand il s’agit de démontrer la faillite du système actuel, mais totalement idéalistes sur votre doctrine...

    Sans un changement du contexte général, ce que vous proposez est impossible et une fois que le contexte aura changé deviendra obsolète.


  • #2284518

    Bien, il reste à élire le Roy !

    Blague à part, la République est perfectible. Il suffit de modifier la Constitution et voter quelques Lois pour amender le système en profondeur. Mais surtout, de rétablir la Haute-Trahison, le bagne et la peine de mort ! Aucun système ne peut fonctionner sans une Justice sûre, certaine et prévisible.


  • #2284559

    D’abord et avant toute nouvelle illusion, retrouver notre souveraineté. Tant que nous dépendrons d’entités extérieures (UE, Washington, lobbies...) qui agissent comme des systèmes supra nationaux, nous ne déciderons jamais nous mêmes de notre destinée.

    Le reste pourra alors être étudié et traité.


  • #2284603

    Un roi, un premier ministre, un président ou un empereur, tant qu’il sera adossé au capital donc au diable, ne fera rien de bon.


  • #2284606

    Une ’’république’’ n’est pas démocratique par essence. Ce peut être aussi, et c’est le cas ici-maintenant, une tyrannie surorganisée, entre les griffes d’intérêts particuliers locaux et/ou étrangers. De fait une ’’république’’ peut être n’importe quoi en matière d’organisation sociale mais c’est toujours, avant toute chose, essentiellement un appareil d’état. A ce titre, cet appareil est structuré afin de servir qui le domine et c’est à cela que nous assistons, cela que nous subissons, à cela que nous sommes soumis dans l’hypercontrainte par l’hyperviolence. L’objectif est de phagocyter une population prise en otage et mise en coupe réglée, afin d’accaparement de la ressource par tous les moyens avec un minimum de risques et un rendement optimum. Ici-maintenant la ’’république’’ c’est cela.


  • #2284641

    Bonjour à tous,

    Afin d’avoir quelques éclairages sur les temps à venir et leurs diverses conséquences, vous pouvez vous renseigner en lisant les livres "Les secrets du Roi" (le Roi en question c’est Jésus, Roi des rois et Seigneur des seigneurs) écrit par une certaine Virginie, qui est une femme ayant des révélations privées, donnant des conférences, et développant au sein de l’Église la dévotion aux cœurs unis de Jésus et de Marie, aussi bien en orient qu’en occident (cf dévotion que les vendéens avaient pendant les guerres contre révolutionnaires).

    Notre Seigneur lui dit dans ces livres que c’est par cette dévotion que la France se relèvera, même si cela va passer par bien des épreuves. Il lui apprend le retour du futur Roi de France, vivant et déjà présent sur notre sol mais pas encore révélé, va œuvrer, bientôt semble t il (quelques années tout au plus), à reprendre sa couronne, selon la volonté de Dieu et selon ses Lois divines et immuables.

    Les saints patrons de cette œuvre ne sont autres que Saint Louis et Sainte Jeanne d’Arc.

    Pour avoir une idée de ce qui nous attend, lisez les écrits de Marie-Julie Jahenny, la stigmatisée de la Fraudais, facilement trouvable sur le net.

    Que Dieu vous bénisse et vous garde.


  • #2284645

    Comme disait Coluche :

    Si voter servait à quelquechose, ça ferait longtemps que ça serait interdit...


  • #2284668
    le 25/09/2019 par Anonymous19
    L’illusion démocratique de la Ve République

    Faire passer la monarchie pour la minarchie, pour nous vendre le bazar, c’est malhonnête.
    La minarchie n’est pas monarchique.

    Le pouvoir absolu corrompt absolument.

     

    • #2284676

      Le pouvoir absolu corrompt absolument.




      Essaye donc de corrompre un roi. Qu’as-tu à lui offrir qu’il n’a déjà ou qu’il ne peut pas obtenir par lui-même ?


    • #2284709

      « Essaye donc de corrompre un roi. Qu’as-tu à lui offrir qu’il n’a déjà ou qu’il ne peut pas obtenir par lui-même ? »

      Regardez les conférences de Marion Sigaut, elle vous y explique comment nos bons rois se sont fait avoir par des Turgot, Necker... entr’autres, et les conséquences que cela eut.


    • #2284758

      et la corruption morale qu’est ce que tu en fais. Penses tu sincèrement que Louis XIV a été un bon roi pour son peuple ?
      non, il a péché par orgueil.
      le pouvoir corrompt, c’est une évidence.


    • #2284772

      @ Titus,



      Essaye donc de corrompre un roi. Qu’as-tu à lui offrir qu’il n’a déjà ou qu’il ne peut pas obtenir par lui-même ?



      Lequel : le roi d’Arabie Saoudite ?
      Celui du Maroc ? D’Espagne ? Lesquels ?

      Par certains côtés, en Europe, l’Église, au-delà du contrat social qui devait en découler (et qui ne fut guère appliqué*), n’a-t-elle pas corrompu le premier d’entre eux, Clovis ? Pour ses propres prébendes ? N’a-t-elle pas fait accroire au « croyant » de roi, quel qu’il fut, qu’il en chierait pour l’éternité s’il ne s’acquittait pas, durant sa vie terrestre de ceci ou cela (dogme) : et l’éternité, c’est long, surtout vers la fin. L’on peut supposer que certains aient pu craquer : pensez, le blasphème de l’époque comparativement à celui de nos jours qui vous mène jusqu’à la 17ème. et qui vous font vous excuser quand bien même vous n’auriez eu aucune arrière pensée... Eh, la 17ème., aussi ù@&# ! soit-elle, ce n’est quand même pas l’estrapade, ni la questionnette...

      * Les bergers exigeaient que leurs moutons soient dévots, sinon, d’être détruits.


  • #2284914

    Parlant de démocratie, parmi 150 français, devinez qui a été élu pour aller à la convention pour le climat ?
    Cohn Bendit !


  • #2284964

    absolument d’accord sur cette analyse très juste, mais très suspicieux quant à la restauration d’un pouvoir royal ; et puis à quel titre, pourquoi, à cause de quoi ce /ces fameux rois futurs désirés par certains, seraient-ils meilleurs que leurs prédécesseurs. échapperaient-ils au pouvoir des banquiers et des marchands ? Dans l’histoire, si on y regarde bien, cela n’a presque jamais été le cas, ou alors j’ai loupé des épisodes !
    maintenant cela dit, je n’ai pas plus de sympathie pour le royalisme, que pour la démocratie et encore moins pour la république et la marseillais me donne la nausée.


Commentaires suivants