Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’importance de la transcendance dans l’architecture

« Nous ne sommes plus à l’époque des mécènes, ou de Louis XIV. Le banquier de la pierre ne pense qu’au rapport financier. En vertu de quoi le commanditaire rédige un chèque, non en fonction d’une théorie, mais d’un coût de fabrication. Si les théoriciens lui expliquent qu’on ne construit plus comme autrefois, parce que ça revient trop cher, il jubile, mais si on le persuade qu’on peut continuer à produire du beau à un bas prix de revient, il laissera tomber négligemment : "Faites pour le mieux, du moment que ça n’augmente pas mes coûts." » Alain Paucard, « Les criminels du béton »

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le temps et le goût ont également leur rôle à jouer : le colossal et splendide Arc de Triomphe de l’étoile fut construit entre 1806 et 1836 : 30 ans furent nécessaire pour construire le chef d’œuvre de Chalgrin . L’insignifiante "Grande Arche" de la Défense fut construite entre 1989 et 1993 : 4 ans . La disparition de cette structure de béton n’attristerait personne, celle de l’Arc de Triomphe serait un désastre esthétique national .


  • #1909936

    Super Video, je travaille moi même dans le batiment et quand je vois les horreurs qu on fait aujourd’hui : des boîtes en béton, surtout le plus vite possible et que ça coûte le moins chère possible. Et meme pour faire ses horreurs on a de plus en plus de mal à trouver des maçons digne de ce nom. C est vrai qu’à force d envoyer tous les gamins dans des filiales financières, et de dévaloriser tous les vrais métiers ça donne pas envie. C est plus tendance d être un bobo gay et faire du marketing que d être maçon. Quelle déchéance, quand on voit ce que les anciens nous on laissés comme chef d œuvre, et notre pseudo art contemporain, j ai juste envie de gerber.

     

    • Surtout que cela se cassera la figure à long terme. En faisant à la va vite, cela ne survivra pas à l’épreuve du temps. Va falloir ouvrir une école d’histoire architecturale pour que les futurs générations s’inspirent du savoir faire ancestral.


  • #1909940
    le 28/02/2018 par social donc national
    L’importance de la transcendance dans l’architecture

    Eh oui le combat passe aussi par là et en constitue même une composante essentielle ! Naturellement nous sommes attirés vers le beau, il n’y a finalement que les contingences économiques et matérielles du système qui nous en éloigne...
    Un autre problème est aussi le rapport au temps nécessaire pour réaliser des oeuvres belles qui n’est plus le même qu’autrefois ; les artisans doivent travailler toujours plus vite, pour sans cesse diminuer les coûts ; la logique libérale dans ce sens est sans limite ; même les compétences et savoirs-faire des différents métiers sont progressivement sacrifiés au bénéfice de la standardisation des matériaux qui sont toujours plus simples à appliquer, y compris par une main d’oeuvre très peu qualifiée...
    Même sur de la très basique architecture rurale ; trop peu restaurent dans l’esprit initial de ces bâtisses et avec des matériaux similaires, alors que pourtant tout ou presque était prélevé dans l’environnement immédiat !
    Evidemment, il faut comprendre aussi que le retour à grande échelle de telles méthodes de construction/autoconstruction ne ferait pas les affaires du Groupe Saint Gobain et de ses nombreuses filiales qui ont un quasi-monopole en France sur la fabrication et la distribution des matériaux de construction ; pourtant l’émancipation et le retour du beau passe par leur disparation ainsi que celle de tous les standards et autres DTU de merde qu’ils nous imposent !


  • Très bon documentaire.
    Le métro de Moscou, une merveille.
    J’ai toujours dit en regardant les pyramides égyptiennes les cathédrales etc que nous disposons de tous les moyens technologiques pour bâtir construire avec facilité mais que nos sociétés actuelles sont incapable de réussir de telles prouesses architecturales car elles n’ont plus d’audace plus d’intellect plus de motivation....
    Le musée des Confluences de près une horreur les matériaux etc ça fait sale pollué, de loin il a juste un aspect cosmique vaisseau spatial rien de transcendant.


  • Un plaisir de voir cet article publié !
    De tous les fléaux du libéralisme il y en a bien un qui est trop trop trop rarement pointée du doigt c’est l’urbanisme. Observez une cellule saine sous un microscope puis observez une cellule cancéreuse. Puis observez n’importe quelle ville de notre monde moderne à une certaine altitude...

    Le jour où les hommes se seront réveillés de leur cauchemar quotidien, qu’ils prendront conscience de la vie qui leur ai offerte, alors on bâtira enfin des cités dignes de ce nom, dignes des êtres humains. Des routes suspendues au lieu de scarifier le territoire. Une vraie préservation des zones non habitées parce que la nature est un trésor. Des villes piétonnes. Des quartiers grandioses avec balcon pour tout le monde, des jardins communs, des fontaines et de la lumière et pas des étendus résidentielles dégeulasses, chacun au chaud dans son égo et sa misère, derrière sa barrière, dans sa ville dortoir. En hauteur plutôt qu’en longueur.
    Si je suis roi demain je vous préviens je rase tout !

     

    • Vous êtes un petit joueur vous, moi quand je serai le maitre du monde je ferai mettre l’intégralité des œuvres d’art contemporain dans les bâtiments avant de les détruire... Ça et bien d’autres choses encore !


  • Pour compléter cette excellente video,je conseillerais la lecture de «  Pour en finir avec le Moyen Âge de Régine Pernoud »


  • #1910068

    Il a fallu 200 ans pour presque effacer 1500 ans d’histoire de la France.
    Faudra-t-il 200 ans pour la revivifier ?


  • #1910149

    C’est par la publicité qu’on nous impose l’architecture moderne. Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P) Association loi de 1901 , lutte contre les effets négatifs, directs et indirects, des activités publicitaires sur l’environnement et les citoyens et des manipulations des masses. On compte parmi ses membres fondateurs : René Macaire, philosophe --- François Brune , écrivain — Yvan Gradis l’auteur de " Publiphobe"---Laurent Galili musicien , ancien publicitaire --- et Bertrand Poirot-Delpech de l’Académie française --- , .
    En dénonçant les procédés publicitaires destinés à la mise en condition de la personne, elle se propose de combattre les nuisances qui en résultent pour l’environnement (gaspillage des ressources, pollution paysagère et du cadre de vie, déchets, bruit… et la société (développement de la surconsommation, inégalités, obésité, violence et manipulation des masses…).


  • Il y a confusion et inversion dans les exemples montrés dans la vidéo entre architecture moderne et contemporaine.

    Si vous souhaitez prendre connaissance du contexte de l’architecte contemporaine dans sa complexité il vous faut lire par exemple Rudy Ricciotti, auto-proclamé l’ "architecte catholique".


  • On rêve du jour où toutes ces cités de béton auront disparu du paysage, avec leurs décombres ensevelis comme Tchernobyl (mais sans pollution nucléaire !) sous la végétation triomphante, laissée en paix.
    A une France de trente millions d’habitants, avec tous les adultes valides pourvus d’un bon et vrai métier.
    Alors seulement l’architecture et l’art refleuriront.

     

  • Cette vidéo démontre les méfaits de l’architecture post seconde guerre mondiale qui est essentiellement basée sur des principes messianistes et sur une spécialisation de l’espace. Cette architecture ne peut créer que du mal-être chez les individus puisque ces batiments froids, laids et utilitaristes empêche l’individu de se referer au patrimoine en lui donnant pas les codes de compréhension nécessaire pour apprecier le patrimoine historique de notre pays et in fine de participer à la destruction de la France.
    La veritable problème des cités viennent de leur conception en elle-même, le problème de l’insécurité et du stockage de l’immigration massive ne sont que agents pathogènes infectant la plaie béante.
    J’ajoute une précision, il y a de type néo-hausmanienne en France mais il s’agit davantage d’une pâle immitation et construit avec des matériaux médiocres. Ce genre de construction sont bonne pour la démolition/reconstruction 20 à 30 ans plus tard.
    Si vous voulez plus d’infos, renseignez vous sur la sociologie urbaine des années 60-70 notamment sur les travaux de Chambord de Lauwe et non sur celle de nos jours qui pue le libertarisme à 40 bornes à la rondes.


  • #1910517
    le 01/03/2018 par L’après Macron
    L’importance de la transcendance dans l’architecture

    Le Beau est un caractère du divin, qui s’observe très facilement dans la nature.

    Par exemple, dans une simple fleur, vous retrouverez la beauté (couleurs, nuances, ordonnancement, symétrie, formes singulières des pétales, de l’étamine, de la corolle, des feuilles...) ainsi que la présence d’une incroyable complexité biologique (comment la fleur grandit et s’épanouit, comment elle se nourrit, se reproduit, comment interagit-elle avec son environnement, le sol, la terre, l’eau, l’air, la lumière, les insectes, les autres plantes…) et vous comprenez que celle-ci s’insère dans un ensemble encore plus vaste, riche et complexe.

    Et ceci n’est qu’un tout petit échantillon de ce qu’Il a produit.

    On peut ensuite étendre notre observation aux animaux, aux minéraux, aux éléments, au ciel, au soleil, aux planètes, aux étoiles… Et l’on retrouve à chaque fois cette même beauté et cette même complexité.

    Lorsqu’on veut à tout prix faire rentrer dans sa conception des choses qu’il ne peut pas y avoir de Créateur, on se coupe soi-même de LA source d’inspiration et il devient très difficile en conséquence de créer du beau.

    Ceci vaut pour l’art, mais également pour tous les autres domaines, et notamment, celui de la pensée :

    Lorsqu’on exclut de sa réflexion son Existence, on raisonne nécessairement avec un nombre moindre d’éléments, et même, si je puis dire, sans LA CLE, et l’on cantonne soi-même sa propre pensée, on l’ampute et les observations que l’on pourra produire s’en trouveront amoindries.

    Ceci étant posé, on comprend mieux pourquoi notre époque moderne est aussi laide, non seulement le beau y est de moins en moins présent, mais en plus, la pensée y est nettement moins riche, pour ne pas dire même d’une extrême pauvreté. Et on ose appeler ça Progrès. Moi je parlerais plutôt d’un cas tragique d’arriération.


  • #1911688

    il y une fracture évidente entre la France d’autrefois ( royaliste) et la france républicaine(franc maconne) , la premiere avait vocation à transmettre, chargé d’énergies temporelles et spirituelles, elle offrait en heritage aux générations et à l’individu un moment de fiereté durant son existence d’abbord durant l’enfance et son apprentisage sous les yeux admiratif de l’ainé instructeur,rassuré par l’entousiasme du jeune éleve, l’enfant devenu adulte transmet à son tour ce qu’ont lui a apprit , en relevant sa tete haut vers le ciel, il rend hommage à son ancien maitre disparu et en le rassurant que la transmission continue,il n’en est rien aujourd’hui, dans cette republique mortifere ou tout est décousu, ou l’anarchie regne , on ne parle plus de transmission mais de changements permanents, sous pretexte de modernisme préssé par la rentabilité , ses défenseurs de la république veulent bien rasé ses magnifiques édifices que sont les chateaux , les cathédrales et les églises qui sont chargés des energie et des ames de ce qui y ont grandi ou qui ont vecu des evenements important de leurs vies , il y a aussi ceux qui les ont construits et pour toutes ces personnes disparues, j’ai mal .merci à sacr tv pour ces belles vidéos et merci à égalité et réconciliation de les relayé.


  • #1912214

    Bonne vidéo. Joli rappel de l’émission Architecture et géographie sacrée qui passait sur FR3. Cependant, petite maladresse d’associer demeures riches d’autrefois et celles pauvres d’aujourd’hui. Il aurait fallu comparer ce qui est comparable.

     

    • Bonjour !

      intéressante remarque mais, vous oubliez une chose simple : les maîtres d’œuvre s’occupaient des bâtiments publics sous l’Ancien Régime, ou des grandes commandes privés, pas des chaumières. Donc, au contraire, ils ont vu juste.
      Il faut toujours contextualiser ce que vous dites !
      Car les HLM ont été pensés par des clowns à "hautes études" et, ma foi, j’espère qu’ils n’ont pas trop souffert lors de l’accouchement de ce concept Immonde, car nous ne souffrirons pas de tous les détruire !

      cordialement


Commentaires suivants