Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ombre de la Shoah plane sur l’accident mortel de Clément Méric

Les skinheads avaient déjà perdu, avant même de se défendre

Prologue

« Me François Heyraud, autre avocat d’Alexandre Eyraud, se lève et décide de régler ses comptes avec plusieurs discours qui ne lui ont pas plu : le réquisitoire de l’avocat général et les plaidoiries des parties civiles.

“Où avez-vous vu, monsieur l’avocat général, que quelqu’un, sans casier judiciaire, soit condamné à 2 ans ferme alors qu’il n’a touché personne ? C’est cela la coloration politique de ce procès ! On a entendu parler de nazis sans arrêt, d’horreurs de la Shoah, toutes les deux secondes, qu’est-ce que cela vient foutre là ? Pardonnez-moi d’être grossier ! [...] Vous n’êtes pas l’avocat des parties civiles. Vous êtes l’avocat de la France toute entière, lui dit-il. Tout le monde, en France, n’est pas en accord avec vos réquisitions.” » (Le Figaro)

 

Clément Méric n’est pas une personne, décédée accidentellement lors d’une bagarre qu’il avait cherchée avec ses amis antifas, un jour de juin 2013. Clément Méric est une région de la Shoah, un coin de Pologne de 1943 en plein Paris 2013, un point de l’espace-temps généré par les réseaux de pouvoir occultes qui tiennent la Justice entre leurs doigts non pas crochus – on laisse ça aux antisémites – mais manucurés. À la Banque, on sait se tenir, que diable.

 

Étant profondément de gauche, et donc du côté du Bien, ses adversaires ne pouvaient qu’être du côté du Mal. Rappel : la Haine de gauche s’appelle Amour.

 

JPEG - 237.5 ko
Preuve d’amour gauchiste

 

Et c’est le Mal qui a pris entre 4 et 20 ans de prison pour s’être défendu. Le Mal doit apprendre à ne pas se défendre. Comme ces hommes qui ont reçu un cocktail Molotov dans leur voiture de police un jour – le 18 mai 2016 – de la part d’un antifa de bonne famille, qui voulait casser, brûler, tuer du flic. Et qui n’a écopé que de 5 ans ferme, dont 2 avec sursis, soit rien. Une tentative d’homicide bien préméditée, à gauche c’est normal car on est du bon côté de la Shoah.

« L’avocat [de Samuel Dufour] explique qu’il y a une autre certitude : les antifas ne sont pas si innocents. Il explique ainsi qu’à 18h38, Antonin Bernanos est appelé en renfort. Deux jours avant, un militant du GUD affirme avoir été poursuivi par cette même personne, dans la rue où a eu lieu la bagarre. »

La famille Bernanos, comme la famille Méric, n’a pas le droit de perdre son combat, puisqu’elle est du côté du Bien, du Vrai, du Juste.

« "On a parlé d’un procès politique, entame l’avocat général, debout face à son pupitre. À son terme, on voit que ce fut un vrai procès pénal."

Malgré cela, le magistrat commence immédiatement par évoquer le nazisme, faisant référence aux accusés comme "un groupe, qui, par provocation, admire un régime politique qui a écrasé des populations entières". Il demande aux accusés de faire un effort pour se rendre compte de ce qu’ont pu être les exterminations hitlériennes.

"Ce procès n’est et ne sera pas politique", a balayé d’emblée Rémi Crosson du Cormier durant son court réquisitoire. » (Le Figaro)

Il suffisait de le dire. La suite est du même tonneau :

« "Sachez bien, Messieurs, que vous n’êtes pas jugés parce que vous étiez skinheads, tatoués, militants mais pour les actes que vous avez commis", a-t-il lancé aux trois accusés. Le magistrat a d’abord évoqué le procès où "la douleur contrôlée d’un père et d’une mère" a fait "face aux piteuses dénégations d’un groupe". » (LCI)

Car frapper Clément Méric, quelque part, mathématiquement, c’était frapper la Shoah. C’est donc heureusement et logiquement les adversaires de la Shoah qui ont perdu. La démonstration est simple :
Clément = la Gauche = le Bien = l’anti-Mal = l’anti-Shoah, donc les adversaires de Clément sont pour la Shoah, ce crime imprescriptible. Pour un peu, on aurait jugé les trois compères à Tel-Aviv, comme Eichmann en 1961. Mais aujourd’hui, les procès en anti-antisémitisme, le lobby préfère les faire faire par leurs larbins eux-mêmes, ça fait plus propre, et moins lobby. Comme ça on ne se salit pas les mains sales.

 

 

Le procès des non-agresseurs non-assassins de Clémenméric (c’est devenu une marque), puisqu’il n’y a eu ni assassinat ni agression, seulement légitime défense et mort accidentelle, rappelle celui des bourreaux d’Ilan Halimi, qui avaient pris la bagatelle de 178 ans de prison à eux 20, même les petites mains, même les irresponsables, même les non-tortureurs, même les non-Fofana !

« Clément Méric a "succombé autant à la haine qu’à la bêtise et à l’inconséquence". "Je suis allé hier soir après cette audience sur place, a expliqué Rémi Crosson du Cormier. Et devant l’immeuble, j’ai pu remarquer qu’il y avait une certaine distance entre le lieu de la vente et l’église où se trouvait le groupe de Clément Meric. On se rend compte qu’on peut tout à fait prendre l’autre chemin", a-t-il estimé. En d’autres termes, les skinheads pouvaient tourner à droite, comme conseillé par le vigile du showroom afin d’éviter l’autre groupe. Mais ils ont "choisi" d’aller à gauche vers un "adversaire désigné". »

Un procès par contamination

La prochaine fois, les skinheads devront se laisser frapper par leurs non-agresseurs d’extrême gauche, car l’extrême gauche c’est l’extrême Bien. Il faudra qu’un skinhead meure pour que justice soit faite, mais un seul ne suffira pas à racheter la mort immense de Clément Méric : il faudra que tous les skinheads de France meurent, ainsi que l’extrême droite qui a été leur nid, puis le nid de l’extrême droite lui-même, c’est-à-dire la droite nationale, et puis allons-y tous les patriotes, même les supporters un peu chauds de l’équipe de France, celle qui a malencontreusement gagné la Coupe du monde en jouant mal – dixit Pierre Ménès – et en volant la Coupe aux non-Français.

Enfin, la France, vidée de la Légion des soldats du Mal, pourra vivre heureuse dans un monde 100% gauchiste dominé par les antifas, les LGBT, les racailles et les pédophiles. Car de ce côté aussi, on peut faire des amalgames rapides.

Cette France-là, débarrassée de ses mauvaises racines et de ses mauvaises herbes, pourra alors accueillir toute la misère du monde, au grand bonheur des gauchistes anti-Français (pléonasme), qui verront dans leurs campagnes le résultat sur leurs filles et leurs compagnes. Ce sera le Paradis, le paradis gauchiste, avec le vol comme loi et le viol comme récompense. Pas sûr alors que les clémenmériciens ne deviennent pas un peu, par la force des choses, au mieux des défenseurs des faibles, au pire des skinheads…

 

« Le mobile est ainsi établi »...

« "Il y a chez les accusés une montée d’adrénaline, de testostérone, de fierté mal placée chez ces amateurs de discours de haine et de violence. Le mobile est ainsi établi", a-t-il asséné. Rémi Crosson du Cormier a conclu sur ces "sept secondes" de violences, "d’une sauvagerie inadmissible", comptant à voix haute chaque seconde dans une salle silencieuse. Sept secondes et "c’en est fini pour Clément Méric". Le verdict est attendu vendredi. »

Ou l’émotionnel au secours d’un réquisitoire qui manque de faits solides. Et qui oublie la provocation des antifas, dont Clément Méric :

« L’avocat [Me Heyraud, second avocat d’Alexandre Eyraud, NDLR] revient sur le moment où les deux groupes se sont croisés dans la salle des ventes le 5 juin 2013. Pour lui, les antifas n’avaient pas à se faire justice eux-mêmes quand ils ont invectivé le groupe des skinheads en face, en raison de leur tenue vestimentaire. Me Heyraud estime par ailleurs que Clément Méric n’est pas allé faire ses courses lorsqu’il s’est rendu à la vente privée, comme l’affirment les parties civiles. Il allait faire du repérage et vérifier où étaient les skinheads, pendant que ses amis attendaient au pied de l’Église Saint-Louis d’Antin, selon l’avocat.

Preuve en est, poursuit-il, le SMS envoyé par Clément Méric à ses amis restés en bas : "Ils descendent". Me Heyraud pense que Clément Méric prévenait ses amis, pas pour qu’ils s’enfuient, mais pour qu’ils restent et se préparent à une confrontation. L’avocat répète que son client avait peur avant la bagarre et qu’il faut arrêter de penser que la violence vient seulement de l’extrême droite. » (Le Figaro)

Les fascistes ne sont pas ceux que l’on croit, et qu’on nous désigne comme tels avec force, avec toute la force des médias et de la loi trafiqués par le socialo-sionisme aux commandes.

Clément Méric n’était pas un « militant antifasciste » combattant pour la démocratie, mais un fragile nervi antifrançais farci de mensonges gauchistes travaillant bénévolement pour la Banque, nuance. Et c’est avec un bonheur cynique indicible que la Banque s’est pourléchée les babines dès l’annonce de la mort du martyr et a crié Victoire, comme la synagogue du même nom, après les réquisitions de l’avocat général : l’homme à l’enquête de terrain approfondie et à l’oreillette branchée sur le pouvoir profond.

Car, voyez-vous, il faut que l’illusion démocratique perdure !

L’affaire Méric, sur E&R :

Déjouer les pièges oligarchiques avec Kontre Kulture :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2042342

    et si c ’etait clement (le declencheur de l’agression)qui aurait tué esteban les peines aurait elle été si lourde ?

     

    Répondre à ce message

  • #2042345

    L’avocat de E. Morillo s’y est mal pris. Il aurait fallut faire un réquisitoire centré autour des amis de Méric et l’habitude qu’on a, à gauche, à mettre en première ligne des faibles ou des malades (cf. Malik Oussekine) afin d’avoir des martyrs.
    Ne pas mettre ce sujet sur la table, c’est prendre le risque qu’à l’avenir, toutes les formations anarcho-bourgeoises se débrouillent pour organiser des combats de boxe entre des lutteurs pro et des souffreuteux anémiques afin de pouvoir faire après les beaux devant les caméras.
    Comme disaient les romains : Cui bono ? Pour lequel de ces acteurs cette affaire a-t-elle été la plus rentable ? Pour les ligues d’extrême-droite qui ont été dissoutes ou pour celles d’extrême-gauche à qui l’on va envoyer le message : "Vite ! Vite ! Il nous faut un nouveau Clément Méric si on veut conserver notre piédestal !"

    Si le juge donne raison à une attitude stupide, celle encourageant un ancien leucémique à se battre dans un combat de rue, alors il encourage d’autres tragédies.

     

    Répondre à ce message

  • #2042387
    Le 14 septembre à 19:23 par Identité effacée
    L’ombre de la Shoah plane sur l’accident mortel de Clément Méric

    Face à cette mascarade de procès politique, si vous voulez soutenir Esteban, lui envoyer des livres en prison, des lettres, ou pourquoi pas une tablette de chocolat, nous lui transmettrons . Voici l’adresse :

    Tous ensemble pour Esteban- 13 rue St Rémy aux Monts - 02470 Neuilly saint Front

    Merci infiniment.

     

    Répondre à ce message

  • #2042393

    Ce qui serait dommage c’est que Esteban se prenne une sanction "à titre d’exemple", pour dissuader les jeunes de voter à droite. C’est tout de même de la vie d’un jeune homme qu’il s’agit. Il a seulement mis un coup de poing dans la figure de quelqu’un. Je vous rappelle que des "racailles" se prennent des 1 ans, 1 ans et demie pour des coups de couteaux qui perforent les poumons et là on parle de 20 ans alors que le gars s’est battu avec ses mains. C’est une honte. C’est cette gauche qui cherche à le condamner qu’on devrait enfermer. S’il se prend plus d’1 an j’ose espérer que la France se réveillera.

    Il peut aussi prendre lourd en première instance pour donner du pain aux médias puis on lui fera comprendre qu’il faut qu’il fasse appel et que sa vraie peine sera donnée en seconde instance cette fois dans le silence absolu des médias. C’est souvent ce qui se passe.

     

    Répondre à ce message

    • #2042576

      "Ce qui serait dommage c’est que Esteban se prenne une sanction "à titre d’exemple"@Antoine.
      Et ben voilà,ça y est ;c’est fait...
      Morillo étant condamné non pas pour ce qu’il a fait mais pour ce qu’il représente (le mouvement skins-head nationaliste ,les identitaires français,la droite souverainiste anti-migrants et anti-corporations industrielles et banques,etc...
      Bref nous ne somme plus en France mais à Moscou en 1920,1930 ou 1945 !!!

       
  • #2042405
    Le 14 septembre à 20:01 par James Fortitude
    L’ombre de la Shoah plane sur l’accident mortel de Clément Méric

    Je me répète mais quand est-ce que E&R va nous proposer une cartographie du système politique sioniste français et ses ramifications avec l’international afin de mieux le combattre et ce à chaque élection, afin d’ouvrir les consciences et les yeux aux votants en leur mettant devant les yeux sous forme d’affiches et de tracts, ce qu’est en réalité le système dominant qu’ils soutiennent sans réaliser ce qu’il se passe réellement.
    Pour le moment le système a un peu d’avance sur E&R puisque chaque année il renouvelle leur cartographie anti-France de ce qu’ils appellent "cartographie de l’extrême droite française" en y incluant un amalgame pourri avec aussi bien des branches néo nazis que des nationalistes, que des identitaires, que des patriotes que des souverainistes que des personnalités de E&R....tiens cette année ils ont retirés la LDJ pourtant incluse en 2015 dans cette cartographie...
    « http://lahorde.samizdat.net/wp-cont...
    Cette cartographie est relayée chaque année par Mediapart ou encore le NPA et tout site dont l’idéologie est contre l’émancipation des français patriotes en France.

     

    Répondre à ce message

    • Un peu d’avance ? Ils ont 15 ou 20 ans d’avance. Eux ne se défendent pas : ils attaquent, tout perclus de certitudes mensongères qu’ils sont, à grenouiller en permanence dans la calomnie.

      Ils ont de l’avance sur tout : techniques propagandistes, technique informatique, organisation, terrorisme intellectuel et réel, etc.

      Les gauchos sont des ordures totales. Entre eux, l’infamie n’est qu’une question de degrés. Projeter leurs vices sur les autres est leur loisir, afin de pseudo-légitimer encore et toujours leur haine d’autrui. Le gauchisme, c’est la misanthropie totale, parce qu’elle ne cesse de se donner bonne conscience, c’est-à-dire se mentir à elle-même.

      Et cela, c’est ce qui manque à cet article, à la droite en général ainsi qu’à ER : la certitude. On n’a pas à nous mettre à la place de ces minables. Cette éternelle empathie ne fait qu’amoindrir notre force.

      Bref, aucun respect à avoir pour méric le nervi charognard ni pour ses carnassiers de commanditaires. Pet à leur âme, qu’ils n’ont plus de toute façon.

      Ni pardon, ni oubli, en effet. On n’oubliera pas tout le mal que ces abominations font tous les jours depuis plus de 70 ans.

       
  • #2042415

    Je pense que la mère de la victime devrait intervenir dans cette affaire .
    Comment peut elle se féliciter qu’un gamin de l’age de son fils fasse 7 ans de placard pour une bagarre , pire , pour une riposte a un coup porté par son fils !

    N’ importe lequel de ces 2 jeunes auraient pu être une victime dans cette bagarre le hasard a désigné Meric mais il y a toujours un type qui cogne plus fort que l’autre dans un combat de rue et personne ne le connais a l’avance ! Le coup ayant entraîne la chute mortel aurait pu tout aussi bien venir du camps d’en face . D’autant plus que les Antifa étaient en surnombre , ils n’auraient fait aucun cadeau si ils avaient eu le dessus.

    C’est juste une bagarre qui a mal tournée . Une simple bagarre avec les poings .
    Le décès de Merci , non seulement n’était pas voulu mais il était surtout complètement improbable, le jeune est tombé sur la tète contre un poteau après avoir reçu un coup de poing . Même le poteau serait nazi ??
    Il est évident qu’on juge autre chose que cette réalité la dans cette cours d’assise.
    faut qu’ils redescendent de leur délire les mecs !
    J’espère sincèrement pour ce gamin que les jury populaires sauront remettre les choses a leur vraie place et plaideront logiquement l’acquittement.

     

    Répondre à ce message

    • #2042607

      « Je pense que la mère de la victime devrait intervenir dans cette affaire .
      Comment peut elle se féliciter qu’un gamin de l’age de son fils fasse 7 ans de placard pour une bagarre , pire , pour une riposte a un coup porté par son fils ! »
      Petit souci, elle s’est bien entendu manifestée pour s’en féliciter. Fallait pas rêver, les chiens ne font pas des chats (généralement).

       
  • #2042435
    Le 14 septembre à 20:54 par Identité effacée
    L’ombre de la Shoah plane sur l’accident mortel de Clément Méric

    Si vous voulez écrire à Esteban, voici l’adresse de l’association qui transmettra vos lettres de soutien , après ouverture et lecture de courrier (oui, nous aussi on fait de la moderation) :

    Tous ensemble pour Esteban-
    13 rue St Rémy aux Monts -
    02470 Neuilly saint Front

    France

     

    Répondre à ce message

  • #2042438
    Le 14 septembre à 20:56 par Aiguiseur de guillotines
    L’ombre de la Shoah plane sur l’accident mortel de Clément Méric

    Apparemment Hervé Ryssen vient de prendre 1 ans ferme

     

    Répondre à ce message

  • #2042567

    Les dés sont pipés d’avance.

     

    Répondre à ce message

  • #2043037
    Le 15 septembre à 19:40 par whiteangel63
    L’ombre de la Shoah plane sur l’accident mortel de Clément Méric

    En fait pour résumé...tu te fais agresser par des véritables facistes soit disants "ANTIFA"..tu te défends..malheureusement en donnant un coup de poing..il tombe et se tue..c’est accidentel...une bagarre comme il y en a tant partout en France..et tu prends onze ans de prison .. Le message est clair vous pouvez tabasser..violenter..les vilains extrémistes de droite en toute impunité...ils sont perdants d’avance...
    Dans le même temps Marine Le Pen en déplacement dans un village se fait aggresser par ces soumis au système...dont certains arrivent en tracteur et menacent de l’écraser...Pauvre France...peuple de lopettes ou de collaborateurs...qui n’a même pas le courage de s’attaquer aux vrais responsables de cette crise , du chaos qui s’annonce...les derniers vrais défenseurs de la France sont morts bêtement à Verdun..les derniers vrais combattants pour le social furent la génèration de nos grands parents ...depuis la bourgeoisie bobo des parvenus nous a gouverné...décadence généralisée...dictature molle qui n’ose clamer son nom...peu à peu ils ont fait rentrer les loups dans la bergerie...et leur descendance en paiera le prix lourd..France pays de braillards et d’ennuques...tu crèves peu à peu ...et finalement j’en suis heureux ...continuez de combattre les vrais patriotes...avec vos milives..votre( in)justice...vous périrez de la main de ceux que vous défendez et que vous adulez tant..car pour eux vous n’êtes que des soumises...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents