Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La CPI demande l’arrestation immédiate de Saïf al-Islam Kadhafi

Parce qu’il menace la stratégie du chaos de l’Empire en Libye

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a appelé à arrêter le fils de l’ancien leader libyen, Saïf al-Islam Kadhafi, remis en liberté la semaine dernière.

Dans un communiqué publié sur le site de la Cour pénale internationale, le procureur Fatou Bensouda a demandé à la Libye d’arrêter le deuxième fils de l’ancien dirigeant libyen, Saïf al-Islam Kadhafi, qui a été amnistié puis relâché il y a quelques jours seulement.

« Le mandat d’arrêt, que la Cour pénale internationale a délivré à l’encontre du fils de l’ancien leader de la Libye Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam Kadhafi, le 27 juin 2011 pour ses crimes contre l’humanité… est toujours en vigueur, et la Libye est obligée de l’arrêter et de le transmettre à la CPI et ceci, indépendamment des lois portant amnistie qui pourront apparaître en Libye », lit-on dans le communiqué.

Le procureur a également indiqué qu’elle était sur le point de vérifier l’information concernant la libération de Kadhafi et qu’elle s’était adressée aux autorités libyennes, au Conseil de sécurité des Nations unies et aux autres États et organisations concernées avec la demande de lui fournir les données indiquant où Saïf al-Islam Kadhafi pouvait se trouver.

Arrêté en 2011, puis condamné à mort, le deuxième fils de Mouammar Kadhafi a été amnistié, puis relâché jeudi dernier. La brigade qui détenait Saïf al-Islam Kadhafi dit l’avoir libéré conformément à une nouvelle loi d’amnistie édictée par le gouvernement de l’est libyen — soutenu par les Émirats arabes unis et l’Égypte et basé à El-Beïda — rival du gouvernement libyen d’union nationale (GNA) basé à Tripoli et parrainé par les Nations unies.

À lire pour comprendre, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1745524

    Et l’arrestation de Bush, Obama, Clinton, Sarkozy... c’est pour bientôt ??!!!

     

  • Ceux qui veulent comprendre cette monstruosité au Moyen Orient doivent lire d’urgence le dernier livre de Thierry Messan : "Sous nos yeux". Captivant comme un polar, stupéfiant voire choquant compte tenu de ce qui y est exposé avec détails à propos de la stratégie du chaos parfaitement délirante des USA, de l’Angleterre, d’Israël, de la France et des partenaires / ennemis (selon l’objectif) comme la Turquie, l’Iran, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, le Qatar etc... Ce livre est indiscutablement l’un des meilleurs sur la géopolitique globale et les nombreux acteurs de cette destruction absolument voulue par tous les moyens.
    Enorme !


  • Fatou Bensouda la gambienne qui persécute le fils du martyr qui avait tant fait pour l’Afrique : quelle misère .

     

  • Je serai à sa place, je demanderai l’asile en Russie.

     

    • Je ne pense pas qu’en tant que fils du colonel Khadafi il veuille fuir ses responsabilités devant l’histoire et c’est pour cette raison que le CPI veut mettre le grappin dessus. De plus un certain nombre d’indices et d’anecdotes ont démontré que Saif Al Islam a l’étoffe d’un chef charismatique et c’est ce qui lui a sauvé la vie. Son comportement lors de son arrestation et de sa captivité a paraît-il impressionné ses geôliers. Après ce qu’il a vécu je le vois mal se réfugier en Russie pour passer le reste de ses jours à partouzer et sniffer de la coke...mais tout est possible...


    • En somme le De Gaulle Libyen s’expatriant et menant la reconquista de son pays depuis Moscou... Très intéressant. Mais quid d’El Haftar ce général et son armée qui, apparemment, entretient de bonnes relations avec Vlad ?!. Et l’Empire laissera-t-il l’Ours accueillir l’héritier de Mouammar ?
      Quoi qu’il en soit, Seïf, va devoir avoir des soutiens de poids s’il veut survivre, se reconstruire, et pourquoi pas reprendre ce qui aurait dû lui revenir. La Libye.
      Cordialement


  • #1745619

    Cette CPI est une fumisterie qui ne s’attaque qu’aux faibles. Pourquoi ne s’attaque-t-elle pas aux USA, à l’Arabie Saoudite, à Israel, à la Chine ? Par peur des représailles, ou du ridicule ? Zéro crédibilité cet organisme...


  • Vu le rôle important que prétend jouer la CPI dans le monde et sa dysfonctionnalité à mettre à l’index les vrais puissants (ceux qui causent du tort évidemment) j’invite pacifiquement celle-ci à méditer sur les concepts (antagonistes) de Justice et d’Oligarchie.

    Bradley Mannings avait publié des vidéos montrants des crimes de guerre en Iran. On l’a enfermé, lui, mais on n’a inquiété ni le gouvernement américains, ni les auteurs de ces crimes.

    Enfin, les déclarations, les mandats, les verdicts ; c’est tant à deux vitesses que par moment on préférerait presque la rupture du contrat social, le temps de remettre certaines choses à l’endroit.

    Je précise que je ne sais pas ce que ce fils a fait, aussi ce n’est pas de ceci dont je discute. En revanche je sais ce que la CPI n’a pas fait ; et en tant que partie de l’humanité j’y reconnais un manquement très grave envers mes contemporains partageant cette planète. Les instances planétariennes de ceci ou celà, j’ai tendance à leur chier dessus.


  • Comme tous nos maîtres, ils se caractérisent, entre autres, par leur capacité à n’avoir honte de rien.


  • La cpi c’est elle qui juge GBAGBO mais pas chirac, mitterand (je crois lui ce n’est plus possible mais pour sankara...), soro ou allassane...


  • La CPI est à l’image de la pseudo justice française, forte avec les faibles, faible avec les forts.