Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Corée du Nord menace d’annuler le sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump

 

 

Malgré la bonne volonté affichée ces derniers temps par Kim Jong-un, la dénucléarisation de la Corée du Nord pourrait s’avérer compliquée. Un sommet entre le dirigeant nord-coréen et le président américain Donald Trump est prévu le 12 juin. Pyongyang a toutefois menacé mercredi de l’annuler si Washington maintenait des exigences jugées déséquilibrées.

 

Si la Maison-Blanche « nous met au pied du mur et exige unilatéralement que nous renoncions à l’arme nucléaire, nous n’aurions plus d’intérêt pour des discussions et nous devrions reconsidérer la question de savoir s’il faut accepter le sommet à venir entre la Corée du Nord et les États-Unis », a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan, cité par l’agence officielle KCNA.

Lors d’un sommet historique le mois dernier, Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in ont réaffirmé dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux pays leur engagement pour la « dénucléarisation totale » de la péninsule. Mais il semble que Pyongyang et Washington n’aient pas la même interprétation de cette formule. De son côté, Donald Trump demande en effet « la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la Corée du Nord ». Or, selon plusieurs observateurs, il paraît peu probable que le jeune dictateur renonce entièrement à un arsenal qui garantit, selon lui, la sécurité de son régime. Pour l’heure, les concessions concrètes auxquelles il est prêt n’ont pas été communiquées.

[...]

Par le passé, Pyongyang a notamment exigé le retrait des troupes américaines déployées en Corée du Sud – près de 30.000 soldats –, ainsi que la fin du parapluie nucléaire américain sur son allié. Mais il est difficile d’imaginer que les États-Unis puissent faire marche arrière.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 

Des exercices militaires américano-sud-coréens

 

En raison des exercices militaires américano-sud-coréens, Pyongyang a décidé d’annuler les négociations avec Séoul qui devaient avoir lieu le 16 mai, selon l’agence Yonhap. En outre, la Corée du Nord menace de renoncer au sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump, qui a annoncé lui-même qu’il se tiendrait le 12 juin au Singapour.

 

Les manœuvres conjointes des États-Unis et de la Corée du Sud ont poussé Pyongyang à annuler les discussions de haut niveau avec Séoul prévues ce mercredi, rapporte l’agence Yonhap.

Et de préciser, que la Corée du Nord a en outre menacé de renoncer au sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump attendu le 12 juin prochain au Singapour.

«  La Corée du Nord a annoncé ce mercredi qu’elle annulait la réunion de haut niveau qui devait avoir lieu aujourd’hui même avec la Corée du Sud en raison des exercices militaires en cours entre les forces aériennes sud-coréennes et américaines », écrit l’agence.

Et d’ajouter que l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a accusé les exercices Max Thunder, qui ont débuté le 11 mai, d’être une « répétition de l’invasion du Nord et une provocation dans le climat de réchauffement des relations intercoréennes ».

Le département d’État affirme n’avoir pas été pour le moment informé de la possible annulation du sommet, ajoutant que les préparatifs se poursuivaient.

Plus tôt, la Corée du Sud avait accepté la proposition de la Corée du Nord de tenir une réunion le 16 mai dans la partie méridionale du village de Panmunjom. Comme l’écrit l’agence Yonhap, au cours de cette réunion, les deux Corées devaient discuter des mesures d’application de la déclaration de Panmunjom, adoptée à l’issue du sommet intercoréen du 27 avril dernier.

(Source :fr.sputniknews.com)

Comprendre pourquoi Kim se méfie de l’Oncle Sam
en lisant sur Kontre Kulture

 

Dernières nouvelles de Corée, sur E&R :

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • A quand la dénucléarisation total de l’oncle Sam... je suis sur que ça ferait bien marrer une bonne partie des ricains, à commencer par les faucons ; pourquoi les autres nations devraient faire ce que d’autres refuseraient catégoriquement.

     

    Répondre à ce message

  • La rencontre aura probablement lieu mais les Coréens ne sont pas complètement idiots, ils voient bien ce que vaut la parole des Caincains avec, comme exemple le plus récent, leur retrait unilatéral de l’accord sur le nucléaire Iranien.
    Si les Caincains "discutent" avec la Corée du Nord c’est juste parce qu’ils sont occupés à déstabiliser d’autres pays dans d’autres régions du monde.
    Les Nord Coréens vont profiter de ce sursis, avec l’appui de la Chine et de la Russie, pour convaincre les Sud Coréens et le Japon (quasi intégralement vassalisés par les US) de remettre leurs couilles sur la table et, dans un élan de solidarité régionale, de se serrer les coudes pour chasser les Caincains de leur région...
    Pas facile certes mais c’est le prix de la liberté, la vraie, pas celle de juste bouffer, baiser, chier consommer consommer consommer...
    Courage aux non alignés !

     

    Répondre à ce message

    • (...) Les Nord Coréens vont profiter de ce sursis, avec l’appui de la Chine et de la Russie, pour convaincre les Sud Coréens et le Japon (quasi intégralement vassalisés par les US) de remettre leurs couilles sur la table et, dans un élan de solidarité régionale, de se serrer les coudes pour chasser les Caincains de leur région...
      Amen

      Pas facile certes mais c’est le prix de la liberté, la vraie, pas celle de juste bouffer, baiser, chier consommer consommer consommer...
      Tout a fait d’accord. Pour beaucoup, la liberté se limite au pouvoir qu’il leur est accordé de consommer.

      La liberté est un fruit rare qui pousse sur l’arbre de l’intelligence.

      Bien à vous.

       
    • Vous rêvez éveillé si vous pensez que Abe va se désolidariser des Racailles-Unis, de plus la Chine n’acceptera jamais le Japon dans ses rangs, ils n’ont jamais oublié se que le Japon leur avaient fait pendant la seconde guerre mondiale et dieu seul sait comment les chinois ont une mémoire longue, il en va de même pour les nord-coréens d’ailleurs.

       
    • @Michelly :

      C’est pas si évident. Le Japon est endetté jusqu’aux oreilles, sur ordre des US puisque la BoJ (banque centrale nippone) est parmi les plus gros détenteurs de bons du trésor US. On n’achète du papier sans valeur (la dette ricaine n’étant pas remboursable) sans avoir un flingue sur la tempe.

      Ce ne sont donc pas les US qui pourront se porter à leur secours et on le voit bien à travers la chute vertigineuse de l’économie nippone. Qui est en mesure d’effacer la dette nippone, si ce n’est la Chine ? Et quel bon moyen pour la Chine de vassaliser le Japon à son tour.

      Je ne dis pas que les japonais le feront de gaieté de coeur mais, quand on tombe à cette vitesse, on se rattrape à la première branche venue. Si en plus il n’y en a qu’une à attraper... c’est vite vu. Quant aux chinois, ils ont une triple motivation : se venger du Japon, des US et surtout déployer leur marine dans le Pacifique. Pour commencer. Ils s’en frottent les mains à l’avance et ils ont bien raison.

       
    • @Michelly et merci à Sherlock de rappeler la réalité économique du Japon. A un moment, la politique c’est aussi d’être pragmatique et, la certitude c’est que la Chine sera toujours voisine du Japon, les Etats-Unis n’auront leur pouvoir de nuisance matérialisé par leur contingent militaire sur le sol Nippon (entre 40 000 et 50 000 soldats en permanence depuis 1945) que jusqu’au jour ou leur pouvoir de nuisance leur permettra. Certes les animosités entre Chinois et Japonais sont fortes mais ils n’ont pas oublié non plus Hiroshima et Nagasaki.
      La Chine développe un modèle de domination et de rapports de force par sa puissance économique, les USA, eux, par la menace militaire.
      Un Japon faible (ou de manière général) des voisins faibles, c’est de ça que se nourisse les USA, les Japonais (comme les Coréens l’ont compris).
      Bonne journée à vous

       
    • @Sherlock @UZFR Si j’ai bien l’économie japonaise s’écroule non pas à cause de sa propre dette, mais parce que les États-Unis transfert la leur au Japon c’est ça ? ils veulent vraiment tout le bien du monde à leurs alliés. Le peuple japonais est de bonne volonté, se qui n’ est pas le cas de leurs dirigeants malheureusement et malgré tout les japonais sont très sceptiques vis à vis du communisme. Let’s wait and see

       
  • #1966936
    Le 16 mai à 16:21 par The Médiavengers Zionist War
    La Corée du Nord menace d’annuler le sommet entre Kim Jong-un et Donald (...)

    Très bons stratèges ces Nords-Coréens.
    Mais qui n’a pas encore compris qu’il est plus facile de discuter avec n’importe quelle dictature possible qu’avec les Amerloques ?

     

    Répondre à ce message

  • Les Nord Coréens ont compris que se dénucléariser

    voudrait dire, pour les américains, "se déculotter" !

     

    Répondre à ce message

  • Je ne conçois pas une seconde la dénucléarisation de la Corée du nord, il lui resterait quel moyen de pression aussi bien sur les ricains que leurs chers amis chinois, si jamais ils voudraient la leur jouer à l’envers. Cette stratégie du un pas en avant et deux en arrière, n’est juste qu’un moyen de faire danser Trump, en attendant le suivant. Trump bouge un neutron, il en reçoit ilico un idem, ce n’est pas dans son intérêt ni celui de ses Boos, ils le savent parfaitement. Mais, aux yeux du monde, leur terrain de jeu, il faut qu’ils nous ébahissent de leur pouvoir à plier les bras des peuples. Voilà à quoi sert la dans de Trump, Kim Jong-un l’a parfaitement compris.

     

    Répondre à ce message

  • Une fois de plus c’est Poutine qui avait raison lorsqu’il disait :
    "Les Nord Coréens mangeront de l’herbe plutôt que de renoncer à leur armement nucléaire..."

     

    Répondre à ce message