Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Bataille de Denain : la France sauvée de l’invasion

En juillet 1712, alors que les coalisés entrent en France et qu’une seule place forte les sépare de Paris, Louis XIV confie une ultime armée au maréchal de Villars. Se portant au devant de l’ennemi, largement supérieur en force et en nombre, celui-ci va parvenir, grâce à ses talents de manœuvrier et de tacticien, à tomber sur ses arrières. C’est la bataille de Denain, où les coalisés menés par le Prince Eugène, surpris et dépassés, n’eurent d’autre choix que de se replier. Ainsi Villars sauva-t-il la France d’une invasion certaine, permettant au roi d’obtenir une paix honorable et une fin de règne stable. Retour sur une victoire inespérée comme seule la France sait en produire.

 

Des batailles, du panache, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2538271

    En tout cas le prince Eugène et les coalisés étaient aux avant postes à la bataille de Lépante contre l’empire ottoman et nous ont libéré des Turcs, alors que la France de Loulou le 14ème était alliée des turcs ! La France fût la seule nation d’Europe à n’avoir pas participé à cette célèbre et décisive bataille de Lépante ! Désolé de rappeler ça...

     

    • La bataille navale de Lépante est de 1571... Vous confondez avec le siège de Vienne, assiégée par les Turcs en 1683 . Elevé en France, Eugène sollicita avec arrogance une compagnie de soldats à Louis XIV, celui ci refusa . Apprenant que Vienne était assiégée par les Turcs, et en dépit de l’interdiction faite par Louis XIV d’aller secourir les Viennois, Eugène se mit au service de l’empereur . Louis XIV ne se douta pas de la perte qu’il fit d’un tel soldat .


    • NOUS ont libéré des Turcs ? A l’époque, l’empire ottoman était bien allié de la monarchie française, non ?


    • @ déclin

      L’empire ottoman n’est jamais allé beaucoup plus loin et sur un temps plus long que l’ancien empire Byzantin. La population totale de l’empire Ottoman au maximum de son expansion était bien inférieure démographiquement à celle du reste de l’Europe continentale et militairement, si l’armée Ottomane savait gagner des batailles ou assiéger des villes, elle était bien petite pour un si grand empire et elle se savait fragile face à des mouvement de guerrilla contre lesquels elle n’était pas taillée (ce que Erdogan risque, hélas, d’apprendre bientôt en Lybie) comme ce fut le cas face à la Perse Séfévide, raison pour laquelle les voïvodes, bey, gouverneurs et autres potentats officiellement soumis au sultan (surtout lors de sa prise de pouvoir de celui-ci, après la période d’interrègne) étaient en réalité un peu des rois en leur domaine avec qui l’autorité centrale de l’empire devait négocier pour qu’ils veuillent bien participer à un effort de guerre ou pour payer l’impôt.
      Donc, non, désolé, l’empire Ottoman n’aurait jamais submergé toute l’Europe et la coalition n’a pas "sauvé l’europe".
      La Germanie protestante a été une menace religieuse & militaire bien plus terrible et oppressive pour l’Europe catholique (en 1527, ce ne sont pas les Turcs qui pillent Rome, mais bien les lansquenets protestants d’outre-Rhin) que ne le seront jamais la France, l’empire Turc musulman ou les puissances Orthodoxes de l’est.
      Il ne faudrait pas oublier que c’est l’empereur Guillaume II qui, bien plus tard, a encouragé le sultan Turc, Mehmed V, à proclamer le Jihad pour provoquer une révolte parmi les soldats musulmans des armées françaises, anglaises et russes pendant la guerre de 14. Si c’est ça la "défense de l’Europe chrétienne face au péril islamique..."
      Du reste, je reconnais ton exactitude historique, déclin, confondre les protagonistes de la bataille de Lépante (1572) et du dernier siège de Vienne (1683) est très éclairant sur ton niveau d’érudition.

      Les chrétiens ont surtout tué des chrétiens, les musulmans ont surtout tué des musulmans.


    • #2538422

      Merci Paul du rectificatif ! Vous avez parfaitement raison, je parlais du siège de Vienne en 1683 contre les Turcs et où le prince Eugène s’illustra.
      Dans les 2 cas (Vienne et Lépante) la France était la grande absente contre l’empire Ottoman ! Pendant la bataille de Lépante la France se débattait dans ses guerres de religions à la con et au lieu de combattre les ottomans, on massacrait nos protestants (apothéose : la Saint Barthélemy) !
      Et ne parlons pas de François 1er, allié des Turcs, contre le Saint Empire chrétien !


    • #2538429

      Pépère, quand je dis "NOUS" c’est l’EUROPE, la CHRÉTIENTÉ, qui n’a jamais pu compter sur la France pour stopper l’invasion et la domination ottomane ! Comme tu le dis, la France, elle, était l’alliée des Turcs ! Capito ?


    • Bertrand...
      votre raisonnement est anachronique : à cette époque, l’ennemi héréditaire, mortel, existentiel de la France, c’est l’Autriche - bien plus que l’Angleterre !
      L’empire ottoman était, lui, l’allié indéfectible de la France. Vous mélangez tout...


    • @ déclin

      Pendant la bataille de Lépante la France se débattait dans ses guerres de religions à la con et au lieu de combattre les ottomans, on massacrait nos protestants (apothéose : la Saint Barthélemy) !

      Ha ? Les protestants n’ont jamais massacré personne.

      Et ne parlons pas de François 1er, allié des Turcs, contre le Saint Empire chrétien !

      Le saint-empire chrétien ? C’est quoi ? Les USA (in god we trust) ? Ou l’empire britannique, peut-être ? Et pourquoi pas la Sainte-Russie ?

      Penser que tous les chrétiens sont une entité politique simpl(ist)e et cohérente, c’est comme croire que tous les musulmans sont les mêmes ... en oubliant au passage que Sunnites et Chiites ont quelques subtiles différences de point de vues, entre autres.

      Pépère, quand je dis "NOUS" c’est l’EUROPE

      L’Europe ça n’existe pas ... ou alors seulement à pomper les économies des Grecs...puis des Italiens...puis des Français (humour).

      la CHRÉTIENTÉ

      Quelle chrétienté ? La catholique ? La protestante ? L’orthodoxe ?

      qui n’a jamais pu compter sur la France pour stopper l’invasion et la domination ottomane !

      Heureusement que la France a pu compter sur l’alliance Ottomane pour endiguer l’invasion et la domination de l’Empire des Habsbourg...Ce serait bien de comprendre l’empire (jeu de mot).

      Comme tu le dis, la France, elle, était l’alliée des Turcs ! Capito ?

      Oui comme Guillaume II sera l’allié des Turcs en 14-18 contre les autres grandes puissances chrétiennes ... Quand la France le fait c’est mal, quand c’est l’Allemagne, c’est de la real-politik.

      Bonjour le 2 poids 2 mesures.


    • Bertrand...
      A cette époque, l’empire Ottoman n’aurait pas eu les moyens militaires et démographiques de coloniser l’Europe, alors du calme ! Et puis, qu’est ce que la chrétienté au XVIII eme siècle ? Vous escamotez la politique profonde ( nationalisme, frontières, États...) derrière le vocable bien commode de « chrétienté »...


    • #2538597

      Si vous ne faites pas la différence entre l’Europe chrétienne et l’empire ottoman, messieurs les contradicteurs, je ne peux plus rien pour vous !


    • #2538601

      Bayoung, tu confonds l’Europe et l’UE, ça ne m’étonne pas ! Quant au "saint empire chrétien", par opposition à l’empire ottoman musulman, c’était le Saint Empire Romain GERMANIQUE, CATHOLIQUE, représenté, à l’époque, par les Habsbourg. C’est plus clair comme ça ?


    • @ déclin

      Si vous ne faites pas la différence entre l’Europe chrétienne

      C’est quoi l’Europe chrétienne ? Les pays du nord protestans ? Les pays du sud catholiques ? Les pays de l’est Orthodoxe ?
      Ton propos manque de clareté.

      Bayoung, tu confonds l’Europe et l’UE,

      Les deux sont des constructions artificielles.

      Quant au "saint empire chrétien", par opposition à l’empire ottoman musulman, c’était le Saint Empire Romain GERMANIQUE, CATHOLIQUE,

      Le saint-empire romain dont les sujets ont pillé Rome en 1527 ?
      Tu parles de ce saint-empire romain dont les sujets (surtout germaniques) étaient protestants et qui se battront jusqu’à la mort pour en devenir indépendant.
      Ce saint-empire romain GERMANIQUE qui s’alliera aux turcs en 1914 contre les autres puissances chrétiennes.

      représenté, à l’époque, par les Habsbourg.

      Oui, ben c’est comme les royalistes qui rêvent de voir revenir les bourbons au pouvoir en France ... et qui détournent le regard quand le roi d’Espagne se barre en Arabie Saoudite comme un énième oligarque qui a été pris la main dans le sac. Et encore, que l’on soit Bonapartiste ou partisan des Bourbons en France quand on voit l’incurie de la classe politique actuelle, ça peut se comprendre, après tout, rois et empereurs ont fait la grandeur de notre pays... mais être partisan des habsbourgeois qui n’ont jamais régné sur la France : ça n’a juste ni sens, ni logique, ni intelligence.
      Et puis si je suis ton raisonnement, parce qu’au fond ce que tu veux, c’est une France soumise à l’Allemagne ... alors le gouvernement Macron doit bien te satisfaire, puisqu’il est totalement soumis à l’UE qui est une création faite sur-mesure pour l’Allemagne.

      C’est plus clair comme ça ?

      Toujours pas !


    • #2538932

      "C’est quoi l’Europe chrétienne ? Les pays du nord protestans ? Les pays du sud catholiques ? Les pays de l’est Orthodoxe ?" Se demande bayouyoug.
      Bien oui c’est tout ça mon grand !
      Et c’est pas pareil que l’empire ottoman et le monde musulman (que je respecte par ailleurs) !
      Si tu en es à te demander ce que veut dire l’Europe Chrétienne, Europe que tu nies par ailleurs la confondant avec l’UE , je peux plus rien pour toi !


    • Lépante 1571, Denain 1712.


    • @ déclin

      Bien oui c’est tout ça mon grand !

      Tu es donc d’accord pour dire que cette "europe chrétienne" n’existe pas ... puisque protestant, catholiques et orthodoxes ne s’entendent pas plus les uns les autres que musulmans sunnites et musulmans chiites et tu seras également d’accord our reconnaitre qu’au fond, un Français catholique a plus en commun avec un Algérien musulman qu’avec un allemand protestant ou catholique ... Notamment via le fait que, historiquement, les Algériens ont tués moins de Français que les allemands, on est d’accord, mon petit ?

      Et c’est pas pareil que l’empire ottoman et le monde musulman

      Non, le "monde musulman" est une entité religieuse avec ses particularités et ses disparités qui ne sauraient en faire un tout monolithique, l’empire Ottoman, lui, c’était un empire (comme les empires US, britanniques, romains, français, allemand ou autres), avec ses qualités et ses défauts et qui, comme tout empire, a fait souffrir bien des gens, chrétiens comme musulmans, qu’il a conquis ... et comme tout empire, sa fin a été un soulagement de liberté pour nombre de gens qui vivaient sous sa coupe.

      Si tu en es à te demander ce que veut dire l’Europe Chrétienne,

      Je n’ai pas à me le demander puisque ça n’existe pas ... dire que tous les chrétiens se ressemblent, c’est comme dire que tous les noirs sont les mêmes (ignorant par là le fait que certains sont Africains d’ethnie Bantoue, d’autre Africain Nubiens, d’autres Antillais, d’autres Aborigènes d’Australie, etc. ... Bref, le degré zéro de la connaissance anthropologique).

      Europe que tu nies par ailleurs la confondant avec l’UE

      L’Europe, c’est un nom sur une carte, ça n’a jamais existé ... tout comme l’UE dont l’existence n’est permise que par l’impérialisme monétaire de l’euro/deutschemark qui fait souffrir bien des gens en Europe du sud, notamment en Grèce...un peu comme sous l’empire Ottoman (tiens, tiens, tiens).

      je peux plus rien pour toi !

      Si, tu peux t’éduquer, ça me ferait plaisir. Quand on confond le siège de Vienne de 1683 avec la bataille de Lépante de 1571, c’est qu’on a besoin de lire quelques livres d’histoire et pas juste de regarder 2 ou 3 vidéos sur Youtube ou lire une page wikipedia de temps en temps. La culture, ça se travaille, comme le reste !

      Si la dissidence française est inoffensive, c’est pas juste parce que la justice est trop méchante, c’est surtout parce que dans ses rangs, on est trop flemmard pour lire des livres et se cultiver.


    • @ déclin

      Bien oui c’est tout ça mon grand !

      Tu es donc d’accord pour dire que cette "europe chrétienne" n’existe pas ... puisque protestant, catholiques et orthodoxes ne s’entendent pas plus les uns les autres que musulmans sunnites et musulmans chiites et tu seras également d’accord our reconnaitre qu’au fond, un Français catholique a plus en commun avec un Algérien musulman qu’avec un allemand protestant ou catholique ... Notamment via le fait que, historiquement, les Algériens ont tués moins de Français que les allemands, on est d’accord, mon petit ?

      Et c’est pas pareil que l’empire ottoman et le monde musulman

      Non, le "monde musulman" est une entité religieuse avec ses particularités et ses disparités qui ne sauraient en faire un tout monolithique, l’empire Ottoman, lui, c’était un empire (comme les empires US, britanniques, romains, français, allemand ou autres), avec ses qualités et ses défauts et qui, comme tout empire, a fait souffrir bien des gens, chrétiens comme musulmans, qu’il a conquis ... et comme tout empire, sa fin a été un soulagement de liberté pour nombre de gens qui vivaient sous sa coupe.

      Si tu en es à te demander ce que veut dire l’Europe Chrétienne,

      Je n’ai pas à me le demander puisque ça n’existe pas ... dire que tous les chrétiens se ressemblent, c’est comme dire que tous les noirs sont les mêmes (ignorant par là le fait que certains sont Africains d’ethnie Bantoue, d’autre Africain Nubiens, d’autres Antillais, d’autres Aborigènes d’Australie, etc. ... Bref, le degré zéro de la connaissance anthropologique).

      Europe que tu nies par ailleurs la confondant avec l’UE

      L’Europe, c’est un nom sur une carte, ça n’a jamais existé* ... tout comme l’UE dont l’existence n’est permise que par l’impérialisme monétaire de l’euro/deutschemark qui fait souffrir bien des gens en Europe du sud, notamment en Grèce...un peu comme sous l’empire Ottoman (tiens, tiens, tiens).


  • "Prétentieux" le Prince Eugène ? Maréchal à 22 ans ( comme Condé) il a libéré l’Europe Centrale de l’occupation turque à la bataille de Zenta . Avec Marlborough il remportera les victoires de Blenheim, Audenarde, Malplaquet, Turin, contre les Français . Si Marlborough avait été à Denain les choses auraient sans doute tourné autrement . Homosexuel comme Villars, il se fit construire le grandiose palais du Belvédère à Vienne, tandis Louis XIV récompensa Villars pour sa victoire de Denain en lui donnant le château de Vaux le Vicomte . Pour le remercier de sa victoire de Fontenoy, Louis XV donnera au maréchal de Saxe le château de Chambord... Eugène signait " Eugenio von Savoie " : il était le fils d’Olympe Mancini, nièce de Mazarin, fils du duc de Savoie Carignan, et avait fait allégeance à l’empereur d’Autriche ("von") . Les nazis le considéraient comme un Allemand et donnèrent son nom à un cuirassé de poche, le Prinz Eugen, qui avait escorté le Bismarck .

     

    • Les nazis créèrent la division SS Prinz Eugen à partir d’Allemands des Balkans pour lutter contre la Résistance . Il y eu des massacres .


    • Votre prince Eugène, ça s’appelle un traître ! Comme Louis XIV n’a pas cédé à ses caprices, il a monnayé ses talents pour la maison d’Autriche - ennemi héréditaire de la France ! Et puis à l’époque, l’empire ottoman était l’allié de la monarchie française. Vous mélangez tout : vous pataugez dans l’anachronisme...


    • @ Maxence

      il a libéré l’Europe Centrale de l’occupation turque à la bataille de Zenta

      Pour les populations des Balkans : passer d’un empire (Ottoman) a un autre (Habsbourgeois) n’est pas une libération, juste un changement de maître. On peut louer les victoires militaires du prince Eugène, mais cessons d’en faire un "libérateur". Si la tutelle Autrichienne sur les Balkans avait été si merveilleuse et idyllique, pourquoi les Serbes assassineront-ils alors l’archiduc François-Joseph en 14 alors ? Aux yeux des orthodoxes slaves, les germains catholiques ou protestants sont aussi différents d’eux que les turcs musulmans.

      Avec Marlborough il remportera les victoires de Blenheim, Audenarde, Malplaquet, Turin, contre les Français . Si Marlborough avait été à Denain les choses auraient sans doute tourné autrement

      Ben en fait non, John Churchill Marlborough avait cessé depuis déjà quelques années avant Denain d’être quelqu’un de "surprenant", le seul aspect "victorieux" de la bataille de Malplaquet fut le fait que les Anglais, réduits en charpie par les tirs en enfilade de l’artillerie Française, avaient réussi à tenir le champ de bataille à la fin de la journée là où l’armée Française a pu se retirer en bon ordre et quasiment intacte (fraiche et dispo pour la bataille suivante) ... en langage courant on appelle ça une "victoire à la Pyrrhus". Donc, non, il n’est pas du tout sûr que Marlborough eut fait mieux que le prince Eugène à Denain.

      Un bon général (à l’instant T) dont l’ennemi connait les tactiques, les méthodes et les habitudes est aussi utile qu’un mauvais général.

      https://www.youtube.com/watch?v=KPT...


    • @ Maxence



      il a libéré l’Europe Centrale de l’occupation turque à la bataille de Zenta



      Pour les populations des Balkans : passer d’un empire (Ottoman) a un autre (Habsbourgeois) n’est pas une libération, juste un changement de maître. On peut louer les victoires militaires du prince Eugène, mais cessons d’en faire un "libérateur". Si la tutelle Autrichienne sur les Balkans avait été si merveilleuse et idyllique, pourquoi les Serbes assassineront-ils alors l’archiduc François-Ferdinand en 14 alors ? Aux yeux des orthodoxes slaves, les germains catholiques ou protestants sont aussi différents d’eux que les turcs musulmans.



      Avec Marlborough il remportera les victoires de Blenheim, Audenarde, Malplaquet, Turin, contre les Français . Si Marlborough avait été à Denain les choses auraient sans doute tourné autrement



      Ben en fait non, John Churchill Marlborough avait cessé depuis déjà quelques années avant Denain d’être quelqu’un de "surprenant", le seul aspect "victorieux" de la bataille de Malplaquet fut le fait que les Anglais, réduits en charpie par les tirs en enfilade de l’artillerie Française, avaient réussi à tenir le champ de bataille à la fin de la journée là où l’armée Française a pu se retirer en bon ordre et quasiment intacte (fraiche et dispo pour la bataille suivante) ... en langage courant on appelle ça une "victoire à la Pyrrhus". Donc, non, il n’est pas du tout sûr que Marlborough eut fait mieux que le prince Eugène à Denain.

      Un bon général (à l’instant T) dont l’ennemi connait les tactiques, les méthodes et les habitudes est aussi utile qu’un mauvais général.

      D’autant que le prince Eugène était lui aussi présent à Malplaquet aux côtés de Marlborough (et qu’il y a été blessé) ce qui n’a pas empêché l’armée Française d’infliger de jolies pertes à l’armée coalisée de ces deux "génies militaires".


    • @ Maxence



      il a libéré l’Europe Centrale de l’occupation turque à la bataille de Zenta



      Pour les populations des Balkans : passer d’un empire (Ottoman) a un autre (Habsbourgeois) n’est pas une libération, juste un changement de maître (c’est comme dire que pour les Irakiens que la tutelle isréalo-US est meilleure ou pire que celle de l’empire Ottoman ... l’impérialisme ça reste l’impérialisme, qu’il soit chrétien, musulman ou païen).

      On peut louer les victoires militaires du prince Eugène, reconnaitre qu’il fut un grand officier, mais cessons d’en faire un "libérateur".

      Si la tutelle Autrichienne sur les Balkans avait été si merveilleuse et idyllique, pourquoi les Serbes assassineront-ils alors l’archiduc François-Ferdinand en 1914, alors ?



      Avec Marlborough il remportera les victoires de Blenheim, Audenarde, Malplaquet, Turin, contre les Français . Si Marlborough avait été à Denain les choses auraient sans doute tourné autrement



      Ben en fait non, John Churchill Marlborough avait cessé depuis déjà quelques années avant Denain d’être quelqu’un de "surprenant", le seul aspect "victorieux" de la bataille de Malplaquet fut le fait que les Anglais, réduits en charpie par les tirs en enfilade de l’artillerie Française, avaient réussi à tenir le champ de bataille à la fin de la journée là où l’armée Française a pu se retirer en bon ordre et quasiment intacte (fraiche et dispo pour la bataille suivante) ... en langage courant on appelle ça une "victoire à la Pyrrhus". Donc, non, il n’est pas du tout sûr que Marlborough eut fait mieux que le prince Eugène à Denain.


    • @ Maxence



      il a libéré l’Europe Centrale de l’occupation turque à la bataille de Zenta



      Pour les populations des Balkans : passer d’un empire (Ottoman) a un autre (Habsbourgeois) n’est pas une libération, juste un changement de maître (c’est comme dire que pour les Irakiens : la tutelle isréalo-US est meilleure ou pire que celle de l’empire Ottoman ... l’impérialisme ça reste l’impérialisme, qu’il soit chrétien, musulman ou païen).

      On peut louer les victoires militaires du prince Eugène, reconnaitre qu’il fut un grand officier, mais cessons d’en faire un "libérateur".

      Si la tutelle Autrichienne sur les Balkans avait été si merveilleuse et idyllique, pourquoi les Serbes assassineront-ils alors l’archiduc François-Ferdinand en 1914, alors ?



      Avec Marlborough il remportera les victoires de Blenheim, Audenarde, Malplaquet, Turin, contre les Français . Si Marlborough avait été à Denain les choses auraient sans doute tourné autrement



      Ben en fait non, John Churchill Marlborough avait cessé depuis déjà quelques années avant Denain d’être quelqu’un de "surprenant", le seul aspect "victorieux" de la bataille de Malplaquet fut le fait que les Anglais, réduits en charpie par les tirs en enfilade de l’artillerie Française, avaient réussi à tenir le champ de bataille à la fin de la journée là où l’armée Française a pu se retirer en bon ordre et quasiment intacte (fraiche et dispo pour la bataille suivante) ... en langage courant on appelle ça une "victoire à la Pyrrhus". Donc, non, il n’est pas du tout sûr que Marlborough eut fait mieux que le prince Eugène à Denain.


  • Malplaquet avait bien affaibli les coalisés. Louis XIV avait prévenu Villard, en cas de défaite, qu’il viendrait avec tout ce qu’il lui reste mourir avec lui.

    Le maréchal reçut le château de Vaux le vicomte en cadeau. on le rappela sous la régence à 90 ans pour une expédition en Italie. Pas de retraite à l’époque.

    Le Prince Eugène, c’est l’histoire des occasions manquées !!...Le jeune loup s’était proposé à Louis XIV mais l’armée française était pourvu en généraux...pas d’armée disponible...Par dépit,il s’offrit à l’Autriche.

     

    • @ spirit

      Tiens, c’est marrant ! Quand De Gaulle part se réfugier en Angleterre, on dit que c’est un traître, un lâche, un déserteur, un agent Anglais etc.
      Mais quand le Prince Eugène combat, aux côtés de l’Autriche, son pays natal (pour lequel il se serait battu si la paye avait été meilleure (belle mentalité !)) : là, c’est un héros incompris, un grand général, etc.

      Deux poids, deux mesures.


    • @ spirit

      Tiens, c’est marrant ! Quand De Gaulle part se réfugier en Angleterre, on dit que c’est un traître, un lâche, un déserteur, un agent Anglais etc.
      Mais quand le Prince Eugène combat, aux côtés de l’Autriche, son pays natal (pour lequel il se serait battu si la paye avait été meilleure (belle mentalité !)) : là, c’est un héros incompris, un grand général, etc.

      Deux poids, deux mesures.

      La détestation de la France éternelle (que l’on confond si commodément avec la France actuelle) a l’incroyable don de produire des crétins à la tonne.


    • Bayinnaung,

      Je tiens d’abord à vous dire que je n’ai jamais traité le général De Gaulle de déserteur et de lâche.
      Mais remettez les choses dans leurs contextes et ne mélangez pas tout.
      Il faut tout de même savoir que "l’armée nation" est une organisation plutôt récente. C’est d’ailleurs la France qui lança la "mode" durant la révolution avec la conscription obligatoire.
      À l’époque, on ne se battait pas forcément pour un pays, mais pour une Maison Royale. Rappelons également que le Prince Eugène est un prince de la Maison de Savoie, à l’époque indépendante de la France et membre de l’électorat Impérial. Ce n’est pas parce qu’il a été élevé à la cour du Roi de France et parlait certainement à merveille le français, qu’il était un sujet de Louis XIV. Il a demandé une armée au Roi, celui ci refusa, il parti voir ailleurs. C’était comme ça à l’époque.
      Ces hommes de l’époque avaient soif de gloire et d’aventures, et ils étaient prêts à tout pour arriver à leurs fins.
      Autre époque, autre exemple de général savoyard talentueux qui aurait pu combattre aux côtés de Napoléon, mais préférant l’aventure d’une expédition exotique, bien connu dans la ville de Chambéry : le Comte de Boigne.


    • #2538687

      Bayoung compare pas De Gaulle et le prince Eugène ! Le prince Eugène combattait sur le terrain, les armes à la main, lui. Il est pas arrivé juché sur un camion américain après avoir déserté !


    • #2538699

      @bayouyoug. La France "actuelle" n’est que le résultats de ses erreurs et de ses errements tout le long de son histoire (à part quelques exceptions). La "fille aînée de l’église " alliée aux turcs contre l’empire ottoman, par exemple ! Ou la guerre de 14 qui a anéantie les dynasties catholiques en Europe ! L’extermination de nos protestants (Saint Barthélemy, révocation de l’édit de Nantes ), qui étaient des huguenots français (rien à voir avec le protestantisme anglo-saxon !). Bref, tu comprends mieux maintenant pourquoi on est dans la merde ?


    • #2538731

      L’Histoire racontée par bayouyoug est pire que celle racontée par Fernand Nathan ! L’idéologie est simple : tout ce qui est germanique est pourri depuis les tribus franques jusqu’à l’Allemagne d’aujourd’hui, en passant par le Saint Empire Romain Germanique et la dynastie des Habsbourg !


    • @ déclin

      Bayoung compare pas De Gaulle et le prince Eugène ! Le prince Eugène combattait sur le terrain, les armes à la main, lui.

      De Gaulle aussi, il a même été capturé pendant la 1ère guerre mondiale (là où le prince Eugène a bêtement exposé sa vie à Malplaquet), donc ce n’était pas un planqué et il était tout à fait comparable au prince Eugène...à ceci près que De Gaulle n’a pas trahi son pays natal finalement, lui.

      Il est pas arrivé juché sur un camion américain après avoir déserté !

      Non, il est arrivé entouré d’Anglais (horreur !) et d’Autrichiens après avoir trahi son pays natal pour aller combattre un ennemi qui ne menaçait pas la France ... ce n’est donc pas mieux.

      @bayouyoug. La France "actuelle" n’est que le résultats de ses erreurs et de ses errements tout le long de son histoire

      Comme n’importe quelle autre pays alors.

      La "fille aînée de l’église " alliée aux turcs contre l’empire ottoman, par exemple !

      Tu parles de l’alliance germano-turc que 1914, je suppose ?

      Ou la guerre de 14 qui a anéantie les dynasties catholiques en Europe !

      Je ne savais pas que le Tsar Nicolas II ou le Kaiser furent catholiques ... quant aux Habsbourgeois, je peux comprendre la douleur ressentie par leur départ quand on est Autrichien ... mais quand on est Serbe, Roumains ou Hongrois, on est obligé d’en ressentir un immense soulagement.

      L’extermination de nos protestants (Saint Barthélemy, révocation de l’édit de Nantes ), qui étaient des huguenots français (rien à voir avec le protestantisme anglo-saxon !).

      Bien-sûr, ils n’ont jamais essayé de faire de la Rochelle une place-forte indépendante cheval de Troie de l’Angleterre en France en 1627...et quid de la guerre de 30 ans, du massacre de la Magdebourg protestante par des allemands catholiques ? On en parle ?

      Bref, tu comprends mieux maintenant pourquoi on est dans la merde ?

      Oui, on est dans la merde à cause des pro-UE germano-centrée à la tête de la France depuis 1969.

      L’Histoire racontée par bayouyoug est pire que celle racontée par Fernand Nathan !

      Si au moins tu savais produire des sources fiables.

      L’idéologie est simple : tout ce qui est germanique est pourri depuis les tribus franques jusqu’à l’Allemagne d’aujourd’hui,

      Disait celui pour qui la France a toujours tort et l’Allemagne toujours raison.
      Un exemple : tu parles de l’alliance franco-ottomane sous François 1er et jamais de l’alliance germano-ottomane sous Guillaume II.


  • Il faudrait un nouveau Marechal de Villars : mais nous pouvons rever : nous ne l’aurons pas...................................le seul qui aurait pu soulever une armée de patriote, si il avait été bien entouré......................c’est le grand Jean Marie le Pen, personne d’autres : j m le pen entouré de bruno golnish et autres courageux : pas des demis sel, pas des demis patriote, qui pourraient retorner leurs vestes au moment du grand jour de bouter hors de france les ennemis de notre pays bousillé par la racaille d’en haut et d’en bas................................................................... ..jeanne au secours !!!!!!

     

    • Je l’ai pensé aussi à une époque, mais hélas ... Même JMLP aurait fini par faire comme sa fille.
      Le seul qui nous sauvera sera, à l’instar d’un Trump, d’un Poutine ou d’un Bojo, quelqu’un d’extérieur à tout parti politique ... et cela n’arrivera pas avant une crise encore plus terrible que ce que l’on a déjà connu...ceci dit, ça pourrait arriver plus vite qu’on ne le pense.

      Quoi qu’il en soit, voter pour le RN, c’est remettre une pièce dans la machine LREM pour 2022.


    • #2538826

      T’as raison bayouyoug, bojo laid et les rosbifs vont nous sauver ! C’est bien parti ! Comme il a sauvé son pays du covid où ils tombent comme des mouches pour une simple grippette ?
      Où as-tu vu un anglais venir sauver la France toi, dans toute l’histoire ? Comparer Bojo à Trump ou Poutine, bravo, j’y avais pas pensé ! Le perfide Churchill savait bien ce qu’il faisait en accueillant De Gaulle : main mise des anglo-saxons sur L’Europe dévastée, plan Marshall, UE pour tous etc... le petit sous-marin des US en Europe , le caniche des américains a "quitté " l’UE sans jamais y avoir réellement été !


    • @ déclin

      T’as raison bayouyoug, bojo laid et les rosbifs vont nous sauver !

      Faudrait savoir, quand les Anglais se battent contre la France aux côtés du Prince Eugène, ils sont gentils...quand ils nous donnent l’exemple de ce qu’il faudrait faire pour survivre (sortir de l’UE) ils sont méchants.

      C’est bien parti ! Comme il a sauvé son pays du covid où ils tombent comme des mouches pour une simple grippette ?

      Oui, la France est bien placée pour en parler...ce n’est pas la GB qui a diabolisé Raoult, ni qui nous a contraint à rester chez nous et que je sache, la Belgique, pourtant dans l’UE, a des résultats encore pire. Avant de juger les Anglais, regarde comment ça se passe ailleurs, y compris chez nous.

      Où as-tu vu un anglais venir sauver la France toi, dans toute l’histoire ?

      Bataille de la Somme : 420 000 Britanniques tombés en France pour te sauver de l’impérialisme allemand.
      Sans compter un certain nombre de tués parmi les 56 000 morts et disparus (US, Anglais, Français, Canadiens, Polonais) venu te libérer de l’empire allemand.

      Comparer Bojo à Trump ou Poutine, bravo, j’y avais pas pensé !

      Oui, ils sont tout à fait comparables, ils se battent pour leur pays et ils ne viennent pas des partis politiques traditionnels.

      Le perfide Churchill savait bien ce qu’il faisait en accueillant De Gaulle

      Donner à la France une chance survie.

      main mise des anglo-saxons sur L’Europe dévastée, plan Marshall, UE pour tous etc...

      Ça, ce ne serait pas arrivé si l’Allemagne n’avait pas décidé de recommencer le grand massacre qui aurait dû être le dernier en 1914.

      le petit sous-marin des US en Europe

      Tu parles de l’UE et de l’économie allemande soumise aux USA et faits pour capter les anciennes républiques Soviétiques ?

      le caniche des américains a "quitté " l’UE sans jamais y avoir réellement été !

      Et pourtant l’UE fait des pieds et des mains pour faire annuler le Brexit, ce qui prouve donc qu’ils y étaient un peu quand-même et qu’ils contribuaient à la construction européenne (se faire faire les poches) comme les autres glands qui restent dans cette prison des peuples.


  • Villars disant à Louis XIV :"Sire, j’ai appris de Condé à craindre les ennemis quand ils sont loin et à la mépriser quand ils sont près"

    Pour la petite histoire - que j’ai apprise dans les livres, notamment par le truchement de François Lebrun, historien de son état - on peut dire que Villlars a sauvé la France à Denain, à condition toutefois de nuancer les choses : d’une part, le rôle personnel de Villars est incontestablement magnifié ; d’autre part, la victoire militaire ne peut pas être séparée du contexte politique, avec au premier chef l’attitude de l’Angleterre et son désengagement de la coalition contre la France.