Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

Non, la campagne de France de 1940 n’a pas été qu’une promenade de santé pour les Allemands ! En 1940, les Français ont perdu, pour de nombreuses raisons, mais les Français se sont battus, courageusement, sur plusieurs points. Parmi ces batailles aujourd’hui oubliées, la bataille de Stonne figure en bonne place. Les Allemands l’ont surnommée « le Verdun de 1940 », car elle a bien failli faire basculer le cours de la guerre. En effet dans ce petit village des Ardennes, les B1 bis français ont tenu tête aux panzers allemands, leur coupant la route et menaçant même de leur infliger une mortelle contre-offensive. Retour sur une bataille méconnue qui fut pourtant la plus violente, la plus importante et la plus décisive de la bataille de France.

 

Voir aussi, sur E&R :

Et ne manquez pas le dossier de Laurent Guyénot sur la Seconde Guerre mondiale, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2524521
    le 12/08/2020 par Culturovore
    La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

    Les français de 40 se sont battus aussi vaillamment que ceux de 14 et un seul magnifique ouvrage rend compte de leurs terribles combats : "il se sont battus comme des lions". Somme de tous les actes collectifs et individuels héroïques très agréable à lire, un bon livre de vacances que je recommande à tout patriote et pour ses jeunes.
    WWG1WGA

     

    • #2525005
      le 13/08/2020 par Remi Pierre
      La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

      Le diction allemand de l’époque, "ils se battent comme des lions dirigés par des ânes".
      Pendant ce temps là, l’URSS préparait une immense armée d’envahissement de l’Europe de l’Ouest, selon certains auteurs.


    • #2526825

      @ Remi Pierre

      Pendant ce temps là, l’URSS préparait une immense armée d’envahissement de l’Europe de l’Ouest, selon certains auteurs.

      1) Qui sont ces auteurs, je vous prie, ça m’intéresse ? Parce que "certains", c’est un peu flou.

      2) Cette fameuse armée des méchants russes venus envahir la pauvre Europe de l’ouest...elle a pas vraiment fonctionné, nous serons d’accord.


  • #2524575

    J’en veux à mort aux cadres de l’armée française pour la défaite de 1940. Le peuple a répondu à l’appel à la mobilisation mais la bourgeoisie qui commandait a merdé lamentablement. Le "reste n’a pas suivi"... le "reste", c’est la bourgeoisie.

    Et c’est quand la moitié de l’armée allemande était occupée en Pologne qu’il fallait frapper ; en mai 1940, c’était trop tard.

     

    • #2524720

      @ Sigebert

      La bourgeoisie était moins anti-patriote à l’époque qu’aujourd’hui.
      Elle a collaboré certes, mais uniquement après que l’armée allemande ait gagné et parce que "l’argent n’a pas d’odeur" ... avant 40, elle a participé à l’effort de guerre sans soucis et il n’y a pas eu de compromission entre les pontes de l’industrie Française avec l’Allemagne comme ce sera le cas avec pas mal d’industriels ou de banquiers américains plus tard (outre les Rortschield mis en avant par Farrakhan qui dînaient à Berlin pendant que des juifs étaient déportés, c’est assez rigolo de savoir quelle fut l’attitude d’IBM ou de Coca-Cola à l’époque (pourquoi a-t-on inventé le Fanta ?)).

      En revanche, là où je suis parfaitement d’accord avec vous : c’est sur la non-intervention en Allemagne au moment de l’invasion de la Pologne.
      Très grave erreur que le commandement et le gouvernement ont laissé passer...peut-être parce qu’ils pensaient que la Pologne aurait pu tenir plus longtemps. Erreur que la France et l’Angleterre ne referont pas : attaquant les forces allemandes en Norvège au moment de leur invasion, l’emportant ainsi à Narvik et privant l’Allemagne de bâtiments lourds de surface (sauf le Bismarck) pour le reste de la guerre et interdisant ainsi tout blocus efficace de la GB.

      Le problème, c’est que TOUT pouvait être évité encore avant, si la France et l’Angleterre n’avaient pas mis au ban des nations l’Italie Mussolinienne et la Russie de Staline. L’Allemagne aurait été bien moins belliqueuse sans alliés de circonstance (pacte germano-soviétique fait par Staline pour gagner du temps) ou de pays potentiellement ennemis mais restés neutres. D’autant plus qu’avant le début de la guerre, en 1932, le parti national-socialiste amorçait déjà son reflux électoral dans les élections et les sondages, preuve que tout aurait pu se terminer sans guerre, ni massacres ou avec, au pire, un engagement armé limité entre l’Allemagne et un de ses voisins qui, en s’enlisant, aurait permis à un parti de la paix de l’emporter électoralement à la chancellerie. Au lieu de ça, ça a été le Ragnarök pour tout le monde.


    • #2524723

      Les juifs fuyant l’Allemagne racontaient aux Français que les Allemands étaient opprimés et qu’ils n’attendaient que la déclaration de guerre de la France pour se révolter contre les Nazis : c’est ce que croyait Gamelin et cela explique la "drôle de guerre", il attendait que les Allemands se révoltent . Il n’y a pas eu de révolution et les chars de Guderian ont déferlé .


    • #2524871

      @Bayinnaung

      Dans "Jardins et routes", le journal de guerre d’Ernst Junger (son meilleur livre à mon avis), il y a une conversation avec des officiers français prisonniers. Junger leur fait la leçon, et pour lui, ce qui a fait pencher la victoire du côté allemand, c’est "la supériorité de l’ouvrier allemand"... et ainsi la défaillance et l’infériorité de l’ouvrier français... Junger a une solidarité de classe avec les officiers français, une solidarité transnationale, la même pourriture qui est montrée dans La Grande Illusion entre le capitaine de Boëldieu et le capitaine von Rauffenstein... et c’est l’ouvrier, le peuple français qui est accusé par Junger, la bourgeoisie française ni est pour rien... Les bourgeoisies se serrent les coudes et font porter le chapeau aux peuples... C’est de la bonne cochonnerie de toujours, bien intemporelle... Quand Hitler accuse plus tard le peuple allemand pour la défaite du IIIe Reich, il exprime que l’ascenseur social a parfaitement fonctionné et qu’il est devenu un vrai bourgeois allemand, il en a acquis les catégories conceptuelles...

      Après la boucherie de 14-18, vivante encore dans toutes les mémoires, le peuple français a pourtant répondu à l’appel de la mobilisation, et c’est l’armée de métier - c’est-à-dire la bourgeoisie française - qui n’a pas répondu présent et qui a laissé perdre la souveraineté nationale... On attend toujours que l’armée lave son honneur et répare sa défaillance de 1940. L’armée a une dette envers la nation qu’elle n’a pas encore remboursée.


    • #2524955

      Achetez le dernier OPUS de Pierre Hilard sur le mondialisme et vous aurez votre réponse (ERTV l’ a interviewé à ce sujet recemment)...
      Ce n est pas du tout ce que vous croyez ... Bonne lecture...


    • #2525014

      @ Sigebert

      solidarité transnationale

      Concept de gauchiste et de libéral-libertaire. L’Allemagne se plaisait à abattre les frontière...pour imposer sa domination ... comme l’UE se plait à faire passer ses légions d’immigrés un peu partout dans une Europe qui interdit le recours aux frontières et au protectionnisme.

      la défaillance et l’infériorité de l’ouvrier français

      Conception très ultralibérale du monde : l’ouvrier français est un sale parasite latin qui mérite des coups de pieds au cul pour travailler à la chaîne alors que l’ouvrier allemand, il est beau, il est fort, il est productif...et il parle Turc, mais ce détail, on l’oublie, tout comme on oublie que si l’Allemagne est si perfomante, ce n’est peut-être pas tant à cause d’une soit-disante supériorité du travailleur allemand (turc) sur l’ouvrier français (algérien) mais plutôt parce que bassin rhénan est pile bien placé au carrefour de tous les axes commerciaux intéressants, non ?

      Les bourgeoisies se serrent les coudes et font porter le chapeau aux peuples

      Lesquelles ? Petites ? Moyennes ? Grandes ?
      En gros, si on suit ce que toi (reprenant ce qu’écrit hitler dit) dès que quelqu’un a le malheurs d’accéder à la richesse et au confort, ça devient quelqu’un de mauvais, le vertueux vie pauvrement ... c’est très beau cette moraline, mais ce genre de réflexion à la Leking, c’est le degré zéro de la pensée politique.

      et c’est l’armée de métier - c’est-à-dire la bourgeoisie française

      Non, il y a beaucoup de professionnels qui ne sont pas issus de la bourgeoisie, tu te bases sur quoi pour affirmer pareille stupidité.

      qui n’a pas répondu présent

      hum...les chasseurs alpins qui ont repoussé les italiens...ils étaient professionnels et bien présents.


    • #2525057
      le 13/08/2020 par Bertrand Dudéclin
      La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

      @bayouyoug. "aurait permis à un parti de la paix de l’emporter électoralement à la chancellerie." Ce que tu oublies c’est que, chez les alliés et notamment l’Angleterre et la Pologne, il y avait au pouvoir des partis de la guerre ! Churchill voulait la guerre à tout prix et la Pologne aussi ! La France a suivi !


    • #2525114

      @ déclin

      ce que tu oublies c’est que, chez les alliés et notamment l’Angleterre et la Pologne, il y avait au pouvoir des partis de la guerre !

      Oui, ils voulaient tellement la guerre qu’ils l’ont perdu.
      Ils voulaient tellement la guerre qu’ils ont forcé Hitler à écrire dans son Mein Kampf qu’il fallait conquérir un espace vital à l’est au détriment des slaves.
      Avant de regarder la paille dans l’œil franco-anglais, regarde la poutre dans celui des pan-germanistes.

      Churchill voulait la guerre à tout prix

      Ben oui, la meilleure défense, ça reste l’attaque.

      et la Pologne aussi !

      Oui, les méchants Polonais qui ont toujours été opprimés un coup par les Russes, un coup par les allemands.

      La France a suivi !

      Hitler n’avait aucune vue sur la France ? C’est la France qui a installé sa frontière à proximité des armées allemandes que ce soit en 1870, en 1914 ou en 1940 ?


    • #2525152
      le 13/08/2020 par Bertrand Dudéclin
      La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

      @bayoung &co. Vous me faites marrer avec votre " non-intervention en Allemagne au moment de l’invasion de la Pologne." ! Parceque la France, battue à plat de couture sur son propre territoire, aurait pu foutre une branlée à l’Allemagne en allant l’envahir chez elle !?!!
      Et d’abord qu’est ce qu’on en avait à foutre de la Pologne ? Pour leur putain de "couloir de dantzig" ! Résultat 80 millions de morts ! Et personne n’a moufté quand Staline est venu les bouffer !


    • #2525253
      le 13/08/2020 par Bertrand Dudéclin
      La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

      @bayoung. Au lieu de raconter des âneries, étudie d’abord les conséquences du traité de Versailles de 1919 et le dépeçage et l’humiliation de l’Allemagne et tu auras toutes les réponses ! On ne peut comprendre la 2nde GM sans avoir étudié la première !


    • #2525545

      @ Bayinnaung



      solidarité transnationale

      Concept de gauchiste et de libéral-libertaire.




      Pas du tout, c’est d’abord un concept aristocratique, puis, plus largement, bourgeois. Junger, par exemple, est plus proche des officiers français que de ses propres soldats. La vraie barrière dans le roman de Vercors, Le Silence de la mer, est sociologique plutôt qu’ethnique : si l’officier allemand avait été logé dans une famille française plus aisée, il aurait peut-être eu cette relation amoureuse avec la jeune fille... L’humiliation des Français forcés de loger cet officier allemand, pianiste et francophone, est d’abord une humiliation de classe. Et Bruxelles est aujourd’hui rempli d’aristos de toute l’Europe faisant carrière dans l’administration transnationale où ils constituent un réseau en soi. Je pense que vous avez de grosses difficultés de lecture et aucune idée des réalités dont vous parlez.



      et c’est l’armée de métier - c’est-à-dire la bourgeoisie française

      Non, il y a beaucoup de professionnels qui ne sont pas issus de la bourgeoisie, tu te bases sur quoi pour affirmer pareille stupidité.




      L’armée est en 1940 un reliquat de l’ancien monde où l’esprit de caste perdure plus qu’ailleurs. On est officier de père en fils. On se côtoie génération après génération sur les bancs de Saint-Cyr et de Saumur. On a les mêmes références, les mêmes codes. Ce ne sont pas des fils d’ouvriers qui accèdent aux écoles militaires et gravissent les échelons de la hiérarchie. Ce sont tous des bourgeois. J’ai l’impression que vous n’avez pas lu que je parle de 1940... Vous auriez été capable de faire cette longue réponse sans le comprendre ? Aïe ! Quant aux officiers issus du corps des sous-officiers, même aujourd’hui, sauf exception, ils plafonnent au grade de capitaine... capitaine au long cours comme on dit...

      Ce sont les officiers de carrière, les officiers supérieurs d’active, qui conduisent une guerre et décident de son issue. Ce sont eux qui sont aux commandes et qui portent la responsabilité de la victoire ou de la défaite. Si l’armée française était moins bien organisée que l’allemande en 1940, ce n’est pas la faute des 5 millions de mobilisés qui ont répondu présent et qui ont fait ce que les officiers de carrière leur ont dit de faire. Les cadres sont responsables, c’est cela commander et exercer des responsabilités. Et d’autant plus responsables que les cadres militaires ont le pouvoir exorbitant d’envoyer leurs soldats à la mort.


    • #2525548
      le 13/08/2020 par Bertrand Dudéclin
      La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

      @bayoung. L’inique traité de Versailles concocté par les vainqueurs de 1918 portait les germes de la 2nde GM. Déjà, les US avec Wilson et sa SDN venaient foutre la merde en Europe ! L’Allemagne fût dépecée et rendue responsable de tout ! Elle perdait tous ses territoires au profit notamment de la Pologne où les populations allemandes étaient persécutées !


    • #2526800

      @ déclin

      Vous me faites marrer avec votre " non-intervention en Allemagne au moment de l’invasion de la Pologne." ! Parceque la France, battue à plat de couture sur son propre territoire, aurait pu foutre une branlée à l’Allemagne en allant l’envahir chez elle !?!!

      Ben oui, l’Allemagne occupée avec la Pologne (Varsovie ne s’est pas laissée prendre si facilement) était vulnérable à l’ouest. D’ailleurs l’Allemagne n’a jamais été capable d’envahir un pays toute seule : sans ses états satellites, point d’invasion de la Russie possible.

      Et d’abord qu’est ce qu’on en avait à foutre de la Pologne ?

      L’équilibre international, ça te dit quelque chose ?

      Pour leur putain de "couloir de dantzig" !

      Et pourquoi la Pologne ne pourrait-elle pas revendiquer un accès à la mer ?

      Résultat 80 millions de morts !

      Merci l’Allemagne.

      Et personne n’a moufté quand Staline est venu les bouffer !

      Je ne croirais pas lire autant de russophobie sur E&R.

      Au lieu de raconter des âneries, étudie d’abord les conséquences du traité de Versailles de 1919

      Déjà fait, le traité de Versailles n’a jamais vraiment été appliqué et son fameux "diktat" n’était que communication propagandiste des bellicistes d’outre-Rhin.

      et le dépeçage et l’humiliation de l’Allemagne et tu auras toutes les réponses !

      Ce pays n’a jamais été dépecé : le couloir de Dantzig revenait de droit à la Pologne et l’Alsace-Lorraine à la France.

      On ne peut comprendre la 2nde GM sans avoir étudié la première !

      Bien d’accord, étudie un peu le pan-germanisme : les visées expansionnistes vers l’est contre les "races inférieures" ne datent pas d’Hitler. L’Allemagne a toujours été belliciste.

      L’inique traité de Versailles concocté par les vainqueurs de 1918

      Si l’Allemagne ne voulait pas être humiliée en 1918 par un traité qui n’a jamais été appliqué, il ne fallait qu’elle déclare la guerre à ses voisins.

      portait les germes de la 2nde GM.

      Propagande pacifiste germano-eurolâtre...l’europe c’est la paix, les Grecs sont des cigales, on connait la chanson.

      Déjà, les US avec Wilson et sa SDN venaient foutre la merde en Europe !

      C’est sûr que Wilson a forcé Hitler a écrire Mein Kampf.

      L’Allemagne fût dépecée

      Non.

      et rendue responsable de tout !

      Elle l’était en grande partie.

      Elle perdait tous ses territoires au profit notamment de la Pologne où les populations allemandes étaient persécutées !

      C’est sûr que les Polonais n’ont jamais été persécutés.


    • #2526821

      @ Sigebert

      Junger, par exemple, est plus proche des officiers français que de ses propres soldats.

      J’y crois assez peu à ça : c’est comme la soit-disante admiration des officiers allemands pour la combativité de l’armée Française. Ce n’est que l’admiration pour l’ennemi vaincu et que l’on espère disparu à jamais. Ce n’est pas l’admiration sincère pour l’adversaire d’égale valeur, c’est juste un moyen de se mettre en valeur en gonflant la dangerosité de l’adversaire. C’est une admiration à la Macron pour Dupont-Aignan quand il lui confie après les élections présidentielles de 2017 qu’il a été supris de son ralliement à MLP. C’est une admiration de gamin de 8 ans en mal de mise en valeur.

      roman de Vercors, Le Silence de la mer

      Oui, oui, tu as aimé de jolis livres et de jolis films, c’est très bien, mais on est pas dans les faits.
      C’est une vision un peu fantasmée de la bourgeoisie que tu as ... le patriotisme existe aussi chez les riches même s’ils ont plus souvent les moyens de devenir des transnationaux.

      Et Bruxelles est aujourd’hui rempli d’aristos de toute l’Europe

      Là, je suis d’accord...l’aristocratie/bourgeoisie d’aujourd’hui n’est plus vraiment la même que celle d’hier.

      Je pense que vous avez de grosses difficultés de lecture et aucune idée des réalités dont vous parlez.

      Tu as tant besoin que ça de flatter ton égo ? Il n’y a pourtant peu de choses vraies dans ce que tu as écrit.

      L’armée est en 1940 un reliquat de l’ancien monde où l’esprit de caste perdure plus qu’ailleurs

      Oui, le père de De Gaulle (enseignant) en atteste.

      On se côtoie génération après génération sur les bancs de Saint-Cyr et de Saumur.

      C’est sûr que Pétain, fils de cultivateur et "républicain" alors que la tendance majoritaire dans l’armée était le monarchisme rend compte de la véracité de ce que tu assènes.

      Ce sont tous des bourgeois.

      Tiens, je croyais qu’il allait dire "des aristocrates".

      Vous auriez été capable de faire cette longue réponse sans le comprendre ? Aïe !

      Ben oui, je viens d’expliquer ta réponse était plus longue que vraie.

      Quant aux officiers issus du corps des sous-officiers, même aujourd’hui, sauf exception, ils plafonnent au grade de capitaine

      Ok, on voit que tu connais bien l’armée. (ironie)

      Les cadres sont responsables

      Tu oublies que ce sont ces mêmes cadres incapables de se remettre en cause qui ont fait quand-même de l’armée Française une des meilleures du monde en 18, mais bon, on est pas à une inexactitude près.


  • #2524695

    Je conseille le numéro de Guerres & Histoire sur la "trahison ayant mené à la défaite de 40" où sont remises en cause pas mal d’idées reçues :

    1) La défaite fut plus due à une incapacité de l’état-major Français de bien se mettre à jour pour ce qui est de l’utilisation des chars et des avions, plus qu’une véritable incompétence. C’est qu’il est facile de dire après coup qui aurait dû faire quoi, je signale qu’à l’époque, on naviguait à vue.
    2) L’image du méchant ouvrier paresseux (qui bossait encore 50h par semaines à l’époque) qui part en vacances pendant qu’à côté les allemands se ré-arment, est à bannir : en 40, l’industrie Française (pourtant moins performante que l’Allemande) sortait plus de blindés et de navires que l’Allemagne.
    3) Les cas de sabotages par des communistes étaient finalement très rares.
    4) Cette revue admet également que l’extrême-droite, surtout parmi les jeunes, a assez peu trahi, elle aussi, et compte bien des combattants et des résistants dans ses rangs.
    5) Si les méchants alliés avaient vraiment abandonné les Français à Dunkerque, alors comment se fait-il que sur les milliers d’évacués pour lesquels la marine Anglaise a pris tant de risques : 1/3 furent français ? Ce mensonge des germanolâtres est véhiculé également en Angleterre, le film de Nolan sur l’opération Dynamo l’entretient de façon d’autant plus perverse qu’il ne montre jamais un français se battre.
    6) Le pioupiou s’est globalement bien battu quand il en avait l’occasion et les scènes pathétiques de soldats mêlés aux civils sont typiques d’une débâcle (on verra exactement les mêmes en Russie en 41 et en Allemagne en 45).
    7) Quitte à chercher une faute humaine, il semblerait que la décision de Pétain de faire cesser les combats (pour de bonnes ou de mauvaises raisons) est ce qui se rapproche le plus d’une trahison ou d’un mauvais calcul. Il y avait d’autres options que de simplement arrêter les combats. Par exemple : redéployer l’armée Française en Afrique où l’armée allemande ne pouvait pas la poursuivre (pas sans la présence de la Kriegsmarine en Méditerranée et avec une Regia Aeronotica déjà vaincue par la France), ce qui nous aurait économisé un Mers-el-Kébir.
    Ainsi : la France pouvait perdre sa métropole tout en continuant à se battre depuis son empire (ou même sans, à l’instar des Polonais qui ont continué la guerre malgré la perte de leur patrie ce qui rend l’abandon Français encore plus grave).

    Numéro intéressant à lire et qui en éduquerait certains.

     

    • #2524800

      Guerres & Histoire, cette revue écrite par des révisionnistes communistes qui clament eux-mêmes ne pas faire de l’Histoire mais du journalisme. Super référence... Quand tu vois c’est Jean Lopez qui supervise, tu comprends direct l’arnaque.


    • #2525007

      @ gaulois 31

      Intéressant ! Tu as des preuves de ce que tu avances ? Parce qu’affirmer une chose, c’est bien, mais la confirmer par des preuves, c’est mieux.
      Entre un type qui existe dans le monde réel et écrit sous son vrai nom "Jean Lopez" (avec qui je ne suis pas d’accord quand il parle de l’UE ou de la Russie, attention) et un anonyme sur internet qui annonce quelque chose à la cantonade sans citer ses sources, je préfère le premier. Question de bon sens.


    • #2525022

      Et donc laisser le peuple français à la merci de l’armée allemande ? Tu sais comment ça pouvait se passer par exemple en Russie ? Les soldats auraient du se barrer en Afrique comme les lopettes pour laisser leurs femmes et leurs enfants à la merci de Hans ? ... Décidément, je n’ai plus la même vision du courage que la plupart des français (dont la spécialité semble être de reculer jusqu’aux confins du monde plutôt que d’accepter la réalité ...)

      Donc bon, le survie de l’élite bourgeoise française et de sa République en échange du massacre d’innombrables français, non merci, je m’en tape, je préfère être allemand plutôt que de combattre pour la gloire d’un empire colonial (qui me crache à la gueule à peine 50ans plus tard donc non merci).

      La poursuite de la guerre aurait juste amené à d’autres massacres qui aurait fait passer Oradour pour un camp de vacances. Et redéployer l’armée ... Oui bien sûr, avec des stukas au cul et la Heer dan le dos ? Une armée, ça se téléporte pas et ça se redéploie pas en une semaine, encore plus à l’époque.

      Enfin bon, après tout, que ce soit pour la guerre ou pour le foot, la France a 66 millions d’officiers et de sélectionneur ... Mais je rappelle ce que je pense Pétain savait, et beaucoup de gens savaient encore à l’époque, rien n’est immuable. Si demain le peuple français est trop massacré, il ne s’en relèvera jamais et il ira remplir les poubelles de l’Histoire, la nation ne le sauvera pas, pas plus que sa belle histoire ou le Petit Jésus.

      Donc fuir en Afrique ou en Asie, pour que la République fasse la gloire des Africains ou Indochinois, non merci. Suffit de voir la situation d’aujourd’hui ... Les conneries ça va cinq minutes. A la guerre, on sacrifie des pions, c’est comme ça, mais encore faut-il décider de qui sacrifier. Apparemment, Bayinnaung a déjà fait son choix, et ce n’est pas un pion français qui ira jusqu’au bout du plateau ...

      Alors j’ai pas de numéro pour toi (t’en ai déjà un bon), mais t’es assez mal placé pour parler d’éducation le xénophile ... Sinon pour le reste : "La défaite fut plus due à une incapacité de l’état-major Français de bien se mettre à jour pour ce qui est de l’utilisation des chars et des avions, plus qu’une véritable incompétence." C’est en effet la définition de l’incompétence = le fait de ne pas savoir se mettre à jour dans son domaine ...


    • #2525130

      @ anonyme

      Trop drôle, l’internaute qui n’a jamais connu la guerre et qui traite ceux qui l’ont connu de "lopettes".
      "Accepter la réalité" : quoi-donc, se faire massacrer bêtement ?
      J’imagine que les Polonais qui sont partis se battre en Russie ou en GB étaient également des "lopettes", que pour trouver grâce à tes yeux, il faut se faire tuer, bêtement, sur place.
      Les Russes qui ont attendu l’hiver aussi étaient des lâches ... mais alors quid des allemands qui se sont battus avec des tanks au lieu des massues de leurs ancêtres...c’est de la lâcheté aussi, on est d’accord !

      je préfère être allemand plutôt que de combattre pour la gloire d’un empire colonial

      Logique, tu préfères l’impérium colonial allemand qui entendait traiter les slaves et les latins comme on traitait les Algériens, plutôt que ton pays ... ça m’étonne pas que les "patriotes" français passent pour dupliciteux.

      des stukas au cul et la Heer dan le dos ? Une armée, ça se téléporte pas

      T’es expert, toi ? Les Stukas, il faut qu’ils ravitaillent en carburant et une armée, même importante, peut être retardée par des combats d’arrière-garde (comme en 14 après la bataille des frontières) et sans flotte allemande en Méditerranée, difficile d’empêcher l’armée française de se retirer en Afrique du nord.

      Je te rassure : les français remplissent déjà les poubelles de l’histoire en votant Macron (qui vend la France, comme Pétain en son temps) et en étant les loufiats de l’UE/allemande...finalement, ils sont très raccord avec tes voeux.

      la nation ne le sauvera pas

      Crache ! Crache ! Mais n’oublie pas de boire.

      Donc fuir en Afrique ou en Asie, pour que la République fasse la gloire des Africains ou Indochinois, non merci.

      T’as raison, les non-blancs n’ont aucun droit...sympa pour tous les Sénégalais qui sont venus se battre pour te sauver le derche.

      A la guerre, on sacrifie des pions, c’est comme ça

      Dans un jeu vidéo, oui, dans le vrai, non.

      Apparemment, Bayinnaung a déjà fait son choix, et ce n’est pas un pion français qui ira jusqu’au bout du plateau ...

      Et à part ça, t’as des arguments ?

      Alors j’ai pas de numéro pour toi (t’en ai déjà un bon)

      Humour

      mais t’es assez mal placé pour parler d’éducation le xénophile

      Disait celui qui préférait être allemand que Français.

      Sinon pour le reste ... C’est en effet la définition de l’incompétence

      Disait celui qui n’a jamais dirigé une véritable armée ou eu une véritable responsabilité dans le monde réel.


    • #2525275
      le 13/08/2020 par Bertrand Dudéclin
      La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

      @bayoung. T’aurais dû connaître une bonne occupation par Staline et tu aurais compris ta douleur et ne viendrais pas nous chanter les louanges des soviétiques ! Demande aux peuples de l’Est !


    • #2525342
      le 13/08/2020 par Pépé le Moko
      La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

      Bayinnaung

      À Dunkerque , les Anglais ont coulés 2 navires pleins de soldats Français ...

      Il y eu seulement 2 survivants !!!


    • #2525537
      le 13/08/2020 par Bertrand Dudéclin
      La Petite Histoire – Stonne, le Verdun de 1940

      @bayoung. Nos "alliés" anglais ont assassiné 1295 marins français et toute notre flotte à Mers El Kebir lors d’une attaque terroriste de Churchill du 3 au 6 juillet 1940 ! Avec des alliés comme ça on n’a besoin d’ennemis ... "préservez-nous de nos alliés et on se charge de nos ennemis" !


    • #2526804

      @ déclin

      T’aurais dû connaître une bonne occupation par Staline et tu aurais compris ta douleur

      On est déjà sous occupation de l’UE-germanocentrée et quand on voit ce qu’elle fait subir aux Grecs et ce qu’elle nous réserve ... Staline, l’UE : ça se vaut ! Et encore, là, je suis injuste avec le petit père des peuples...

      et ne viendrais pas nous chanter les louanges des soviétiques !

      Le problème c’est que ce ne sont pas les Soviétiques qui ont tué des millions de Français au XXème siècle, mais des allemands ... et que ce n’est pas Poutine qui essaie de tout nous voler, mais l’UE.

      Demande aux peuples de l’Est !

      Les Ukrainiens de l’est préfèrent Staline aux néo-nazis de Kiev.

      Nos "alliés" anglais ont assassiné 1295 marins français et toute notre flotte à Mers El Kebir

      Flotte française présente à Mers el-Kébir : 1 transport d’hydravions, 4 cuirassés,5 contre-torpilleurs.
      Bateaux français coulés : 1 cuirassé coulé, 2 cuirassés et 1 contre-torpilleur mis hors de combat (mais, par définition, réparables) ... ça fait pas toute la flotte.

      Je te remercie pour ce genre ce genre de phrase de ta part, Déclin : elle met bien en évidence ta minutie et ta capacité à connaitre le sujet dont tu parles.

      Quant à tes "alliés allemands" : ils ont juste tués 163 000 français...et Verdun n’est pas en Allemagne, que je sache, donc l’excuse de la légitime défense tombe.

      lors d’une attaque terroriste de Churchill du 3 au 6 juillet 1940 !

      Du coup, merci Pétain de ne pas avoir fait retraiter nos armées vers l’Afrique ce qui nous aurait évité ce tragique combat.

      Avec des alliés comme ça on n’a besoin d’ennemis ...

      1295 Français tués par les Anglais contre 163 000 français tués par les Allemands ... c’est sûr que la différence entre Anglais et allemands est si minime qu’on les confondrait !

      "préservez-nous de nos alliés et on se charge de nos ennemis" !

      Oui, préservez-nous de l’Allemagne.

      @ Pépé le Moko

      À Dunkerque , les Anglais ont coulés 2 navires pleins de soldats Français ...

      Tu as des preuves écrites concrète et sourcées de ce que tu avances, pépé ?


  • #2524724

    Merci de ce rappel historique.
    Ce sont nos "alliés" anglo-saxons qui ont diffuser massivement la légende de la "promenade de santé de l’armée allemande" lors de la Bataille de France. Les allemands eux, ont toujours reconnus la combativité française et ont exprimé du respect pour l’armée française.
    Je crois que ce qui fait que la Bataille de France reste un drame colossal, c’est le fait que l’armée française fut vaincue aussi rapidement, alors qu’elle était au sommet de sa puissance, du moins, sur terre et sur mer. Seule l’aviation avait un léger retard (une bonne année ).
    Parce qu’on peut dire se que l’on veut, mais l’armée de 39 était bien plus apte à combattre que son aînée de 14 ! Et pourtant... que l’histoire se montre parfois cruelle !
    Gloire à nos anciens !