Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire : Colbert, le Code noir et la France "raciste"

Jean-Ba, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut que tous ces gens retournent vivre sur la Terre de leurs Anciens. C’est mieux pour tout le monde. Nous n’avons jamais été consultés par référendum pour qu’ils viennent chez nous. La question est : A qui profite tout ce désordre ? Certainement pas à nous les gens du Peuple. Du reste, chacun devrait avoir le droit de vivre et de prospérer sur la terre de ses aïeux ! Tous ces jeunes ont de l’énergie vitale et doivent s’en servir pour faire prospérer leurs Pays d’origine. Leur place n’est pas ici, c’est un fait indéniable. Il faut voir les choses comme elles sont et organiser une saine re-migration, sinon c’est évident que çà va mal se terminer pour tout le monde. Quand on vient chez les gens, on s’adapte et on n’impose pas ses propres us-et-coutumes aux autres. Je n’aime pas ce "vivre-ensemble" que certains nous ont imposé car j’ai la certitude intérieure que c’est une fois de plus violer la loi naturelle. Je ne veux pas vivre dans une Tour de Babel : j’aime les gens et les civilisations chez eux... c’est çà la vraie diversité. Il n’y a qu’en Occident et en France qu’on n’a pas le droit d’aimer sa Patrie... tandis que partout ailleurs les gens sont fiers d’être chez eux et d’être ce qu’ils sont. Ce monde devient fou et cela va mal finir. Réveillons-nous et cultivons un minimum de sagesse dans nos vies ! Il y a un dicton populaire qui dit : "Chacun chez soi et les vaches sont bien gardées."

     

    • Mais pour appliquer ce que vous dites, il faut un Pouvoir pour le faire et qui serve les intérêts du Peuple.
      Donc il faut dégager le Pouvoir actuel (qui n’est pas démocratique). Le dégager vraiment, pas avec de la sagesse... Les manifs par exemple sont beaucoup trop sages en plus d’être inutiles, totalement. Sans compter ceux qui en reviennent avec un oeil en moins, pour rien.
      On en est là.


    • Actex - Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait rien faire ! Comme d’habitude les gens n’écoutent pas : ils ne laissent pas les autres finir leur phrase ou suivre le fil du déroulement de leur pensée... pour affirmer ce qu’ils ont envie de dire. Ce n’est pas de l’écoute ni du dialogue. Je ne suis pas une "baba-cool" je suis une Personne éveillée, à mon âge, ce serait problématique de ne pas l’être du fait de l’expérience de vie et des épreuves à surmonter : je suis âgée de 69 ans et demi et j’ai été une veuve jeune ! Je ne me fais de fait, aucune illusion sur l’état de ce monde et le manque de conscience des êtres humains actuels... Que voulez-vous que je dise : "Prenez les armes ?!" Je suis alors convoquée de suite pour incitation à la violence... Et puis, je suis une femme et ce n’est sûrement pas à moi qui ai subit toute cette folie depuis mon jeune âge jusqu’à bientôt la tombe, de faire ce que les hommes doivent faire en conscience. Chacun sa place dans le respect des différences et des complémentarités.
      Donc, c’est tout ce que vous avez retenu de ce que j’ai dit ?! Et bien, cela m’apprendra à me fatiguer à écrire une pensée bien écrite... Après tout, faite en conscience ce que vous avez à faire, c’est votre question ! Je disais simplement, et j’en ai le droit, ce que j’ai observé : les gens n’ont aucune sagesse ou presque et sont pour beaucoup lâches quant aux actions efficaces à poser. Pour ma part, j’ai la conscience tranquille : je ne crois pas avoir beaucoup nuit dans mon existence... ici-bas ! Seulement, maintenant, je dis ce que j’ai à dire, en situation ! Comprenne qui voudra ou pourra. Je passe mon chemin... Dieu nous garde en ces temps d’incurie... et nous allons en avoir grand besoin.


    • Acte x - Vous m’avez agacée ! Pour cause, je ne suis pas du tout pacifiste, ni gauchiste... je suis réaliste. Les idéologies humaines sont imparfaites et stupides, le plus souvent ; elles ne m’intéressent pas. Et nous en voyons aujourd’hui les résultats ! A l’automne de ma vie, je regarde le réel et j’écoute ma conscience et mon intuition. Il me semble que c’est le début de la sagesse : "des yeux pour voir et des oreilles pour entendre."
      Oui, çà ne va pas être facile à vivre ces années à venir ! Il va falloir faire ce qu’il faut... mais, à vue humaine ce n’est pas suffisant ! Il nous faut aussi retrouver la dimension transcendante de la vie... et vite ! Ce qui n’exclue pas l’action "juste" efficace dans la situation, bien au contraire.
      "Seule la vérité rend libre. St-Jean."


    • @Patricia, nous sommes de la même génération et vos commentaires sont magnifiques de vérités et comme vous dîtes si bien à l’automne de notre vie , prions prions, transcendance que Dieu vous écoute ma chère amie, car beaucoup d’ignorance pour certains qui n’ont encore rien compris à la vérité et à la vie,je vous salue cordialement Patricia et que Dieu vous garde.


    • Merci Hussein. Bonne journée à vous... Cordialement.


  • Dieudonné a-t-il compris que si on l’avait empêché de faire un film sur le Code Noir, c’était en raison de cet article 1 qui établissait un lien stricte et direct entre esclavagistes et Juifs ?


  • #2499297

    1) Les incultes finissent leurs phrases par une grossièreté ;c’est commun ;
    2) Que ceux qui n’aiment pas la France prennent la porte,voilà qui serait plus digne d’eux et nous réjouirait énormément,faut être cohérent ;
    3) soit des incultes incohérents,bêtes et méchants,et qui ne seront jamais des "chances" de toute manière et dont nous n’avons que faire.


  • Non, l’esclavage ne s’est pas développé tout seul, il a été introduit aux Antilles en même temps que la canne à sucre par des marchands juifs originaires de Hollande, chassés du Brésil, ils étaient des immigrés clandestins sans droits ni état civil.

    Non, toute l’humanité n’a pas été esclavagistes, les paysans français du XVIIe siècle dont descendent 99% des Français de souche actuelle, n’ont jamais eu d’esclaves, et d’ailleurs ils ne consommaient pas de sucre qui était un produit de grand luxe.

    Le sucre de canne rapportait beaucoup d’argent aux planteurs et aux négociants, mais dans la production agricole et industrielle de la France des XVIIe et XVIIIe siècle, c’est complètement insignifiant, peut-être 1% du PIB.

    Les indigènes des Antilles françaises étaient libres et avaient la naturalité française dès qu’ils étaient baptisés.

     

    • Merci pour toutes ces précisions utiles. Bien sûr que nos Anciens, n’avaient pas d’esclave en France ! C’étaient pour 99% des paysans ou des pêcheurs... Pour la grande majorité d’entre-eux, ils n’ont jamais quitté jusqu’au début du XXe siècle leur campagne natale... ils allaient 2 ou 3 fois dans leur vie au chef lieu de canton ! Les hommes faisaient leur service militaire, certes... Par exemple, mon grand’père paternel a quitté la Bretagne pour travailler dans l’armée dans les années 1930. C’est à ce moment là que ma grand’mère a quitté l’habit traditionnelle et la coiffe. Les gens racontent n’importe quoi afin d’essayer de nous culpabiliser ! Mais, heureusement que nous avons des archives et des photos pour preuves ; rétablir la vérité.


  • N’est-ce pas l’idée même d’un salaire universel ?

    D’un cote, un esclave qui ne paye pas de loyer ni de repas mais qui les recoit en echange de son travail.

    De l’autre, un homme libre qui reverse son salaire universel en échange d’un loyer et de son repas.

    L’homme de demain est non seulement un esclave mais surtout un esclave dont les maîtres n’ont même plus besoin.

    Une logique similaire se met en place.

    Revolution sexuelle -> Mariage pour tous -> adoption pour tous -> légalisation de la pédophilie.

    Interdiction des Corporations -> Industrialisation -> Informatisation -> Salaire Universel pour ne pas travailler -> Génocide d’une main d’oeuvre devenue inutile.


  • 1/ "L’esclavage a été un progrès dans l’Histoire de l’humanité" ’Engels)

    En effet, exécuter les prisonniers de guerre ou leur laisser la vie sauve en échange de leur travail...c’est un progrès.. !!

    2/ L’esclavage est la condition sociale la mieux partager dans le monde.

    Vrai...Même Jules César a été esclave un temps.....30% d’esclaves à Rome...30% dans le monde aujourd’hui...rien n’a vraiment changé ! et si la pierre de Romulus affranchissait celui qui l’a touche aux débuts de la République romaine...On l’a vite rentrer au musée par la suite !

    3/ Un noir converti à l’Islam n’est plus esclave.

    D’après ce que je sais...Les descendants seuls étaient affranchis...Fallait pas ruiner un commerce florissant...Néanmoins, on peut penser que la conversion de certaines ethnies l’a été plus par souci de survie que par réelle adhésion !
    Les eunuques convertis du harem du sultan ottoman restaient esclave tout de même !

    4/ les statuts varient selon la position dans la maison du maître !

    Pas seulement chez les "nègres de maison"...Le grand eunuque de Turquie avait le grade de quasi premier ministre et était toujours noir.

    La seule constante c’est qu’un esclave,si riche soit-il,ne pouvait rien laisser en héritage...à sa mort,tout revenait à son maître ! Aucune dynastie possible.

    5/ l’affranchissement été un progrès sentimentalement parlant mais plus régressif socialement.

    Voir le film de Gillo Pontecorvo "Queimada" (1968 avec Marlon Brando)

    Un ouvrier coûte moins cher en salaires et entretiens qu’un esclave....L’analogie entre l’épouse et la prostituée est jouissif... !!

    Le bagnard libéré de Cayenne pouvait pas rentrer en métropole...les restrictions à la liberté sont ponctuels même aujourd’hui....liberté d’expression,de manifestations,de circuler...etc sont constamment remise en cause....le gilet jaune obligatoire en est le meilleur symbole !

     


    • La seule constante c’est qu’un esclave,si riche soit-il,ne pouvait rien laisser en héritage...à sa mort,tout revenait à son maître ! Aucune dynastie possible




      Ce qui est de fait le cas en France depuis la Révolution et le code civil de Napoléon, dont furent exemptées 100 familles juives.


    • Pas mal vu. Pour moi, un esclave n’a pas d’intérêt en terme de "valeur absolue". Si vous faite travailler un esclave sans rien lui donner, le rendement est proche de zéro, voire négatif eu égard aux frais engagés : hébergement, nourriture, soins. Si vous lui donner une perspective, il vous sera reconnaissant et vous rendra riche. C’est pour cela que les Romains les afranchissaient ! Le libéralisme en supprimant définitivement esclavagisme a compris cela au USA dès 1860. La dignité humaine est en réalité un prétexte à une finalité économique.


  • Tant que les nationales ou pseudo-nationalistes comprendront que le seul ennemi de la France est le sionisme, ils auront tout compris.
    Le sionisme détruit la France et même zemmour, français à labri du décret Adolphe Isaac cremieux est un manipulateur faisant croire qui’il aime Pétain...Mdr. réveillez vous.


  • "...... Représentants politiques assez lâches pour se soumettre....."
    M. Rottner président de la région Grand-Est qui a débaptisé le lycée Colbert de Nancy.


  • excellente vidéo !
    il faut aussi savoir qu’il y a deux formes d’esclavage, l’esclavage de guerre et l’esclavage pour dette, l’un externe et l’autre interne à une communauté. l’esclavagisme triangulaire (la traite) est une marchandisation de l’esclave traditionnel, c’est une action traditionnelle juive de réification par l’argent. Le code noir redonne des droits à un esclave chosifié par la traite comme il en avait dans sa culture d’origine. Historiquement les sociétés sans état ont des lois plus dures pour l’esclave que les sociétés étatiques qui se méfient d’un esclavage qui donne trop de pouvoir aux maîtres.
    L’institution de l’esclavage de Alain Testard explique tout ça limpidement.
    En conclusion, le prolétaire, (celui qui ne possède pas ses propres moyens de production) est aujourd’hui l’esclave contemporain.


  • Notre histoire est tellement truffée de mensonges que je ne m’étonne guère de voir de plus en plus d’élèves échouer à l’école. Ce n’est pas qu’ils sont bêtes, bien au contraire ils sont très intelligents. C’est juste qu’ils se refusent à valider ses mensonges d’état. Au fond de leur inconscient ils savent la vérité et ne veulent pas souiller leurs âmes en agréant à cette propagande mensongère car les enfants ont un don naturel pour déceler les mensonges.

    N’est-ce là la clé de pourquoi il y a autant d’Alzheimer de nos jours ? Il se peut qu’à force de devoir avaler des fadaises nuit et jour à l’école, avoir une double pensé pour éviter d’être mis au banc de la société tout honnissant ses mensonges, alors le cerveau finit par lâcher et préfère tout oublier et ainsi remettre les compteurs à zéro. Il y a juste un moment où la pilule ne passe plus, alors le cerveau finit par débrancher. Une société basée sur le mensonge est condamnée d’avance.