Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Pétain est-il le grand vainqueur de Verdun ?

Le 21 février 1916, l’Allemagne déclenche une attaque aussi massive que brutale sur Verdun afin de briser le front français. Dans la panique, le Grand Quartier général envoie le général Pétain pour rétablir la situation. Avec sa vision défensive, pragmatique, économe de la vie des hommes et favorable à l’artillerie, il parviendra à tenir ses positions coûte que coûte tout en gagnant le cœur des poilus. Malgré tout, en mai, Joffre le fait remplacer par Nivelle, favorable tout comme lui à la stratégie de l’offensive à outrance. Si la bataille de Verdun se soldera finalement par une victoire française, la paternité de cellle-ci a toujours fait débat. Qui, de Pétain ou de Nivelle, peut être désigné comme le grand vainqueur de Verdun ?

 

Philippe Pétain, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On contestait à Joffre la paternité de la victoire de la Marne, il répondit calmement : " Je ne sais pas qui l’a gagné mais je sais bien qui l’aurait perdu ". C’est le chef du groupe d’armées qui est forcément responsable de la victoire ou de la défaite . Pétain aurait pu faire la même réponse à propos de la bataille de Verdun .

     

    • « Qui l’a gagnéE qui l’aurait perduE.. » et les règles d’accord ?


    • La bataille a été gagnée car la Vierge Marie était là avec les soldats français. Des milliers de soldats l’ont vue, Notre Dame, arrêter les allemands. Le fait est si vrai qu’on en parle encore aujourd’hui, et preuve en est que nos braves ont eu interdiction d’en parler, sous peine de sanction disciplinaire. La ripoublique maçonnique qui envoyait les poilus comme chair à canon déteste ce que je dis, mais je le dis.


    • ouais t’as raison, Claude, la vierge n’aimait pas les allemands, voulait détruire les empires centraux catholiques et souhaitait la victoire des anglo-saxons (vrais vainqueurs de la guerre) !


    • @cloclo Avec ton raisonnement bizarre, sous-entendrais-tu que tous les poilus étaient des traîtres à la France éternelle et qu’ils se battaient pour l’Empire ? Excuses-moi mais à vouloir contredire les gens certains se fourvoient complètement. D’ailleurs je ne parlais pas de l’issue de la guerre mais de la bataille de la Marne !


  • Le seul vainqueur incontestable de Verdun est le capital.

     

    • Bien sûr.
      Tant qu’on y est pourquoi ne pas dire que c’est la FED qui a finance les deux camps, et qu’on a empêché une victoire totale française, pour préparer à Versailles la seconde guerre mondiale, en rédigeant un traité inacceptable.
      À ce tarif, on finira par réhabiliter Hitler.


  • Pourquoi en 1914 Pétain n’était-il que colonel ? Parce qu’il n’était pas franc maçon . Depuis le scandale de l’affaire Dreyfus - l’Etat Major a été accusé par les juifs d’antisémitisme alors qu’il n’était pas antisémite - les officiers catholiques voient leurs carrières retardées au profit des Francs-Maçons . Sous le ministère anticlérical du petit père Combes, des francs maçons sont venus trouver Pétain et lui ont demandé quels étaient parmi ses officiers ceux qui allaient à la messe . Pétain eu cette réponse magnifique pour quelqu’un qui n’allait pas à la messe : " Quand je suis à la messe je suis au premier rang et je ne peux voir quels sont les officiers qui s’y trouvent ". Les racailles judéos-maconnes en ont été pour leurs frais .


  • Si Pétain, au bout de trois mois, n’avait pas été écarté du commandement au profit de Nivelle et Mangin, Verdun n’aurait pas coûté la vie à 250 000 soldat français mais sans doute trois fois moins . On parle souvent de la stratégie strictement défensive de Pétain : c’est faux . En novembre 1918 il voulait que l’armistice soit signé à Berlin, et on raconte qu’il a pleuré quand il appris qu’il avait été signé le 11 novembre . Si l’armistice avait été signé à Berlin les patriotes allemands n’auraient pu se raccrocher à la légende (?) du "coup de poignard dans le dos" porté par les judéos-bolchéviks d’Allemagne .

     

    • #2443121

      C’est pas "on" raconte qu’il a pleuré, c’est le maréchal lui-même qui a raconté qu’il avait pleuré devant son chef (Foch), juste avant l’armistice ; Pétain voulait une victoire indiscutable, sur le sol allemand, pour en finir une fois pour toutes avec le militarisme allemand ; cette offensive par la Lorraine aurait d’ailleurs été peu coûteuse en hommes car les allemands étaient à bout. Mais Foch et Clémenceau étaient les hommes des anglo-saxons et ceux-ci ne voulaient pas d’une victoire française éclatante. On sait ce qui est arrivé 20 ans plus tard... On peut dire, en toute vérité, que l’armistice de 1918 a été une défaite pour la France et celui de 1940 une victoire diplomatique pour la France !


    • @Itohan Ta fiction est improbable.
      Déjà, ce n’est pas une légende mais un fait le coup de poignard dans le dos : ce sont des lobbys juifs qui ont trahi l’Allemagne, le pays qui les avait le mieux traité, en lui envoyant les Etats-Unis ; et ce sont les agitateurs communistes et socialistes, dont les meneurs étaient juifs, qui ont trahi l’Allemagne en organisant grèves et mutineries.
      Si la France avait pris Berlin, ça aurait été (et uniquement) parce que l’Allemagne avait été trahie depuis les accords de Balfour. De plus, ce n’est pas le Dolchstoß qui a majoritairement porté le national-socialisme au pouvoir mais plutôt l’esclavagisme financier et le chaos institutionnel et moral qui ont alimenté ce courant d’émancipation. Même au niveau de la Stahlhelm, une signature à Berlin n’aurait rien changé à sa vision de démobilisation de l’armée en plein combat pour mater des révoltes à l’arrière du front. Entre le Diktat de Versailles (même signé à Berlin) et la Pax Judea qui régnait en Allemagne, ce n’était qu’une question de temps pour que ça explose.


    • Tu peux enlever le point d’interrogation. C’est bien une légende. L’allemagne a perdu la 1ere guerre mondiale de façon très nette. Et le grand vainqueur était la france. Ce qui ne s’est pas retrouvé dans le traité de paix.

      Et quant à accuser la france d’avoir été intransigeante à Versailles et d’être responsable de la 2ème guerre de ce fait, c’est une saloperie. La france n’a rien obtenu réellement. Elle a récupéré une région historiquement française depuis louis 14 et même plus auparavant, lalsace Moselle, et c’est tout.il.n’y à pas eu de gain de territoire pour punir l’allemagne à louest. Ce qui aurait dû arriver.

      On rappellera ce que beaucoup ignorent. C’est l’Allemagne qui avait déclaré la guerre à la France en 1914 (on reproche assez à la france d’avoir déclaré la guerre en 1939...ce qu’elle n’a d’ailleurs pas fait mais c’est un autre debat). Et là par contre rien. Aucun reproche. On sous-entend même que la 1ère guerre mondiale est dûe a la france revancharde...c’est ce qu’on m’avait appris à l’école française...

      Et la tactique allemande durant la grande guerre a été de détruire l’armée française en faisant le plus de morts et de blessés possibles...une tactique d anéantissement. Et avant de dire la guerre c’est la guerre c’est normal, il faut justement y réfléchir car c’est une argumentation fausse. Linverse est faux. Cela na pas ete la tactique francaise. Et Il suffit de s’intéresser à la bataille de verdun pour bien s’en rendre compte. Après ces massacres et ces traumatismes, que la france ait voulu des assurances que cela ne survienne plus était la moindre des choses....moindre des choses qu’elle n’a pas obtenu grâce à la coalition anglo américaine d’ailleurs...le couteau dans le dos à été planté dans le dos de la France par les anglo américain en 1919 qui ont très vite fait la paix avec l’allemagne en étant tous d’accord que la france ne pouvait pas devenir la puissance dominante deurope.

      Et il aurait évidemment fallu suivre pétain et continuer la guerre jusquau territoire allemand pour ne pas laisser la propagande allemande libre de monter ses sornettes. Bref Pétain était bien un très grand militaire français injustement calomnié. Plus on l’étudie et plus on a de la colère en voyant l’état actuel de notre roman national.


    • "le militarisme allemand" ! Si on leur avait foutu la paix aux allemands ils n’auraient pas été, à chaque fois, obligé de nous envahir et de nous foutre une déculottée !
      Et quand on finit par "gagner", c’est grâce, à chaque fois, aux anglo-saxons ! Comment peut-on prétendre être une nation libre et en plus fêter la "victoire" ?


    • Oui bien sur cocorico. Pour ne parler que de 14 18 car c’est le sujet de la.vidéo, les gentils teutons sont si innocents et pacifiques qu’ils nous ont juste déclaré la guerre en août 1914 et nous ont atraqués. Et la video parle de la tactique et du militarisme allemand. Qui était assumé et décrit par les allemands eux mêmes. Ce n’est pas de la propagande française mais tu le retrouve dans les autobiographie des gouvernants et militaires allemands.

      Et les anglo saxon sont venus pour nous sauver...Bien sûr. ..si ce n’est que les anglais ont déclaré la guerre à l’allemagne en 14 et en 39, dans les 2 cas à un moment où les francais n’étaient pas encore dans le.conflit donc ce n’était en aucun cas pour nous. En 14 c’est offiiellemt pour les belges et en 39 pour les polonais. Dans les 2 cas c’était des prétextes pour foutre le feu au continent et contre nos intérêts stratégiques.

      Et quelle brillance cette fuite à dunkerque sans même nous prévenir. ..Et cette attaque à mers el kebir...que n’aurait on pas fait pour meriter cela...avec des alliés comme ça qui a besoin de l’allemagne ?

      Chapeau pour le pseudo. Cocrico te va comme un gant...


    • @zuleya

      Merci pour vos rappels. Marre de la propagande pro-anglaise, tout comme la pro-allemande !


    • Ce n’est pas ce que dit Robert Aron dans son livre "Histoire de Vichy". Pétain s’oppose en septembre 1918 à la grande offensive de Foch sur l’ensemble du front Ouest par souci d’économiser ses poilus. Foch, généralissime, se fache, Pétain s’éxecute, l’armée allemande recule sur l’ensemble du front jusqu’à l’Armistice du 11 novembre. Il y a eu débat, c’est vrai, à l’époque pour savoir s’il eût fallu envahir l’Allemagne. A écouter le colonel Goya de nos jours, le raisonnement est le suivant : en 1918, la paix (armistice en l’occurence) a été française, en 1919 elle aurait été américaine tant la France n’avait pas les moyens militaire de mener une telle offensive.


    • Kal si tu attends l’avis de Robert Aron sur Pétain tu risque effectivement d’avoir une vision pas très favorable à l’homme...c’est comme de demander l’avis de finkelkraut sur Hervé ryssen par exemple.
      Ou de polanski sur Dreyfus (dans lautres sens).

      Quant aux américains ils ne représentaient en 1918 qu’un faible effectif inexpérimenté et ravagé par la grippe espagnole.

      SI Pétain, soucieux de préserver les vies humaines francaises pensait que c’était non seulement faisable mais à faire, alors je me range de son côté sans aucune hésitation.


  • La 1re guerre mondiale c’est le suicide de l’Europe. Peut de chose à fêter je le craint.
    Hommage au chef de guerre qui économisaient la vie de leurs hommes. Ils étaient fort peut nombreux.

    SURTOUT, ne pas s’imaginer que Pétain aurait pu aller jusqu’a Berlin. Le but de cette guerre pour la finance et le monde anglo saxon c’était de casser l’état qui prenait le leadership de l’Europe (l’Allemagne). Ils n’aurait jamais accepté le leadership d’un autre pays, puisque leur but c’était un affaiblissement généralisé de l’Europe. Pluis d’info dans le livre de Dominique Venner "le Siecle de 14".

     

    • #2443144

      Comme il l’a raconté, il n’était pas du tout dans les vues de Pétain d’aller jusqu’à Berlin (quelle idée !), mais de faire capituler l’armée allemande sur le territoire allemand. D’autre part, soit dit en passant, Castelnau méritait très largement un bâton de maréchal de France pour sa conduite depuis l’été 14 en Lorraine jusqu’en 1918. C’est une honte pour la France qu’un Joffre ait eu son bâton de maréchal et pas Castelnau. Mais Castelnau fervent catholique...


  • Si le Maréchal Pétain était mort avant la seconde guerre mondiale, il n’y aurait même pas de débat. Les historiens-idéologues actuels jugent, sans le reconnaitre, le chef du gouvernement de Vichy même quand ils parlent de Verdun.
    Sur les faits, comme c’est bien rappelé ici, Pétain c’est bien plus que le vainqueur de Verdun. Il s’est distingué en Artois et au cours de la bataille de Champagne avant Verdun. Après l’échec de Nivelle au chemin des dames, c’est lui qui redresse la situation en tant que général en chef des armées française. Il regagne du terrain (dont le chemin des dames) sans offensive à outrance.
    C’est le seul qui est passé de colonel à Maréchal.

     

    • Bien vu, bien dit !


    • Il n’y a même pas de débat sur la II° guerre mondiale !
      Tout le gouvernement de la III° république .’. responsable de la déroute a fui en Afrique et le déserteur De Gaulle a fui en Angleterre.
      .
      Né en 1856 Monsieur le Maréchal Philippe Pétain avait 80 ans révolus en juillet 1940,
      il avait participé à la guerre de Prusse ( petit mot sur le camp de Conlie / Gambetta), à la première guerre mondiale et qu’il avait l’age de couler des jours paisibles.
      .


    • Toto l’asticot
      En ce qui me concerne vous prêchez un convaincu. Je suis d’accord avec vous.
      Je parlais à travers le regard des historiens-idéologues actuels qui ne sont pas objectifs quand ils parlent du Maréchal et ce même pour la première guerre mondiale.


  • Grand merci de nous avoir posté cette vidéo, ça fait plaisir, et ça fait du bien à notre culture générale. Christopher Lannes a réalisé un bref mais excellent exposé, sans même oublier le rôle bénéfique de Castelnau.

    Quant au "Maréchal" : il a réellement "fait le don de sa personne à la France" en acceptant d’assumer la défaite de 1940, dans laquelle il n’était pour rien, étant depuis bien longtemps à la retraîte. Il en a été remercié par un procès inique, dans les circonstances ignominieuses de l’Epuration, qui n’a d’égale que la Gueuse, dans l’infâmie, et le crîme.

    Seule la légende gaullienne, savamment entretenue par tous les carriéristes d’après-guerre, qu’ils eussent été de (rares) vrais résistants ou des résistants d’opérette, ces derniers par gros bataillons, a interdit que sa mémoire fût honorée pour ce qu’il était : un très grand patriote français, au même tître pour la 1ère. Guerre Mondiale que pour la deuxième...

    (Pour ceux que çela intéresse, cf. par exemple, l’abondante bibliographie du général Jacques Le Groignec : "Pétain face à l’Histoire", "Pétain et les Allemands", "Pétain et de Gaulle" etc.)


  • Chaque village français comporte son monument aux morts de la guerre de 14. Tous. C’est ce qu’il reste de cette guerre. Ce sont les stigmates de "l’attaque à outrance", qui relève non seulement de la tactique militaire mais aussi de la stratégie sociale : liquider la population française des campagnes, indépendante et autonome, trop catholique et trop réfractaire aux lois du marché, au productivisme et au progrès. Il fallait faire massacrer par les allemands le maximum de paysans avant l’arrivée de Joffre et des anglo-saxons. Vendée, guerres des tranchées, loi sur l’avortement, gauchisme, immigration, covid 19, vaccinations... Ça fait longtemps que le "suicide" français par "ses élites" est dans les cartons


  • Tout ça pour garder l’aslace-lorraine, devenues des régions sinistrées et où les frontaliers courent tous chercher du travail en Allemagne ! Cocorico !

     

    • Ben non. Cela est faux. C’est l’allemagne qui a déclaré la guerre à la france en 1914 et qui la attaquée, alors que l’allemagne possédait déjà lalsace lorraine...comment peut on dire de sornettes pareil..et sur un site patriote français qui plus outre...


    • @zuzu. Je reformule : "Tout ça pour RECUPERER l’Alsace-lorraine, devenues des régions sinistrées et où les frontaliers courent tous chercher du travail en Allemagne ! Cocorico !
      Et je rajouterai que l’Alsace-Lorraine bénéficiait des avantages et des lois sociales allemandes qui n’était pas encore "inventées" chez les français ! Re-Cocorico !


    • Zuzu tu confonds "patriote" et anti- boche ! On ne t’entend pas beaucoup sur l’invasion migratoire... et si les allemands avaient géré notre crise sanitaire, on ne serait pas confinés comme des cons !


    • L’Alsace et la Moselle sont de vieilles terres germaniques, le nom des villages en fait foi . Louis XIV n’a pas respecté le droit des peuples à disposer d’eux mêmes... Je n’ai jamais compris pourquoi les Allemands n’ont pas exigé le retour de l’Alsace Moselle après la défaite de Napoléon en 1815 ? Quelle bourde ! Les Allemands devront attendre 1871 ! C’est... Louis XIV le lointain responsable de la guerre de 14 et même , en partie, de 1939, ce roi très chrétien bien sûr qui est un JUIF pour n’importe quel physionomiste, même débutant : tapez " Portrait en cire de Louis XIV par Antoine Benoist", vous serez édifiés !


    • Zuleya

      Les causes de la Première Guerre mondiale ne sont pas aussi simplistes que ça. Ce que vous dites c’est l’Histoire officielle telle que nous la vend la République. Vous devriez lire autre chose que les livres officiels. Ce ne sont pas forcément les Allemands qui la voulaient le plus, renseignez-vous.
      Cette guerre fut une guerre des peuples européens mais aussi et surtout contre les peuples européens et elle a signé l’accélération du déclin inéluctable de notre continent, au profit des Etats-Unis notamment.
      Par curiosité, allez consulter les pertes humaines des belligérants et regardez bien la colonne Etats-Unis (pour la Seconde Guerre Mondiale également). Comparez et calculez par rapport à la population de chaque pays à l’époque (USA, 117 000 morts pour 92 millions d’habitants, France 1,7 million pour moins de 40 millions d’habitants).
      Donc, la belle fable pseudo patriotique de l’Alsace-Lorraine (Alsace-Moselle serait plus juste puisqu’une partie de la Lorraine n’avait pas été annexée car pas germanique mais romane), un conte de fée pour les enfants. L’Alsace et la Moselle sont des terres naturellement de langue et de culture allemandes (allez voir les noms de lieux, les noms des autochtones. Le français y est une langue importée et imposée, par la République notamment. Autrement on y parle l’alémanique ou le francique, qui sont des dialectes allemands). Elles ont été cédées à Bismarck et à Guillaume Ier avec empressement par la bourgeoisie versaillaise en 1870. Je suis d’origine alsacienne et ne serait-ce que le nom de mes ancêtres n’a vraiment rien de français, croyez-moi. Enfin, étant donné l’état de la France et celui de l’Allemagne à l’heure actuelle, j’aurais préféré que l’Alsace reste allemande.


    • Phillippe ce que j’ai dit n’est justement pas l’histoire officielle car c’est caché dans les écoles de la république. Moi en tant que lycéen on m’avait dit que la 1ere guerre mondiale était du au revanchisme francaiis el (la declaration de guerre et lattaque allemande initiale de 1914 netait meme pas mentionnee...) et que la 2ème guerre mondiale était du au traité de versailles donc à la france...Là curieusement le revanchisme allemand n’était pas mentionné. Alors que pour le coup il est le moteur de la politique internationale de Hitler.

      Quant aux noms germaniques c’est autre chose. Lalsace Moselle est une vieille terre de culture germaine et francaise. Mais historiquement elle a été constamment soit gauloise/ francaise soit allemande. Et elle est continuement française depuis louis 14 sauf la breve periode 1870 1918. Il est faux de dire qu’elle est exclusivement allemande. Les alsaciens ne se sentent pas plus allemands que francais mais le contraire. Et geostrategiquement parlant il était essentiel à la france d’aller jusqu’au Rhin. L’inverse est faux.


    • Oui bébé dudéclin. Tu rectifie c’est bien mais du coup ta remarque ne veut plus rien dire. Alors qu’ils avaient déjà lalsace lorraine, qu’ils nous déclarent la guerre et nous attaquent , on est sensé faire quoi ? Se pousser et leur laisser le pas de Calais et la Normandie ? Et pourquoi pas la cote d’azur tant qu’on y est ? À quel moment doit on arrêter d’être une carpette dans ta vision du monde ?

      Tes complaintes sur la 1ere guerre mondiale tu les adresse à l’allemagne de 1914 et cela ira tout de suite mieux. Cela ne servira evidemment à rien mais au moins tu iras jusqu’au bout et ce ne sera pas une liste d’anachronismes et autres contre vérités.


    • Vous me faites tous marrer les pro-boches ! Les Alsaciens et Mosellans ethniquement allemands ? Je demande à voir, mais passons...

      Durant des décennies, mis à part une minorité personne ne voulait de la "grande" Allemagne (et je parle pas du 3e Reich, détesté par tout le monde). Ca explique pourquoi le Reich n’a jamais organisé de plébiscite. Et pourquoi durant les deux GM, on a systématiquement envoyé sur le front de l’Est les Alsaciens et Mosellans. L’envie de voir du pays sans doute....

      Ils ont toujours été français de coeur, même s’ils ont cultivé leurs particularismes locaux, si étranges aux yeux des fonctionnaires parisiens. Alors qu’on arrête de raconter des salades !!!!


    • @ Bougrat : La royauté française descend du Roi David. Les français sont connus pour leur grand nez, même ma femme espagnole me l’a toujours dit. Si vous n’avez pas un grand nez, c’est que c’est vous qui n’êtes peut être pas de race française.
      Vous devriez regarder les portraits de Louis XIII, de Henri IV, Henri III, Charles IX etc..


    • @Bougrat & Philippe. Merci les amis de remettre l’histoire à l’endroit !
      C’est bien Louis XIV le premier responsable des guerres franco-allemandes et des boucheries qui s’en suivirent, pour avoir annexé des territoires historiquement germaniques (Alsace / Moselle).


    • La récupération de l’Alsace et de la Lorraine est un thème qui est arrivé au cours de la guerre.

      La guerre a été provoquée par l’Ordre de mobilisation générale décrété par le chef du gouvernement, André Viviani, un avocat juif né à Midi-Bel-Abès.

      L’armée française étant mobilisée, l’Allemagne était obligée de voter la guerre, sachant qu’elle était aussi menacée par la Russie.

      L’Allemagne a propsé deux fois au gouvernement français en 1915 et 1916 d’arrêter les hostilité et de revenir au statu quo ante, sans dommages ni indemnités des deux côtés.

      Le gouvernement français a refusé et préféré faire tuer 63 % des garçons français de 18 à 28 ans.


    • PL non. dire que l’allemagne ne pouvait pas ne pas déclarer la guerre à la france et lattaquer brutalement est du n’importe quoi. Se raccrocher à la moindre branche pour nous foutre cette guerre sur le dos. La mobilisation n’est pas une déclaration de guerre. Et surtout ce sont les allemands qui ont les premiers commencé la mobilisation...
      La mobilisation française a fait suite à la mobilisation allemande qui en était la cause...
      C’est marrant ce zèle à chercher n’importe quel motif pour dédouaner l’allemagne de 1914. Ça laisse rêveur.


    • Et quant aux offres de paix en 1915 et 1916 avec retour au status quo comme si rien n’avait eu lieu alors que des centaines de milliers de français étaient morts par la faute de lallemagne et que les batailles étaient systematiquement perdues par l’allemagne c’était une plaisanterie. Les francais ne pouvaient pas se contenter de cela après une telle agression alors que la guerre allait dans leur sens.

      C’est la encore d’une extrême mauvaise foi. Mais curieusement la propagande pro allemande bat toujours son plein.


  • Dans l’atelier de mon grand-père et de mon arrière grand-père il y avait un portrait photographique de Pétain, pour lequel ils avaient un grand respect et dont ils se souvenaient qu’ils lui devaient beaucoup quant à la condition des soldats. Mon grand-père, caporal au 49ème RI, a connu les attaques meurtrières du chemin des dames et le massacre des régiments de la 36ème division d’infanterie pendant l’offensive Nivelle. On peut citer les exemples du 18ème RI, 800 morts et du 34ème RI qui perdit 1100 hommes entre le 4 et le 8 mai (Craonne, plateau de Californie). Je connais bien cette histoire puisque j’ai été officier de réserve au 34 et qu’un musée a été créé à Mont-de-Marsan, à l’entrée de l’ancienne caserne Bosquet, qui a abrité le 6ème RPIMA (dont Bigeard fut un des chefs de corps).
    Cette offensive désastreuse et l’acharnement criminel de l’état major sont grandement à l’origine des mutineries qui débutèrent une semaine plus tard.
    Beaucoup d’officiers, surtout supérieurs, avaient un réel mépris pour la vie de leurs hommes, mépris pour le petit peuple ouvrier et paysan qui se faisait hacher menu depuis 1914. Pétain était vu comme celui qui a un peu soulagé le fardeau des Poilus. C’est à tempérer mais c’est vraiment la perception qu’avaient de lui les soldats.
    Si j’avais été un ancien Poilu de 14-18, j’aurais été pétainiste sans aucun doute en 1940. Il est très facile d’être résistant et gaulliste 80 ans après et devant un clavier d’ordinateur.
    Citation d’Adolf Hitler lui-même, au sujet des soldats français pour lesquels il éprouvait du respect et de l’admiration : "Vous entendez, messieurs, ce que raconte Koch. C’est bien une nouvelle preuve de la thèse que j’ai toujours soutenue, à savoir que les Français sont, après nous, les meilleurs soldats de toute l’Europe". (extrait d’une citation au sujet des combats de Bir Hakeim)
    La victoire de 1918 a été une victoire à la Pyrrhus puisqu’elle n’a fait qu’accélérer le déclin de notre pays et aussi de l’Europe, avant le coup de grâce de 1939-1945.

     

    • L’état major français de l’époque avait aussi peu de considération pour le peuple que notre état major de grands pontes en guerre contre le covid !


    • Il est clair qu’avec de tels stratèges, la France serait vaincue non pas en un mois et demi comme en mai-juin 1940 mais en une semaine chrono en main.
      Petit rappel historique : "Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts". Début de l’offensive allemande 10 mai 1940, signature de l’armistice 22 juin 1940. Effectivement, sur le papier, la France avait une des armées les plus puissantes du monde et, théoriquement, n’aurait dû faire qu’une bouchée de la wehrmacht. Mais ce petit coquin d’Adolf n’a pas voulu.
      Et, il y a encore peu, le meilleur système de santé du monde que tout le monde nous enviait, surtout les Africains, c’était le nôtre. Je ne vais pas faire la liste de tout ce que nous avons de "meilleur du monde" parce que 2500 caractères ça ne suffirait pas.
      Vous vous rappelez du pourquoi le coq est notre emblème ?


    • Cher Camarade,
      Je suis égalment officier de réserve et interréssé par l’histoire. Je partage ton sentiment sur Pétain et le soutien complètement en 14/18, voire en 40. Par contre, je ne suis pas d’accord avec ton jugement sur les officiers supérieurs qui n’auraient eu que mépris pour la troupe à cette époque. Commander, c’est emporter l’adhésion de ses hommes et en 14 l’Armée était soudée dérrière ses chefs. 48 généraux sont morts au feu pendant la guerre et combien de colonels ou de commandants à commencer par Driant au Bois des Caures. N’en déplaise au mythe persistant d’une boucherie organisée depuis l’arrière dans les état-majors, cette guerre a fait beaucoup de morts parce que la réalité tactique qui s’est imposée aux bélligérants s’est déroulée sur un mode défensif beaucoup plus long et meurtrier que le mode offensif comme dans les guerres précédentes en Europe.


  • En tout les cas c’était un fusible
    Comme aucune des élites militaires ne voulait assumer la défaite (De Gaulle fuyant vers l’Angleterre ) ,les politiques (qui ne l’assumaient pas eux aussi ,certain le payeront de leur vie) sont partis chercher un retraité de l’armé ,un Maréchal et c’est tombé sur Pétain
    En plus le gros de la Gouvernance à Vichy était mené par Pierre Laval.


  • C’est intéressant. La guéguerre dans les commentaires nous montre une chose. La France est un pays sympa quand le gouvernement nous fout la paix. En 1940 les alsaciens avaient très mal vécu l’annexion, et même jusqu’en 1918 ils continuaient à parler français. Et aujourd’hui, sans menace germanique de l’autre côté du Rhin, ils préfèreraient rejoindre l’Allemagne. Parce que les fonctionnaires français sont tellement détestables, tellement malfaisants qu’ils préfèrent se rattacher à la nation allemande qui leur donne un peu de fierté.

    De Gaulle a commis un crime. Le crime de penser que le fonctionnaire agit dans l’intérêt dans la nation alors que c’est tout l’inverse. Même les coréens, les chinois et les japonais qui eux ont un service public et des administrations qui fonctionnent se méfient des fonctionnaires, trop facilement corruptibles. Et De Gaulle en a fait l’alpha et l’omega de la nation française, a vilipendé les industriels et les entrepreneurs.

    Ceux qui dégradent la France, ce sont les fonctionnaires. Ceux qui font rayonner un pays, ce sont les industriels. Qu’on aime Bernard Arnault ou pas, il agit en bien meilleur diplomate avec ses produits que la pléiade de fonctionnaires français depuis 1945 qui n’ont pour seul but que de faire rentrer des immigrés pour faire gagner le PS.

     

    • Pas sur qu’ils veuillent tant rejoindre l’allemagne de façon définitive et qu’ils seraient si bien reçus . Il y a quelques semaines des alsaciens qui voulaient aller en Sarre faire des courses pendant le coronavirus ont été reçu à coups de pierres...le.retour du réel...même les parisiens bobos les plus insupportables n’ont pas été reçus à coups de pierre à l’île de ré.

      Les gens de l’est aiment qu’on leur foute la paix. Ils savent très bien qu’ils ne sont pas allemands et à chaque fois se sont senti plus français qu’allemands.en cas de choix ou de changement forcé.

      Il y a peut etre un facteur qui est important dans l’affection actuelle de lalsace pour l’allemagne.. Celui où les médias dépeignent la 2ème guerre mondiale de façon de plus en plus délirante, et avec leurs nom à consonance germanique ils se font prendre pour des cons par les autres français décérébrés. Les fonctionnaires français je ne crois pas qu’ils y soient pour grand chose. Mais cet assaut culturel constant à un effet.


    • Vous avez raison Scipion, les fonctionnaires sont corruptibles, mais vous confondez la piétaille des petits fonctionnaires et la haute fonction publique franc-maçonne (qui pantoufle en faisant d’incessants aller-retour public-privé, comme Macron) qui est, effectivement, aux ordres des gens comme votre ami Bernard Arnaud et autres banquiers philanthropes qui oeuvrent à l’international dans le seul intérêt des peuples et des Nations, et pour le bien commun évidemment.
      Vous me faites penser aux petits patrons de PME qui pensent que Monsieur Roux de Bézieux est leur ami.
      Agnès Verdier-Molinié sors de ce corps !


  • Pétain ressort comme le vainqueur de Verdun parce que la Première Guerre Mondiale est avant tout une guerre défensive. La doctrine en 14 est à l’offensive. Des offensives ont été menées en vain en 15,16 et 17 et l’offensive finale de Foch a fini par l’emporter en 18 sans éffondrer pour autant l’armée allemande qui recule en bon ordre. La guerre se déroule de part et d’autre de façon défensive dans les différentes lignes de tranchées pour se protéger de l’artillerie. A Verdun, l’effet majeur de la bataille se concentre autour des forts sur la rive droite de la Meuse : qui tient les forts peut espérer l’emporter. Les Allemands d’abord avec la prise successive des différents forts bien connus peuvent observer et concentrer leur artillerie. Mais les Français résistent à partir de la rive gauche de la Meuse d’où il bombardent les Allemands. Là, on peut dire que Pétain est l’homme de la situation parce que sans ses forts, il a résisté et les Allemands ne sont pas passé. La reprise des forts n’a été rendu possible que par la mise en oeuvre de canons sur rail de 380 qui pouvaient percer le béton. Par ailleurs l’offensive de la Somme en juillet 16 a obligé les Allemands a désserer l’étaut sur Verdun. Nivelle et Mangin ont pu alors s’emparer des forts mais sans reprendre complètement le terrain perdu à Verdun (bois des Caures en particulier). Donc, le vainqueur de Verdun, c’est Pétain grâce à sa manoeuvre défensive !


  • Pour défendre @Zuleya et @Paul82, et par dessus tout pour défendre l’honneur des mes ancêtres morts pour la France et contre tous les pro-Bosch (donc anti-Français) du forum, je dirais que l’Alsace et la Lorraine ne sont pas de vieille terres allemandes comme vous le dites, sur la durée ces territoires ont êtes beaucoup plus souvent gaulois, francs ou Français qu’allemands, car le peuple allemand vient de l’est (Prusse située a l’extrême nord-est de l’Allemagne, au nord de la Pologne et a Kaliningrad) c’est précisément la que les allemands devraient être, c’est la ou se trouvent vos "vieilles terres germaniques". D’ailleurs j’aime pas le terme germanique car il prête a confusion. La plupart des européens d’aujourd’hui sont descendants de tribus germaniques, que ce soit les anglais, les francs donc Français, les belges, les néerlandais, les suisses, les autrichiens et j’en passe. Cela ne signifie pas pour autant qu’on est tous plus ou moins allemands, donc c’est une arnaque sémantique qui sert a manipuler l’histoire a bon compte.

    Vous regardez l’histoire, pas de problèmes ! Dans ce cas je peux vous rappeler que c’est toute l’Allemagne qui devrait être terre française car elle s’appelait Francie orientale sous le règne de Charlemagne (qui est franc donc ancêtre des Français que nous sommes, et non pas allamand que je sache), et si vous voulez parlez du nom des villes pas de problème non plus, car Aix la Chapelle (la capitale des francs de l’époque) se trouve actuellement en Allemagne ! Alors ne soyez pas ridicule en disant que l’Alsace et la Lorraine devrait revenir aux allemands. Pour le coup vous n’êtes pas de vrais patriotes car un patriote Français ne dirait pas cela.

    Je suis d’accord avec Pétain, l’armistice aurait du être signée a Berlin, et je rajoute même que la France forte de sa victoire aurait du en profiter pour prendre les territoires a l’ouest du Rhin, ce qui au passage aurait atténué le réarmement des allemands 20 ans après et accélérer le notre. En plus ca aurait eu le mérite de tracer une bonne fois pour toute une frontière nette et précise et qui est une barrière naturelle de surcroit, donc moins discutable.

     

    • Ah ! en vlà un qui vaut la peine d’être lu ! Merci camarade, soutient total à votre bon sens et à votre argumentaire ! Salutations.


    • Cher ami,
      Vous faites une longue digression et un fort intérressant exposé sur qui est Allemand et qui est Français. Permettez moi de vous donner mon analyse.
      Côté France, les choses sont assez simples : nous sommes un mélange de Gaulois, d’envahisseurs et de défenseurs, dont les Francs en charge de protéger les Gaulois des incursions d’autres tribus germaniques. La France se bâtie bourgeoisement en élargissant le cercle à partir de Paris comme point central d’une part et en s’affranchissant de l’emprise germanique à l’Est et au Nord (concept de pré carré cher à Louis XIV) d’autre part. Côté Allemand, c’est beaucoup plus compliqué. L’Allemagne est une sorte de mythe rêvé qui évolue au fil des siècles sans jamais se fixer, y compris encore de nos jours. On pourrait dire que l’annexion au Reich de l’Alsace et de la Lorraine en 1870 est un cadeau romantique de Bismarck à l’Allemagne plus qu’une aspiration des autochtones pourtant de culture germanique à rejoindre l’Allemagne. De même, les Allemands sont les plus grands colonisateurs terrestres de l’histoire ; on les retrouve en Roumanie, sur les terres slaves de Polognes aussi bien que sur la Volga en Russie et que dire de l’empire Autriche Hongrie héritier du Saint Empire, encore un mythe allemand. D’autre part, le mouvement "Völkig" à la fin du XIXème siècle est à l’opposé du concept d’Etat-nation à la Française, tant et si bien que tout nous rapproche géographiquement et tout nous oppose politiquement. La crise éclate au XXème siècle et après les guerres le rapprochement franco-allemand tourne vite au malentendu (pacte Briand/Kellog ; "couple" Franco/Allemand qui n’est qu’un "partenariat" outre Rhin). Le rapprochement de façade ne tient plus actuellement dans les solutions proposées pour sortir de la crise actuelle. Dans les négociations, Macron fait des phrases et Merkel impose sa vision sans faire de bruit (exemple des Coronabonds refusés catégoriquement par la partie germanique en Europe).


    • Merci Simon, ca fait plaisir. Ca m’énervait de voir tant de gens sur le forum qui dénigrent la France et son héritage alors que nos anciens ont versés leur sang pour la nation.

      Kal, j’ai également lu avec beaucoup d’intérêt votre petit exposé, et je crois que l’origine de notre différence vient du fait que la France a été romanisée. Autrement dit les germains (donc les allemands) sont restés plus "barbares" dans l’âme, car le fait de s’établir un peu partout du moment que les conditions de vie sont favorables et sans état centralisé est typique des peuples barbares (mot qui selon moi n’est pas spécialement péjoratif d’ailleurs), idem pour leur mode de penser très axé ethniquement car pour les barbares rien ne compte plus que le sang, la famille et le clan élargi, donc la race.

      D’ailleurs les gaulois avant la romanisation étaient comme ces "barbares" germains, car ils allaient dans les 4 coins de l’Europe pour le commerce et toutes sortes d’échanges. En fait leur territoire dépassait largement la Gaulle ou la France actuelle. Portugal signifie a l’origine "port des gaulois", car les gaulois excellaient dans le commerce, la navigation et le travail des métaux.

      Il y a quelques années des archéologues ont découverts avec stupeur des sépultures gauloises datant d’il y a plus de 2000 ans dans le Xinjiang/Turkestan chinois (région autonome ouighour du nord-ouest de la Chine) c’est pour dire a quel point nos ancêtres gaulois avaient l’habitude de s’établir un peu partout comme vous le faisiez remarquer pour les germains/allemands, voir même plus. C’est pourquoi je pense que c’est la romanisation qui a changé la Gaulle/France jusqu’à influencer sur nos relations actuelles avec l’Allemagne.


  • La première chose à faire quand nous* aurons repris le pouvoir, sera de transférer la dépouille mortelle de Monsieur le Maréchal Philippe PETAIN, en grandes pompes, auprès de ses hommes, à Verdun, comme il en a fait la demande dans son testament.
    .
    * Nous : les Français, les vrais, les Français de COEUR.

     

Commentaires suivants