Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Petite Histoire : la bataille de Diên Biên Phu

La bataille de Diên Biên Phu, du 20 novembre 1953 au 7 mai 1954, voit près de 15 000 Français affronter plus de 70 000 combattants du Viêt Minh sur les hauteurs du Tonkin, au nord Viêt Nam. Encerclées de toutes parts, prises au piège dans cette funeste cuvette et progressivement coupées de renforts et de ravitaillement, les troupes françaises n’auront d’autre choix que de résister héroïquement jusqu’au cessez-le-feu final. Cette cuisante défaite marque la fin de la guerre d’Indochine et d’un siècle de présence française dans cette région.

 

 

Découvrir l’histoire avec Kontre Kulture :

La Petite Histoire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1854913

    L’enfer est plutôt la situation vécue par des vietnamiens qui subissaient le joug d’une colonisation inique et ucun argument ne saurait entériner celle çi....
    "Les guerres coloniales sont vouées à l’échec"

     

    • #1854969

      Rétrospectivement c’est facile de porter de tels jugements à l’emporte pièce.


    • #1855002

      @LEDARON
      Cette puissante réflexion sur colonisation de l’Indochine , et la guerre est elle le fruit d’une expérience personnelle , d’un rapport avec ce conflit, d’une connaissance intime de la situation de ce peuple ? Entre nous je doute que vous y ayez jamais collé vos pieds, et que vous possédiez dans votre entourage suffisamment de participants à cette affaire pour nous éclairer de vos lumières ...Non ?


    • #1855023

      Les vietnamiens ont-ils été plus prospères après ?...le communisme nomme
      ses agressions « Guerre de libération... »...vous méconnaissez beaucoup cette histoire...


    • #1855125
      le 05/12/2017 par Pépé le Moko
      La Petite Histoire : la bataille de Diên Biên Phu

      Avant les Français , les pirates Vetnamiens " géraient " le pays , et beaucoup de Vietnamiens étaient content que les Français viennent mettre de l’ordre ..

      Mais les colonisateurs étaient trop racistes et arrogants , et trop coincés par rapport au Bouddhisme ...


    • #1855519
      le 06/12/2017 par Francois Desvignes
      La Petite Histoire : la bataille de Diên Biên Phu

      "Les guerres coloniales sont vouées à l’échec"

      C’est vrai

      C’est pourquoi celle que nous mène le N.O.M. par le Grand Remplacement l’est aussi

      Nous aussi, nous aurons notre Ho Chi Minh comme hier notre bergère de Domrémy.


  • #1854924

    Encore une idée fantastique de l’état-major français, s’enterrer dans une cuvette pour arrêter une armée en marche. Depuis Bonaparte, à part Pétain, rien que des généraux du XVIe siècle.

     

    • #1854986

      L’argument habituel..en fait,la position de Dien bien phu était parfaite de l’avis même de Giap...elle tenait toutes les routes du Tonkin et surveillait le trafic d’opium... !!
      Un seul problème,mais de taille...la base ne pouvait être ravitailler que par air...et l’armée française manquait d’avions,surtout de bombardements..Ceux qui ne manqueront pas aux ricains dans le remake de Dien à Ke sanh en 68... !!

      évidemment,l’artillerie des viets sur les collines,bien planqué,le nombre des soldats au casque de lataniers....La connerie de Mendès France à Genève ou son désir secret de laisser la boutique aux ricains a été pour beaucoup dans cette tragédie... !!


    • #1855006

      FAUX ... Regardez une carte en relief de la zone, si vous n’avez pas l’occasion d’y aller ...La cuvette de DBP est un point de passage obligé pour qui veut passer du sud de la Chine à la haute vallée du MEKONG. et de là, vers les trois états de la péninsule


    • #1855068

      Va voir la bataille de Nghia Lo.C’est le même système que l’armée française a utilisé et ils ont mis une patée aux Bodois !
      L’armée française n’avait pas prévu que les Vietnamiens allaient monter des canons a l’os au sommet des collines.Y’en a même un qui c’est jeter sous la roue d’un canon pour ne pas qu’il dévale car la cale avait cedé.Et que dire de ceux qui se couchaient direct sur les mitrailleuses pour obstruer le vue des tireurs.Ils avaient déjà leurs chez eux a l’esprit.
      Mais je n’enlève ni le courage ni le sacrifice des soldats français qui ont combattu et sont morts la bas.Encore pour le compte des mêmes...


    • #1855137
      le 06/12/2017 par Pépé le Moko
      La Petite Histoire : la bataille de Diên Biên Phu

      " Misgraine "

      Un officier Français , en voyant les collines autour avait dit " on va nous pisser dessus !!! "


  • #1854939

    Merci, très intéressant. Pour information, à propos du colonel de Castries, ce nom de famille se prononce "Castre" et pas "Castri"


  • #1854953

    "Rendre hommage aux hommes qui étaient sur place et qui ont vécus ,croyez moi,un véritable calvaire."



    Oui c’est évident , surtout pour des hommes qui n’étaient pas chez eux et qui étaient venus pour faire vivre un calvaire aux indigènes en croyant leurs tendre un piège.

    A chacun ses héros.

     

    • #1855020

      Toujours très facile de caricaturer. Nous aussi, Français aujourd’hui, vivons une colonisation infernale. Pour autant, en attendant la solution ultime, nous essayons de ne pas simplifier.


    • #1855029

      Lisez par le sang versé de Paul bonnecarrere, les livres d Erwan bergot de Jean larteguy. Vous comprendrez pourquoi c’était des héros, je ne parle pas du principe coloniale, les types qui ont combattu étaient d’une trempe particulière et on ne peut que les respectés. Il y avait sûrement des salopards parmi eux mais bon pour beaucoup c’était des soldats extrêmement courageux.
      D’ailleurs à cette époque cette armée était considérée comme la meilleure du monde.
      Regardez aussi le documentaire sur Cao bang sur YouTube


    • #1855098
      le 05/12/2017 par Honneur et discipline.
      La Petite Histoire : la bataille de Diên Biên Phu

      Quels affreux ?
      - les soldats ?
      - les généraux ?
      - les députés (on est sous la 4eme république) ?

      Ton ricanement se trompe de cible :
      Les députés n’ont pas beaucoup souffert.


    • #1855127

      Merci. Rester droit avec ses convictions... On ne peut pas cracher sur les mercenaires en Syrie - qui faisaient du « bon boulot » d’après Paris - et en même temps applaudir ces forces colonialistes en Indochine ! Parmi eux : des pointeurs, des Oufkir, des tortionnaires, des grossiers personnages,... Faut pas exagérer.


    • #1855356

      @Abdu,

      c’ est un peu trop facile de ne voir qu’ un règlement coloniale dans la guerre d’ Indochine, vous oubliez les boat people, tous ces gens qui ont fui la barbarie communiste avec raison. Vous oubliez ou ne savez pas à propos des comités du peuple et de tous les indochinois qui sont venu combattre sous le drapeau français malgré leur désir d’ un Vietnam indépendant.
      Ce désastre de la guerre ce sont les politiques et les possédants d’ Indochine qui en sont responsable, mais le communisme est venu troublé le jeu, n’ hésitant pas à massacrer, en employant une politique de terreur systématique, sa propre population.
      Si il y a eu des prisonniers de droits communs, des anciens de la légion " Charlemagne" dans le corps expéditionnaire français, de pauvres types en somme, que penser de tous ces "cadres " viet minh" qui ont fait leur études à Paris, intelligents, ils auraient pu s’ inspirer de De Gaulle, mais en conscience ils ont choisi leur voie, celle de faire couler le sang outre mesure.


    • Edo : Propagande coloniale habituelle. En signant des traités avec Ho Chi Minh après sa déclaration d’indépendance (qui le plaçait en seul dirigeant légitime car Bao Dai en tant que descendant d’un roi fantoche placé par les Français n’était pas l’héritier des Nguyen) la France a reconnu de fait sa légitimité.

      Si la France n’avait pas essayé jusqu’au bout de voler la "conchinchine" au Viêtnam en misant sur la bourgeoisie saïgonaise et autres cinquième colone chrétienne (qui ont collaboré dès le XIXe siècle), cette guerre n’aurait pas eu lieu.

      Quant au communisme, c’était le principal mouvement anti-colonialiste (de façade, les Russes ayant utilisé le communisme comme justification de leur colonialisme) à cette époque, son succès était logique. Dieu se rit etc...


    • #1856857

      @edo tensei

      « c’ est un peu trop facile de ne voir qu’ un règlement coloniale dans la guerre d’ Indochine, vous oubliez les boat people, tous ces gens qui ont fui la barbarie communiste avec raison. »

      https://www.egaliteetreconciliation...

      En 1975 donc, l’occupation américaine prend fin. 150 000 ressortissants nationaux liés de manière directe à l’occupant, arrivent à fuir. Pour les autres, impliqués dans la collaboration, ce sera la balle dans la tête, le camp de travaux forcés, ou la rééducation communiste. Beaucoup fuiront plus tard, devenant les fameux boat people, que les médecins français du Comité de soutien aux réfugiés politiques du Vietnam représentés par Kouchner, avec l’appui des intellectuels (Sartre, Montand et Aron), feront connaître au monde entier le 10 novembre 1978. Un coup violent (et politiquement opportun) porté à l’image du régime communiste, qui a pourtant payé un incroyable prix du sang sur 30 ans pour libérer son pays de la présence étrangère, française puis américaine. Trois à quatre millions de morts en 10 ans de conflit, et 40 ans plus tard, encore 150 000 enfants nés handicapés à cause des conséquences de l’agent orange. Kouchner prenait déjà le parti des impérialistes américains.

      Je ne recule et ne dévie. Abdelkrim.

      La France a disparu en 1789. Avec la fin de Napoléon - cette surhumaine réaction à la Révolution - , elle meurt définitivement... La fin tragique de l’idéal antique en Gaule.

      http://www.chire.fr/I-Grande-14039-...


  • #1854954

    Il fut une époque où les hauts gradés était à la tête de l’armée pendant les guerres. Maintenant, ce sont juste des planqués profitant de leur confort et c’est la base qui est envoyée au massacre.

    Force, Honneur et Courage : des valeurs mis au placard depuis un bon bout de temps.

     

    • #1854979

      Oui,vous dites ça mais quelle nation peut s’offrir le luxe de perdre 10.000 hommes devant l’opinion à l’heure actuelle ? Faut quand même être cohérent, et en phase avec son époque.


  • #1855001

    c’est Alesia 2000 ans plus tard... je croyais qu’ils etudiaient l’Histoire dans les ecoles militaires...


  • #1855015

    Mention spéciale , quand même , à M. Boudarel, ce communiste Français qui à du sang de soldats Français sur les mains, car en tant que (collabo) commissaire politique dans un camp vietmint, il aurait était d’une impitoyabilité sans pareille à l’égard de nos soldats, pendant la guerre d’indo.
    Cette crapule à fini sa carrière protégé ( suite copi/collé) Profitant de la loi d’amnistie votée en juin 19668, Georges Boudarel rentre en 1966 en France où il devient l’assistant de Jean Chesneaux, fondateur avec Emmanuel Le Roy Ladurie de la section « Histoire » du département de « Géographie – Histoire et Sciences de la société » l’Université Paris VII où il est ensuite promu maître de conférences. Il obtient aussi un poste de chercheur au CNRS, se spécialisant dans l’histoire du Viêt Nam.

    A savoir que toutes les poursuites intentées par des survivants , n’ont rien données...


  • #1855067

    Arf, comment dire...ces peuples asiatiques tellement pacifique au premier abord.

    Les japonais ont comme qui dirait montré l’exemple aux vietnamiens. Pendant la seconde guerre mondiale, ça a été un festival de coupage de tête dans l’armée française. Les nippons ont sortis les sabres...

    Alors une fois la guerre terminée, les gens du Vietnam se sont senti poussé des ailes.

    D’ailleurs le photographe Robert Capa y fini sa carrière...


  • #1855089

    Admirable résistance. Ho Chi Minh et le tout aussi génial général Giap, face aux forces impérialistes de Paris... Combiner les tactiques de la guérilla - avec ici un harcèlement continu d’âmes déterminées et obéissantes - et les exigences de la guerre scientifique - inaugurée selon Nietzsche par le noble Napoléon Bonaparte - , ne peut que vous apporter l’avantage.

     

    • #1855474

      Bon je veux mais sans l’aide sovietique et chinoise je ne suis pas sur que.....


    • #1856873

      @francky

      « et les exigences de la guerre scientifique » - c’est écrit pourtant.

      Les Anglais se sont soumis de celle-ci. Leur pragmatisme l’exigeait. La suite, on la connaît : toute nation réfléchie devait suivre le train lancé par Napoléon... Sinon, comme disait Erwin Rommel dans un plainte, lorsqu’il se savait vaincu en Afrique, car il lui manquait une de ces exigences : sans appui aérien, vous êtes comme une armée de sauvages devant une armée européenne, une armée moderne.


  • #1855096

    Le haut commandement a sous estimé l’adversaire, il n’aurait jamais cru que les Viets pussent monter des dizaines de canons de 200 mm (chinois ou soviétiques ?) sur les collines qui entouraient la cuvette .


  • #1855100

    15 000 soldats français se trouvaient à Dien Bien Phu : le chiffre est absolument dérisoire et minimise le "désastre" .

     

    • #1855239

      Le 22 août 1914 27 000 soldats français sont morts au champ d’honneur, soit autant que pendant toute la guerre d’Algérie, et SEPT fois plus que les pertes US pendant l’occupation (9 ans) de l’Irak .


  • #1855118

    Bien plus tard Bigeard est revenu à Dien Bien Phu : il a vu Giap mais il a refusé de lui serrer la main car Giap a laissé mourir de faim plus de 6 000 prisonniers français de Dien Bien Phu .


  • #1855135
    le 06/12/2017 par Pépé le Moko
    La Petite Histoire : la bataille de Diên Biên Phu

    Certaines mauvaises langues on fait un rapport entre Dien Ben Phu , et le traffic de drogue !?!

    Peut être le fait que la première chose que Franklin Delano ( la famille Delano était très impliquée dans la " Guerre de l’opium " ) Roosevelt intérêssait le matin , avant les nouvelles sur Hitler ou les Japonais ( en pleine guerre mondiale ) , était les dépêches d’Ho Chi Min sur le triangle d’or ... pourrait être une piste !!!

     

    • #1855201

      Cela expliquerait pourquoi les ricains ont tout fait pour détruire la présence française en Indochine en aidant en catimini le vietminh, en refusant de fournir aide logistique aux forces françaises, et en critiquant sans arrêt sur la scène internationale ces vilains colonialistes de français. On a vu comment ils ont réussi leur guerre du Vietnam et comment après avoir détruit ce pays ils ont abandonne le peuple sud vietnamien aux délices de la ré-education politique a la Vietcong, ainsi qu’au bonheur communiste. Mon oncle qui était officier dans l’armée sud-vietnamienne n’appréciait pas les officiers américains. Comme il me disait une fois : " il y a une grande différence entre l’officier US et l’officier français : l’officier US dit " messieurs, attaquez l’ennemi maintenant !" , l’officier français dit " messieurs, suivez moi a l’attaque !" .


    • #1855603
      le 06/12/2017 par Pépé le Moko
      La Petite Histoire : la bataille de Diên Biên Phu

      Surtout si on compte l’histoire " Air America " , des avions de la CIA qui faisaient les navettes !!!


  • #1855248

    Etant plutôt nationaliste patriote et anti-capitaliste (non interventionniste et non ingérant) , je rappelle quand même que le parti socialiste français (SFIO) avec comme président Vincent Auriol sont toujours bien impliqués dans la colonisation... Malgré tout le respect que j’ai pour les militaires morts au combat (Vietminh et français), cette raclée est quand même bien mérité. Je prône le nationalisme et l’auto-suffisance à la Thomas Sankara, à la Tche Guevara et à Talamoni Corse. Nul besoin d’aller faire chier les autres, de les exploiter et de piller leurs ressources naturelles ! Je pose une question à Christopher Lannes : aimerais-tu être colonisé par l’Arabie saoudite (par exemple), que celle-ci t’impose de ne pas manger de porc, de voiler ta femme, de marier ta fille de 13 ans à un type de 40 ans et de piller toutes les ressources naturelle de ton pays ?


  • #1855373

    Bonjour,
    La photo des soldats ( légionnaires ?) à 6.52 : quelqu’un ,Christopher, pourrait me donner la source et de plus amples renseignements sur ces soldats ?
    Merci


  • #1855536

    Ce qui a manqué à la France d’alors (la 4ème république pourrie) c’était la Foi en la victoire, les légionnaires l’avaient mais pas leurs "supérieurs", alors que les Vietnamiens eux, l’avaient.


  • #1855743
    le 06/12/2017 par machin@dbmail.com
    La Petite Histoire : la bataille de Diên Biên Phu

    On ne parle jamais du nombre de prisonniers allemands qui se sont engagés dans la Légion pour sortir des camps de prisonniers français et partir en Indochine . Combien, sur les 90 000 morts, de soldats allemands ? 10 000, 20 000 ? Plus ?


Commentaires suivants