Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La justice allemande contraint Facebook à modifier ses conditions d’utilisation

Un tribunal berlinois a condamné Facebook à modifier sous peine d’amende une partie de ses conditions d’utilisation, jugées contraires à la loi allemande sur la protection des données personnelles, a indiqué lundi une association de consommateurs.

 

Dans un jugement du 16 janvier dernier, consulté par l’AFP, le tribunal régional de Berlin épingle une série de réglages et de clauses imposés par le groupe, estimant que le consentement des utilisateurs à l’utilisation de leurs données s’en trouve invalidé.

Parmi les réglages par défaut jugés illégaux figure la géolocalisation pour les échanges privés via l’application mobile, ou le référencement des comptes Facebook par les moteurs de recherche, qui facilite l’accès de n’importe quel curieux aux profils personnels.

Huit clauses des conditions générales sont également censurées par les magistrats, en particulier l’obligation d’utiliser Facebook sous sa véritable identité, contraire à la « loi allemande sur les télémédias » datant de 2007.

Saisi par la Fédération allemande des organisations de consommateurs (VZBV), le tribunal berlinois condamne donc le géant américain à mettre en règle ses conditions en Allemagne, sous peine d’une amende susceptible d’aller jusqu’à 250 000 euros (386 204 $) « pour chaque infraction constatée ».

Mais Facebook a de son côté annoncé avoir fait appel et souligne que ses « produits et conditions ont déjà beaucoup changé depuis le début de la procédure », remontant à 2015 et vont connaître « d’autres changements », selon une porte-parole interrogée par l’AFP.

Par ailleurs, le tribunal a débouté la VZBV sur d’autres griefs faits à Facebook, en particulier le célèbre slogan « Facebook est gratuit et le restera toujours », que l’organisation estime mensonger.

« En réalité, les consommateurs payent pour utiliser Facebook. Peut-être pas en euros, mais en données », maintient l’association de défense des consommateurs dans un communiqué.

Lire l’article entier sur journaldemontreal.com

Facebook, pur organe oligarchique de surveillance et de contrôle,
lire sur Kontre Kulture :

 

Facebook ? Coups bas et surveillance, comme la CIA. Voir sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1899776

    Il suffit de ne pas être inscrit sur Facebook, c’est aussi simple ue cela.... Pour ma part je n’ai jamais eu de compte Facebook et n’en aurais jamais et j’ai toujours autant d’amis....

     

    Répondre à ce message

    • #1899793

      Non c’est pas aussi simple. Facebook a des données sur toi meme si tu n’est pas inscrit chez eux. Tout simplement grâce à ton entourage (amis, famille, collègues de travail etc...) inscrits sur le site.
      Comment tu crois que Facebook arrive a te sortir des suggestions de connaissance et de contenu qui pourrait t’intéresser a ton inscription et utilisation d’apres toi ?

      Facebook est comme Google un monstre qu’il faudrait éradiquer de l’internet pour notre sécurité

       
    • Oui c’est simple comme bonjour. Et je demande aux gens qui m’entourent de ne jamais poster de photos ou je figure sur leurs reseaux sociaux, je suis intransigeante avec ça. S’ils veulent poster des photos, c’est sans moi dessus. Et je de regarde jamais les comptes FB ou autres des autres non plus.

      Beaucoup de personnes me disent que je rate beaucoup d’informations importantes a éviter les réseaux sociaux mais je me rends compte que je suis tout aussi bien informée et même plus sur plusieurs sujets.

      C’est sûr que j’ai des lacunes énormes sur les imbecilites du net et de la télé, je l’avoue mais ça ne me fait ni chaud ni froid.

       
    • #1899949

      Vous avez raison : sauf que de plus en plus de sites et autres, n’offrent leur accès que par l’inscription passant par l’une de ces entités : Facebook, Google et autres.
      Le seul moyen de ne pas être inscrit sur Facebook est donc de l’être sous un faux blase...

       
  • #1899993
    Le 13 février à 17:14 par Citoyen modèle
    La justice allemande contraint Facebook à modifier ses conditions (...)

    Quelle ridicule entrave au libre exercice du commerce !

    Facebook a parfaitement le droit de se faire de l’argent avec notre vie privée. Pour cela, il est normal qu’ils en sachent un maximum sur nous, car plus ils ont de données à vendre et plus ils réalisent un bon chiffre d’affaire. C’est pourtant simple à comprendre...

    De plus, Facebook offre à ses utilisateurs des services incommensurables :
    - des jeux qui élèvent notre intelligence
    - la possibilité de faire savoir à tout le monde ce qu’on a mangé hier
    - une bonne façon de se mettre en valeur vis à vis de nos proches et de se vendre au marché du travail
    - un moyen d’exprimer nos goûts grâce au bouton "J’aime"
    - des publicités qui nous correspondent réellement, ainsi, plus besoin de réfléchir à ce qu’on veut, on a juste à aller travailler pour pouvoir se l’acheter, gain de temps, gain d’énergie !!!

    Tous ces avantages valent bien qu’on renonce à notre vie privée. De toutes façons, celle-ci ne nous sert à rien, elle n’a aucune valeur !

     

    Répondre à ce message