Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La médaille remise à Cédric Herrou par la ville de Grenoble indigne le préfet

Le préfet de l’Isère a recadré ce mardi le maire EELV/FG de Grenoble, Éric Piolle, qui a remis la veille la médaille de la ville au défenseur des migrants Cédric Herrou, en se présentant lui-même comme « délinquant solidaire ».

 

C’est un tweet publié en marge de la cérémonie qui a suscité l’ire de la préfecture, dans lequel l’élu fait état d’un courrier adressé parallèlement au procureur de la République à Grenoble.

 

« La solidarité envers les exilé.e.s reste un délit »

« Je vous écris ce jour puisque la solidarité envers les exilé.e.s reste un délit. Forte de sa politique d’accueil et d’aide, la Ville de Grenoble enfreint l’article L 622-1 du CESEDA. Condamnez-moi », a tweeté l’élu.

 

« Le préfet de l’Isère déplore des propos qui appellent à commettre des infractions ou des actes illégaux, alors même qu’ils sont tenus par un maire auquel les lois de la République confient des responsabilités d’officier de police judiciaire et la charge de faire respecter l’ordre public », a dénoncé la préfecture dans un communiqué.

« Prôner l’illégalité ou cautionner des infractions pourtant condamnées par l’autorité judiciaire n’est pas une conduite anodine », ajoute le préfet.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

Pour comprendre comment l’antiracisme profite à l’oligarchie,
lire sur Kontre Kulture

 

Cédric Herrou, l’idiot utile de l’oligarchie, sur E&R :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Suite
    Qu’en pensent les internautes ? Cet enfant surnaturel, volant d’un étage à l’autre, plus fort qu’un cascadeur professionnel, s’il pèse 20 kilos, l’énergie cinétique est de 116 joules pour trois mètres de hauteur (7,60m/seconde : accélération multipliée par le poids). C’est l’impact d’une carabine à plomb.
    Une hypothèse : le voisin fait glisser sur la rembarde avec une ficelle l’enfant, solidement maintenu par un dispositif étudié, que ce voisin sert à masquer. Ils attendent ainsi le "migrant" magique.
    A l’arrivée des pompiers, l’enfant dit "en état de choc" (muet ou hurleur) donc incapable de s’expliquer malgré ses 4 ans, et débarrassé en hâte du dispositif, est envoyé quelque part. Quelqu’un a distingué une forme carrée sous le t-shirt du gamin (un baudrier).
    Le voisin pouvait attraper l’enfant et le hisser facilement malgré ses dires (j’ai peur, je suis dans les vapes, je mets mes baskets !), la voisine derrière lui pouvait escalader la paroi de séparation à mi-hauteur entre les deux balcons ; la porte-fenêtre du balcon du troisième étage était close selon les observateurs aguerris du net, ce qui a motivé une explication hâtive des médias : mais c’est bien sûr ! une chute invraisemblable de l’enfant du 4e au 3e... qui serait tombé tête la première, en toute logique.
    On nous prend encore pour des brêles.

     

    Répondre à ce message

    • A propos de Herrou, j’ai déjà dit ce que j’en pensais...
      Pour le sauvetage du môme :
      - on ne nous dit rien sur ce qu’il l’a amené à être dans cette situation,
      - il n’a pas pu franchir la barrière lui-même car il est impossible, à la force des bras et à cause de la taille des mains, de s’accrocher,
      - il doit peser environ 10 kg donc très facile à hisser, même pour un branque,
      - potentialité pour que cela arrive au moment ou passe un "gentil sans-papier" (migrant ?) proche de zéro,
      - bien entendu, il y a quelqu’un pour filmer la scène et tout ceci finit dans les médias quelques heures après,
      - tout cela dans une période ou le peuple commence a dénoncer les migrants...
      Si ce n’est pas un fake, ça y ressemble bien ! On nous prend pour des cons et "on" a bien raison !

       
  • Je propose qu’il héberge et nourris pars ses frais les immigrés qui ne sont que des hommes (les femmes doit être plus courageuses dans leur pays en guerre)
    se délinquant solidaire préfère fermé les yeux sur la détresse du peuple Français et d’aidé des personnes que la France ne peu pas leur offrir.

    l’Allemagne a dépassé le millions de réfugier et les conséquences sont très grave certain on commis des actes affreux qui a détruis de nombreuses famille. En France en Italie enfin un peu partout en Europe c’est le même constat alors solidaire des autres mais tueur d’européens. Mr. .Piolle voila en quoi vous êtes responsable et je vous condamne a 10 ans de prison ferme pour rendre un peu justice aux familles brisé et aux morts ! je vous met pas la prison a vie car l’émigration n’es pas responsable de tout les fléaux que subit la France et son peuple.
    Mais bon la justice est du coté des pourris ! allez vous pouvez ouvrir votre grande gueules car en vérité vous le saviez que vous ne risquerez rein même pas une amende mdr

     

    Répondre à ce message

  • Le Préfet râle pour la forme.
    Dans le fond, Macron le banquier, aide ses mécènes à se faire encore plus de fric (et pas seulement avec un sous prolétariat) mais aussi grâce à la Drépanocytose.

    Imaginez tous ces immigrés africains (et nord africains) porteurs (sains ou pas) de la Drépanocytose (maladie du sang suite à la mutation d’un gène), qui vont évidemment transmettre ce gène à leurs enfants (même ceux qui seront métisses)... dans 20/30 ans, "on" leur dira que la seule solution, c’est de fabriquer (et payer) des enfants génétiquement modifiés....sans compter (dès à présent) le fric que rapporteront les médicaments aux labos pharma... Business is Business.

     

    Répondre à ce message

  • C’est le monde à l’envers ! Les Préfets sont supposés être les représentants de l’Etat dans leur Préfecture ! Ou alors, ce serait un Préfet honnête, prêt à sacrifier sa carrière et ses privilèges ? I.M.P.O.S.S.I.B.L.E.

     

    Répondre à ce message

  • Un agriculteur, c’est un homme qui n’a que peu de temps libre, et même en travaillant plus que de raison comme comme c’est très souvent le cas, a d’immenses chances de se retrouver dans de très grosses difficultés financières. Et pourtant, cette tête de prof diplômé d’Assas militant à ras l’front se dit agriculteur, et a visiblement du temps à perdre.
    Ce faisant, je pose la question : comment se goberge-t-il sur la cause des migrants ?
    (je refuse de croire qu’il n’a aucun intérêt là-dedans)

     

    Répondre à ce message

    • Il doit faire bosser ses "invités" sur son exploitation agricole... échange de bon procédés !!! Récolte des olives, c’est le bon plan pour lui, donnant/donnant !! Et puis même après, légalement, ces migrants seront payés moins que les travailleurs de toutes façons...

       
  • Puisqu’il veut se faire condamner, y’a qu’à faire comme il dit. Le délit est constitué c’est même cet affreux personnage qui le clame haut et fort. Collomb est plus réactif quand il s’agit de s’en prendre aux identitaires.

     

    Répondre à ce message

  • Ils (bfmtv) n’ont même pas mis le nom du préfet dans l’article donc je suis allez à la pêche aux infos (moi curieux :)

    Lionel BEFFRE, 54 ans, énarque (+ licence en droit de finances publiques et fiscalité), 4 fois "chevalier" (légion d’honneur, ordre nationale du mérite, palmes académiques, mérite agricole), préfet dans divers départements depuis 2006 puis en 2013 nommé "Haut commissaire de la république en Polynésie française" et enfin préfet de l’Isère depuis le 30 mai 2016.

     

    Répondre à ce message

  • Bientôt ministre de l’intérieur notre rebelle contre le système, au train où vont les choses...

     

    Répondre à ce message

  • Exilés et clandestins ce n’est pas la même chose, le sens des des mots est-il superficiel ? Quand même, il est procureur le mec qu’il a en face...

     

    Répondre à ce message

  • #1978789

    C’est fou cet article de loi qui prétant que venir en aide à un exilé est un délit, alors que dans le même temps le pays en accueil des milliers. En fait c’est précisément l’inverse qu’il faudrait. Venir en aide à ces migrants charitablement, et les renvoyer chez eux. Et surtout démanteler la filière de ce trafic d’êtres humains.
    C’est marrant parce que j’ai vécu dans les deux villes, ou bourgade pour l’une, alpines toutes deux, de ces compères Piolle et Hérrou.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents