Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La vidéosurveillance pour mesurer le taux de port du masque dans les transports

Dans un décret, le gouvernement décide d’autoriser l’utilisation de « vidéo intelligente pour mesurer le taux de port de masque dans les transports ». Il s’agit d’une expérimentation statistique qui doit durer un an et sans reconnaissance faciale.

 

Avec un décret décidé le 10 mars et publié ce 11 mars au Journal officiel, le gouvernement veut avoir « recours à la vidéo intelligente pour mesurer le taux de port de masque dans les transports ».

Comme l’explique le site d’informations technologiques Numerama, ce nouveau décret autorise l’usage de la vidéosurveillance afin d’établir des statistiques sur le taux de port du masque dans les transports en commun et s’appliquera pour une durée d’un an à titre temporaire sans possibilité de reconnaissance faciale.

Il est en outre précisé que ces images captées dans des véhicules publics, des gares ou des stations seront « instantanément transformées en données anonymes » sans stockage, ni transmission à des tiers.

Au mois de mai 2020, la RATP, qui exploite le réseau du métro à Paris, avait déjà lancé une expérimentation en ce sens dans une de ses stations et la ville de Cannes avait fait la même chose sur ses marchés alimentaires.

 

Big Brother est en marche, sur E&R :

 






Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2683902

    Béziers : Arrêté trois fois en un mois pour non-respect du couvre-feu, il part en prison. Dans son communiqué, le parquet assure qu’il "continuera à faire preuve de fermeté à l’encontre des personnes ayant décidé de violer délibérément et de manière réitérée les règles sanitaires ayant pour objet de lutter contre la pandémie".

    source : La Dépêche.
    https://www.ladepeche.fr/2021/03/11...

     

    Répondre à ce message

  • J’ai chopé ma première prune mercredi matin pour non port du masque ( que je ne porte pas depuis le début de ce cirque ) dans les transports en commun. Deux flics qui faisaient le pet à l’intérieur d’une station de métro à Toulouse et qui m’ont verbalisé. Je leur ai sorti un laïus digne de M. Vergès, leur expliquant que de toutes façons je conteste l’amende sachant que le port du masque est anticonstitutionnel et va à l’encontre de la loi sur la dissimulation du visage loi 2010 _ 1192 article 1 et 2. Je leur ai bien signalé au passage que leur profession aujourd’hui n’était plus de défendre la veuve et l’orphelin mais simplement de faire raquer toujours plus le prolo, bref, de vulgaires contractuels. Ils ne faisaient que répéter " c’est un manque de respect que de ne pas porter le masque, vous croyez que ça nous saoule pas à nous ? Et que les gens en ont pas marre ? Mais c’est la règle " Ce à quoi j’ai répondu qu’il suffisait simplement d’arrêter de le porter alors, puisque ça casse les couilles !! Et que si demain la règle c’est de se carrer 2 doigts dans l’anus et marcher en moonwalk alors ils faudra s’y plier ? Allant même jusqu’à un point Godwin en leur disant que ce n’est pas parce que quelque chose est rendu obligatoire par le gouvernement, que c’est forcément de bon sens, par exemple la dénonciation de juifs sous le gouvernement Vichy !! Là, j’avoue qu’ils sont restés penauds !...
    Le flic m’a dit qu’ils ne verbalisent pas les gens qui ne portent pas le masque en extérieur ( c’est déjà ça, et ça confirme bien ce que je pensais ), et que si je l’avais porté comme tous ces connards sous le menton, il m’aurait simplement fait une remarque, ce à quoi j’ai répondu qu’en fait ils préféraient les hypocrites aux personnes valeureuses, ce qui reflète parfaitement nos sociétés actuelles. Le pire étant qu’à la sortie de la station à deux pas, y a des weshwesh qui dealent du shit h24 ! En gros, tu veux respirer normalement, t’es verbalisé, tu refourgues de la drogue, t’es pas emmerdé !
    J’espère que la leçon de bon sens que je leur ai offerte les aura fait cogiter un petit peu...
    Mais bon, le problème encore une fois, c’est que 99% des gens obéissent et se couchent comme des putes Moldaves, j’en veux même pas aux flics en fait, j’en veux aux gens en général d’être aussi couards et veules. Le Français n’a plus aucune dignité, plus aucun courage, moi qui espérais à nouveau,et étais agréablement surpris des GJ il y a deux ans et demi, où sont-ils ??

     

    Répondre à ce message

    • #2684227

      Vous ne croyez pas si bien dire ! La dernière fois que je me suis rendu dans une grande ville française (Nice, pour ne pas la citer, la ville des caméras) une dizaine de policiers me crie dessus pour un masque porté sous le menton, je leur réponds gentiment que s’ils avaient envie de faire quelque chose de sérieux dans la rue d’à côté un dealeur (ayant visiblement pignon sur rue en plein centre ville) venait de me proposer avec insistance toutes sortes de drogues... La réaction des forces de "l’ordre" fut de détourner le regard en refusant de me répondre... C’est proprement glaçant.

       
    • Bravo à vous, TruhION ! Je vis en campagne, et n’ai donc pas les inconvénients de porter un masque dans les transports en commun. Ce doit être une contrainte épouvantable, je vous comprends.
      J’en porte un seulement dans les commerces, et encore je le mets en-dessous du nez. Jusque-là, personne ne m’a fait de réflexion à ce sujet. Par contre, je suis passée par la gare Montparnasse il y a quelque temps, les flics y font vraiment du zèle, je trouve. Jusqu’à exiger d’une jeune fille qui mangeait un petit gâteau, qu’elle remettre son masque. Ridicule et méchant, aussi. Comment manger avec ça ?
      Dans le train, bondé, (tiens donc ! Mais la distanciation, où était-elle ?) des garde-chiourme passaient régulièrement pour contrôler si tout le monde avait sa muselière. Je l’avais aussi sous le nez, personne ne m’a rien dit. Et je me souviens qu’un haut-parleur nous annonçait que personne n’avait le droit de sortir du train, lors de certains arrêts en gare, pour fumer sur le quai.

      Concernant l’article : "pas de reconnaissance faciale ?" Mais alors, à quoi serviraient les caméras ? On se fiche de nous.

       
  • #2683938

    Ah ben quelle coïncidence ! Valenciennes qui s’était fait offrir 240 caméras huawei avec option reconnaissance faciale MAIS qui ne sera jamais utilisé dixit le clochard qui s’est empressé d’accepter ce cadeau pourra activer l’option sans que ça ne fasse de vague...C’est pour le test, c’est légal ! L’opération qui n’a aucun intérêt autre que d’espionner la population et sa servilité vis à vis des injonctions qui lui ont été fait.

    J’irais même à dire qu’ils le font maintenant parce qu’on arrive au bout de la mascarade et que ce sont des données importantes qui seront réutilisées dans le futur. Outre cela, les présidentielles qui arrivent dans un an...

    C’est fou tous les moyens utilisés qui ne le sont pas pour museler des délinquants ou être utile à la société.

     

    Répondre à ce message

  • il parle d un essaie sur 1 an ???? donc on aura encore le masque dans 1 an !!

     

    Répondre à ce message

    • Bien sûr, ça confirme ce que j’écrivais déjà ici il y a quelques mois maintenant, en expliquant que l’entreprise AirFrance avait voté le chômage partiel de ses salariés en Décembre 2021 jusqu’à Mars 2022... Ce qui veut bien dire que la situation sera la même au moins jusque là ( et probablement après, par exemple, chaque personne non vaccinée sera obligée de porter le masque )

       
  • Mouais, le monde qui s’en vient n’est pas avec moi.
    Toute leur mascarde, je n’en peux plus.
    Au début, j’ai cru que tout le monde avait compris que tout ça n’est que mensonge.
    Là, technologie de nos vies permanentes, je ne peux plus jouer le jeu.
    Même moi je finis par désarmer. La plupart commence à comprendre maintenant, mais ils obéissent.
    La folie, la révolte, la mort ou la soumission.
    La vie que j’ai mené m’interdit de me soumettre.
    Je suis encore bien trop non violent pour la révolte.
    Il reste deux options.

     

    Répondre à ce message

  • Lisnard qui la joue rebelle contre l’État et sa gestion Covid-19, sur son compte Facebook encensé par sa vieille population qui voit en lui le gendre parfait, l’homme du "OUI" à la constitution européenne et associé UMP/LR pour l’enfumage de la démocratie et de ses référendum exprimznt un "NON" catégorique et soudain ce bel article.
    Donc le lascar fait surveiller sa populace depuis un an par vidéo-algorithme, ce que semble confirmer par témoignages, les flâneurs, qui se voient intimer l’ordre de remettre le masque par hauts-parleurs, alors qu’ils sont parfois seuls dans la rue, livrée aux caméras...
    Et pour couronner le tout et leur rappeler le bon temps du scoutisme dans les courses d’orientation, l’on trouve ceci sur Nice Matin :
    CANNES
    Où le port du masque est-il obligatoire ?
    - au nord de la gare SNCF et l’axe de la voie ferrée,
    - à l’ouest : la rue Georges Clémenceau,
    - à l’est : la rue La Tour Maubourg,
    - au sud : le boulevard de la Croisette sur sa partie nord entre le boulevard Alexandre III et la place De Gaulle, puis les allées de la Liberté et la place Cornut Gentille dont les rues Meynadier, Hoche, du 24 août, Hélène Vagliano, des frères Casanova,
    - le boulevard Carnot, le boulevard de la République, la rue Mimont, la rue Haddad Simon, la rue Saint-Antoine, le parking Berthelot et à Cannes la Bocca : l’avenue Francis Tonner, le quartier de Ranguin ainsi que celui de la Frayère,
    - sur les places publiques non comprises dans ces espaces : la place Roubaud, la place du commandant Maria et la place de l’Etang,
    - aux abords des collèges des écoles des lycées et tous les établissementsou centre de formation,
    - pour tout type de file d’attente dans l’espace public et sur la voie publique rassemblant plus de 10 personnes.

    Ils avaient la Palme, les voilà avec le masque sous caméra, désormais entubés, parfait pour rejouer « Les dents de l’amer » : la flotte à deux pas.
    Quand tu penses qu’en quittant le lieu pour prendre l’autoroute, tu empruntes le rond-point de La Victoire où prône la sculpture d’une main symbolisant le V éponyme. C’est a se demander si les gentilés du coin n’ont pas pris les deux doigts dans le cul au lieu d’un...
    Ah, si le lascar crée un mouvement pour concurrencer "La République En Marche", sois sûr qu’il l’appellera "La Raie Publique Plus Profond !" : LR3P

     

    Répondre à ce message

  • #2684277

    Billy Idol avait déjà annoncé la couleur lorsque qu’il avait sorti en 1983 le titre "eyes without a face"

     

    Répondre à ce message

  • 70€ d’amende et garde à vu jusqu’à ce que l’amende soit payé par la famille si besoin... passe individuel et crédit social pour les usagers du métro = triche, indiscipline, violence et faits sur la voie publique = interdiction d’usage des transports en commun (Metro bus train avion bateau) et hop le problème de l’insalubrité et de la violence dans le métro est réglé ! Cameras partout... fat se réveiller les petits Français !

     

    Répondre à ce message

  • Vu le niveau de crasse et d’incivilité dans le métro on a envie de dire : c’est pas trop tôt !
    franchement qui n’a pas vu une agression ? Un jeune-chance-pour-la-France fumer sa pipe de crack sur un banc à République ou à Stalingrad ? Des odeurs de pisse dans les couloirs, des détritus à même le sol, des fraudeurs en pagaille ?
    Et j’en passe hélas

     

    Répondre à ce message

  • A force d’abêtir et de soumettre le peuple,les apprentis dictateurs au pouvoir s’imaginent
    que tout le monde gobe leur propagande et leurs mensonges... !!Qui a pu croire que la vidéo-surveillance urbaine servirait a "éradiquer" les violences,les délits,les trafics...etc
    Des neuneus,des bobos,des débiles profonds...Avec despote 1er,c’était couru d’avance cette technologie permettrait aux européistes,mondialistes,progressistes et adeptes du nom de cibler ;repérer,ficher et "éradiquer" les réfractaires et opposants !!
    Tous ces gouvernements totalitaristes se plient au dictat de K.Schwab formulé dans son livre et très certainement élaboré depuis un moment au forum de davos... !!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents