Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

Vers la surveillance de vos courriels

Le Conseil des chefs d’État et de gouvernement européens tente de mettre en place un système de surveillance des e-mails. Cet objectif étant très impopulaire car violant les libertés individuelles, le noble idéal énoncé est de lutter contre la pédopornographie.

 

Il s’agit en fait de considérer différemment les courriers papiers et électroniques. Les premiers seraient régis par la Convention postale universelle qui en garantit la confidentialité ; les seconds seraient tous scannés et passés au travers d’un crible pour identifier les messages litigieux.

D’ores et déjà, plusieurs opérateurs comme GoggleMail se sont prononcés en faveur du scannage de tous les e-mails. Ils ont simplement demandé de ne pas être astreints à trop d’obligations à la fois.

La Commission européenne, par la voie de Margrethe Vestager (Commissaire chargée du numérique) a exprimé son inquiétude face à ce projet qui viole les règles européennes de l’e-Privacy, notamment les normes de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Une fois le système de surveillance institué, il pourra être utilisé pour n’importe quel objectif en modifiant les critères du filtre.

La Commission des libertés civiles de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen a, quant à elle, approuvé ce nouveau dispositif le 26 mai 2021.

 

En lien, sur E&R :

Prenez de la hauteur, avec E&R :

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2738670
    Le 3 juin à 18:21 par dixi
    Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

    Le Parlement européen est farci de cons ,c’est carrément un nid .Ou alors ,ils se reproduisent et doit y avoir consanguinité ,c’est pas possible autrement .

     

    Répondre à ce message

  • #2738674
    Le 3 juin à 18:33 par matricule 5456546565
    Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

    lecture des courriers à destination des détenus... en gros

    la prison à ciel ouvert n’en finit pas d’arriver

     

    Répondre à ce message

  • #2738676
    Le 3 juin à 18:35 par sylvain
    Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

    Retour à la bonne vieille enveloppe timbrée et au téléphone fixe.

     

    Répondre à ce message

    • #2738751
      Le 3 juin à 20:38 par fajs
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      L’enveloppe timbrée c’est 20gr, 1 euro, et 2 jours pour la réception et minimum 2 jours pour la réponse et toujours pour le même prix !
      Il faut mieux trouver des alternatives FAI d’Email sécurisées/cryptées !

       
    • #2738808
      Le 3 juin à 22:15 par Vanilla Ice
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Tutanota et Proton mail 2 service sécurisé et chiffré

       
    • #2738832
      Le 3 juin à 23:31 par Anonyme
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Retour donc à l’écriture de belles lettres au stylo-plume, en soignant son écriture afin qu’elle soit la première chose qui subjuguera le lecteur destinataire.
      Mmm quelle époque délicieuse ce fut.
      Maintenant, on a whatsapp et les émoticônes à la con.

       
    • #2738917
      Le 4 juin à 08:35 par H. K. Daghlian
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Malheureusement il y a quelque chose qui s’est perdue en chemin. Je me vois très mal lire avec intérêt ou du plaisir une lettre manuscrite truffée de fautes d’orthographe, de grammaire et remplie de smileys, voire rédigée en écriture SMS, car si les outils modernes ont facilité la vie à beaucoup, ils les ont surtout rendu faignants et illettrés. Le papier est par ailleurs rendu carrément illégal dans le petit cerveau des purs produits de la modernité (par les mêmes), à cause de son "impact écologique".

       
    • #2738919
      Le 4 juin à 08:37 par Le temps s’éclaire
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      @Vanilla Ice

      Tous les services officiels qui proposent un service crypté doivent s’en tenir à la loi qui les obligent à collaborer avec les autorités, donc à décrypter les données si ceci est demandé. De plus tout le cryptage légal autorisé est limité à un niveau facilement décryptable par les autorités même sans la collaboration du service.
      Le mieux est d’utiliser pgp ou les services alternatifs du dark web, ceux qui ne demandent aucune information personnelle ni mail de confirmation et bien sur, de toujours les utiiser caché avec un bon vpn, donc pas un truc gratuit ni un pot de miel, et avec tor browser.

       
    • #2739045
      Le 4 juin à 13:26 par Vanilla Ice
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      @temps s’éclaire
      Donc le téléphone et adopter un langage codé
      Ils vont pas pouvoir surveiller, lire, écouter, décoder 66 millions de français, ils arrivent déjà pas à gérer CAF, RSA, CMU, APL, Etc...
      Aujourd’hui, 1 conducteur sur 6 n’est pas en règle, soit permis, contrôle technique, assurance, aujourd’hui il y’a au moins d’après la Sécurité sociale. 2 ,6 millions de cartes Vitale en trop sont en circulation en France, aujourd’hui, on estime entre 15 et 45 milliards d’euros de fraude (CAF APL...) En 2019, les principaux organismes sociaux ont détecté des milliard d’euros de préjudices subis, qui seraient incalculable... Environ 2,5 millions de personnes pratiqueraient, pour tout ou partie, le travail non déclaré, mais l’ampleur du phénomène reste mal connu, selon un rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi publié vendredi...
      J’en passe et des meilleures
      L’État est de moins en moins capable d’assurer ne serait-ce que la sécurité des administrations, l’armée n’arrive même plus à protéger les stocks d’armes
      - Vol de détonateurs et d’explosifs sur un site militaire de Miramas
      - Un jeune pilleur de train a été interpellé après avoir dérobé plusieurs lance-roquettes et caisses d’obus transportés dans un wagon ordinaires. Le voleur avait pour objectif de les revendre.
      - En rentrant dans leur caserne jeudi au petit matin, les CRS de La Talaudière, dans la Loire, ont découvert que treize pistolets automatiques avaient été dérobés
      - Une dizaine de personnes ont attaqué la gendarmerie de Farébersviller (Moselle) dans la nuit de samedi à dimanche. Armés de pavés et de mortiers de feux d’artifice, ils ont visé les habitations des militaires
      Notre pays est en ruine
      Il y’a un viol toutes les 20 minutes, 462 350 personnes ont été victimes d’une atteinte à l’intégrité physique de novembre 2009, 970 meurtres ont été commis en 2019 en France, etc...
      Plus rien ne tient la route
      Tu voudrais qu’en plus ils lisent tous les mail ?
      Je pense que comme pour l’arrêt de l’école à la maison, c’est du fake, aujourd’hui on a des classes de 30 jusqu’à 40 enfants dans certains endroits et l’école à la maison c’est 50.000 enfants, ils vont les mettre où ?
      Ils gèrent plus rien, c’est pour ça qu’il y’a de plus en plus de répression, pour faire peur, mais en fait le pays est déjà à terre
      Et ils le savent

       
    • #2739453
      Le 5 juin à 07:53 par Anarchiste soralien
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      La bête est à l’agonie, elle se débat et devient de plus en plus mauvaise, comme un rat dans un coin
      L’agressivité et la dureté du pouvoir démontre qu’il arrive à sa fin
      Qui va reprendre le pouvoir ?
      Force est de constater qu’il va devenir de plus en plus belliqueux, hargneux et mauvais

       
  • #2738716
    Le 3 juin à 19:34 par Juju06
    Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

    Je suis sur Protonmail, c’est censé être crypté et protégé il me semble. Vous pensez que ces boites mails pourraient être surveillées elles aussi ?

     

    Répondre à ce message

    • #2738786
      Le 3 juin à 21:33 par amalek
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Je me pose la même question. Un tel système utilisé aujourd’hui de manière planétaire, sans être approché/inquiété par les services de renseignements ??! Tutanota n’est pas mal non plus. Mais même remarque qu’avec Protonmail …

      Chiffrer soi-même depuis son PC, avec un outil comme Gpg4win (https://www.gpg4win.org/) ? Ca a l’air compliqué. En fait , pas du tout. Faut se lancer, créer son premier jeu de clés et puis c’est un jeu d’enfants. Pas encore vu de gens ayant détecté une backdoor ...

      Si un expert ou l’autre pouvait faire part de son point de vue sur E/R, on lui serait reconnaissant …

       
    • #2738790
      Le 3 juin à 21:40 par Sugusse
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Tous tes correspondants ont leur boîte sur ce service ? Parce que si tu écris à chatondu94@gmail.com ou j3suc3pour1suguss3@yahoo.com, ça ne change pas grand chose...
      Et que se passera-t-il lorsque Microsoft rachetera profion mail, comme pour Github ?

       
    • #2738900
      Le 4 juin à 07:34 par Jérômeproudhon
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Les mecs arrivent à pirater les mails du FBI ou ceux des parlementaires américains ( ultra sécurisé ) ,et vous pensez qu’il y a une parade ?

       
    • #2739033
      Le 4 juin à 13:04 par Jean Rasczak
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Il est toujours possible de communiquer de manière sécurisée, y compris en utilisant Gmail ou n’importe quel autre service. Le soucis, c’est de s’assurer d’un cryptage de bout en bout entre les clients. Cela implique de n’utiliser le service (gmail par ex) que comme transport, et pas le client webmail de google pour accéder au contenu en clair (du moins pas directement).

      En pratique, il faut soit une extension pour son navigateur (plugin) pour permettre le déchiffrage, ou bien utiliser un client mail indépendant s’interfaçant directement en SMTP ou POP3 avec le serveur mail, et disposant de fonction de chiffrement/déchiffrement.

      Idéalement, il faudrait pouvoir utiliser une messagerie développée en logiciel libre, avec chiffrement de bout en bout et facilement disponible pour tout le monde. Sinon ca restera peu utilisé. Et nul doute que si une bonne solution libre émerge, ses contributeurs (développeurs, hébergeurs du code source ou des packages binaires) subiront pressions et/ou attaques, tout comme le subissent les auteurs et éditeurs d’écrits posant des problèmes ;)

      Enfin, il reste que si ces solutions permettent de mettre en echec la surveillance de masse (automatique), on reste en France vulnérable individuellement : le cadre juridique permet d’exiger de révéler ses clés (on peut bien sur refuser mais globalement la sécurité de multiples personnes peut être compromise par une personne qui cède).

      D’autres solutions intéressantes existent, comme la stéganographie, qui peuvent dans une certaine mesure éviter la vulnérabilité précédante. Le très haut débit et l’explosion de l’usage de la photo et vidéo facilite ces approches.

       
    • #2739232
      Le 4 juin à 18:15 par Paul82
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Aux dernières nouvelles, protonmail est une fausse bonne idée. La société qui gère ca est à deux doigt de baisser son pantalon devant les autorités (pour lutter contre le [vous complèterez]). Va-t-elle faire machine arrière ou continuer ?

       
  • #2738736

    C’est toujours le même prétexte depuis NKM. Ce sont toujours les mêmes cibles, les utilisateurs des Windows ®… De toutes façons, ils n’ont rien à cacher, partageant avec Bilou tous leurs secrets grâce aux portes dérobées instituées par le renseignement étasunien !

    E&R avec son petit boîtier, promouvant l’utilisateur lamba ingénieur sécurité, va encore déniveler le champ de bataille que tous voudraient un billard.

     

    Répondre à ce message

  • #2738752
    Le 3 juin à 20:41 par Mandark
    Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

    Si vous êtes dissident ou un peu résistant au Système et que vous communiquez encore par mail en 2021 (via Outlook et Gmail principalement) alors vous avez déjà deux guerres de retard !

     

    Répondre à ce message

  • #2738754
    Le 3 juin à 20:42 par Belouga
    Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

    C’est bidon, ils n’ont pas les infrastructures ni le personnel pour scanner chaque mail envoyé. Mais l’idée est là. Dans quelques années un algorithme ou ce que l’on appelle abusivement "IA" verront peut-être le jour...

     

    Répondre à ce message

    • #2738792
      Le 3 juin à 21:46 par The momo
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Ils ne sont pas obligés de scanner chaque mail. En revanche, le jour où tu es dans leurs viseur, ils pourront fouiller dans toutes tes boîtes.
      Je vous invite à vous envoyer le plus possible de vidéos à la 1 Man 1 Jar en attendant ce jour-là, histoire de taquiner un peu le petit morpion qui devra fouiller votre boîte

       
    • #2739101
      Le 4 juin à 14:44 par Jean Rasczak
      Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

      Il est plus probable que l’état négocie directement des deal avec la big tech pour sous traiter le monitoring (et le plus beau, c’est que les citoyens paieront avec leurs impots les contrats pour se faire surveiller ;) )

       
  • #2738768
    Le 3 juin à 20:57 par Jean Ti
    Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

    Ils ont peur de quoi ces grands démocrates ?
    Commissaires européens calqué sur le
    modèle bolchevique avec les mêmes à la
    manœuvre.
    Quand on voit que le Pr Fourtillan (77ans)
    est en prison sans procès et sans qu’il y ait présomption d’innocence et que les époux Balkany
    ont pris de la prison ferme et sont tranquilles
    chez eux, cette démocratie sataniste se terminera
    mal.
    L’EURSS EN MARCHE.

     

    Répondre à ce message

  • #2738803

    C’est vrai qu’en 2021, on est encore à s’envoyer des petits mots doux épistolaires par mail.... surtout avec des gamins.

     

    Répondre à ce message

  • #2738829
    Le 3 juin à 23:22 par CQFD
    Le Conseil européen remet en cause l’e-Privacy

    L’Europe se donne le droit de faire ce que les états font déjà de manière officieuse (cf la poste et ex-france télécom dont les bureaux et surtout les bases de données sont ouverts aux agents des services secrets)
    Il n’y a rien de plus facile pour un fournisseur de mails que d’aller dans les BDD adéquats.
    Quand les adresses mels sont gratuites, c’est que le contenu est vendu aux états et entreprises friands d’informations confidentielles.
    Si vous voulez échappez aux IA espionnes, il faudra être malin dans la rédaction de vos messages.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents