Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

En jeu, le national et le social

Éric Zemmour – Emmanuel Todd : l’affrontement inédit entre deux inclassables.
C’est le titre de l’article du Figaro en date du 12 septembre 2017. On a tout de suite tiqué sur les « deux inclassables ». Au contraire, et c’est le travail de la pensée que de catégoriser, non pas les gens, mais leur production intellectuelle. Une production qui s’inscrit toujours dans un ou plusieurs courants, créant parfois des courants originaux, et c’est en cela que les intellectuels sont intéressants. Sinon, autant relire les grands anciens.

 

L’introduction du quotidien contredit un peu le titre puisque les grands axes idéologiques des deux écrivains sont clairement exhibés : identitaire anti-UE pour Zemmour, social anti-UE pour Todd, soit les deux formes de nationalisme aujourd’hui qui coexistent au FN et qui déchirent ce parti. Mais les deux penseurs se rejoignent sur l’anti-économisme. Le dernier livre de Todd aborde l’histoire du monde et des sociétés dans le temps long, ainsi que les limites de la globalisation (du modèle dominant américain ou occidental).

« Je sais bien qu’avec Éric Zemmour, nous avons un fond de réflexion commun. Comme moi il sait le caractère secondaire de l’organisation économique. Nous nous opposons ensemble aux énarques crétins qui ne pensent qu’à l’unification de l’Europe et croient que la France n’existe pas. Là où nous sommes en choc frontal, c’est qu’on tire des conséquences radicalement différentes de ce constat. Contrairement à Zemmour, je ne suis pas dans une vision dramatiquement conflictuelle des rapports entre les peuples. L’analyse de la diversité du monde ne conduit pas nécessairement à la violence. Je crois au contraire que ce sont ceux qui prétendent que le monde est uniforme qui préparent des conflits. »

La réponse de Zemmour :

« Je pense effectivement que l’histoire du monde est l’histoire des conflits et que ça ne cessera jamais. Quand on lui demandait quel était l’avenir, Julien Freund répondait : “C’est le massacre”. C’est ce que je pense. Le problème de Todd, c’est qu’il est docteur Jekyll et Mister Hyde. Le démographe et savant démontre brillamment la diversité du monde. L’intellectuel et le militant droit-de-l’hommiste de gauche soutient l’universalisme. Entre les deux il y a un conflit. »

Mais Todd n’est pas contre le conflit, le conflit fertile, puisqu’il considère que le conflit entre élite et peuple, ou entre élitisme et populisme, existe et a pris trois formes dans les trois grandes démocraties occidentales : les USA avec un Trump porté au pouvoir par les prolos (on simplifie), au nez et à la barbe de l’establishment (industrie du futur de la côte ouest, presse et bourse de la côte est), ce qui crée une situation schizophrénique, qu’on pourrait encore compliquer avec le conflit entre Trump et le pouvoir profond. En France, c’est le porte-parole des Marchés qui a été élu, à l’inverse des États-Unis, et au Royaume-Uni, la classe populaire a réussi à imposer le Brexit à la classe dominante, ce que Todd appelle une « négociation entre élitisme et populisme ». Cette fameuse troisième voie qui fait rêver les intellectuels partisans de solutions pacifiques. On est loin du massacre de Zemmour, dont le romantisme bonapartiste le mène souvent à parler de sang (« En France tout finit dans le sang », aime-t-il à dire).

Les deux penseurs sont d’accord sur l’élection contracyclique de Macron dans une France travaillée par la montée des populismes de droite et de gauche. Ce que Zemmour résume par : « Pour moi Macron, c’est Louis-Philippe en 1830, l’alliance des bourgeoisies contre le peuple. » Et le XIXe siècle est bien celui des révolutions. Le peuple français, méprisé par ses élites, se laissera-t-il faire et mener par le bout du nez dans l’entreprise de dislocation totale du pays ? Pourtant, et Zemmour et Todd pensent que les nations ne sont pas finies, que la nation est bien plus solide que les forces mondialistes uniformisantes au travail. Et dans la France elle-même, cette dualité se retrouve, sociologiquement, politiquement et géographiquement, une dualité qui peut participer à l’équilibre comme au déséquilibre du pays (quand c’est pointu sociologiquement, démographiquement et historiquement, c’est Todd) :

« Du point de vue anthropologique, il y a une spécificité française, qui met le pays en situation de grand danger : la dualité des systèmes familiaux anciens avec un cœur du bassin parisien individualiste égalitaire, des pôles souches au sud-ouest ou en région Rhône-Alpes avec des régions d’héritiers uniques semblables à l’Allemagne et au Japon, qui sont des vecteurs d’ordre. Ces structures inégalitaires ont préservé la France du Nord du destin de l’Andalousie ou de l’Italie du Sud. La France semble un pays organisé contre lui-même avec deux tiers d’anarchisme central et un tiers d’ordre périphérique. Ce qui peut produire il est vrai, soit un équilibre magique, soit la guerre civile. Or aujourd’hui, à cause de l’euro, d’échelle multinationale, la complémentarité nécessaire ne s’établit plus dans l’hexagone. Les régions souches, type Rhône-Alpes, cherchent leur affinité avec le vrai centre de l’Europe qu’est l’Allemagne, le grand pays souche avec le Japon. Ce ne sont pas les élites qui trahissent, ce sont les régions de famille-souche ! Il n’y a plus de centre, et on peut très bien imaginer une dislocation par plaques de la France. »

Ce que confirme Zemmour, toujours campé sur les vieilles structurations historico-guerrières qui ne passent pas, et il en profite pour y rajouter son dada, l’islamisme :

« La trahison des régions est aussi une tradition française ! Pour moi, l’histoire de France est d’abord l’histoire des guerres civiles : il y a toujours un combat entre les bleus et les rouges, les protestants et les catholiques, les Bourguignons et les Armagnacs. Todd nous dit que deux systèmes s’affrontent depuis le bas Moyen Âge. Moi je pense qu’il y a un troisième système familial qui vient s’installer en France massivement, qui est celui de l’islam, endogamique et patriarcal. Qui vient s’entrechoquer avec les deux autres auxquels il est opposé. Ce qui nous conduira à des affrontements de type guerre civile comme par le passé. Todd est un démographe qui ne croit pas au nombre, moi je pense comme Engels qu’à partir d’un certain nombre la quantité devient une qualité, et que nous avons sur le territoire français un islam qui est en train de changer le rapport à l’espace et au temps. Bizarrement, Todd est beaucoup plus lucide sur l’Allemagne que sur la France. Il qualifie de folie la décision de Merkel d’accueillir un million de migrants, j’aimerais qu’il dise la même chose sur la France ! »

Réplique de Todd : le taux de mariages mixtes en France, jusqu’à l’avènement de l’euro, était de 25 % entre Français et immigrés du Maghreb. Un taux qui stagne depuis, et qui illustre le repli identitaire auquel nous assistons, et qui est pour Zemmour le plus sûr chemin vers la guerre civile. Sauf que ce repli n’est pas uniquement le fait des groupes d’origine maghrébine mais touche tous les groupes de la société, bourgeois compris ! Cela veut dire que sous l’impact de la crise, ou de la mondialisation – son autre nom – le Français, qu’il soit blanc ou bronzé, fait le gros dos. Il est probable que si l’activité repart, que si le chômage se résorbe, l’assimilation reparte de plus belle. Le repli observé étant à la fois identitaire et géographique. On vient d’apprendre, par exemple, que le 93 fait plus de bébés que Paris. Les identitaires y voient la preuve que le grand remplacement est en cours, menant la nation au suicide. Todd ne pense pas, comme Zemmour, en termes de « suicide », de « guerre civile » et de « massacres » (on n’est pas en Palestine, Éric)>. Todd remet Zemmour à sa place sur l’économisme et l’islamisme :

« Je dis aussi que l’économie a sa valeur. 20 ans de blocage économique et de taux de croissance zéro ont eu un impact sur les phénomènes d’assimilation. Une société bloquée ne peut pas assimiler. Il faut être réaliste et tenir compte de l’anthropologie et de l’économie. Même en Allemagne où l’économie tourne bien. La politique frénétique d’immigration de Merkel, si l’on tient compte de la disparité des systèmes familiaux (je ne parle pas ici de religion) est suicidaire. C’est une question de quantité et de rythme. »

À travers leurs réponses, on se dit que Zemmour est un drôle de nationaliste, qui rêve presque de son cauchemar, la fin de la nation française, tandis que Todd est une espèce d’antinationaliste plus compatible avec la nation et une nation apaisée :

« Je ne suis pas parti en guerre en 1992 contre des cinglés qui pensent que la nation n’existe plus pour me retrouver avec d’autres cinglés qui pensent que la nation est tout. »

Mais rien n’empêchera Zemmour de penser masses et menaces :

« Je ne suis pas un absolutiste de la nation. Je pense que l’enjeu majeur c’est l’explosion démographique du sud et l’invasion de l’Europe par le sud. Je pense que nous vivons un moment comparable à ce qui s’est passé au XIXe siècle avec une révolution démographique en Europe qui a conduit à la colonisation. Quand les armées françaises arrivent en Algérie en 1830, la population algérienne représente deux millions de personnes, pour 28 millions de Français. Le rapport démographique s’est inversé. C’est là, l’enjeu du siècle. »

Les deux hommes sont bien sur une ligne de fracture nationale/sociale. Nationale pour Zemmour, sociale pour Todd :

« Je ressens exactement le contraire. Je crois que le problème majeur de la France c’est qu’elle a été mise en état de paralysie sociale par la construction européenne. La seule chose qui éventuellement pourrait la remettre d’aplomb, c’est la sortie de la monnaie unique. Mais pour cela, la précondition fondamentale c’est la solidarité des Français sur le territoire. Il faudrait une grande fête de la Fédération rassemblant toutes les provinces, les musulmans n’étant qu’une nouvelle province ! »

Le mot de la fin sera pour Zemmour, qui tient à son terrorisme, pardon, à sa « terreur » :

« La République c’est l’assimilation, pas le communautarisme. Historiquement la fête de la Fédération c’est en 1790 : trois ans après c’était la Terreur. Ça finit toujours comme ça en France. »

Décidément, la fin de la France est une idée fixe.

 


 

Rappelons qu’en mai 2015, Zemmour avait écrit un article dans Le Figaro intitulé Emmanuel Todd, le terminus du prétentieux. C’était en réaction à la sortie du livre de Todd sur l’après 11 janvier Qui est Charlie ? Sociologie d’une crise religieuse qui avait fait beaucoup de bruit, notamment avec les « catholiques zombies ». Dans sa diatribe, Zemmour fustigeait l’historien spécialisé dans les systèmes familiaux, et s’étranglait sur ce passage toddien :

« Le droit au blasphème sur sa religion ne doit pas être confondu avec le droit au blasphème sur la religion d’autrui. Blasphémer de manière répétitive, systématique, sur Mahomet, personnage central de la religion d’un groupe faible et discriminé, devrait être, quoi qu’en disent les tribunaux, qualifié d’incitation à la haine religieuse, ethnique ou raciale. »

Et si l’on réconciliait le national et le social ?
Lire chez Kontre Kulture

 

Todd et Zemmour, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1800601
    Le 13 septembre à 17:07 par pranakundaliini
    Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

    Ils ne semblent avoir pas encore compris que l’Histoire c’est l’histoire des brigands qui nous gouvernent.
    Les créateurs de zizanie restants bien au chaud dans leurs banques.

     

    Répondre à ce message

  • #1800623

    J’arrive à peu près à saisir Zemmour qui prétend que l’islam est un danger, ou la surpopulation, parce qu’il y a des chiffres et l’histoire.
    Mais alors ça "la dualité des systèmes familiaux anciens avec un cœur du bassin parisien individualiste égalitaire, des pôles souches au sud-ouest ou en région Rhône-Alpes avec des régions d’héritiers uniques semblables à l’Allemagne et au Japon, qui sont des vecteurs d’ordre. Ces structures inégalitaires ont préservé la France du Nord du destin de l’Andalousie ou de l’Italie du Sud", je crois que même lui ne le comprend pas.

     

    Répondre à ce message

  • #1800626

    Un débat entre deux sionistes n’a aucun intérêt : ils ne vont jamais au fond du problème, et pour cause : le problème, ce sont justement les sionistes .

     

    Répondre à ce message

  • #1800635
    Le 13 septembre à 18:12 par Mort de rire
    Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

    le taux de mariages mixtes en France, jusqu’à l’avènement de l’euro, était de 25 % entre Français et immigrés du Maghreb.




    Ce genre d’affirmations me font rire surtout lorsque l’on sait que les allogènes sont comptés en tant que Français dans les statistiques de l’INSEE...

    In fine il ne s’agit pas de mariages entre maghrébins et gaulois mais encore arabes de France et arabes du Maghreb.

     

    Répondre à ce message

    • #1800702

      D’ accord avec vous, mais je rajouterai autre chose : par ex : les mariages entre français(e) de souche et Français(e) de branche arabe maghrébin, et bien il suffit d’ observer un peu la région parisienne pour constater qu’ une femme arabe ou maghrébine est rarement avec un français de souche, alors que l’ inverse est très très fréquent .... et je met pour billet que les enfants deviendront musulmans !
      Bref le métissage c’ est le progrès parait t’ il , mais à sens unique !
      Même si Soral en parle dans un de ces livres , c’ est un sujet tabou que ni Zemour ni Todd n’ abordent jamais alors qu’ il suffit juste d’ ouvrir les yeux et de regarder ...

       
    • #1800852

      Ce qui m’étonne est la contradiction de votre phrase.
      Soit ils sont maghrébins(donc africains) soit ils sont arabes.
      Et vu que vous parlez des maghrébins, alors la phrase aurait du finir comme elle a commencé, donc "maghrébins de France (en fait français d’origine maghrébine) et maghrébins du maghréb (bledard en argot, terme péjoratif) ".

       
    • #1800900

      C’est faux.... et sur toute la ligne.. Premièrement, c’est E.Todd qui parle des 25% pas l’INSEE... autrement dit c’est pas vous le spécialiste.... vous avez le droit cependant d’interpréter sans rien savoir ; alors si vous voulez des précisions demandez au démographe ses sources... Personne, ne l’imagine comptabiliser les cartes d’identité française pour faire ses projections... si ça n’est vous ?

      Pour les mariages mixtes, si il est plus difficile pour les filles de déroger aux attentes de leurs parents elles sont toujours de plus en plus nombreuses à se marier hors de leur communauté. D’ailleurs statistiquement, elles forment des couples qui sont les moins susceptibles de finir en divorce.

       
    • #1800924
      Le 14 septembre à 03:58 par Mort de rire
      Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

      @Peter

      Personnellement j’aimerais savoir d’où sort il ces chiffres alors que les statistiques ethniques sont interdites en France... m’est d’avis que ces estimations sont entièrement faites au doigt mouillé.

      Qui plus est il est question de mariage entre français et maghrébins ce qui dans les faits veut absolument tout dire car d’un point de vue administratif il n’y a pas de différence entre un celte et un berbère, c’est ici que se situe le problème car le gauchiste est incapable de concevoir la réalité d’une autre manière que par des abstractions.



      autrement dit c’est pas vous le spécialiste




      Vous non plus en l’occurrence... Bizarrement Michèle Tribalat parvient à d’autres conclusions, à titre personnelle je ferais plutôt confiance dans les analyses de cette dame qui me semblent beaucoup moins biaisées par les idéologies gauchisantes.

      Voyons donc ce qu’elle a à nous dire. http://eps.revues.org/3657
      "Plus de 60 % des Français rejoints par un étranger sont eux-mêmes d’origine étrangère. "

      "Les unions que l’on appelle généralement mixtes, puisque l’étranger(ère) qui immigre rejoint bel et bien un conjoint français, ne le sont en réalité que dans une faible proportion et celle-ci n’est due qu’au pourcentage important de conjoints nés en France parmi ces conjoints français"

      Bref fin du débat et surtout fin du délire.



      vous avez le droit cependant d’interpréter sans rien savoir




      « Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. » Jean 20:25

      Dans ce cas précis je ne vois pas d’où pourrait bien sortir ces fameux 25%... ces derniers temps il m’a été donné de me déplacer un peu partout en France que ce soit dans le grand Ouest, à Tourcoing ou dans le Var mais je n’ai jamais vu nul part ces fameux 25%, personnellement j’ai plutôt observé le fait que les gens restaient généralement entre eux.

      Il serait temps pour certains d’ouvrir un peu les yeux et d’accepter le fait que le cosmopolitisme n’a jamais fonctionné nul part.

       
    • #1801018

      @Nouma,

      Il suffit de regarder en effet, moi dans mon entourage il y a de plus en plus de Maghrébine (Française ou pas) qui épousent des Français de souche, vous ne devez pas avoir le même regard que le mien. L’islam de ne distingue pas les Ethnies, vous devriez étudiez d’avantage cela permet d’y voir plus claire.

       
    • #1801022

      Premièrement, l’endogamie ne signe pas forcément un manque d’intégration puisque vous dites que les communautés restent cloisonnées ? Je dirais même plus, en général les couples ont le même faciès, à un tel point qu’on se demande souvent si ils ne sont pas frère et sœur..

      Chose assez normal après tout puisque on est supposé pour les garçons chercher une fille ayant les qualités de sa mère et les qualités ou la figure du père pour les filles ? Il y aurait donc toute une stratégie pour affoler les européens de souche en leur faisant croire que le métissage les fera disparaître ?

      Je crois en effet qu’il y a tant au niveau administratif qu’au niveau anthropologique et physique pas de différence entre les maghrébins troisième génération (vivant en dehors des ghettos urbains) et les français de souche... Et c’est effectivement ceux-là qui se mettent en couple avec des français et françaises de souche...

      Ceux-là, en plus des minorités européens de souche vivant dans des quartiers à majorité d’extra-europeéns.. à vue d’œil plus de la moitié finissent dans des couples mixtes.

      Vous pretendez qu’on ne vois pas de couples mixtes.. À quels moments de la journée parlez vous ?? Autant être précis ? N’a t on pas du mal à voir des couples dans la rue ? Pendant les heures de pointes lorsqu’ils vont et sortent du boulot « en famille » ?

      J’ai mieux comme test du réel pour connaître les tendances.. Les lieux comme Ikéa sont parfaits car il y a des jeunes couples.. c’est le week-end et ils sortent pour faire des choix d’achats ensemble... Je vous laisse à vos impressions d’individus sortant ou allant au boulot et ce que tout le monde a fortement remarqué à Ikea... entre autres..

      Quant au lien donné : le délire vous l’entretennez vous même ainsi que votre analyste puisque c’est vous qui établissez ce qu’on appel union mixte ? Vous prenez Emmanuel Todd pour un abrutis ou un manipulateur gauchiste qui fera passer des vessies pour des lanternes... Croyez vous qu’il a parlé de mariage mixte en parlant d’union de carte d’identité françaises avec des cartes d’identités administratives étrangères ? Ça serait un crétin finis ? Soyez réaliste... c’est le travail fort intéressant d’Emmanuel Todd qui est relayé sur les articles d’ER pas les interventions critico-sceptiques de Tribalat...

       
    • #1801025

      Vous savez bien que Tribalat est une exception parmi les experts.. Personne ne nie l’importance des voix singulières.. mais à partir de l’insuffisance (que tout le monde admets) de l’appareil statistique français pour étudier le phénomène de l’immigration, je pense qu’on laisse libre cours à beaucoup de fantasmes.
      ..
      Ce que j’aime rappeler régulièrement à ceux qui s’appuie sur des projections les plus pessimistes : les statistiques ethniques existent dans les autres pays européens et qu’on est bien loin de leurs affirmations...

       
    • #1801176
      Le 14 septembre à 15:10 par Mort de rire
      Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

      @Peter



      Je crois en effet qu’il y a tant au niveau administratif qu’au niveau anthropologique et physique pas de différence entre les maghrébins troisième génération (vivant en dehors des ghettos urbains) et les français de souche




      C’est vous qui le dite et je doute que beaucoup de Fds soient du même avis, le Sud de la France compte beaucoup d’immigrés maghrébins de troisième génération ce qui n’empêche pas les provençaux de les qualifier du terme d’étrangers chose que l’on observe pas lorsque qu’il s’agit de portugais, de russes ou d’italiens.

      Quant à affirmer qu’il n’y a pas de différences physiques entre un maghrébin et un gaulois... je vous conseillerais de consulter un ophtalmologue.



      Vous pretendez qu’on ne vois pas de couples mixtes.. À quels moments de la journée parlez vous ??




      J’ai dernièrement eu le privilège de devoir attendre plusieurs heures mon train à la gare de Paris Montparnasse ce qui m’a permis d’observer un peu quel genre de clientèle faisait usage des services de la SNCF, j’ai du voir en tout et pour tout une quinzaines de couples mixites dans une zones où se déplaçaient plusieurs milliers de personnes dont beaucoup de jeunes couples... Je pense que cela devrait répondre à vos questions.

      Personnellement je doute que votre lieu de vie soit très représentatif de la population française que ce soit en termes communautaires ou en terme "idéologiques", l’Ikéa de Trappes ne doit pas posséder une très grande clientèle blanche et encore moins d’électeurs LR ou FN alors je ne pense pas qu’il s’agisse d’un exemple très parlant.



      Vous prenez Emmanuel Todd pour un abrutis ou un manipulateur gauchiste qui fera passer des vessies pour des lanternes...




      Je me souviens de la conclusion de son livre "Qui est Charlie" et notamment de son rêve de faire de la France une « nouvelle Jérusalem,où auront fusionné des représentants de tous les peuples du monde ».

      Je pense que cela suffit pour se faire une idée du personnage et le mettre au même plan qu’un Hervé Le Bras, métissolatre fanatique qui se réjouit de la dilution de l’identité française, et dont les analyses sont entièrement biaisés par leurs délires idéologiques.

      PS : les stats ethniques britanniques font état de 4% de couples interethniques parmis les blancs, parmi ces 4% environ la moitié sont des blancs en couples avec d’autres blancs( polonais, irlandais, etc). Je ne crois pas qu’en France la situation soit très differente.

       
    • #1801241

      à Anonyme

      " vous devriez étudiez d’avantage cela permet d’y voir plus claire."

      Merci pour vos leçons ; mais il n’ y a rien à "étudier" dans les livres pour ce que je constate tous les jours et depuis très longtemps...
      Ce sont des faits ; mais si préférez tomber dans "l’ intellectualisme" pour mieux ignorer ce qui vous dérange, en l’ occurrence un sujet tabou , je n’ y peux rien !

       
    • #1801368

      Je suis justement d’Angleterre...

      Allez soyez gentil et cherchez peut-être des photos de métisses à Manchester.. Les noirs des Caraïbes se marient (mettent en couple..) presque tous avec des anglais de souche ou Irlandais de souche, très souvent chez les catholiques d’ailleurs. Sauf que c’est pas les « mariages » nombreux qui sont le plus parlant mais les bébés issuent de ces couples décidant d’avoir des enfants et étant toujours fertiles ? Bien entendus les statistiques de mariages n’incluent pas les concubinages qui sont plutôt la norme de nos jours.




      3.5 per cent of all births in England and Wales in 2005 were mixed race babies




      En 2005, absolument énorme 3.5% est à mettre en adéquation avec le nombre de bébés classifiés comme non-blancs +13%.C’est d’ailleurs supposé être le groupe le plus importante parmi les minorités ethniques d’ici 3 ans...




      Mixed-race people are the fastest growing ethnic minority group (defined according to the National Statistics classification) in the UK and, with all mixed categories counted as one sole group, are predicted to be the largest minority group by 2020 (above British Indian)




      J’ajouterais que l’immigration en Angleterre est très localisée... Extrêmement localisée... comparé à la France, c’est le jour et la nuit. Londre à par exemple +36% alors que d’autres régions ont +de 1 à 2%.. Le multiculturalisme fait que les gens habitent par quartiers.. bref les occasions de se rencontrer ne sont pas énorme... Une autre infos à prendre en considération c’est le fait que nous avons également de nombreuses familles mono-parentales, très souvent les enfants métisses se définissent comme "white british" si leur origines sont inconnus.. ou si ils ne sont pas forcément visibles.. j’ai connus trois exemples explicite
      Vous prenez le sud comme exemple du rejet de la population alors que vous savez bien que les rapatriés d’Algerie fait de ces régions une situation plutôt spéciale.

      Ensuite, il n’y a pas d’IKEA à Trappes. Nous savons que le bassin francilien est effectivement différent des autres régions.. Je ne prétends nullement qu’Ikea dans la région parisienne serait représentatif de ce qui se passe en France... par contre si nous avons énormément de couples mixtes dans larégion de France où ils sont fortement présent c’est certainement un indicateur d’une tendance les concernant...

      Celtes et berbères en territoire de France.. c’est plus de similarités qu’autre chose...

       
    • #1801377

      Après, vous voyez ce que vous désirez voire.. Moi, j’affirme que les couples mixtes sont extrêmement nombreux en région parisienne...

      Comme je l’ai dit : il suffit de voire les endroits où il y a des jeunes en couples..

      Restaurants, MacDo, Cafétéria, supermarchés, IKEA, cinémas, etc..

      Maintenant, si j’ai bien compris vous n’êtes pas de la région parisienne... alors trouvez nous une personne qui est de la région parisienne et qui ne vous dira pas que c’est dernière années C’EST UNE VÉRITABLE EXPLOSION...

      J’ajouterai que je ne suis pas métissolatre... c’est malheureusement le peu de différence entre les gens qui fait qu’ils se retrouvent ensembles..

      Ça m’aurait plus que ce soit par curiosité... mais malheureusement c’est l’éradication des différences qui permet ça.. Bref, c’est pas le meilleur des symptômes que de constater qu’il y a plus ou moins une érosion des cultures... Je le déplore dans ce sens.. je crains même que c’est couple pour préserver une fantasmatique paix du couple.. ils tairont leur différences... C’est pas du tout mon idéal.. Moi, je favorise la découverte de l’autre.... pour une meilleure connaissance de soi.

       
    • #1801602
      Le 15 septembre à 04:18 par Mort de rire
      Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

      @Peter

      Pour commencer les chiffres que je vous donne au sujet des familles interethniques datent de 2011 et concernent les relations interethniques en général et non pas seulement les mariages.

      http://webarchive.nationalarchives....

      Les deux plus grands groupes de partenaires interethniques étant les whites british/other whites suivit des whites british/ whites irish, cela en dit long sur la volonté des blancs de se métisser à la diversité tant promue par nos médias...

      Pour ce qui est des fameux mixed races babies vous semblez oublier qu’ils ne sont pas exclusivement les enfants de couples autochtones/allogènes mais que pour la majorité d’entre eux sont issus de rapport entres individus appartenant à différentes minorités( noirs, hindous, chinois...).

      Moi aussi j’ai de la famille et des connaissances vivant dans les pays Anglo-saxons( Irlande, Angleterre, Canada), je sais comment ces pays fonctionnent.



      Une autre infos à prendre en considération c’est le fait que nous avons également de nombreuses familles mono-parentales, très souvent les enfants métisses se définissent comme "white british" si leur origines sont inconnus.. ou si ils ne sont pas forcément visibles.. j’ai connus trois exemples explicite




      Personnellement je connais un homme qui est devenu une femme, mais je n’en fais pas une règle générale...



      Celtes et berbères en territoire de France.. c’est plus de similarités qu’autre chose...




      Les roms et les slaves vivent sur les mêmes territoires depuis des siècles pourtant il n’existe quasiment aucunes similarités entre eux... De même on pourrait vous répondre que les pieds noirs et les maghrébins ont vécu sur les mêmes territoires pendant des générations et l’on sait comment ces "similarités" ont terminé, vous devriez éviter de recourir à pareils sophismes.

      Quant à l’exemple du Sud de la France je n’en ai parlé que parce qu’il s’agit de l’endroit de France où l’on a le plus de chance de tomber sur des immigrés extra européens de troisième génération( on en trouve peu en Bretagne ou dans la Creuse par exemple...), pourtant il s’agit d’une observation que l’on pourrait transposer à l’ensemble de la France je vis dans le grand Ouest français et les gens me disent exactement la même chose

      Tout le monde sait que lorsque l’on parle des "étrangers" il s’agit d’un nom de code désignant les allogènes, les européens étant très peu visé par ce qualificatif

       
    • #1801851

      Vous mélangez tout et vous ne souhaitez pas sortir de votre idéologie..

      Premièrement, vous dites que les étrangers ne se mélange pas avec les français de souche.. j’aimerais bien savoir ce que vous entendez par se mélanger.. car moi je dit clairement que les gens en général en France ne se mélange pas...

      Je ne sais pas de quelle classe sociale vous êtes, mais je peux vous garantir que la mienne ne se mélange pas.. Elle ne se mélangent pas.. je dit mes vérités, les gens jugeront...

      Ce qu’il se passe c’est justement que ces maghrébins et ces noirs issuent de la diversité et des classes moyennes... rencontrent à l’université, sur les lieux de travail, ou de loisirs des français de souche... et ils se mettent facilement ensemble car comparer au reste de la population, ils se ressemblent énormément...

      Pareil pour les sous-prolétaires.. ils se ressemblent et se mettent ensemble. C’est peut-être moins vrai pour les ouvriers prolétaires... car ils ont plus tendance à voir les immigrés comme des concurrents ?

      Maintenant, si vous connaissez l’Angleterre : dites moi... si dans les villes comme Manchester, Birmingham, ou Londres il n’y a pas énormément de prolétaires et sous-prolétaires dans des mariages mixtes (surtout de noirs issuent des Caraïbes).

      Si je parlais de trois exemples de métisse se faisant passer pour des blancs (c’est en plus une évidence ils étaient plus blanc que Conversano !!) c’est que le phénomène est connus.. Autrement dit, n’ayant pas été élevé par leur géniteur extra-européen, ils ne le reconnaissent pas sur les demandes de statistiques..

      Au cas où vous ne le saurez pas les déclarations d’origine ethnique sont une formalité... pas du tout rigoureuse... si vous connaissez la mentalité anglaise vous devriez savoir que ce genre de formulaires par exemple lors d’une embauche sont « over-looked » car ça fait trop « nosey » (de nose, foutre son nez partout)...

      Ps : la fameuse depranocytose, croyez vous qu’en île de France il y a 66% des naissances qui correspondrait à des enfants noirs ou arabes (et en plus avec presque aucun métisse) ? Ça mettra un peu plus en relief, votre témoignage sur la fréquentation de la Gare Montparnasse.. transit des franciliens travaillant sur Paris..
      ps : 3.5% d’enfants métisse.. pour combien de pourcentage de non-blancs au royaume unis ? As a result of the 2011 census the White British population stood at 51,736,290 (81.9% of the UK total population).
      82% de blancs et 3.5% de métisse.

       
    • #1802019

      Dites moi, si Bashung, Isabelle Adjani, Kad Merad, Daniel Prévost, Jaques Villeret, Danny Boon, Arnaud Montebourg, etc. se considèrent comme métisse ou simplement blanc ?.. voir français de souche ? Pourtant, tous sont à 50% arabe...

      J’ai jamais vu des blancs moitié blanc irlandais, moitié blanc anglais se définir comme métisse... on est dans le pur délire là... C’est de l’idéologie pas une vraie conversation.

       
    • #1802923

      @mortderire,

      https://en.m.wikipedia.org/wiki/Int...
      Vous découvrirez peut-être que les comportements changent, il a en 2011 une augmentation de 77% de mariages inter-ethnique depuis 1991. Plus la population est jeune, plus c’est fréquent (fréquent d’un point de la minorité). La singularité de ces unions fait également qu’il y a plus de concubinage que de mariage ?




      63% of Canadian-born Blacks (who were in couples) were in mixed unions, while the numbers for Blacks born in the Caribbean and Bermuda (17%), and Africa (13%) were much lower percentages.



      Si ça n’est pas assez parlant pour vous ces 63% de noirs dans des unions mixtes, je ne sais pas ce qu’il vous faut..
      J’espère que vous allez intégrer cette donnée... vous pouvez défendre ce que vous voulez... mais faites attention de ne pas avancer des choses par pure idéologie.

       
  • #1800643
    Le 13 septembre à 18:25 par Georges 4bitbol
    Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

    Il y aurait pas un peu trop de quoi dans ce duo ?

     

    Répondre à ce message

  • #1800650

    Les deux hommes possèdent chacun une partie de la vérité. Emmanuel Todd est trop coincé sur la question identitaire. Et Zemmour est un bourgeois qui ne considère pas assez la lutte des classes.

     

    Répondre à ce message

  • #1800682
    Le 13 septembre à 19:15 par Jean Le Chevalier
    Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

    Zemmour est pragmatique, réaliste donc pessimiste... On ne peut pas être optimiste devant la marche du Nouvel Ordre Mondial... Tout est broyé : l’identité nationale, la culture, l’histoire, la spiritualité, l’être humain, l’avenir de notre civilisation...

     

    Répondre à ce message

    • #1800888
      Le 14 septembre à 00:08 par Mort de rire
      Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

      Vous avez raison Zemmour est le plus pragmatique dans l’affaire car il évite de prendre ses désirs idéologiques pour des réalités, Todd est beaucoup trop obsédé par l’économie car affirmer que l’assimilation marche bien en période de prospérité économique est pour le moins douteux...

      Le Danemark, l’Autriche ou la Suisse sont des pays beaucoup plus riches que le notre pourtant on y observe les mêmes problèmes "identitaires" qu’en France, la question n’est donc par d’ordre économique ni même une question de quantité mais tout simplement une question de compatibilité entre les population autochtones et les populations immigrées.

      Le parti pris anti Zemmour de cet article est donc non seulement malhonnête mais il va aussi à l’encontre de la réalité, pour le coup les affirmations de Zemmour sont des faits.

       
    • #1800904

      Okay, les affirmations de zemmour sont des faits mais cellles d’Emmanuel Todd n’en sont pas ?.. Votre interprétation ?

      Ensuite, ça n’est pas parce qu’un pays est plus riche que nous qu’il ne peut être en crise ??!! C’est un problème d’ascenseur social pas du nombre d’étages dans le bâtiment !!!

      En plus, vous nous parler des problèmes qu’auraient les populations immigrées et vous les comparer aux nôtres ce qui a ses limites ne serais que par l’étendue ou la nature, j’espère que vous en êtes conscient ?

      Moi aussi, si je le veux, je peux très bien comparer poires et pommes : comparer avec la ville au plus haut taux de délinquance en Europe, Glasgow ce qui concerne des écossais de souche...

      Ou Naples est sa mafia à la Gomora ? Quel rapport dans les faits avec l’intégration ??!!

       
    • #1802096

      " Todd est beaucoup trop obsédé par l’économie car affirmer que l’assimilation marche bien en période de prospérité économique est pour le moins douteux... "
      Voilà une affirmation totalement gratuite car "possiblement " idéologique. Je vais donc moi aussi faire preuve de fainéantise, car c’est effectivement très reposant, en affirmant au contraire qu’il est évident que l’assimilation est beaucoup plus aisée en période de forte activité et de croissance importante. On se demande d’ailleurs comment il est possible de trouver douteux quelque chose qui relève de l’évidence. Enfin, il faudrait peut-être aussi sortir de cette interprétation excessive et puérile qui considère que critiquer signifierait être anti-untel. Ça ne veut rien dire, ce n’est pas un problème de personne, et certains devraient quand même arriver à dissocier personnes et discours, ça me paraît être un minimum quand on est adulte et que l’on prétend au sérieux.

       
  • #1800687

    Hahaha, il l’a décidément bien en travers sa valise, le Rico, pour parler autant de cercueils... Ceci dit, comme d’hab, c’est d’un mix des deux que pourrait surgir la solution pour notre pays. Encore faudrait-il qu’ils approfondissent et évoquent le troisième larron...

     

    Répondre à ce message

  • #1800717

    Le combat verbal de deux sionistes qui n’auront pas la controverse d’un citoyens patriotes Français de souche qui défendrait ses intérêts et ceux de son pays, déduction : lavage de cerveau aidant à voter pour les suédois qui peuvent fumer sous la douche !

     

    Répondre à ce message

  • #1800837
    Le 13 septembre à 22:37 par Yves-Sans-Logement
    Le Figaro organise un combat entre Éric Zemmour et Emmanuel Todd

    Une joute de vent et de postillons !
    Rien qui fait avancer le schmilblic

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents