Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Japon commémore les 70 ans de l’attaque sur Nagasaki

Trois jours après Hiroshima, Nagasaki commémorait dimanche l’attaque nucléaire qui a anéanti cette ville de l’ouest du Japon et tué quelque 74 000 personnes il y a 70 ans.

Le 9 août 1945, à 11H02, l’explosion de la Bombe A détruisit 80% des bâtiments de Nagasaki, dont sa célèbre cathédrale d’Urakami. À la même heure exactement dimanche (02H02 GMT), les habitants de la ville ont observé une minute de silence tandis que les cloches retentissaient dans tout Nagasaki, ancien comptoir d’échanges commerciaux entre le Japon et l’étranger et cité connue pour son importante communauté chrétienne.

Baptisé "Fat Man", l’engin destructeur au plutonium était initialement destiné à être largué sur la ville de Kokura (nord de Nagasaki), où se trouvait une importante usine d’armement. Mais des conditions météorologiques défavorables ont forcé le bombardier américain B-29 à changer de cible. Trois jours plus tôt, une première bombe atomique, "Little Boy", avait fait 140 000 morts à Hiroshima (ouest). Ces deux bombardements américains allaient précipiter la capitulation du Japon le 15 août 1945 et la fin de la Guerre du Pacifique.

"Que pouvez-vous faire pour la paix ?"

"Je lance un appel aux jeunes : écoutez la parole des anciens et réfléchissez à ce que vous-mêmes pouvez faire pour la paix", a déclaré le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue, devant une foule de 6 700 personnes, dont le Premier ministre japonais Shinzo Abe et l’ambassadrice des États-Unis au Japon Caroline Kennedy parmi les représentants de 75 pays. Et le maire d’inviter "le président américain (Barack) Obama et les représentants de tous les pays possédant l’arme nucléaire" à venir à Nagasaki.

Alors que l’âge moyen des "hibakusha" (victimes survivantes de la bombe) a dépassé 80 ans, l’un d’eux, Sumiteru Taniguchi, 86 ans, a prié pour un Japon préservant à jamais le principe de renoncement à la guerre inscrit dans la constitution pacifiste du pays. Les cités meurtries de Hiroshima et Nagasaki s’efforcent à travers ces cérémonies et des campagnes récurrentes contre les armes nucléaires de perpétuer le souvenir de ces désastres, même si les survivants de ces deux attaques disparaissent au fil des ans.

Comme à Hiroshima jeudi dernier, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a réitéré la volonté du Japon de militer en faveur de l’abolition des armes nucléaires et de la non prolifération. "Je renouvelle la volonté du Japon, en tant que seul pays frappé par la bombe atomique, d’être un meneur du mouvement mondial contre les armes nucléaires", a-t-il déclaré, énumérant les rendez-vous internationaux au cours desquels il promet de s’employer à transmettre ce message.

 

Voir aussi, sur E&R :

Des outils pour faire face aux pires situations
sont disponibles chez Kontre Kulture et Prenons le maquis :

Découvrir le survivalisme avec notre partenaire Prenons le Maquis :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • Le Japon commémore les 70 ans de l’attaque sur Nagasaki




    En baissant leur froc un peu plus bas ? Désolé mais après l’Allemagne, le Japon est certainement le pays le plus soumis aux Etats-Unis



    "Je renouvelle la volonté du Japon, en tant que seul pays frappé par la bombe atomique, d’être un meneur du mouvement mondial contre les armes nucléaires", a-t-il déclaré, énumérant les rendez-vous internationaux au cours desquels il promet de s’employer à transmettre ce message.




    C’est bien...brave toutou. Va donc transmettre ce message à l’Oncle Sam, il va bien se marrer.

     

    • Le Japon est un pays toujours sous occupation étasunienne. Il y a 89 bases militaires étasuniennes au Japon. Ce sont eux qui ont écrit la constitution apres la seconde guerre. La banque du Japon est une succursale de la Fed. Les GIs peuvent encore aujourd’hui violer de jeunes japonaises de 13 ans en toute impunité. En guise de réprimande, on les transfere ailleurs.

      Ca ne fait pas le bonheur d’un tas de japonais de vivre aux cotés d’une base ou des avions de chasse décollent 24 heurs par jour, 7 jours sur 7 dans un vacarme a rendre fou n’importe qui. Le jour ou l’empire montrera le moindre signe de faiblesse je peux t’assurer qu’ils vont se prendre toute une dérouillée.

      Je vis au Japon, je peux t’en parler...


    • oui ils sont une sorte d avant poste des US. Ils serviront de barrage contre les Chinois et les Russes. Mais en effet ils vont prendre une sacree derouillee (je vivais ausi la-bas)


  • Il y a 70 ans le bombardier américain « Enola Gay » larguait sa bombe « little boy » au-dessus d’Hiroshima.
    La bombe devait exploser 555 mètres au dessus du sol. Cela ne s’invente pas.
    Au sol, après l’explosion la température monta à 3 000 degrés Celsius.
    Dans un rayon de 3 km, les immeubles furent détruits par le souffle de l’explosion ou par les incendies.
    Jusqu’à 1 200 m du centre de l’explosion, des victimes moururent instantanément.
    Mais, lors de l’explosion, quelques personnes survécurent, dont un groupe de jésuites missionnaires allemands.
    Ces jésuites furent épargnés de toute contamination radioactive alors que leur maison se situait à 100 mètres du centre de l’explosion ! Ils ne moururent que bien des années plus tard. Les scientifiques n’arrivent pas a expliquer pourquoi ils s’en sont si bien sortis.

    L’explication est pourtant simple et ils la donnèrent eux-mêmes à la communauté scientifique incrédule :
    Ils étaient saufs grâce à leur prière quotidienne du Rosaire. Selon leurs propres paroles, ils vivaient le message de Fatima. Leur protection contre l’explosion et ses conséquences à long terme était un autre miracle de notre Dame de Fatima qui lui aussi ne fut pas diffusé, comme il devrait l’être.
    Ce miracle est la preuve éclatante que l’ennemi pourra faire ce qu’il veut, même envoyer une bombe atomique, que peut-il contre Dieu ?
    Rien.
    Il nous faut méditer ces faits et prier avec confiance. « Si Dieu est pour nous qui sera contre nous ? » (Saint Paul épître aux Romains VIII, 31.

    Posons nous aussi cette question :
    Pourquoi, le 9 Août, 1945, alors que les Japonais prêts à capituler, essayaient encore de comprendre pourquoi un tel déchaînement de violence et de dévastation, avait frappé leur pays, une nouvelle bombe fut largué sur Nagasaki ?

    La réponse est simple. Les deux tiers des catholiques japonais moururent dans l’explosion.

    Nagasaki était une ville chrétienne.
    Nagasaki était même un exemple pour la chrétienté.
    C’est à Nagasaki que se trouvait la première vraie communauté catholique du Japon, depuis le XVIe siècle.
    Le 5 février 1597, 36 martyrs (six missionnaires franciscains, trois jésuites japonais, 27 laïcs) avaient donné leur vie pour le Christ dans cette ville. Ils furent canonisés par Pie IX en 1862.
    Et quand les persécutions reprirent en 1637, 35 000 chrétiens y furent tués.
    Par la suite, la communauté catholique y vivait pour ainsi dire dans les catacombes, séparée du reste de l’Eglise et dépourvue de prêtre

     

  • ...Mais elle ne s’éteignit pas.
    En 1865, le père Petitjean découvrit cette « Eglise clandestine », qui se révéla à lui après avoir pris soin de vérifier qu’il était célibataire, qu’il rendait un culte à Marie et qu’il obéissait au pape de Rome ! C’est ainsi que la vie sacramentelle put reprendre dans les règles. Quelle leçon d’espérance !
    En 1889, la liberté religieuse totale fut proclamée au Japon et le 15 juin 1891, le diocèse de Nagasaki fut érigé canoniquement.
    En 1927, le premier évêque japonais Mgr Hayasaka fut consacré par Pie XI et devint le pasteur de Nagasaki.

    Le 09 août 1945 cette communauté fut détruite. Prions pour eux le 09 août.

    A Nagasaki, un miracle similaire à celui d’Hiroschima se produisit avec le couvent franciscain de Saint Maximilien Kolbe, où les frères priaient là aussi quotidiennement le Rosaire.

    La récitation quotidienne du chapelet est une arme donnée par la Sainte Vierge. Utilisons la. Elle nous sauvera.

    Fraternellement.
    Mia


  • #1243764

    Vous voulez dire le génocide ? Personne n’ose le dire.


  • #1243777

    Une vraie commémoration d’un vrai massacre. Respect pour le recueil des japonais.

    L’avis de M.Gollnisch sur la conscience des japonais serait utile : 70ans après, ont ils créé une résistance à l’empire libéral qui a attaqué l’empereur japonais et la tradition japonaise.


  • Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais eux, bizarrement, n’exigent pas réparation pour leur shoah, pourtant avérée.

     

    • L’arme atomique n’a jamais été une arme de guerre mais d’extermination pure...
      dont un Etat en a seul le contrôle et peut être tenu pour unique responsable...
      (réponse à ceux qui disent que... "les pilotes et responsables sont morts"... n’importe quoi)
      Le problème est d’avoir répondu à la guerre et à des armes de guerre... par une arme d’extermination !!
      ce qui est d’une part inadapté, disproportionné, démesuré... mais surtout interdit.
      A la guerre ont tue... on n’extermine pas... nuance !


    • Sur Hiroshima et Nagasaki, combien de militaires sont morts ?
      Pratiquement pas ! Mais les Américains s’en foutent, c’est pas eux qu’ils visaient.
      Pourquoi combattre l’’armée d’un pays en risquant des pertes ?
      Autant massacrer sa population désarmée et inoffensive... pour qu’elle se charge elle-même de faire effondrer son gouvernement.
      Vous avez pigé le coup ?
      Et depuis, ils n’affrontent aucune armée... mais massacrent la population civile inoffensive pour qu’elle effondre elle-même son gouvernement et son armée.


  • Est ce que ce sont vraiment les conditions atmosphériques qui ont obligé le bombardier à choisir Nagazaki plutôt que l’usine d’armement de Kokura . Les dirigeants américains ont systématiquement choisi de tuer le plus de civils possible par leurs bombardements aériens .
    Cette excuse vient à point nommé pour nous faire avaler qu’ils ne sont pas si inhumains qu’on voudrait nous le faire croire .
    A d’autres !


  • est ce vrai que Nagasaki compte plus de chrétiens que le reste du japon ?? si c’est vrai on peut résumé que c’était une bombe antichrétienne !!


  • allez, journée de la pleurniche chez les nippons... et grosse rigolade chez ceux qu’ils avaient envahis...


  • C’est vraiment pas de bol pour Nagasaki. Effectivement on hésitait entre elle et Kokura.

    Je m’insurge contre les crétins qui se permettent de faire des commentaires, alors qu’ils n’y connaissent visiblement rien : Nagasaki, tout comme Hiroshima, sont des objectifs militaires et industriels. Ces installations ont été en grande partie détruites dans les deux cas. Donc mission accomplie, si on peut dire.

    Pour en revenir à Nagasaki, et plus particulièrement au quartier d’Urakami, la quartier catholique, on peut se dire là aussi que c’est pas de bol....ou alors que c’est une "main (diabolique) invisible" qui a guidé la bombe.

     

    • la cathedrale catholique et le quartier catholique sont des objectifs militaires ? tout comme la cathedrale de Rouen sous les bombes de 500 kg des lancasters anglais qui se sont detournes de leurs cibles


  • Au cas ou nombre d’entre vous l’ignorerait la bombe atomique tous comme les différents programme spatiaux reste un mensonge.
    Hiroshima et Nagasaki reste des villes habitables et habités (allez jeter un oeil sur les essais déclassifiés de l’armée US et vous comprendrait vite que tout est affaire de maquette que les caméras ne sont pas secouées par le souffle)
    Pour les plus septiques ils n’ont qu’a regarder la réaction des métaux alcalins à l’eau ou l’air.
    Comprendre ceci c’est entrevoir la mascarade des oppositions géopolitiques
    L’énergie nucléaire étant le fameux moteur à eau tant fantasmé
    Oppenheimer reste un bonne acteur (allez sur wikipédia et tapez bombe h il y a les plans c’est dire l’inefficience du machin)
    Cela parait fou au premier abord sur google tapez nuke hoax ...
    Songez à Fukushima et la densité démographique du Japon tous devraient a cet heure avoir fuit
    quand à l’Ukraine ils ont assez de vitalités pour s’entredéchirer.


  • La dissidence c’est dire la vérité et non pas servir les intérêts de certains
    Learn about the Jesuits et vous comprendrez


  • C’est dommage, qu’une grande nation,comme celle du Japon, n’ a pas su se
    mettre à la hauteur du grand et grave événement historique, celui de
    l’anéantissement,par l’empire du mal,de trois cent mille civiles de Hiroshima
    et de Nagasaki, dans les chaudières de l’horreur nucléaire .
    Il aurait été normal, mais aussi grandiose,de rompre tout lien,pour qu’il ne
    reste pas un brin, de lien avec l’empire états unien, et ce pour dix mille ans au moins .
    Ce genre de grave manquement aux fondamentaux et aux règles
    élémentaires de la morale, pousse,tout naturellement satan à se convaincre
    d’être au dessus de tout châtiment . Et donc de s’obstiner et de se délecter dans le crime.
    Je ne sais pas si on peut transposer aux japonais,une profonde réflexion d’André Gide, exprimée au sujet des russes dans son excellent essai sur
    Dosteïveski ? Cette réflexion, la voici :"Le russe,est toujours prêt à confesser ses torts,même devant ses ennemis."


  • La récente explosion en chine d’une usine chimique et les photos de victimes ressemblent étrangement aux victimes d’Hiroshima (le flash et le souffle pourrait être interprètés comme une attaque nucléaire secrète des états unis sur la ville a forte croissance économique au moment ou le gouvernement chinois dévalue sa monnaie) Les conspis n’ont pas encore réagit étrange ....
    No Nuke No Hubble No T-REX. Au fait San giorgio ne parle plus du prix du barils et la 3e guerre qui en decoulerait peut être est ce parce que l’origine sédimentaire du pétrole est un mythe (chose que les Russes ont compris pour prospecter à bon escient)


Afficher les commentaires suivants