Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

Voici, en moins de 20 tableaux, une courte mais efficace mise au point sur un cliché historique tenace. Gallia – notre histoire de France est une série à la fois sourcée et pédagogique.

 

 

Pour une Histoire débarrassée de ses oripeaux propagandistes,
lire sur Kontre Kulture

 

Un Moyen Âge aussi décrié que méconnu, voir sur E&R :

 






Alerter

93 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1763435

    Galilée n’a pas été condamné parce qu’il disait que le soleil était au centre géométrique des orbites des autres globes célestes dont la terre : les calculs à ce sujet étaient faits de façon routinière par les astrologues, qui se servaient de la technique de calcul dites des épicycles ; il n’échappait à personne de tant soit peu instruit en ce domaine (même dans le strict but de faire des prédictions astrologiques) que le soleil était énorme et lourd comparé à tout le reste, ni non plus que la terre et Vénus étaient des boules de taille à peu près semblable.

    Ce pourquoi Galilée fut condamné fut autre chose : l’idée matérialiste que la terre avec ses êtres vivants et ses hommes n’avait aucune importance en soi et que seules importaient les masses des corps célestes. L’idée de Galilée qui le fit condamner était que les atomes de matière avec les lois physiques régissant leurs agrégats étaient la seule réalité divine : c’est dans le milieu académique qu’on prend le plus les gens pour des cons. C’est pour un point de vue philosophique et non pas astronomique que Galilée fut condamné : la preuve c’est que plus tôt Copernic avait pu publier son traité sur le système solaire sans subir aucune inquiétude des gens d’Église, bien au contraire on lui savait gré de mettre de l’avant une cosmologie où l’astrologie, fondée sur Ptolémée, en menait bien moins large.

    Galilée était à l’emploi de Venise et Venise en tant que puissance de contrôle financier tenait tout particulièrement à mettre de l’avant l’équivalence entre dieu et l’argent, l’argent étant le fluide ultime contrôlant les masses et les énergies composant l’Univers. Pour Galilée ce n’était pas le Pape qui avait construit la basilique Saint Pierre, ni encore moins le corps mystique de l’Église, mais l’Argent avec un grand A dont les atomes substantiels conférant leur valeur aux pièces d’argent et d’or disposaient les hommes sur les chantiers pour construire les édifices.

     

    Répondre à ce message

    • #1763480

      De plus Galilée n’a jamais admis que le mouvement des planètes était elliptique car il voulait croire dur comme fer que ca ne pouvait être que circulaire car d’après lui le cercle était la forme parfaite.

      Bref Galilée est un con, et c’est pour ca qu’il est présenté en héros.

      PS : Aristote affirmait que les corps plus lourds tombaient plus vite que les corps légers. Bref une fois finie l’école, vous avez toute la liste des escrocs a oublier très vite et vous pouvez commencer a apprendre.

       
    • #1763687
      Le 10 juillet à 10:38 par Aversion
      Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

      PS : Aristote affirmait que les corps plus lourds tombaient plus vite que les corps légers. Bref une fois finie l’école, vous avez toute la liste des escrocs a oublier très vite et vous pouvez commencer a apprendre.

      On apprend toujours de ses erreurs, et sur le plan scientifique, de celles des autres. C’est en partant des résultats d’ Aristote que Galilée a démontré que la chute des corps ne dépendait que de l’accélération gravitationnelle.
      Aucune escroquerie s’agissant de cette question là. En revanche sur celle de la rotation de la terre autour du soleil, comme il est précisé dans les commentaires, Galilée est sur-coté.

       
  • #1763441

    Clair, net et efficace ! Merci à E&R pour cette video !

     

    Répondre à ce message

  • #1763471
    Le 9 juillet à 21:29 par Medusaraft
    Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

    Ce n’ est pas le Moyen-Age qui croyait que la Terre était plate. Ce sont les gens de l’ église qui ne voulurent pas admettre la découverte de Galilée. Le titre est vraiment très mal formulé.

    Bien sûr que le gros des gens pouvait croire à l’ époque que la Terre est plate. Comme il y a des millions de gens maintenant aux Etats Unis qui rejettent complètement la théorie de l’ évolution et qui croient que Dieu a créé toute la vie en un jour. Croyez-vous vraiment que le quidam moyen de l’ époque était plus con, ou plus ignare et bête pour être poli, que l’ américain moyen actuel ?

    Si oui, c’ est grave.

     

    Répondre à ce message

    • #1763472

      L’Église n’a jamais enseigné que la Terre était plate ! C’est un mythe urbain créé au XIXe siècle.

       
    • #1763562
      Le 10 juillet à 00:11 par Medusaraft
      Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

      @Titus : je n’ ai jamais dit que l’ Eglise enseignait que la Terre était plate. Simplement qu’ elle ne voulait pas du tout admettre la découverte de Galilée.

       
    • #1763596
      Le 10 juillet à 02:50 par Francois Desvignes
      Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

      La théorie de l’évolution de Darwin est une théorie et elle n’est pas scientifique :

      - C’est une théorie car dans la chaine prétendue de l’évolution de Darwin, il manque toujours des maillons sans que ces manquements aient été logiquement expliqués, d’une part, et , d’autre part, des espèces représentées sur des fresques préhistoriques existent encore aujourd’hui à l’identique sans évolution constatée.

      - Sa théorie n’est pas scientifique et seuls les non scientifiques la qualifient de telle : une hypothèse par ce qu’elle serait logique selon nos connaissances n’est pas prouvée tant qu’elle n’est pas scientifiquement vérifiée : il n’a jamais été "vérifié" que l’Homme descendait du singe sous pretexte que le singe ressemble à l’homme et si cela avait dû être le cas, alors tous les singes seraient devenus des hommes par étapes successives VERIFIEES. : nous attendons.

      Croire à une hypothèse parce qu’elle nous parait logique selon nos croyances actuelles, porte un nom : la superstition

       
    • #1763640

      La vidéo clarifie les choses, c’est son mérite, alors que vous, vous embrouillez tout et le pire c’est que vous le faites par orgueil scientifique. Le problème de Copernic et de Galilée est l’héliocentrisme pas la rotondité.

      Pour ce qui est de l’idéologie de l’évolution, qui est le plus idiot, celui qui pense que l’évolution a pu générer une vie florissante et complexe avec des mécanismes d’une sophistication inouïe qui ne permettent pas l’erreur, tout cela par simple hasard au bout de 4 milliards d’années en partant de rieu, où celui qui pense que pour qu’il y ait du codage, de l’intelligence, de la sophistication, il faut qu’il y ait forcément eu une intelligence créatrice à sa base ?

       
    • #1763645

      @Medusaraft

      Galilée n’a rien découvert, à part trois satellites de Jupiter. Il a été condamné pour ses attaques scientifiquement et théologiquement infondées contre le dogme catholique et ses théories fausses sur les marées, pas parce qu’il disait que la Terre tournait autour du Soleil. Il n’a même pas démontré la validité de la thèse héliocentrique du moine Copernic.

       
    • #1763723

      Galilée n’a rien découvert, à part trois satellites de Jupiter.



      La phrase est amusante...

       
    • #1763727

      @Herold

      Galilée n’a rien apporté à l’astronomie théorique. Il a observé le ciel comme d’autres avant lui.

       
  • #1763488

    UNIVERSUM....Une seule face que seule une sphère possède...CQFD !

     

    Répondre à ce message

    • #1763494

      Ça aurait pu, mais je pense plutôt que uni versus signifie en latin : une seule parole (la parole de Dieu qui crée le monde en parlant dans le récit de la Genèse).
      L’univers est un concept profondément chrétien, qui se différencie du cosmos grec.

       
  • #1763692
    Le 10 juillet à 10:46 par goy pride
    Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

    Rien n’est pire que l’obscurantisme moderne !

     

    Répondre à ce message

  • #1763742

    la distance terre soleil est comprise entre 5000 et 6000 km
    Voila pourquoi il a une aussi grande influence de variation de chaleur sur la terre.
    Si la distance etait comme on nous le dis de 150 000 000 ou meme 50 000 000 il n y aurai pas de difference significative de temperature sur terre au nord ou au sud

     

    Répondre à ce message

    • #1763864

      IL N’Y A PAS de différence significative de température sur terre au nord ou au sud. Même pas une centaine de degré d’un extrême à l’autre. Autant dire que ce n’est rien. Il faudrait vraiment que certains arrivent à sortir de leur petit cadre de référence humain...

      (je ne rebondirai même pas sur la distance terre-soleil ni sur la relation absurde faire entre distance et intensité de la chaleur.)

       
    • #1764210

      Ca sent le partisan de la Terre plate. Un peu comme l’électroencéphalogramme.

      @lolo
      Les variations de température au cours des saisons sont dûes à plusieurs facteurs.
      L’inclinaison de la Terre sur son axe provoque des journées plus courtes sur un hémisphère, et plus longues sur l’autre. La durée entre lever et coucher du Soleil conditionne la quantité de rayonnement solaire reçu, moins de temps d’ensoleillement, moins d’énergie. L’inclinaison joue aussi sur la hauteur du Soleil dans le ciel. Plus le Soleil est bas, et plus la couche d’atmosphère traversée par les rayons est épaisse, atténuant le rayonnement. Enfin, la puissance rayonnée par le Soleil est projetée sur une surface terrestre bien plus allongée lorsque notre astre est bas, si bien qu’une quantité moindre de puissance au m² nous parviens.

      C’est pour ça qu’il fait toujours chaud à l’équateur et que le Soleil y est toujours très haut
      C’est pour ça qu’il existe 6 mois de Soleil (ou de nuit) d’affilée aux delà des cercles polaires
      C’est pour ça que malgré les 6 mois d’ensoleillement en continu il fasse -40° au pôle lorsque le Soleil est si bas qu’il est tout juste au dessus de l’horizon
      C’est pour ça qu’il faut essayer de comprendre les choses avant de tenter de les réfuter

      Ici on parle de mathématiques niveau collège, il faut se réveiller.
      Un Soleil à 5000km devrait nous apparaîtrait 50% plus grand qu’à une distance de 6000km (surface d’un disque = pi*r²). Moi je n’ai jamais observé ça, quelqu’un a déjà observé ce phénomène ?

       
  • #1763750

    A propos d’autres Faussetés : celle disant que les Incas ne connaissaient pas la roue.

    Le pire en ce qui concerne les affirmations de la science officielle est probablement l’affirmation, encore entendue récemment : " l’Amérique pré-colombienne, les Mayas, Aztèques et autres Incas ne connaissaient pas la roue avant l’arrivée des conquistadors espagnols, idem en Océanie. (...) Officiellement, la roue a été inventée par les Sumériens (toujours eux) vers 3 500 ans avant JC...
    Mais nous avons aussi des preuves formelles que la roue était bien connue en Amérique précolombienne... alors ?
    Des théories officielles fumeuses pour justifier la non-découverte de chars ou véhicules à roues ? L’une de ces théories fait appel au refus volontaire de la technique : les Mayas connaissaient parfaitement la roue (qui est tout de même un symbole gravé dans la pierre depuis environ 15 000 ans, avec la spirale !) et peut-être même d’autres techniques avancées, mais ont refusé son utilisation : la voie à l’époque était du côté du spiritualisme, pas du matérialisme... ou peut-être plus simplement, les techniques avancées n’étaient réservées qu’aux rois et éventuellement aux prêtres (c’est plus dans "l’ordre" des choses à mon avis).

    Alors, ils ne connaissaient pas la roue en Amérique Centrale et Latine ? C’est quoi ça ?...
    http://www.sciences-fictions-histoi...

     

    Répondre à ce message

  • #1763966
    Le 10 juillet à 18:52 par alioche des Temps modernes
    Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

    Si l’Homme descend du singe, on peut se demander pourquoi il y a encore des singes. Le singe est-il un homme "attardé" ?

     

    Répondre à ce message

    • #1764042

      L’homme ne descend absolument pas du singe. Vous n’avez pas compris la théorie de l’évolution.

       
    • #1764048

      @Herold

      Selon la théorie de l’évolution, il existe une relation de parenté entre le singe et l’homme, mais aussi entre l’homme et toutes les formes de vie. Crois-tu avoir des cousins pucerons, par exemple, dans ta famille ?

       
    • #1764105

      Selon la théorie de l’évolution, il existe une relation de parenté entre le singe et l’homme



      Absolument. Mais l’un ne descend pas de l’autre. L’homme ne descend pas du singe, l’homme EST un singe.

       
    • #1764110

      Si le singe et l’Homme ont un ancêtre commun, ça veut dire que dans ton arbre généalogique il y a une guenon. C’est déjà grotesque.
      Mais cela va plus loin, car la théorie de l’évolution enseigne que tous les êtres vivants ont une parenté. Donc, selon cette théorie, dans ton arbre généalogique, il y a aussi une méduse, une araignée et un chêne, entres autres. On nage ainsi dans le délire le plus total (et le plus scientifiquement infondé).

       
    • #1764214

      Attention avec Darwin c’est casse-gueule.

      On est à peu près sûr que la sélection naturelle est un mécanisme qui fonctionne, même à petite échelle de temps (sur quelques générations par ex.).

      En revanche quand Darwin a tenté de relier tous les êtres vivants par cette sélection naturelle, il y a eu des couacs, notamment :
      - le saut qualitatif formidable d’un point de vue génétique entre l’homme de néanderthal et homo sapiens (ce qu’on appelle généralement le chainon manquant)
      - les raisons pour lesquelles les poissons sont sortis (!) de l’eau pour aller marcher sur la terre ferme, soit un exemple d’adaptation extrême (et extrêmement douteuse).

       
    • #1764297

      @Titus

      Ça n’a rien de grotesque en fait. C’est même assez logique et c’est validé par toute la communauté scientifique.
      A moins de te considérer plus instruit et plus intelligent qu’eux, ce qui n’est pas manifestement pas le cas, tu as tort.

      Alors évidement, il est certain que cela va gêner énormément ceux qui pensent être des êtres spéciaux, qui pensent sortir directement de la cuisse de Jupiter. Simple problématique narcissique. Désolé de briser vos illusions mais nous sommes des animaux comme les autres. Nous partageons 99% de notre patrimoine génétique avec le chimpanzé. (scientifiquement démontré, parfaitement incontestable)

      Ce qui est grotesque, c’est de considérer que toutes les espèces vivantes sont apparues complètes d’un coup de baguette magique. Évidement que toutes les formes de vie proviennent d’une même souche. La vie sur Terre existe depuis 4 milliards d’années. 4 milliards d’années ! L’évolution ne s’est pas faite en 15 jours, il est logique que des formes de vie très différentes coexistent. La vie tend à se diversifier et ça dure depuis 4 milliards d’années...

      Tu ne seras sans doute pas d’assez mauvaise foi pour ne pas reconnaitre que le chihuahua, le loup, et le dogue allemand ont un ancêtre commun. Quelques milliers d’années seulement...Maintenant, multiplie par 1 000 000...

      PS : pas compris ton histoire de guenon, il est probable que tu n’ai pas compris non plus d’ailleurs.

       
    • #1764331

      @Pol

      Darwin, Darwin, Darwin...

      Vous avez conscience qu’il s’est passé des choses depuis Darwin, non ? Darwin, c’était il y a 150 ans et tout ne s’est pas arrété avec lui. Les scientifiques ont continué à travailler après Darwin, je vous assure. Après Darwin, il y a eu Fisher, Huxley, Simpson, etc etc...

      Bref...

      1) Le saut qualitatif "formidable" entre Neandertal et Sapiens est...inexistant. Puisque l’un ne descend pas de l’autre... Ce sont deux espèces d’hominidés ayant vécu en même temps dont l’une d’elle à disparu. Dans ces conditions, tu n’es pas prêt de le trouver ton chainon manquant. Tout comme tu n’es pas prêt de trouver un chainon manquant entre le lion et le tigre ou l’ours et le panda...

      2) Pourquoi douteux ? Encore une fois, cette transition entre la vie marine et terrestre ne s’est pas fait en quinze jours. C’est si étonnant que ça de penser que certaines espèces d’animaux marins aient pu évolué en espèces amphibies puis terrestres ? Aujourd’hui, il existe pléthore d’animaux amphibies. Intéresse toi à l’ axolotl, au poisson-grenouille ( Periophthalmus ), à la salamandre, au triton, etc etc...

      Tu ne devrais plus trouvé cette adaptation "extrêmement douteuse"...

       
    • #1764382
      Le 11 juillet à 12:18 par Borntogrowl
      Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

      @Herold

      Si l’homme est un singe, il devrait pouvoir arriver à s’accoupler avec une guenon. Il ne semble pas que ce soit possible. A moins que ce soient tes fantasmes refoulés qui font surface.

       
    • #1764388
      Le 11 juillet à 12:23 par Borntogrowl
      Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

      @ Herold
      "2) Pourquoi douteux ? Encore une fois, cette transition entre la vie marine et terrestre ne s’est pas fait en quinze jours. C’est si étonnant que ça de penser que certaines espèces d’animaux marins aient pu évolué en espèces amphibies puis terrestres ? Aujourd’hui, il existe pléthore d’animaux amphibies. Intéresse toi à l’ axolotl, au poisson-grenouille ( Periophthalmus ), à la salamandre, au triton, etc etc...

      Tu ne devrais plus trouvé cette adaptation "extrêmement douteuse"..."

      Les poissons étaient déjà adaptés à la vie aquatique (branchies, nageoires, etc...). Pourquoi ont-ils eu alors besoin de sortir ? Non vraiment, y a des points intenables dans la théorie de l’évolution.

       
    • #1765564

      Salut !
      Alors moi, si vous permettez, je vais répondre à mon propre message !
      Je n’ai jamais prétendu que l’Homme descendait du singe !
      Ne fantasmez pas, SVP !
      Les théories de Darwin, le big bang, l’espace, les planètes, toutes ces choses dont on nous abreuve depuis des décennies voire de petits millénaires, c’est complètement has been.
      Il est temps de passer à autre chose.
      Je me fais ma propre opinion, en fonction de ma culture et de ma sensibilité.
      Je n’ai pas l’intention de gober des théories que l’on nous sert comme plat de résistance depuis des lustres. Je préfère des plats... plus raffinés.
      En parlant de planètes, les seules auxquelles j’adhère vraiment sont celles du compositeur anglais Gustav Holst, une œuvre intitulée tout simplement "Les Planètes", que j’invite à écouter tous ceux qui ne la connaissent pas encore, ça leur changera de la télé (dont il est dit qu’elle "ramollit le cerveau").

       
    • #1765587

      @Herold



      Ça n’a rien de grotesque en fait. C’est même assez logique et c’est validé par toute la communauté scientifique. A moins de te considérer plus instruit et plus intelligent qu’eux, ce qui n’est pas manifestement pas le cas, tu as tort.




      Premièrement, je répondrai que la vérité n’est pas démocratique : ce n’est pas parce qu’il y a un consensus à un moment donné que ce consensus est vrai. La théorie de la création était le consensus scientifique au moment de l’émergence de la science moderne. Darwin, c’est le XIXe siècle et c’est déjà largement critiqué et dépassé. Si cette théorie tient encore le haut du pavé (et des subventions), c’est parce que c’est plus une croyance religieuse qu’une théorie scientifique.

      Cette théorie ne répond pas aux critères sérieux d’une théorie scientifique : observation, vérification, capacité prédictive. On n’a jamais observé de transformation d’espèce en espèce d’un autre genre.

      On observe même le contraire, à savoir que les espèces vivantes se reproduisent et donc se conservent. On connaît les mécanismes génétiques qui permettent tout cela et on connaît également ceux qui interdisent toute évolution (mécanismes de correction d’erreurs de transcription, etc.).

      Il faut donc avoir beaucoup de foi (et d’aveuglement) pour croire à une théorie aussi quotidiennement contredite par la réalité observable.

      Si l’Homme était un animal, alors il faudrait le traiter comme un animal. Il faut être cohérent.

       
  • #1765349
    Le 12 juillet à 19:31 par maghrebi
    Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

    J’ai remarqué dans les commentaires que juste le fait de mentionner la contribution des arabes dans les sciences et les connaissances humaines que nous avons rend les gens fous de rages, c’est evident que beaucoup de gens même dans ER nous détestent peut-être parce que le mot arabe chez vous veut dire Islam et que vous avez toujours détesté cette religion.

    Vous avez peu d’informations sur cette grande civilisation et non il n’y avait pas que des savants perses dont la plupart ont été nés et éduqués en Iraq et la capitale Baghdad et il n’y avait pas que du savoir greque traduit en arabe. L’évolution dans les sciences était gigantesque et les arabes ont dépassé de loin tout ce qui a été fait jusqu’à leur époque mais les guerres qui ont ravagés les arabes débutant par les invasions mongoles et la chute de Baghdad (des millions de livres et de gens brulés et tués), les ottomans qui ont vidé tous ce qui restait dans les biblioteques arabes et qui ont limité l’éducation et les ressources scientifiques exclusivement dans la Turquie, Al Andalus qui tombe dans les mains des espagnoles (eux aussi n’ont conservé que peu de livres arabes)...

    Je vous donne par exemple ce qu’on peut lire dans des livres arabes écris dans l’époque des abbassides et que vous pouvez lire et télécharger vous même si vous comprenez la langue arabe. Par exemple dans un des livres d’Al Massoudi (geographe) j’ai lu que dans l’époque d’Al Maamoun (fils d’Haroun Arrachid) les astronomes ont batti un observatoire et ont pu corriger avec exactitudes la valeur de la grande circonférence de la terre, dans le même livre et dans d’autres surtout dans les introductions de ces livres on rappelle souvent que la terre est ronde et que la gravitation est un phénomène connu qui est lié à la masse, l’influence de la gravitation de la lune était connu et du soleil aussi. On mentionne le travail de certains scientifiques mais lorsque je recherche je trouve que soit le nom de l’auteur est inconnu soit ses livres sont perdus, mais un des livres d’Al Kindi redécouvert en 1987 en Turquie parle de la cryptographie, c’est le premier livre dans l’histoire où on parle d’une méthode de cryptanalyse pour déchiffrer les messages cryptés "L’analyse fréquencielle", les travaux en mathématiques était très avancés mais je trouve jamais les oeuvres mentionnées qui sont perdus donc je tend à croire qu’ils était volés et ce n’est pas par hasard que la renaissance de l’europe bébutait après la chute de l’Andalousie.

     

    Répondre à ce message

  • #1765622

    Quel courage de supprimer le regard humaniste de vos commentaires après l’avoir au préalable validé ! La cohérence... Sûrement trop de rondeurs qui apportent des directions nouvelles peu confortables au cubisme, ce même cubisme relatif au niveau de relation révélé par cet acte de rejet... Merci encore pour la démonstration !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents