Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

Voici, en moins de 20 tableaux, une courte mais efficace mise au point sur un cliché historique tenace. Gallia – notre histoire de France est une série à la fois sourcée et pédagogique.

 

 

Pour une Histoire débarrassée de ses oripeaux propagandistes,
lire sur Kontre Kulture

 

Un Moyen Âge aussi décrié que méconnu, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

93 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1763202
    le 09/07/2017 par Détecteur d’erreurs
    Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

    Contrairement à ce que raconte cette vidéo, la physique moderne n’affirme pas que la Terre tourne autour du Soleil plutôt que l’inverse.

    Elle dit
    a) qu’un même mouvement reçoit des description différentes et toutes valables suivant le référentiel (le point de vue adopté). Il est hors de doute que, pour nous Terriens, c’est bien le Soleil qui tourne autour de la Terre ;
    b) que certains référentiels, dits " inertiels ", permettent une analyse plus simple et plus naturelle de la dynamique. C’est sous cet angle qu’est privilégié le référentiel du Soleil, plus approximativement inertiel que celui de la Terre.

     

    • @ Détecteur d’erreurs

      De mon côté j’ai détecté un pinaillage, un cheveux coupé en quatre et une explication imbitable.


    • @Mojo Risin

      Oui, c’est du pinaillage. Par contre, ce n’est pas imbitable. Il dit simplement que la façon dont en percevra le mouvement dépend du référentiel que l’on choisit. Si on choisit la Terre comme référentiel (pourquoi le ferait on ?), on peut considérer que tout bouge autour d’elle. Exactement comme lorsque vous marchez dans la rue, vous pouvez parfaitement considérez que ce n’est pas vous qui bougez mais le monde qui bouge autour de vous.

      Ce n’est pas imbitable, c’est juste un magnifique exemple de pur enculage de mouche.


    • Herold > c’est surtout faux, pour affirmer que l’un tourne autour de l’autre, il faut un référentiel commun qui ne soit pas l’un des deux. Ca tombe bien, on en a un : celui de la galaxie. Et là, c’est la Terre qui tourne effectivement autour du Soleil.


    • @Mojo Risin
      @Herold

      Si l’on se permet de dire que la Terre tourne autour du Soleil, c’est parce que le Soleil est bien plus massif que la Terre, que la force de gravitation (proportionnelle à la masse) est au désavantage de la Terre (dont on néglige l’effet sur le Soleil), et que par commodité on prend le Soleil comme centre d’un référentiel inertiel.

      Si on prend le référentiel inertiel le plus efficace à notre disposition (notre galaxie avec ses milliards d’étoiles quasiment fixes), un observateur constatera que la Terre et le Soleil tournent chacun autour d’un même point de la galaxie. Ce point est proche du Soleil en raison de la prédominance de masse de ce dernier, tant est si bien qu’on se permet de confondre ce point avec le centre du Soleil pour des raisons de commodités.

      Ce n’est donc qu’une question de point de vue. Supposer que la Terre est le centre de l’univers parce qu’à première vue tout semble tourner autour d’elle, supposer que le Soleil est le centre de l’univers parce que ce qu’on connaît du-dit univers se résume aux planètes proches, supposer qu’un corps lourd tombe plus vite qu’un corps léger en raison de sa masse, supposer que la Terre est plate parce que sa géométrie nous apparaît principalement comme rectiligne, c’est exactement le genre de raisonnement qui a empêché pendant des siècles la physique (et la science occidentale de manière plus générale) de naître : c’est s’enfermer dans un point de vue, avec sa nécessaire dose de subjectivité.

      Aujourd’hui la science nous dit qu’il n’y a probablement pas de point particulier dans l’univers, et que par conséquent aucun point de ce dernier ne sera jamais plus légitime qu’un autre (exit l’hypothétique centre de l’univers). Dès lors, prétendre que A tourne autour de B sera toujours aussi valable que de prétendre l’inverse. Même si c’est pour rendre hommage à notre étoile bien aimée et à son rôle fondamental dans notre existence...


    • Pol, si le soleil tournait aussi autour de la Terre, il faudrait que celle-ci soit constamment dans le cercle que forme la trajectoire du soleil. Or, si on admet que la Terre fait un révolution autour du soleil, il y a forcément un moment où elle sort de ce cercle.
      Allez dans votre jardin et tournez en rond (décrivez un cercle de quelques mètres de diamètre) puis demandez à quelqu’un de tourner rapidement autour de vous, vous verrez bien qu’il n’est pas toujours dans le cercle que vous décrivez.


    • @robin



      si le soleil tournait aussi autour de la Terre, il faudrait que celle-ci soit constamment dans le cercle que forme la trajectoire du soleil. Or, si on admet que la Terre fait un révolution autour du soleil, il y a forcément un moment où elle sort de ce cercle.




      Ce qui est vrai dans un référentiel n’est pas vrai dans l’autre. Ici, tu combines deux faits qui appartiennent à des référentiels différents, ce qui est absurde. Là est la faille de ton raisonnement.

      Dans un référentiel géocentré, le Soleil tourne autour de la Terre (on le constate chaque jour), mais par contre la Terre ne fait pas de révolution autour du Soleil !


    • @robin

      Comme le dit très bien Titus, on ne peut pas mélanger des éléments de points de vue différents.
      Imaginons deux voitures (A et B) qui se croisent sur la route :
      - je suis dans A et je vois passer B
      - je suis dans B et je vois passer A
      Je ne peux pas être dans l’une des deux situations précédentes et voir en même temps se déplacer A et se déplacer B. En revanche si je suis au bord de la route :
      - je suis immobile par rapport au sol et je vois passer A et B

      Chaque affirmation est vrai, même si la 3ème parait plus naturelle (car le sol représente notre référentiel privilégié pour décrire nos déplacements).

      Si l’on fait l’analogie avec la rotation Terre/Soleil/etc, on a :
      - je suis au centre de la Terre et le Soleil tourne autour de moi
      - je suis au centre du Soleil et la Terre tourne autour de moi
      - je suis au centre de la galaxie et la Terre + le Soleil tournent autour d’un point fixe

      C’est amusant, ici la 2ème affirmation parait plus naturelle en raison... de quoi d’ailleurs ? Ah oui, parce que le Soleil est supposé être le centre privilégié de notre point de vue sur l’espace ? Pourtant c’est aux étoiles que l’on se réfère depuis l’antiquité pour s’orienter en mer. Etrange.

      Bref, tout cela est décidément bien subjectif, n’en déplaisent à ceux qui trouvent des arguments béton à leur manière préférée de tourner autour du pot.



      Contrairement à ce que raconte cette vidéo, la physique moderne n’affirme pas que la Terre tourne autour du Soleil plutôt que l’inverse.




      (Citation pour rappeler quand même la rigueur du post initial, assez loin finalement de l’enculage de mouche évoqué par certains si l’on considère la brièveté et la précision du propos)


    • C’est du pur enculage de mouche. Un bavardage inepte ne cherchant en réalité qu’à démontrer une chose : "l’Eglise n’avait pas tort lorsqu’elle affirmait que la Terre était fixe et que le soleil tournait autour d’elle."

      Vous devriez le dire clairement au lieu d’avancer masqué...



      C’est amusant, ici la 2ème affirmation parait plus naturelle en raison... de quoi d’ailleurs ?



      En raison du fait que le Soleil est le corps le plus lourd du système solaire et que c’est lui qui applique ses forces aux autres astres et pas l’inverse. Lorsque on étudie le mouvement des corps à l’intérieur du système solaire, il est parfaitement logique de choisir le Soleil comme référentiel. Lorsqu’on sort de ce système, plus personne n’utilise ce référentiel, ce serait parfaitement stupide. Personne n’oserait dire que la galaxie tourne autour du Soleil...



      je suis au centre de la galaxie et la Terre + le Soleil tournent autour d’un point fixe



      C’est faux.

      Au centre de la galaxie, vous verriez le Soleil tourner autour de vous et la Terre tourner autour du Soleil. Le Soleil et la Terre ne tourne pas autour du même point.



    • Un bavardage inepte ne cherchant en réalité qu’à démontrer une chose : "l’Eglise n’avait pas tort lorsqu’elle affirmait que la Terre était fixe et que le soleil tournait autour d’elle."



      C’est votre fantasme, pas le miens. L’Eglise autant que Copernic se trompaient en pensant affirmer une vérité unique et absolue.



      Au centre de la galaxie, vous verriez le Soleil tourner autour de vous et la Terre tourner autour du Soleil. Le Soleil et la Terre ne tourne pas autour du même point.



      Vous supposez que la galaxie tourne par rapport à quelque chose que vous n’énoncez pas. Je me suis pour ma part référé aux étoiles de la Voie Lactée, auquel cas mon affirmation reste juste, sans disqualifier les affirmation dans d’autres référentiels. Présentez le votre avant de l’utiliser, d’autant plus qu’effectivement la Voie Lactée tourne autour de son centre si l’on se réfère aux galaxies environnantes (ce que vous n’avez apparemment pas complètement compris).

      Quel est au juste le but de votre propos ? Je n’ai jamais remis en question le fait qu’il est plus logique (en raison du rapport des masses) de considérer que la Terre tourne autour du Soleil, plutôt que l’inverse.


  • La précision du calcul d’ Erastothene laisse pantois : erreur de 1% ! (et non 20% comme stipulée dans la video).. Erastothene calcule 39375km (pour ce que maintenant nous mesurons 40007km) ceci au 2e siecle avant JC. sachant que l’ensemble des connaissances grecques ont été conservées dans les monastères, l’Eglise ne pouvait pas ne pas les connaître.

     

    • Érastosthène ne fut ni le premier à faire ce calcul ni non plus le plus exact, et ce rien que parmi les siens : la mesure du pied pris pour construire le Parthénon (cent pieds exactement) prouve que le calcul de la circonférence du globe était beaucoup plus exact que celui qu’allait faire Méchain pour déterminer la longueur du premier mètre français révolutionnaire. La plupart des mesures qui nous parviennent des anciens grecs sont remplies d’inexactitudes délibérées mises par les copistes ultérieurs, ou de la part d’eux-mêmes, qui voulaient garder les mesures les plus exactes secrets d’état et comptaient sur la rigueur de leurs élèves pour les retrouver.


  • Dans la vidéo, il répète la propagande mensongère sur Galilée par contre.


  • Voilà ce que j’aime en 1er lieu chez les nationalistes :

    Ils comprennent (souvent, pas toujours) la beauté, l’intelligence, la Lumière immense du Moyen Age. Ils ne crachent pas sur leurs ancetres, comme le font TOUS les autres, mais voient qu’ils etaient des batisseurs de civilisation, ni plus, ni moins.

    Mettons les choses au clair :
    Nous, nous sommes de la TRES grosse merde a coté, nous cassons la civilisation, avons detruit toute profondeur philosophique, artistique et religieuse, faisons du rap et des maisons laides au carré, a la place des cathedrales et de
    Bach.

     

  • #1763226

    S’il y a bien un buzz planètaire c’est bien celui Là.C’est quasiment le sujet le plus discuté sur internet à l’échelle mondiale.Et le pire c’est que ça continue,et ça n’en finit plus,c’est le phénomène sociologique du moment .Tout a commencé avec matt boylan qui lâché une bombe dont il n’ a pas mesuré les conséquences,il a failli perdre la vie parait-il .D’ailleurs j’aimerais bien entendre l’avis d’AS


  • Sur les cartes du monde au Moyen Age Jérusalem se trouvait au centre, ce qui doit faire sourire Attali .

     

    • Apparemment si l’on considère la Pangée (continent unique initial), Jérusalem se situe en son centre.


    • #1763603

      La Tradition a toujours considéré que Jérusalem était capitale et centre du Monde car le crâne d’Adam est au pied de la Croix du calvaire, siège de l’Eglise glorieuse, elle est la ville du Père.

      La Tradition considère que Rome, ville éternelle, seconde capitale du monde, capitale du Fils, est siège que l’Eglise souffrante

      La Tradition considère enfin que Paris, ville lumière, troisième capitale du Monde, est siège de l’Eglise combattante, capitale de l’Esprit Saint, du Glaive de la Parole au double tranchant (AT & NT)

      Ce qui donne : J.R.P.

      Jesus Christus, Rex, Potestas

      Ces trois capitales n’en forment qu’Une , Une en trois et Trois en UN ;

      Indivisibles et exclusives.

      (Et ça fait bien chier Attali)

      Ne nous trompons pas de capitale et de combat : Washington, Londres et Pékin sont des agglomérations de simple banlieues.

      Ce n’est pas chez elles mais chez nous que se sont décidées, se décident et se décideront les destinées du genre humain selon les distinctions faites supra.

      Paris n’est pas une capitale républicaine, mais christique
      Rome n’est pas une capitale italienne mais christique
      Jérusalem n’est pas une ville juive ou musulmane mais christique

      Jérusalem est une capitale surnaturelle, Dieu au dessus du temps et des Hommes.
      Rome est une capitale spirituelle, Dieu avec le temps et les Hommes
      Paris est une capitale temporelle, les Hommes au service de Dieu dans leur temps.

      Aussi, Jerusalem et Rome sont villes (co) françaises.

      On n’est pas nés pour rien : on va bien rigoler.


  • Les gens pensaient aussi que c’était le Bon Dieu qui avait créé le monde en 6 jours et que le 7ème il était fatigué, il avait fait dodo . Trop fort, Dieu ! Superman peut aller se rhabiller .

     

    • Aujourd’hui les gens croient que le monde s’est créé et ordonné tout seul. Comme si la tour eiffel s’était monté tout seule.


    • #1763391

      Et la Vie est issue des roches, grâce à la pluie.
      Ca coule de source !


    • @Alex

      Tu trouves ça ordonné toi ? L’Univers est un infini chaos en perpétuel mouvement et changement. A notre minuscule échelle, on ne s’en rend pas compte mais l’Univers est un gigantesque bordel.


    • @mécréant

      Il est plus raisonnable de croire que le monde a été créé par un être intelligent que de croire qu’il s’est auto-créé à partir de rien, parce qu’on sait d’expérience que de rien, rien ne peut advenir !

      @Herold

      L’univers est un cosmos, c’est-à-dire une création si finement ordonnée qu’elle dépasse l’entendement. Les constantes physiques et les lois physiques sont ultra-précises, éternelles et universelles.


    • @Titus l’Univers est totalement desordonné. C’est bien pour ça qu’il est en évolution constante. Il n’y a rien de parfait dans l’univers.



    • l’Univers est totalement desordonné.




      Si c’était vrai, alors le chaos régnerait dans l’univers et rien ne serait prévisible. C’est le contraire que l’on observe. L’univers est ordonné par des lois ultra-précises, éternelles et qui ne souffrent d’aucune exception.
      L’univers est extraordinairement ordonné, c’est pour cela que les Grecs l’appelait le cosmos, notion qui combine à la fois l’ordre et la beauté.


    • Tout à fait tibus..
      On a des constantes de l’univers précise au milliardième du milliardième du milliardième du milliardième....

      Alors non l’univers n’est pas un chaos, mais d une précision qui dépasse l’ entendement.
      Par ailleurs, tout ce qui est astronomie, médecine etccc, tout est clair dans le coran, c’est pour cela que beaucoup de scientifique ce sont converties.


  • Enfin un peu de vérité,un peu d’air frais .
    Mais allons au bout sur le plan scientifique,
    et en accord avec Poincaré (!),il faut dire :
    Le soleil et la terre ont un mouvement relatif.
    Et c’est tout !Le reste relève de la position
    de l’observateur !


  • Bizarre, aucun mot pour les savants arabes qui ont traduit les ouvrages grecs et ont beaucoup apporté à l’astronomie.

    Quand on recherche la vérité on rend à césar ce qui appartient à césar, on n’omet pas l’apport d’une grande civilisation, si ce n’est parce qu’on est dans la haine et le mépris.

    On parle des apports des croisés, mais ils l’ont eu d’ou cet apport ? si ce n’est des arabes !!

    Et la renaissance et les savants arabes....

     

    • Ces savants "arabes" étaient la plupart du temps des persans qui écrivaient en arabe (car c’était la langue de l’empire arabe dominant la Perse à l’époque).


    • L’ apport de "la civilisation arabe" est un mythe forgé dans les années 80 par les antiracistes. La chrétienté, dont un pôle majeur était l’empire byzantin, a été l’acteur majeur de la transmission des savoirs antiques.


    • vous n’avez pas lu "Aristote au Mont St Michel"
      le savoir antique passait directement de l’empire Byzantin par l’Italie du sud ou les Balkans vers l’occident chrétien, il y a eu également des traductions en arabe puis en latin qui sont remontées d’Andalousie mais ce "canal" reste marginal et minoritaire


    • Ce sujet est très bien énoncé dans l’ouvrage "Historiquement incorrect" de Jean Sévilla.


    • les savants musulmans n’ont rien inventé pour la terre ronde, ils n’ont fait que reprendre Eratosthène qui le premier a calculé la circonférence de la terre, avant lui, Parmenide et les pithagoriciens avaient leur petite idée, mais il semble que l’origine en soit Manethon un savant egyptien. Les arabes n’ont fait que transmettre ces connaissances


    • sur le plan scientifique les musulmans ont très peu apporté a l’humanité ,il n’y avait pas de politique centralisé pour la formation et la recherche scientifique ,c’est se qui a fait que chaque scientifique musulman devait tout recommencer a zéros ,il doit y avoir 30 savent qui ont découvert la circulation sanguine ,mais faute de revue reconnue ou d’institut indépendant dédié a la médecine ,chaqu’un de ses scientifique emportait la découverte dans sa tombe .


    • Et ces arabes (en fait Levantins) ont été pour la plupart des Syriaques, c’est-à-dire chrétiens....


    • Pour mettre tout le monde d’accord :
      Non, les gens de la civilisation arabo-musulmane n’étaient pas des sauvages incultes qui ne connaissaient rien en science. (Débuts de l’optique ou Théorème d’Al Kashi, ça vous dit quelque chose ? Un peu d’humilité avant de débiter des idées bien arrêtées)
      Et non, les arabo-musulmans n’ont pas tout créé car les autres étaient des mécréants et sous-humains.

      En réalité, les savants ’’arabes’’ étaient tout sauf arabes à cette époque : turcs, perses, berbères, juifs, chrétiens...
      Mais comme cette civilisation dominait tout, on dit aujourd’hui ’’arabe’’.
      C’est aussi idiot que de dire qu’un scientifique indien acheté par la Silicon Valley aujourd’hui est américain.


    • @ Nairod

      Apparemment tu as malheureusement raison, de la haine ET du mépris mais aussi de l’ignorance, avec la palme pour Mojo Risin comme à son habitude, ce puit sans fond !



      C’est pourquoi, mon fils, je t’engage à employer ta jeunesse à bien progresser en savoir et en vertu. Tu es à Paris, tu as ton précepteur Epistémon : l’un par un enseignement vivant et oral, l’autre par de louables exemples peuvent te former. J’entends et je veux que tu apprennes parfaitement les langues : premièrement le grec, comme le veut Quintilien, deuxièmement le latin, puis l’hébreu pour l’Écriture sainte, le chaldéen et l’arabe pour la même raison, et que tu formes ton style sur celui de Platon pour le grec, sur celui de Cicéron pour le latin.
      Qu’il n’y ait pas d’étude scientifique que tu ne gardes présente en ta mémoire et pour cela tu t’aideras de l’Encyclopédie universelle des auteurs qui s’en sont occupés.
      Des arts libéraux : géométrie, arithmétique et musique, je t’en ai donné le goût quand tu étais encore jeune, à cinq ou six ans, continue.
      De l’astronomie, apprends toutes les règles, mais laisse-moi l’astrologie et l’art de Lullius comme autant d’abus et de futilités.
      Du droit civil, je veux que tu saches par cœur les beaux textes, et que tu me les mettes en parallèle avec la philosophie. Et quant à la connaissance de la nature, je veux que tu t’y donnes avec soin : qu il n’y ait mer, rivière, ni source dont tu ignores les poissons ; tous les oiseaux du ciel, tous les arbres, arbustes, et les buissons des forêts, toutes les herbes de la terre, tous les métaux cachés au ventre des abîmes, les pierreries de tous les pays de l’Orient et du midi, que rien ne te soit inconnu.
      Puis relis soigneusement les livres des médecins grecs, arabes et latins, sans mépriser les Talmudistes et les Cabalistes, et, par de fréquentes dissections, acquiers une connaissance parfaite de l’autre monde qu’est l’homme.



      Lettre de Gargantua à Pantagruél, Rabelais

      Mais c’est sûrement un complot des antiracistes des années 1980 ça aussi !


    • @ Francette, merci, heureusement qu’il y a des gens éclairés comme vous et Mr Alain Soral qui élèvent le niveau.

      Car notre but n’est pas de démontrer qu’une civilisation est supérieure à une autre mais de lui reconnaître son apport à l’humanités.

      Et même si on est anti atlantiste, par exemple, si on est honnête on reconnaît l’énorme apport à l’humanité qu’a apporté la civilisation américaine !

      Tout le monde a contribué, les indiens, les chinois, les perses, les grecs, les romains, les arabes, l’occident, la France, l’Angleterre et plus encore les USA etc....

      Ces personnes qui sont effectivement dans le mépris et la haine sont en fait des racistes frustrés et en contradiction permanente !

      Heureusement que Mr Soral est là pour élever leurs esprits médiocres : https://www.egaliteetreconciliation...

      Je souhaite beaucoup de courage à Alain Soral car entre les abroutis des zyvas et ceux-ci, le chemin est long !


  • Après sa condamnation Galilée fut assigné à résidence chez lui avec interdiction d’enseigner et de correspondre avec d’autres savants . Sa condamnation par les nullités de l’Eglise interrompit les progrès de l’astronomie pendant UN SIECLE !

     

    • N’importe quoi. L’apport de Galilée à la science a été tout à fait marginal (observations de la lune, du soleil, de satellites de Jupiter avec une longue-vue copiée sur un modèle hollandais). L’Église a permis à la science de fleurir avant Galilée et après lui.


  • Giordano Bruno (Italian : [dʒorˈdano ˈbruno] ; Latin : Iordanus Brunus Nolanus ; 1548 – 17 February 1600).

    Sa page Wikipédia dit :

    Bruno’s cosmology distinguishes between "suns" which produce their own light and heat, and have other bodies moving around them ; and "earths" which move around suns and receive light and heat from them.[43] Bruno suggested that some, if not all, of the objects classically known as fixed stars are in fact suns.[43] According to astrophysicist Steven Soter, he was the first person to grasp that "stars are other suns with their own planets."[44]

    Bruno wrote that other worlds "have no less virtue nor a nature different to that of our earth" and, like Earth, "contain animals and inhabitants".[45]

    Il s’est fait ridiculisé par le même genre qui constituent la pensée dominante aujourd’hui. Le gros du peuple lui ne fait que suivre l’opinion autorisée.

     

  • Une idée totalement fausse et idiote propagée à l’envi sur le Moyen-Age dans le but d’en salir la Civilisation Chrétienne !

    Il est bien évident que personne n’a jamais cru sérieusement que la Terre était plate et ceci pour une raison très simple : la navigation !

    Eh oui : les marins, de tout temps, se sont rendus compte que lorsqu’ils traversaient une mer ou un océan, la côte semblait se "lever" à l’horizon, grossissait à mesure que leur navire s’en approchait. Comment un tel phénomène optique serait-il possible, si ce n’était du fait de la sphéricité de la planète ?

    Je suis pour ma part persuadé que même les agriculteurs dans la campagne savaient au moins cela, du fait de la présence des écoles tenues par les moines et les prêtres à l’époque.

    Non, je crois que la seule chose qui nous distingue du Moyen-Age, est, pour résumer très grossièrement, que grâce à Internet, nous avons accès à une plus grande quantité d’informations qu’à l’époque, mais notre capacité à gérer ces informations, à les mémoriser, à en tirer le vrai du faux et à nous forger notre opinion, ne me paraît pas différente de la leur.


  • Pour un texte plus long sur le sujet :

    Mythe — Le Moyen Âge n’a pas cru que la Terre était plate
    http://www.xn—pourunecolelibre-hqb...


  • Le pacte de l’antarctique en dit lent de cette affaire.
    les Américains ont ils été sur la lune ? si non , la NASA est une farce.
    sans le globe, l’athéisme à la sauce d’aujourd’hui hui n’aurait pas vu le jour.
    comme disait hillard " le fond de l’histoire est toujours religieux."


  • Pourquoi les médiats comme les écoles , font tout pour faire croire qu’au moyen age la terre était plate ? Cela vient des francs-maçons pour discréditer les catholiques en montrant une fausse preuve en affirmant que la religion c’est de l’obscurantisme ( je vous fait grace des divers médiats qui travaillent pour désinformer) .Quand on sait qui tire les ficelles cela n’a rien de surprenant .

     

  • Pas besoin de démonstrations pour le comprendre, levons nos têtes et admirons nos cathédrales gothiques ou encore le Mont-Saint-Michel. Les merveilles de l’humanité.


  • une question de principe : si le soleil est à 150.000.000 km et que le diamètre de la terre est de 50.000km. normalement l’intensité du soleil ne devrait pas changer au fil de la journée ?

     

    • L’intensité du rayonnement solaire ne varie pas au cours de la journée. Si on a cette impression, c’est que la Terre tourne autour de son axe en à peu près 24 heures et donc offre un angle d’incidence variable aux rayons solaires au cours de la journée. On a ainsi l’impression que le Soleil se lève, atteint son midi, puis décline avant de disparaître. Mais ce n’est qu’une impression.


    • 50000 km ! c’est plutôt dans les 12000km .
      l’intensité est constante au dessus de l’atmosphère, le "I zero" est un peu plus que 1KW.
      il varie à la surface de la terre à cause des rayons qui deviennent de plus en plus obliques vers le coucher et le lever du soleil.


    • Je crois que votre question est incomplète. En l’état, elle n’a aucun sens. (et le diamètre de la terre, c’est 12 000 km, pas 50 000)


  • On peut ajoujter à ce qui est dit dans cette vidéo
    La Divine Comédie de Dante
    datant du tout début du 14ème siècle.

    Il y est fait un parallèle entre les hémisphères de l’enfer et ceux de la terre.
    Qui dit hémisphères dit sphère...


  • Non, le Moyen-Âge, pas même le Haut Moyen-Âge de l’Angleterre des invasions anglo-saxonnes, n’a jamais cru que la terre était plate. La preuve ? Les mesures anglaises de longueur, dont le pied ("foot" : 12 "inches") qui découlent de l’aune ("ell" : 50 "inches") est, tenez-vous bien, rigoureusement exact à la division de la longueur de l’équateur terrestre par le nombre de secondes dans une année astronomique (faites les calcul : divisez 40 076 000 par 366,24 fois 60 fois 60 fois 24). Or ce pied et cette aune furent standardisés vers l’an 800 sous le règne du roi Alfred, la seule modification ayant eu lieu depuis ayant été une simplification de décimales pour facilité de conversion au métrique opérée en 1945 (un inch = 2,54 cm plutôt que 2,5399 et des poussières), encore que les vieilles mesures dites "survey" soient toujours en vigueur pour l’arpentage.

    Il est à noter que le calculs du mètre opérés par les révolutionnaires français, fondés sur le méridien, furent d’une très grossière inexactitude en comparaison, ces gros pédants ignorant l’existence du renflement de la boule terrestre à l’équateur causé par sa rotation, si bien que la mètre en vigueur aujourd’hui n’est plus une mesure astronomique mais une longueur d’onde prise arbitrairement pour donner suite à une mesure qui s’est révélée fausse. Il est donc clair que l’aune anglaise fut à l’origine définie en fonction de l’usage de l’astrolabe permettant aux marins d’un drakkar perdu n’importe où dans le monde de retrouver sa position par un calcul assez facile en mesurant le mouvement jour après jour d’une étoile.

    Les gens qui voient dans un système de mesures non décimal le signe manifeste d’une pensée primitive feraient mieux de se souvenir que jusqu’au 18ème siècle la notation scientifique la plus universelle des grandeurs était en base 60, car ce nombre permet des calculs mentaux beaucoup plus simples et rapides dans la plupart des applications.

    Les autres pieds des diverses autres grandes civilisations, malgré leur diversité, furent presque tous définis de façon aussi rigoureuse par rapport à la terre, comme par exemple le pied athénien ayant servi à construire le Parthénon qui correspondait à un degré de méridien divisé par 60, par 60, et par 100. Ou encore la coudée hébraïque qui correspondait à un degré divisé par 60, par 60 et pat 60, ou encore le pied spartiate à un tiers du dix millionième du méridien, ou encore le pied romain à un degré divisé par 75 (un mille), et par 5000.

     

    • Si je comprends bien vous utilisez la longueur de l’équateur en mètres pour essayer de valider le pied (0.3048 m), si on vous suit :
      40 076 000 mètres / (366.24 x 60 x 60 x 24) = 1.2665
      Si on remplace 366.24 par 365.24 (coquille ?) :
      40 076 000 mètres / (365.24 x 60 x 60 x 24) = 1.27
      Je me tiens bien , mais on trouve 1.2665 ou 1.27 (machins), quel est le rapport avec le pied ?
      Je croyais que j’allais être renversé.
      Si j’ai de l’admiration pour les anciens, ce n’est certainement pas grâce à ce genre de calculs alambiqués, il n’y a qu’à voir par exemple le mécanisme d’Anticythere avec des engrenages différentiels : https://www.youtube.com/watch?v=pRH... .
      Avant de parler de pédants, il faudrait déjà vérifier ce que vous dites.
      En multipliant ou divisant quelque chose par quelque chose, il y en a toujours qui finissent par trouver l’age du capitaine, je ne sais pas si vous avez raison pour le restant de vos propos sur des pieds divers, mais je n’ai pas trop envie de vérifier, vu la qualité de votre première démonstration .
      A défaut de vous tenir bien, portez vous bien ;-) , moi je vais m’en tenir a des faits vérifiables.
      Comme disait le grand [ancien ;-)] Boileau : Ce qui ce conçoit bien , s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément.
      PS : Merci d’avoir placé le mot ’rigoureusement’ après le ’tenez-vous bien’, cela devrait m’aider à accepter les vérités ’vraies’ les yeux fermés, comme l’ananas quoi.


  • J’ai pu constater l’indigence des programmes d’histoire. Ma fille quitte le collège après avoir passé quatre ans dans les griffes d’un certain Jean-Marie V. : imaginez Bertrand Cantat en prof... Gros anneau à l’oreille, pull camionneur et progressiste à burne, genre Mélanchon et France-Inter. Sans doute traumatisé à mort par son prénom. Avec ce monsieur le moyen-âge c’est : les nobles sont des ordures, les curés aussi, les paysans sont des esclaves. Et puis c’est tout. Heureusement, grace à l’Education Civique, il a pu faire l’apologie du mariage entre moustachus. Et quand, en rendez-vous, j’ai osé demander pourquoi les gamins étudiaient "l’empire malien au XVIIeme" (en fait un petit bassin culturel agricole) : il m’a répondu glacialement que c’était "pour la fierté des élèves de couleur". Et suite à cet entretien la moyenne de ma fille a fléchi...
    Tout ça pour dire qu’il a fallu mettre en place une étude parallèle, avec de vrais livres d’histoires, de vraies chronologies, des visites commentées de monuments etc. Et ce genre de vidéos est un régal à déguster en famille. Cela peut ètre le point de départ d’une conversation. Une illustration après un film etc.
    Celle-ci est très bien réalisée. J’espère pouvoir en découvrir d’autres ici afin de parler histoire avec ma gamine. Et de façon à la fidéliser encore plus à E et R...

     

    • #1763602

      « La fierté des élèves de couleur ».

      Que de bêtise satisfaite d’elle-même, de médiocrité raciste qui s’ignore. J’ai toujours haï cette expression, et les gens qui en usent, du plus profond de moi-même. Elle pue le paternalisme méprisant, la dame de charité engoncée dans son confort moral solidement étayé par la morgue. Dans Codicille Genette brosse un portait acide d’un fat, Riffattere, et relève chez lui l’usage de cette expression. « Mike » se gargarise d’avoir du « personnel de couleur ».

      L’Éducation nationale, ruinée intérieurement par une poignée de cancrelats incultes mais qui ont du pouvoir, assaillie extérieurement par quelques « clients » persuadés d’avoir engendré de brillants sujets, alors que ce sont des ânes malotrus encombrant leurs condisciples, n’a plus les moyens d’être trop exigeante en matière de recrutement. Les jurys des concours doivent aller chercher jusqu’au bas de l’échelle des notes les futurs professeurs. Ils tentent parfois de résister en n’octroyant pas tous les postes proposés.

      Si cela peut vous rasséréner on croise encore, dans l’enseignement public, de vrais professeurs, j’en ai eu et j’en ai. Leurs cours transmettent, de manière raisonnée, des connaissances qui n’ont rien en commun avec la bimbeloterie du négligé Jean-Marie V.


  • Galilée n’a pas été condamné parce qu’il disait que le soleil était au centre géométrique des orbites des autres globes célestes dont la terre : les calculs à ce sujet étaient faits de façon routinière par les astrologues, qui se servaient de la technique de calcul dites des épicycles ; il n’échappait à personne de tant soit peu instruit en ce domaine (même dans le strict but de faire des prédictions astrologiques) que le soleil était énorme et lourd comparé à tout le reste, ni non plus que la terre et Vénus étaient des boules de taille à peu près semblable.

    Ce pourquoi Galilée fut condamné fut autre chose : l’idée matérialiste que la terre avec ses êtres vivants et ses hommes n’avait aucune importance en soi et que seules importaient les masses des corps célestes. L’idée de Galilée qui le fit condamner était que les atomes de matière avec les lois physiques régissant leurs agrégats étaient la seule réalité divine : c’est dans le milieu académique qu’on prend le plus les gens pour des cons. C’est pour un point de vue philosophique et non pas astronomique que Galilée fut condamné : la preuve c’est que plus tôt Copernic avait pu publier son traité sur le système solaire sans subir aucune inquiétude des gens d’Église, bien au contraire on lui savait gré de mettre de l’avant une cosmologie où l’astrologie, fondée sur Ptolémée, en menait bien moins large.

    Galilée était à l’emploi de Venise et Venise en tant que puissance de contrôle financier tenait tout particulièrement à mettre de l’avant l’équivalence entre dieu et l’argent, l’argent étant le fluide ultime contrôlant les masses et les énergies composant l’Univers. Pour Galilée ce n’était pas le Pape qui avait construit la basilique Saint Pierre, ni encore moins le corps mystique de l’Église, mais l’Argent avec un grand A dont les atomes substantiels conférant leur valeur aux pièces d’argent et d’or disposaient les hommes sur les chantiers pour construire les édifices.

     

    • De plus Galilée n’a jamais admis que le mouvement des planètes était elliptique car il voulait croire dur comme fer que ca ne pouvait être que circulaire car d’après lui le cercle était la forme parfaite.

      Bref Galilée est un con, et c’est pour ca qu’il est présenté en héros.

      PS : Aristote affirmait que les corps plus lourds tombaient plus vite que les corps légers. Bref une fois finie l’école, vous avez toute la liste des escrocs a oublier très vite et vous pouvez commencer a apprendre.


    • PS : Aristote affirmait que les corps plus lourds tombaient plus vite que les corps légers. Bref une fois finie l’école, vous avez toute la liste des escrocs a oublier très vite et vous pouvez commencer a apprendre.

      On apprend toujours de ses erreurs, et sur le plan scientifique, de celles des autres. C’est en partant des résultats d’ Aristote que Galilée a démontré que la chute des corps ne dépendait que de l’accélération gravitationnelle.
      Aucune escroquerie s’agissant de cette question là. En revanche sur celle de la rotation de la terre autour du soleil, comme il est précisé dans les commentaires, Galilée est sur-coté.


  • Clair, net et efficace ! Merci à E&R pour cette video !


  • Ce n’ est pas le Moyen-Age qui croyait que la Terre était plate. Ce sont les gens de l’ église qui ne voulurent pas admettre la découverte de Galilée. Le titre est vraiment très mal formulé.

    Bien sûr que le gros des gens pouvait croire à l’ époque que la Terre est plate. Comme il y a des millions de gens maintenant aux Etats Unis qui rejettent complètement la théorie de l’ évolution et qui croient que Dieu a créé toute la vie en un jour. Croyez-vous vraiment que le quidam moyen de l’ époque était plus con, ou plus ignare et bête pour être poli, que l’ américain moyen actuel ?

    Si oui, c’ est grave.

     

    • L’Église n’a jamais enseigné que la Terre était plate ! C’est un mythe urbain créé au XIXe siècle.


    • @Titus : je n’ ai jamais dit que l’ Eglise enseignait que la Terre était plate. Simplement qu’ elle ne voulait pas du tout admettre la découverte de Galilée.


    • #1763596

      La théorie de l’évolution de Darwin est une théorie et elle n’est pas scientifique :

      - C’est une théorie car dans la chaine prétendue de l’évolution de Darwin, il manque toujours des maillons sans que ces manquements aient été logiquement expliqués, d’une part, et , d’autre part, des espèces représentées sur des fresques préhistoriques existent encore aujourd’hui à l’identique sans évolution constatée.

      - Sa théorie n’est pas scientifique et seuls les non scientifiques la qualifient de telle : une hypothèse par ce qu’elle serait logique selon nos connaissances n’est pas prouvée tant qu’elle n’est pas scientifiquement vérifiée : il n’a jamais été "vérifié" que l’Homme descendait du singe sous pretexte que le singe ressemble à l’homme et si cela avait dû être le cas, alors tous les singes seraient devenus des hommes par étapes successives VERIFIEES. : nous attendons.

      Croire à une hypothèse parce qu’elle nous parait logique selon nos croyances actuelles, porte un nom : la superstition


    • La vidéo clarifie les choses, c’est son mérite, alors que vous, vous embrouillez tout et le pire c’est que vous le faites par orgueil scientifique. Le problème de Copernic et de Galilée est l’héliocentrisme pas la rotondité.

      Pour ce qui est de l’idéologie de l’évolution, qui est le plus idiot, celui qui pense que l’évolution a pu générer une vie florissante et complexe avec des mécanismes d’une sophistication inouïe qui ne permettent pas l’erreur, tout cela par simple hasard au bout de 4 milliards d’années en partant de rieu, où celui qui pense que pour qu’il y ait du codage, de l’intelligence, de la sophistication, il faut qu’il y ait forcément eu une intelligence créatrice à sa base ?


    • @Medusaraft

      Galilée n’a rien découvert, à part trois satellites de Jupiter. Il a été condamné pour ses attaques scientifiquement et théologiquement infondées contre le dogme catholique et ses théories fausses sur les marées, pas parce qu’il disait que la Terre tournait autour du Soleil. Il n’a même pas démontré la validité de la thèse héliocentrique du moine Copernic.



    • Galilée n’a rien découvert, à part trois satellites de Jupiter.



      La phrase est amusante...


    • @Herold

      Galilée n’a rien apporté à l’astronomie théorique. Il a observé le ciel comme d’autres avant lui.


  • UNIVERSUM....Une seule face que seule une sphère possède...CQFD !

     

    • Ça aurait pu, mais je pense plutôt que uni versus signifie en latin : une seule parole (la parole de Dieu qui crée le monde en parlant dans le récit de la Genèse).
      L’univers est un concept profondément chrétien, qui se différencie du cosmos grec.


  • Rien n’est pire que l’obscurantisme moderne !


  • la distance terre soleil est comprise entre 5000 et 6000 km
    Voila pourquoi il a une aussi grande influence de variation de chaleur sur la terre.
    Si la distance etait comme on nous le dis de 150 000 000 ou meme 50 000 000 il n y aurai pas de difference significative de temperature sur terre au nord ou au sud

     

    • IL N’Y A PAS de différence significative de température sur terre au nord ou au sud. Même pas une centaine de degré d’un extrême à l’autre. Autant dire que ce n’est rien. Il faudrait vraiment que certains arrivent à sortir de leur petit cadre de référence humain...

      (je ne rebondirai même pas sur la distance terre-soleil ni sur la relation absurde faire entre distance et intensité de la chaleur.)


    • Ca sent le partisan de la Terre plate. Un peu comme l’électroencéphalogramme.

      @lolo
      Les variations de température au cours des saisons sont dûes à plusieurs facteurs.
      L’inclinaison de la Terre sur son axe provoque des journées plus courtes sur un hémisphère, et plus longues sur l’autre. La durée entre lever et coucher du Soleil conditionne la quantité de rayonnement solaire reçu, moins de temps d’ensoleillement, moins d’énergie. L’inclinaison joue aussi sur la hauteur du Soleil dans le ciel. Plus le Soleil est bas, et plus la couche d’atmosphère traversée par les rayons est épaisse, atténuant le rayonnement. Enfin, la puissance rayonnée par le Soleil est projetée sur une surface terrestre bien plus allongée lorsque notre astre est bas, si bien qu’une quantité moindre de puissance au m² nous parviens.

      C’est pour ça qu’il fait toujours chaud à l’équateur et que le Soleil y est toujours très haut
      C’est pour ça qu’il existe 6 mois de Soleil (ou de nuit) d’affilée aux delà des cercles polaires
      C’est pour ça que malgré les 6 mois d’ensoleillement en continu il fasse -40° au pôle lorsque le Soleil est si bas qu’il est tout juste au dessus de l’horizon
      C’est pour ça qu’il faut essayer de comprendre les choses avant de tenter de les réfuter

      Ici on parle de mathématiques niveau collège, il faut se réveiller.
      Un Soleil à 5000km devrait nous apparaîtrait 50% plus grand qu’à une distance de 6000km (surface d’un disque = pi*r²). Moi je n’ai jamais observé ça, quelqu’un a déjà observé ce phénomène ?


  • A propos d’autres Faussetés : celle disant que les Incas ne connaissaient pas la roue.

    Le pire en ce qui concerne les affirmations de la science officielle est probablement l’affirmation, encore entendue récemment : " l’Amérique pré-colombienne, les Mayas, Aztèques et autres Incas ne connaissaient pas la roue avant l’arrivée des conquistadors espagnols, idem en Océanie. (...) Officiellement, la roue a été inventée par les Sumériens (toujours eux) vers 3 500 ans avant JC...
    Mais nous avons aussi des preuves formelles que la roue était bien connue en Amérique précolombienne... alors ?
    Des théories officielles fumeuses pour justifier la non-découverte de chars ou véhicules à roues ? L’une de ces théories fait appel au refus volontaire de la technique : les Mayas connaissaient parfaitement la roue (qui est tout de même un symbole gravé dans la pierre depuis environ 15 000 ans, avec la spirale !) et peut-être même d’autres techniques avancées, mais ont refusé son utilisation : la voie à l’époque était du côté du spiritualisme, pas du matérialisme... ou peut-être plus simplement, les techniques avancées n’étaient réservées qu’aux rois et éventuellement aux prêtres (c’est plus dans "l’ordre" des choses à mon avis).

    Alors, ils ne connaissaient pas la roue en Amérique Centrale et Latine ? C’est quoi ça ?...
    http://www.sciences-fictions-histoi...


  • #1763966
    le 10/07/2017 par alioche des Temps modernes
    Le Moyen Âge croyait-il vraiment que la Terre était plate ?

    Si l’Homme descend du singe, on peut se demander pourquoi il y a encore des singes. Le singe est-il un homme "attardé" ?

     

    • L’homme ne descend absolument pas du singe. Vous n’avez pas compris la théorie de l’évolution.


    • @Herold

      Selon la théorie de l’évolution, il existe une relation de parenté entre le singe et l’homme, mais aussi entre l’homme et toutes les formes de vie. Crois-tu avoir des cousins pucerons, par exemple, dans ta famille ?



    • Selon la théorie de l’évolution, il existe une relation de parenté entre le singe et l’homme



      Absolument. Mais l’un ne descend pas de l’autre. L’homme ne descend pas du singe, l’homme EST un singe.


    • Si le singe et l’Homme ont un ancêtre commun, ça veut dire que dans ton arbre généalogique il y a une guenon. C’est déjà grotesque.
      Mais cela va plus loin, car la théorie de l’évolution enseigne que tous les êtres vivants ont une parenté. Donc, selon cette théorie, dans ton arbre généalogique, il y a aussi une méduse, une araignée et un chêne, entres autres. On nage ainsi dans le délire le plus total (et le plus scientifiquement infondé).


    • Attention avec Darwin c’est casse-gueule.

      On est à peu près sûr que la sélection naturelle est un mécanisme qui fonctionne, même à petite échelle de temps (sur quelques générations par ex.).

      En revanche quand Darwin a tenté de relier tous les êtres vivants par cette sélection naturelle, il y a eu des couacs, notamment :
      - le saut qualitatif formidable d’un point de vue génétique entre l’homme de néanderthal et homo sapiens (ce qu’on appelle généralement le chainon manquant)
      - les raisons pour lesquelles les poissons sont sortis (!) de l’eau pour aller marcher sur la terre ferme, soit un exemple d’adaptation extrême (et extrêmement douteuse).


    • @Titus

      Ça n’a rien de grotesque en fait. C’est même assez logique et c’est validé par toute la communauté scientifique.
      A moins de te considérer plus instruit et plus intelligent qu’eux, ce qui n’est pas manifestement pas le cas, tu as tort.

      Alors évidement, il est certain que cela va gêner énormément ceux qui pensent être des êtres spéciaux, qui pensent sortir directement de la cuisse de Jupiter. Simple problématique narcissique. Désolé de briser vos illusions mais nous sommes des animaux comme les autres. Nous partageons 99% de notre patrimoine génétique avec le chimpanzé. (scientifiquement démontré, parfaitement incontestable)

      Ce qui est grotesque, c’est de considérer que toutes les espèces vivantes sont apparues complètes d’un coup de baguette magique. Évidement que toutes les formes de vie proviennent d’une même souche. La vie sur Terre existe depuis 4 milliards d’années. 4 milliards d’années ! L’évolution ne s’est pas faite en 15 jours, il est logique que des formes de vie très différentes coexistent. La vie tend à se diversifier et ça dure depuis 4 milliards d’années...

      Tu ne seras sans doute pas d’assez mauvaise foi pour ne pas reconnaitre que le chihuahua, le loup, et le dogue allemand ont un ancêtre commun. Quelques milliers d’années seulement...Maintenant, multiplie par 1 000 000...

      PS : pas compris ton histoire de guenon, il est probable que tu n’ai pas compris non plus d’ailleurs.


    • @Pol

      Darwin, Darwin, Darwin...

      Vous avez conscience qu’il s’est passé des choses depuis Darwin, non ? Darwin, c’était il y a 150 ans et tout ne s’est pas arrété avec lui. Les scientifiques ont continué à travailler après Darwin, je vous assure. Après Darwin, il y a eu Fisher, Huxley, Simpson, etc etc...

      Bref...

      1) Le saut qualitatif "formidable" entre Neandertal et Sapiens est...inexistant. Puisque l’un ne descend pas de l’autre... Ce sont deux espèces d’hominidés ayant vécu en même temps dont l’une d’elle à disparu. Dans ces conditions, tu n’es pas prêt de le trouver ton chainon manquant. Tout comme tu n’es pas prêt de trouver un chainon manquant entre le lion et le tigre ou l’ours et le panda...

      2) Pourquoi douteux ? Encore une fois, cette transition entre la vie marine et terrestre ne s’est pas fait en quinze jours. C’est si étonnant que ça de penser que certaines espèces d’animaux marins aient pu évolué en espèces amphibies puis terrestres ? Aujourd’hui, il existe pléthore d’animaux amphibies. Intéresse toi à l’ axolotl, au poisson-grenouille ( Periophthalmus ), à la salamandre, au triton, etc etc...

      Tu ne devrais plus trouvé cette adaptation "extrêmement douteuse"...


    • #1764382

      @Herold

      Si l’homme est un singe, il devrait pouvoir arriver à s’accoupler avec une guenon. Il ne semble pas que ce soit possible. A moins que ce soient tes fantasmes refoulés qui font surface.


    • #1764388

      @ Herold
      "2) Pourquoi douteux ? Encore une fois, cette transition entre la vie marine et terrestre ne s’est pas fait en quinze jours. C’est si étonnant que ça de penser que certaines espèces d’animaux marins aient pu évolué en espèces amphibies puis terrestres ? Aujourd’hui, il existe pléthore d’animaux amphibies. Intéresse toi à l’ axolotl, au poisson-grenouille ( Periophthalmus ), à la salamandre, au triton, etc etc...

      Tu ne devrais plus trouvé cette adaptation "extrêmement douteuse"..."

      Les poissons étaient déjà adaptés à la vie aquatique (branchies, nageoires, etc...). Pourquoi ont-ils eu alors besoin de sortir ? Non vraiment, y a des points intenables dans la théorie de l’évolution.


    • Salut !
      Alors moi, si vous permettez, je vais répondre à mon propre message !
      Je n’ai jamais prétendu que l’Homme descendait du singe !
      Ne fantasmez pas, SVP !
      Les théories de Darwin, le big bang, l’espace, les planètes, toutes ces choses dont on nous abreuve depuis des décennies voire de petits millénaires, c’est complètement has been.
      Il est temps de passer à autre chose.
      Je me fais ma propre opinion, en fonction de ma culture et de ma sensibilité.
      Je n’ai pas l’intention de gober des théories que l’on nous sert comme plat de résistance depuis des lustres. Je préfère des plats... plus raffinés.
      En parlant de planètes, les seules auxquelles j’adhère vraiment sont celles du compositeur anglais Gustav Holst, une œuvre intitulée tout simplement "Les Planètes", que j’invite à écouter tous ceux qui ne la connaissent pas encore, ça leur changera de la télé (dont il est dit qu’elle "ramollit le cerveau").


    • @Herold



      Ça n’a rien de grotesque en fait. C’est même assez logique et c’est validé par toute la communauté scientifique. A moins de te considérer plus instruit et plus intelligent qu’eux, ce qui n’est pas manifestement pas le cas, tu as tort.




      Premièrement, je répondrai que la vérité n’est pas démocratique : ce n’est pas parce qu’il y a un consensus à un moment donné que ce consensus est vrai. La théorie de la création était le consensus scientifique au moment de l’émergence de la science moderne. Darwin, c’est le XIXe siècle et c’est déjà largement critiqué et dépassé. Si cette théorie tient encore le haut du pavé (et des subventions), c’est parce que c’est plus une croyance religieuse qu’une théorie scientifique.

      Cette théorie ne répond pas aux critères sérieux d’une théorie scientifique : observation, vérification, capacité prédictive. On n’a jamais observé de transformation d’espèce en espèce d’un autre genre.

      On observe même le contraire, à savoir que les espèces vivantes se reproduisent et donc se conservent. On connaît les mécanismes génétiques qui permettent tout cela et on connaît également ceux qui interdisent toute évolution (mécanismes de correction d’erreurs de transcription, etc.).

      Il faut donc avoir beaucoup de foi (et d’aveuglement) pour croire à une théorie aussi quotidiennement contredite par la réalité observable.

      Si l’Homme était un animal, alors il faudrait le traiter comme un animal. Il faut être cohérent.


  • J’ai remarqué dans les commentaires que juste le fait de mentionner la contribution des arabes dans les sciences et les connaissances humaines que nous avons rend les gens fous de rages, c’est evident que beaucoup de gens même dans ER nous détestent peut-être parce que le mot arabe chez vous veut dire Islam et que vous avez toujours détesté cette religion.

    Vous avez peu d’informations sur cette grande civilisation et non il n’y avait pas que des savants perses dont la plupart ont été nés et éduqués en Iraq et la capitale Baghdad et il n’y avait pas que du savoir greque traduit en arabe. L’évolution dans les sciences était gigantesque et les arabes ont dépassé de loin tout ce qui a été fait jusqu’à leur époque mais les guerres qui ont ravagés les arabes débutant par les invasions mongoles et la chute de Baghdad (des millions de livres et de gens brulés et tués), les ottomans qui ont vidé tous ce qui restait dans les biblioteques arabes et qui ont limité l’éducation et les ressources scientifiques exclusivement dans la Turquie, Al Andalus qui tombe dans les mains des espagnoles (eux aussi n’ont conservé que peu de livres arabes)...

    Je vous donne par exemple ce qu’on peut lire dans des livres arabes écris dans l’époque des abbassides et que vous pouvez lire et télécharger vous même si vous comprenez la langue arabe. Par exemple dans un des livres d’Al Massoudi (geographe) j’ai lu que dans l’époque d’Al Maamoun (fils d’Haroun Arrachid) les astronomes ont batti un observatoire et ont pu corriger avec exactitudes la valeur de la grande circonférence de la terre, dans le même livre et dans d’autres surtout dans les introductions de ces livres on rappelle souvent que la terre est ronde et que la gravitation est un phénomène connu qui est lié à la masse, l’influence de la gravitation de la lune était connu et du soleil aussi. On mentionne le travail de certains scientifiques mais lorsque je recherche je trouve que soit le nom de l’auteur est inconnu soit ses livres sont perdus, mais un des livres d’Al Kindi redécouvert en 1987 en Turquie parle de la cryptographie, c’est le premier livre dans l’histoire où on parle d’une méthode de cryptanalyse pour déchiffrer les messages cryptés "L’analyse fréquencielle", les travaux en mathématiques était très avancés mais je trouve jamais les oeuvres mentionnées qui sont perdus donc je tend à croire qu’ils était volés et ce n’est pas par hasard que la renaissance de l’europe bébutait après la chute de l’Andalousie.


  • Quel courage de supprimer le regard humaniste de vos commentaires après l’avoir au préalable validé ! La cohérence... Sûrement trop de rondeurs qui apportent des directions nouvelles peu confortables au cubisme, ce même cubisme relatif au niveau de relation révélé par cet acte de rejet... Merci encore pour la démonstration !


Commentaires suivants