Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

Claire Colombi rétablit quelques vérités sur une période diabolisée

Conférence de Claire Colombi donnée le 7 novembre 2015 à l’invitation de Terre & Famille, où l’historienne relève et corrige les principaux mensonges massivement diffusés depuis deux siècles sur le Moyen Âge.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

À ne pas manquer, Claire Colombi en conférence
le 6 décembre prochain à Marseille :

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1335874

    Il y a là un gros potentiel pour le cinéma dissident...


  • #1335903

    Par l’ancienne tradition, mais c’est la reine Mab de Merlin.
    Excellent exposé.


  • #1335965

    Ok, pour ne pas diaboliser l’ancien temps, mais de là à réhabiliter le moyen-âge, il y a un pas...que je ne franchirai pas ! De nos jours, les gens sont si désespérés du présent et paniqués par l’avenir qu’ils s’en retournent vers le fameux " âge d’or " qui n’a jamais existé ; chaque génération porte son lot de malheurs et d’angoisse. Grande est la tentation de regarder dans les pages d’histoire pour en tirer quelque enseignement...mais ma conviction est qu’un peuple qui regarde en arrière est un peuple en danger. Je suis passée par là moi aussi et je parle donc en connaissance de cause...

     

    • Donc des gens ont menti sur une période par idéologie, il ne faut donc pas rétablir la vérité ? Pour quelle raison ? Il y a toujours ce mot de "réhabiliter" comme pour dire que la falsification devrait rester en place par crainte de quelquechose. Pourquoi il ne faut pas réhabiliter quelquechose qui a été diffamée et falsifiée ?

      Je vois le même genre de discours pour Pétain. On n’a menti et falsifié comme pas possible, et le mensonge est devenu vérité. Ensuite rétablir la vérité devient anormal. Comme si la notion de "réhabilitation" masquait une prise de position idéologique. Du style, je ne réhabilite pas le Moyen Age parce que c’est l’apogée du christianisme. Alors que la réalité est justement inverse : l’esprit dominant actuel (qui est la gauche) diabolise et ment sur ce qu’il veut voir disparaitre, sur ce qui est son ennemi idéologique. La Révolution ou l’Epuration sont des massacres de masse mais officiellement ce n’est pas diabolisé, on ne ressasse pas en permanence les atrocités de ces périodes en s’en servant comme d’outils politiques. Pourquoi ? Parce que ça va dans le sens de l’idéologie dominante actuelle qui est la gauche.


    • #1336154

      Point de vu progressiste.
      Autrement dit, à ce train là, le meilleur serait-il est à venir ? En êtes vous certain ?
      Regardez bien.


    • #1336336
      le 02/12/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      @ la pythie

      Je ne sais quels sont vos intentions en venant ici et perpétuellement adopter la même posture idéologique sans la moindre validité intellectuelle, mais vous seriez déjà bien inspirée d’apprendre le sens des mots.
      Le "Moyen Age", puisque quelques-uns ont décidé de qualifier ainsi cette période, n’a nul besoin d’être "réhabilité", ni par vous, ni par personne.
      Allez distribuer ailleurs vos bons ou mauvais points au gré de vos lubies et laissez aux personnes compétentes le soin de décrire l’apogée spirituel que fut cette époque et qui aura produit dans tous les domaines cette excellence qui confine au sublime dont notre grande nation peut encore s’enorgueillir de porter les traces.
      Mais peut-être n’aimez-vous pas la France ? C’est votre droit, mais ne venez pas inutilement perturber ceux qui tentent de comprendre pourquoi intuitivement ils y sont si attachés.


    • #1336405

      à Heureux qui comme Ulysse...

      Si je n’aimais pas la France, que ferais-je sur ce site ? Il convient de garder les idées claires et de ne pas se laisser aller à la nostalgie, la maladie de notre époque. Nous ne reviendrons pas en arrière, et ce n’est pas en regardant dans le rétro que vous améliorerez la situation présente, catastrophique il est vrai...ne tombez pas dans la mode actuelle qui consiste à se " shooter " aux images d’épinal des siècles passés, rien n’empêchera notre monde de sombrer- et il faut qu’il en soit ainsi si nous voulons " renaître " à la vie, n’est ce pas ? Le mondialisme, tel un TGV lancé au pleine vitesse, emportera les nations et les peuples ; pas un atome de ce monde ne sera préservé ! Autant se faire à cette idée. Rien ne vous empêche de verser une larme sur le Moyen-âge, mais cette époque ne nous apportera aucun enseignement sur notre temps présent et ne retardera pas d’une seconde le chaos final...j’ai le droit de penser cela et de l’écrire, ou bien me faut-il votre autorisation ?


    • #1336471

      @Pythie.



      mais cette époque ne nous apportera aucun enseignement sur notre temps présent



      Si, si ; mais avec Freud ou Marx c’est sur qu’on ne risque pas d’y comprendre grand chose, hein.


    • #1336599

      à Divers...
      Marx nous apprend que l’Histoire est une dialectique en mouvement, qui détruit l’ancien au profit du nouveau. Il en est toujours ainsi, et il en sera encore ainsi demain, ne vous en déplaise...
      Nous aurons beau nous agiter dans tous les sens, résister avec la dernière énergie à la déferlante mondialiste qui arrive, nous n’empêcherons rien ; les forces productives en faveur du changement sont trop fortes. Pas un atome de l’ancien monde ne sera préservé, sinon sous une forme altérée. L’ancien ne revient jamais et, s’il revient, c’est toujours pour suppléer les temps nouveaux ( voyez la Restauration, par exemple ) . Actuellement, il est de bon ton de se féliciter du " retour du christianisme ", seulement c’est un leurre et une imposture : la " rechristianisation " de la France masque la fin de l’état nation et le début de la tribalisation de l’hexagone. Le mythe de l’âge d’or, propagé par les médias et certains politiques ( Ménard, le Pen...) est une fumisterie, comme tout recours à la nostalgie...c’est clair ? Il nous faut, au contraire, trouver d’autres voies, tâcher de précéder le système, non lui courir après...


    • #1336604

      Il y a certainement eu un age d’or, puisque nous trouvons des constructions bien plus fascinantes et durables que celles que nous pouvons faire, ou même imaginer aujourd’hui.

      Le fait que nous soyons amnésiques est aussi un indice du fait que quelque chose d’énorme s’est passé.

      Un autre aspect de cet indice qu’il n’y a pas (plus ?) de tradition orale familiale.

      Ma vision c’est que nous sommes esclaves depuis tellement longtemps que nous l’avons oublié.

      Que veux-tu dire par : "Je suis passée par là moi aussi et je parle donc en connaissance de cause." ?


    • #1336642
      le 03/12/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      @ La pythie

      Vous pouvez écrire ce que vous voulez mais ailleurs... c’est en tout cas ce que vous devriez faire puisque vous revendiquez aimer la France... modèle d’espérance par nature et destination.
      Ce lieu est celui de l’expression des vérités qui nous sont cachées et qui permettraient justement de comprendre pourquoi nous en sommes là ; à chacun ensuite de bien intégrer les visées mortifères du projet global en cours.

      Qui vous parle de "nostalgie" ou "d’images d’Epinal" ? Pas moi en tout cas ! Me répondre dans ce registre quasi incantatoire démontre à nouveau votre posture idéologique et rien ne peut donc venir au soutien de vos propos.

      Nous ne nous connaissons pas, mais j’affirme de manière assumée et volontairement péremptoire que je suis de ceux qui, bien ancrés dans le réel par une perception et une connaissance inédites des grandeurs physiques régissant l’Univers, ont probablement la vision la plus claire et la plus précise de la scène. Et de vous à moi, à regarder les cathédrales, on comprend déjà mieux les "chemtrails", vous avez dit pas d’enseignement pour le présent ? Mais peut-être ne savez-vous pas voir ? Oui, très certainement ! Faites-moi la leçon donc, l’exercice m’amuse beaucoup.

      Ne vous en déplaise, et puisque le sujet est bel et bien celui-ci, la compréhension de cet âge que l’on prétend "moyen" donnera beaucoup de clefs à celui qui doute honnêtement.
      Et vous ne doutez pas car vous êtes un religieux, et vous êtes comme la plupart des religieux qui n’ont pas la Foi parce justement ils ne doutent pas (ou plus, conséquence de tous les grigris qu’ils utilisent pour se rassurer) ! C’est là toute la fragilité de votre pensée dogmatique, et si vous tentiez de vous élever, un peu ?


    • #1336683

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Face à l’expression de la fausse pensée aveugle, c’est encore à celui qui a des yeux pour voir qu’il échoit d’ouvrir ceux de ses contemporains ! Même si nombreux sont ceux qui veulent les garder obstinément fermés.
      Signe du délire des temps, voilà que d’autres préfèrent être les passagers volontaires d’un train fou qui n’est ni du progrès ni de la connaissance et qui les conduit droit dans le mur. L’ironie de la situation est assez cocasse quand ce sont ces mêmes-là qui croient fièrement avoir atteint un niveau de conscience maximal, au prétexte qu’ils auraient encore le loisir imperturbable de voir défiler les arbres... Mais laissons là cette métaphore à celui qui affirme avoir déjà vécu cette expérience (dans une vie antérieure, sans doute) !

      Il faut assurément une vraie spiritualité, que ne peuvent avoir les matérialistes qui se croient enchaînés à la matière, pour comprendre que sans nous le projet mortifère ne pourrait clairement aboutir. Il ne tient en effet que par notre concours mental passivement renouvelé depuis quelques siècles. Affirmer l’inverse relève ou de la mauvaise foi coupable ou de l’ignorance profonde et doit être dénoncé ainsi.

      Si l’on veut encore éviter de nous réduire à ce carburant consommé par une voiture pilotée par d’autres, prenons déjà conscience de ce qui fait notre être profond, individuel et collectif. Il s’agit là d’une réalité continue dont la connaissance nous est encore accessible, pour peu qu’on s’en donne la peine, et notamment "au moyen du Moyen-âge", comme le dit un philosophe respectable, Rémi Brague. On aurait en effet bien à apprendre du regard que ces hommes du "Moyen-âge" portaient sur le réel et sa connaissance.

      Que l’on s’intéresse à la réalité de cette transmission éminemment spirituelle du savoir qui caractérise cette longue et riche période que des faussaires prétendent obscure et dont d’autres ici s’amusent à nier carrément l’existence -de là à dire qu’ils travaillent dans le même "sens", il n’y a évidemment qu’un pas, à franchir sans aucune hésitation. Ce n’est pas vivre dans le passé, ou le regard dans le rétroviseur, mais tout simplement une démarche de connaissance indispensable au maintien de notre vie, à ce stade. Et l’on comprendra par là pourquoi on s’acharne tant, et de mille manières, à nous priver des deux !

      Merci à vous et à notre amie Claire Colombi de contribuer à cette renaissance authentiquement spirituelle et vitale qui est d’abord celle du regard...


    • #1336769

      à Caira...
      quand j’écris que je suis passée par là, cela signifie que moi aussi, plongée dans l’angoisse en voyant ce monde qui tombe, je me suis réfugiée dans la nostalgie et le " c’était mieux avant " , j’ai réve d’autres époques que j’imaginais faites moi et je me disais " si seulement j’étais née en 1900..." Mais tout cela ne sert à rien : l’âge d’or n’existe pas, n’a jamais existé...nous jouissons aujourd’hui de conditions de vie ( eau courante, wc individuel, électricité, voiture etc. ) qui auraient fait salivé les anciens, croyez- moi ! Et ce refuge dans un monde mythifié est tout à fait stérile sur le plan politique , et les mêmes qui rêvent du moyen- âge ne pourraient pas y vivre 2 minutes !!!


    • #1336791

      à Ulysse...
      votre copine Andrée est venue à la rescousse ? Elle n’a pas digéré mes écrits sur le christianisme, sans doute...la plupart des humains sont les dupes de leur époque, surtout ceux qui croient penser autrement, surtout ceux qui croient qu’ils peuvent changer le cours de l’histoire, pas vrai ? Contrairement à ce que vous dites, je ne suis pas religieux pour deux sous, les religions ne sont que les vulgaires copies de rites millénaires qui ont essaimé la planète entière jadis, et les monothéismes actuels n’en sont pas les moins risibles ni les moins ridicules...
      Je suis une étoile cosmique, vous êtes une étoile cosmique vous aussi, et Andrée également, et tous les êtres de la terre, par la même occasion. L’univers est notre patrie, le reste n’est que bavardage et constructions provisoires. Pourquoi s’en inquiéter ? Si l’homme a bâti une fois ces merveilles ( cathédrales, églises, ponts, pyramides etc...), et bien, il doit pouvoir le refaire un jour ou l’autre...


    • #1336970
      le 03/12/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      @ la pythie

      D’abord, notre amie @Andrée n’est pas ma "copine" et vous feriez mieux de la traiter avec la déférence due aux personnes de sa qualité et de son rang car oui, une hiérarchie s’impose quand elle est légitime. Qui êtes-vous pour oser juger de ce qu’elle ne saurait "digérer" à l’aune de votre ignorance crasse ? Entre nous, évitez l’aventure la prochaine fois, vous n’êtes vraiment pas au niveau.

      Ensuite, si je vous qualifie de religieux, cela n’est nullement en rapport avec tel ou tel dogme ou monothéisme mais bien relativement à votre posture de croyant consistant à s’accrocher à des chimères que vous prenez pour vraies dans la construction intellectuelle qui est vôtre mais ne reposant sur rien. De grâce, épargnez-nous aussi le violon anticlérical, bien que justifié aujourd’hui, ce serait faire un mauvais procès à l’Eglise de la période dont il est question ici.

      Quant aux "merveilles" que vous évoquez, le fait de les qualifier ainsi me renforce dans ma certitude que vous n’avez rien compris !
      "L’étoile cosmique" que vous êtes aurait-elle la moindre conscience de ce dont la fonction technique des choses nous enseigne sur le monde bien réel et terrestre (terrien aussi) des grandeurs physiques ?


    • #1337042
      le 03/12/2015 par Chevalier Lefebvriste...
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      @ Andrée, Heureux qui, comme Ulysse.., Caira, etc...
      Pourquoi insister avec @la pythie il n’est la que pour vomir Catholicisme, Tradition et Royalisme, son jeux est plus que claire (troll) ,tous ses commentaires empestent, suintent, la détestation de notre France éternelle (vision marxiste, idéologique) ...
      Autant je peux débattre avec une personne en désaccord, autant avec ce genre de troll, qui n’est là, que pour attiser la colère, offenser, provoquer, les commentateurs, sans autres buts, que d’offenser de semer la discorde (tout comme un antifa s’oppose à tout, sans aucune réponse, ni projet si ce n’est détruire, pour détruire, tel une phrase de Nietzsche “Ce qui doit tomber, il ne faut pas le retenir. Il faut encore le pousser” il n’y a là qu’aberration , et il le sait , c’est bien pour cela qui est là...)
      E&R a cet avantage, de nous permettre de débattre, autant souvent, ça m’exaspère, de voir le nombre de posts censuré et autant de provocation, passer (parfois je me pose mille questions, sur la modération, de ce site ??? )
      J’aimerai comprendre l’incompréhensible ,les raisons de la virulence anti-Catholique (je peux comprendre, quand il y a une saine, une réelle raison, mais quand c’est dans le seul but, d’offenser, juste pour exaspérer les commentateurs, cela me navre et me fait sortir de mes gonds )
      Que Dieu vous protège les amis E&R même si souvent nous sommes en désaccord nous pouvons en débattre !


    • #1337709

      à Ulysse...
      Avant de vous lancer dans cette " révolution spirituelle " que vous appelez de vos vœux, tâchez déjà de déjouer les chausse-trappes et les illusions de votre époque, ça sera un bon début !
      Je parie que vous êtes de ceux qui voient en Poutine l’ennemi numéro un des globalistes et en Cheikh Irman Hossein un musulman intégre et un compagnon de route des plus respectables, pas vrai ? Rien n’est moins sûr. Je vous invite au consulter les pages Wikipédia de ces deux lasçars, vous en apprendrez de belles ! Il n’est de pensée autonome que radicale...et vos écrits, quoique vous écriviez trés bien, reflétent au contraire l’allégeance complète aux idées de notre temps. Bref, ce n’est pas avec vous que les lecteurs de E&R risquent d’apprendre grand chose. Je dirais bien la même chose d’Andrée mais j’ai peur que vous nous fassiez une syncope, alors je l’épargnerai pour ce soir..Sans le savoir, vous véhiculez tous les préjugés de votre époque, à savoir un amour immodéré du passé, la confiance en quelque intervenant qu’il soit, pourvu qu’il joue une musique un tant soit peu différente des mass médias etc. Quand une idée fait l’unanimité, il est temps alors de la remettre en question. Et cela vaut aussi pour ce site et ses lecteurs Donc aussi pour vous...


    • #1338747
      le 06/12/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      @ La pythie

      Vous allez mieux après votre prose vide de sens ? Tant mieux si cela est le cas, j’en suis fort aise pour vous !
      Vous me faites perdre mon temps et comme on vous l’a appris, vous viendrez poser votre laïus habituel en fin (ben oui, au Temple, le dernier qui parle a raison...), mais ce sera sans moi, je vous laisse à vos élucubrations, seuls les gens honnêtes m’intéressent... désolé.


  • #1335988

    Une erreur surement dans la précipitation, mais c’est 1492 la prise de Grenade et la découverte de l’Amérique !

     

  • #1335990

    Très jolie conférence. Encore !


  • #1335994

    Franchement bravo a cette femme , j ai adoré cette conférence . Ça m étonne pas qu’elle soit copine avec marion sigaut .Il y a de la passion !! chez c est deux historiennes.


  • Un moment de grâce intellectuelle ! Merci Claire !


  • #1336016
    le 02/12/2015 par Chevalier Lefebvriste...
    La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

    Merci mademoiselle Claire, pour cette très fine, très aéré, limpide explication qui j’espère, sera regardé, car ce site (E&R), est rempli d’anti-Catholique (voir les commentaires )
    Que Dieu vous garde et vous protège, mille mercis !


  • #1336084

    Claire je vous déteste. Comme si j’en avais déjà pas assez vu en venant sur ce site. Je comprends maintenant le blocage mental (de survie pt même) de ceux qui ne veulent pas s’ouvrir à la simple écoute d’une alternative historique et contemporaine que celle vendue depuis l’école. Ma journée ne s’arrange pas mais c’était sympa cette conférence ;) ! Merci


  • #1336085

    Je savais déjà qu’on a écrit beaucoup de co**** sur le Moyen Age (ce terme devrait être modifié d’ailleurs), mais là j’ai appris énormément ! Le "droit de ravage" par exemple, c’est le pompon !

    Décidément, Maurras avait raison : les protestants, les juifs, les Francs-macs..... La 2e video est certes intéressante, mais pénible : "on est passé du mensonge à l’effacement" c’est exactement ca.


  • #1336134

    Les protestants (qui sont pour l’usure), ont imposé un dogme anti-clec de par la puissance médiatique et le mensonge. Ce qui confirme ma théorie sur le lien entre la perversion judaïque de la société et la création du protestantisme.

     

    • #1336574

      Personnellement , je suis convaincu de l’influence si ce n’est de la participation à la création , en tous cas du rôle d’argentiers pour ces sectes franc-maçonnes qui vont prendre le pouvoir politique en France en 1789 et expatrier mondialement leur système , devenu l’ultime référence planétaire en la matière .
      toutefois à la même époque , la distance prise avec les dogmes de l’église catholique par les protestants et leur influence intellectuelle et sociale " libertaires" par certains côtés , les amènent inéluctablement vers la F.M , les deux ont un seul ennemi authentifié : la catholicité !


  • #1336142

    On en redemande ! :-) Excellente recrue !


  • #1336157

    C’est marrant comme on a toujours tendance à « mystifier » le passé. Jacques Bainville dit dans son Histoire de France :



    (...) La littérature emporta les esprits vers des temps moins vulgaires. Le Moyen Âge lui-même a eu la nostalgie d’un passé qui ne semblait pas prosaïque et qui l’avait été pareillement. Ce fut la belle époque des chansons de geste et des romans de chevalerie. Le siècle de Saladin et de Lusignan, celui qui a vu Baudouin empereur de Constantinople, a paru plat aux contemporains. Ils se sont réfugiés, pour rêver, auprès de Lancelot du Lac et des chevaliers de la Table Ronde. Il faudra quatre cents ans pour qu’à son tour, fuyant son siècle, celui de la Renaissance, le Tasse découvre la poésie des croisades.



    Pourtant les gens étaient pareils à l’époque. Lisez deux ou trois poèmes de Villon et c’est comme si vous retourniez 600 ans en arrière ! :))

     

  • Génialissime conférience, ça fait plaisir de découvrir de nouveaux Historiens dans la trempe de Madame Sigaut, tout un travail de réHistoriens !
    Immensément intéressant et trés actuels, on retrouve tout ce Charme et cette Qualité qui nous ai volé.


  • #1336395
    le 02/12/2015 par Monsieur Michu
    La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

    Pour la découverte des indes (occidentales) par Christophe Colomb : le problème n’était pas la quantité de vivres, mais le scorbut par carence prolongée de vitamine C .
    Le scorbut débute à la 4éme semaine, il était sans remède car on était au début des grands voyages loin des côtes.
    La traversé de l’atlantique seul, lui a pris 4 semaines à 15 km/h de moyenne.
    Le chemin à faire pour aller en inde, la vraie, en passant par l’Ouest est le triple de la traversée de l’atlantique. Donc trois mois, toujours à 15 km/h de moyenne.
    Donc trois fois le temps de mourir de façon lente et douloureuse, d’une maladie dégradante et invalidante, et au final mortelle.
    Etes-vous prêt à y emmener 3 bateaux, et leur tout leurs équipages ?
    On a dû dire à Colomb : Allez voir, allez voir, mais aux premiers symptômes du scorbut, rebroussez chemin.


  • #1336403

    Superbe conférence. Merci.
    Brillante cette Claire.


  • #1336406

    L’auteur démystifiant le droit de cuissage est Alain Boureau auteur du Le Droit de cuissage. Histoire de la fabrication d’un mythe (XIIIe-XXe siècle).


  • #1336424
    le 02/12/2015 par francois guyot
    La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

    magnifique conférence ! pour comprendre le moyen age , il faut connaitre ce qu’était réellement la religion catholique , le christ était partout . Une époque merveilleuse et pleine d’humanité . Encore merci a Claire et a E&R.


  • #1336429

    C’est une jubilation que de vous entendre raconter notre merveilleux passé. Aah si seulement j’avais eu un prof d’histoire tel que vous ou Marion Sigaut....
    En tout cas merci beaucoup et au plaisir, à l’immense plaisir, de vous entendre à nouveau et peut-être, je l’espère, vous lire aussi. Mille mercis


  • C’était super comme conférence.
    Je pourrai l’écouter des heures !

    J’ai adoré le passage où elle rappelle que les romains avaient des esclaves. Clairement à l’école on ne nous a jamais mis l’accent là dessus. C’est plus au niveau du détail insignifiant.

    Il passe à des fois quand même des émissions sur les fausses croyances sur le moyen age. Par exemple au niveau des congés. En fait avec toutes les fêtes religieuses il s’avère qu’au moyen age les paysans avaient autant voir plus de congés que nous ^^

    Il y a aussi l’histoire des gaulois, ils ne mangeaient pas plus de sangliers que maintenant. Ils avaient déjà des animaux d’élevage. Ils avaient des champs, une noblesse, des assemblées, etc... Il y avait même des mines, des villes.
    Par contre c’est vrai qu’ils buvaient des quantités importantes de vin !

    Apparemment l’histoire a été instrumentalisée en faisant passer les gaulois pour des sauvages indisciplinés qui ont été civilisés par les romains, pour qu’à une époque le peuple ait une bonne opinion du colonialisme.


  • #1336595

    Excellente conférence. Merci à Claire Colombi pour son travail.

    Néanmoins, petite remarque : si les chimistes qui ont recréé la poudre à canon n’ont pas voulu en faire usage, comment se fait-il que des bombardes, couleuvrines, arquebuses font leur apparition sur les champs de bataille à la fin du XIVe siècle ?

    Un étudiant en histoire médiévale

     

    • #1336698
      le 03/12/2015 par Ulfberht (Mansur)
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      Au début du XIVe siècle en Europe en fait.


    • #1336748
      le 03/12/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      @ Eduen

      La réponse à votre question (pertinente parce qu’essentielle en réalité) est simple, mais vous devrez la trouver par vous-même.
      Sachez déjà qu’elle se trouve dans la nature profonde de l’Eglise authentique. La seule autorité qui vaille a accordé un sursis à l’humanité... et celui-ci s’est achevé à la période charnière du XIIème siècle, redémarrage d’une "œuvre" satanique et sataniste dont nous sommes proches de l’accomplissement aujourd’hui.
      Il y a toujours un peu d’inertie entre la fin d’une époque et les manifestations de la suivante...


    • #1336987
      le 03/12/2015 par Claire Colombi
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      Pour qu’une nouvelle technologie complexe se développe, il faut qu’il y ai un investissement et une volonté politique.

      Des inventions techniques de la fin du moyen-âge ne vont commencer à être produite de manière plus industrielles au début de l’époque moderne, car l’investissement est rendu possible par les banques et les compagnies financières et la volonté politique des états naissants est forte . Tout ceci étant également rendu possible car des "verrous mentaux" ont sauté.

      L’arbalète est un bon exemple également, frappé d’anathème au concile de Latran II par le pape, méprisé par les chevaliers qui la considère comme une arme de lâche, elle est peu utilisée. Plusieurs rois n’ont pas respectés ces interdictions, mais l’on voit beaucoup de batailles ou les arbalétriers sont des mercenaires et non pas des chevaliers ou des soldats du pays. Mais l’époque moderne va moins s’embarrasser de ces considérations. L’immense fortune des Medicis s’est en grande partie forgée sur la vente d’armes. On s’est mis à faire sur la place publique des choses qui existaient depuis toujours mais "plus artisanalement" et plus cachés.


  • Le quattrocento n’est pas le XIVe siècle mais le XVe siècle.

     

    • #1336947
      le 03/12/2015 par Claire Colombi
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      Tout à fait ; les siècles italiens ne sont pas en n+1 comme nous, 1400 c’est XV eme siècle en france.
      Les italiens c’est plus simple, 1300 : trecento,1400 : quatrocento etc

      J’ai relu mes notes, elles étaient corrects, je me suis emmêlée les pinceaux… l’oral est un exercice difficile.


    • ce qui est surtout intéressant c’est de se demander pourquoi il n’y a pas "mille" car 1400 ou 1500 c’est "mille quattrocento" ou "mille cinquecento" ?

      Ce « lapsus » apporte quand même de l’eau (bénite) au moulin récentiste qui dénonce en gros 1000 ans rajoutés au moyen-âge par l’église (romaine) …
      après la catastrophe de la chute d’une astéroïde (volcans, explosion des océans, déluges de boue, nuages de poussières et de cendres, glaciation de toute la planète, hécatombe humaine ! ça dure des mois ? des années ? des siècles ?) sur l’Empire (qui sinon serait encore là !?!)
      … pour restaurer le pouvoir esclavagiste (on y est toujours …) !

      C’est une thèse des plus cohérente et éclairante !
      voir par exemple le livre de François de Sarre « Mais où est donc passé le Moyen Âge ?
      qui ouvre sur l’examen, photos à l’appui, du palais de Dioclétien à Split contenant un morceau de la Renaissance collé dessus sans transition aucune : ÉDIFIANT !!!
      même style ! mêmes techniques architecturales ! Même matériaux ! Tout pareil !! et y’aurait 1000 ans entre les 2 ! comme gober ça !


    • "Tout à fait ; les siècles italiens ne sont pas en n+1 comme nous, 1400 c’est XV eme siècle en france."Tiens cela me fait penser a quelque chose je n’ai jamais compris pourquoi on comptait pas comme en maths.En effet,on commence a compter à partir de zéro normalement donc de 0 à 99 cela devrait être zerotième siècle quand vous arrivez à 1000 à 1099 c’est le dixième siècle si on fait comme cela ,ce qui compte surtout c’est de montrer un ordre de succession cela ne serait pas absurde de faire comme cela... En faite le problème c’est qu’il y a pas d’année zéro ce qui fait que l’an 1 c’est la première année et donc on applique cette logique pour les siècles ce qui décale tout avec le truc que je dis quand un siècle commence par exemple 1600 tout de suite on dirait on commence le seizième siècle en résumé [1600 ;1699] ce serait le seizième et il suffirait de regardé les deux premiers chiffre pour savoir le siècle avec [100 ;199] c’est le premier siècle etc...ouai bon peut être que je vais trop loin aussi.


  • #1336833

    Carl Gustave Jung etait a la pointe de ce combat de rehabilitation.
    Son travail l’a amene a etudier l’Alchimie en tant que precurseur de la psychologie de l’inconscient...
    Il l’a paye tres cher :
    Tout son travail scientifique a ete ostracise
    Ses decouvertes passees sous silence
    Les francs macons preferant mettre en avant la psychanalyse talmudique de S.Freud.


  • #1336907

    C’est beau une femme intelligente. Beau et rare.

     

    • #1338208

      C’est une boutade ?
      Sans humour, elle manque d’élégance.

      "Ah non ! C’est un peu court jeune homme !
      On pouvait dire ... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme...
      En variant le ton, —par exemple, tenez :
      Agressif : « moi, monsieur, si ... etc ..."

      Mais vous n’avez pas l’esprit d’ Edmond Rostand (Cyrano de Bergerac).
      Faites mieux la prochaine fois.
      C. Colombani est une de nombreuses médiévistes distinguées (Régine Pernoud, Jeanne Bourin, Rose Rigaud ...)


  • Merci !!!
    C’est un sujet très riche, plus vaste et actuel que son intérêt historique ; vision de l’homme et de la société qui porte un autre but, vision du monde et une autre valeur humaine, à considérer dans une connaissance plus profonde des castes et hiérarchie morale et savante, c’est cette période d’application d’un principe unitaire et universelle qui est (ou était) le socle de la civilisation et comme on est sur E&R..l’échange extrêmement fructueux avec le monde musulman (au delà des concurrences de conquêtes) qui partage le même intérêt pour la gnose et la connaissance en général


  • #1337156

    J’aurais besoin de savoir ce qui fait dire à Madame Colombi que Giordano Bruno est mort tranquillement dans son lit. J’ai pu trouvé mention d’un historien disant qu’on ne pouvait être sûr de sa mort sur le bûcher faute de preuve parvenue jusqu’à nous, mais cela aurait été confirmé par la suite.

     

    • #1337236
      le 04/12/2015 par Claire Colombi
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      Voici la source
      http://www.biblisem.net/etudes/desd...

      Si on résume, la mort de G. Bruno au bûcher n’aurait laissé aucune trace dans les écrits des contemporains, notamment les courriers de chancellerie, de diplomates etc...

      Alors que la mort de Vanini quelques années plus tard, à Toulouse, condamné par des juges laïcs, a été abondamment commentée et l’on dispose de courriers qui s’en font le relai à travers l’Europe, et toutes ses chancelleries. Comment un bûcher en plein de cœur de Rome, peut il passer inaperçu ?


  • les remises en cause des poncifs de la propagande historique (en gros tout est faux !) sont toujours bien venus ! perso je m’intéresse depuis peu au récentisme qui me paraît très solidement argumenté !
    et ce que j’en retire entre autre c’est que sur la période Antiquité/Moyen âge on a 3 FOIS RIEN COMME "ARCHIVES" (comme ça été dit dans la conférence à un moment,que des textes administratifs et des jugements de procès : le pouvoir le fric !) et les RESTES ARCHÉOLOGIQUES ne correspondent EN RIEN aux textes (beaucoup de faux écrits à posteriori) qu’il soient religieux ou autres !

    On manque dans cette conférence d’un peu de préoccupations sur cette question fondamentale : sur quelle base peut-on affirmer ceci ou cela À LA PLACE de la version officielle ? c’est ça qui nous intéresse avant tout !

    Sinon je ne connais aucune équation en science physique qui contienne une masse au carré !!! je pense qu’il s’agissait de la formule de l’énergie cinétique (difficile à écrire ici : 1/2 de la masse multipliée par la vitesse au carré) si on ne comprend pas cette formule vaut mieux s’abstenir d’en parler … face aux brouillages de la propagande soyons très précis !

     

    • #1337263
      le 04/12/2015 par Claire Colombi
      La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

      Effectivement monsieur je reconnais bien là un récentiste :



      les remises en cause des poncifs de la propagande historique (en gros tout est faux !)



      Stratagème N 1 de la dialectique éristique selon schopenhauer : 1 – EXAGÉRER : Étirer l’affirmation de l’adversaire au delà de ses limites naturelles, l’interpréter de la façon la plus générale possible.
      Tout ce que je dis dans cette conférence je l’ai trouvé dans des livres, le mensonge est dans les manuels scolaires et la télévision. Dès qu’on éteint celle ci et que l’on se rend en bibliothèque, l’on trouve la vérité.



      On manque dans cette conférence d’un peu de préoccupations sur cette question fondamentale : sur quelle base peut-on affirmer ceci ou cela À LA PLACE de la version officielle ?




      Plusieurs choses en fait : les sources manuscrites, le travail des historiens qui nous on précédé, et la connaissance des enjeux de l’époque, parce qu’un protestant, un jésuites ou un franc-maçon qui donne sa vision du monde et de l’histoire, cela donne des choses différentes.



      Sinon je ne connais aucune équation en science physique qui contienne une masse au carré !!! je pense qu’il s’agissait de la formule de l’énergie cinétique (difficile à écrire ici : 1/2 de la masse multipliée par la vitesse au carré) si on ne comprend pas cette formule vaut mieux s’abstenir d’en parler … face aux brouillages de la propagande soyons très précis !



      dialectique éristique principe 29 : faire diversion et 34 insister le point qu’on détourne.

      On n’ en a rien à faire de l’équation, le point que je mettait en lumière c’est justement que la physique et la science tel qu’on l’entend aujourd’hui n’était pas en jeu dans la controverse. c’ est l’idée de la "vis viva" et des objet animés ou inanimés. La physique ne peut être détaché de la métaphysique. C’est à ce moment là qu’on a remplacé Dieu qui procède de toute chose par le grand architecte de l’Univers qui ne fait que bouger des corps par force extérieur.

      Tel un pharisien vous filtrez le moustique et laissez passer le chameau... Effectivement ce n’est pas la masse qui doit être multiplié mais la vitesse. Je vous demande de me pardonner pour cette erreur et cette imprécision. Je travaillerai ce point précis pour une prochaine intervention.

      La vrai différence doit être fait entre ceux qui se trompe et ceux qui nous trompe.


    • dommage de se référer à Schopenhauer qui est un horrible individu (une vraie ordure) qui désignait de sa fenêtre à la police en 1848 les ouvriers à tirer comme des lapins !
      donc je me passerai de ses conseils pour "avoir toujours raison" ! là n’est pas du tout mon propos !!! quand même dommage de prendre un tel BIAIS pour répondre !

      je pense d’autre part qu’il est hélas EXACT que TOUT SOIT FAUX EN HISTOIRE OFFICIELLE !! car celle-ci est fabriquée non pour la vérité mais pour asseoir un pouvoir de classe une fois qu’il est déjà en place !!
      perso je ne recherche et ne m’intéresse qu’a la VÉRITÉ aux PREUVES (je suis scientifique sciences dures) la vérité comme chacun sait est révolutionnaire (anti société de classe et anti récits édifiants !)


  • #1337461
    le 04/12/2015 par Ius Sanguinis
    La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

    Ce n’est pas parce que les uns mentent que les autres sont dans le vrai obligatoirement. Anti-république ce n’est pas forcement monarchie héréditaire (et chrétienne de surcroit) !
    Pourquoi les Jeux Olympiques furent abolis pendant plus de mille ans ?
    Pourquoi la secte sémite qui devint plus tard Religion officielle n’eut de cesse de calomnier et insulter les croyances de nos ancêtres en les qualifiant de païennes (paganus-paysan) ?
    N’aurait-on pu facilement éviter le Protestantisme (et le Judaïsme, qui serait reste dans son terrier comme beaucoup de sectes de l’époque chez ces peuples intrinsèquement fanatiques )en n’ayant pas eu le Christianisme tout court ?
    (Première idéologie universaliste, prosélyte, anti-race et anti-sang par excellence)
    (remarquons que déjà l’étranger était plus concentré dans les villes, cloaques de toujours, dans tout les sens du terme)
    Il ne faudrait pas mieux organiser plutôt des débats avec des contradicteurs sérieux ?


  • Le quattro cento, c’est le xvè siécle en français.


  • #1338669
    le 06/12/2015 par invitedecommande
    La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

    Quelles sont les références des musiques (surtout celle de la fin) ? J’aimerais en trouver des enregistrements.

    Merci.


  • #1338690
    le 06/12/2015 par Chevalier Lefebvriste...
    La fabrication de la légende noire du Moyen Âge

    Je vais enregistrer cette conférence pour mes enfants (3 ,2 garçons, 1 fille) que plus tard ils puissent la voir !
    Mille mercis mademoiselle C.Colombi...
    Que de grâce dans votre explication !
    La France rayonne par votre verbe !


  • #1345495

    Ma fille (12 ans) était en cours d’Histoire aujourd’hui, dans un lycée français en Espagne. Elle m’a envoyé un sms pour m’informer qu’elle étudiait le Moyen-Age... en regardant les "Visiteurs".


Commentaires suivants