Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Mur pour la paix, un monument aussi grotesque que révélateur

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

En vous promenant du coté du Champ-de-Mars à Paris, vers son extrémité coté École militaire, vous trouvez un amas d’acier inox et de verre qui vous fera sans doute penser à l’architecture austère des gares TGV de province construites pendant les années 90. Quelle est donc cette drôlerie posée ainsi en vrac, en plein cœur symbolique de la capitale ? Et bien il s’agit du « fameux » Mur pour la paix.

Ah ! La paix ! L’effigie de notre modernité démocratique. Porteur des valeurs des « droits de l’homme » et plein d’« universalité » – c’est là sa définition officielle –, le monument est recouvert du mot « paix » écrit en 49 langues. Sa présence fait cependant l’objet de nombreuses controverses depuis sa mise en place en 2000. En effet, le mur nuirait à la perspective Champ-de-Mars-Tour Eiffel-Trocadéro. Des associations de riverains ont monté des actions en justice et des pétitions, avec à leur tête Rachida Dati [1], qui ferait vraiment n’importe quoi pour faire parler d’elle dans les milieux politiques à Paris.

Il faut savoir que le mur était censé rester trois mois. Mais, par un mystère administratif total, le voila toujours fièrement dressé, treize ans plus tard ! Une situation si aberrante qu’un ouvrage lui a été dédiée, en 2008 [2]. On y parle du mur comme d’un « ovni juridique ».

Mais qui donc a construit ce truc et pourquoi est-il toujours en place ? Il s’agit en fait de l’œuvre de Jean-Michel Wilmotte et surtout de Clara Halter, cette dernière étant soutenue par son mari, l’inénarrable Aaron « Marek » Halter.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce fameux écrivain, très reconnu visiblement puisqu’il a accueilli de nombreuses personnalités, dont le premier ministre Jean-Marc Ayrault (!) chez lui [3] pour le nouvel an juif en septembre dernier, Marek Halter est réputé pour son goût prononcé pour l’affabulation. Ses coups d’éclats médiatiques et ses mensonges pittoresques, allant de sa jeunesse dans le ghetto de Varsovie (à des dates auxquelles le ghetto n’existait pas) jusqu’à ses rencontres secrètes avec Jean-Paul II et Arafat, que tout le monde assure être purement fictives, défraient la chronique depuis des décennies [4].

Si le mur est présenté comme « universel », il faut savoir, des mots de sa créatrice elle-même et de sa description officielle, qu’il a été « inspiré du mur des Lamentations ». Oui, le fameux mur supportant l’esplanade du Temple de Salomon, ce lieu saint israélite, près duquel, notons-le, on exécute parfois des cérémonies d’hommage aux soldats de Tsahal tombés au combat [5].

Voila qui explique pourquoi les fréquents actes de vandalisme que subit l’œuvre, expression rigoureusement habituelle de la délinquance urbaine dont nos élites se moquent en général tout à fait, sont qualifiés d’« actes racistes » par les organisations de défense du mur et des hautes personnalités politiques.

Entre ces dégradations qui « lui ont déjà couté au moins 27 000 euros » et les démarches judiciaires voulant le faire disparaitre, Marek Halter connait bien des difficultés pour conserver son mur Shalom. Heureusement il peut compter sur le soutien officiel d’un grand nombre de personnalités communautaires et politiques, dont la liste est très, vraiment très éloquente [6].

En résumé, on a donc affaire à une œuvre « universelle » faite par des juifs, inspirée par un monument sacré juif et soutenu par des personnalités juives. Aux coté de nombreux membres du gouvernement, dans la liste de soutien, on trouve Vincent Peillon en personne. Une question nous vient alors : Monsieur Peillon, quid de votre fameuse laïcité ?

Peut-être que le Champ-de-Mars, ce cœur symbolique de la France, fait figure d’exception. On se souviendra de la célébration d’Hanoucca en décembre dernier [7]. À cette occasion, le champ de Mars avait été illuminé par un gigantesque chandelier à neuf branches, symbole propre à cette fête célébrant la victoire juive, et donc la survie de leur identité culturelle, contre l’assimilation au IIe siècle avant J.-C...

Mais qu’on ne s’inquiète pas, par ailleurs, tout reste en ordre ! Quand le diocèse de Paris avait voulu organiser une modeste crèche sur les Champs-Élysées, la mairie s’était montrée très réticente, avait d’ailleurs refusé, puis, au final, Bertrand Delanoë avait consenti, en posant fermement ses conditions : il était primordial que l’événement restât discret et certifié laïc [8]. Eh oui ! On ne rigole pas avec les principes de la République !

Pour des œuvres véritablement au service de la paix,
rendez-vous sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #547868

    Tout le monde veut le casser ce truc la, a chaque fois que tu passe devant y’a toujours un carreau casser.


  • #547873

    Eh bé, qu’est-ce que la civilisation recule !

    Nous avions déjà les Murs pour Paixtarades d’autos.


  • Si on les laisse faire, ils édifieront une gigantesque statue de Ben Gourion en plein centre de Paris. Cela doit cesser. Maintenant.

     

    • Ben Gourion peut-être. Mais pourquoi se gêner ? plutôt Moshe Dayan, ce n’est pas impossible. Car au royaume des aveugles, les borgnes...


    • Ah ! Ah ! Ah !....Tu ne saurais si bien dire, "Enculade" car ils ont réussi à nommer "ben gourion", un petit bout ! (si j’ose dire) du quai, entre le pont d’Iéna et le pont de l’Alma : au début il y avait même une voiture de flics, presque 24h/24, postée en embuscade, pour empêcher les chiens de compisser la plaque, j’imagine !

      P.S. pour "mémoîre" !, c’est à deux pas du mur provisoire, qui est toujours là, à bousiller la vue, 13 ans après son érection ! Et pour une fois, je vais dire du bien de la petite Rachida, qui a pourtant été parachutée maire de l’arrondissement par Nico-plus-menteur-que-moi-tu-meurs : elle a tout fait pour que l’on débarrasse cette horreur, en foutant tout ça, un matin, dans une benne-à-ordures....mais sauf erreur de ma part, ses actions devant les tribunaux, sont toujours restées sans succès, pour l’instant en tout cas. Pourvu que ça change, un jour !

      Et depuis que j’ai appris cela, Rachida m’est devenue un tantînet sympathique. Elle n’est pas si mal, cette petite !


  • @Zéklon B.

    On dirait le Mur des Cons...


  • moi je pensais que c’était un abris de bus !!!


  • construisons alors une Mecque miniature et aussi une petite grotte de Lourdes juste à côté !!! au nom de l’égalité des cultes !! on verra bien comment ça se passe !!
    laïcité quand tu nous tiens !!!

     

    • Mieux encore : construisons un "mur des quenelles" (ou désignons un mur existant qui s’y prête), où les pellerins pourraient en "glisser une" dans les espaces situés entre les pierres.


    • TRès bon, le "Mur des Quenelles", mais où ? Il faudrait trouver un lieu à Paris où une agression du Bétar a été repoussée. Ou peut-être un mur du cimetière de Carpentras ? A vous.


    • Pourquoi ne pas demander à Dieudo d’aménager , au Théatre de la main d’or, une petite section de mur de parpaing donnant sur l’extérieur, et comportant, entre certains blocs, des espaces juste assez large pour pouvoir y glisser une feuille de papier contenant une suggestion de quenelle à l’attention du maitre ?

      Face au mur, le fan de Dieudo pourrait aussi faire une petite prière pour favoriser la réalisation de la quenelle qu’il vient de suggéré, ou en remerciement d’une quenelle réalisé.

      En y ajoutant un écriteau "Ouvert à toutes les religions", ça serait un exemple de d’ouverture et de main tendue !


  • Le lien (7) concernant le chandelier de Hanouccah est mort, c’est dommage, cela m’aurait intéressé

     

  • est ce que le mot paix y est inscrit en lybien, en syrien et c.... ?


  • "Pour ce qui ne connaisse pas ce fameux écrivain"

    Pardon ?


  • Ca ressemble aux chiottes qu’il y a sur les aires d’autoroute. :)

     

  • Le mur du con. quoi.


  • L’art contemporain n’est qu’un prétexte qui permet à des francs macs de pomper des millions sans compétences, sans talents et sans rien foutre.

    Si vous faites un sondage dans une école élémentaire pour savoir si ce truc est beau ou laid, 100 pour 100 des enfants vous diront que c’est "pas beau."

    Or l’art sans la beauté c’est comme la littérature sans la vérité : c’est de la merde.

    La vérité sort de la bouche des enfants.

     

    • Je pense que tu vises juste nombre d ’ "oeuvres" contemporaines n ont en réalité aucune valeur intrinsèque... Travaillant dans le BTP j observe egalement les gaspillages dans l attribution des marchés, a des "responsables" sortis d ecoles, inexpérimentés et n ayant aucune notion du concret... Des vendeurs de vent sans aucune légitimité que celle que les puissants leurs conferent pour pouvoir operer sereinement et sans se salir...


  • Réjouissons-nous : Paris sera une Préfecture du Nouvel Ordre Mondial ! Je craignais quelque chose de moins bon mais je suis peut-être un peu naïf


  • #548041

    Il faut savoir que le mur était censé rester trois mois. Mais, par un mystère administratif total, le voila toujours fièrement dressé, treize ans plus tard ! Une situation si aberrante qu’un ouvrage lui a été dédiée, en 2008 [2]. On y parle du mur comme d’un « ovni juridique ».



    Il n’y a pas que cette oeuvre qui est abusivement protégée par les politiques de protections du patrimoine (qui laissent en même temps des châteaux ou des églises séculaires être rasées par des oligarques russes, qataries ou juste par les municipalités).
    Les colonnes de Buren : Daniel Buren avait proclamé haut & fort qu’il s’agissait d’une oeuvre d’art qui prendrait tout son sens avec les dégradations dues au temps, que c’était de l’art dit éphémère ... Hé ! Bien ! La municipalité claque des fortunes à les nettoyer & à les entretenir sans cesse.


  • ... Quelque part je vais finir par penser qu’un certain Vincent R... a parfaitement raison : si nous laissons cette nécrose organisée nous envahir aussi culturellement, avec leurs chandeliers, fêtes à la con et autres débilités en tout genre, c’est probablement que nous sommes vraiment trop bourrins.
    Je rappelle que la France, bien que laïque, est de culture "chrétienne" et qu’il est pitoyable de devoir supplier les communautés de tout poil pour avoir la permission de fêter Noel (par exemple) comme bon nous semble. .
    Pour ce qui est de ce mur : Pretez moi un bulldozer et je règle ça en 2 minutes... lol


  • ils aiment bien les murs nos gouvernants sionistes,normal ce sont des maçons ; murs des lamentations, mur de protection entourant Israël, mur des cons, mur de la paix (guerre plutôt). On dirait un check-point, le passage contrôlé d’un corridor de sécurité.

     

    • On peut penser ce qu’on veut des franc-maçons mais en architecture ça leur arrive d’etre vraiment brillant, la pyramide du Louvre est magnifique et c’est loin d’etre la seule construction maçonnique remarquable à Paris.
      Il y a surement de quoi faire un guide des constructions maçonnique à Paris


  • ça me fait penser à un péage


  • Moi, j’y vois un "petit échantillon" du nouveau mur de la honte construit en Israel pour séparer les communautés juives et palestiniennes. Oui, c’est bien ça le mur la "Paix" !


  • #548258

    Petit rappel :

    Ce mur a été construit sans permis de construire et la structure est moche et n’a rien à faire dans le centre historique !!!
    Rachida Dati a essayé de le faire bouger (la seule chose de bien qu’elle ait fait), mais le tribunal l’a condamné !!!!

    Les francais sont obligés de se taper cette mocheté de monument. Au moins, pour le caca de BHL, on est libre de l’acheter, mais là on le visite de force. En tout ca, j’espère bien qu’il sera saccagé !!!

    Ironie du sort : le mur, fait par un sioniste, ne contient pas le mot paix en hebreux !!!

     

    • Alors ça c’est incroyable mais vrai !!! Je suis allé vérifier le descriptif, le mot paix n’y figure pas en hébreux. Bien vu camarade Gaulliste !!
      Et venant de clara, marek et la clique ce n’est pas de l’ironie mais bien un sort !
      Le cynisme pur ce truc, cet "ovni juridique", moche et imposé. Vous le verrez même s’il faut y être tiré par la tignasse, hein ?
      Tous en paix, passifs, pacifistes. Les proies idéales, rêvées, formatées, mind-contrôlées par et pour le clic-cloaque belliciste. Le seul à n’avoir pas dit et inscrit paix.


  • Il n’y a pas de paix ou salut collectif, c’est une croyance des médiocres et des paresseux.


  • J’imagine nos enfants ou petits enfants,quand ils se retourneront sur ce que nous avons laisse faire de ce pays,de son identité,de sa singularité....toues ces conneries aberrantes me font gerber....nos gouvernants sont des mauvais,nuls, incapables et malhonnêtes, le peuple de France trop endormit et a découvert....même notre seul salut qu’est la culture est gangrené par le système éducatif merdique qui est incapable d’inculquer des valeurs à nos enfants.....ok ok je ne suis pas positif mais......regardez ce pays partir en vrille les gars !!!!quand même.....

     

    • Tout à fait ... Parce que nous , les "anciens", notre malheur c’est que nous sommes à la croisée de deux mondes .
      Nous avons connu l’ancien :
      celui de la France libre ,indépendante, fière, laborieuse, instruite, propre, entretenue, respectueuse, chrétienne mono ethnique, enracinée ... etc

      Et nous avons vu arriver le nouveau , son exact contraire :
      celui de la France occupée, soumise, honteuse, improductive, inculte, sale, polluée (tagguée, immondices partout ...) à l’abandon, sauvage, anti chrétienne, pervertie, multi ethnique, déracinée ...etc

      La nouvelle génération ne peut meme pas s’imaginer ce que peut etre un pays libre et indépendant car elle n’a connu que la soumission, la médiocrité, le métissage , la crise . Donc ils ne sont pas choqués par l’étendue des dégâts : c’est le principe de la grenouille qu’on fait cuire à petit feu .

      Nos maitres modifient les populations et leur état d’esprit (abrutissement, aveuglement et donc soumission) sur plusieurs générations .


  • Le mur de la paix avec un Sarkosi et un Hollande qui font des guerres pratiquement tous les ans c’est risible

     

    • En plus un mur c’est un truc pour enfermer les gens et les diviser.
      Vraiment un symbole de merde donc.

      Ils auraient pu faire une fontaine, planter un arbre, suspendre une cloche, mettre un lampion ou reproduire une colombe sous forme de statue. Ben non, le premier truc qui leur vient à l’esprit aux mecs c’est de faire un mur. C’est révélateur de la cause qu’ils défendent vraiment.


  • Mur,truelle,tablier,ils adorent ça les élites,mais c’est pas la France de Louis XIV,Rousseau,Balzac,Céline,De Gaulle......


  • Pour la petite histoire, la tour Eiffel symbolise elle aussi la paix c’est pourquoi elle a été implanté au bout du champs de Mars qui symbolise la guerre... au bout de la guerre il y a toujours la paix !
    La tour Eiffel a un peu plus de classe que la PAX Judaica... quand meme !


  • Nos maîtres peuvent nommer leur actions, constructions ou nominations autant qu’ils veulent pour maintenir illusion à l’inverse de ce qui est la réalité si ils le veulent, car nous ne sommes pas dupe de cette laideur architecturale, proportionnelle au mensonge qu’elle est supposée représenter.


  • Pour moi on dirait un toilette publique sans toilette dedans ,c’est bête à dire mais c’est donc simplement quelque chose qui ne sert à rien et qui est en plus horrible.

    PS : merci de laisser vos poubelles devant la porte de chez vous et de ne pas les jeter dans les parcs.


  • Signez la pétition pour le démontage du mur de la paix ici :

    http://www.mairie07.paris.fr/mairie...

     

  • Plus le monde évolue, donc, plus on s’améliore et allons donc vers le mieux si on suit la théorie de l’évolution telle que les adeptes invétérés nous la répète et nous la vende depuis longtemps comme quelque chose de certains et que l’on ne peu pas remettre en question. Et donc si on est censé se perfectionner, l’art devrait suivre avec ; et au contraire plus on avance dans le temps et plus c’est moche, froid, contre spirituel et empêchant toute transcendance car le divin n’y est plus.


  • on dirait un check -point !

     

  • Il y en a qui font tomber des murs pour la paix, d’autres en construisent 11 ans après pour le même motif.

    Dieudonné devrait leur expliquer la notion du mur, dans son dernier spectacle.

    Ce qui me fait rire, c’est qu’Halter s’est "inspirée" du mur des Lamentations pour faire un ... mur.
    Comme si pour faire un mur, on devait s’inspirer d’un autre mur ! Un mur est mur, si on s’en inspire, c’est pour sa symbolique, pas autre chose.

    En tout cas, on peut dire qu’ils ont réussi leur mur, celui qui entoure Gaza avec des barbelés dessus. C’est sûrement ça pour eux la paix.


  • ya pleind de mur en israel ... cela inspire forcemment ... la paix avec qui ? pourquoi ? aucun sens


  • Le mur de la paix... sur le champs de Mars face à l’Ecole militaire et à (l’immonde) Joffre ! les frères trois points adoooooorent ce genre de subtile symbolique pour adolescent.

    Vous pousserez votre ballade jusqu’au milieu du champs de Mars ou se trouve d’ailleurs un temple maçonnique construit pour célébrer le centenaire de la décébration française et la fête de la fédération. Cette immense messe sacrilège a été donnée au grand architecte de l’univers et à la ripoublik, Talleyrand (le diable boiteux) officiait alors sous le regard enthousiaste de la Fayotte comme grand ordonnateur.

    Les jardins de Paris sont d’ailleurs quasi systématiquement des terrains de jeux pour nos amis à truelle. Le parc Monceau est un exemple du genre. La nuit venue et les grilles closes, des tenues fermées y ont souvent lieu où ces "joyeux crétins" (dixit Napoléon) viennent en gants blanc "raisonner" sur une symbolique métaphysiques stupide que le frère Hausmmann. : a bien voulu donner à l’architecture parisienne en 1860.

    Ainsi le mur de la paix est la pointe de l’épée. L’avenue d’Eylau la poignée, le Trocadéro la garde (avec les deux présidents américains pour protecteurs), l’esplanade et le Champs la lame qui se termine dans le Mur. Voici à quoi réfléchit Vincent Peillon durant ses longues soirées d’hiver. Pauvre France...


  • Et si des ingénieurs en démolition préparaient un plan pour déboulonné cette horreur, ceci dès l’annonce officiel que Fn est porté pour pouvoir lors des prochaine élection. Bon j’anticipe mais bon ! Imaginer, remplacer ça par une statue de 10 mètres représentation de la quenelle d’or !


  • ILS sont partout mais personne ne les voit.

    Les envahissants.


  • ça commence par un mur et ça finit en colonies.
    Sommes nous encore dans nos murs ?
    Quelle bande d’ emmurés !


Afficher les commentaires suivants