Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le camp national sous haute surveillance

Un "Rassemblement national juif" veille au g(r)ain antisémite

« Le renard est dans le poulailler, je répète, le renard est dans le poulailler » (Phrase possiblement de Radio Londres en 1943)

On aurait écrit ces titre et sous-titre il y a 10 ans, tout le monde aurait rigolé. Oui mais aujourd’hui, 1er décembre 2018, avec l’accélération de l’histoire que nous vivons, plus rien n’est impossible. Tout se voit, les masques tombent, les complots apparaissent, le pouvoir profond dégage le pouvoir visible pour prendre sa place et parler en son nom.

« Membre du Rassemblement national et ex-adjoint aux Finances du maire d’Hénin-Beaumont, Jean-Richard Sulzer lance le "Rassemblement national juif". "Un comité de vigilance" qui veut éviter que des personnes suspectes d’antisémitisme soient investies candidat RN aux élections. »

Quand on a vu qu’il y avait un Parlement juif dans le Parlement européen, on a tiqué. Qu’est-ce que les Israéliens font dans notre pré carré ? Ce n’est pas qu’on soit très amoureux du Parlement européen, qui a autant de pouvoir qu’une passoire trouée dans les buts de l’équipe d’Angleterre, mais l’intrusion d’intérêts extra-européens pose problème. On veut bien que l’entité israélienne truque les votes du dernier concours européen de l’Eurovision, parce qu’on se fout un peu de la musique de merde pour intoxiqués du Système, mais quand ça touche à la politique, et à la politique profonde, on sort notre carton jaune.

 

PNG - 567.1 ko
Antisémitisme ! Penalty !

 

Le carton jaune, ce sont les « militants et sympathisants » sionistes du RN qui le tiennent, afin de tenir en respect les élus qui seraient tentés de ne pas penser national-sioniste. Voici l’explication de Jean-Richard Sulzer au magazine économique Challenges :

« C’est une association qui regroupe des élus, des militants et des sympathisants du Rassemblement national qui ont à cœur de sensibiliser les dirigeants du Rassemblement national au ressenti de la communauté juive au sein du parti. L’association compte une vingtaine de membres et a été officiellement créée en juin dernier. Nous avons aussi déposé le nom "Rassemblement national juif" auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi) afin de pouvoir l’utiliser dans d’éventuelles publications ou affiches. »

Le ressenti de la communauté juive, voilà un concept dont on n’a pas fini d’entendre parler. Il suffira que ce ressenti existe ou soit délivré médiatiquement pour qu’aussitôt, il faille le comprendre et s’y soumettre. Un ressenti, c’est pourtant tellement vague, tellement nébuleux, tellement sujet à interprétations. Par exemple, si un membre de cette association philanthropique ressent un ressenti négatif parce que tel élu RN a dit qu’il ne voulait pas relayer les ordres du CRIF, alors ce ressenti aura force de loi au sein du mouvement national. On propose d’ailleurs de le rebaptiser directement, pour qu’il y ait moins de malentendus, le Rassemblement national sioniste, le RNS.

Le deuxième morceau (gratuit) de l’interview de Sulzer montre que son association crifienne fonctionne comme un filtre interne, un filtre sioniste bien entendu. Quant à l’autorité de la présidente Marine Le Pen, autant dire qu’elle est totalement désavouée. On se demande comment ce Sulzer peut encore être dans le parti...

« Notre démarche est celle d’un soutien bienveillant mais vigilant au Rassemblement national. Depuis six mois, nous constatons l’arrivée dans les instances du parti et l’entourage de Marine Le Pen de personnalités qui nous inquiètent et, pour le dire clairement, qu’on soupçonne de penchants antisémites. La venue de Steve Bannon, le sulfureux ex-conseiller de Donald Trump, au congrès de Lille en mars n’était pas non plus un bon signal. Cela explique que plusieurs élus et militants du RN aient souhaité créer ce collectif qui agira comme un comité de vigilance. »

Attention, accrochez vos ceintures politiques, ça va tanguer :

« À titre personnel, je ne manque pas une occasion de rappeler à Marine Le Pen ma grande sensibilité sur le sujet, souvent avec une pointe d’ironie. Lorsqu’elle avait fustigé "les nomades" Jacques Attali et Daniel Cohn-Bendit au congrès de Lille, j’avais tweeté "les nomades seraient-ils tous bretons ?!". Et j’avais accueilli Steve Bannon avec ma kippa sur la tête. »

On a retrouvé une vidéo de Sulzer datant de 2017. Il est invité par Yves Thréard et démonte logiquement la tendance économique « Philippot », qui n’est pas vraiment sioniste :

 

 

Sulzer est un ancien conseiller de Jean-Pierre Soisson, président du conseil régional de Bourgogne, qui a eu le malheur de diriger la région pendant l’affaire Émile Louis, auteur de plusieurs meurtres de jeunes filles handicapées.
Évidemment, quand on écrit l’affaire Émile Louis, on ne donne pas les noms des commanditaires, car ce pauvre plouc de chauffeur de car enlevait ces innocentes d’abord pour les refourguer à des notables, parfois venus de loin, avant de les achever.
De la même façon, on pourrait appeler la tuerie du Bataclan l’affaire Abaaoud, cela permet de laisser les commanditaires (jamais retrouvés à part un vague drone US qui les aurait liquidés) dans l’ombre. Abaaoud et Louis étaient bien sûr coupables, et au premier degré. Les autres degrés, il faut les chercher ailleurs, et notre justice ne semble pas pressée de le faire. Ailleurs, ça peut être dangereux.

Pour en revenir à notre Sulzer, car là on a dérivé grave, l’entretien avec le journaliste du Figaro montre sans doute aucun la tendance pro-euro et pro-dette du monsieur Économie du FN (la vidéo date de 2017), même s’il se cache derrière une sortie éventuelle de l’euro, mais une sortie que le FN ne cherchera jamais à provoquer. Un petit lavage de mains qui en dit long sur la volonté réelle de souveraineté nationale...

On termine par un proverbe de circonstance (inutile de le chercher sur Google ou Qwant, il date du 01/12/2018) :

« Si tu ne vas pas à Yad Vashem, Yad Vashem viendra à toi »

Bonus

Sulzer explique son entrée au FN (en 2006) :

 

 

UN CV non conforme du bonhomme mais plus conforme au bonhomme figure sur un site moins connu mais plus précis que Wikipédia.

 


Non au national-sionisme !


 

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

Le nationalisme français qui tient bon
se trouve chez Kontre Kulture :

 

Se soumettre, c’est disparaître, voir sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2091431
    Le 1er décembre à 12:09 par rectificateur
    Le camp national sous haute surveillance

    "Rassemblement national juif", déjà, c’est contradictoire dans les termes... à moins bien sûr qu’il ne s’agisse purement et simplement de sionisme !

     

    Répondre à ce message

  • #2091432
    Le 1er décembre à 12:10 par destruc-sion
    Le camp national sous haute surveillance

    La doctrine du FN était jusqu’ici de rappeler que la nation ne reconnaît aucune communauté hormis la communauté nationale. S’il n’y a pas de réaction au sein du FN sur cette initiative antinationale, on pourra dire que c’est vraiment un coup fatal porté au camp nationaliste et une belle victoire de la communauté de lumière.

     

    Répondre à ce message

    • #2091464
      Le 1er décembre à 13:16 par rectificateur
      Le camp national sous haute surveillance

      "Victoire" des plus éphémères, croyez-moi, car là on ne peut plus taxer personne de "complotiste" ! À force de prendre les gens pour des cons, on les fait réfléchir...

       
  • #2091458
    Le 1er décembre à 13:09 par C’est drôle
    Le camp national sous haute surveillance

    En vérité je te le dis, Le Pen tu renieras le nom de tom père tois fois, avant que le coq ne se mette à chanter !

     

    Répondre à ce message

    • #2091829
      Le 2 décembre à 01:42 par A human of Zin
      Le camp national sous haute surveillance

      Son sentiment filial est resté de pierre.

      [Précision pour ceux qui n’ont pas reçu de catéchisme, ni eu la simple curiosité intellectuelle de lire le Nouveau Testament : ce sont les mots que Jésus adresse, peu avant sa capture sur le Mont des Oliviers, à Simon - appelé ultérieurement "Pierre", futur premier pape de l’Église.]

       
  • #2091462
    Le 1er décembre à 13:14 par Martial
    Le camp national sous haute surveillance

    Je rappelle que Bernard Bajolet, patron de la DGSI à l’époque, connaissait et connait toujours le nom des commanditaires du massacre du 13 novembre 2015, mais qu’il ne les a pas donné au juge d’instruction qui les lui demandait, "pour ne pas mettre en danger la source" . On est bien protégé !

     

    Répondre à ce message

    • #2091489
      Le 1er décembre à 13:59 par VIVACHAVEZ
      Le camp national sous haute surveillance

      De quoi vous plaignez vous ? Bernard Beaujolais est "bourré" de bonnes inten-sions.....

       
    • #2091722
      Le 1er décembre à 22:09 par syzygy
      Le camp national sous haute surveillance

      Bien sûr qu’il connaît les mandataires ! C’est facile. Les attentats sont revendiqués par Daesh. Daesh = mercenaires altanto-sionistes.
      Qui en UE peut organiser des atentats d’envergure sans se faire piquer pendant la préparation par la DGSI ou le BND (Service Secrets allemands) ? Mais oui, bon sang, mais c’est bien sûr le GLADIO = L’OTAN ! Et l’OTAN, dont le quartier général est à Bruxelles pas loin de Mollenbeck répond aux ordres de ... Washington ! Et là-bas, il y a un marais puant que l’on appelle le Deep State qui reçoit ses ordres des ... Néoconservateurs = sionistes ! CQFD
      Ce qui fait que Hollande et Valls étaient parfaitement au courant. Ils sont donc techniquement complices de crimes...

       
  • #2091517
    Le 1er décembre à 14:46 par Sion Dujambon
    Le camp national sous haute surveillance

    Le RN ? Ça me dit quelque chose... Ha oui ! Le parti de la copine à Goldnadel, c’est ça ?

     

    Répondre à ce message

  • #2091564
    Le 1er décembre à 16:25 par djou
    Le camp national sous haute surveillance

    Le renard est dans le poulailler et la quenelle est dans le four....

     

    Répondre à ce message

  • #2091601
    Le 1er décembre à 17:59 par Feu
    Le camp national sous haute surveillance

    Le FN est mort pour donner naissance au RN-J....

    Tout un symbole quand on sait que le FN représentait l’âme de la France !

    Au passage on comprend aisément qui voulait sa mort...

     

    Répondre à ce message

  • #2091608
    Le 1er décembre à 18:13 par Emmanuelle
    Le camp national sous haute surveillance

    Même Satan n’aura pas été aussi loin avec autant de commissaires et de gardiens du mensonge partout.

     

    Répondre à ce message

  • #2091629
    Le 1er décembre à 18:54 par LEAG
    Le camp national sous haute surveillance

    Soral l’a constamment répété, faire la moindre concession est absolument contre productif.

    Alors pourquoi Marine laisse t-elle faire ?

     

    Répondre à ce message

  • #2091669
    Le 1er décembre à 20:12 par bertin
    Le camp national sous haute surveillance

    Rassemblement National Juif,

    Imaginez Soral prononçant une telle formule,
    Et pourquoi une telle humiliation publique de Marine ?
    Est elle à ce point tenue qu’elle ne puisse réagir ?
    Va-t-elle danser à nouveau....
    Qu’en pense Papa ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents