Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le paradoxal soutien de la fausse gauche française à Hugo Chavez

Disons-le d’emblée, une partie de la « gauche » européiste et impérialiste française veut faire d’Hugo Chavez sa figure de proue, sa nouvelle estampe pour t-shirt d’antifas casseurs de nationalistes. Il est donc important de démontrer à ces stérilisateurs de figures révolutionnaires – ils ont neutralisé la figure du Che et veulent maintenant faire de même avec Chavez – que bien loin de leur appartenir, Hugo Chavez défendait des valeurs et des idées diamétralement opposées aux leurs et donc hautement révolutionnaires, y compris si elles se répandaient en France !

Il y aurait, selon cette « gauche » maastrichtienne récupératrice de révolutionnaires latino-américains, deux nationalismes : d’un côté le « bon nationalisme », celui d’Hugo Chavez par exemple, et de l’autre le « mauvais nationalisme », celui que les Français ne peuvent manifester sans se faire accuser de fascisme par tout le système médiatico-politique néo-féodal, fausse gauche en tête, Mélenchon en pointe. L’argument massue recyclé en permanence par ces culpabilisateurs professionnels est que nous, Français patriotes, serions des impérialistes-nés et que cet impérialisme serait en quelque sorte gravé à tout jamais dans nos gènes. Par conséquent, pour eux, notre amour pour notre pays serait forcément raciste et prendrait nécessairement la forme de missionnaires armés, prêts à en découdre avec le monde entier.

Ce raisonnement ultra-simpliste et insultant envers le peuple de France, il faut le détruire définitivement en affirmant que c’est au contraire parce que les Français ne ressentent plus la France dans leur chair, dans leurs « tripes », comme aimait à le dire Hugo Chavez, que celle-ci se trouve aujourd’hui à genoux devant l’empire, soumise à la volonté de nos élites apatrides et utilisée dans leurs funestes desseins.

Lire la suite de l’article sur diktacratie.com

Résister à l’empire avec Hugo Chavez, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’AntiFa Merluchonné, au Tee-shirt du CHe qui joue au diabolo ou
    au Digeerdoo avec ses Dreadlocks au vent, profane l’esprit "Chavez"
    en utilisant sa mémoire....

     

    • Que ce soit le Digeerdoo ou les Dreadlocks ca vient de (contre)culture
      rebelles (Aborigènes,Rastas) et finalement le message de lutte est neutralisé aussi,
      Je connais quelques rastas qui ont rasé leur dreads..car ca donne une fausse image.(déformé par les idiots qui "usurpe" cette identité rasta poru avoir l’air cool, et se conduise a l’opposé)
      Je ne parlerai même pas de ce que les gens ont fait de Bob Marley... très revolutionnaire lui aussi.



  • d’un côté le « bon nationalisme », celui d’Hugo Chavez par exemple, et de l’autre le « mauvais nationalisme », celui que les Français ne peuvent manifester sans se faire accuser de fascisme par tout le système médiatico-politique néo-féodal, fausse gauche en tête, Mélenchon en pointe.



    Ben oui, comme disait Coluche :
    - "l’Algérie aux Algériens", "La Tunisie aux Tunisiens" = patriotisme (c’est cool, c’est bath, c’est in).
    - "La France aux Français" = racisme (et on pourrait ajouter quelques mots en -phobie et en -isme + une visite obligatoire d’un camp d’extermination et trois séances chez le psy aux frais du délinquant).


  • "Il est donc important de démontrer à ces stérilisateurs de figures révolutionnaires"

    Cette petite phrase résume à elle seule tous les parasites satellites ; de merluchon pleurant sur chavez au médias faussement libre rue4pattes en passant par les voleurs de voix électorales récemment associés UMPS... et toute la politique et propagandes &co récupérateurs de valeurs et autres traitres tuant la France au nom de valeurs ripoublicaine...

     

    • Le tords des prétendus nationalistes est de se croire chez eux là où ils sont....Alors c’est sûr que la liberté d’aller et venir et l’ouverture des frontières et la finance mondialisée permettent à certains de s’approprier la richesse d’un pays et en dissimulant le butin pillé dans un autre et ainsi de suite depuis des millénaires.

      La question est qui fait la Loi dans notre Pays ? Des patriotes de souche à qui en revient l’héritage ? Des bienfaiteurs du Pays ? Des sages ?

      On voit bien par ailleurs, qu’avec le réchauffement climatique et le niveau des eaux montant il sera impossible de trouver la moindre cave et encore moins d’y pleurnicher ou d’y pisser de trouille...


  • #572813

    Je pense que s’il y a un sujet plus délicat que celui de la réconciliation entre patriotes musulmans & patriotes non-musulmans, c’est celui du rapprochement entre "extrême-droite" & "extrême-gauche" (désolé, j’utilise les catégories politiquement correctes, mais c’est plus simple comme ça) : je vois bien plus de slogans & de discours poussant ouvertement à l’affrontement entre "fa" & "antifa" que d’affiches poussant à la ratonnade ou de Fatwas exigeant l’égorgement de non-musulmans en France. La guerre civile ne viendra pas forcément de là où l’on croie.

    Je veux bien qu’il y ait des partisans de l’extrême-gauche sensés : qui essaient vraiment de mettre en pratique un nouveau type de société (je pense à ceux qui ont été injustement jugés pendant l’affaire du Tarnac), qui parlent avec tout le monde parce qu’ils savent que les catégories politiques sont des inventions du système (Francis Cousin) et qui savent que les "fascistes" qu’ils ont en face d’eux n’ont pas grand chose à avoir avec les brutes du corps-franc d’Hernst Rhöm, que tous ne sont pas des punks à chien crasseux, des étudiants syndiqués débiles, ou des vieux prof soixante-huitards attardés, qu’il y’en a qui sont honnêtes & qui s’attachent à une éthique qui fut longtemps celle du communisme français ... Hélas, pour avoir côtoyé des gens d’extrême-gauche pendant quelques années, je témoigne que cette extrême gauche valable est minoritaire. Pour un type qui a la tête sur les épaules, combien trouve-t-on de (très) jeunes (trop) exaltés & violents avec qui tout débat est inutile ?

    (allez, on est tous tombé au moins une fois sur l’un d’entre eux sur un forum, un jour)

    E&R fait un boulot très correct pour le dialogue entre musulmans & non-musulmans mais je pense que c’est le dialogue entre les 2 "extrêmes" qui doit encore être travaillé.

     

    • Tout à fait d’accord.

      Je viens de la gauche. Extrême, si on veut.
      J’aime la critique radicale que Soral fait du système.
      Mais j’ai beaucoup de mal avec le concept de nationalisme.
      Je conçois bien que le nationalisme peut être une alternative au "lib-lib" mais je n’y arrive pas.
      Peut-être parce que je suis d’origine étrangère.
      Non africain. Je précise pour ajouter que la réconciliation ne doit pas se faire seulement avec les afro-descendants.
      Bref, y’a du boulot !

       

      • Mario

        Pose toi la question suivante : si l’on admet pas l’idée de nation, par quoi va-t-on remplacer le nationalisme ? Le projet mondialiste ? L’Europe actuelle, création de Jean Monnet, l’agent de la CIA ?

        Le nationalisme promeut l’idée de nation, pas la race ou la tribu, mais l’ensemble des tribus partageant une histoire une culture et un territoire. Si tu es d’origine étrangère, tu as 2 choix, soit tu restes un étranger dans la nation française (mais alors pose toi bien la question de savoir de quel pays tu es national) et tu y vis en respectant des conditions, soit tu deviens français et tu fais alors partie de la grande nation française !

        La nation, grace à ses frontières et à l’etat qui rassemble les forces et les richesses de la communauté nationale, protège et développe les intérêts des populations comprise comme un seul peuple par leur désir et leur besoin de vivre ensemble. Est-ce choquant ?

        Une fois passé les crises d’identités adolescentes (drapeaux du pays d’origine etc) toute personne cherchant à s’enraciner pour fonder une famille et vivre de manière saine ne peut qu’épouser l’idée de nation.


    • d’accord avec toi matrix. La réconciliation dont tu parles serait beaucoup plus hardue.
      tendre la main à des gens qu’on déteste sans les connaître est extrêmement difficile je pense.
      Quand on est très à gauche (mais pas du tout gauchiste), et qu’on vient pointer le bout de son nez à E&R parce qu’on sent que certaines choses peuvent nous rapprocher, on s’en prend tellement plein la tronche qu’on se dit "ouhla... mais où suis-je tombé ?". Du coup, la majorité doit faire demi-tour en se disant qu’elle s’est trompée d’adresse.
      Perso, je suis toujours là, et je continue de me faire traiter indirectement, puisque trotskyste, de sale gauchiste manipulateur, idiot utile, antifa et j’en passe... Ah oui, aussi l’argument massue très en vogue : "la révolution russe et les bolchéviques ont été financés par wall street". Résultat : tu es communiste ? alors t’es qu’un larbin du système mon pote.
      Beaucoup de gens ne savent pas de quoi ils parlent en répétant en boucle des morceaux de vidéos qu’ils ont peché ici ou là. Donc je laisse aboyer, ça ne me fait absolument rien de lire les critiques de personnes dénuées de toute culture politique ou historique.
      Mais pour un comme moi, combien repartent déçus, la queue entre les jambes ? Ce serait peut être intéressant de le savoir.
      Quoiqu’il en soit, espérer voir un dialogue entre jeunes "exhaltés" d’un bord et de l’autre est du temps perdu. Alors pourquoi ne pas mettre l’accent sur un dialogue entre gens plus "calmes" pour amorcer une convergence ?


    • C’est quand même difficile de se revendiquer d’extrême gauche alors que c est parasité de toutes parts !
      Les gens sincères auraient plus vite fait de changer d’étiquette, de "crémerie" sans pour autant renier leur conviction profonde... commes vous le dites ils sont trop minoritaires pour reprendre le dessus sur la meute instrumentalisée !

      De plus le discours d extrême gauche sincère a besoin d’être modernisé,et de s affranchir de tout le baratin actuel..pour être audible...quand le bateau coule faut l’abandonner... même si ca fait un pincement au coeur.
      Soral à montré l exemple,ou plutot un exemple.
      Et il n’y a pas de contradiction dans son discours, alors qu il a fait le grand d’ecart "d’extreme gauche" à "extreme droite" comme on les appelle !


    • #573060

      @ Rémi

      Chez les musulmans, lorsqu’on parle de réformateurs de la foi, ce sont bien souvent des gens qui essaient de faire un retour vers la pureté première de l’Islam (et non des réformateurs "à l’occidentale" qui détruisent ce qui a existé pour mettre quelque chose de complètement nouveau).
      Je pense que cela devrait être la même chose pour le discours d’extrême-gauche, ce n’est pas une modernisation qui est nécessaire (par exemple, les idées de Marx ont encore toute leur valeurs aujourd’hui...il a quand-même vu la mondialisation avec un siècle d’avance) mais au contraire un retour aux fondamentaux (le gréviste de 1936 encarté au PCF n’avait pas grand-chose en commun avec le militant de la LCR d’aujourd’hui) ; la morale ouvrière est plus proche de la morale catholique traditionnelle (mais teintée de respect pour la connaissance scientifique, de certaines libertés de mœurs (pas toutes) etc.) et (@ mario) le principe d’amour de la patrie était aussi présent à l’extrême gauche (à Stalingrad, les soldats de l’armée rouge ne se battaient pas tant pour le P.C. que pour la Mamaïev Kurgan, la mère patrie).

      @ jéjé
      Je ne vais pas faire l’innocent, j’appuie le vote FN (plus parce que je suis anti-euro qu’autre chose) et je me suis pas mal de fois frité avec des gens d’extrême-gauche sur le net. Les exaltés d’extrême-droite sur lesquels vous tomberez sur E&R (et dont il m’arrive de faire partie) soit ont fait l’expérience du dialogue de sourd avec des exaltés d’extrême-gauche ailleurs (pas que sur le net...) soit ne restent qu’entre eux et ne dialoguent pas avec ceux de l’autre bord...ce qui conduit à une rapide radicalisation, voir une vraie hostilité, lorsque l’on tombe sur un "assimilé-antifa" sur ce site que l’on inclus comme territoire de la réacosphère (ceci dit, il est assimilé comme tel par les autorités). Je ne sais pas comment faire pour créer des passerelles où les gens parleraient de façon calme. Peut-être faire comme sur "jeuvideo.com" : créer des forums dédiés uniquement à telle ou telle classe d’âge (puisque l’on ne peut pas quantifier la sagesse & la modération)...pour ma part, avec le temps, j’apprends à ne plus aller sur des forums pour "cherche noise pour le plaisir de cherche noise". C’est tout ce que je puis dire.

      Après tout, si on arrive ici à faire dialoguer musulmans et non-musulmans alors qu’on est dans une société qui rêve de nous voir nous entretuer, peut-être arrivera-t-on à faire pareil pour les 2 extrêmes.


    • Petite rectification : Francis Cousin est un penseur de l’ultra gauche.
      Ce qui fait de lui l’un des pires ennemis de cette extrême gauche écervelée et idiote utile du capitalisme.

      Sinon je partage ton avis sur toute la ligne.
      Les antifas sont majoritairement des Français de souche dressés fanatiquement contre leur patrie et les patriotes.
      Il importe donc de réconcilier (terme très approprié) tous les FDS en mettant fin aux pièges de l’extrême gôche et de l’extrême droate.
      Il n’y a qu’un seul parti légitime, c’est celui de la France !


    • #573215

      @ Dex

      Je pensai qu’ultra-gauche était une invention du politiquement correct pour différencier les fa (les méchants de l’extrême-droite) des antifa (les gentils de l’ultra-gauche...ultra, hein ! Pas extrême...) et que comme maintenant ils ont tendance à essayer de coller le dos des uns au dos des autres ; ce terme était moins utilisé.
      Comme quoi, c’est monde qui gagne à être connu.


    • @matrix le gaulois
      "entre extrême-droite" & "extrême-gauche" (désolé, j’utilise les catégories politiquement correctes, mais c’est plus simple comme ça).
      Justement c’est en utilisant les catégories politiquement correctes pour faire plus simple que vous contribuez à faire fonctionner le système qui utilise le "diviser pour mieux régner".
      Oublions la gauche et la droite, même A. Soral devrait changer son slogan "gauche du travail et droite des valeurs". C’est l’être humain qui bosse et qui a des valeurs ou non, pas l’idéologie qu’il applique à sa façon.
      Vous êtes trotskiste ? Communiste ? Gaulliste ? Capitaliste ? ... ou fumiste ? Q’importe ! c’est votre conception de la société, vous l’avez acquis par votre éducation, instruction ou vécu et vous pensez que c’est pour les hommes le meilleur choix. Mais c’est un choix qui n’est même plus d’actualité.
      Aujourd’hui, le seul combat qui subsiste, c’est le combat des peuples, de tous les peuples contre l’oligarchie des plus riches, des plus puissants, sans religion, sans nationalité, sans idéologie politique qui veut mettre l’humanité à sa botte par n’importe quel moyen. Et notre unique chance de nous défendre, c’est l’union qui passera par le détricotage de tous les catégories dans lesquelles ils nous ont enfermé, en commençant par ne plus parler de "droite" et de "gauche".
      Par exemple, en remplaçant la "fausse gauche française" dans"Le paradoxal soutien de la fausse gauche française à Hugo Chavez", par le nom de ceux qui se sont exprimés sur le sujet, déjà vous n’attisez pas la rancoeur sur l’ensemble des personnes représentées par ces personnages, mais uniquement sur les faussaires.


    • #573497

      @ fred89

      Faut bien commencer quelque part.


  • J’ai été fasciné et admiratif de la vie de Hugo Chavez dans son entreprise de changer en mieux la vie de son peuple et bien sur de mener le combat contre l’empire .
    J’ai par contre entendu le général critiquer selon lui le "mauvais" traitement prétendument infligé aux immigrés en France . Si il était encore vivant je lui dirait malgrés l’admiration que j’ai néanmoins pour lui d’aller voir dans leurs pays d’origine si leurs gouvernements les traitent mieux que nous le faisons en France . Des fois le gaulois en a marre de servir de punching-ball à toutes ces conneries . Pour moi ce jour là , il a perdu de mon estime .

     

    • Idem.

      Mais Chavez n’est pas un politologue de formation, c’est un militaire.
      C’est pourquoi je passe volontiers l’éponge sur ses déclarations pour légitimer l’invasion de l’Europe tant voulue par l’Empire mondialiste.

      Il devrait pourtant savoir ce qui se passe lorsque des flux énormes d’étrangers viennent s’établir chez d’autres.
      Ça ne se passe jamais dans la joie et la bonne humeur, ses ancêtres le savent pertinemment.
      Dans toute l’Histoire humaine il n’existe pas d’accueil massif sans une catastrophe humaine ; c’est systématiquement une invasion (le terme qui convient) qui se fait au détriment des traditions locales et importées pour créer une bouillie babélienne de société dégénérée.


  • #572860

    En fait il faut voir là un pied de nez de l’extrème gauche internationalistes à nous autres nationalistes , ils ont bien calculé leur coup , quand ils ont vu que sur E&R on parlais souvent de Hugo CHAVEZ Merluchon le fachiste a joué fin stratège , il nous a coupé l’herbe sous les pieds mais rien qu’à voir cette photo ou on vois ce juif francmaçon internationaliste embrasser Hugo CHAVEZ je peux pas m’empêcher de faire le raprochement avec le baiser de Juda lorsqu’il livra Jésus aux Romains ... "celui que j’embrasserais sera Jésus l’homme que vous recherchez" ... le pire c’est que sa stratégie de la comédie fonctionne , j’ai des amis latinos Américanos ici en France ils ne jurent que par Merluche depuis qu’il est allé embrasser Chavez , j’ai du mal à leur dire preuve à l’appuis que Le Pen se rapproche plus de Chavez que cette enflure ne serai-ce du fait que l’extrème gauche les fachistes antifas manifestent souvent avec l’extrème droite nazi Israelienne parce que en fait c’est ça qu’il faut voir , ce sont les Sionistes qui tirent les ficelles là derrière pareil que pour Breivic en Norvège .


  • "antifas casseurs de nationalistes" .... ca reste a prouver !!
    Casseurs, oui , d abribus,de vitrines... mais de nationalistes ?

    C’est leurs faire un peu trop d’honneur que d’écrire ca,et quand sait que ces gens là vivent dans les mots , les slogans, le virtuel pour la plupart...moi je ne leur offre même pas un mot ! =)


  • c’est peut être mélenchon qui l’a empoisonné lors de cette rencontre ...


  • Patriote, Nationaliste, Croyant, Viril, Issu de l’armée, anti-Américain, anti-immigration, et probablement antisémite.
    Tout le contraire de la "gauche" en fait.

     


    • probablement antisémite



      Assurément antisioniste c’est plus clair. Gaffe à la sémantique !


    • #573631

      "Patriote, Nationaliste, Croyant, Viril, Issu de l’armée, anti-Américain, anti-immigration, et probablement antisémite"
      essentiellement comme son meilleur mentor Fidel Castro, pourtant c’est un marxiste(sauf la croyance, Fidel se dit Panthéiste de croyance par contre et catholique seulment par culture).
      D’ailleurs c’est intéressant le parti de Chavez s’appelle le PSUV : le parti socialiste unifié du Venezuela qui est tout le contraire de la "Gauche"social-démocrate européenne et surtout Française, car ce parti vénézuélien est inspiré par les méthodes de vrais soldats d’extrême gauche comme Guevara ou Fidel, qui sont en opposition totale avec les gauchistes...De toute façon si Che Guevara était vivant il crachera à la figure des antifa....


  • On corromp la démocratie en la révolutionnant, on dénature la contre-révolution en la révolutionnant, on démystifie Hugo Chavez en le révolutionnant...à bas la révolution des rêves-aux-vues-sionistes !