Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le chavisme a-t-il un avenir en Amérique latine ?

Emmanuel Ratier reçoit Vincent Lapierre

 

Emmanuel Ratier reçoit Vincent Lapierre dans son Libre journal de la résistance française du 27 mai 2015.

 

Voir aussi, sur E&R :

 

- Soutenir le travail de Vincent Lapierre -

- Les souscripteurs recevront gratuitement chez eux le Film en haute définition, ainsi que l’anthologie des Discours d’Hugo Chávez traduits par Vincent Lapierre.
- Le Livre sera par ailleurs en vente sur Kontre Kulture et livré avec un coffret.
- Pour l’achat des deux ouvrages (Livre et Discours), le Film sera offert.

 

(livre : env. 350 pages ; film : env. 240min (4h) ; discours : env. 100 discours)

 

Cliquez sur le bouton puis choisissez la somme
de votre don (à partir de 20 euros)
(*N’oubliez pas de renseigner une adresse e-mail valide)
Note : contrairement à ce que laisse penser l’interface Paypal,
il n’est pas nécessaire de posséder un compte Paypal pour faire un don
.


Ceux qui ne possèdent pas de carte bancaire mais souhaitent participer par chèque peuvent envoyer un mail à chavezlefilm@gmail.com, des instructions leur seront communiquées.
Merci à tous.

 

Sur l’anti-impérialisme, chez Kontre kulture :

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1196335
    le 30/05/2015 par sous-commandant
    Le chavisme a-t-il un avenir en Amérique latine ?

    El senior comandante Hugo Chavez n’est pas mort.Car, ce qui fait rager l’imperialo-sionisme, ses idées et son message revolutionnaire sont bien vivants


  • #1196476

    Très peu d’idéologies ont l’espoir d’un avenir durable.
    Hugo Chavez et son peuple ne font qu’un alors au choix, populisme ou encore mieux, populicité, comme christianisme ou décidément inégalable dans ses valeurs, chrétienté.
    Et être chavezien (ou chavezienne) reste de toute façon préférable au chavisme, il s’agit de déterminer la valeur de notre langage en fonction de la valeur des mots choisis pour établir les liens fraternels humains : les suffixes isme et iste ont trop ce réflexe "d’auto-suffixance" élitiste.
    Nous sommes de la masse...de mots capables d’éradiquer des maux, nous sommes esprit christique de chair et de sang.
    Un clin d’oeil au passage à Adrien Abauzit et une affirmation : à pétainiste, je préfère de très loin être pétainien.


  • Très bien de la part de cet universitaire de nous faire partager ses connaissances sur les faces cachées par les media occidentaux de ce que fut le chavisme. Eh bien, cela me paraît une politique plus saine que la nôtre où nos traîtres dirigeants, depuis la mort de De Gaulle, maltraitent leur peuple pour satisfaire les idéaux de nos mondialismes cupides, immoraux et sanguinaires (USA, Israël, Europe de Bruxelles).


  • #1196924
    le 31/05/2015 par Ange de Lacaze
    Le chavisme a-t-il un avenir en Amérique latine ?

    Vincent Lapierre au top ! Comme d’hab.

    Merci de faire découvrir aux français le vrai visage de la politique en Amérique Latine. Ca change des éternels gauchistes incultes, totalement déconnectés des réalités locales.


  • #1197202

    Les Vénézuéliens ont eux une chance énorme avec H Chavez.
    Bizarrement lui aussi mourut trop tôt.
    Comme l’explique Vincent Lapierre, une Sud Amérique soudée repose sur l’axe Caracas La Havane.
    Et là c’est pas gagné, la levée des sanctions sur Cuba, permet d’isoler Maduro et d’en faire un terroriste !
    De toutes manières les peuples ont la mémoire courte, les parents du temps Fidel, venaient lui embrasser les mains dans une liesse générale.
    Les enfants eux ils veulent consommer, bueno, mais l’histoire se répète que ça en devient désespérant.


  • #1197204

    Très bonne émission. Vincent m’a fait découvrir le Commandante en 2006 ou 2007, moi qui suis d’une sensibilité politique me portant à vouer une grande admiration au Duce.
    Les parallèles entre le Duce et Chavez me sont de suite parut comme une évidence, sur de nombreux points. Il était un grand homme, comme le monde aujourd’hui n’en compte pratiquement plus ( Dieu merci, il reste Poutine ).

    J’ai souscris au projet de documentaire depuis 2 ans maintenant, j’attend sa sortie et le bouquin avec impatience.

     

  • #1197500

    Au de point de vue economique c’est vraiment
    la CATASTROPHE,ils ont une grosse gueule c’est tout
    et tout qui resiste aux USA est taxe par les cons comme
    prometteur,on voit ou ce pays se dirige aujourd’hui
    bien sur contre un MUR.

     

    • #1204280

      Parce qu’aux usa c’est une réussite ?
      90 000 000 de chômeurs et 46 000 00 de pauvre et ce n’est qu’un début, c’est pas un MUR ça ? Mon pauvre ton amérique d’obèses aux OGM (c’est pas de leur faute) me fout grave les boules.
      Tourne toi, regarde derrière tu le vois là bas ton mur, ça fait 10 plombes qu’on l’a passé, mets un cierge à San Martin de Caracas si t’arrive à la fin de tes jours sans ton petit cancer.


  • #1204750

    Ratier pose la question comme s’il y avait lieu de mettre en doute l’avenir du chavisme en Amérique latine !
    Ratier connaît les subtiles manipulations du langage par les médias, il connaît l’art du subliminal et de la suggestion, alors pourquoi utilise-t-il ces techniques ? Pourquoi pose-t-il la question de la même façon que l’auraient fait les grands médias à la solde de nos ennemis ? Lorsque les grands médias essaient de semer le doute dans nos esprits pour qu’on perde confiance en ce en quoi on a déjà confiance, ils retournent la question dans ce sens : "cette chose a-t-elle un avenir ?". Poser la question ainsi, c’est suggérer que le chavisme n’a pas d’avenir.
    Je ne dis pas que Ratier roule pour nos ennemis, je dis qu’il devrait prendre garde à tourner ses questions de bonne manière comme le ferait un vrai journaliste et surtout pas comme le ferait un journaliste du système !