Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le passeur de clandestins Cédric Herrou condamné en appel

L’idiot utile du mondialisme reçoit une "peine d’avertissement"

Figure de l’aide aux migrants à la frontière franco-italienne, il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis. Il a annoncé qu’il allait se pourvoir en cassation.

« C’est le rôle d’un citoyen en démocratie d’agir quand il y a une défaillance de l’État », a déclaré Cédric Herrou en pénétrant dans la salle d’audience, devant laquelle l’attendaient une trentaine de militants. Poursuivi pour aide à l’immigration clandestine, ce dernier a été condamné ce mardi à quatre mois de prison avec sursis par la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Il a annoncé qu’il allait se pourvoir en cassation. Agriculteur militant, il avait été condamné en février par le tribunal correctionnel de Nice à 3000 euros d’amende avec sursis, une peine de principe. N’avait été retenu contre lui que le fait d’avoir pris en stop des migrants côté italien en 2016. Le parquet avait fait appel de la décision.

La peine en appel est inférieure aux réquisitions de l’avocat général qui, pendant l’audience du 19 juin, avait requis huit mois de prison avec sursis. « C’est une peine d’avertissement, si vous êtes à nouveau condamné vous courez le risque que cette peine soit mise à exécution », a déclaré le président du tribunal.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 


 

Affaire Cédric Herrou : l’aide aux migrants est-elle légale en France ?

 

Cédric Herrou a été condamné mardi à 4 mois de prison avec sursis. Cet agriculteur militant, était poursuivi pour avoir pris des migrants en stop en Italie. Au cœur du débat : la loi de décembre 2012 sur l’aide à l’immigration.

[...] En juin dernier, lors de son procès en appel, la loi de décembre 2012 a été au cœur du débat. Le texte accorde l’immunité à tous ceux qui apportent une aide humanitaire aux migrants sans aucune contrepartie directe ou indirecte. Ce qui inclut les conseils, prestations, repas, hébergement ou soins médicaux d’urgence... En clair : tout ce qui relève de la détresse, du respect de la dignité et de l’intégrité physique du migrant.

La loi fait la différence entre l’aide à l’immigration clandestine, pratiquée par les passeurs contre des sommes souvent démesurées pour les migrants, et l’aide désintéressée aux migrants.

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

L’immigration de masse, un chaos organisé, à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1780835

    Est-ce que plus idiot que ce pseudo agriculteur cela existe ?

    La tolérance comme la sottise ont des limites, mais lui par un excès de bonté d’âme n’en a pas, sauf à ce que ce soit un agent du mondialisme sous couverture en mission.

    S’il nous arrive ponctuellement d’aider des agriculteurs, des vrais en difficulté, lui il peut attendre longtemps pour que nous lui donnions le moindre euro.

     

    Répondre à ce message

    • #1781173

      Je ne vous permet pas de le traiter d’idiot. Car un veritable idiot est une personnalité noble, avec des valeurs réelles et non pas ostentatoires, et qu’il sait pertinemment qu’il passe pour un idiot aux yeux des autres, en s’accrochant à ses valeurs envers les pressions de la société. Cf le roman éponyme de Dostoïevski.
      Lui c’est juste un con de plus, un vrai de vrai, qui profite comme tous les débiles de son heure de gloire sans rien paner des conséquences, ni même de savoir qu’il satisfait vaniteusement son propre égo. Hélas.

       
  • #1780842
    Le 8 août à 14:21 par Gloria Lasso
    Le passeur de clandestins Cédric Herrou condamné en appel

    Petit égocentrique en mal de reconnaissance... une tronche à être accro à facebook.

     

    Répondre à ce message

  • #1780843
    Le 8 août à 14:22 par Yann Amar de Lachoa
    Le passeur de clandestins Cédric Herrou condamné en appel

    Avec son air douteux de bolchevique prêt a trahir sa patrie d’ accueil (origine italienne)pour des idéaux faussement humanistes , je me dis que si je pouvais gratter pour voir derrière lui , j’ y trouverai des accointances voir des sponsors révélateurs

     

    Répondre à ce message

  • #1780915
    Le 8 août à 16:37 par redsniper06
    Le passeur de clandestins Cédric Herrou condamné en appel

    Le passeur de clandestins Cédric Herrou fait du "bon boulot" et il parait qu’Attali en est ravi !!!....à prévoir même bientôt une invitation gratis au diner du CRIF !!!..

     

    Répondre à ce message

  • #1780960

    Ne pas toucher au plates-bandes de l’Etat ! Celui-ci au moins est prévenu.

     

    Répondre à ce message

  • #1780972

    Le rôle prévu du peuple français dans ce grand projet est de délaisser et de détester les migrants. Le but est de maintenir, voire élargir, le fossé entre les deux factions, distribuer des aides (temporaires) en priorité aux clandestins pour énerver les Français, pour être certain que ça fasse très mal quand la guerre éclatera en France.

     

    Répondre à ce message

  • #1781080

    Paysan comme je suis papesse...et vrai traître à la patrie...
    Trouvé sur le site du Salon Beige, citant V.A. :

    "La face cachée de celui qui "aide les migrants" mais qui en fait viole la loi

    Valeurs actuelles nous en dépeint le portrait de celui qui a été condamné en appel :

    "C’est précisément parce que la justice le soupçonne d’organiser une filière d’immigration clandestine que l’homme fait parler de lui. On lui reproche d’aller chercher des migrants derrière la frontière italienne et de les choisir lui-même, pour les faire passer en France à bord de sa camionnette. Sa ferme est repérée depuis plusieurs mois comme un point de collecte de vêtements et de denrées au profit des migrants.

    S’il est établi qu’il ne s’enrichit pas à travers cette activité, il est aujourd’hui clairement identifié par les autorités comme un passeur. Il est reproché à ce militant assumé d’extrême gauche de 37 ans d’avoir organisé un système illégal d’« aide à l’entrée, à la circulation et au séjour d’étrangers en situation irrégulière ». L’agriculteur bio, qui vend ses oeufs sur les marchés de la région, est aussi poursuivi pour « occupation illégale de locaux privés », après avoir installé un camp de migrants dans des locaux appartenant à la SNCF. Jugé le 4 janvier dernier à Nice, le procureur a requis huit mois de prison avec sursis. L’homme a reconnu être allé chercher les migrants en Italie et non les avoir trouvés le long du chemin. Le jugement sera rendu le 10 février (...)

    Impliqué dans les milieux No Borders, particulièrement actifs à Notre- Dame-des-Landes où ceux-ci se livrent à des attaques violentes contre les forces de l’ordre, ou encore à Sivens, Cédric Herrou mène un véritable combat politique. « Je suis antifa », n’hésite-t-il pas à publier sur sa page Facebook le 8 décembre 2015. Le 13 juin 2016, il publie un autre texte sous une photo avec deux hommes qui se tiennent par la hanche : « On a tous un côté un peu pédé… » Il assume : « Le but [est] de titiller les fachos barbus ou ceux à têtes rasées, petits cathos frustrés, vieilles peaux mal baisées et… » (...

    Cédric Herrou et ses amis activistes seraient aussi connus des services pour être des consommateurs de cannabis réguliers, n’hésitant pas à se vanter d’allumer des feux, nus sous des cahutes, en y brûlant des herbes hallucinogènes. Les effets seraient « extraordinaires ».

    N’en jetez plus, c’est juste un petit pourri.

     

    Répondre à ce message

    • #1781154

      Merci de ces infos. J’adore le message : " Je suis antifa " ! Sérieux Cédric ? Ben ça c’est un scoop ! Nous qui pensions que tu étais intelligent et parfaitement lucide :-)

       
    • #1781270

      Ce qui confirme plusieurs points en effet, je ne connais pas d’agriculteur, même le mieux loti qui a le temps d’être fumeur de joints, no border et passer des mois à notre dame des landes, mais pour nos medias, acheter un corps de ferme avec dieu sait quel pognon fait de vous un agriculteur...
      De plus si ces infos sont exactes, ayant déjà pris huit mois avec sursis, le bonhomme doit donc aller purger sa peine puisque le voilà de nouveau jugé, à moins que là encore, nous assistions à un exemple de tolérance judiciaire concernant ce « guerrier de la tolérance antifasciste »...
      Personne n’a cherché à trouver son lieu de vie à ce type et se substituer à (ce qu’il reste de) la justice ?

       
    • #1781291

      Et j’ajoute, toujours pour aller dans le même sens, que si nous avions à la tête de notre pays des gens soucieux de leur pays justement (ce qui devrait être une lapalissade et ne l’est malheureusement pas), il se serait vu coller sur le dos une enquête à la tracfin pour connaître en effet l’origine de toutes ses ressources. Juste par curiosité. À moins évidemment que l’on ait affaire plus simplement à un réseau de solidarité imbécile (terme faible), ce qui est toujours possible quand on voit la brochette qui l’entoure et le soutient. Il y a un réel problème d’oisiveté mère de tous les vices :-)

       
  • #1781100

    Il en a la tête, c’en est un.

     

    Répondre à ce message

  • #1781182
    Le 8 août à 23:46 par Philippot, vite !
    Le passeur de clandestins Cédric Herrou condamné en appel

    Comme peine, je propose que ce soit lui qui subvienne seul aux besoins (logement, revenus, santé) des clandestins qu’il a fait passer. Il ne recommencerait plus ses conneries.

    Ceci dit, je trouve hypocrite de condamner un passeur - qui fait ça gratuitement, contrairement à la mafia des trafiquants d’êtres humains - alors que c’est le gouvernement qui organise l’immigration légale et illégale de masse en ne rétablissant pas le contrôle aux frontières nationales et en régularisant ces immigrés délinquants à tour de bras.

     

    Répondre à ce message

  • #1781219

    Il a dû rater sa carrière d’acteur, ou c’est un guitariste encore plus nul que celui des "bérus".
    Il doit vivre à la cambrousse avec le rsa en mode punk à chien.
    Mais c’est pas un paysan c’est sûr, un paysan n’a pas que ça à foutre.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents