Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a reçu en audience privée le professeur Robert Faurisson

Le jeudi 2 février 2012, après le discours de M. Mahmoud Ahmadinejad ouvrant le 30ème festival international FAJR du film de Téhéran, le professeur Robert Faurisson, présent parmi la délégation française, a été reçu en audience privée par le Président iranien.

Le professeur Robert Faurisson, chef de file des révisionnistes européens, était invité à cette cérémonie pour le documentaire "Un homme", réalisé par Paul-Éric Blanrue (auquel il est rendu hommage) et présenté dans le cadre de la 2e conférence internationale sur l’hollywoodisme et le cinéma, qui se déroule en marge du festival FAJR.

Les photos de la rencontre entre le professeur Faurisson et le Président iranien seront bientôt publiées sur le Clan des Vénitiens, ainsi qu’un compte rendu détaillé de l’entretien.

En attendant, voici le communiqué diffusé par l’IRIB-France : IRIB- "Le Président Ahmadinejad a ouvert, ce jeudi matin, 2 février, la 2e Conférence « Hollywoodisme et le cinéma ». Elle rendra hommage à 8 huit figures emblématiques du cinéma, dont Oliver Stone, cinéaste américain, qui est connu, surtout, pour ses films, sur la guerre du Vietnam. Il faut, aussi, citer le Français, Paul-Eric Blanrue, historien et écrivain français, qui, dans son ouvrage, a fait des révélations sur les lobbies sionistes, en France ; l’Italien, Claudio Moffa, universitaire et critique de cinéma anti-sioniste ; l’Espagnol, Manuel Galiana Ros, critique et écrivain anti-sioniste ; le Français, Robert Faurisson, historien et écrivain anti-sioniste ; Vincent Renaud, Alain Brunet et Arnauld Leon Cohen."

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.