Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le top 10 des astuces pour ne pas (trop) haïr les journalistes système

On est tous devenus fous un jour devant un Haziza, un Ruquier, un Barthès qui transpiraient à grosse gouttes autour de la commissure des lèvres la soumission à l’ordre dominant et qui tentaient d’y soumettre leurs invités.

 

C’est une réaction saine mais il ne faut pas en abuser : de temps en temps, un petit ONPC fait office de piqûre de rappel qui immunise contre des dizaines d’autres ONPC. On regarde une fois, on s’écœure, on vomit un shlouk et on peut vaquer à des occupations normales.

Certains pères – à l’ancienne –, pour enseigner à leur fils les dangers du boire et du fumer avant l’âge, et même après, leur collaient une clope dans le bec à 8 ans et une ou deux bières dans le cornet, histoire de leur apprendre la santé [1]. Méthode efficace qui rappelle le principe homéopathique de guérir par les semblables : un peu de poison contre le poison, le système immunitaire se réveille et hop, tout va mieux après un moment de panique.

En 2019, la révolution jaune a par effet de contraste révélé l’ignoble alignement des médiateurs sur l’idéologie dominante. On le savait avant, mais il fallait les choper au coin de la rue, les écouter (longuement), les recouper, pour les piéger. C’était un full time job, et ce boulot à haute pénibilité (BHP) vient de disparaître d’un coup, grâce aux Gilets jaunes et à leur effet dévastateur sur la caste journalistique.

C’est simple : les GJ déclenchent une telle haine chez les voleurs/possédants de la parole publique qu’à chaque fois qu’on allume sa télé ou sa radio, mais plus la télé que la radio quand même, on tombe sur une dose de poison à la limite du supportable.

La preuve : nous qui sommes immunisés contre tous ces poisons on a du mal à tenir le coup plus de trois minutes sur un Praud, plus de deux sur un Lemoine et une sur une Mabrouk. Pourtant, il y a encore un an c’était pas la pire d’entre tous la Sonia. Là elle a pulvérisé le soumissiomètre en invitant le philosophe Cespedes :

 

 

1 – Ne plus rien regarder ni écouter : c’est tentant, mais on se coupe du monde, des autres, de l’actu et on ne comprend au final plus ce qu’il se passe. Ensuite on harcèle ses potes de questions :

« Quoi ? Trump a envahi le Viêt Nam ? Mais pourquoi ?
– T’avais qu’à suivre, casse-toi. »

Se désintoxiquer des médias pourris c’est bien, vivre en ermite c’est pas vraiment mieux. Et puis quelle femme (jolie) va accepter de vivre dans une caverne ?

 

2 – Ne choisir que les émissions intelligentes : excellente idée, sauf qu’il doit en y avoir deux maximum, donc fausse mesure. On a même trouvé des Taddeï barbantes sur RT, celles où il est obligé d’inviter du bien-pensant pour faire contrepoids aux (rares) mal-pensants. De plus, des gens intelligents peuvent dire des choses extrêmement bêtes (Onfray sur Noël, Ferry sur les Gilets), du coup il y a toujours un risque de dérapage dans la connerie.

 

 

Dernière chose : il est important pour le système immunitaire de se frotter à des virus et à des bactéries. Sans une Ruquier ou une Barthès de temps en temps, on peut finir par croire que tout va bien et péricliter, à l’image des herbivores sans prédateurs (syndrome du gnou mou dans une réserve).

 

3 – Répondre en direct aux conneries énoncées : insulter Moix qui raconte ses salades de mytho sur les filles asiatiques qu’il tringlerait à la chaîne ou sur les Victor Hugo afghans du camp de migrants de Calais, c’est peut-être bon pour l’équilibre mental mais on peut devenir fou à force de hurler contre un objet mort. À éviter ou à ne faire qu’une fois.

 

4 – Couper le son et doubler les dialogues : pas mal mais pas facile. En d’autres temps, le duo Kad & O arrivait à déconner à pleins tubes sur n’importe quoi. Cela demande un peu de travail de caler la voix et les phrases sur la bouche de l’animateur ou de l’invité honnis. Mais après si vous l’enregistrez avec un bon texte et un bon son vous pouvez faire une bonne petite chaîne YT. Évitez quand même d’y passer votre vie.

 

5 – Trouver des explications psychologiques : Haziza est une boule de haine, c’est acquis. Mais pourquoi ? Qu’a-t-il vécu dans son enfance pour être aussi haineux ? D’où vient cette exécration qui suinte de chacun de ses tweets ? Pourquoi déteste-t-il autant les Français ? Pourquoi a-t-il une dent (en or) contre E&R ?

 

Audrey Pulvar essaye de s’intéresser au gloubi-boulga
du fils Haziza : elle n’a pas le choix, c’est ça ou la porte

 

Il serait intéressant de scruter à la loupe l’enfance de Fredo-la-main au cul, on y trouverait peut-être un camarade de classe légèrement moqueur sur son physique complexe, sa religion mutilante, son intelligence hésitante... Tout est possible, les enfants sont si cruels. Alors, une fois découvert le trauma, on comprendrait mieux sa haine chronique et on lui pardonnerait ce tourment. Car la haine éprouvée est d’abord un tourment pour soi. En vérité on n’a pas le temps de faire tout ça.

 

6 – Se dire qu’il faut de tout pour faire un monde, même des menteurs et des escrocs : certes, mais ça ne suffit pas pour les supporter. On appelle ça la distanciation philosophique, on s’éloigne des choses matérielles et des soucis de ce monde pour se réfugier dans un monde plus abstrait, c’est-à-dire sans trous du cul, mais le détachement a aussi ses travers. Après un trop grand détachement, on devient comme invisible, plus personne ne vous calcule et on finit attaché en HP. L’HP, on ne vous conseille pas, surtout dans le public (le privé ça va) : c’est Zombiland.

 

7 – Rire de tant de démagogie et de bassesse : ça va 5 minutes. Après le rire vire au jaune, et à la révolte du même nom. On peut même casser sa télé 4k, et on vient d’apprendre qu’une télé 8k est en préparation. Tout ça pour voir Yann Barthès en supermégadéfinition. Quel progrès.

 

8 – Écrire un article, une thèse ou un livre sur la relation mathématique entre le Mensonge et la Connerie. Le Mensonge des journalistes-système a besoin de la Connerie des consommateurs de médias, mais l’augmentation de la dose mène à la violence sociale, on l’a vu. La réponse des médiatisés est fulgurante. On découvre une loi : il y a un seuil en deçà duquel les gens ne peuvent pas descendre. Ensuite, il y a la violence pure. Le Système prend donc un énorme risque à imposer des Cyril Hanouna et des Anne-Élisabeth Lemoine. Ces employés de la Désinformation massive produisent de la violence sans le savoir, on le voit avec l’exemple de l’exaspération anti-BFM TV.

Voici à ce propos le communiqué du président de la SDJ (Société des journalistes) de BFM, François Pitrel :

« L’ensemble du service reportage, appuyé par la rédaction, a décidé d’un commun accord, de ne pas se rendre sur un rond-point ou une quelconque mobilisation du mouvement des "gilets jaunes" ce lundi en signe de protestation. On sait que la totalité des "gilets jaunes" n’est pas en cause, mais là les faits sont extrêmement graves et inquiétants de notre point de vue, pour la liberté de la presse et la façon dont on travaille au quotidien avec ces manifestants depuis plusieurs semaines. »

C’est le « de notre point de vue » qui résume tout. Car en face, on se fout complètement que les journalistes du Système boycottent les manifs, au contraire, les faits et la vérité seront ainsi moins déformés à l’antenne. Nous ne souscrivons évidemment pas à la violence – qui reste avant tout verbale (« BFM enculés ») – contre les JRI (journalistes reporters d’images) de la chaîne israélienne, mais quand Ruth (Elkrief) sème le vent, les petits soldats sur le terrain récoltent la tempête.

« Ce que l’on fait dans sa vie résonne dans l’éternité »

 

On n’a pas compté le nombre d’astuces mais on doit être pas loin des 8-9. Chacun sa méthode devant la désinformation généralisée des médias du Système. Le mieux étant de produire sa propre information. Nous sommes bien dans une société concurrentielle, nous apprend le libéralisme aux commandes. Donc on concurrence, on concurrence.

Mais on s’aperçoit que la concurrence est faussée : on nous interdit quasiment de gagner de l’argent, alors que BFM a le droit d’en gagner plein et que Le Monde reçoit des millions de l’État... sur notre argent ! Du coup on en est réduits à la mendicité (électronique, ouf), ça s’appelle le financement participatif et ça permet de déBFMiser le pays. C’est en haut à droite en sortant de l’article, melsi missiou, milsi madame.

Notes

[1] Attention : ça ne marche pas avec le viol.

Contre la désinformation médiatique,
lire sur Kontre Kulture

 

Grippons la machine à désinformer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vous êtes cruels , la première vidéo est monstrueuse , ça me donne juste envie d’ aller leur expliquer mon poing de vue sur la violence , je n’ose même pas cliquer sur une autre Je venais de visionner cette vidéo intéressante qui dans sa première partie corrobore cette démonstration de la transformation du journaliste en gardien , en juge , en délateur , etc . https://www.youtube.com/watch?v=yoh...
    Attention si vous avez déjà les nerfs car ça démarre sec .

     


    • [...] poing de vue [...]




      Ah ah ! Très bon jeu de mot !


    • Cet article à pour illustration le logo BFMWC.
      Quelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi à chaque relance de recherche de chaînes sur la TNT avec désactivation de BFMWC sur la liste (de fin de recherche) celle-ci réapparaît toujours tel un tique le lendemain ou le jour suivant et en écrasant toujours TF1 ? Le CSA est-il informé ?


    • @Pierre . Peut être que tu coupes totalement l’ alimentation de ta TV , la nuit , auquel cas , le lendemain elle se réinitialise , normalement ça n’ est pas le cas , mais j’ ai déjà vu ça .
      A voir aussi comment tu l’ éteint , avec le bouton , ou en coupant direct l’ alimentation . C’ est juste une piste . Je vais faire la même chose chez moi pour voir .


  • Donc c’est un inventaire de fausses bonnes idées ?! Donc quelle est la solution ?
    N’y a-t-il pas une demi-mesure comme regarder les rares émissions de Ruquier où la qualité de ses invités compensent sa bien-pensance ?
    Et tenter de se sevrer progressivement de médias (même si dans une société hyper-connectée c’est dur)

     

  • "Comprendre" n’est pas "approuver".
    Il faudrait que les journaleuses utilisent un petit peu leur cerveau avant de jouer les vierges effarouchées.


  • Et la mabrouette, elle disait quoi sur les flics pendant l’affaire théo ? Ce serait intéressant de le savoir.....


  • #2120150

    Tous les acquis sociaux sont le produit de la violence. Il faudrait rappeler à ces cons sur le plateau de Cnews que la République est née dans le sang. Que de martyrs tombés pour arracher ses droits. Si la poésie et les discours permettaient de mettre fin à la tyrannie cela se saurait. La force a toujours été nécessaire pour faire reculer le pouvoir et vivre dignement. L’histoire est là pour le confirmer. Ces bien-pensants arrogants de la télé ne sont que des imbéciles lorsqu’ils s’offusquent de la violence dérisoire des pauvres alors qu’ils esquivent la violence inouïe des puissants qui œuvrent à la clochardisation des masses laborieuses, des paysans et des petits patrons.

     

  • Cher ER, ma main tremble mais tant pis, je me lance : JM Apathie a fait une belle chronique, plein de bon sens et de coeur.

    https://www.youtube.com/watch?v=65D...

    Ne me demandez pas comment ni pourquoi. En ce moment, nous marchons tous sur l’eau ... pourquoi pas lui ?

    Mais que se passe-t-il en France, bon sang ? Si Iago en personne retrouve le sens de l’honneur, on peut dire que Jésus Christ est vraiment de retour en cet an de grâce 2019 !

     

    • Tu es très naïf Marco.
      Les journalistes se font courser dans la rue et se font cracher dessus. On en est la. Ils se font dessus car ils sentent la révolution venir. Il s’agit de retourner leur veste. Et eventuellement de reprendre le contrôle sur la population en faisant perdre de vue que les journalopes ont été des ennemis des patriotes, afin qu’on les réécoute.
      Il n’y a aucune sincérité dans les propos de cette truffe.


    • @Zuleya
      Je ne pense pas.
      Pour une fois qu’Apathie dit quelque chose de sensé, pertinent, et juste, on ne peut pas voir tout le temps de la manigance ou de la servilité, car dans ce cas présent, il n’y en pas. Un détail qui ne trompe pas : Apathie bafouille très souvent or là, c’est limpide.
      Il pense ce qu’il dit.
      N’oubliez pas que un prolo de base qui a accédé au journalisme sur le tard.


    • Être ouvert et compatissant (j’ai pas dit naif) est tout à votre honneur.
      Mais je campe sur ma position cynique
      Le site E&R vient de poster un article qui explique ce à quoi fait face apathie justement. Et ça ça en dit plus long qu un poste de 2500 caractères :

      https://www.egaliteetreconciliation...


    • Avez-vous la mémoire courte ? Ce monsieur Apathie, n’est-ce pas lui qui a dire un jour : "Si un jour je suis élu président de la république, la première chose que je ferais, serait de raser le château de Versailles… " sans commentaire.


    • à Marco66 :

      Votre main a tremblé, et quand j’ai vu la vidéo que vous mettez en lien, j’ai cru que j’avais traversé le miroir !

      Heureusement que ce site a mis en ligne la vidéo où l’on voit Apathie interrogé par un journaliste (qui ne travaille pas ?), juste avant de faire cette chronique hors-série.

      Hélas, pour vous, point de miracle ni de pitit Jisou qui reviendrait nous rendre visite.

      Juste un gars qui veut probablement voir, dans un sursaut de conscience, s’il serait encore capable de défendre un autre angle que celui qui lui permet de (bien) manger depuis des lustres.


    • Je crains malheureusement @Marco66 que cette hirondelle ne fasse pas le printemps :-) Mais vous n’êtes sans doute pas dupe.


  • S. Mabrouk ou les arabes qui ont bien compris comment faire pour être plus français que les français.

     

  • Lorsque la rivière déborde emportant tout sur son passage, on l’accuse de violence , mais ceux qui l’ont enfermée dans des tuyaux, qui l’ont emprisonnée dans entre des digues, qui l’ont corsetée derrière des barrages , détruit sa faune sa flore qui ont utilisé sa force et son énergie pour servir leurs seuls intérêts ... ceux-la sont producteurs de violence ... mais , prudents ils s’arrangent pour ne pas vivre trop près des berges ! Qu’à cela ne tienne, si l’eau n’a pas de mémoire le peuple lui en a une et il saura allez chercher ses tourmenteurs par les oreilles pour leurs faire rendre gorge !!
    ( D’après une métaphore de bertold Brecht )


  • Onfray, décor noir, chemise noire, pour voir la vie en noir...
    Il fut un temps plus déconnant : tu déprimes Michel ou quoi ?
    C’est fou comme certaines vérités n’offrent aucune transcendance.

    « Tu as des gars, ils vont aux toilettes et ils utilisent du papier sauf qu’auparavant ils venaient de planter un arbre qu’il va falloir couper pour le transmuter en rouleaux, or s’il n’avaient pas mangé bla, bla, bla... »
    Michel : sacré chroniqueur. Les unes derrière les autres : j’en suis stupéfait.


  • Ben perso. , je n’arrive plus à me frotter aux virus et aux bactéries de la presse mainstream . Je shoote mes cellules macrophages anti-connerie(s) de façon non-homéopathique dans le bouillon de culture ER , KK et autres sites non (ou pas trop) contaminés...C’est grave docteur ?


  • Les journaputes sont là pour canaliser la population, ce qui fut fait pendant un certain temps .Mais la presse mainstream n’a plus la main, elle est complètement dépassée, les gens ont ouvert la fenêtre (comme dirait Dieudonné) et se rendent compte depuis longtemps qu’on leur a raconté des conneries .Il y a heureusement des journalistes, des vrais qui ont pris le relais , qui ne lisent pas que les prompteurs, mais qui vont sur le terrain, dans les conférences, et au contact avec des reportages sans couper dans les montages pour faire plaisir à la bienpensance, et sans langue de bois .
    Le retour en arrière dans le monde journalistique sera très difficile lorsque nous reviendrons à des temps plus calmes et dans une certaine normalité et moralité .Cela fait partie de la liberté de la presse qui n’existe plus, puisque subventionnée par ses maitres .


  • David Isaac Haziza ... Mot compte triple ! J’ai bon là ? :-)
    La solitude de cette pauvre Pulvar avec ses « Hum ! » (traduction : Putain, je sais pas quoi dire mais pourtant je cherche, crois-moi bien !). En même temps on ne l’a plaint pas, c’est même bien fait !
    Sinon, c’est moi ou Little Haziza est un genre de Kev Adams ! Tenté par le cinéma peut-être !

     

  • A Touco et Robespierre le petit

    ...On ne dit sans doute pas "le Bernard" mais l’Israël ça les fait baisser d’un cran ( et puis on dit bien la Virginie , le Belize) ... Adopté !


  • J’adore la journalope de CFake qui subit un touchage neuronal avec début de court-circuit et en plein direct lorsqu’elle entend le philosophe non béhachélisé dire qu’il comprend la violence... Grand moment téléfistuel... Bravo monsieur !


  • Pinaise, la vidéo de Onfray, on dirait un employé des pompes funèbres aigri et misanthrope, on est loin de son "hédonisme solaire" comme il dit.

    Il fait un peu pitié le Michou.


  • J’ai jeté mon récepteur télé en 1993. A l’époque il était équipé d’un tube cathodique et lorsqu’on jetait une bonne pierre dessus, on voyait bien la télé se dégonfler...
    Aujourd’hui, lorsque j’ai l’occasion de faire face à un écran, j’ai un truc qui fonctionne plutôt bien, un peu à la manière des lunettes noires dans le film "OBEY" (Invasion de Los Angeles en français) de John Carpenter. Il suffit de couper le son quand discourt un de ces personnages, qui semblent infiniment plus nombreux dans les media que dans la vraie vie. L’effet est étonnant : celui qui parle avec son cœur, se distingue instantanément de cet autre, dont les vices s’affichent à l’écran, une fois sa logorrhée verbale supprimée. A ce petit jeu, notre président bien-aimé est imbattable.


  • "Certains pères – à l’ancienne –, pour enseigner à leur fils les dangers du boire et du fumer avant l’âge, et même après, leur collaient une clope dans le bec à 8 ans et une ou deux bières dans le cornet, histoire de leur apprendre la santé" : cette assertion a une valeur métaphorique dans l’article (bien que réelle) m’a rappelé une anectdote : un jour, à la sortie d’un chinois à volonté, un papa avait fait goûter à son fils qui devait avoir 6 ans une goute de saké. Le gamin a morflé comme c’est pas permis, il en a même pleuré, la maman étant morte de rire. Le papa en a ensuite proposé à son autre fils, un peu plus grand, il a refusé très fermement. La méthode est d’une redoutable efficacité.
    "un peu de poison contre le poison, le système immunitaire se réveille et hop, tout va mieux après un moment de panique." : très vrai aussi. Quand j’ai la crève, je traine en t-shirt et je marche pieds nus. Le lendemain matin, je suis sur pieds.
    "Couper le son et doubler les dialogues" : abonnez-vous à la chaine youtube de Mozinor. Non, c’est pas moi.
    Outre une origine algérienne, Haziza a un point commun avec Darmanin : le physique d’avorton et la gueule du gamin qui se faisait bolosser voire racketter dans la cour de récré au collège. Ces gens ont une revanche (physique) à prendre sur la vie. En tout cas, c’est drôle, son fils ressemble à Jean-Luc Mano jeune. Faut croire qu’ils sont consanguins dans cette caste. À mois que Mano le coco a profité des absences de Fredo pour aller saluer Madame.

     

  • « Ce que l’on fait dans sa vie résonne dans l’éternité »

    DIEU quelle belle phrase !!!


  • Salut à tous,

    Vos conseils sont bons et drôles, toutefois, personnellement, je ne peux pas regarder ces émissions type Hanouna, Ruquier, etc...

    Je ne peux pas, c’est pathologique, j’ai immédiatement des symptômes aigus, et ça finit par coûter cher en télés, qu’il faut remplacer car détruites de colère...

    Donc j’ai une autre solution : je ne regarde plus du tout, et depuis longtemps !

    La seule concession que je fasse, c’est le JT de Carole Gaessler ( ou Virna Sacchi, son joker, encore plus belle), parce que Carole, ben désolé, c’est une journaliste mainstream, mais c’est une très très jolie femme !

    Et c’est toujours agréable de regarder une jolie femme.

    Et après, j’enchaîne sur le JT de Anne-So, qui est encore pire que son prédécesseur, au niveau de la propagande...je l’ai d’ailleurs surnommée, "la pravda blonde" !

    après, bouton rouge de la télécommande !

    Basta, c’est trop !

    Le soir, j’aime regarder un film, de préférence d’avant les années 2000, de préférence avec Gabin, Vantura, des pointures de ce genre, et j’ai des chaînes du satellite dédiées pour ça !

    Et aussi des documentaires sur les chaînes de la famille Planète !

    Et pour savoir ce qui se passe dans ce monde de fange des médias, je viens lire sur E&R et autres sites, les retranscriptions, les analyses, et les commentaires des camarades, et c’est bien mieux que leurs émissions !

    Je pense que regarder ces émissions faussées, mensongères et truquées, ce mauvais divertissement, ce théâtre de 5 ème zone, c’est faire allégeance au système, et ça , désolé, mais je l’ai eu fait, je m’en suis sorti, donc jamais je n’y retournerai !

    Adishatz

    H/



  • On peut même casser sa télé 4k, et on vient d’apprendre qu’une télé 8k est en préparation. Tout ça pour voir Yann Barthès en supermégadéfinition. Quel progrès.



    La qualité d’image semble être une notion asser subjective en fonction des personnes.
    Full HD, 4k, bientot 8k, mais au final ca n’améliore plus grand chose à par la finesse des images de synthèse.
    De fait, ce sont sans doute les publicités qui profite le plus des dernières avancées technologique conçu pour les écrans, avec les dessins animés, les jeux vidéos et les blockbusters hollywoodien.


  • Sinon l’astuce consiste à aller à la manif au moins tous les samedi, histoire de dialoguer et se marrer un bon coup, puis le soir venu sur le forum 18-25 pour encore se marrer un bon coup en voyant tous ces journalistes en PLS astrale :)


  • Je résonne complètement avec le discours de Onfray. Ca fait plus de 10 ans que je pense a peu près la même chose et que j’ai arrêté de fêter comme la tradition le veut. Ca a été très libérateur. Au début on passe pour bizarre et au fil des années des proches et des inconnus commencent a s’ouvrir a leur tour et s’aperçoivent qu:ils pensent pareil. Puis un jour ils trouvent le courage d’arrêter les célébrations imposées. Je passe désormais Noël et le jour de l’an comme ça me plait selon mon humeur, seule ou en excellente companie, autour d’un repas bon et simple ou d’un café-biscuit. Quelle libération. Je suis une des rares que la période de fin d’année ne stresse pas. Sans compte la pêche au niveau santé car fini les excès de bouffe et d’alcool. Ouf !

     

  • En fait, seule une personne sur le plateau, à savoir celle qui utilise le mot « comprendre » et ses variante a déjà ouvert un dictionnaire.

    Point.


  • Pour Hazizouille, la réponse est évidente. Ce freluquet n’a jamais réussi à séduire une femme autrement qu’avec son portefeuille. Charisme proche de la moule farcie et physique ingrat, le complexe d’infériorité est évident.
    Des râteaux, il a du en manger à la pelle, le pauvre.

    Personnellement, ce type me fait pitié. Impossible de haïr une personne aussi laide et vulgaire, ce serait s’abaisser à son niveau. Au mieux, il mérite le mépris - quoique, pour un cloporte de son acabit, c’est encore beaucoup trop d’égard.

    L’ignorer semble être la meilleure solution.


Commentaires suivants