Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Leonarda, le retour : "Je peux venir en France quand je veux !"

Grâce à son nouveau passeport européen

En 2013, Leonarda Dibrani, une collégienne rom de 15 ans, était expulsée avec sa famille lors d’une sortie scolaire. L’affaire a marqué le quinquennat de François Hollande, qui lui avait proposé de rester en France sans sa famille. La jeune fille vit aujourd’hui en Croatie, où BFMTV a pris de ses nouvelles.

 

 

Elle a marqué le quinquennat de François Hollande. Leonarda Dibrani, une jeune fille rom de 15 ans, était expulsée de France en 2013 lors d’une sortie scolaire. Une mesure qui avait marqué l’opinion publique et provoqué un tollé, poussant le président de la République à lui proposer de revenir en France pour y poursuivre ses études, mais sans sa famille. Leonarda avait refusé sa proposition catégoriquement, en direct à la télévision.

[...]

Âgée de 18 ans, Leonarda Dibrani a maintenant la nationalité croate. Grâce à son passeport, elle est donc citoyenne européenne et bénéficie de la libre circulation. « J’ai envie de venir en France pour remercier les gens qui m’ont aidée quand j’avais beaucoup de problèmes », raconte-t-elle avec enthousiasme. Un déplacement qu’elle souhaite faire dès qu’elle le pourra. « Je peux venir en France quand je veux ! », se félicite-t-elle.

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

Leonarda amoureuse de la France ? Voir sur E&R :

Sur la libre circulation au sein de l’UE, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants