Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Allemands n’osent plus draguer : une Française est allée vérifier

Après l’affaire Weinstein, nous avons eu envie de faire un tour à Berlin. Pour comprendre.

 

Dans le brouhaha et la pénombre du bar, un grand blond me regarde. Un t-shirt noir met en valeur ses yeux bleus et ses muscles travaillés. Il est beau et il me regarde fixement.

Je soutiens son regard fixement aussi, c’est pour le travail. Wow wow wow. Chaud chaud chaud. Et donc après ça ? Rien. Rien-du-tout.

En France, dans une situation comme celle-ci, tout aurait été très vite. Le type aurait fermé les yeux, approché sa bouche, posé ses mains quelque part. Là non. Peter (appelons-le comme ça) se contente de ce regard. Confirmant par son inaction la raison de mon reportage à Berlin : la passivité allemande dans la drague.

 

« On ne sait pas »

Emmanuelle, journaliste française qui vit ici depuis cinq ans, parle comme une vielle dame qui a vécu la guerre de 14-18.

« Je me suis fait draguer une fois par un Allemand ! »

Nous sommes dans un bar du Kreuzberg, quartier hipster-turc de Berlin. Ici, on peut jouer à un jeu vidéo vintage ou au baby-foot. Il y a un DJ et un dance floor. L’entrée est gratuite, idéal pour les étudiants fauchés. À propos de cet endroit, on m’a dit :

« Normalement, ici c’est LE bar où les gens chopent ! »

Mais un verre à la main, Katarina, une Allemande de 22 ans, me dit de ne pas me faire trop d’illusions. Je ne vais rien voir, « parce qu’il ne se passe jamais rien avec les Allemands », s’amuse-t-elle. La dernière fois qu’elle a été avec un « compatriote », c’était il y a cinq ans.

« Ce soir, il y a un mec qui est venu me parler. Je crois qu’il me draguait mais c’était tellement subtil que je n’en suis pas sûre. On ne sait pas. Les Allemands draguent tellement mal que tu ne sais pas trop ce qu’il se passe. »

Cette absence de drague n’est pas anecdotique, elle plongerait (entre autres raisons) l’Allemagne dans un péril démographique.

Le nombre de célibataires ne cesse d’augmenter. Ils étaient 12 millions en 1991. Ils seront 19 millions en 2035. Pour un pays dont la population va au contraire sévèrement chuter, c’est chaud.

En 2015, l’institut allemand des statistiques (Destatis) annonçait ainsi que nos voisins teutons ne seraient plus que 70 millions en 2060 contre 82 millions aujourd’hui.

 

 

On comprend mieux la une du "Spiegel" en 2010. L’hebdomadaire regrettait que tout repose sur les femmes, y compris la séduction.

[...]

 

La galère des Françaises

Il se raconte aussi à Berlin que les Françaises nouvellement arrivées expérimentent trois phases.

D’abord, elles se disent « hey hey, mais c’est trop bien, y a pas de relous ici ! »
Puis, six mois plus tard, elles se plaignent dégoûtées : « Personne ne me drague... »
Enfin, elles se retournent vers ce qui ne manque pas dans cette ville : les expats.

Dans un restaurant vietnamien douillet du quartier de Mitte, je retrouve Éléonore (un prénom d’emprunt), Parisienne installée à Berlin depuis un an, pour qu’elle me raconte ses galères. Elle a rencontré des Allemands sur Tinder surtout.

« En date, c’est toujours toi qui vas emballer le mec. Parfois, c’est dur. J’aime bien faire un pas, mais pas tous les pas... »

C’est dur, mais ça fait réfléchir.

« Ici, en tant que Française, tu te rends compte à quel point tu as construit ta féminité en étant au centre d’une attention que tu n’as pas désirée. »

Lire l’article entier sur tempsreel.nouvelobs.com

Comprendre les rapports homme-femme avec Kontre Kulture :

La bonne drague, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A force de rabaisser les mecs vous n’obtenez que ce que vous méritez. On ne peut pas se plaindre sans cesse des mecs entreprenants (je ne parle pas des lourds et obsédés) et attendre d’eux qu’ils fassent le premier pas. Un peu de logique.

     

    • "souvent femme varie, bien fol est qui s’y fie" ( François 1ier )

      J’ai vérifié cela plusieurs fois dans ma vie ; ma raison m’a poussé à me retirer du marché de "l’ Amour". Et pourtant j’y croyais vraiment au début. Quel idiot fus-je...

      Dorénavant, le seul amour que je donne est platonique. Celui d’un fils envers sa mère et d’un frère envers sa soeur.

      Les autres femmes pourront s’en plaindre ( ou pas ) mais, comme on peut le lire souvent ici, on ne pleure pas sur les conséquences lorsque l’ on en chérie les causes.


    • Mais ça va changer, il y a rien de fixe.
      C’est peut être le contre coup des nouvelles technologies, du féminisme agressif , de la presse, de la pornographie, il y a 50 raisons aux remises en question du rapport homme-femme, mais ça reviendra tôt ou tard a des niveaux raisonnables.

      Pareil pour le nombre d’enfants,la durée de vie des couples,etc à un moment faut arrêter de faire n importe quoi


    • Kenshiro, je n’aurais su mieux dire camarade : je suis dans la même situation que toi, et très heureux


    • @kenshiro,
      attention mec de ne pas être trop “arrogant”.. il faut parfois prendre les femmes comme elles sont, se donner du temps... et nourrir l’espoir.

      Sans ça tu peux passer à côté de femmes plus intéressantes qu’il n’y paraît. Dit toi aussi... que ce qui t’as peut-être fait défaut c’est une personne d’expérience qui aurait pu orienter tes choix... la société moderne est cruelle en ce sens... elle te fait croire que tu maitrise des choses dont tu n’as pas (encore) l’expérience.. Vivre sans sa moitié c’est à moitié bien.. Qui cherche sincèrement fini par trouver sincèrement..

      Sans deconner, je sais parfaitement que je m’attend à certaines choses et parfois je suis surpris..


  • Gouvernement des "experts" :

    "Crever les yeux du peuple et lui reprocher d’être aveugle"

    Féminisme :

    "Couper les couilles des mecs et leur reprocher de ne plus être des mâles’


  • D’abord, les Allemands sont romantiques. Donc la drague ne les intéresse pas. D’autre part, il est possible que les manières françaises les déconcertent. Par ailleurs, il y a un truc dont les Françaises ne sont pas du tout conscientes : elles ne sont pas terribles physiquement, sauf rare exception, et quand elles sont attirantes, leur prétention absurde les rend antipathiques presque systématiquement. Il suffit de voyager pour se rendre compte à quel point (par contraste) les Françaises ne sont vraiment pas un bon plan, même pour draguer (pour ceux qui ont du temps à perdre et qui n’ont pas peur des emmerdements). Pour conclure, les Allemands ont intuitivement intériorisé le fait que la reproduction humaine ne peut plus se faire spontanément (de façon artisanale) : de nos jours, la reproduction humaine se fait de façon artificielle, scientifique et technique (PMA, GPA, clonage reproductif d’État). D’ailleurs, les Français commencent à le comprendre, semble-t-il.

     

    • Il est certain que lorsque besoin ou envie est de faire référence à quelque vénusté, c’est la teutonne qui arrive immédiatement à l’esprit, loin devant toutes les autres.

      Cheveux teints en vert ou violet, Tshirt sans forme, birkestock/soquettes...

      Et quand elles font des efforts, ça donne le style Angela, forcément, ça fait rêver.


    • "Les Françaises pas terribles physiquement" ? Merde, ce sont les plus belles filles d’Europe, et de loin .


    • Ne faites pas attention à ce que raconte "Adolfo Stalini", les gars, il insulte les françaises parce qu’il est frustré que ses italiennes ressemblent à des étrangères à l’europe, et non à des européennes, du fait des mélanges ancestraux. (comme conversano etc).
      Vous n’aviez pas remarqué ? Bien sur que les ritals, grecs, espagnols et portugais redoublent de rudesse nationaliste, non pas parce qu’ils sont plus nationalistes que les autres, mais pour tenter de faire oublier qu’ils sont mélangés avec les gens du sud.
      C’est assez minable comme comportement, ce qui se voit, se voit, point barre. Il n’y a pas besoin de se ridiculiser en voulant être plus royaliste que le roi.

      Sinon, les françaises sont les plus belles d’europe, oui, je dirais avec les slaves, hongroises, finlandaises et irlandaises...

      Par contre, question caractère, il a raison, elles sont tres souvent assez prétentieuses dès qu’elles ont le moindre avantage, et débiles si elles sont parisiennes. Mais ne généralisons pas, ça dépend qui on cotoie, je n’ai connu que des femmes très gentilles, pour ma part. Et pas besoin du tout de mères porteuses et autres merdes.

      S’agissant des allemands, ils sont romantiques, et non timides, pas question de "draguer" vulgairement dans un bar, et ce faisant, on ne rencontre que des femmes bien, fidèles et correctes, ils ont donc bien raison. Je le sais, je suis hyper romantique aussi comme les allemands, et n’ai rencontré aucune débile instable et chiante dans ma vie, mais une femme ultra belle, intelligente, gentille et fidèle comme tout, de province.
      On ne gagne rien à être pressé, à être un "mort de faim" dragueur vulgaire, etc. Draguer fait référence à un monde vulgaire de gens infidèles et légers, donc après, venez pas vous plaindre des déboires !

      Patience, choix et profondeur, les gars.
      Tout vient à point à qui sait attendre, et à qui élève son esprit.


    • @Alan
      Les goûts et les couleurs... Vous avez raison de dire que les italiens ont un très fort héritage génétique du moyen-orient. Et c’est ce qui fait pour moi qu’ils sont le peuple le plus beau en Europe. J’ai, par exemple, du mal à trouver une Française de souche (ou d’Europe du nord) aussi attirante que l’actrice Monica Bellucci.

      Les attirances physiques sont,en somme, variées et subjectives et c’est tant mieux.


    • Crêponné,

      Tu as raison, les italiennes sont très belles, et féminines. Et je n’ai pas trouvé, contrairement à ce qu’on raconte, qu’elles avaient un caractère insupportable et inabordable, celles que j’ai rencontrées étaient très sympas.

      Mais comme tu dis, c’est une question de goût, parce que même si Bellucci est adorable, je préfère personnellement Romy Schneider jeune, Marie France pisier, jeune, Brigitte Bardot, etc.
      Mais c’est pas discutable en effet, c’est juste une affaire de goût... ca ne veut strictement rien dire dans l’absolu.



    • Pour conclure, les Allemands ont intuitivement intériorisé le fait que la reproduction humaine ne peut plus se faire spontanément (de façon artisanale) : de nos jours, la reproduction humaine se fait de façon artificielle, scientifique et technique (PMA, GPA, clonage reproductif d’État). D’ailleurs, les Français commencent à le comprendre, semble-t-il.



      Un peuple complètement coupé de ses instincts primordiaux sous la pression du puritanisme, phénomène décuplé par la culpabilité et la repentance (grands thème de leur religion), de fait prêts pour le transhumanisme.

      Sinon, les Françaises sont dans l’ensemble pas mal, mais plutôt fades. En Allemagne - comme dans les autres pays germaniques, Angleterre comprise - il y a beaucoup de beautés, des beautés qu’on ne verra jamais en France. Mais à côté, il y aussi beaucoup de thons difformes d’une hideur inconnue en France.


    • Dans tous les pays il y a de belles femmes, la n est pas le probleme. Effectivement , certains pays peut etre en ont plus (les Balkans, les pays de l est , les pays scandinaves, certains pays d afrique et d amerique latine...mais au final c est toujours une question de gout) que d autres. Moi je trouve les francaises ouvertes , pas forcement pretentieuses. Beaucoup manquent de feminité mais est ce peut etre par protection je ne sais pas , cela fait trop longtemps que je ne vis plus en France et j ai du mal a juger. Etant donné que je suis slave et bien je me suis marié avec une slave parce que cela correspondait plus a mes gouts. Ce qui est peut etre derangeant en France c est certains styles que certaines filles affichent qui correspond aussi avec leur mentalité. Les allemandes ,les autrichiennes, franchement , elles pourraient etre jolies mais beaucoup trop de gothiques, de piercing, de boeufs meme. Les pires sont les anglaises ! J en ai par rencontŕé une qui me plaisait ! Pas une ! De toutes facons il y aura un retour de baton ! Les filles peteront un cable parce que plus personne n osera les draguer et elles devront assumer elles memes le role de "predateurs " vis a vis des males ! C est pas mal non plus comme solution ! On a assez bossé quand meme non !


    • Hélàs il a raison, on va tous finir par passer par les sex dolls ou l’utérus artificiel... Le féminisme ayant aveuglé la plupart des femmes de cette génération


  • A Rome, l’empereur avait mis en place une taxe sur les célibataires, tant les jeunes romains se désintéressaient des romaines. Conséquence a chaque fois vérifié de la "libération" des femmes lorsqu’une civilisation atteint un niveau de richesse qui le permet.

    Mais évidement c’est la faute des hommes, les femmes ne font jamais rien de mal.

     

  • Le féminisme va tout emporter sur son passage, quel que soit le pays et la religion qu’il traversera ! Aux hommes de réagir et de remettre les femmes à leur place : en dessous ... Pour le bien-être de l’espèce humaine !!! Il faut sauver le soldat Homme.

     

  • Et maintenant elles se plaignent encore. P... Mais qui sont les relous sinon ces gonzesses ?


  • Quelle mentalité de soumis ! Conséquences néfastes de la décadence de l’Allemagne de Weimar !

    Y a pas quelqu’un pour expliquer à ces blaireaux que le taux de natalité des Allemands de souche doit exploser ?


  • Typique de l’Obs : ils font des constats sur des phénomènes dont ils sont eux-mêmes les principaux responsables, et ils en tirent des conclusions complètement à l’envers.

    Eh, les guignols de l’Obs, si en Allemagne , les mecs n’osent plus draguer, c’est parce qu’on leur a coupé les roubignolles depuis soixante-dix ans ! Et les Français sont partis pour finir comme eux. Le connard qui a pondu cet article ose nous sortir "être bon, gentil et respectueux, c’est pour un Allemand une vraie démonstration de pouvoir" ! Et ça leur réussit bien, ils sont tous célibataires et ne font plus de gosses en Allemagne !!
    OK, je m’arrête là

     

  • HAHAHA !!!
    Vous les voyez, mesdames, les conséquences concrètes du féminisme ?
    A bon entendeuse.


  • En Allemagne,à quoi bon draguer quand on peut se payer un avion de chasse ,un canon le plus souvent venu des pays de l’Est dans les eros centers de Berlin ou d’ailleurs.Finalement,cela revient moins cher et surtout moins gonflant que de se farcir un tromblon quelconque qui voudrait nous mener à la baguette.

     

    • Voilà, vous m’avez enlevé les mots de la bouche. Quand on voit ce que peut coûter la vie en couple à un homme, dépenser un peu d’argent pour satisfaire un besoin naturel (pour lequel il faudrait qu’on culpabilise en plus), ça semble être la meilleure solution. Malheureusement, ce n’est pas comme ça qu’on va faire remonter le taux de natalité, mais quand on passe son temps à nous expliquer qu’on est des méchants racistes blancs coupables de toutes les fautes, en plus d’être sexistes et patriarcaux, sans compter le monde dans lequel ces enfants que nous n’avons pas risquent de grandir, ça ne donne pas très envie de se mettre en couple pour faire des gosses.


    • Ben en couple tu mets aussi de côté ton honneur et tes ambitions. Je suis semi-MGTOW et je peux vous dire que ça change la vie de ne plus vivre en quête d’une poulette. On voit la vie autrement, mais pour celà il faut avoir eu une séparation amoureuse


  • Ce n’est pas du tout lié à l’affaire weinstein, on ne change pas des codes sociaux si rapidement.
    Les Allemands sont justes culturellement différents.
    Ils ne draguent pas comme les Français c’est tout, mais ils n’en pensent pas moins, ils sont aussi cochons que les Français une fois au lit.

    Les femmes en Allemagne qui se plaignent de ne pas être draguées est complètement vrai. Les étrangères au bout de quelques années finissent par craquer tellement les choses sont plates, aseptisées.

    Les allemandes par exemple refusent qu’un mec payent l’addition, c’est toujours 50-50, si on insiste on est vu immédiatement comme un gros macho, et le plan "viens là que je t’attrape" tombe à l’eau illico.

    C’est vrai qu’en Allemagne c’est les meufs qui doivent te faire comprendre que tu l’intéresses et que la porte est grande ouverte pour toi.
    Donc les Françaises ne vous plaignez pas trop, vous êtes vraiment pas trop mal loti (sauf avec les lourddingues je reconnais)


  • Nos amies féministes déplorent aujourd’hui les conséquences des causes qu’elles ont adoré.

    C’est juste, c’est moral et c’est bien fait pour leurs gueules.


  • Ah ! C’est incroyable de lire cet article.
    Ça s’appelle du journalisme !
    Vous avez rien d’autre à faire les Français.
    Mais elles espèrent quoi ces pauvres filles,
    Elles ont qu’à revenir ici elles retrouveront leurs belles racailles.


  • Ayant eu l’opportunité de vivre a l’étranger, je peux vous dire que c’était avec un certain plaisir que nous voyions nos compatriotes française (et surtout parisienne) galérer comme pas possible. La proportion H/F étant totalement inversée. Des qu’il y a un peu de concurrence elles se rendait compte d’une part qu’elle n’était pas des tops modèle et de deux (mais c’était plus subtil) qu’elles était particulièrement chiante (elle se complique la vie pour la plus part).

    Le plus revelateur dans cette article c’est la schizophrénie dont elles sont victimes.
    Elles n’arrivent pas a comprendre (et F. Delavier ou notre président l’ont prouve mille fois) qu’elle aiment se sentir désirer, ils ne faut donc pas castrer ceux qui vous flattent.


  • c’est la faute des Allemandes, elles sont infectes !
    zéro romantisme chez ces meufs, mais zéro et féminité hyper au rabais
    en sus elles ne trouvent rien de mieux avant tout préliminaire que de commencer par débiter un prêche féministe qui sonne comme une déclaration de guerre
    résultat : un Allemand sur 3 est avec une femme étrangère (on les comprend)
    les Allemands ne sont pas machos par contre les Allemandes sont des machas !


  • Les Allemands comme les non-allemands ont simplement intégré en eux l’idéologie dominante qui vise à empêcher la naissance de nouvelles générations d’Européens : ils s’y sont soumis.

    C’est la conséquence de l’individualisme qui détruit l’intégrité de l’individu, pervertit ses désirs et ré-oriente ses besoins... à terme la fin du Peuple sur lequel cette idéologie est appliquée, subtilement - d’où la difficulté pour ces hommes et femmes de s’expliquer et de s’entendre.

    Mesdames ! Il faut aller jusqu’en Russie ! Là vous aurez une chance d’échapper aux Relous !


  • Ce sont toutes des thons forcément.

     

    • C’est vrai ce que tu dis quand tu vois les belles Allemandes ya pas photo, c’est pas contre les Française du tous mais je penses que les plus belles femmes sont en Allemangne.

      C’est comme si "une Roumaine venait en France pour dire je ne me fais pas draguer"
      Les plus belles femme Française sont celles du sud, mais elles ne sont pas folles, elles ne vont pas en Allemagne. Trop froid !


    • Les Allemandes des thons ?!?

      Tu veut rire ?!?

      Je préfère ne pas trop y mettre les pieds , parce qu’il y a tellement de belles minettes , que ça prend la tête !!!


  • 1/ La banque pousse au libéralisme => féminisme => solitude => consommation

    2/ La drague est une conquête. Quoi ? Conquête = fascisme !

    3/ Les femmes européennes sont seules et ont besoin d’hommes. Soros peut déverser ses migrants. Plan Kalergi de métissage de l’Europe.

    Tout marche comme prévu, et à merveille.. !


  • On ne le répètera jamais assez l’allemagne n’existe plus à l’instar de la Suede. Obligé de loger ses nouveaux migrants à raison de 80000 par an sur Berlin, la capitale berlinoise se transforme en township giganstesque. Les allemandes s’enlaidissent volontairement pour éviter les pulsions des migrants en manques alors que le pouvoir aux abois serre les boulons sur la répression anti raciste, antisémite anticalcaire. L’allemand de base est de toute façon japonaisé (seul, travailleur obligé et futur consommateur de poupées digitales sans doute plus sexy que l’allemande qu’il se serait levé).

    Je résume façon carte militaire : le front nord s’effondre en son centre avec la Suede. Le Danemark résiste tandis que la Norvège suit les pas de la Suede mais avec un fond souverain qui lui permet de cacher la misère culturelle.

    Le front sud tangue avec l’Italie au bord du chaos et une Espagne qui en prend le chemin (nouvelles routes migratoires et dette en conséquence). Seul le Portugal, sous le radar, tirera son épingle du jeu.

    le front oriental est en train de basculer vers un chisme fracassant. L’Allemagne devient une immense no go zone tandis que l’Autriche tente de se prémunir mais ne fait qu’acheter du temps. Les pays de l’Est avalisent leur autonomie à moyen terme avec une interrogation concernant la Pologne (un possible retour des libéraux l’a ferait de facto revenir dans le giron occidentale. Les urnes seront favorables aux conservateur mais un maidan bis à Varsovie, fief des libéraux, n’est pas impossible)

     

    • Dis donc, camarade, d’où tiens tu que le Portugal est préservé ? t’as été voir ?
      Va à Lisbonne, va, tu verras. Le pays est dans le même état que le nôtre, sinon pire. Les vieux portugais du temps de Salazar sont en larmes, dépités, foudroyés.
      Et pourtant, c’était le pays qui résistait le plus, oui, je sais, j’y étais juste 2 ans après la mort de Salazar. Mais les choses ont changé...

      La Hongrie résiste vaillament à tout ça, pour une carte militaire, tu as oublié les principaux soldats, ça le fait pas.

      Je pense que l’Autriche ne se laissera pas enfoncer, et tendra vers la Hongrie à l’avenir, plus que vers l’Allemagne, question comportement. Ils résisteront et nous feront un nouvel empire austro-hongrois. ^^

      Et l’Angleterre, personne ne parle de l’Angleterre, jamais, que s y passe t il ?
      Un sociologue a dit récemment : "si vous voulez savoir ce que va devenir la France dans 10-20 ans, regardez l’Angleterre".
      mais j’ai du mal à croire ça... je ne sais pas.

      Et pour finir, je dois être trop vieux mais j’ai vraiment du mal à croire que les allemands ont tant changé, ça m’étonne au plus haut point...
      Laissez le système emmerder les allemands, laissez... ils ne disent rien, et puis, un beau jour.... Nous, en France, on sait comment ça finit.

      Je pense que même un NOM installé n’évitera pas la guerre, civile ou autre. ca marchera pas leur truc, car ca détruira trop la civilisation, donc il y aura bouleversement violent à un moment donné, même si on aura perdu toutes nos billes au passage...


  • Elles veulent se faire draguer par des hommes JEUNES, très beaux et soignés (en général ils sont g..s hélas pour elles) alors qu’elles sont très moches et qu’il y a le sida depuis 35 ans qui a tout changé.
    Quand je faisais encore de la musique, trois musiciens étaient d’outre-Rhin, tous mariés avec des étrangères (Serbie, EU, Zambie) et tous ont quitté leur Vaterland sans regret. Le 4e que j’ai rencontré vivait avec une indonésienne.


  • Voilà ou en sont la majeur parties de ce qui reste des peuples d’occident, pas seulement de l’allemagne ! Après 40 ans de propagande grossière et inninterrompue du "lgbtisme", des féministes et la dévirilisation systématique par le salariat et la sur- consommation de conneries, les hommes ne peuvent plus être des hommes ! Pratique pour l’oligarchie car comme ça, personne ne pourra plus protéger des valeurs ou autres choses qui font une société saine face au grand capital apatride. Ce genre de "nouvelle" en est le parfait exemple !



  • Cette absence de drague n’est pas anecdotique, elle plongerait (entre autres raisons) l’Allemagne dans un péril démographique.
    Le nombre de célibataires ne cesse d’augmenter. Ils étaient 12 millions en 1991. Ils seront 19 millions en 2035. Pour un pays dont la population va au contraire sévèrement chuter, c’est chaud.



    Je ne comprendrai jamais cette peur panique de la décroissance démographique - à part pour les identitaires névrosés dont je peux saisir l’angoisse d’être "remplacés" - comme d’autres ont la peur panique de la décroissance économique.
    Moins de gens = moins de chômeurs dans un monde où le travail est toujours plus robotisé = moins de pauvres, moins de malades, moins de densité, moins de pollution...
    J’ai l’impression que cette peur de la dénatalité est surtout communiquée par l’oligarchie pour qui ce phénomène est indésirable, car moins de naissances c’est moins de travailleurs aliénés au service de la bourgeoisie possédante à mettre en concurrence les uns contre les autres, c’est moins de moutons à enfumer vers le chaos, et c’est plus de risque d’être démasqué par ces mêmes moutons comme catégorie parasite illégitime (moins on est nombreux, moins les minorités sont minoritaires).


  • Oooouh la video de Stéphane Edouard qui arrive... oui, oui, je le sens... (vu qu’il lit très probablement les articles de ce site... ;) ;) )...

     

  • Depuis un an ma fille vit en couple, à Berlin, avec un Prussien, et elle m’a expliqué ceci : " En tout les Allemands cherchent le consensus" . Peut-être influence de la Proportionnelle ? Voyez Merkel en train de négocier son gouvernement de coalition . Mais il y a autre chose : l’extrême domestication des Allemands toujours trop respectueux de la loi, au point d’attendre 4 minutes en pleine nuit pour traverser une avenue sans voiture, que le petit bonhomme soit au vert . Quand on est à Berlin on regrette la "fantaisie française" et notre comportement un peu bordélique .

     

  • On comprend dès lors pourquoi le lobby gay a cru séduire la gent masculine au cours les années 80, le féminisme a peu à peu éloigné les hommes de leurs congénères femen.istées devenues inabordables. Chacune d’elles se croyant le centre du monde ! Tout dans le paraître, peu ou presque rien dans l’ÊTRE. Les gays ont découvert la supercherie, ont fui, mais demeurent démunis eux aussi car ils sont dans le faux.

    La saturation d’images publicitaires sur le corps féminin, puis sa pornographisation émousse les éventuelles ardeurs à l’approche d’une fille réelle puisque ces images concurrentielles ont été engrammées ! Il leur faut donc en faire des tonnes pour ressembler à des Lara Croft en singeant les bouffonnes de sitcom :)

    Les hommes ont désormais besoin de se consacrer à leur vie intérieure et ça passe par l’intellect. Ils éprouvent une nostalgie impérissable de la MÈRE divine en eux n’ayant plus le Vin de l’Esprit que seul notre PÈRE peut leur déverser s’ils consentent selon leur libre-arbitre à lui demander donc à se questionner sur JESUIS de toute Éternité, à entrer dans l’initiation aux Mystères.

    L’accès au PÈRE passe par la MÈRE et reconnaissance du FILS. Les femmes sont gardiennes du SEUIL par l’Amour, c dire leur POUVOIR à double tranchant. Résultat auj plus un teuton pour draguer ces femen mutilées de leur divinité schizées de la Déesse Mère.inconscientes que leur ENERGIE est détournée par le système luciférien.

    Faire « oeuvre mâle  » signifie revenir activement, courageux, consciemment à la Source divine de telle sorte que la Lumière nouménale accepte de pénétrer, vous inonde. Double courant donc, montée en puissance puis accueil de la Lumière dans la personne pour Servir et non se servir. Cet homme est un héros métaphysique à contre-courant et incompris.

    L’homme peut se rencontrer avec compassion, miséricordieux, donner place en lui au faible (à son Enfant intérieur, son Éros, son Soi divin que Jésus a porté jusqu’au bout dans l’adversité, incompris. La femme aussi.

    L’être dans le pneuma de Dieu est perçu comme faible aux yeux du monde mais un fort dans l’Esprit.

    Tout homme viril au sens vertueux a reçu des vertus divines : elles s’expriment en sa vie courante par des qualités humaines remarquables.

    La croissance matérielle s’achève dans l’abondance.

    Demeure la vie intérieure où désormais la croissance se fait intériorité dans les racines et profondeurs de l’ÊTRE.

     

  • #1855605

    Eh ben, qu’elles viennent me voir...


  • C’est le moment d’aller faire un tour en Allemagne les gars..


  • Ce qui fait que...ça ne va pas non plus...que faire.. ? S’acheter un god en attendant les prochaines instructions des Dominants ? Une remise en question de la doxa ? Un effort de réflexion ?


  • J’ai vécu 3 ans à Freiburg im Breisgau, près de la frontière suisse et française / je rigole quand je lis cet article car la drague en Allemagne, au moins là où j’habitais, n’est tout simplement pas acceptée par les filles.

    Elles ne sourient pas, ne vous répondent même pas quand vous essayez de les aborder et en gros sont à la limite d’appeler la police ou la sécurité du bar si vous insistez ... la seule stratégie était d’intégrer un groupe d’Allemands et de faire des rencontres à l’intérieur de ce groupe, autant dire que ça peut prendre des mois voire des années ...

    les Allemandes sont vraiment très très jolies mais c’est le dernier pays que je conseillerais pour aller draguer :)
    la manière dont elles traitent les garçons, leur comportement en général est juste inacceptable !

     

    • j’habite depuis 6 ans en Allemagne. Votre commentaire est plus judicieux que l’article.
      Les allemands ont tout simplement PEUR de faire des avances, d’une part car beaucoup plus longs à se décider, d’autre part car ils se font traiter comme de la merde, n’ayons pas peur des mots, par la gente féminine "émancipée" depuis les années 70 et-qui-veut-tout-décider.
      Ce ne sont pas des romantiques de toute façon, et la plupart des femmes allemandes, princesses gâtées ultra matérialistes pour la plupart, les rendent indifférents.
      Les femmes pensent mener ces êtres (très) dociles comme des petits chiens, ce qui ne déplait pas forcément aux allemands, qui y voient parfois le grand avantage de regagner en maitrise par le biais du portefeuille... Elles perdent alors par là même ou elles ont péché.
      Il ne faut pas chercher de comparaison avec notre culture, dans un pays de tradition protestante.


    • Lol ! Tu connais pas les québécoises alors ? C’est sûrement pire.


    • La France prend exactement le même chemin.


  • Si les femmes me lisent, attendez vous à la même chose dans quelques temps en france,
    La pensée mgtow arrive, faites des recherches sur YouTube..
    Vous avez gagner, euh non, tout le monde a perdu !


  • De quels Allemands parlez vous ? Des Turcs ? des Marocains ?des Algériens ?des
    Sénégalais ? des Ethiopiens ? .Tous sont "Allemands " alors comment généraliser ?


  • C’est un peu la même chose avec les françaises (de souche). Antipathiques à souhait, devenus féministes à outrance. Il est parfois très difficile d’avoir une conversation sans s’excuser toutes les deux minutes.

    Le fait est qu’à la faculté, les jeunes filles vous snobent si vous êtes pauvre (en 1ère année de licence elles trouvent ça excitant de sortir avec le pauvre encore faut-il faire "pauvre viril" mais arrivé en fin de cycle, vous n’avez pratiquement aucune chance d’accrocher si vous ne faites pas partie de la jeunesse dorée).

    Les filles sortent moins, c’est un fait. La fréquentation des boîtes de nuit a trop chuté, dorénavant pour draguer il faut être invité dans des soirées où les jeunes filles restent branchés sur leur smartphone toute la soirée durant. Et si vous avez le malheur d’aborder un groupe de 4 ou 5 filles dans un bar, s’en sortira une pluie de jurons avec en prime une capture vidéo qu’elles diffuseront sur SnapChat (anecdote véridique encore).

    Le français pour continuer à draguer doit se tourner vers des femmes qui n’ont pas subi le formatage féministe idéologique depuis 1945.

    Je comprends pourquoi les allemands s’expatrient en masse pour chercher une femme asiatique ou africaine...

    J’ai eu 100 fois moins de mal en tant que blanc à draguer et conclure avec des compatriotes antillaises (Guyane, Martinique, la Réunion, etc.) que des françaises blanches formatées à l’idéologie ni pute ni soumise.

     

    • C’est exactement cela, toute la machinerie idéologique Féminazis/LGBT anti-homme avec en parallèle l’explosion du capitalisme libérale libertaire, pornographie, publicité, sur-consommation, matérialisme etc.. donne le résultat d’aujourd’hui c’est que la ’’plupart’’ des femmes occidentales se pensent supérieures, princesses/déesses machin et ce sont elles qui ’’choisissent’’ l’homme et non l’inverse du coup elles sont froides et hostiles envers les hommes qui tentent le coup.
      Bien sûre il ne faut pas généraliser mais c’est un phénomène qui prend de l’ampleur.


    • @Ned : Et elles finissent seules, avec leurs chats et leurs névroses, sans descendance... Et finissent par désirer la haine de leur peuple d’origine en se reproduisant avec des représentants de l’immigration, des "hommes virils", croient-elles...


    • Commentaire à part .La Réunion ne fait absolument pas partie des Antilles. revoyez votre géographie.


  • En effet, ca ne correspond pas du tout a leur culture, comme pour les anglais, et avec la langue allemande, qui n’est certes pas aussi disgracieuse qu’on le dit, tu peux toujours t’accrocher pour faire vibrer Frau Sauekraut


  • Quand les femmes feront passer féminité avant féminisme ...les choses s’arrangeront peut être ?!...


  • Il faut lire l’article en entier sur le lien. En bref ça dit que les mecs d’ici feraient bien d’en prendre de la graine. Que les nordique ont été bien éduqués par leurs mères féministe et cherchent à chasser leur masculinité associée à de la dictature. En fait c’est une apologie ce texte


  • Les Allemands n’ont JAMAIS dragué, c’est pas dans la culture. Ca ne les empêche pas d’aimer. Que la Française en question se renseigne avant d’aller faire ses conclusions dans son coin. On se croirait sur Yahoo News sérieux.

     

  • Voilà où mène le puritanisme. D’ailleurs ce n’est pas exclusivement lié au protestantisme puisque les régions allemandes catholiques du sud ne se portent pas mieux, de même que l’Espagne, complètement castrée et dominée par les femmes. (Allemagne et Espagne sont comme par hasard les deux pays les plus naturistes d’Europe, certainement pas une coïncidence, le naturisme n’étant autre que la forme la plus sévère du puritanisme chrétien).


  • #1856053

    Moi de mon côté, après avoir lû tous les commentaires, ce que je peux dire c’est que tout d’abord le coût de la vie à énormément monté, on s’endettent plus et voilà l’affaire : Pour pouvoir rencontrer une femme dans un système néo-libéral libertaire social démocrate ... Il faut de l’argent. En 2009, je suis allé dans une agence matrimoniale pour pouvoir faire des rencontres ... J’ai envoyé chier la femme en lui disant que j’allais me branler jusqu’à la fin de mes jours. Elle avait que 2 femmes à me présenter(elle ne voulait pas me montrer leurs photos, mais elle m’a montré la photo d’une femme noire en début d’entretien pour savoir s’y elle m’intéressait. Elle m’a fait comprendre que pour augmenter mes chances de rencontre, il fallait des acquis. Voilà la liste :

    1 - Plus le travail que l’on fait est prestigieux, payant et bien vu plus on a de chance, moi, je travaillais dans un entrepôt, un travail manuel ... Moins de chance de faire des rencontres.

    2 - Plus tu as de la scolarité et plus tu as de chance d’avoir des rencontres. J’avais un secondaire 5(c’est avant le collège et l’université).

    3 - Fais-tu de l’argent ? Une personne qui fait 50 000$ par année à plus de chance qu’une personne qui en fait exemple 30 000$. Je ne faisais pas 50 000$ par année.

    4 - « Tu es venu comment ici ? » « En autobus ! » je lui dis ! « Tu n’as pas de voiture ? » Elle me répond. Non je lui répond. Moins de chance de faire des rencontres.

    5 - Elle me demande si je veux une maison, si j’ai de l’ambition, si je veux avoir des enfants. Non ! Je ne voulais pas de maison, de l’ambition non(j’ai eu de la misère à juste me trouver dans la vie, alors non, pas d’ambition et avoir des enfants ... Euh ... Non ! ... Pas pour l’instant ! moins de chance de faire des rencontres.

    6 - « Es-tu débrouillard ? Es-tu habile de tes mains ? » me répond-t’elle ? Non ! je lui répond ! Je suis né dans les années 80 et dans les années 90 on diabolisait les « jobs » manuelles comme étant dures, mal payés, ou on était exploité et qu’on travaillait dans des conditions difficiles. Ceux qui avait ces emplois étaient vu comme des abrutis ayant pas terminé le secondaire et étant turbulents à l’école. Alors, non, je n’étais pas habile de mes mains. Moins de rencontre pour moi.

    La femme me raconte alors qu’une femme qui fait 50 000$ par année veut rencontrer un homme qui fait 50 000$ par année. Une femme qui a un diplôme universitaire veut rencontrer un homme qui a des études universitaires.

     

    • J’ai eu l’image de Coluche et de Gugusse en lisant ca


    • Un magasin qui vends de nouveaux maris vient juste d’ouvrir à New York City. C’est un endroit où les femmes peuvent se rendre pour choisir un mari. A l’entrée du magasin, on y découvre une brève description de la manière dont fonctionne le magasin :

      Vous n’avez le droit qu’à une seule visite. Il y a 6 étages. A chaque nouvel étage, les qualités des hommes exposés augmentent au même titre que vous montez d’un étage. Bien entendu, il y a un hic : vous devez choisir un homme sur l’étage ou vous pouvez monter d’un étage, mais en aucun cas, vous ne pouvez redescendre d’un étage sauf pour quitter le magasin.

      Une femme entre donc dans le magasin pour trouver un mari.
      - Au premier étage, il y a un panneau sur la porte qui dit : Ces hommes ont un travail.
      - Au deuxième étage, il y un panneau sur la porte qui dit : Ces hommes ont un travail et aiment les enfants.
      - Au troisième étage, il y a un panneau sur la porte qui dit : Ces hommes ont un travail, aiment les enfants et ont particulièrement belle allure.

      La femme se dit « waow ? ».. Mais elle sent instinctivement qu’elle doit continuer..
      - Elle arrive au quatrième étage et le panneau sur la porte dit : Ces hommes ont un travail, aiment les enfants, ont particulièrement belle allure et aident aux travaux ménagers.

      « Oh mon Dieu, s’exclame-t’elle. Je peux à peine y croire ». Malgré tout, elle continue et monte au cinquième étage.
      - Le panneau dit : Ces hommes ont un travail, aiment les enfants, ont particulièrement belle allure, aident aux travaux ménagers et sont très romantiques.

      Elle hésite à rester... Mais monte quand même jusqu’au sixième étage.
      - Le panneau dit : Vous êtes le 31 456 012 visiteurs de cet étage. Il n’y a pas d’homme à cet étage. Cet étage n’existe que pour vous prouver que les femmes sont impossibles à contenter. Merci de votre passage au Magasin des Maris.


  • " Ni putes, ni soumises " : peut etre, mais en tous cas, aigries et mal b ....ées !
    pour beaucoup d’entr’elles ! heureusement, il en reste qui sont encore " nature", franches, et revendiquant le droit de dire oui quand on les approche !


  • #1856498

    Elle se fait draguer, elle se plaint.
    Elle ne se fait pas draguer, elle se plaint.

    Elle est en couple, elle se plaint de ceci ou cela.
    Elle est seule, elle se plaint d’être seule.

    Une femme ça se dresse, elle a besoin d’être dressée et d’appartenir a un homme pour être heureuse. De toute façon sur le long terme si l’homme ne dresse pas sa femme c’est elle qui le dressera.

    Pour ce qui est des féministes il est grand temps d’arrêter de blâmer le féminisme ou les femmes car le grand coupable sont les hommes qui n’auraient jamais dû permettre tout ça.

    Les femmes sont terriblement malhonnêtes.
    Lorsqu’une femme se rase la tête, adopte un comportement viril et adhère aux codes du féminisme, le message est le suivant : "Je rêve d’un homme viril pour me dresser".
    Les seules filles honnêtes sur ce sujet que j’ai connu étaient de vraies salopes. Ayant connu des dizaines de mecs elles sont les seules capables de formuler concrètement qu’elles ont besoin d’être soumise.

    Les hommes doivent faire de leur mission leur priorité et traiter les femmes comme secondaire, ainsi ils les traiteront comme elles le méritent.

    Voici un petit schéma pour expliquer la hiérarchie :

    Dieu

    Le Christ

    L’homme

    La femme

    C’est quand même pas compliqué.

     

    • D’accord, mais voyez vous sans le message du Christ les hommes n’auraient jamais permis tout ça.


    • Wilfried, vous êtes un inculte ou un menteur.
      Soit vous ne connaissez pas le message du Christ qui est la Parole de Dieu soit vous mentez sciemment.

      Puisque que le Nouveau Testament défini clairement l’homme comme le chef de la femme, il n’y a rien de féministe dans le Christianisme.


    • Gnarfff Gnarfff Gnarfff ! (Onomatopée sarcastique...)
      Tu m’as bien fait rire - je me permets le tutoiement... Comme avec les sales gosses.-, en te lisant je ne savais pas si j’avais à faire à un fan de Pierre Desproge ou à un véritable abruti ?
      Là où je peux, éventuellement, te rejoindre c’est sur l’éducation faite aux femmes dès l’enfance... Il y a de toute façon une forme de bipolarité dans ce que l’on leur donne à savoir, à comprendre ; on nous gave dès la naissance de stéréotypes (de plus en plus fréquents. .. allez voir dans vos supermarchés de proximité.... Terrifiant ! ) de "princesses", de bimbos tellement dénudées que finalement à poil ! (Le meilleur étant, il y a quelques années une vue médicale des cordes vocales de Céline Dion... À la limite du porno...) sans parler du véritable porno qui envahi nos écrans divers et variés (sans que l’on soit consommateur en plus !) où l’on fait croire à nos filles que pour être heureuse il faut être un condensé de ces propositions ! Un peu princesse, un peu pute, un peu maman (c’est là où cela fait mal je pense... Autant l’autorité paternelle manque, autant l’éducation attentive, tendre mais ferme fait défaut aujourd’hui.)
      Je suis une femme de 44 ans, mère de cinq enfants et je te concède que parmi mes consoeurs du même âge il y a de sacrés bourrins... Ma chance, peut-être, a été d’être élevée par ma grand-mère (née en 1932 ), qui a su le transmettre des trucs de "bonne femme" mais qui font toujours recettes !
      Je ne crois pas au féminisme tel qu’on nous le vend depuis 40 ans ! Je suis fière d’avoir accompagnée mon premier mari quand il s’est installé (profession libérale médicale ), de n’avoir pas compté mes heures pour la paperasse et le ménage, de lui avoir fait trois beaux garçons et une fille ; qu’entre sa tournée du matin (il est kinésithérapeute ) et son après-midi, il ait toujours eu un repas complet, chaque jour, qu’il aille au boulot avec des fringues propres et repassees (j’y mettais mon orgueil. ..),

      quelle fièrté aussi d’économiser sur -de droit- les allocations familiales pour partir en vacances !
      Avec mon deuxième époux, père de ma seconde fille, (bien oui... un divorce n’est pas non plus exclu dans une vie... et ça va te faire plaisir, grand méchant loup, je suis partie, volontairement, en "slip ’...mon avocate voulait le mettreà terre ! J’ai dit non ! Bon... je me suis un peu fait entuber...)c’est un plus difficile... D’abord... il a été victime d’une cinglée avant, qui


  • A 38 ans, j’ai fais une croix sur mes compatriotes féminines, qui ne sont pour moi que des pseudos mecs à nichons. Féministes, oui, mais pas un gramme de féminité.

    Comme moi, beaucoup de français iront voir ailleurs, le Monde est grand.

     

    • Ca fait plaisir de voir qu’il y a des hommes qui osent pointer ce problème du doigt.
      Aujourd’hui les femmes veulent jouer les mecs et s’étonnent de ne trouver personne pour les approcher. Elle veulent des mecs virils, avec un statut important et une sécurité, ok et nous on veut une épaule réconfortante, de la féminité et de la tranquillité au sein du foyer, et non des embrouilles pour tout et n’importe quoi après être rentré d’une journée de taff complètement essoré


  • Quelle généralités et presse de niveau de merde que cet article nom mais sérieux. et quelles frustrations dans les commentaires. Des connasses arrogantes il y en a eu toujours eu, et la parisienne abordée dans la rue est souvent fermée il est vrai mis c’est plus une protection qu’autre chose, n’importe que fille jolie vous l’expliquera combine il peut être pénible de marcher dans les rues de Paris et plus dans certains quartiers que d’autres, évidemment.
    Enfin pour pécho les gars si vous n’y arrivez pas en soirée, pas dans les bars et pas à la fac, bref si vous n’arrivez pas à pécho nulle part, malgré toutes ces filles sur les sites de rencontres venues, pour beaucoup, pour juste trouver un mec et se faire démonter, plutôt que d’en vouloir aux gonzesses qui vous rejetteraient parce que vous êtres trop pauvres, trop machos, trop ceci ou cela, trop mous, trop coulants, trop glands ou trop je ne sais quoi, sérieux, les gars, interrogez vous sur vous même. Xchangez votre fusil d’épaules, ça va aller tout seul ensuite.

     

  • Vous inquiétez pas bientôt les Français seront au même niveau, à force de criminaliser l’homme et de valoriser la femme, faut pas s’étonner que ce dernier ne s’engage plus.
    J’ai envie de dire on a voulu cette société on l’a eu


Commentaires suivants