Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

Paroles de paysans

À voir, cet extrait du documentaire Paysans d’autrefois : les communautés familiales et agricoles réalisé en 1986 par Jean-Michel Barjol.

 

 

Le documentaire en intégralité :

 

L’économie paysanne d’aujourd’hui , voir sur E&R...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une bonne âme pour le nom de la musique à partir de 3min ?

     

  • #2265041

    J’ai vécu dans le Puy-de-Dôme.
    On m’a arnaqué sur la maison et sur les travaux, on a réussi à me faire perdre près de 450.000 euros en 18 ans. Quand ma maison fut cambriolée, les voisins me dirent qu’il l’avait vu, mais comme j’étais Parisien on allait pas m’avertir ! C’est la seule région de France où personne ne laisse de pourboire au café !
    Plus honnêtes ? Ils ont foutu ma vie en l’air !

     

    • C’est bien vrai, tirer des généralisations en positifs comme ici ou en négatifs (suggéré aussi ici) sur des groupes de personne est du fanatisme idéologique.
      Tout est une question individuelle au final.

      Je doute fortement que tous ces gens étaient plus heureux que nous, c’est juste qu’ils n’avaient pas les même problèmes qui sont toujours relatif à la personne.


    • #2265083

      Bien fait ! Parisien tête de chien, parigot tête de veau !

      La France entière déteste les Parisiens qui se croient supérieurs à tout le monde et étalent leur pognon en se payant des maisons de campagne avec piscine, pendant que les autochtones sont obligés de compter chaque sous pour s’en sortir !


    • Non, justement, on était dans un monde communautaire, seule la communauté avait une réputation (une personnalité, un nom, une renommée) par rapport à l’extérieur, l’individu n’avait de personnalité qu’à l’intérieur du groupe où il vivait. Famille vient d’ailleurs du latin "fama" : la réputation, une famille est un groupe de même réputation, un nom de famille est un nom de réputation.

      Actuellement dans une entreprise quelconque, seul le chef d’entrepise peut acheter, payer, vendre des biens, des immeubles, du mobilier, les employés sont dans l’entreprise et par rapport à ses biens comme des mineurs dans un famille.


    • #2265104

      Je suis né à Vichy (limitrophe Auvergne et Bourbonnais), et j’y vis encore.. Nous avons parfois des querelles de clocher avec nos voisins et cousins Auvergnats. Cependant, rien de pire que ce qui se passe entre Chtis et Picards, et bien moins pire que les relations entre Chtis et Flamands (j’ai vécus 4 ans dans le Nord).
      Ce commentaire est outrancier. Veuillez tout de même avoir l’honnêteté de dénombrer les gougnafiers qui se sont permis de ne pas agir face à votre cambriolage : deux ou trois salopards à mon avis. Cela ne mérite pas de jeter l’opprobre sur toute une population.
      Quant à vos problèmes immobiliers, il existe beaucoup plus d’escrocs à Paris...
      On est pas encore sortis de l’ornière.


    • #2265126

      Tu dis ça mais t’es bien contents quand le Parisien vient dans ta campagne pour faire vivre toute l’economie locale.
      Le restaurant, la petite boulangerie et l’hôtel du coin.
      Donc...
      On peut pas tout avoir !


    • #2265142

      Je cite : "La France entière déteste les Parisiens qui se croient supérieurs à tout le monde et étalent leur pognon en se payant des maisons de campagne avec piscine, pendant que les autochtones sont obligés de compter chaque sous pour s’en sortir !".

      Tiens donc ! Raccourci un peu facile. Ma maison auvergnate, un taudis de 50 m², je l’avais payé 25.000 euros ! Pas de piscine donc, et un toit qui continue de fuir. L’hiver il fait environ 10° chez moi. Ce qui m’a le plus surpris dans les villages auvergnats, c’est que personne de mon entourage ne connait les noms de Debussy et de Saint-Saëns ! Il est vrai que je venais de la banlieue Ouest, j’étais entouré d’artistes et de musiciens. Je crains que certains provinciaux détestent les Parisiens car ils sont totalement incultes. Ce n’est pas une question d’argent, mais de lutte de classe. Le premier jour de mon arrivée, dans un bar extrêmement pouilleux, on ne me répondait pas. Un type me dit que ça ne se fait pas d’adresser la parole à des étrangers, j’ai foutu un coup de boule directe !

      Quant aux personnes sur les vidéos, elles n’ont pas l’accent local.


    • #2265151

      @poison mind la question est, le parisien est il vraiment parisien ?


    • #2265185

      Chers Amis dissidents, cessons les haines et les querelles régionales.
      J ’ aime la France dans son ensemble, celle des villes et celle des champs. Concentrons nos énergies contre nos ennemis d ’ en haut et d ’ en bas qui détruisent nos villes et nos campagnes : j ’ ai nommé les élites ainsi que les racailles qui détestent la France. Et quand Attali aura repeuplé nos villages de migrants africains et afghans, nos amis campagnards regretteront les étrangers parisiens.
      PS : je ne suis pas parisienne mais provinciale.


    • @plein ouest,
      la vérité c’est que les gens sont médiocres... Merci pour le temoiniage...

      Je suis de l’ouest parisien.. de la campagne... on peut tomber sur les bonnes personnes comme les mauvaises. Ça ne me surprend pas que vous soyez tombés sur des salopards.. peut être que si vous aviez marié une fille du village ou hérité la maison ça aurait été différent...

      De toute façon même si vous m’aviez dit que vous y aviez rencontré des gens exceptionnels çà ne m’aurais pas surpris non plus...

      Je ne crois pas pouvoir avoir les mots pour vous réconforter de votre perte... je compatis.. lorsqu’on est une personne bien on est souvent une cible facile. Les épreuves sur terre ont un but... il faut endurer et apprendre de ses erreurs.. ou de celles des autres...


    • #2265189
      le 25/08/2019 par lylou auvergnat
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      C’est également la seule région de France ou nous disposons de plusieurs panneaux "Ici s’arrête la France et là commence l’auvergne." L’auvergne c’est pas la France puisque la France c’est Paris (Un bobo parisien m’avait sortie sa que la France c’est Paris mdr je lui la laisse sa france).


    • #2265203

      Le coup du gars qui arrive dans un bistrot de village et à qui personne ne parle, ça m’est arrivé en Corse, à quelques kilomètres du village de mes ancêtres. Je venais de montrer à ma copine mon patronyme gravé sur le granit du monument aux morts. On s’est assis au café et personne n’est venu prendre la commande.
      J’avais eu une expérience totalement opposée 15 ans plus tôt à Corte dans un café, un accueil chaleureux complètement théâtral. On m’avait jeté une guitare dans les mains pour que je chante. On était partis sans payer. Ils se seraient fâchés.
      Pour aggraver mon cas, je suis aussi d’origine auvergnate. . .


    • #2265206

      Le soucis des parisiens des rosbifs et autres nonols, c’est que quand il voit le prix de l’immobilier dans nos campagnes, ils se croient dans le tiers monde, mais pour les travaux, l’artisan est français avec une fiscalité française...
      Les néoruraux sont une plaie ils arrivent avec leur stress citadin et ne savent pas s’en défaire, les neuf dixième de ceux que j’ai vu arriver se tirent en invoquant des soucis de voisinage sans jamais avoir salué un voisin...


    • #2265251

      Ce genre d’histoire de Parisiens ou Lyonnais qui se sont fait entuber par des autochtones il y en a partout et cela ne doit pas occulter que pour des milliers d’autres cela s’est bien passé. C’est vrai que dans beaucoup de régions de France il y avait jusqu’à une époque récente une antipathie viscérale pour les Parisiens. Dans mon coin du sud de la Bourgogne il y avait un sentiment similaire à l’égard des Lyonnais.
      Pour minimiser ce genre de mésaventures il faut apprendre à socialiser avec les gens ! En effet beaucoup de citadins s’installant à la campagne s’imaginent que le simple fait de dire bonjour et au revoir à la boulangère, de faire un signe de tête pour dire bonjour à ses voisins cela suffit pour être considéré comme un brave gars et que le reste du temps on peut vivre replié sur soi sans aucun contacts avec les autochtones. Perso d’une personnalité peu encline à la vie en société, qui aime le calme...qui n’aime pas boire de l’alcool...j’étais comme ça, je pensais que le simple fait d’être poli et de ne pas emmerder les autres cela suffisait pour être accepté ou du moins toléré. Erreur ! Avec ce genre d’attitude tu seras pris pour un trou du cul arrogant qui se croit supérieur aux autres et que ta politesse est de façade et hypocrite... ! Il faut faire l’effort d’aller dans le bistrot du coin, d’aller voir ses voisins même quand ces derniers font la gueule et n’ont pas l’air contents de te voir...quand on voit quelqu’un dans son jardin saisir l’occasion pour lui demander ce qu’il cultive, discuter de la pluie et du beau temps...chercher des producteurs locaux et s’approvisionner chez eux...choisir si possible les artisans les plus proches possibles pour les travaux. Pour discuter de ses projets inviter les artisans à l’apéro ou pourquoi à venir manger. Il faut être respectueux mais sans paraître naïf ni feindre une gentillesse condescendante, enfin bref il faut être naturel ! Il faut aussi participer d’une manière ou d’une autre aux événements locaux...les gens dans certaines campagnes ont encore cette mentalité communautaire, ils sont sensibles aux efforts que l’on peut faire pour s’intéresser et s’intégrer à eux.
      Je sais que pour certains d’entre nous avec une personnalité un peu "spéciale" peu portée à socialiser cela peut être un vrai défi mais il est important de prendre sur soi !
      Et si malgré les efforts consentis cela ne marche toujours pas il faut prendre ses cliques et ses claques et se barrer !


    • #2265271

      j’ai foutu un coup de boule directe !



      Pas mal comme entrée en matière.
      Ce que tu racontes ( les autochtones qui refusent les étrangers) arrive partout (j’ai connu ça dans l’arrière pays provençal) mais plutôt que le coup de boule en réponse, mieux vaut leur prouver tes valeurs (au travail et moralement).
      Au début j’étais espionné et calomnié (ils me l’ont avoué après) et puis en travaillant comme ouvrier agricole, ils ont vite compris que j’étais un jeune qui avait infiniment plus de qualités que beaucoup de leur propres rejetons.
      Que ces gens là soient des gens bien ou de sales cons, ils sont de fait, chez eux. personne ne t’obligeait à choisir ce coin. (D’où ce conseil important, avant d’acheter un bien immobilier, il faut impérativement le voir en hiver par mauvais temps (partout), et en été par grosse chaleur (dans les régions chaudes) et surtout voir ses futurs voisins avant d’acheter (un connard mauvais coucheur et c’est l’enfer quotidien assuré). et le petit tour dans les bistrots ( en général c’est par le bistrot qu’on trouve les meilleures infos sur un village).
      Cela dit les auvergnats c’est pas des tendres j’ai un copain qui a mis des années à se faire accepter (mais après c’est lui qui organisait les fêtes du village, comme quoi.....)


    • #2265278

      Enorme ! mettre 450 000 euros dans une baraque de 50m² qu’a des fuites au fond du puy de dôme, faut p’têt penser à la curatelle....


    • Parisien quand j’arrive dans un camping on se fout gentiment de ma gueule pour être capable de vivre dans un tel merdier . Je renchéris en disant que Paris est "un garage en folie" comme l’avait constaté Céline dans les années 50...


    • #2265326

      plein d’ouest, "incultes" "extrêmement pouilleux", tu peux parler de lutte des classes quand tes commentaires puent le mépris de classe, entrer dans une communauté avec un coup d’boule et se plaindre de s’être fait pigeonné t’es une synthèse.

      Poison mind, "t’es bien content quand le parisien vient dans ta campagne pour faire vivre toute l’économie locale"...
      Encore une synthèse, de l’arrogance parisienne, parce qu’en dehors de tes six week end et de tes deux semaines l’été(L’hiver c’est trop déprimant on préfère le soleil des Maldives...), tu penses qu’on vit tapit dans les ronces en attendant ton retour ? Dis moi grand seigneur quand tu r’montes à la capitale t’y penses tu à j’ter la pièce aux enfants des gueux qui se couchent dans la boue au passage de ton carrosse ?
      Le parisien quand il quitte la capitale, est à l’industrie du tourisme en France ce que le troupeau de gnous est à l’écosystème africain, lors de ces deux migrations annuelles, l’une vers la côte d’usure l’autre vers la cité HLM au milieu des neiges, le troupeau paye son tribut aux crocodiles des sociétés d’autoroutes, aux hyènes de la station service, aux chacals de la location de skis ou de bain de soleil, aux fennecs de la restauration...
      L’autre avantage, est qu’il permet d’écouler les rebuts et les déclassés de la production fermière, la partie de qualité ayant déjà été consommée par les locaux.
      Puisque tout le monde y va de son anecdote, je me souviens en Maurienne, chez un patron, quand on tuait les cochons, l’excès de gras était transformé en "saucisses sèches" salées comme une note de chez Fauchon, que l’on vendait l’hiver sur le marché de la station en fagots de cinq liés avec du raphia au prix au kilo du poivre.
      Quand le fou rire me prenait de voir les parisiens se jeter avec gourmandise sur ces trucs que boudaient les chiens, je pouvais toujours invoquer l’excès de génépi de la veille, le parisien étant aussi gourmand de clichés.


    • #2265345

      Je cite : "Enorme ! mettre 450 000 euros dans une baraque de 50m² qu’a des fuites au fond du puy de dôme, faut p’têt penser à la curatelle....".

      Faut apprendre à lire, je n’ai jamais dit que j’ai perdu cette somme dans une maison !


    • #2265395

      Je cite : "Quand le fou rire me prenait de voir les parisiens se jeter avec gourmandise sur ces trucs que boudaient les chiens" !

      Après faut pas s’étonner qu’on prenne les provinciaux pour des péquenauds !
      Ma mère n’aimait que Paris. Pourquoi ? Son père déménageait sans cesse pour son travail, sept fois pendant sa scolarité. Chaque fois qu’elle arrivait quelque part elle était une étrangère, les gamins lui lançait donc des pierres ! Toujours, partout, sauf ... à Paris justement. Le brassage est comme un voyage, et les voyages développent l’intellect. La province est un carcan intellectuel.


    • #2265417

      Enfin, pour appuyer où ça fait mal, le côté endémique provincial :
      Quand je me suis installé en Auvergne, immatriculé 78, le maire du village est venu dire froidement qu’ici « on n’aime pas les étrangers ». Il se trouve que lui il venait de Vendée, mais que ma famille, elle, est en partie enterrée en ce lieu !
      Quand j’ai revisité le village corse où se situe également le cimetière d’une partie de ma famille, j’ai expliqué à trois villageoises que je suis en partie originaire de ce village. Une les mains sur les hanches cracha sur le sol, une autre me dit qu’elle emmerde la diaspora, la dernière que puisque ma famille a quitté la Corse, elle me priait, pour lui faire plaisir, de ne plus jamais y mettre les pieds ! Du coup je suis venu m’y installer !


    • #2265546
      le 26/08/2019 par Yves-Sans-Logement
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @laurent71
      Écoutes ça camarade



      "Ne touchez pas nos traditions"




      Ça résume ce que tu dis
      Salut


    • #2265548
      le 26/08/2019 par La fenestron d’OC
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @pleinouest35
      Ma maison auvergnate, un taudis de 50 m², je l’avais payé 25.000 euros... et tu as perdu 450.000 euros en 18 ans, ou tu es mauvais en gestion, travaux, négociation ou tu es une brèle qui raconte des histoires plus grosses que toi
      Parce-que c’est pas clair


    • #2265660
      le 26/08/2019 par Telephone s’enfile
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @Pleurnichouille35



      Quand je me suis installé en Auvergne, immatriculé 78, le maire du village est venu dire froidement qu’ici « on n’aime pas les étrangers ». Il se trouve que lui il venait de Vendée




      Etranger, c’est souvent pour les parisiens, moi quand a Paris, je demandais une chocolatine, on me regardait comme un péquenaud, en ricanant a la Yann Moix et on me disait ,ça, c’est un pain au chocolat, d’un air de dire, rentre dans ta cambrousse
      Et oui il y a une haine viscérale des français pour le parigot et c’est mérité
      Vous êtes méprisant avec tout le monde, ici même, dans les commentaires
      Vous parlez des autres,les provinciaux comme des merdes, des paysans comme des gueux analphabètes, vous avez le retour de siècles de mépris et d’arrogance et ça ne fait que s’agrafer avec le "Casse-toi pov’ con" de Nicolas Sarkozy , Carla Bruni qui parle de sang pourri, ou d’un Hollande , qui parle des sans dents, d’un Macron qui dit tu n’a cas bosser pour te payer un costume comme moi, ou qui dit dans les gares il y a ceux qui ne sont rien ou pour les femmes de chez GAD "Il y a dans cette société (Gad), une majorité de femmes, il y en a qui sont pour beaucoup illettrées, pour beaucoup on leur explique : ’Vous n’avez plus d’avenir à Gad ou aux alentours. Allez travailler à 50 ou 60 kilomètres !’ Ces gens-là n’ont pas le permis de conduire, on va leur dire quoi ?"
      Ahah et celle-là tu t’en rappelles
      "Pour qui cette réforme est-elle bonne ? Elle est bonne pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer dans les transports en commun parce que le train est trop cher. Donc quand on me dit, ’les pauvres voyageront en autocar’, j’ai tendance à penser que c’est une caricature, mais les pauvres qui ne peuvent pas voyager voyageront plus facilement [...] parce que l’autocar c’est 8 à 10 fois moins cher."
      Il y a toujours une ardoise a payer
      Aujourd’hui c’est la tienne
      Crdlt @Pleurnichouille du 35


    • #2265665

      Yves-Sans-Logement, c’est pourtant la vérité, alors qu’on me croit pas je m’en tape ! D’ailleurs il n’est pas rare d’aller dans des toilettes où les gens ont "chié" à côté. Si vous doutez, arrêtez-vous à RIOM un de ces jours, et faites la ville à pied par le Boulevard desaix, amusez-vous à compter les excréments de chiens sur les trottoirs. Sur 150 m j’en ai compté une fois plus de 180 ! Et pourtant, la mairie les fait ramasser tous les matins. J’ai passé 6 mois à les photographier à six heures du matin, j’envisage en faire un livre, j’en ai plus de 3000 ! En Comparaison, je vais souvent en Angleterre, chaque année de deux à trois mois, parfois quatre, d’ailleurs j’embarque le 18 Septembre prochain pour Rosslare et je reviendrai par Dover, hé bien c’est extrêmement rare de trouver un trottoir souillé chez les Anglais.


    • #2265673

      Je cite ; " tu as perdu 450.000 euros en 18 ans, ou tu es mauvais en gestion, travaux, négociation ou tu es une brèle qui raconte des histoires plus grosses que toi’.

      Facile de dire cela, facile. Non j’ai simplement investi dans des produits naturels qui ne polluaient plus, dans des purificateurs d’air, dans des groupes électrogènes émettant très peu de particules, dans des technologies de pointes, dans la filtration d’eau non potable, et dans des technologies russes que je préfère taire, et je me suis pris dans la gueule les lobbies. Intimidations, menaces de mort, décès de collaborateurs, comptes bancaires fermés etc..


    • #2265747
      le 26/08/2019 par Yves-Sans-Logement
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @pleinouest35



      Facile de dire cela, facile. Non j’ai simplement investi dans des produits naturels qui ne polluaient plus, dans des purificateurs d’air, dans des groupes électrogènes émettant très peu de particules, dans des technologies de pointes, dans la filtration d’eau non potable, et dans des technologies russes que je préfère taire, et je me suis pris dans la gueule les lobbies. Intimidations, menaces de mort, décès de collaborateurs, comptes bancaires fermés etc..




      Arrêtes toi tu vis dans un film , tu rêves éveillé
      Tu crois que tu es le seul, des gars qui ont tout quitté j’en connais plein , et moi le premier avec femme et enfants, on est plein a avoir acheter des ruines et un peu de terre, a avoir essayé un peu tout et on a pas investi 450 mille euros
      C’est très possible
      Je te mets juste quelques liens regardes les ou les regardes pas mais arrêtes un peu avec ta technologies russes et tes histoires de caca de chien



      https://www.youtube.com/watch?v=4w_...
      https://www.youtube.com/watch?v=TCQ...
      https://www.egaliteetreconciliation...
      https://www.youtube.com/watch?v=JH7...
      http://www.chambagri-formation.com/...
      http://www.mesdemarches.agriculture...




      Bienvenue dans le monde réel
      Salutation l’ami


    • #2265900

      Je cite : "arrêtes un peu avec ta technologies russes et tes histoires de caca de chien" !

      Finalement, je suis heureux que ce n’ait pas fonctionné. Tout ça pour récolter ces moqueries ? Hé bien continuez donc à respirer de l’ait pollué et à payer le pétrole à la pompe, quelque part je m’en réjouis. Avec le recul, je financerais uniquement ce qui rend le plus malade, le peuple adore s’empoisonner, le « bio » le fait rigoler ! Il ne sert strictement à rien d’avoir de bonnes intentions, le peuple ne le mérite pas, il est uniquement méprisant, jaloux et haineux, et surtout stupide, il se moque. Je me réjouis aussi de l’augmentation des cancers et des guerres à venir. Pourquoi vouloir aider à sauver le Monde, il est préférable de le pousser un peu plus vers le précipice ! Oh que vous devriez admirer les lobbies des pesticides et Monsanto ! Bravo Monsieur, vous êtes sur la bonne voie ! Surtout, moquez-vous et ne changez plus de cap, bouffez ce que les industriels vous vendent ! Vouloir aider ses semblables, c’est comme présenter son postérieur pour se faire enculer. Sachez-le, j’ai bien compris la leçon et je ne recommencerai jamais, je n’en ai d’ailleurs plus les moyens. Concernant les « appareils russes », je ne les garde que pour mon propre usage et mon confort. Comme avec la MHD, on a vu combien la France est enfermée dans son formalisme. J’ai brûlé tous les documents et études en ma possession. Chacun sa vie comme dit l’autre, car on est toujours le crétin de l’autre, et c’est bien cette réciprocité qui seule nous unit. Maintenant je suis simplement étonné de ce carcan mental que je n’attendais pas sur E&R. Finalement le conditionnement y est aussi fort qu’ailleurs. Il est très surprenant que Claude Séverac, que l’on a certainement assassinée, ait pu attirer la sympathie et solliciter une écoute attentive. J’ai juste une pensée pour les familles brisées des chercheurs qui ont été, sont, et seront encore éliminés. Concernant le « caca de chien », une caractéristique française réputée du comportement collectif (toilettes publiques répugnantes), surtout auprès des touristes japonais et chinois qui ne viennent plus, c’est la raison pour laquelle en ce moment même je ne suis pas présent physiquement en France. Et c’est dingue comme je n’ai pas envie de revenir.


    • #2266011
      le 27/08/2019 par Yves-Sans-Logement
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @pleinouest35
      Alors je vois que tu t’enfermes dans ton délire, donc je vais te répondre, puisque tu veux pas comprendre et que ton arrogance, te fait croire, que tu es le seul a avoir la vérité, ton orgueil te pousse a croire, que seul toi sait, fait des efforts et que nous sommes des péquenauds, trop con pour comprendre et faire
      Je n’ai pas de tracteur et ça depuis le début, je me sers de celui qu’un petit paysan veut bien me prêter , je n’ai pas le label bio, parce-que je ne traite pas et je connais mon travail, j’ai pas besoin qu’un lobby me vende une étiquette, pour que je puisse prouver que je suis respectueux de mes terres, sols, produits et bêtes
      Ensuite j’ai pas dit autre chose, que pour faire, entreprendre, on a pas tous 450 milles euros, ni les moyens et envie d’acheter de la technologie ,quel soit russe , belge ou camerounaise
      On fait tous , avec nos moyens et je juge pas mon voisin qui fait autrement comme toi tu fais des généralités sur les campagnards, la campagne, les auvergnats ou les paysans
      Ensuite j’ai la foi et ça c’est plus fort que 450 milles euros ou même 1 million, j’ai la foi et c’est plus fort, que ta croyance en la technologie, j’ai la foi et j’ai confiance
      Je vis travaille avec ces gueux , ces incultes, ces alcooliques, ces consanguins, ces paysans dont tu dénigres, dont tu te penses meilleur, dont tu crois que tu es plus inteligent
      Voilà pour ce qui est de « Oh que vous devriez admirer les lobbies des pesticides et Monsanto ! » je n’ai jamais utilisé du Monsanto, Syngenta et autres saloperies de cet acabit
      Mais je ne suis pas un extrémiste et je dis la chimie, la mécanique, le pharmaceutique parfois évite de perdre un cheptel, la mécanique de ne pas m’épuiser et de pas perdre de temps que je pourrais utiliser pour être plus efficace et utile pour le respect de mes sols et terres et que la chimie n’est pas que Monsanto, il y a de la chimie pour le bio et que c’est l’excès qui tue, qui pollue, qui détruit et que le bio en excès détruit les sols tout autant
      Fais des recherches sur l’épuisement des sols sur le bio intensif et tu verras par toi-même, je travaille dans l’agricole, je suis exploitant et je travaille avec des agriculteurs
      Voilà tout Mr @pleinouest35 le problème est plus complexe
      Salutation


    • #2266056

      Yves-Sans-Logement, je ne veux pas me fâcher avec vous, je respecte votre travail.

      1) J’ai beaucoup de respect pour les paysans qui nous nourrissent sans saccager la terre, dans la mouvance Claude Bourguignon et Pierre Rabhi.
      2) Si le Bio peut l’être sans l’étiquette, c’est encore mieux.
      3) Je trouve formidable d’employer les personnes qui ont des problèmes et des handicapes, c’est d’ailleurs ce que faisait ma société. Je ne me moquerais JAMAIS de ces gens-là !


    • #2266131

      Les provinciaux, qui se la jouent affables et sympathiques lorsqu’il s’agit d’accueillir les touristes tout l’été, et puis après crachent sur les parisiens une fois leur gagne-pain gagné, il n’y a pas plus mauvaise foi.

      Vous parlez d’accueil, de courtoisie, lorsqu’un parisien souhaite s’installer dans une autre région, souvent parce qu’il fuit la capitale, vous leur fermez les portes et vous vous montrez ultra-communautaire, certes, cela fait augmenter les prix de l’immobilier parfois (comme partout en France), mais si vous critiquez, c’est que vous n’y trouvez pas votre compte, point barre.

      Et puis, les corses, auvergnats, bretons, basques ou autres, qui se la jouent indépendantistes à la moindre occasion tout en prenant les sous des couillons de parisiens qui viennent vous voir pour consommer chez vous, vous êtes bien drôles, en souhaitant morceler la France, vous faites le jeu de l’empire, puisque vous souhaitez délibérément son morcellement, et je peux vous assurer que si indépendance il y a, boycott il y aura.


    • #2266254
      le 27/08/2019 par Yves-Sans-Logement
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @pleinouest35
      Sans rancunes
      @berutureb
      Le problème c’est justement les gens comme toi, aujourd’hui le cancer de la nation c’est Paris, pourquoi nos impôts ne suffisent pas pour financer nos routes, pourquoi ils ne suffisent pas pour garder nos écoles ouverte, pourquoi ils remontent jusqu’à Paris pour payer les élus, les Plug-Anal place Vendôme, pour payer la paix social dans vos banlieues, pour Tel-Aviv sur Seine, pour les berges cyclable de Panam, pour LREM, pour les migrants, des salles de shoot, pour toutes vos conneries, c’est pas l’industrie parisienne reduite a peau de chagrin qui paye tout ça c’est les impôts des provinciaux, qu’est-ce que la capitale, en grande majorité des chômeurs, des bobos, des toxicos, des assistés, des banlieues, des journaleux, des elus en pagailles, nous on paye pour faire vivre cette tumeur, ou sont les usines, il y en a plus, ou sont les ouvriers presque plus, ou sont les productifs ?
      A Aulnay, Clichy, Porte de la Chapelle, a l’Elysée, a BFM, RMC, le Monde, l’Obs, dans le Marrais, dans les salles de shoot, dans les foyer de SDF, a la Goutte d’Or , Gare du Nord, ils sont ou ?
      Nous dans nos villages pas de salles de shoot, pas de pissotières bio de Hidalgo, pas de Parc des Prince, pas de cités HLM a repeindre tous les trois ou quatre ans, pas de pistes cyclable, pas de MJC mais des déserts médicaux, aucun commerce, des routes défoncés, pas de maraude, pas de CCAS, pas d’écoles, pas postes, pas de services publics, une tempête et t’attends qu’on veuille bien te remettre le téléphone, internet, l’électricité, pourquoi ?
      On est des citoyen de seconde zone, nos impôts ne sont pas pour nous , quand ma femme accouche, je dois faire plus d’une heure de route, mon fils a une carie, doit voir un ophtalmo c’est 45/50 minutes de route et 8 mois d’attente ,ou vont nos impôts ?
      Ils vont a Paris cette tumeur, ce cancer, pour payer les lubies d’Hidalgo, pour repeindre des passages cloutés arc-en-ciel, pour financer les gay-game, le stade de France, les jeux olympique, le local du Crif et nous rien pas une MJC, pas une poste, pas une route en état, pourquoi ?
      Pour Paris et tu viens faire ta pleureuse, et nous ?
      Nos enfants , ils valent moins ?
      Et si on vaut moins pourquoi on paye plein tube pour des services que l’on a pas ?
      A par-contre on a zéro gendarme juste on les voit cacher avec leurs radars pour nous verbaliser, sur nos routes il n’y a rien mais les radars fixes sont là
      Allé réfléchi bonhomme qui a le plus besoin de l’autre ?


    • #2266302
      le 27/08/2019 par Yves-Sans-Logement
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @berutureb
      Et chez moi zéro touristes , ils viendraient faire quoi ?
      Y’a rien, pas même un petit bistrot, même pas un DAB pour retirer , l’Eglise, elle est ouverte une fois par an, la sacristine en pleure !!
      Par-contre les services sanitaires se déplacent pour venir nous faire chier, la MSA, les satellites nous surveillent avec géo-portail, pour voir si on mérite la PAC, qui sont notre fric, nos cotisations, ah, les gendarmes, on les voit, oui, avec les huissiers ou quand un collègue se pend dans son hangars, parce-que ruiné, a la gorge, ATD, saisis, contrôles, cotisations, charges, normes, les touristes ou, qui en profite chez moi ?
      Ils font vivre quoi on a zéro commerce ?
      Putain j’ai jamais lu, autan de conneries, avec si peu de fond, etre si loin de la realité, tu viens d’arriver sur E&R peut-être ?
      Désolé t’es nul, pipot, zéro, nada, que dalle ?
      Reste dans ton petit confort ,croyant que nous vivons, par la bonne grâce, des parisiens et des élus, de la Caca-pitale


    • #2266345

      Fallait aller dans le Luberon ou en Normandie... Vous n’auriez pas été dépaysé c’est plein de parigos. Quand on souhaite s’installer dans ces vieilles provinces rurales, ou l’enracinement et l’effort ne sont pas des vains mots, il faut faire profile bas et éviter d’etaler son fric et sa suffisance, toutes choses qui, pour un parisiens de base, relèvent de l’exploit...

      Moi, en campagne’ j’applique le vieil adage : A Rome, fait comme les romains... Et ça se passe très bien ainsi.


  • #2265062

    Le bon sens paysan !


  • Sous l’Ancien Régime le prêt à intérêt était strictement interdit, c’était le délit d’usure, quelque soit le montant de l’intérêt.

    C’est d’ailleurs parce qu’ils persistaient à pratiquer le prêt à intérêt que les Juifs se faisaient bannir de tous la pays (la dernière fois en France par Philippe le Bel).

    Le procédé utilisé par des usuriers auvergants qui est évoqué permettait effectivement de ne pas faire apparaître dans la reconnaissance de dette un intérêt en majorant la somme prêtée. Ca restait une malhonnhêteté passsible des tribunaux.

    Il était permis de prêter de l’argent à un commerçant ou à une entreprise, mais en prenant une participation dans l’affaire, et donc en suite de recevoir une partie des bénéfices.

     

    • #2265199

      "Il était permis de prêter de l’argent à un commerçant ou à une entreprise, mais en prenant une participation dans l’affaire"

      Participation = prise de risque = travail de l’argent.

      Succès ou échec, tout le monde à la même enseigne.


  • J’adore l’Auvergne, j’y vais tous les ans depuis 15 ans.
    Les paysages et les couleurs sont à couper le souffle.

    Ceci étant dit, rendre six sous à celui qui en prête quatre, ça ne me paraît pas super honnête comme deal non plus.

    Après j’y connais pas grand chose et il y a peut être une subtilité qui m’échappe...

    En fait, ce qu’elle veut dire, c’est autant s’endetter entre Auvergnat plutôt qu’aller voir les juifs, lesquels de toute manière n’étaient pas dans la région à proprement parler mais plus loin à Lyon. L’argent ainsi rendu reste dans le clan

    Clan, tribu, famille...

    Si je veux emprunter de l’argent, perso, je vais demander à mon frère ou à ma soeur plutôt qu’aux banquiers.

    Merci infiniment de me dire si je me trompe car je ne suis en rien un spécialiste de la question.

    Alan

     

    • #2265161

      non tu ne trompe pas, c’est le prinicipe de l’usure au delà de l’argent tu peux l’appliquer à tout est en effet c’est du vole ex : je te prete deux orange tu m’en rend 4 au bput d’1 mois, c’est a dire préter une chose et recolter la même chose mais en quantité supérieur, bref tu enrichi le plus riche et appauvri le plus pauvre avec ce système...


    • #2265287

      " Les juifs n’étaient pas dans la région ", Détrompez-vous. La communauté juive y était particulièrement présente. Carpentras et d’autres villes en gardent encore des traces. Les quartiers appelés encore "juiverie" ou des synagogues...persistent


  • #2265173

    Un sujet sur l’Auvergne et les commentateurs se passionnent également sur un morceau de classique qui sert de fond musical à la vidéo. Tout n’est sans doute pas perdu. L’empire qui engendre l’inculture devra en tenir compte, tout comme il devra compter avec E&R.


  • Si l’on remarque bien, la dame explique que les auvergnats s’arrangeaient par une arnaque pour passer pour plus honnêtes sauf que c’était faux, les juifs annonçaient ce qu’ils faisaient payer, les auvergnats pas. Les auvergnats étaient en fait plus malhonnêtes, bien plus car, comme tout bon arnaqueur, ils se faisaient passer pour honnêtes.

     

    • « les juifs annonçaient ce qu’ils faisaient payer. »
      Elle n’a jamais dit cela, elle a dit que les juifs étaient encore plus malhonnêtes.
      Aujourd’hui encore le banquier te fait croire que tu fais une bonne affaire, et au final tu paies le double voire triple de la dette en intérêts.


  • #2265324
    le 26/08/2019 par ganache de pedzouille béotien de la cambrousse
    "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

    C’est marrant j’ai plutôt tendance a aimer et avoir plus confiance en des auvergnats , moi aussi

     

    • #2265870
      le 27/08/2019 par Tronche en biais de la grand ville
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @ganache de pedzouille béotien de la cambrousse
      Et bien ça parait assez grave, si en plus tu es hétéro, blanc et que tu aimes ton pays , faudrait penser a consulter , tu me parait atteint nationapatriota aiguë, un truc qui même directement a une maladie incurable, l’antisémitïose chronique et virale
      Désolé de te le dire, t’es incurable et certainement contagieux
      Tu vas en chier camarade, de tout cœur avec toi, j’ai chopé le même truc il y a 6 ans et je te dis pas comme c’est rude de se sentir pestiféré, la seule consolation, c’est que le virus se propage vitesse grand V et que l’on est plus seul, je dirais même que l’on est de plus en plus , bientôt on nous regardera plus comme des brebis galeuses , on sera la majorité, sorte de peste brune
      Bonne chance


  • #2265391

    Je suis un bâtard, un mélange mi-auvergnat par mon père, mi-corse par ma mère, avec un peu d’Anglais venu dans la région de Bordeaux pendant la Guerre de 100 ans.
    Mon père n’a jamais voulu venir me rendre visite en Auvergne, targuant que s’il avait réussi à quitter cette région attardée, ce n’était pas pour y repasser. Mon oncle non plus, ni personne de ma famille pourtant auvergnats d’origine. En voyant ma plaque 63 , mes cousins installés en Bretagne criaient : « voilà un auvergnat, plantez vos sous » !
    L’unique fois où mon père nous emmena en Auvergne pour nous montrer la maison de ses vieux, il nous fit un clin d’œil et s’arrêta devant l’épicerie du coin. « Est-ce du coin  » dit-il à la serveuse , elle répondit « Mais non Monsieur, ce sont des oranges » ! Histoire véridique. J’en ris toujours.
    Je peux vous désigner une boulangerie de Riom où la patronne se penchait pour lire quand elle le pouvait la plaque de la voiture, je l’ai vue refuser de servir un client qui venait d’Ardèche. C’est l’unique région où j’ai vu des clients de bar se laver, toujours à Riom, les mains dans l’urinoir, et pisser sur la vitrine de magasins quand il y a des clients à l’intérieur.

     

    • #2265525

      Eh bien... je me demande comment ça se passe maintenant que des immigrés sont envoyés/logés/nourris gratis dans les campagnes auvergnates où le travail ne courre pas les rues !


    • #2265562
      le 26/08/2019 par Yves-Sans-Logement
      "Les Auvergnats étaient plus honnêtes que les juifs"

      @ pleinouest35



      Je peux vous désigner une boulangerie de Riom où la patronne se penchait pour lire quand elle le pouvait la plaque de la voiture, je l’ai vue refuser de servir un client qui venait d’Ardèche. C’est l’unique région où j’ai vu des clients de bar se laver, toujours à Riom, les mains dans l’urinoir, et pisser sur la vitrine de magasins quand il y a des clients à l’intérieur.




      Purééé tu racontes bien les comptines et les légendes, on croirait presque que c’est vrai , tu serais pas de la famille de Quentin Tarantino, par hasard ?


    • #2265835

      @Isabelle, je sais pas pour l’Auvergne, mais chez nous les migrants ne restent pas longtemps, leur but c’est paris.


    • #2265861

      @Isabelle
      Et vers chez nous ils leur ont trouvé un logement , un matin les migrants c’étaient barrés, le logement était vide
      la campagne est hostile


  • Bah... un volcan s’éteint, un autre s’éveille...


  • #2265831

    Ce docu me fait penser au p’tit village que mon arrière-grand-père avait fondé avec une poignée de braves hommes et de braves femmes à la fin du XIXe siècle dans les Laurentides au Québec. Une région qu’on appelle encore "Les Pays d’En-Haut"....


Commentaires suivants