Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Tuche, la série antifrançaise destinée à ridiculiser le populisme

Les Tuche, c’est l’histoire d’une famille de gros blaireaux du Nord qui rapportent plein de fric à des gros malins.

« Les Tuche sont une famille vivant à Bouzolle. Jeff Tuche, le père, est un chômeur fier de l’être ; lui et sa femme Cathy ont trois enfants : Stéphanie, bimbo pas très futée, Wilfried, homosexuel, qui se prend pour un rappeur gangsta, Donald dit « Coin-Coin », très intelligent. Il y a également la mamie, « Mamie Suze », que personne ne comprend et dont le seul ami est un chien empaillé. Un jour, les Tuche gagnent une fortune à la loterie et décident d’aller à Monaco. »

Voilà pour le résumé du premier opus, intitulé Les Tuche. On rigole bien car la famille de blaireaux descendue dans l’antre des banquiers apatrides ça fait boum, choc des cultures et des civilisations. Non, pas culture ni civilisation puisque les Tuche ne sont ni cultivés ni civilisés : ce sont les descendants des beaufs à la Cabu. Ils sont cons, ils sont lourds, ils sont entiers, ils sont français, quoi. Ils descendent directement du singe sans passer par la case Sapiens.

Les Tuche sont sortis en novembre 2011 et ont surfé sur le succès des Ch’tis de Dany Boon. Auparavant, Les Deschiens de François Morel avaient épinglé la lourdeur glaiseuse des Picards cons comme un champ de betteraves mal labouré, du temps où Canal+ gagnait des montagnes de fric à insulter les Français moyens, qui fournissaient pourtant le bataillon principal de leurs abonnés. Aujourd’hui l’âge d’or est terminé pour Canal, mais le cinéma se fait encore des couilles en or avec le french bashing.

Le premier Tuche a coûté 10 millions et a fait 1 500 000 entrées. Les Tuche 2 (en Amérique), sorti en 2016 et rescénarisé par deux anciens de Canal voit la famille gagner 100 millions au loto. Le film, lui, rassemble 4 600 000 spectateurs pour un budget de 15 millions. Le dernier, où papa Tuche devient président de la République (ah ah ah), sorti début 2018, se hisse au niveau des records français avec près de 500 000 entrées le premier jour d’exploitation, tout ça pour un petit budget de 10 millions.

 

 

 

 

Les Tuche, c’est la vision de la France de province par un quarteron de culturo-mondains parisiens, d’une France qui ne peut pas s’en sortir par le travail – elle est trop conne et trop déconnectée du mondialisme branché – mais qui a une chance au grattage : elle rêve de gagner au Loto. D’ailleurs, le gouvernement, qui a besoin de fric (pour financer la DILCRAH ?) est en passe de privatiser la Française des jeux, ce joyau fiscal, cet impôt qui remonte tout seul des bassins de pauvreté.

En 2016, la FDJ a battu un record avec 159 millions de bénéfice net, dont 137 seront reversés en dividendes à ses actionnaires, et 72% à l’État, premier d’entre eux. L’autre gros actionnaire est, tenez-vous bien, l’Union des blessés de la face et de la tête, les « Gueules cassées », qui possède 9,2% des parts est qui est assise sur un trésor de 100 millions ! Et qui n’aime pas qu’on fourre son nez dans les comptes...
Le chiffre d’affaires de la FDJ a lui aussi atteint des sommets avec 14,3 milliards en 2016 sans oublier les 9,5 milliards redistribués aux joueurs. Et la croissance de l’entreprise qui gère l’impôt du pauvre n’est pas finie :

« Pour poursuivre son développement, la FDJ entend recruter un million de nouveaux joueurs en 2020, ciblant plus particulièrement “les jeunes adultes et les femmes”. Elle compte aussi consolider son réseau de distribution, alors que le nombre de points de vente a baissé en 2016, à cause des difficultés du secteur de la presse et du tabac (voir Lmdt du 18 janvier) précise l’AFP dans une dépêche que nous reprenons à la suite. » (Source : lemondedutabac.com)

Un million de jeunes et de femmes, y a bon le chômage de masse pour la FDJ et pour les producteurs des Tuche ! Plus le Français s’enfonce dans la pauvreté et la connerie, plus ça rapporte aux rapaces !

 

JPEG - 1.5 Mo
Arrivée à Calais, Stéphanie Tuche cherche et trouve plusieurs fois le grand amour

 

Nous achèverons cette analyse lourdement entachée de jalousie sur une proposition positive : après Les Tuche, pourquoi pas Les Tuchenbaum, l’histoire d’une famille immensément riche du XVIIe arrondissement parisien, vivant dans un 400 m2 farci d’ors et de bijoux mais qui perd tout dans une opération de bourse ? On les verrait dégringoler socialement jusqu’au niveau des Tuche, découvrir le manque et le mépris, rester soudés dans un bidonville à Calais, en pleine jungle migratoire, au milieu de la guerre entre Afghans et Africains ! Fric, famille, amour (la fille Tuchenbaum découvre l’Amour avec plusieurs migrants), social et aventure ! Bingo dans le tiroir-caisse ! Non, laissez, c’est pour nous, cette idée de scénario c’est cadeau, les gars.

Pendant ce temps, l’équipe des Tuche est logiquement invitée le 25 janvier 2018 dans l’émission antifrançaise C à vous de l’ex-nouille de Marc-Olivier Fogiel, Anne-Élisabeth Lemoine, flanquée de son commissaire politique Patrick Liste Noire Cohen.
On vous conseille la réponse de très haut niveau de Jean-Paul Rouve à l’accusation de beaufophobie à 12’39 :

 

Drôle, fort, vrai et insoumis, tout l’inverse du cinéma dit français,
à voir chez Kontre Kulture

 

L’humour dans la main des communautés minoritaires dominantes,
voir sur E&R :

 






Alerter

99 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1893229

    Beaucoup se plaignent sur ce site qu’on ne peut plus rire de rien et vous êtes les 1ers à critiquer un film qui,même s’il est un peu cul-cul reste une comédie.Vous (les détracteurs) ne valez pas mieux dans ce cas que les éternelles pleureuses qui nous font des procès à tours de bras.

     

    Répondre à ce message

    • La différence c’est les procès, justement ! On critique mais il ne nous viendrait pas à l’idée de faire un procès ou de vouloir interdire un œuvre médiocre ou même malsaine. Tu la comprends mieux, maintenant, la différence avec nos ennemis ?

       
    • #1893493
      Le 3 février à 15:43 par je me sens Dieudonné Truche
      Les Tuche, la série antifrançaise destinée à ridiculiser le populisme

      Parce que E&R a fait 3 procès judiciaires pour les3 films des Truche, avec demande d’interdiction, suspension du film en référé, demande de pénalité et d’amende et de réparations, associé à une peine de prison ?

      Ah ouais. Non.

       
  • #1893232
    Le 3 février à 11:12 par crachetonvenin 2
    Les Tuche, la série antifrançaise destinée à ridiculiser le populisme

    Pas faux.
    Sauf le tout. De cette série non pas antifrançaise peut être mais ?
    Surtout anti Air France. Peut être aussi car ?
    De l’intérieur ?
    Quelle envie encore de se montrer à l’étranger sur ce socle ... bien non pas friable mais disons tendancieux comme ?
    Vous aussi ?
    Les impacts psychologiques de ce genre de trucs ont ils été pris en compte par ?
    A voir mais qui ?
    Au juste à critiquer sur la base de cette évidence ?
    Une problématique française cette sorte de teneur ou mieux tenue ou mieux ?
    Quoi ou mieux qui au juste derrière ce truc-Tuche ?

     

    Répondre à ce message

  • #1893270
    Le 3 février à 11:55 par FilsCachéDeBobFOFO
    Les Tuche, la série antifrançaise destinée à ridiculiser le populisme

    Non ce film est une merveille, jamais aussi ri devant un film français depuis bien des années. Les personnages sont attachant. Les caricatures sont bien faites. On ne peut pas faire un film drôle avec un héros parfait...sinon c est un film d action.

     

    Répondre à ce message

  • Eric je te l’ai déjà dit, ne te mêle pas d’une conversation qui ne te concerne pas si tu ne peux pas suivre...je le dis pour toi parceque ce n’est pas sérieux...
    On me demande de citer un film qui "met à mal les rednecks". Mission accomplie...

    Sinon , je note que dans un premier temps tu décris deliverance comme une dualité subtile, et dans un deuxième temps tu fais passer cela pour un travail de bourrin...il faudrait choisir...

     

    Répondre à ce message

    • D’une part, essayez de poster au bon endroit. D’autre part, si j’ai envie de donner mon avis, je le fais quand bon me semble et n’ai nul besoin de votre autorisation (sérieusement !). D’autre part, je considère ce film comme étant un excellent film et en aucun cas un film de « bourrin » (d’où avez-vous vu ça ?!) dans la mesure où j’en fais un évident éloge ! Ma parole, vous buvez c’est pas possible ?! Vous « notez » mal donc, mais c’est assez raccord avec vos affirmations grossières et caricaturales qui essaient de tout faire rentrer au forceps dans des opinions préconçues. Vous n’êtes décidément pas fin. Soit vous ne comprenez rien soit vous extrapolez n’importe quoi, mais dans les deux cas c’est votre affaire et nullement la mienne. Enfin, tannez-vous un peu le cuir, vous êtes vraiment fragile.

       
  • Merci E&R pour cet article, ça me permet de constater que déjà en 2011 j’étais totalement débranché vu que j’ignorais l’existence des ces navets de combat gauchistes (date de la première sortie en salle). Pour info à ceux qui l’ignoreraient encore : Le Jean-Paul Rouve, dégueulasse aussi bien intellectuellement que physiquement, est un ancien de la troupe gauchiasse des robins des bois. Ils ont fait leurs débuts sur COMEDIE où ils avaient l’émission principale pendant 2 ans, puis sont "montés en grade" en passant sur ANAL+ (chaine propriétaire de COMEDIE !, aujourd’hui COMEDIE+), et "coachés" par Alain Chabbat et Dominique Farugia. Comme dirait James Brown, c’est le "big payback", les tenus dansent maintenant, et très certainement sur un air de hava nagila. Je dis ça parce que c’est entraînant bien sûr... ^^

     

    Répondre à ce message

  • #1893811

    À côté, Bigard c’est de la dentelle.

     

    Répondre à ce message

  • Mouais bon, pourquoi pas, j’ai regardé ce film, c’est lourdingue mais on se surprend à rire quant même. Mais pas plus d’un 1/4 heure, parce ça devient vite barbant et qu’on a vite envie de zapper et de passer à autre chose. Ce qui serait marrant pour changer, c’est de faire la même chose avec un film sur la tribu du peuple élu, avec un Shlomo se frottant les mains derrière un comptoir par exemple. Mais là attention, parce que question humour et autodérision, ça va vite coincer sévère. Alors attendez vous à du racisme... licra, crif, tribunal et prison garanti.

     

    Répondre à ce message

  • s il ne s’agissait que d’une écume, cela ne serait pas un probleme

    il y a 50 ans nous avions De Funes et "les gendarmes" tous le monde en prenait pour son grade, mais les personnages étaient porteur de certaines vertus,

    Nicole ne n’était pas une trainée, Me Gerber tenait son ménage ( elle n’avait pas d’enfants je vous l’accorde ), mais lors du défilé de Majorette a la fin du film Nicole, tenant un bébé dans ses bras, est bel et bien mariée avec P Laffont etc ....

    F Giraud avait d’ailleurs pris soin de faire citer au generique, un préambule sans équivoque , et ce dans un Français parfait

    Aujourd’hui les "tuche" sont la vague, comprenez une représentation qui se veut fidèle d’une composante du pays, une idée de la famille d’aujourd’hui et au passage censé nous faire rire, alors rions avec par exemple Fernadel, voici un lien :
    https://www.dailymotion.com/video/xj2wtr, je vous promet que c’est d’une autre veine

    Au passage lescure a pris un sacré coup de vieux

     

    Répondre à ce message

  • La bêtise ne fait rire que quand elle est exceptionnelle... Moi ça ne m’amuse plus depuis longtemps.

     

    Répondre à ce message

  • #1894452

    Le cinéma en 2018
    Diarrhée visuelle et chiasse sonore !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents