Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les archives de Woody Allen révèlent une prédilection pour les très jeunes filles

Richard Morgan, journaliste freelance pour le Washington Post, a été la première personne à avoir le droit de consulter les archives personnelles de Woody Allen. On y trouve des brouillons de scénarios et d’autres documents, s’étalant sur environ 57 ans. Pour le journaliste, ces archives viennent confirmer ce que de nombreuses rumeurs dénonçaient déjà : le réalisateur est « obsédé par les jeunes filles ».

 

« Ses scénarios sont souvent freudiens, et ils mettent souvent en scène lui (ou un de ses avatars), s’en tenant presque religieusement à une recette : une relation amoureuse décevante devient chaotique à cause de l’arrivée d’un irrésistible outsider, souvent une jeune femme », décrit Richard Morgan.

[...]

Selon lui, le travail inachevé que l’on peut trouver dans ses archives montre une « obsession livide, insistante, pour les jeunes femmes et filles ». Les personnages féminins sont souvent à peine majeurs — voire pas du tout — et sont pourtant extrêmement sexualisés.

Lire l’article entier sur vanityfair.fr

Les égouts d’Hollywood débordent, voir sur E&R :

Oligarchie et pédocriminalité,
lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Et cet article ne dit pas tout ...

    Selon "Brother Nathanael", un juif americain qui s’est converti au christianisme orthodoxe,
    https://www.youtube.com/watch?v=VcI...

    ben certains juifs qui savent qu’ils ne veulent pas avoir d’enfants se choisiraient une femme chrétienne ... une façon comme une autre de faire la guerre ...

    Attention je ne dis pas que c’est vrai ... je dis que "frere Nathanel" l’affirme et que peut être Woody Allen le pense aussi ...

    Vous voyer le schéma ? Un type qui haït sa femme en secret, qui l’a choisie pour ne pas lui faire des enfants ... Elle en adopte ... Vous croyez que ce type va aimer et protéger ces enfants adoptés ?

     

    Répondre à ce message

  • Merci de publier mon commentaire.

    Je trouve ER tendancieux sur ce coup : l’article original parle de "jeunes filles" que vous reformulez en "très jeunes filles".

    Mais ce n’est pas un scoop ! La moitié de la littérature concerne des jeunes filles réelles ou féeriques dont l’auteur, en général masculin, s’amuse à les pousser sur le chemin d’hommes plus ou moins accomplis.

    Tous y sont passés, à commencer par les Français : Chateaubriand et sa Sylphide qui le pousse au délire ; Lamartine qui bave abondamment devant les gamines de ces hôtes en Orient ; sans parler des filles à Papa et des princesses éconduites de Balzac, ça serait trop long ; Bloy et sa pauvre Clotilde ; Bernanos et sa Mouchette ; Mirbeau, ses soubrettes et la très allumée Clara dans ’Le Jardin’ ; Aymé et sa Vouivre à tomber par terre ; ainsi de suite..

     

    Répondre à ce message

    • La fiction est une chose (vous avec omis le « Lolita » de Nabokov), la réalité une autre. En d’autres termes, la licence artistique n’est pas la licence dans les actes et les deux ne peuvent être mises et donc considérées sur un même plan. Par ailleurs, il ne faut pas inverser les choses car s’il est avéré que cette personne a des relations sexuelles avec de très jeunes filles, alors c’est la formulation de l’article original qui parle de « jeunes filles » qui serait dans cette hypothèse tendancieuse.

       
    • #1874502
      Le 6 janvier à 14:27 par Que Toute Chair Fasse Silence
      Les archives de Woody Allen révèlent une prédilection pour les très jeunes (...)

      @manuToulouse
      Vous avez raison, la liste des écrivains (je ne parle même pas des peintres !) qui ont flirté avec la pédophilie ou l adophilie est immense. Même Céline dans Guignol’s band raconte sa passion pour une gamine d environ 12 ans.
      Cependant Chateaubriand même s il en écrit sur le tard a imaginé la Sylphide lorsqu il était adolescent. L exemple n est donc pas valide.
      Pareil pour Bloy : Clotilde est une figure Christique. On est loin d Allen.
      Même chose pour la Vouivre qui est plutôt de l ordre du fantastique.
      Bref, je pinaille sur les exemples.
      Mais attention, Allen est accusé de viols sur enfants. C est une autre potion que de la littérature !

       
  • Monsieur Köenigsberg (roi de la montagne ?
    montagne du roi ?) s’est livré, masqué, à ses turpitudes préférées avec l’approbation des démocrates, des progressistes et des chasseurs de nazi de ces cinq dernières décennies ? Le tout en squattant les médias et en ramassant le maximum d’argent...

    Je sens que ma vieille obsession va me turlupiner. Je vais en parler à mon analyste, un breton catholique.

     

    Répondre à ce message

  • Il a raison, cela s appelle du bon sens, il vit a New York pas a Cuba ou en Corée du Nord, il ne va pas attendre que la gonzesse a l age d aller a l université ou elle deviendra une feminazi / antifa hystérique au mental et au physique hideux.

     

    Répondre à ce message

  • Les deux mignonnes sur la photo, ce sont ses "filles adoptives" ?
    L’une semble complice, l’autre pas, mais pas du tout.
    Il a fini par épouser l’Asiatique (si c’est elle), adoptée par sa jolie épouse Mia Farrow. La blondinette a déclaré, appuyée par sa nourrice et Mia, avoir éé molestée dans un grenier à l’âge de six ans environ par ce vieux moche, abusant de son statut de "papa".

     

    Répondre à ce message

  • Dieudo, de mémoire et pour l’éternité :-) : « J’en ai marre de l’image du juif clochard en pyjama qui mendie un bout de pain. J’en ai a marre ! Moi je veux le juif Rambo, ma flottille dans ton cul ! Le juif Polanski, j’encule ton mioche et je t’emmerde ! Le juif Madoff, laisse je gère ! Woody Allen, il a épousé sa fille le mec ! On n’épouse pas son enfant ! Même les koalas hésitent à faire ça ! En même temps, c’est un américain, un patriote. Il est allé acheté ça au Vietnam pendant les soldes. »
    Les artistes sont des visionnaires. Après, on n’a plus qu’à regarder dans le rétro.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai lu l’article du WP, très étayé (eh oui, à 16 ans, face à un type qui en 50, 60, 70 et maintenant 80, on est bien une "très" jeune fille) mais ce qui m’a scotchée (qu’Allen soit un vieux cochon, on le sait depuis longtemps) c’est les 2337 commentaires mis en ligne.
    Beaucoup de lecteurs du WP refusent toute attaque contre leur idole, on n’est pas loin des accusations d’"antisémitisme". Ah bon !
    Et dire que ce type, marié à la très silencieuse Soon-Yi, avec laquelle il dit avoir une relation "paternelle" (qui a dit que le type était un pédo ?) a été autorisé à adopter deux petites filles ! C’est ça le scandale.

     

    Répondre à ce message

  • Bof ! tous ses types font ce qu’ils veulent, on leur donnera toujours raison quoi qu’ils fassent, même les pires ignominies .On sait pourquoi, et de quel clan ils font partie, c’est toujours la même chose . Mais il ne faut pas le dire, c’est assez rigolo, si je puis dire, mais à peu près tout le monde le sais., et fait semblant de ne pas savoir .C’est un monde d’hypocrites et de saloperies . Ça ne vaut même pas qu’on s’y intéresse . Les archives de Woody Allen ,c’est un alibi ,pas plus.

     

    Répondre à ce message

  • W.Allen est une femme dans (presque) un corps d’homme.

    Donc il n’y a rien de mal à ce qu’il côtoie des jeunes filles, c’est l’instinct maternel.

    en anglais, ça donne : "he is a cunt".

    Le seul hic, c’est qu’à chaque fois qu’il veut accoucher, c’est un tas de merde qu’il met au monde.

    Rendons le au lobby LGBT.

     

    Répondre à ce message

  • C’est défendable, je trouve.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents