Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour Céline tout entier !

Cette année, probablement au mois de mai, les trois pamphlets antisémites de Céline vont être réédités par Gallimard (L’Express a publié, au moins de décembre 2017, un article très informé de Jérôme Dupuis sur le sujet).

 

Bagatelles pour un massacre, L’École des cadavres et Les Beaux draps avaient été initialement publiés en 1937, en 1938 et en 1941.

Céline avait toujours refusé qu’ils fassent l’objet d’une nouvelle publication mais sa veuve, Lucette Destouches, âgée de 105 ans, a autorisé leur réédition, sous l’égide de son ami et meilleur connaisseur de l’œuvre de Céline, François Gibault.

Pas seulement sans doute pour des raisons financières même si sa veuve a besoin d’une assistance médicalisée 24 heures sur 24.

Depuis l’annonce de Gallimard, une polémique a éclaté et indignations ou approbations de s’opposer. Décidément Céline ne laissera jamais personne indifférent (Le Monde).

Je ne tiens pas pour rien les points de vue de Serge Klarsfeld ou d’Alexis Corbière hostiles à la réédition de ces écrits polémiques mais je ne partage pas leur avis.

Je serais tenté d’énoncer quelques banalités factuelles ou littéraires.

Céline est un immense écrivain, le génie d’un langage inventé, renouvelé et on peut le créditer de plusieurs chefs-d’oeuvre dont notamment Voyage au bout de la nuit et Mort à crédit.

Ces écrits sulfureux peuvent être trouvés sur Internet, certes sans aval officiel.

En 2012, au Québec, ils ont été publiés et il s’agissait d’un énorme volume comprenant un appareil critique si remarquable que Gallimard se propose de le reprendre.

La réédition française, outre les trois pamphlets, offrira à la lecture À l’agité du bocal (sur Jean-Paul Sartre), Hommage à Zola et le superbe Mea Culpa (à la suite de son voyage en URSS).

En 2015, Les Décombres de Lucien Rebatet avait été réédité, avec des commentaires d’historiens, et la controverse s’était vite éteinte pour un livre dont l’antisémitisme n’était pas moins éclatant que celui qui inspirait Céline.

En 2031 les trois pamphlets de Céline seraient tombés dans le domaine public et devancer cette échéance de quelque 13 ans n’a rien de proprement scandaleux.

J’ai bien conscience que cette argumentation n’est pas suffisante à elle seule pour emporter la conviction. Elle a un caractère trop négatif comme s’il convenait seulement de s’accommoder d’une réédition au lieu de positivement la souhaiter.

Déjà, instinctivement, j’éprouve comme une répugnance à l’idée d’une interdiction qui s’attacherait à la partie, même odieuse, d’une œuvre écrite par un grand auteur faisant la démonstration de son talent non seulement dans le noble mais aussi dans l’insupportable. Le génie ne se divise pas et laisse ses traces ici et là.

Si on décidait de supprimer de la littérature universelle, par exemple du prodigieux Shakespeare, les passages contestables (Le Marchand de Venise) au nom d’une morale et d’une bienséance d’aujourd’hui inadaptées au siècle de leur écriture, des chefs-d’œuvre seraient amputés, dénaturés. On n’aurait pas l’idée absurde de les censurer et il n’est pas davantage acceptable, pour d’autres, de les maintenir dans un ostracisme officiel.

Céline est partout, tout entier dans l’indigne comme dans l’unique.

Serait-ce que la réédition de ces pamphlets risquerait d’aggraver l’antisémitisme de certains à cause du concours d’une délirante perversion ? On sait bien que non, heureusement. On ne peut que réprimer les actes motivés par l’antisémitisme, les délits ou les crimes directement commis sous l’emprise de ce dernier mais pour les tréfonds de chacun, l’antisémite ne sera pas rendu plus antisémite par Céline pas plus qu’il ne sera converti à l’humanisme par de seules injonctions morales.

Lire l’article entier sur philippebilger.com

 

La réaction de la pleureuse de la France (in)soumise :

 

Céline, une œuvre de son temps, et des temps suivants,
lire sur Kontre Kulture

 

Louis-Ferdinand, sur E&R :

 






Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1874350
    Le 6 janvier à 10:10 par goy pride
    Pour Céline tout entier !

    Après Bagatelles je suis entrain de lire L’école...c’est dans la même veine, du lourd ! Céline avait tout pigé ! Mais en vérité ses écrits ne sont pas à la portée de tous, peu de gens ont le niveau de culture et la maturité intellectuelle pour comprendre en profondeur de quoi parle Céline. Il faut comprendre des concepts tel que la modernité, la tradition...comprendre ce qu’est la foi chrétienne et le judaïsme...sans un minimum de bagage intellectuel les écrits de Céline sont juste perçu comme une diarrhée prosaïque d’un gars ayant un gros contentieux avec les Israélites...

     

    Répondre à ce message

    • #1874460
      Le 6 janvier à 13:40 par listener
      Pour Céline tout entier !

      Il faut lire le prophétique et visionnaire Edouard Drumont dont Maurras disait : "nous avons tous commencé dans sa lumière".

       
    • #1874535
      Le 6 janvier à 15:21 par Pascal
      Pour Céline tout entier !

      Vous allez vous régalez avec l’école des cadavres, pour moi c’est le meilleur des trois livres. Il décrit très bien l’avant guerre. De plus ce livre est lumineux pour comprendre l’époque contemporaine.

       
  • #1874416
    Le 6 janvier à 12:38 par Stereden
    Pour Céline tout entier !

    Environ 60 secondes de recherches sur Amazon on obtient ceci :

    https://www.amazon.fr/Bagatelles-Ma...

    https://www.amazon.fr/LEcole-Cadavr...

    https://www.amazon.fr/Beaux-Draps-L...

    Pour 60 € maximum on obtient, livrable en 48 heures ce qui fait délirer tous les bobos bien-pensant.

    Halte à la connerie !

     

    Répondre à ce message

    • #1874490
      Le 6 janvier à 14:11 par Stereden
      Pour Céline tout entier !

      Pour Bagatelles dépechez vous, il en restait deux et je viens d’en acheter un !

       
  • #1874446
    Le 6 janvier à 13:28 par Alan
    Pour Céline tout entier !

    Ce qui est interessant ici, c’est de se battre pour la liberté d’expression.

    En arrière-plan, pour les idées en elles-mêmes, je n’aime pas les ecrivains modernes, ni Céline, ni les autres, car il y a un background philosophique extremement matérialiste et décadent derriere tout ca.
    Idem Nietzsche : "il n y a pas d’arriere-monde". Je réponds : Bah si, connard, tu médites, tu fais une ascèse, et tu verras s’il n’y a pas d’arriere-monde par toi-meme, au lieu d’ouvrir ta grande gueule.
    Ils sont tous comme ca, des materialistes, qu il s agisse des ecrivains ou philosophes : niveau zero, fin de civilisation.
    Et je rajoute : je suis allergique à la vulgarite d expression, qu on fait passer pour "grandiose et subtile", et mon cul sur la commode ? J’ai lu "voyage" , le gars insulte le Christ et la spiritualité, sans rien y comprendre. Niveau zero.
    Le materialisme est l ecole des cadavres, oui, et le bon Dieu se gausse de ceux qui regrettent des consequences dont ils cherissent les causes.
    Allez. Je retourne aux poemes d Hugo et de De Vigny, c’est quand meme un autre niveau, bien plus élevé que la merdaille moderne.

     

    Répondre à ce message

    • #1874855
      Le 7 janvier à 00:52 par Nicolas
      Pour Céline tout entier !

      Tu es capable d’explorer les arrières monde, toi, pour t’exprimer avec une telle fatuité ? J’ai un doute.

       
    • #1874944
      Le 7 janvier à 10:15 par Alan
      Pour Céline tout entier !

      Nicolas,

      Mais ton doute, c’est de la bêtise et de la mauvaise foi materialiste, car n’importe qui cherchant, trouve. Et nul besoin "d’explorer" les "arrieres-mondes" (dimension énergétique, en fait) en totalité, il suffit d’en avoir un aperçu, pour savoir que les athées racontent des conneries et intoxiquent la société avec leurs doutes bidons, au lieu de chercher par eux-mêmes, en pratique, ce qu’il en est.
      La fatuité débile est là : emettre des doutes condescendants en permanence, sans chercher, afin de tirer la civilisation vers le bas.

      C’est donc bien ce que je disais.

       
    • #1875039
      Le 7 janvier à 13:01 par Eric
      Pour Céline tout entier !

      Nicolas ne méritait pas une telle charge. On peut dire qu’il y a aussi des certitudes condescendantes, il ne faut peut-être pas être aussi catégorique.

       
    • #1875076
      Le 7 janvier à 13:56 par alan
      Pour Céline tout entier !

      Eric,

      Nicolas meritait cette charge, puisqu il a attaqué stupidement au lieu d argumenter.

      Et vous aussi méritez la meme charge, il n y aucune condescendance a affirmer une chose vérifiée. Si c etait une croyance, oui, mais une chose verifiee, non.
      Il y a donc surtout des cons ignorants qui ne connaissent rien de la vie et veulent enfoncer les autres, ce que je denoncais.

       
    • #1875106
      Le 7 janvier à 15:04 par Eric
      Pour Céline tout entier !

      Et bien non il ne la méritait pas, simplement il vous faudrait être un peu moins sûr de vous et catégorique (et même ici injurieux) pour que vous puissiez le concevoir. C’est d’ailleurs assez étonnant de la part de quelqu’un qui est « allergique à la vulgarité d’expression ». Au moins, vous avez pour vous de lire des auteurs plus fins et moins irascibles que vous, ce qui est une très bonne chose. Vous confirmez en un sens mon post précédent, ce que croyez-le bien je trouve dommage.

       
    • #1875364
      Le 7 janvier à 20:41 par Alan
      Pour Céline tout entier !

      @ Eric,

      Voyez-vous, je ne cherche pas du tout à encenser mon point de vue ni ma personne, je peux même vous donner raison assez facilement, pas de problème. Je critiquais juste, ci-dessus, le 20eme siècle, qui a voulu avoir raison sur tout, en détruisant le passé, et quitte à dire n’importe quoi. (on voit où ça nous mène, aujourd’hui). Ma critique était de dire que le modernisme était condescendant, méprisant, alliénateur, destructeur, et pour le dire, j’ai utilisé, à tort peut etre, les mêmes armes : insultes, vantardise, en effet. Dont acte, je ne dis pas que votre remarque est fausse.

       
  • #1874478
    Le 6 janvier à 13:59 par Eric
    Pour Céline tout entier !

    Bref, vive Céline ! Le truc effrayant par contre, c’est que des collégiens aient pu être confiés aux soins d’un professeur d’histoire-géo comme A.Corbières :-) Là il y a non assistance à enfance en danger. Rendez-vous compte, obligé après ça de les envoyer se faire rééduquer en centre de désintoxication par une Claire Colombi ou une valeureuse Marion Sigaut.

     

    Répondre à ce message

  • #1874480
    Le 6 janvier à 14:01 par listener
    Pour Céline tout entier !

    Céline, au fond, c’est plus fort que le talmud de Babylone, la "Michna" (gloup !) et les petit et le grand zohard (regloup !) réunis. D’où la haine jalouse qu’il suscite ;.

    Il est donc condamné. La question de Céline : la littérature est-elle imbuvable (talmud etc.) où doit-elle être lisible, émotive et belle ?

    Entre la "radix stultitiae" (racine de la sottise)...

    (selon l’expression de Rutilius Claudius Namatinaus poète et homme politique latin du début du ve siècle, païen, auteur d’un poème narrant son retour de Rome vers la Gaule, le De Reditu suo.- voir sur wiki)

    ... et la "radix" du génie et de l’intelligence de l’homme occidental, c’est la première qui a pour l’instant gagné la bataille ; toute la littérature française actuelle est illisible et imbuvable sans exception (écouter France Culture, ou "radio talmud").

    Donc les bolchos tentent de récupérer Céline comme ils ont récupéré Nietzsche et Heidegger, tous ceux dont ils ne peuvent nier le génie.

     

    Répondre à ce message

  • #1874522
    Le 6 janvier à 14:56 par Sedetiam
    Pour Céline tout entier !

    Que l’on puisse s’intéresser à Alexis CORBIÈRES et plus loin même à ses pseudos avis, là est la véritable tartufferie !
    Comme Des causes et des effets, l’antisémitisme et autres apparentés sera toujours le fait des quelques antisémites notoires, comme le fait de sémites hors cadre : le reste à l’avenant.

     

    Répondre à ce message

  • #1874547
    Le 6 janvier à 15:56 par NouvelleFrance
    Pour Céline tout entier !

    Le Marchand de Venise est contestable ? Merde !

     

    Répondre à ce message

  • #1874612
    Le 6 janvier à 18:05 par pandanlagl
    Pour Céline tout entier !

    Selon Vincent de la librairie Facta, cette édition ne verra jamais le jour. Gallimard se couchera devant les associations de bien-pensance.
    Les ayants droit veulent profiter de l’engouement lié à ces œuvres et le succès de l’édition québécoise, voire des bootlegs hors édition, les font saliver. Mais c’est sans compter sur la communauté de lumière qui veille au bon grain et à l’ivraie intellectuelle.
    Céline, pas bien.

     

    Répondre à ce message

    • #1874677
      Le 6 janvier à 19:25 par Stereden
      Pour Céline tout entier !

      Vincent de la librairie Facta devrait contacter les éditions Omnia Veritas Ltd et commander plusieurs cartons de Bagatelles.
      ISBN-10 : 1911417401
      ISBN-13 : 978-1911417408

       
    • #1874714
      Le 6 janvier à 20:15 par Alan
      Pour Céline tout entier !

      Je pense que si Gallimard joint aux textes, en avant-propos, un gros pavé de mise en garde, ils peuvent editer ces ecrits.
      Sinon, KK risque de le faire un jour, ce que je ne souhaite pas, car le Système démolira ER pour de bon.

      Ce que je ne comprends pas, c’est que Céline avait écrit dans sa correspondance privée à la fin de sa vie (correspondance rendue publique) qu’il espérait que les générations futures seraient plus intelligentes et mesurées que la sienne, qu’il regrettait ses propres excès gravissimes, etc. Et voilà que PERSONNE ne parle de ces regrets sincères (sincères, car il n etait pas homme à se coucher devant qui que ce soit), et fait comme s’il validait toujours les écrits "durs" du passé ! Mais non ! Céline avait pris ses distances avec les excès, et l honnêteté serait de le rappeler , au lieu de faire comme si l’auteur etait un objet inamovible sans evolution interieure.
      Dans ce cadre, je me demande vraiment si sa veuve a respecté reellement sa volonté...

      Bref, je préfère garder mes distances avec tout ca.... Défendre la liberte d expression, oui, et ca s arrete là.

       
    • #1874918
      Le 7 janvier à 08:52 par Eric
      Pour Céline tout entier !

      De toute façon, quel lecteur digne de ce nom aura envie de se procurer une édition de Céline souillée par des commentaires licratisés ? Pas moi en tous les cas, hors de question. Berk.

       
    • #1874976
      Le 7 janvier à 11:44 par alan
      Pour Céline tout entier !

      Je pense qu’il est toujours possible de retirer les pages indésirables, ou de surligner les passages licratisés au marqueur noir, sans même les lire, le cas échéant. ;-)

       
    • #1875051
      Le 7 janvier à 13:21 par Eric
      Pour Céline tout entier !

      « retirer les pages indésirables ... » !!!
      Avec des notes précisant que ce n’est pas Charlie pendant qu’on y est, ceci dit pour rester au rayon humour ! Des fois, vaut mieux se cantonner à de la littérature de plage ou de gare et foutre la paix aux gens. Pauvre Céline, même après la tombe !
      Si les gens veulent écrire des ouvrages critiques sur le sujet, grand bien leur fasse mais ils n’ont qu’à publier des travaux à côté, travaux auxquels les gens que cela intéresse pourront se reporter. Personnellement je n’apprécie déjà pas quand des gens intelligents s’arrogent le droit de faire la leçon à tout le monde et de réfléchir à la place des autres. Mais imaginez que la même chose soit le fait de gens qui n’aient pas le niveau et puissent être même perçus par beaucoup comme étant de fieffés imbéciles ! :-) On fait d’ailleurs plus que s’en rapprocher avec cette histoire croquignolesque. Si Gallimard ou d’autres pouvaient mettre à tous ces gens une quenelle de 300, cela me réjouirait au plus haut point.

       
    • #1875074
      Le 7 janvier à 13:52 par Alan
      Pour Céline tout entier !

      Eric,

      Vous n’avez rien compris à mon post, lisez avant de vous jeter sur une réponse irréflechie :
      Quand je dis d’enlever des "pages indésirables", il ne s’agit evidemment pas d’enlever des pages de la plume de Céline, mais les pages de mise en garde de la licra ! Ce qui est confirmé par la suite de mon message : si les passages licratisés sont inyegres au texte de Céline, les effacer au marqueur noir.

       
    • #1875116
      Le 7 janvier à 15:22 par Eric
      Pour Céline tout entier !

      Essayez de vous calmer un peu svp. Je rebondissais juste sur votre post pour dire ce que je pense de tout ça de manière générale car vous voyez bien que nos délires suivent de peu la réalité. De toute façon, les bouquins caviardés dans un sens ou dans un autre ou « surcommentés », ce n’est définitivement pas mon truc. Même les « avertissements » en préambule me gonflent déjà au plus haut point, alors vous imaginez ! Quant à « surligner les passages licratisés ... sans même les lire », je dois dire qu’il faudrait être balèze en effet, en tout cas c’est très drôle. Si le projet dont il est question ici venait à être publié, je ne me le procurerais tout simplement pas. Aucune envie d’alimenter d’une manière ou d’une autre ce que je ne cautionne pas. Tous ces censeurs ne font qu’une chose, à savoir participer à l’abêtissement des gens, au nivellement par le bas et en définitive à la destruction de la culture. Et là je dis plus jamais ça ! :-)

       
  • #1874703
    Le 6 janvier à 19:58 par tabouret1789
    Pour Céline tout entier !

    "Si on décidait de supprimer de la littérature universelle, par exemple du prodigieux Shakespeare, les passages contestables (Le Marchand de Venise) "....Contestables ? je ne comprends pas...Shylock continue de sévir à la puissance n cette fois pour demander sa livre de chair à 99,9% des habitants de cette planète grâce à l’ endettement méticuleusement crée, et soigneusement entretenu sans la moindre contestation par nos pourritures de politiques qui prélèvent au passage leur petit billet.

     

    Répondre à ce message

  • #1874946
    Le 7 janvier à 10:23 par awrassi
    Pour Céline tout entier !

    Je vais être très rapide : si l’on supprime la littérature antisémite, on doit aussi supprimer la littérature anti-goyim, à commencer par le talmud (et ses rabbins). La presse, l’édition, la radio, la télé occidentales sont déjà aux mains des sémites. Il reste quoi aux goyim ? Les yeux pour pleurer. Ce que vous savez très bien faire. Libérez-vous de vos ennemis, ayez du courage ! Allez dire aux Algériens de respecter Israel et les Juifs. La liberté, c’est le courage de ses idées !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents