Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les candidats à la présidentielle 2022 : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°653

 

Voir aussi :

15 juin
Élections législatives : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°666
6
9 juin
Jean-Marie Le Pen présente Stéphane Blet, entretiens posthumes
9
2 juin
Foot, Hôpital, Ukraine, Élections : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°664
12
26 mai
Macron 2, immigration, Taïwan : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°663
2
16 mai
Conflit nucléaire, Remplacement, Élections : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°662
1
9 mai
Politique, Inflation, Guerre : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°661
2 mai
Macron réélu, Législatives, OTAN vs Russie : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°660
12
4 avril
Renseignement, Ukraine, Inflation, Présidentielle : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°659
1
28 mars
Actualités internationales : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°658
17 mars
Corse, Crise ukrainienne, Présidentielle : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°657
3
3 mars
L’intervention militaire russe en Ukraine : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°655
14
24 février
Russie-Ukraine, Présidentielle, Chasse : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°654
15
10 février
Poutine/Macron, Marine/Zemmour, grandeur de la France : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°652
2
3 février
L’élection présidentielle de 2022 : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°651
5
30 janvier
Algérie, EHPAD, Hirsch, Poutine : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°650
2
23 janvier
Pass vaccinal, immigration, bi-nationalité, squatteurs : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°649
12
13 janvier
Hommage à Stéphane Blet : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°648
17
6 janvier
Macron, les injections et la vaccination : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°647
19
Décembre 2021
Rétrospective 2021 et Vœux pour 2022 : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°646
11
Décembre 2021
Journal de bord de Noël : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°645
7
Décembre 2021
Société, Vie publique, Outre-mer : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°644
10
Décembre 2021
"Pécresse soutient le manche" : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°643
1
Décembre 2021
Covid et vaccination, Présidentielle : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°642
6
Novembre 2021
Justice, Présidentielle, Antilles : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°641
10
Novembre 2021
Pronom "iel", défense de la vie animale, milices civiles : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°640
5

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Et le seul patriote Philippot qui veut en sortir ? Il est pas de la famille, bon tant pis.

     

    Répondre à ce message

  • L’analyse des différents concurrents est très fiable , mais quand on arrive à z , et la marine , on sent que la fibre paternelle reprend le dessus , et cela devient partisan .
    On sait de quelle manière particulierement odieuse elle l’a écarté définitivement du parti qu’il avait fondé , mais on ne peut rien faire contre ces liens particuliers qui les unis . Et à ce moment , il n’existe plus de logique quant aux déclarations .

     

    Répondre à ce message

  • #2908336

    "Il vient avec ses gros sabots, en pensant que ça fera paysan."
    Trop fort !

     

    Répondre à ce message

  • Elle a démissionné de son poste de présidente du Rn mais continue à palper son salaire de 5000 euros nets tous les mois… ah les Le Pen et l’argent.. dans 2 mois on n’en parle plus. Qu’elle pense à amener ses disques de Goldman pour aller fêter sa défaite du premier tour..

     

    Répondre à ce message

  • Mélenchon "gabarit présidentiel" quelle connerie ! Un tribun, une grande gueule comme Le Pen et sa fifille, richissime et franc-mac : tout va bien !
    Merci à Mitterrand d’avoir promu le clan Le Pen comme repoussoir utile pour continuer la destruction de notre nation..
    Écœurant ! Et l’apartheid ? Et le Frexit ? Merci à Florian Philippot d’avoir eu l’intelligence de quitter ces parasites !

     

    Répondre à ce message

  • Par contre je n’ai jamais cru une seconde à Dupont-Aignan. Certes il est dans le même combat que nous, mais il est toujours "un pied dedans / un pied dehors".

     

    Répondre à ce message

  • Par respect que je dois à son âge, et qu’il n’est en aucune responsabilité, je m’abstiendrai de commenter les propos de M. Le Pen.
    Je suis toujours étonné de ces gens se croyant écolo, voire plus intelligent que la moyenne car ils dénoncent le halal....c’est édifiant cette manière de se sentir culturellement au dessus des autres, mais pas un mot sur l’abattage rituel kascher, j’en déduis qu’ils estiment être plus con que les autres que d’en parler...Wouah !
    Svp, ne me sortez pas la susceptibilité des musulmans, de grâce !

     

    Répondre à ce message

  • #2908849

    Marine reste la seule à pouvoir battre Macron et Jean-Marie le sait ; au-delà du fait que ce soit sa fille, il voit bien qu’elle a pris depuis ces derniers mois une stature présidentielle très sérieuse et que sa faconde politique est excellente.

    C’est la raison pour laquelle ceux qui ont financé Macron 2017 financent Zemmour 2022, pour empêcher Marine d’être au second tour, car cette fois-ci, avec tout se qui s’est passé depuis 5 ans, elle a une réelle chance de l’emporter.
    La « petite violence » de ses propos qu’on lui a reproché envers le Franc-mac’ de service lors de ce fameux débat de 2017 était VOULU ; et cette « violence verbale » s’est illustrée par les actes de Macron sur ce quinquennat.

    Elle savait parfaitement ce qui allait se passer et qu’elle ne pouvait pas gagner à cette époque ; toute la propagande médiatique et la manipulation de masse était à la manœuvre, un peu comme en 2002 (en moins fort)…
    Si elle avait fait le meilleur débat de sa vie ce jour-là, elle se serait grillée et définitivement décrédibilisée par la suite, car tout le monde se serait dit : quoi qu’elle fasse, elle n’y arrivera jamais.
    Jean-Marie le Pen l’a toujours dit : « pour qu’un candidat national puisse l’emporter dans une élection, il faut une déferlante populaire qui aille voter pour lui ».

    Cette déferlante, elle peut l’avoir si Marine atteint le second tour ; les globalo-mondialistes le savent parfaitement ; ils ont donc placé Zemmour en mission en le finançant de la même manière qu’ils ont financé la Lrem de Macron en 2017… lequel ramassis politique est venu manger gracieusement (et « crasseusement ») à la bonne gamelle bien puante de frics…

    Ce sont aujourd’hui les Collards, Bay, Ratvier et compagnies chez « Reconquête » ; souvenons-nous des Megrets, De Villiers, etc… contre JMLP…

    Le but du Z. est le même que ces gens-là… à la différence que celui-ci a beaucoup plus d’argent qu’eux ; et pour cause ! Il a les mêmes sponsors que notre emmerdeur de l’Elysée !

    Son objectif n’est donc pas d’être président, car il sait qu’il ne le sera jamais avec sa fureur et son bruit intempestif (que je crois sur-joué personnellement).
    Son objectif, c’est d’empêcher Marine d’accéder au deuxième tour et sa déferlante populaire qui s’ensuit contre Macron (Z. l’a d’ailleurs avoué lors d’une interview, il ne s’en cache même pas !).

    Malgré tout, il y a de quoi rester optimiste car les français sont de plus en plus conscients de ce cirque…

     

    Répondre à ce message

    • Juste une remarque suite à la lecture de votre commentaire, vous me semblez optimiste, voire confiant dans le jeu des chaises musicales pour l Élysée.
      Désolé de vous contrarier mais c est d un système qu il s agit et non de compétence individuelle d un tel ou tel candidate ou candidat.
      En gros et pardonnez par avance ma vulgarité, on nous met le petit doigt au cul, ensuite le majeur, voire le pouce etc...C est toujours là même main qui dirige.
      Le Pen père parle d un tsunami des suffrages populaires pour que sa fille ou un autre natio puissent gagner, je dirai à condition qu on change la main.
      On s est carrément pris une veste en gilet jaune, néanmoins c est encore le seul moyen de ne plus se sentir des doigts dans nos culs.

       
    • #2909603

      Pas de problème ; je vous en prie :)
      Vous avez raison, le système est faisandé de partout depuis des décennies, et les GJ ont été la résultante de cette faisanderie.
      Je n’irais pas jusqu’à dire confiant, car on sait jusqu’où ils sont capables de manipuler et de truquer les élections ; seulement je pense qu’ils ne peuvent pas le faire à outrance indéfiniment, notamment par rapport à la tension extrême qui règne dans le pays, au bord de l’implosion générale (campagnes et villes).
      Le 1er tour est, je pense, crucial pour débloquer cette déferlante populaire contre Macron au deuxième tour, car le ras-le-bol à son égard est partout et majoritaire, que ce soit en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM. 
      Donc pour lui, le seul qui puisse le faire réélire c’est effectivement Z. ; qui est très très loin de faire l’unanimité auprès de l’ensemble de la population.
      A contrario, Marine le Pen s’est peu à peu bonifiée après 2017 et propose aujourd’hui des solutions quelques peu sociales pour les classes moyennes et populaires (dont Z. n’en a strictement rien à fiche, bien au contraire ; et ça je pense que les français l’ont bien saisi).
      Après je ne suis pas Madame Irma et je ne suis pas FM…
      Néanmoins une chose est sûre, c’est que si Zemmour est financé par les mêmes qui ont financé Macron en 2017 ; ce n’est sûrement pas pour sauver la France…et que si ces gens l’ont propulsé sur le devant de la scène politique comme ils l’ont fait pour Macro, c’est bien parce qu’ils savent exactement ce qu’ils ont fait contre le peuple (la fameuse « bête de l’événement ») et qu’ils craignent cette déferlante pour la fille de JMLP si elle atteint le second tour.

       
  • Fallait bien place "halal" quelque part, ils peuvent pas s’en empêcher.
    Sinon le kasher, c’est vrai c’est de l’egorgement républicain...

     

    Répondre à ce message