Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les syndicats face aux Gilets jaunes…

Depuis les années 1990, nous vivons une transformation sociale sans précédente. Le glissement progressif vers le modèle libéral mondialisé a transformé les structures de l’économie et les équilibres sociaux. Cela a eu une répercussion directe sur l’environnement syndical ; la baisse régulière des effectifs des grandes centrales et de la participation aux élections professionnelles donne une idée du naufrage.

 

Avec un des taux de syndicalisation les plus bas d’Europe (à peine 11 % des employés sont syndiqués selon les sources officielles), les syndicats ne représentent plus une large majorité de travailleurs précaires et en voie « d’uberisation ». À peine 1 % des intérimaires et 2 % des CDD sont syndiqués, alors que 20 % des fonctionnaires le sont (cette forte représentativité est largement due aux enseignants qui utilisent les syndicats de manière très pratique dans leur évolution de carrière). Le gros des bataillons se regroupant dans le public ou les grandes entreprises, on ne les retrouve pas forcément sur les terrains sociaux chauds.

Les directions syndicales ont compris cette faiblesse et cherchent désormais à maintenir leur rôle de « partenaires sociaux représentatifs ». Le repli sur la cogestion des organismes de la protection sociale garantie par le système paritaire (État, patronats et syndicats étant représentés dans la direction des principales administrations de l’aide sociale) est pour eux le moyen de conserver cette armada de « permanents » et de « détachés » qui offrent des troupes mobilisables alors que les effectifs décroissent. Ce rôle de partenaire s’incarne dans le renforcement des négociations collectives au niveau de l’entreprise voulu dans le cadre de la réforme du Code du Travail. On demande d’avantage l’avis des syndicats, même si on a bien l’intention de ne surtout pas le suivre. Cette démocratie dans l’entreprise est clairement aux mains du patronat qui s’en sert juste pour valider au niveau de la forme ses pires plans sociaux.

La « base » des principaux syndicats doit faire face à une situation paradoxale dans la plupart des récents conflits. Alors que la combativité des travailleurs est forte, elle doit convaincre les directions de la suivre et de la soutenir. Jamais la rupture n’a été aussi profonde entre le sommet des syndicats et la masse des syndicalistes du quotidien. On constate même que les conflits se durcissent quand la présence syndicale est la moins forte. Les syndicats bureaucratiques mettent l’accent sur le maintien des acquis sociaux et non pas sur la conquête de nouveaux droits mais surtout ne proposent pas de sortir du système économique actuel. Ils ont eu d’ailleurs des positions défaitistes voire ont totalement capitulé dans de nombreux conflits. ArcelorMittal ou Whirlpool à Amiens sont des cas d’école : leurs incapacité à résister a conduit à leur échec dans la mobilisation.

 

« Touchez pas au grisbi » !

Cela est triste à dire, mais les directions des principaux syndicats sont devenues des partenaires de la restructuration capitaliste dans sa phase mondialiste. Quand le mouvement des Gilets jaunes apparaît, il est tout immédiatement considéré comme un trouble-fête dans le subtil jeu de donnant-donnant entre les partenaires du « gâteau social ». Même ceux qui ne ramassent que les miettes veulent les garder à tous prix. « Touchez pas au grisbi » est le cri du cœur des dirigeants syndicaux aux Gilets jaunes !

Lire la suite de l’article sur rebellion-sre.fr

 

À voir : « Syndicats : soumission ou révolution ? », une conférence de Louis Alexandre, rédacteur en chef de la revue Rébellion, à l’Université Réelle de Montpellier

 

Voir aussi, sur E&R :

Soutenez le bimestriel dissident Rébellion,
abonnez-vous sur Kontre Kulture :

Le syndicalisme révolutionnaire français est chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2132607
    le 26/01/2019 par Tortue Géniale
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Jêrome Rodrigues, l’un des leaders des gilets jaunes, très proche d’Eric Drouet vient d’être gravement blessé à l’oeil.

     

    • #2132623
      le 26/01/2019 par anonyme
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Localisé, reconnu, identifié et éliminé...


    • #2132629
      le 26/01/2019 par Ricardo
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Il a perdu un oeil..

      J’invite tous les portugais a descendre se revolter dans la rue !

      C’est trop la ce qu’ils ont fait, à bout pourtant ils l’ont clairement visé ! Allez voir la video est sur sa page facebook


    • #2132633
      le 26/01/2019 par keep calm
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Il était en live quand c’est arrivé. Rien qui pouvait le désigner comme une menace.
      C’est clair il a été ciblé. Et c’est toujours les yeux qu’ils visent.

      Peu auparavant des black blocs infiltrés avaient agressé les flics. Ce qui a entrainé des répliques musclées contre les GJ. On sait pour qui travaillent ces ordu....


    • #2132704
      le 26/01/2019 par DurMaisPur
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      E&R en reparlera sans doute objectivement dans les jours à venir. En attendant, ça fait le « buse » en effet.
      J’ai montré une grande compassion pour les morts et blessés du mouvement. Ému fortement par le Monsieur éborgné qui est passé chez Ardimerde... Là ? Indépendamment de l’ignominie des forces de Castaner, je ne peux m’empêcher de penser que ce grand pacifiste médiatique (parce que limité et justement pacifique) ne manquera pas de venir continuer à prôner, œil dans les yeux, à nos journalopes, combien il pardonne, combien il comprend, combien il souffre pour « sa famille » et aussi pour les pauvres de ce Pays. Les révolutionnaires à gilets de ce Pays sont bien « gentils » et, comme le veut le dicton, et c’est le cas désormais, « Gentil n’a qu’un œil ! ». Allez, je manifesterai encore pour les autres éborgnés, pour lui, je vais mettre une bougie et un ourson près de l’usine à gaz.


    • #2132749
      le 26/01/2019 par Emmanuelle
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      @Anonyme



      Localisé, reconnu, identifié et éliminé... [en direct]




      Cette tentative d’élimination en direct me rappelle l’élimination effective en direct de Cheikh Yassine.


    • #2132806
      le 26/01/2019 par Dure réalité
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Au pays des aveugles les borgnes au pouvoir rendent borgnes ceux qui les contestent...

      Papa pourquoi t’as un œil en moins ? J’étais trop proche des leaders d’un mouvement sans leadeur... Cherches pas tu peux pas comprendre. Moi même je sais même pas si ça valait vraiment le coup que je perde cet œil à bien y réfléchir. Je me demande si ça ne sert pas le Borgne en Chef.


    • #2132809
      le 26/01/2019 par Frobenius
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Pascal Praud viendra toujours nous expliquer qu’il l’a mérité..
      On comprend mieux pourquoi le système veut retirer les armes au peuple américain.
      Avec qlq snipers gj, on n’en serait pas là (cf un article de ER qui montrait une bataille entre snipers de l’état us et des snipers Yankees qui défendaient leur bifteck)


    • #2132849
      le 26/01/2019 par Crux Fidelis
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Avec la caméra-piéton on saura tout ! Ah pardon, on me dit que le tireur a oublié d’enregistrer.


    • #2132877
      le 26/01/2019 par Michelly58
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      @Ricardo Il y a une volonté délibérée de causer des dommages irréversibles, comme à Gaza, c’est signé.


    • #2133321
      le 27/01/2019 par Sedetiam
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Comme dans toute baston de groupe, la tactique prévaut de répérer le « meneur » et de lui faire mettre un genou à terre : de sorte que les moins couiIIus qui l’accompagnent rentrent à la maison sans qu’il soit besoin d’en déocudre plus avant.
      J’ai écrit tactique : la stratégie, elle, est à peine visible, quel que soit le nombre d’yeux que nous ayons : aussi faut-il ouvrir et entendre au-delà des cinq sens...
      Car il est bizarre que des Anonymous n’aient pas déjà refilé une liste de Balck Blocs à la connaissance commune.


  • #2132675

    Tout à l’heure, dans le cortège qui allait de la place de l’étoile jusqu’à bastille, des syndicalistes se sont fait hués par les GJ, c’était top.
    C’était pas aussi drôle que les antifas qui se sont fait violemment virés du cortège par les jeunes nationalistes au cri de "pas de gauchistes dans nos manifs", mais c’était drôle quand même.

     

    • #2132727
      le 26/01/2019 par France occupée
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Sg91, les syndicalistes et les antifas, c’est le niveau 0 de la conscience politique : des jeunes cons et des vieux cons.

      Je place les Gilets jaunes au-dessus... sur une échelle de 10, je leur met 6. C+. Peut mieux faire.


    • #2132804
      le 26/01/2019 par VIVACHAVEZ
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Syndicats et antifas, ça rime et c’est le même combat, servir leurs maîtres.


  • #2132702
    le 26/01/2019 par astérix souverain et libre
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    La chasse est ouverte,
    La cour du roi macron donne l’ordre de la chasse au gibier jaune


  • #2132705
    le 26/01/2019 par René
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Oui, j’ai peur que là ça aille à l’affrontement, le mouvement va s’armer, chercher du soutien à l’étranger et en trouvera partout, peut-être même aux EU et aura alors lieu la guerre civile tant voulue par ce gouvernement fantoche.

     

    • #2132770
      le 26/01/2019 par VIVACHAVEZ
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      C’est ce que je dis depuis des années à mon entourage qui semble incrédule mais c’est la vérité. Plus les instances qui vous spolient sont loin, moins vous pouvez aller les voir pour demander des comptes. Les forces de l’ordre n’échappent pas à la règle. Lors du renversement de Ben Ali, les forces de l’ordre tunisiennes sont allées tellement loin dans l’ignominie que le peuple n’avait plus qu’une solution, envahir les casernes et "s’occuper" du logement des salopards. Lorsque nous serons bombardés par les tarlouzes de militaires US, nous feront comment pour faire de même ?


    • #2132772
      le 26/01/2019 par Chuchemimb
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      La guerre civile n’est pas souhaitable car elle va toujours profiter aux mêmes. Mais de toutes façons rien ne se résoudra sans violence.


    • #2132791
      le 26/01/2019 par Igor Meiev
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Ce qui est voulu par le système ce n’est pas la guerre civile tout court, c’est la guerre civile inter-ethnique. On ne se dirige pas forcément sur la seconde, mais sur une guerre civile Pays légal/pays réel, c’est à dire le camp souhaitant le statut quo et la défense du système politique tel quel et celui le remettant en cause radicalement.

      Ce parti légal ou légaliste comprend globalement l’élite française avec une partie de la population qu’on pourrait définir comme étant la bourgeoisie. Ils veulent la loi car la loi telle quelle est la conservation de leurs privilèges.

      A côté de ce parti : le reste de la population, la grande majorité, le pays réel, contestant l’autorité du seul droit légal mais appelant au retour de la réalité des choses, du concret. Application non pas seulement de la lettre, mais de l’esprit. C’est le rappel que le droit ne peut être une abstraction, mais nécessairement établi en rapport de ce que dit le quotidien.

      Bref, il ne s’agit pas seulement du Pouvoir en tant que gouvernement, mais aussi hélas de la part de la population qui collabore de pleine volonté à la dégénérescence du pays, et finalement qui applaudit lorsque la populasse est muselée. A cet applaudissement on peut d’ailleurs en conclure qu’ils ne se considèrent pas comme faisant partie du peuple français, ni comme français tout court.


    • #2132983
      le 27/01/2019 par Francois Desvignes
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      @Meiev

      la cause de la révolution, c’est toujours la répartition de l’impôt

      En France ceux qui le paient (le pays reel) ne sont pas ceux qui en vivent ni ceux qui en profitent.

      Ceux qui en vivent, c’est le pays légal qui donc, pour en vivre plus qu’ils ne le paient, ne le paient pas.

      Ceux qui en profitent, c’est le pays allogène qui pour en profiter plus qu’ils ne le paient ne le paient

      Donc ce que vous appelez la guerre civile n’a rien de civil car ellee st révolutionnaire et n’est pas une guerre à deux mais à trois :

      - pays légal vs pays reel
      - pays allogène vs pays reel
      - et donc pays reel vs pays légal d’une part et pays allogène d’autre part

      Voilà, ça c’est la réalité pas le rêve idéologique.

      Donc la Vérité.


    • #2132995
      le 27/01/2019 par Sedetiam
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Les mêmes gonzes pensaient renverser Bachar en trois minutes : et hop, surprise !
      Mauvaise la surprise...
      Idem pour Maduro : et hop, convoqués au Conseil de sécurité.
      Tout cela parce que « leur plan » date d’avant la chute du mur, avec une opposition supposée « nulle », au pire, « faible » : primo il ne fut pas réactualisé et secundo les Gilets Jaunes n’étaient sûrement pas prévus au programme, en France comme à l’étranger.
      Les gonzes sont restés à l’époque de la Mère Denis : désormais, c’est la Mère Docu.


  • #2132723
    le 26/01/2019 par France occupée
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    *Tortue Géniale, en bon journalisme, on dit OEIL CREVÉ. C’est pas la peine de déformer la réalité comme tous ces médias, y compris RT.

    *Ricardo : les Portugais sont au Portugal, pourvu qu’ils t’entendent !

    Moi je constate encore une fois que cette attente, ces demandes, ne sont que l’occasion de faire plus de victimes, alors qu’on tolère encore gentiment ce gouvernement qui est censé nous servir...

    On y sera encore dans deux mois ou on s’y met ?

     

    • #2132932
      le 27/01/2019 par Ricardo
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Sais tu qu’il y a des portugais en France ?
      Nous sommes 600 000 avec la nationalité portugaise, + ceux qui ne l’ont pas, on doit etre aux alentours de 1 million, si seulement 50% pouvait se mobiliser, ca sera un enorme pas POUR la FRANCE !
      Et c’est tout ce que je souhaite !

      Le peuple de France uni derrière cette noble cause !


  • #2132759

    allez voir les commentaires sur les forums moisie type orange et autres ca fait peur le niveau de moutonnerie, non c’est peine perdu a mon avis les gens sont complètement endoctriner changer de pays sera plus rapide pour nous


  • #2132760
    le 26/01/2019 par seguela du pauvre
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Je pense qu’il manque actuellement aux gilets jaune un slogan simple et efficace et les groupuscules agitateurs en profitent pour chanter des "tout le monde deteste la police" ou des "la sens tu la quenelle" completement contre productifs. Je propose ici a ER de promouvoir le slogan :

    "Dette Nationale, Escroquerie Totale"

    Facile a repeter, interpellera les manifestants qui sont en cours de prise de conscience. A chanter en manifs, a placer sur des banderolles geantes, a imprimer sur des autocollants pour coller sur les murs et les gilets jaunes, a faire passer aux groupes facebook gilets jaunes.

     

    • #2132839
      le 26/01/2019 par Emmanuelle
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      @Seguela du pauvre



      "Dette Nationale, Escroquerie Totale"




      Pour le rythme et le souffle. le mot "Escroquerie" serait peut-être un peu long.
      "Usure" qui le diminue de moitié pourrait bien le remplacer, plus le supplément du sens pluriel même d’usure dans ce slogan :



      "Dette Nationale, Usure Totale"



    • #2132919
      le 27/01/2019 par seguela du pauvre
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Ok pour la remarque rythmique mais je pense que le slogan "Dette Nationale, Usure Totale" enleve du sens au slogan qui est que la dette est illegitime. Si des spectateurs entendent que la dette est illegitime ca peut les amener a questionner leurs voisins ou a rechercher sur internet. Usure totale semble indiquer qu’on est juste use par la dette. Alors je propose les variantes

      Dette Nationale, Escroquerie Totale
      Dette Nationale, Arnaque Totale

      ou les variantes

      Dette Nationale, Escroquerie Fatale
      Dette Nationale, Arnaque Fatale


    • #2133906

      "Dette Nationale, foutaise totale ! "


    • #2135233
      le 29/01/2019 par Rires & Chansons
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Un Albums aussi... Avec des Lapins Roses et des Pandas...


  • #2132782
    le 26/01/2019 par labelette
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Ce soir sur CNews, je tombe sur une intervention du responsable politique CGT (qui dit habiter le Val de Marne)... un cousin éloigné du journaliste Paul Amar ?

    Si oui, je comprends que la CGT, noyautée, soit devenue totalement inefficace (pour les salariés, car bien sûr le Grand Patronat s’y retrouve)


  • #2132787
    le 26/01/2019 par vent debout
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Et en plus Fly serait depuis peu en garde à vue à Bordeaux.
    La bolchevikisation est en cours


  • #2132812
    le 26/01/2019 par Heisenberg
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    J’entends partout chez les GJ que les syndicats sont pourris, ces derniers s’en défendent.. soit... Mais ils oublient qu’ils ont à peu près tous appelé à voter Macron !

    Au delà de ça, ils ont délaissé le combat ouvrier au profit de la défense des minorités. Avant même de devenir un sympathisant assidu d’E & R, j’étais étonné de les voir prendre parti pour des causes ineptes totalement en décalage avec les intérets des ouvriers (Combat contre le racisme, défense des immigrés, des homosexuels, des "femmes" etc..etc..)

    Aujourd’hui encore, je vois passer des documents émanant de la CGT, pour ne pas la nommer, écrits en écriture inclusive, et où on voit des photographies pétries de bien-pensance, avec son quota de noirs, de maghrébins, de femmes dans la proportion édictée par un cahier des charges digne de Terra Nova...

    C’en est ridicule.

    Ces gaillards de la CGT qui se font les serviteurs de l’immigration de masse avec la petite touche gay-friendly, c’est à pleurer...

    J’en profite pour affirmer tout mon soutien à Jérôme Rodriguez.


  • #2132818
    le 26/01/2019 par pleinouest35
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Il ne faudra ni oublier ni pardonner.

     

    • #2133146

      Ce n’est pas dans la politique de la maison. Et la loi du Talion non plus.
      Laissons la logique vétéro-testamentaire aux ordures auxquelles nous nous opposons.
      Notre morale est au même niveau que le combat que nous portons, bien plus élevée que ces considérations d’arriérés mentaux.


  • #2132837
    le 26/01/2019 par Dragonbleu
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Un rassemblement, sous quelque forme que ce soit, de tous les gilets jaunes mutilés, blessés, handicapés ..... sans main sans pied sans dent sans mâchoire sans œil. Faut qu ils se montrent tous unis et qu ils appellent à continuer et amplifier le mouvement.....
    Et si une des figures de proue des gilets jaune pouvait s autoproclamer président de la France par intérim...


  • #2132861
    le 26/01/2019 par Jaune d’oeuf
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Ce soir le mouvement GJ prend une autre dimension !



    L’examen devant le Conseil de sécurité de l’Onu de la situation des Gilets en France serait comparable à celui en cours de la situation au Venezuela, estime le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies.




    https://fr.sputniknews.com/internat...


  • #2132867
    le 26/01/2019 par Michelly58
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Les syndicats ont toujours marchés main dans la main avec le patronnât pour museler aux salariés. Se qu’il faut c’est rétablir les corporations qui ont toujours préservés le droit des travailleurs.

    Le mouvement des Gilets Jaunes commencent déjà à être récupéré par les gauchistes, sur leur page Facebook il est désormais interdit de parler d’immigration, en gros des vrais sujets, sans compter leur manifestation à République renommé Nuit Jaune référence à Nuit Bourgeoise Debout. Hé oh ! les gars ! l’Élysée c’est dans le 8ème.


  • #2132875
    le 26/01/2019 par Marqueze
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Quand Léo Ferré chantait dans sa mythique chanson"Il n’y a plus rien" : "ne vote pas,sinon t’es coincé",ou encore : "Les racines profondes de ce pays, c’est Vous, paraît-il,
    Et quand on vous transbahute d’un "désordre de la rue",
    comme vous dites, à un "ordre nouveau" comme ils disent,
    vous vous faites greffer au retour et on vous salue.

    Depuis deux cent ans, vous prenez des billets pour les
    révolutions.
    Vous seriez même tentés d’y apporter votre petit panier,
    Pour n’en pas perdre une miette, n’est-ce-pas ?
    Et les "vauriens" qui vous amusent, ces "vauriens" qui vous
    dérangent aussi, on les enveloppe dans un fait divers
    pendant que vous enveloppez les "vôtres" dans un drapeau."
    ....
    Les gens le prenaient pour un fou furieux. Aujourd’hui,on voit à qui profitent ce conformisme et ces préjugés,faits de mépris et d’ignoble arrogance,...
    Il en sera peut-être ainsi,jusqu’à la fin,les sages et les grands, en avance sur leurs temps de quelques décennies,et même de quelques générations,avancent seuls pour triompher une fois dans la tombe.


  • #2132908
    le 26/01/2019 par ROSSEL
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    A Nantes le mouvement gilet jaune est pris en otage par les gauchistes de tous poils et les syndicats du Système. Lors de l’acte X le cortège a fusionné avec un rassemblement organisé contre "la montée du fascisme,de l’homophobie, du racisme,du sexisme, en soutien aux migrants et contre la venue de Dieudonné" (ouf !).Pour l’acte XI, les syndicats ont été appelés à se joindre au cortège. Le vieux clivage droite-gauche si confortable et rassurant pour le Système est à nouveau d’actualité. J’ai essayé à mon modeste niveau de faire le rappel des troupes pour ne pas laisser la rue à la vermine, personne ne m’a répondu hormis un vieilhomme de 83 ans. La nature ayant horreur du il est arrivé ce qui devait arriver. C’est désolant mais comme beaucoup d’autres je préfère m’abstenir de participer à toutes actions sur Nantes et Saint-Nazaire.

     

    • #2133086
      le 27/01/2019 par Crux Fidelis
      Les syndicats face aux Gilets jaunes…

      Gros fief de gauchistes à Nantes !
      Pour la " nuit jaune " place de la république calquée sur les " nuits debouts ", on dirait que les gens sont partis d’eux-mêmes...
      Les gauchistes avaient même installés les tentes et les messages tagués étaient en français et en anglais, autres signes de l’infiltration mais la mayonnaise n’a pas pris.


  • #2132959
    le 27/01/2019 par seguela du pauvre
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    ER n’aime pas TEPA mais il a fait du bon boulot dans cette video, la relayer sur ER ?
    https://www.youtube.com/watch?v=oDC...


  • #2132966

    Soral ! Au secours.


  • #2133181
    le 27/01/2019 par anonyme
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    La réalité du syndicalisme dans ce pays n’est qu’une preuve supplémentaire de la falsification à laquelle se livre le régime depuis 50 ans pour continuer à affirmer qu’il n’est pas totalitaire mais ’’démocratique’’. Syndicats ; faire-valoirs de la manipulation et du mensonge fondamental de la république totalitaire scélerate au pouvoir ; avec ses effectifs de permanents gavés sur l’argent public. Une escroquerie de plus.


  • #2133285
    le 27/01/2019 par julien
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    PLus de vincent lapierre ?
    Meme dans une même équipe on se fait la guerre , alors unir tout le monde c’est foutou foutu foutu ! Ya plus qu’à attendre qu’on s explose tous la gueule !


  • #2133457
    le 27/01/2019 par Richard
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    Cela fait plus d’un siècle que les groupes révolutionnaires authentiques dénoncent le syndicalisme comme une machinerie étatique policière du Capital simplement destinée à encadrer le prolétariat et à briser sa radicalité...
    Toute lutte vraiment anti-capitaliste ne peut être qu’anti-syndicaliste...


  • #2133537
    le 27/01/2019 par Domino
    Les syndicats face aux Gilets jaunes…

    "les directions des principaux syndicats sont devenues des partenaires de la restructuration capitaliste dans sa phase mondialiste. "
    Oui, de même que quasiment toutes les instances de la société civile, collectifs, associations, conseil de l’ordre, médias etc... sont devenues dépendantes de l’Etat, financièrement ou sous son influence par copinages divers.
    Total : le citoyen est seul face à l’Etat, ce qui est une caractéristique des dictatures.
    Ce n’est pas un mince acquis du mouvement GJ d’avoir retrouvé une certaine idée du collectif. Et ça, le gouvernement ne pourra pas l’effacer pas (c’est pour ça qu’il essaie de diviser, noyauter, caricaturer...)


Commentaires suivants